AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Récompense Aleister

Aleister Volkof
Aleister Volkof
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1438
Popularité: 23
Intégrité: 13

Mar 26 Fév 2019 - 11:40

Minos a comprimé ceci:
 


Dernière édition par Aleister Volkof le Dim 16 Juin 2019 - 11:19, édité 6 fois
Jaros Hekomeny
Jaros Hekomeny

Modérateur
••• Agent de catégorie III •••

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 3201
Popularité: 52
Intégrité: 72

Jeu 7 Mar 2019 - 21:53

Ouplà, tu es passé entre les mailles du filet toi ^^'. Mais n'oublie pas de mettre à jour ton sous-titre quand tu fais une demande de récompense !
http://www.onepiece-requiem.net/t21020-jaros-hekomeny-justice-et-reformismehttp://www.onepiece-requiem.net/t21029-jaros-agent
Aleister Volkof
Aleister Volkof
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1438
Popularité: 23
Intégrité: 13

Ven 8 Mar 2019 - 9:33

Le lettre à jour ? Ah mince pardon j'avais vraiment pas vu qu'il fallait mettre un sous titre >< Il faut mettre à jour la date à laquelle on fais la demande c'est ça ? Encore pardon
Aleister Volkof
Aleister Volkof
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1438
Popularité: 23
Intégrité: 13

Mar 12 Mar 2019 - 10:20

Aleister-minos, tout le monde descend. :
 


Dernière édition par Aleister Volkof le Mer 27 Mar 2019 - 10:11, édité 1 fois
Minos
Minos

°• Roi Démon •°

♦ Équipage : La Légion

Feuille de personnage
Dorikis: 4970
Popularité: +355
Intégrité: -114

Jeu 14 Mar 2019 - 9:57

Coucou vous deux. C'est moi qui m'occuperai de votre rp taverne. Enfin, je veux dire de votre rp attaque nocturne de Nicolas Stroff/Nicolas Stross, selon les versions. On fait un rapide point de chacun à part sur la forme comme ça c'est débarrassé, puis on entame le fond. Kardelya, je n'ai pas trop chipoté de ton côté niveau fautes car elles ne dérangent pas la lecture. Aleister, par contre, t'as droit à ton petit pavé.


Aleister
, tu fais beaucoup, mais vraiment beaucoup de fautes d'accord singulier/pluriel. Et même pas des trucs compliqués à voir, t'es du genre à écrire "les enfants sont formidables et petit." Sans raison, c'est le hasard tes accords. Faut te relire, te demander à quoi se raccorde ton adjectif. Je t'ai mis quelques exemples-là, trouvés comme preuves dans le coffre de Nicolas.  What a Face

Cela ne fait que quelques jours que j'ai débarqués – débarqué
les informations données sont erronées ou totalement fausse  - fausses
Je viens demander des informations sur la tache que vous m’avez confiée. - tâche, sauf si le Commandant a confié une tache de vin ou de café à ton personnage Récompense Aleister 2983686574
L’homme me regarda durant quelques secondes, avant de tiré une latte de son cigare. - tirer bien sûr. Et tant qu'on y est,  tirer une latte, c'est pour une cigarette. Sauf s'il fume son cigare aussi nerveusement qu'une cigarette, mais alors il faut souligner ses 20L de capacité pulmonaire.
le fait que nous récupérions des informations au près d’un criminel  - auprès

Citation :
Toquant à la porte, j'attends alors son autorisation pour entrer.
« Entré ! »
J’ouvre alors la porte, entrant, me mettant au garde à vous avant de prendre la parole. Sur le burau du commandant, une quinzaine de dossiers éparpillés un peu partout, il avait un cigare à la bouche.  

Entrez et bureau côté fautes, puis c'est Commandant normalement, les grades prennent des majuscules quand on sait duquel on cause. C'est trop détaillé et répété, ton début sur le mec qui attend d'entrer, entend qu'on lui dit d'entrer, entre. Ca fait remplissage et le fait de nous évoquer les dossiers et le cigare habillent le descriptif de façon très pauvre. Il faut détailler un peu plus et songer à ta structure. Puis, ta phrase du bureau est incorrecte, tu changes même de sujet en plein milieu, ce qui induit que celui qui a le cigare est soit le bureau du Commandant, soit la pile de dossiers. Relis-toi bien.

Citation :
Il se leva de sa chaise et sourit doucement, c’est un homme très chaleureux d’après les autres et n’ayant eu que très peu de rapport avec lui, je ne peux que confirmer cela, un visage calme et gentil, de quoi inspirer la confiance.

Et pourquoi pas:

Il se leva de sa chaise et sourit doucement. C’est un homme très chaleureux d’après les autres et, n’ayant eu que très peu de rapport avec lui, je ne peux que confirmer un visage calme, empreint d'une forme de gentillesse. De quoi inspirer confiance.

N'hésite pas à mettre des points et séquencer tes idées. Tant que les tournures de phrases ne te seront pas évidentes, il vaut mieux simplifier son style et l'enrichir petit-à-petit. Ici encore tu avais dévié de ton sujet de base.

Attention, boss final.

Citation :
Soudain, un bruit attira mon attention, une sorte de sifflement. Je me suis donc rapidement caché derrière une étagère attendant. Un homme ouvrir la porte avant de la fermer derrière lui. Il porte un fusil. Il s'avança pour chercher une boite de conserve. J'ai donc fait doucement le tour de celle-ci pour me retrouver derrière lui, donnant un grand coup du plat de la main dans sa nuque pour le neutraliser, Le cachant sous la trappe, tout en prenant soin de m'habiller comme lui et de prendre son arme avant. Sortant de la salle, la tête baissée, personne ne semblait me reconnaître, il ne me reste plus qu'à me rendre dans le bureau de Nicolas, comment faire.. Une approche bourrine ? Non, trop risqué pour le moment (le présent est sous-entendu) . Arrivant, une idée folle me prit et j'ai toqué à la porte. Une voix assez grave me dist d'entrer. Une fois à l'intérieur, un homme avec un cigare me faisait face, tout en comptant les billets. Il ne me regarda même pas et se contente de me demander ce que je voulais, j'ai donc inventé un mensonge sur la comète.

Je sais qu'il ne faut pas mettre la peau de la charrue avant de l'avoir tué, mais là c'est soit inventer un mensonge, soit tirer des plans sur la comète. Mais même cette expression est limite dans le contexte. Broder à partir de rien ou faire avaler des couleuvres étaient plus indiqués. Et pas broder à partie de couleuvres hein ? panda9

Mais surtout, qu'est-ce que tu fais avec tes temps toi ?  C'est au passé ou au présent ton histoire ? Faut choisir et s'y tenir. Comme pour Kardelya, gaffe à l'emploi du participe présent. Ce n'est pas un outil magique pour rendre une narration jolie, c'est de la matière grasse au fond d'une poêle. Un peu, c'est cool et peut améliorer le résultat final. Beaucoup, ça rend tout indigeste.

Cela dit ! Tu réussis mieux ta narration en phase infiltration. L'humour dans les égouts, ta façon de raconter la scène au bureau de Stroff, il y a moins de déchets et les informations apportées sont mieux gérées. Et pour t'avoir lu ailleurs, effectivement, tu as progressé et c'est tant mieux. Je suppose qu'une partie des conseils ne te sont du reste plus indispensables, tu dois déjà avoir ciblé les problèmes. Bon, juste, c'est déjà important en solo, mais capital en multi : passe au moins un correcteur sur tes posts. L'autre devra lire tes fautes, autant lui en épargner un minimum.


Kardelya, je vais chipoter sur une faute sans aucune importance, mais bon, c'est le genre d'erreur qu'on aborde rarement alors autant le faire ici.

Citation :
Pianotant des doigts gauche sur ma table de bar

"des doigts de la main gauche", faut pas oublier de préciser la main. Des doigts gauches, ce sont des doigts maladroits.

Quand on parle d'une partie du corps qui n'est pas une simple unité, il faut la rattacher au corps pour la situer. L'oreille droite, le pied gauche, pas de souci. Les doigts gauches, les cheveux gauches ou les tatouages droits, c'est forcément par rapport à un référent qu'il faut indiquer. Les tatouages du flanc droit, c'est tout de suite plus clair. Ou alors, il faut au préalable avoir déjà abordé la main, là on sait que les doigts y sont forcément rattachés. Ca peut paraître absurde, mais c'est comme ça.

Citation :
tapotant machinalement sur ma cigarette de l'index droit, pour faire tomber un peu de cendre dans un cendrier.

Alors que là ça marche, parce qu'un index est une unité à part entière. C'est rigolo hein ? Je n'ai pas l'explication pure du truc, je pense que la source c'est juste pour le confort du cerveau. Index, c'est clair on visualise, doigts, c'est aussi précis que tentacules. J'imagine que c'est la source du besoin de spécifier.

Attention à ton participe présent (verbes en -ant). Etant de base un emploi pratique et plaisant de la langue, son abus peut aboutir à l'exact effet inverse, alourdissant inutilement ta narration. Surtout que tu en places dans plus d'une phrase sur deux, se faisant très vite repérer et sortant le lecteur du récit car cette forme manque de naturel, devenant handicapante à la fluidité. Rappelant les traductions de versions latines, très friandes de cette forme, il faut veiller à en user avec parcimonie, constatant bien ici, avec l'emploi que j'en fais, que ça n'embellit pas tant que ça une écriture en fait. Ca ne la rend même pas plus fluide, rythmée ou littéraire. Comme je disais à Aleister qui a singé ton style à un moment, le participe présent, c'est comme l'huile dans un wok. Si ça évite à tes aliments de coller et améliore la texture, banco. Si ça baigne dans l'huile, on vomit à la fin du repas. Fiasco.

En plus, ce n'est pas très compliqué à changer et tu as le niveau pour pouvoir facilement palier au problème. Par exemple:

Citation :
Je fais le tour de l'entrepôt, cherchant une issue et jetant quelques coups d’œil par la grande baie vitrée au centre du toit. Je vois quelques silhouettes faire ce qui s'apparente à une ronde, au milieu de caisses, de grandes étagères, s'éclairant avec des lanternes

Plutôt qu'un participe présent tout moche et mal placé en fin de phrase, pourquoi ne pas mettre " Je vois quelques silhouettes éclairées à la lanterne faire ce qui s'apparente..."

Encore une fois, c'est normal d'en utiliser, mais une phrase sur deux c'est trop. Exactement comme le serait une forme négative. C'est correct aussi, mais surexploité, c'est moche. Pense-y.

Côté fond, histoire, tout ça tout ça. Bon, vous avez galéré et ça se voit. On va tâcher de décortiquer un peu la bête.

1: Nicolas Strossff

Vous avez opté pour une structure classique, mais efficace. L'un a sa mission officielle, l'autre façon underground. C'est vu et revu, mais toujours grisant, car ça permet de connaître un tas de trucs sur vos persos, leur vision de leur boulot, leur façon d'aborder les obstacles, tous ces trucs-là. Et déjà là, on a des soucis.

Kard, tu te rends à ta mission sans même savoir si tu dois arrêter ou tuer ta cible. Tu sautes de toit en toit pour assommer un garde alors que t'as l'air de pouvoir te viander sur un toit d'entrepôt sans déclencher le moindre bruit. Tu ne pouvais pas juste l'éviter ? Surtout que ton perso n'est pas sûr que Nicolas entube la révo. C'était obligatoire l'opération Splinter Cell pour obtenir des réponses ?

Et Aleister, j'ai rien pigé à ton plan. En gros, un Commandant confie une mission secrète, tu décides d'y aller seul. Bon ok, c'est que t'es un pro. Sauf que non, pas du tout, y a rien de vraiment préparé. Tout sent l'impro totale sitôt à l'intérieur, on aurait dit moi dans mes premières parties de Payday2. De plus, toi non plus tu n'es pas sûr que Nicolas est un traître. Et si t'es déjà un peu moins dans le doute que Kard, c'était quoi cette tactique d'assommer pour fouiller les items de quête dans le tiroir à côté ? Il est assez bête pour conserver des traces de son double-jeu à portée de chaise de bureau Nicolas ? Avec ses sept à vingt (selon la version de l'un ou l'autre) gardes contre toute une révo et la marine ? Il est confiant dis donc, surtout qu'on a vu que ses mercenaires engagés étaient la crème.

Ca ne tient pas, le zig était un pnj très con d'un premier niveau de jeu vidéo. A aucun moment on n'a peur pour vous, je crois que vous risquiez plus gros dans un squat de fumeurs de meth. Et c'est dommage, parce que l'idée d'aller par les airs pour l'un, les égouts l'autre, pour vous rejoindre au bureau et dans une situation de tension, ça fonctionnait bien, c'était bien joué ça.

2: La rencontre

Aleister, tu as commis deux grosses erreurs dans ce rp. Ta première, c'est ton post quand Kard entre et braque ton perso. Parce qu'en un post, tu réponds, apaises, appelles les renforts, poses un ultimatum. Pendant ce temps, Kardelya, c'est une amibe, elle te braque sans bouger. Désolé, mais non, c'est mauvais comme idée.

Elle te braque, c'est la fin de son post. C'était là qu'il fallait faire vos interactions, pour négocier, vous expliquer, etc. Créer du jeu quoi. Qu'est-ce que tu lui offres comme jeu, outre un "tire-toi cocotte mes potes seront là dans 20 secondes" ? J'ai envie de dire que ça valait bien la peine de prendre 2-3 tours pour arranger votre rencontre. Je passerai outre le fait que ton gars offre des infos à une révo comme ça, au calme. Je rappelle que la Marine veut savoir si Nicolas traite aussi avec la révo et qu'elle veut l'inculper pour ça. La révo est ton ennemie, pourquoi tu collabores ? Parce que t'es gentil ? Qui te dit que Kard l'est, elle ?

Bref, ça a ruiné le point d'orgue de la mission. Je ne suis pas non plus fan du twist qui consiste à dire que le Commandant était de mèche. Déjà, ce n'est plus exploité par la suite cette idée, mais en plus si c'était le cas, il serait le dernier des débiles, le Commandant, de confier à un marine intègre la mission d'aller fouiner dans des documents de malversations soigneusement conservées par un bandit qui traite avec lui. Que Stroff soit assez bête pour monter tout son dossier de condamnation dans son tiroir pourquoi pas, mais entre la révo qui dépêche un agent sans briefing clair et un Commandant qui se saborde lui-même en envoyant les chiens renifleurs sur sa planque de drogue, ça devient une sacrée collection de guignols dans ce patelin. J'y pense, vrai que le Commandant n'avait pas apporté plus de précisions à Aleister quand il lui en avait demandées. Hmm...tout ceci était-il volontaire ? Récompense Aleister 2124109338

Pensez mieux vos PNJs. Plus ils feront vrais, plus votre univers semblera vivant.

3: La taverne

C'est là qu'on voit le plus que vous avez galéré. La raison qui vous a ramenés à boire un verre en papotant, on passe, je ne vois pas bien comment vous auriez pu faire autrement vu le souci lors de la mission. Ce que je retiens de votre échange, c'est Kardelya qui menace de tabasser Aleister à tous les posts, de façon orale ou en pensée, et Aleister qui veut se taper Kardelya parce qu'il aime les filles qui tirent la tronche. Voilà, c'est à peu près tout.

Vous passez votre temps à lancer la même conversation qui n'évolue jamais. C'est "je ne suis pas méchant, le monde est en nuances de gris" des deux côtés et voilà. Alors, je comprends l'intérêt de cet échange, c'est bien entendu un sujet majeur entre un marine et une révo qui discutent dans un lieu indiqué pour ça. Mais justement, c'est le passage classique de l'échange. Faut l'accomplir sans que ça ne soit bateau. D'un côté comme de l'autre, ça reste au ras du sol, vos deux personnages parlent comme un bureaucrate à lunettes et un loubard bardé de piercings qui partagent 10 minutes de voyage en train et tentent de tuer le temps en critiquant le symbole que représente l'autre. Ils ne sont plus des personnages, mais des camps. Personne ne parle de lui, d'humanité, de choses de la vie, tous les deux ne sont que des représentants de commerce pour leur société respective. Et c'est ennuyeux au possible, d'autant que le débat ne décolle pas.

Enfin,si, il décolle au tout dernier tour. Quand Aleister met enfin Kardelya face au hic de critiquer le GM tout en appartenant à un organisme lui aussi gangréné de corruption. Là ouais, là je me suis dit ah, enfin on a du grain à moudre. J'étais bien, j'avais même ouvert mes popcorns.  Récompense Aleister 2759763925 Sauf que....sauf que Aleister se casse au même post où il lâche enfin l'élément utile et constructif de l'échange. Deuxième erreur Al, et la même que la précédente. Tu as fermé toutes les portes à Kardelya. Alors que c'est ton perso qui l'invite à boire un verre à la base, normalement c'est à elle de se tirer avant toi. Kardelya le dira dans son post, qu'elle est surprise que l'entretien finisse aussi sec. Et je suis d'accord, c'était pile le moment où il fallait la débuter, votre conversation.

Encore, deux personnages qui ne se comprennent pas, ça aurait pu matcher. Le souci, c'est qu'alors que vous ne vous livrez pas tellement à l'autre, vous finissez sur un semblant d'amitié, ou neutralité, selon les points de vue. Et je suis un peu étonné de voir que vos personnages sont surpris de découvrir que les gens du camp adverse ne sont pas tous des enfoirés sans coeur. Si c'était logique avec votre background il aurait été plus créatif de le faire comprendre ça. Parce que le résultat donne l'impression d'avoir deux ados bien binaires dans leur façon de voir le monde et qui ont un gros handicap social. Alors qu'encore une fois, vous aviez pu vous retrouver dans une situation de base intéressante.

Souci d'affinité entre vos persos, de niveau aussi peut-être, vrai qu'Aleister débute et toi Kardelya je ne pense pas que tu sois habitué aux rps intercamps. En tout cas, on sentait la galère.

Au final, c'est un rp qui n'est pas déplaisant, mais très basique, un peu ennuyeux et qui loupe ce qui en état l'intérêt majeur. C'est pas grave, ça arrive. J'espère surtout que vous allez tirer de l'expérience de cet épisode. D'une façon générale, ne forcez pas vos intentions de joueur en collant vos persos dans des situations qui les coincent. Lâchez-vous, osez des trucs qui ne sont pas les carcans bien convenus des scènes créées. A la taverne, vous arrêtiez de vous parler comme des camps épinglés pour dire quel bateau vous préférez, ce que vous pensez des monstres marins ou du pire jour de votre vie, j'étais bien, je savourais vos façons de livrer vos persos. N'hésitez pas à rendre vos personnages vivants. Et les PNJs qui les entourent aussi. Ca enrichira votre univers. Et si vous cherchez une des meilleures scènes de discussion entre deux personnages opposés, mais qui se respectent, je vous recommande la scène entre Pacino et De Niro dans le film Heat. Pas les 2 minutes qu'on trouve sur youtube, la scène complète. Et tout le film si vous ne connaissez pas, c'est un des meilleurs de sa décennie.

Pour répondre à ta question Kardelya, je n'ai pas vu d'incohérence dans la façon de penser de ton personnage, ni de contradiction. C'est surtout que les tirades restent sommaires et manquent de personnalité. Je bosserais plutôt ça à ta place, niveau cohérence de propos pas de souci rien ne m'a choqué.

Aleister, on laisse bien du jeu à ses partenaires hein ? Une règle assez primordiale en rp, qu'on soit PJ ou MJ, c'est toujours laisser une porte de sortie à l'autre, toujours et ce qu'il soit allié ou ennemi. Pour la petite info personnelle, je ne me prive jamais de changer l'issue du post de l'autre joueur s'il m'a emprisonné dans un rp comme si c'était une cinématique de jeu vidéo. Parce que ce n'est plus du rp à ce moment-là et que parfois se faire empêcher d'incarner son perso, c'est comme se le faire diriger par l'autre. Astuce perso, vous en faites ce que vous voulez. Mais je n'aurais jamais reproché à Kardelya de ne pas se faire avoir par le timer, l'entourloupe de l'escargophone etc.

Enfin, n'oubliez pas non plus que vous pouvez causer hrp, c'est important quand on joue avec quelqu'un aussi. Et ça ça ne dépend pas que d'Aleister, le rp multi est toujours un gage de complicité. Vous devez travailler dans ce sens quand vous partagez un topic. Via les mps, la cb, peu importe. Mais communiquez.

Kardelya: 3046 Dorikis---> 3150 Dorikis  (+104/320)
Je ne change pas tes PP/PI car tu as tout fait façon ninja et 'nas rien demandé de ce côté de toute façon.

Aleister
375 Dorikis---> 500 dorikis (+125/520)
Popularite 0------>  5 PP (+5 pour l'aide à la capture d'un criminel)
Intégrité 0-------->  5 PI (+5  pour la même raison)

N'hésitez pas si vous avez des questions ou autre, je suis ouvert à la discussion. Que le post soit avec vous.

_________________
Récompense Aleister 28i5dow
Spoiler:
 


Récompense Aleister Hannem10
http://www.onepiece-requiem.net/t956-minos-kahezaro-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t985-techniques-de-minos
Aleister Volkof
Aleister Volkof
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1438
Popularité: 23
Intégrité: 13

Mar 19 Mar 2019 - 11:33

Traité par le traître:
 


Dernière édition par Aleister Volkof le Mer 27 Mar 2019 - 10:12, édité 1 fois
Aleister Volkof
Aleister Volkof
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1438
Popularité: 23
Intégrité: 13

Sam 23 Mar 2019 - 13:21

Bonjour ! Voilà une nouvelle demande de récompense ;3 En espérant que le rp vous plaira !

Shooté par Mary:
 
Minos
Minos

°• Roi Démon •°

♦ Équipage : La Légion

Feuille de personnage
Dorikis: 4970
Popularité: +355
Intégrité: -114

Jeu 28 Mar 2019 - 14:52

Coucou Aleister et Mary ! Ouais, priorité alphabétique, pas aux femmes. Je suis un ouf.  Récompense Aleister 3589221279 Vous voulez tous les deux des conseils sur le rp donc on va évacuer le point forme le plus vite possible, même si avec toi Aleister il y a du fond à traiter dans ton choix de forme. C'est parti !

Mary, tu fais quelques fautes, parfois étranges. Style un cri aiguë au lieu d'un cri aigu. Tu as confondu poignées et poignets, oublié quelques S. Mais de façon générale, ça va. Je dirais plus que, contrairement aux habitudes générales des gens, tu ne mets pas assez de points d'exclamations. Là il en fallait, par exemple:

Citation :
Aie, aie, aie, aie, aie, c’est chaud, c’est chaud.

On dirait que ton personnage reste serein alors que non, il se plaint d'une brûlure. Le point d'exclamation sert à créer une intensité, n'hésite pas à l'utiliser pour donner du rythme. Sans en abuser bien sûr.

Tu sembles aimer les anglicismes, y compris quand ils ne sont pas nécessaires ou utiles à la narration. Bon, why not, mais ça peut faire un peu useless l'over emploi du cool language, y compris quand un terme tout aussi précis et français existe, copy ?  C'est un petit reproche, j'éveille ton attention là-dessus. Après, si Mary parlait anglais plus jeune, ou qu'elle a trainé avec des commerçants qui causent comme des traders, ou encore qu'elle veut se la péter Brice de Nice, ça peut parfaitement justifier cette plume. Mais faut le justifier, que ce soit une volonté et pas une lacune de ta part. Et dans tous les cas, pars du principe que ton lecteur ne pige pas l'anglais. Ce n'est pas à lui de traduire, c'est à toi de te faire comprendre.

Aleister, c'est un retour forme en demi-teinte. Tu fais des fautes, pas mal même. Mais selon les passages. En fait, plutôt que souligner toutes tes fautes, ce serait idéal de corriger un type d'erreur à la fois, histoire de te donner le temps de progresser de ce côté et à ton rythme. Je t'en poinçonne tout de même une volée:

J’allume l’eau brulante - brûlante

un régale pour les papilles - régal, régale c'est un verbe conjugué.

Bonjour sous lieutenant, comment ça va ce matin ? - Sous-lieutenant

« Caporal. Pour le moment, ce n’est pas une criminelle. Juste une suspect. Que l’on va conduire à la base pour l’interrogée, tout simplement. Il ne faut pas accuser avant d’avoir des preuves solide. - une suspecte - l'interroger - solides - »


Il baisse ensuite ses yeux sur le bureau ou de la paperasse traine - où, le "ou" c'est si tu peux écrire "ou bien" et que ta phrase reste correcte.
Citation :

Une lourde porte en bois. Finement détaillé comparée à toutes les autres porte - détaillée, comparée....autres portes.
Je tourne doucement la poignée de métal froid, ouvre la porte, rentre dans le bureau et referme. Le bureau est riche, un énorme cabinet en bois massif au milieu de la pièce

Contrefaçon de Mary détectée. Ici, couper des mots ne marche pas, parce que ta phrase change de sujet en plein milieu. On parle du bureau en tant que pièce puisque tu l'évoques à la phrase précédente. Or, si on parle de la pièce, le bureau ne peut pas être un énorme cabinet en bois massif au milieu de lui-même.

Mary maîtrise bien son style qui sous-entend des mots. L'imiter a le double inconvénient de dépersonnaliser ton style et de risquer de commettre des maladresses. C'est bien de l'observer et tenter des trucs, t'as raison de le faire. Mais je ne suis pas certain que la plume de Mary soit idéale pour copier le genre. Elle fait des pirouettes avec ses phrases, conserve ton style encore un poil académique, mais sympathique. Du reste, on va corriger un petit truc qui peut t'aider.

Citation :
Une odeur de café se fait sentir depuis la cantine.
« Heureusement que le café est bon ici, ça va me permettre de tenir pour la journée.

L’odeur se fait de plus en plus sentir au fur et à mesure que je m’approche. Je rentre. Je dis de nouveau bonjour à de nouvelles personnes. Je prends un plateau, pose un croissant, un jus d’orange et un café dessus. Je vais m’installer à une table.

et

Citation :
Les couloirs sont sombres, certaines ampoules mortes depuis longtemps déjà. Je suis dans cette garnison depuis peu, je devrais me rendre utile, les réparer peut être une bonne idée. Une odeur âcre sort des salles d’interrogatoires, sans doute un peu trop violent ces derniers temps. Je ne suis pas fan des solutions de violence. J’arrive devant le bureau du commandant.

Ces deux extraits exposent une tendance qu'on les joueurs débutants, à savoir une certaine redondance et une mauvaise gestion des éléments exposés. Quand tu écris, donner des infos gratuites sur e décor, les gens, etc, c'est super, c'est ce qu'il faut faire, surtout dans une ambiance de personnage posé qui sirote son café en écoutant les autres papoter et vivre. Donc ça c'est bien. Par contre, sois plus généreux avec ton lecteur. Citer les éléments, c'est bien, mais Aleister n'est pas juste un mec qui balaye la pièce pour choper vite fait des infos, il vit son décor. Comme ton écriture doit faire vivre le décor au lecteur. Ca veut dire lui donner plus de détails, qui fait quoi, ce que ça rappelle à Aleister, etc. Des trucs gratos, mais qui aideront à s'immerger dans ton cadre.

C'est ce que font les mythomanes en fait. Il est parfois très difficile de cerner leurs mensonges justement parce qu'ils y croient. Et comme ils y croient, ils ajoutent des détails inutiles, mais qui font vrai. Ne pense pas juste à donner des choses utiles au lecteur, perds-toi pour le convaincre que tu ne mens pas. Quand tu vois Mary parler du pourquoi elle vend des bibelots, on pourrait penser qu'on s'en fout. Sauf que non, parce que via ce détail, elle explique sa vision du travail, celle de Manshon et sa difficulté à se sentir à sa place dans ce lieu à peine investi. Ca raconte quelque chose. Et c'est ça qu'il faut faire.

Ainsi, quand tu dis que les lampes sont pétées, ok. Mais pourquoi ? Caserne oisive ? Souci de budget ? Ravitaillement en retard ? Bagarre dans les locaux la veille ? Qu'est-ce qui habille ton univers ? Pourquoi tu cites ce détail ? Pense-y. C'est amusant à écrire au bout d'un moment et bien plus fun à lire.

Citation :
Je souris un peu. Voir une boutique aussi atypique me rappelle mon île natale. Une petite échoppe sur le port, tenu par un vieil homme. Il me donné des bonbons quand j’y allais étant enfants. Bon. Trêve de commémoration, je suis là pour le boulot.

Tu auras compris ici qu'il fallait détailler. Tu amorces un truc, finis-le. Fais-toi confiance, vaut mieux lourder un peu ton lecteur en détails superflus que le frustrer en ne lui en donnant pas assez.


Abordons le fond. Je suis partagé. En fait, ce que j'aime bien, c'est tout ce qui ne concerne pas l'enquête. Aleister dans sa caserne qui fait un genre de lien via le café du matin, ou sa visite à Mary, qui a bien raconté son quotidien en intro. La relation entre eux, avec le Marine qui file le pognon et a honte de son collègue. Tout ça, c'est bien. Et même le truc de la drogue trouvée, avec l'embarras et tout, c'est cool. Mais le reste, dès que vous quittez le magasin, j'y ai pas cru une seconde.

Faire tout un foin pour une drogue qui visiblement est l'équivalent du cannabis, ça va, on n'est pas dans la meth ou la crocodile qui nécrose la peau des tox en quelques mois. Et le dealer, c'est mon voisin de pallier quoi, pas un caïd. Dans ce cadre, faire une affaire de première importance, l'arrestation, le deal pour coincer le revendeur, les menaces du Commandant comme si des carrières étaient en jeu. Woh, on n'en fait pas un peu trop ? Je sais qu'on cite la Vux à la fin, qu'on a évoqué la dangerosité, mais rien ne le montre. Je pensais même que la drogue recherchée et celle consommée par Mary étaient différentes et que le Caporal pipeautait en disant que c'était ça la came sur laquelle la Marine enquêtait. Sauf que non. Mais ça aurait été plus cohérent.

Toute la scène de l'interrogatoire ne sert à rien. Vous pouviez tout faire pareil dans la boutique de Mary. Ca aurait évité une arrestation publique pour une commerçante qui débute (et vive le chiffre d'affaires en berne), les arrangements officieux auprès du Commandant pour faire sauter l'inculpation, etc. Suffisait que Ale dise dans la boutique qu'il savait qu'elle n'était pas revendeuse et qu'il ne lui arriverait rien si elle coopérait et hop, affaire réglée. On voit ça dans plein de séries, au hasard la scène de la station service de Breaking Bad quand Hank (le flic) retrouve la trace de la meth bleue. C'est un truc très classique, le flic qui propose un arrangement au petit poisson sur place pour lui éviter une arrestation.

Parce que l'intérêt de l'interrogatoire, c'était de faire un interrogatoire. Or, Aleister ne laisse même pas Mary donner sa version et lui offre sur un plateau un compte rendu sucé de son pouce pour ensuite se faire proposer un accord par une civile. Vous avez inversé vos rôles en fait, c'est à Mary de se justifier et à Ale de la travailler, la faire craquer pour ensuite lui proposer une porte de sortie, sous certaines conditions. Sinon, vu ce qui est proposé, ce n'est pas un interrogatoire du tout. Ils papotent. Tout ça aurait été bien plus facile dans le magasin. Même avoir une carte pour désigner le lieu de la vente.

Et pour clôturer, la fin de l'enquête est un bâclée. En sortant de l'interrogatoire, je me suis dit ok, on a fait des détours, j'espère que ça mène quelque part. Et pas tellement. Vous bazardez la scène de l'arrestation du méchant revendeur, puis tout se détaille limite pendant le générique de fin. Ben ouais mais alors c'était quoi la raison de ce rp ? Introduire un autre rp complet ? J'ai l'impression d'avoir lu une histoire qui ne savait pas trop où elle allait et a joué le teasing à la fin pour faire genre il y a un plan, suite au prochain épisode. J'ai bien envie de dire qu'il fallait l'écrire ici la suite, si vous vouliez vraiment en écrire une. J'espère que la raison de ce découpage n'est pas une envie de collecter des dorikis plus vite, parce que ça ça finira par se voir et vous allez vous faire fumer. Mais bon, on n'en n'est pas là encore, rassurez-vous.

Retenez que tout rp, solo ou pas, doit raconter quelque chose. Si c'est juste le début d'une enquête qui ne sert que de prétexte au vrai intérêt du topic, aucun souci. Mais alors, traitez vraiment l'enquête au second plan. Je ne sais pas moi, en reprenant l'idée de Mary et Aleister dans le magasin, jouez à fond leur relation. Créez une évolution, de la tension, de l'humour, de l'humanité, je sais pas moi. Ici, alors que le début présente des personnages bien incarnés, sitôt pongés dans l'affaire ils ne sont plus que des marionnettes un poil bisounours ( la tension est systématiquement désamorcée )  qui agissent comme des enfants pour résoudre une affaire sans enjeu. C'est faible, j'aurais de loin préféré que vous focalisiez votre rp sur l'humanité de vos personnages et la vie à Manshon, le quotidien des patrouilles ou que sais-je ? Bref, inutile de vendre un scénar de drogue pour intéresser le lecteur. Si vous n'êtes pas à l'aise avec ça, ne vous forcez pas. Jouez ensemble, amusez-vous et prenez votre temps. Une simple visite de routine de Marines enquêtant sur un trafic récent aurait suffit. On prétextait la venue récente de la Vux avec celle du magasin de Mary et hop, on pouvait mettre l'enquête en fond pour juste jouer deux personnages qui parlent avec une intension derrière. Mais voilée. Et ça, ça crée de la tension.

Bon, ça ne veut pas dire que c'était mauvais hein, pas du tout. Mais votre manque d'expérience s'est fait ressentir. Mary, tu as mieux géré, mais été assez passive avec Aleister qui galère à jouer un enquêteur. Ca a empêché une certaine intensité. D'autant que même à ce fameux interrogatoire, ton style d'écriture reste plutôt cool. Le pire moment de la journée de Mary, ça a été quand on est venu la déranger pendant qu'elle buvait du café. le reste ça va, elle a géré. Comment prendre les menaces au sérieux si même les personnages n'y croient pas ?

Et Aleister, tu es Sous-lieutenant, pas Première Classe. Même si ton perso est jeune, il a un peu de bouteille. Le Caporal qui fout la merde, tu peux l'engueuler, le virer du commerce etc. Les affaires de drogue, t'en as peut-être déjà résolues et à moins de machins qu'on s'injecte dans les veines, y a pas à paniquer c'est juste une saloperie qui fait perdre de l'argent au Gouvernement. Puis, même si ton personnage veut aider les gens, il n'a pas à mettre en balance son intégrité pour leur offrir alibi, arrangements etc.

Quand ton perso dit au Commandant que Mary n'a aucun lien dans ce trafic, c'est faux. Elle consomme. Donc, en tant que représentant de la loi, essaye de mieux gérer l'empathie du bon Marine. C'est un défaut un poil courant dans ce camp, je te rassure. Mais essaye dans tes futurs rps de jouer un mec un poil plus expérimenté, même s'il reste profondément altruiste. Ici, on sent trop que tu manques de confiance en toi quand tu écris les actes d'Aleister. Tente un poil plus d'assurance.

Bon, pour les dorikis, je vais vous compter le tarif aventure, mais coter vache. Parce que ce n'est pas une vraie aventure complète et parce qu'elle était le truc le moins réussi de votre duo. J'ai plus l'impression d'avoir lu un pur exercice de rodage de persos qu'une histoire. Ce qui ne peut pas aboutir à une satisfaction complète. Côté popularité, je vais vous compter une aide mutuelle à la capture d'un criminel. +3 partout quoi. Donc:

Aleister

Dorikis: 500-----> 650 (+150/520)
Popularité: 5---> 8 (+3)
Intégrité: 5-----> 8 (+3)

Mary
Dorikis: 760-----> 950 (+190/520)
Popularité: 0---> 3 (+3)
Intégrité: 0----- > 3 (+3)

Bonne chance à vous pour la suite. Si vous voulez réagir, n'hésitez pas. Tant que c'est sans insultes.  Récompense Aleister 2924290613 Et bonne continuation à vous deux. A titre personnel, je vous conseille de vous dégoter un duo avec un joueur bien expérimenté, je pense que vous vous roderez mieux qu'en entretenant des failles mutuelles. Il y en a plein ici, en plus. Que le post soit avec vous.

_________________
Récompense Aleister 28i5dow
Spoiler:
 


Récompense Aleister Hannem10
http://www.onepiece-requiem.net/t956-minos-kahezaro-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t985-techniques-de-minos
Aleister Volkof
Aleister Volkof
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1438
Popularité: 23
Intégrité: 13

Dim 31 Mar 2019 - 11:16

Cafardé par Joe:
 
Joe Biutag
Joe Biutag
Modérateur
Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Sam 13 Avr 2019 - 16:03

Salut Aleister, je viens pour ton RP du 31/03 avec Farros

Point forme :

Mais il faudrai quand même que je trouve autre chose → faudrait (conditionnel)
Tout un tas d'arme blanche différentes les des autres. → armes blanches/les unes des autres
ça ferais un bon slogan → ça ferait (troisième personne)
je le réutiliserais plus tard. → réutiliserai (futur simple)
son gout → goût
tout un tas d'indication → d'indications
entrainement → entraînement
Jusqu’au moment ou une présence familière se fait sentir. → où (pour situer on met un accent. Sans accent, c'est quand on peut remplacer par « ou bien »).
si je comprend bien → je comprends (verbe du troisième groupe)
ce qu’à fait ce Lokiri, ce n’est pas simplement que de volé quelques petits trésors → voler (infinitif, pas participe passé)
Grace à Mogla → Grâce
rien ne pouvait plus la stoppée → stopper (infinitif pas participe passé)
Nous avons suivis → suivi (participe passé et non verbe conjugué)
cela ne me dis → dit (troisième personne du singulier)
Me dis t’elle → me dit-elle (troisième personne du singulier)
quelques goutes de thé → gouttes
il est clair que vous me caché → cachez (verbe conjugué à la deuxième personne du pluriel, pas participe passé)
Elle commence alors à s’embrouillée → s'embrouiller (infinitif, pas participe passé)
ce n’étais pas le sien. → n'était (troisième personne du singulier)
Tout un tas de chose → choses
et lui met une bonne droite pour la calmée. → calmer (infinitif, pas participe passé)
Quand il va savoir que vous osé vous approchez de sa fille → vous osez vous approcher
Manque plus qu’à trouvé → trouver (infinitif, pas participe passé).

J'ai arrêté le relevé après le deuxième post.

https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-4850.php

Tu me révises ça et tu fais les exercices. Après ça , tu feras moins de fautes. Beaucoup moins. Si tu n'es pas sûr d'une terminaison, consulte à nouveau la page.

Point fond  :

Tu joues le jeu sans trop t'imposer. Je décèle une certaine forme de retrait de ta part, d'accepter d'être accessoire d'une intrigue qui sert Farros en premier lieu. Ce n'est pas de la timidité, de la peur de sortir des sentiers battus, juste le travail d'un excellent partenaire de RP.
Farros est à la manœuvre, tu n'imposes pas ta trame, tu suis la sienne tout en faisant preuve du semblant d'initiative nécessaire à la progression du scénario. Votre collaboration est très fluide et on le doit au fait que tu saches quand mettre ton personnage en retrait et quand lui donner un rôle. Rien n'est accompli en pure perte dans ce RP, pas de fioritures, on a à l'essentiel.

J'adore ça à un point Laughing

En revanche, l'arrivée des sept mercenaires avant le boss final, je veux bien, mais il faut amener ça moins maladroitement. T'avais envie de mettre de l'action dans ce RP, ça se sent, donc tu as forcé les choses. Comment Lokiri savait à ce moment que vous étiez sur ses traces et l'endroit où vous tomber dessus ? Quitte à vous prendre en embuscade, autant le faire dans un lieu confiné, pas en pleine rue où on multiplie les chances de s'enfuir. C'est un trou dans la cohérence de l'intrigue. Rien de béant, mais on trébuche dedans quand même et on sent que c'était juste pour le plaisir de casser du PNJ.

Et on a droit à une fin OP classique. Ce n'est hélas pas un compliment puisque c'est convenu et prévisible. Le plus fort affronte le plus fort, le second plus fort affronte le second plus fort et les gentils gagnent. Mais le clou du spectacle revient à ce discours avec le supérieur de Volkof:

Citation :

- Volkof, Volkof, Volkof. Hé bien, vous avez foutu un sacré bordel les derniers jours. Vous pouvez m’expliquer ce qu’il c’est passer ou je dois vous envoyer directement en court martiale ?

- Je peux tout expliquer mon Commandant. J’ai eu vent de la venue d’un pirate de la pire espèce sur notre île. Sachant à quel point ces individus sont sournois, j’ai décidé de m’en occuper moi-même en me mettant que le moins de gens possible au courant. Après un affrontement, j’ai réussi à capturer le dit pirate, plus à tuer un autre, apparement primé à 1 millions de berrys selon ses propres dires. 

- Effectivement, c’est un beau coup d’éclat qui sera marqué dans votre dossier. Mais comprenez bien Sous Lieutenant, que la prochaine fois, vous risquez gros. Alors prenez le temps d’en parler à votre hierarchie. Nous sommes une grande famille, toujours là pour aider nos membres. Donc vous allez me nettoyer les latrines pendant une semaine comme punition. Suis-je bien clair ? 

- Oui mon commandant!

-Je vous dis quand meme felicitation, c’était bien jouer. Rompez.

Il traite un sujet bon pour la cour martiale comme si Aleister avait volé un stylo au bureau. « Allez, file mon bonhomme ». Y'a des lois à suivre et il ne suffit pas de crier « Je l'ai fait pour le camp du Bien » pour s'en émanciper. On n'est pas dans l'OTAN.

Je vais vous faire un petit commentaire en commun. Vous agissez bien ensemble, vous êtes de bons partenaires RP, le scénario casse pas trois pattes à un canard mais on fait avec, en revanche... vos personnages sont si insipides que je suis incapable de les distinguer l'un de l'autre. Aucune personnalité ne ressort. On ôte les couleurs des dialogues, je ne sais plus qui parle tellement ils sont interchangeables. Ce sont des gentils très gentils pétris de gentillesses. Des feuilles blanches.

Y'a pas un trait de caractère qui ressorte et qui me fasse dire « Tiens, ça c'est du Farros tout craché » ou « Aleister dans toute sa splendeur ! ». On dirait des personnalités de PNJ qui ont juste pour but de donner une quête à un héros. Le souci, c'est ce que vous avez fait de ces PNJ les héros et... le résultat est assez plat.
Travaillez leur personnalité, donnez leur du corps, du caractère sans pour autant les trahir.

+320 dorikis (écriture passable par moments, excellent partenariat mais scénario archi vu et revu et personnages pour qui on ne ressent rien).

Comme pour Farros, +15 PP et +5 PI

Un total de 970 dorikis, 23PP et 13PI

Bonne continuation et bon jeu

_________________
Tarif Joe:
 


Cafard:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttp://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Lynbrook

Feuille de personnage
Dorikis: 6115
Popularité: +632
Intégrité: -538

Sam 4 Mai 2019 - 14:02

Salut Aleister,
 
Je passe pour ton rp du 19/03, sur Shell Town. Désolé du retard !
 
Point forme
 
"cela ne plait pas" : cela ne plaît pas
"Je sais que cet après-midi, plus rien ne seras jamais pareil" : Je sais qu'après cet après-midi, plus rien ne seras jamais pareil
"Un adage qui ma foi est" : Un adage qui, ma foi, est
"Je commence à mangé" : Je commence à manger
"Un léger arome sucré" : Un léger arôme sucré
"mon dieu" : mon Dieu
"ça va me manquer ça" : Une répétition très moche ici. A la place, tu aurais pu mettre : cela va me manquer
"Tu as entendu ça chérie" : A priori, Aleister est un homme. Donc : Tu as entendu ça chéri
"lui disant de me laché" : lui disant de me lâcher
"mon père ma dis" : mon père m'a dis
"Direction la caserne ou les tests" : Direction la caserne les tests
"A coté de moi" : A côté de moi
"Il se fait récupérer par deux soldats. Il l’emmène à l’ombre" : Il se fait récupérer par deux soldats. Ils l’emmènent à l’ombre
"Les tests ont déjà commencés" : N'oublie pas, pas d'accord lorsqu'on utilise l'auxiliaire avoir, sauf si le COD est avant le verbe. Donc : Les tests ont déjà commencé
"Celui là" : Celui-
"mon crane" : mon crâne
"Mais à peine le temps de se reposé quelques secondes" : Mais à peine le temps de se reposer quelques secondes
"je ne veux pas voir leurs têtes" : je ne veux pas voir leur tête
"on vie armée" : on vit armée
"tout les matins" : tous les matins
"redscendre" : redescendre
"J’ai presque cru que j’allais tombé" : J’ai presque cru que j’allais tomber
"content de vous rencontré" : content de vous rencontrer
"je traduit" : je traduis
"je devrais peut être l’apprendre" : je devrais peut-être l’apprendre
"Mais comparer à la suite" : Mais comparé à la suite
"Début du second jour" : Lorsqu'on utilise le mot second, cela sous-entend qu'il n'y en a pas de troisième dans la liste (d'où la Seconde Guerre mondiale). Or, ici j'imagine qu'il va y avoir plusieurs jours de test. Donc : Début du deuxième jour
"Comme à dit le Commandant" : C'était pas un colonel à la base ? M'enfin, je propose cette version : Comme a dit le Colonel
"les un que les autres" : les uns que les autres
"Même si le muet à un peu plus de mal" : Même si le muet a un peu plus de mal
"chacun tiens bon" : chacun tient bon
"on à fr..froid" : on a fr..froid
"Ca a le don" : Ne pas oublier la cédille, même en majuscule. Pour la faire sur ordinateur, fais ALT+128.
"je ne dois en aucun cas montré ma faiblesse" : je ne dois en aucun cas montrer ma faiblesse
"Je suis là. Debout. Dans la nuit. A attendre le signal de fin. Il ne vient pas. Une heure. Deux heures. Trois heures." : J'en avais presque le souffle coupé. Fais attention quand tu utilises des phrases très courtes, il faut bien les placer pour que ça ne coupe pas à la lecture.
"mes pensées occuper" : mes pensées occupées
"m’être tromper" : m’être trompé
 
J'ai pas mal remarqué un problème de répétition dans ton récit. Je pense au "là" du "Je suis là", qu'on retrouve pas mal de fois ; ou encore le "doucement" qui revient sur deux phrases consécutives... Pour éviter de telles répétitions, cherche des synonymes, et utilise les le plus possible. Ça permet de varier ton vocabulaire.
 
En bref :
 
Points forts :
 
- Maîtrise de la syntaxe ;
- Concordance des temps ;
- Un vocabulaire fourni.
 
Points faibles :
 
- De très nombreuses erreurs basiques qui pourraient être retirées avec une bonne relecture ! ;
- Difficulté sur le "a" et le "à" ;
- Difficulté sur les terminaisons ;
- Répétitions qui peuvent entraver la lecture.
 
Point fond
 
Ton rp avait pour but de retracer le début de ton entrée dans la Marine, avec les tests que tu passes. C'est un thème banal qui, pour le coup, j'ai trouvé bien mené. Tes idées sont bonnes, mais parfois la forme pêche... Aussi, j'ai quand même détecté un certain cliché dans ton personnage, celui du jeune homme solitaire, incompris mais puissant... Tu gagnerais beaucoup à te défaire de ce stéréotype et à construire une identité plus poussée pour Aleister. Cela rendrait tes récits sûrement plus intéressants !

Au niveau des PNJs, il y a quand même un manque d'interaction avec eux. Tu aurais pu pousser tes relations avec les deux frères par exemple, ou mieux décrire la rivalité naissante avec Merry. En confrontant ton personnage avec d'autres, ça le rend plus vivant. D'autant plus que ton rp reste focalisé sur Aleister, et il ne semble pas plus que ça intrigué par ses camarades. Bref, un solitaire, j'en conviens. Mais attention à ne pas aller trop loin dans cette solitude, car il évolue dans un environnement entouré d'autres personnes et ne peut donc pas les ignorer. Je regrette également le manque de description des autres personnages ! Pour les deux frères par exemple, les seules informations que nous avons sont que ce sont deux hommes ; deux frères, dont un est muet. Ce qui est très limité malheureusement. Travaille donc sur tes interactions avec tes PNJs, tu as beaucoup à y gagner ! Smile

Après, je n'ai pas trouvé de réelle mise en difficulté. Si les épreuves paraissent difficiles, ton personnage ne flanche pas vraiment, seulement en surface. Ajoute-donc des moments de stress, où il risque réellement d'échouer. Il n'est pas mauvais de vouloir voir son personnage réussir, mais l'idée, c'est que tu ajoutes de la difficulté à tes actions, afin qu'on n'ait pas l'impression que tout lui réussit sans problème.

Sinon, de manière globale, ton scénario avait un certain potentiel. C'était loin d'être inintéressant, surtout le passage avec ta famille. En travaillant sur la crédibilité d'Aleister, son rapport aux autres personnages et en rajoutant de la difficulté, tes récits n'en seront qu'amélioré.

Au niveau de la narration, c'était plutôt réussi ! Surtout que tu arrives à rythmer certains passages, ce qui augmente l'immersion dans tes écrits. Mais nous sommes vite extirpés à cause de certaines mauvaises fautes... Il y a donc du potentiel dans ton style, et une bonne relecture ne serait que bénéfique à tes rps !
 
Récompense
 
Tarif discussion. Aucun malus pour le FB.
 


+88D.
 
Situation finale : 1058D, 23PP, 13PI.
 
Tu peux me mp si tu as des questions/remarques sur ta récompense.
 
Bon jeu Smile

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Mary Grace
Mary Grace
Donneur de Récompense

♦ Localisation : Manshon

Feuille de personnage
Dorikis: 1070
Popularité: 16
Intégrité: 3

Dim 5 Mai 2019 - 10:16

Salut les loulous, je passe pour votre RP du 23 mars. Avec un peu de retard, je sais. Dons sans plus tarder, découvrons ensemble cette île aux milles effluves

Et vous le savez, s'il y a quoi que ce soit, j'attends votre mp. I love you

Forme

Vous le savez, la forme c'est très important et encore plus quand on se lance dans des RPs à plusieurs. Il faut pouvoir se comprendre et faire avancer l'histoire en gérant les personnages à nos côtés : caractère, particularité, façon de parler, etc...

Et je trouve que vous avez tous très bien réussi à vous exprimer ensemble, à vous comprendre les uns, les autres, et à faire avancer tout ce petit récit. Mais individuellement, c'est un peu différent.

Et je vais commencer par toi Al'. Il y a des fautes, beaucoup trop et je pense que tu le sais puisque je n'ai pas pris la peine de les énumérer comme Mount ou Joe. D'ailleurs, Joe t'a donné un lien, tu as dû jeter un œil, n'hésites pas à continuer : que ce soit sur l'orthographe, la conjugaison, les accords ou le vocabulaire, il y a des petites épines partout. Ce n'est pas un reproche, nous évoluons tous à notre rythme et je trouve qu'il y a une réelle évolution entre tes premiers RP et aujourd'hui. Notamment en terme de narration. Car tu sais écrire et tu écris bien. Néanmoins, je te conseil vivement de passer tes textes sous BonPatron, qui là, aurait corrigé les trois quart de tes fautes en t'expliquant le problème. Tu peux aussi opter pour word. Surtout, ne te décourage pas et arme toi des bons outils, tu es vraiment sur la bonne voie !

Et Robi alors ? Et bien j'aime beaucoup ta plume. Certes, tu fais aussi des erreurs, mais elles sont moins flagrantes. Penses-tu bien à te relire à chaque fois ? Je pense que cela éliminerait une partie de tes fautes. Une chose que j'ai trouvé dommage : les répétitions. Tu en fais beaucoup. Tu écris parfois même deux phrases pour exprimer la même idée, ce qui donne un côté assez lourd à ton texte. N'hésites pas à blinder ton récit de synonymes et n'oublies pas : une phrase = une idée. Mise à part ça, ta narration est très agréable et j'aime beaucoup comment tu fais avancer ton personnage. Tu sais qui est Robina, ce qu'elle veut ou ne veut pas, et ça c'est plaisant.

Et puis notre Farros. Sincèrement, je n'ai pratiquement pas vu de fautes et je trouve que tu as réellement évolué. Le premier RP que j'ai récompensé et celui-ci n'ont rien à voir, ça me fait plaisir. Tu prends en assurance et mon dieu on sent que tu aimes ce que tu écris et que tu prends plaisir à le faire. C'est très important. Ta plume est légère, agréable, douce, tu sais manier les mots et tu t'en sors bien pour coordonner tout ce petit monde. C'est vraiment super.

Fond

Force est de constater que je ne m'étais jamais intéressée à cette île. Alors forcément, j'ai été très intriguée, mais aussi ravie de la découvrir par le biais de vos impressions, sensations et descriptions. Ce n'était ni trop long, ni trop court : vous avez su trouver une juste milieu intéressant et même parfait pour préparer la suite de votre intrigue.

Mais attention toutefois à quelques aspects.

Al et Robi, vous avez fâcheuse tendance à trop reprendre les posts de vos camarades. Certes il faut le faire, mais un petit peu, juste rapidement pour donner votre point de vue sur la situation donnée. Farros, lui, a su le faire en quelques lignes :

Ici:
 

Il faut bien vous dire que pour le lecteur, c'est très très lassant de relire plusieurs fois la même chose. Mais nous savons aussi qu'il est important pour vous de vous exprimer sur la situation et apporter votre petit grain de sel. Mais c'est comme tout, il faut savoir trouver un juste milieu.

Par exemple Al, ton post du 20 mars n’apporte absolument rien de nouveau à l'histoire, c'est tellement dommage. Et pour toi Robi, le post du 22 mars est très très lourd. J'étais là à lire la grande soufflante, je m'attendais à ce que Robi embraye sur des gestes, des actions ou d'autres paroles aussi intenses pour engueuler les deux bougres, mais non, il faut attendre cinq gros paragraphes avant de poursuivre la suite du récit. Et c'est à ce moment que je me suis demandée : pourquoi ne pas avoir balancé toute cette description au moment où tu as guidé les deux autres vers le marché ? L’enchaînement aurait été parfaitement logique.

Et ça me permet de faire une petite transition sur : les lieux que vous avez visités.

Alors, le tour d'un restaurant, quartier, bar, marché, usine, j'ai trouvé ça très sympa, mais à mon sens ce n'était pas assez développé. J'entends par là qu'à chaque fois, il n'y a que des mentions et des descriptions sans réelles interactions. Farros, au marché, je m'attendais à ce que tu discutes avec un vendeur, achètes des ingrédients ou remplisses ta petit bourse d'épice, mais non rien du tout. Pareil, l'usine c'était vraiment super speed. Le restaurant a été fumé dans un post de Farros. Le bar, a la limite, a eu son petit développement.

D'ailleurs Farros, même si c'est une bonne initiative, je pense qu'il faut que tu fasses attention à ne pas trop t'éparpiller en longueur pour pouvoir laisser tes partenaires faire avancer le récit à leur tour.

Je souhaiterai juste revenir sur un autre point avec toi Al', concernant le rapport que ton personnage entretient avec son job dans la marine. J'ai l'impression que tout le saoule. Je m'explique. A chaque fois que je te lis, ton personnage ne fait que de se plaindre de son rôle, des ses missions et du fait qu'il va se faire "défoncer en pleine rue". Aussi je me demande si tu aimes vraiment jouer dans cette faction là ou si c'est simplement un trait de caractère du personnage. Un Smoker ou un Borsalino ont beau avoir l'air blasé, ils aiment mener à bien leurs missions et sont fiers de porter et représenter leurs couleurs. Je me demande si Al est fier de porter son insigne. scratch

Mention spéciale à ce passage : La couverture représentait une sorte de chameau à trois bosses sur un fond de champ de fleur. Kitsch mais joli. Parce que j'adore les petites descriptions qui apportent ce genre de petit détail qui fait plaisir.

Quoi qu'il en soit, j'ai adoré cette petite histoire et je trouve que vous formez un magnifique trio.

Notation

Bon alors, sur quoi on va tabler ? Déjà, je pose le tarif discussion car il n'y a pas vraiment eu de grandes actions au cours du récit. Juste du papotage en flânant sympathiquement dans les vizirats de l'île.

De 1000 à 3000 dorikis ==> Jusqu’à 140 dorikis de gain.

Al' : +85 dorikis -> 1143D PP/PI Inchangés.
Robi : +100 dorikis -> 2035D PP/PI Inchangés.
Farros : +130 dorikis -> 1980D PP/PI Inchangés.

Hâte de vous lire à nouveau ! Surtout ce concours de cuisine là, ça à l'air bien sympa.
Bon jeu. I love you
http://www.onepiece-requiem.net/t21541-flotte-mais-jamais-ne-sombre-maryhttp://www.onepiece-requiem.net/t21565-mary-flotte-mais-jamais-n
Aleister Volkof
Aleister Volkof
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1438
Popularité: 23
Intégrité: 13

Sam 15 Juin 2019 - 23:04

Jarrosé:
 
Joe Biutag
Joe Biutag
Modérateur
Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Dim 16 Juin 2019 - 8:47

Bonjour Aleister. N'oublie pas de mettre la date du RP à récompenser dans ton sous-titre.

_________________
Tarif Joe:
 


Cafard:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttp://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Jaros Hekomeny
Jaros Hekomeny

Modérateur
••• Agent de catégorie III •••

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 3201
Popularité: 52
Intégrité: 72

Ven 28 Juin 2019 - 11:32

Bonjour ou bonsoir !

Allez hop les zigotos, il est grand temps pour vous de recevoir votre récompense pour votre RP à trois. En plus vous avez attendu longtemps, pauvres petits que vous êtes Sad



Point Forme :


Je veux juste rentré -> rentrer
C’est pas mal, c’est aussi jolie -> joli
quesque je suis -> qu'est-ce que
Ce ne seras -> sera
Que se passe t’il -> passe-t-il
tout les autres -> tous les autres
que personne ne peux nous attendre -> ne peut (et "nous entendre", vu le contexte)
par quatre chemin -> chemins
Je sais seulement épluché les légumes -> éplucher
Je voulais juste profité -> profiter
certe -> certes
qu’ils pourrons -> pourront
On aurait aussi du t’écouté -> dû t'écouter
comis -> commis
Ils ont mieux régis -> réagi
les apprécier à ces deux énergumènes -> les appréciez ces deux énergumènes

C'est pour le premier post, je vais m'arrêter là car on a un échantillon bien représentatif. Il faut que tu fasses attentions aux accords des noms et du participe passé, aux conjugaisons et à l'orthographe des mots que tu utilises sans doute peu dans la vie de tous les jours comme "commis". Cela mis à part il y a aussi pas mal de répétitions maladroites, deux phrases courtes de suite avec "donc" sans que ce soit un effet de style, répétition de noms possédant des synonymes divers, etc...



Point Fond :


Commentaire général ici, même si je vais me permettre de pointer des trucs spécifiques.

Robina a écrit:
Le foin, il était chaud, confortable et apprécié alors qu'elle avait aidé à le charger.

Bon, c'est un peu l’hôpital qui se fout de la charité de ma part, mais n'est-ce pas un peu formulé à l'arrache et de façon lourdingue ? Je n'arrive pas clairement à comprendre ce que tu voulais dire, même avec le reste du paragraphe.

Vous introduisez un peu la situation chacun à votre tour dans votre premier post, ce qui est bien. Je regrette un peu que vous parliez de "vacances" pour Aleister, le terme "permission" ayant été plus approprié pour le militaire qu'il est.

Robina a écrit:
[...] Nous y allons pour combattre le meilleur chef de l’île [...]

Voilà ce que je vois en lisant ça :
 

C'est violent la cuisine dites-donc Laughing. Moi qui me demandais le rapport entre faire de bons petits plats et chasser du criminel, peut-être suis-je fourvoyé depuis le début scratch. Blague à part ça sonne bizarre, de dire ça comme ça.

Mais bref, vous arrivez à ce concours de cuisine, et là... Aleister annonce que, surprise, il n'est pas cuisinier. Je n'ai pas compris cette situation ^^'. Je n'ai pas lu votre précédent RP à tous les trois, je n'ai donc pas grande idée de comment un Commandant de la Marine s'est retrouvé à se balader avec un jeune homme à l'air vaguement benêt et une cuisinière aux cheveux bleus. On se croirait dans une scène de gamins de collège qui vont à la piscine, et que l'un d'eux, trop pusillanime et suiveur, attend d'être en maillot de bain pour annoncer qu'il ne sait pas nager Laughing. De la part d'un jeune homme censément formé à tuer du criminel et gueuler sur du troufion, c'est surprenant, pour rester dans l'euphémisme. Sans non plus jouer les mordus de réalisme on est en droit de se demander comment un énergumène pareil s'est retrouvé Commandant Rolling Eyes.

Mais ça annonce le ton, ce RP sera léger et peu conséquent. Enfin, dépend pour qui. Robina prend son machin de cuisine très au sérieux elle, on a droit à des tartines introspectives et descriptives. Si j'étais un vilain salaud j'irais chercher Rik qui est cuistot irl pour qu'il évalue tout ça, mais ce serait trop vilain pour moi Récompense Aleister 2983686574.

On nous a promis un concours de cuisine, on a donc de la cuisine. Alors certes on court à droite à gauche, ça s'excite un peu, Aleister fait figure de petit boulet gentil, mais... Ben ça cuisine. Je n'ai pas grand-chose à dire à ce sujet, vous vous débrouillez pour servir un récit sans grand enjeu mais où il se passe des choses. Vous n'êtes pas tombé dans un focus excessif sur vos petits plats à vous, on a droit à des PNJs hauts en couleurs. Question de goût personnel je suppose mais de la popote sur 7 longs posts, c'était un peu long pour moi. C'est pas mal écrit hein, et c'est bien rythmé.

Par contre les zigotos... Tout ça se finit en queue de poisson Récompense Aleister 4206886586. Et ça par contre c'est un vrai gros point négatif, vous lâchez le lecteur avant la fin. Il s'est tapé toute la préparation, et non seulement il n'aura pas droit à la dégustation, mais il n'aura même pas le fin mot de l'histoire ! C'est pire qu'une bouse Disney/Marvel là, il n'y a carrément aucune résolution No.



Les gains :


Tarif normal, pas de malus applicable.

Pour le tout, 265 dorikis.

Ce qui t'amène donc à 1438 dorikis, PP et PI inchangés.

Si tu as des questions ou autre surtout n'hésite pas, et dans tous les cas amuse-toi bien ^^.

_________________
Récompense Aleister Sans_t12 Récompense Aleister Cp4_ag12 Récompense Aleister Mini-t10

http://www.onepiece-requiem.net/t21020-jaros-hekomeny-justice-et-reformismehttp://www.onepiece-requiem.net/t21029-jaros-agent
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1