AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Flotte mais jamais ne sombre

Mary Grace
Mary Grace
Donneur de Récompense

♦ Localisation : Manshon

Feuille de personnage
Dorikis: 1070
Popularité: 16
Intégrité: 3

Mar 12 Mar 2019 - 10:26

Minos l'a fait ici:
 


Dernière édition par Mary Grace le Lun 6 Mai 2019 - 15:42, édité 3 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t21541-flotte-mais-jamais-ne-sombre-maryhttp://www.onepiece-requiem.net/t21565-mary-flotte-mais-jamais-n
Minos
Minos

°• Roi Démon •°

♦ Équipage : La Légion

Feuille de personnage
Dorikis: 4970
Popularité: +355
Intégrité: -114

Jeu 28 Mar 2019 - 14:55

Coucou Aleister et Mary ! Ouais, priorité alphabétique, pas aux femmes. Je suis un ouf.  Flotte mais jamais ne sombre 3589221279 Vous voulez tous les deux des conseils sur le rp donc on va évacuer le point forme le plus vite possible, même si avec toi Aleister il y a du fond à traiter dans ton choix de forme. C'est parti !

Mary, tu fais quelques fautes, parfois étranges. Style un cri aiguë au lieu d'un cri aigu. Tu as confondu poignées et poignets, oublié quelques S. Mais de façon générale, ça va. Je dirais plus que, contrairement aux habitudes générales des gens, tu ne mets pas assez de points d'exclamations. Là il en fallait, par exemple:

Citation :
Aie, aie, aie, aie, aie, c’est chaud, c’est chaud.

On dirait que ton personnage reste serein alors que non, il se plaint d'une brûlure. Le point d'exclamation sert à créer une intensité, n'hésite pas à l'utiliser pour donner du rythme. Sans en abuser bien sûr.

Tu sembles aimer les anglicismes, y compris quand ils ne sont pas nécessaires ou utiles à la narration. Bon, why not, mais ça peut faire un peu useless l'over emploi du cool language, y compris quand un terme tout aussi précis et français existe, copy ?  C'est un petit reproche, j'éveille ton attention là-dessus. Après, si Mary parlait anglais plus jeune, ou qu'elle a trainé avec des commerçants qui causent comme des traders, ou encore qu'elle veut se la péter Brice de Nice, ça peut parfaitement justifier cette plume. Mais faut le justifier, que ce soit une volonté et pas une lacune de ta part. Et dans tous les cas, pars du principe que ton lecteur ne pige pas l'anglais. Ce n'est pas à lui de traduire, c'est à toi de te faire comprendre.

Aleister, c'est un retour forme en demi-teinte. Tu fais des fautes, pas mal même. Mais selon les passages. En fait, plutôt que souligner toutes tes fautes, ce serait idéal de corriger un type d'erreur à la fois, histoire de te donner le temps de progresser de ce côté et à ton rythme. Je t'en poinçonne tout de même une volée:

J’allume l’eau brulante - brûlante

un régale pour les papilles - régal, régale c'est un verbe conjugué.

Bonjour sous lieutenant, comment ça va ce matin ? - Sous-lieutenant

« Caporal. Pour le moment, ce n’est pas une criminelle. Juste une suspect. Que l’on va conduire à la base pour l’interrogée, tout simplement. Il ne faut pas accuser avant d’avoir des preuves solide. - une suspecte - l'interroger - solides - »


Il baisse ensuite ses yeux sur le bureau ou de la paperasse traine - où, le "ou" c'est si tu peux écrire "ou bien" et que ta phrase reste correcte.
Citation :

Une lourde porte en bois. Finement détaillé comparée à toutes les autres porte - détaillée, comparée....autres portes.
Je tourne doucement la poignée de métal froid, ouvre la porte, rentre dans le bureau et referme. Le bureau est riche, un énorme cabinet en bois massif au milieu de la pièce

Contrefaçon de Mary détectée. Ici, couper des mots ne marche pas, parce que ta phrase change de sujet en plein milieu. On parle du bureau en tant que pièce puisque tu l'évoques à la phrase précédente. Or, si on parle de la pièce, le bureau ne peut pas être un énorme cabinet en bois massif au milieu de lui-même.

Mary maîtrise bien son style qui sous-entend des mots. L'imiter a le double inconvénient de dépersonnaliser ton style et de risquer de commettre des maladresses. C'est bien de l'observer et tenter des trucs, t'as raison de le faire. Mais je ne suis pas certain que la plume de Mary soit idéale pour copier le genre. Elle fait des pirouettes avec ses phrases, conserve ton style encore un poil académique, mais sympathique. Du reste, on va corriger un petit truc qui peut t'aider.

Citation :
Une odeur de café se fait sentir depuis la cantine.
« Heureusement que le café est bon ici, ça va me permettre de tenir pour la journée.

L’odeur se fait de plus en plus sentir au fur et à mesure que je m’approche. Je rentre. Je dis de nouveau bonjour à de nouvelles personnes. Je prends un plateau, pose un croissant, un jus d’orange et un café dessus. Je vais m’installer à une table.

et

Citation :
Les couloirs sont sombres, certaines ampoules mortes depuis longtemps déjà. Je suis dans cette garnison depuis peu, je devrais me rendre utile, les réparer peut être une bonne idée. Une odeur âcre sort des salles d’interrogatoires, sans doute un peu trop violent ces derniers temps. Je ne suis pas fan des solutions de violence. J’arrive devant le bureau du commandant.

Ces deux extraits exposent une tendance qu'on les joueurs débutants, à savoir une certaine redondance et une mauvaise gestion des éléments exposés. Quand tu écris, donner des infos gratuites sur e décor, les gens, etc, c'est super, c'est ce qu'il faut faire, surtout dans une ambiance de personnage posé qui sirote son café en écoutant les autres papoter et vivre. Donc ça c'est bien. Par contre, sois plus généreux avec ton lecteur. Citer les éléments, c'est bien, mais Aleister n'est pas juste un mec qui balaye la pièce pour choper vite fait des infos, il vit son décor. Comme ton écriture doit faire vivre le décor au lecteur. Ca veut dire lui donner plus de détails, qui fait quoi, ce que ça rappelle à Aleister, etc. Des trucs gratos, mais qui aideront à s'immerger dans ton cadre.

C'est ce que font les mythomanes en fait. Il est parfois très difficile de cerner leurs mensonges justement parce qu'ils y croient. Et comme ils y croient, ils ajoutent des détails inutiles, mais qui font vrai. Ne pense pas juste à donner des choses utiles au lecteur, perds-toi pour le convaincre que tu ne mens pas. Quand tu vois Mary parler du pourquoi elle vend des bibelots, on pourrait penser qu'on s'en fout. Sauf que non, parce que via ce détail, elle explique sa vision du travail, celle de Manshon et sa difficulté à se sentir à sa place dans ce lieu à peine investi. Ca raconte quelque chose. Et c'est ça qu'il faut faire.

Ainsi, quand tu dis que les lampes sont pétées, ok. Mais pourquoi ? Caserne oisive ? Souci de budget ? Ravitaillement en retard ? Bagarre dans les locaux la veille ? Qu'est-ce qui habille ton univers ? Pourquoi tu cites ce détail ? Pense-y. C'est amusant à écrire au bout d'un moment et bien plus fun à lire.

Citation :
Je souris un peu. Voir une boutique aussi atypique me rappelle mon île natale. Une petite échoppe sur le port, tenu par un vieil homme. Il me donné des bonbons quand j’y allais étant enfants. Bon. Trêve de commémoration, je suis là pour le boulot.

Tu auras compris ici qu'il fallait détailler. Tu amorces un truc, finis-le. Fais-toi confiance, vaut mieux lourder un peu ton lecteur en détails superflus que le frustrer en ne lui en donnant pas assez.


Abordons le fond. Je suis partagé. En fait, ce que j'aime bien, c'est tout ce qui ne concerne pas l'enquête. Aleister dans sa caserne qui fait un genre de lien via le café du matin, ou sa visite à Mary, qui a bien raconté son quotidien en intro. La relation entre eux, avec le Marine qui file le pognon et a honte de son collègue. Tout ça, c'est bien. Et même le truc de la drogue trouvée, avec l'embarras et tout, c'est cool. Mais le reste, dès que vous quittez le magasin, j'y ai pas cru une seconde.

Faire tout un foin pour une drogue qui visiblement est l'équivalent du cannabis, ça va, on n'est pas dans la meth ou la crocodile qui nécrose la peau des tox en quelques mois. Et le dealer, c'est mon voisin de pallier quoi, pas un caïd. Dans ce cadre, faire une affaire de première importance, l'arrestation, le deal pour coincer le revendeur, les menaces du Commandant comme si des carrières étaient en jeu. Woh, on n'en fait pas un peu trop ? Je sais qu'on cite la Vux à la fin, qu'on a évoqué la dangerosité, mais rien ne le montre. Je pensais même que la drogue recherchée et celle consommée par Mary étaient différentes et que le Caporal pipeautait en disant que c'était ça la came sur laquelle la Marine enquêtait. Sauf que non. Mais ça aurait été plus cohérent.

Toute la scène de l'interrogatoire ne sert à rien. Vous pouviez tout faire pareil dans la boutique de Mary. Ca aurait évité une arrestation publique pour une commerçante qui débute (et vive le chiffre d'affaires en berne), les arrangements officieux auprès du Commandant pour faire sauter l'inculpation, etc. Suffisait que Ale dise dans la boutique qu'il savait qu'elle n'était pas revendeuse et qu'il ne lui arriverait rien si elle coopérait et hop, affaire réglée. On voit ça dans plein de séries, au hasard la scène de la station service de Breaking Bad quand Hank (le flic) retrouve la trace de la meth bleue. C'est un truc très classique, le flic qui propose un arrangement au petit poisson sur place pour lui éviter une arrestation.

Parce que l'intérêt de l'interrogatoire, c'était de faire un interrogatoire. Or, Aleister ne laisse même pas Mary donner sa version et lui offre sur un plateau un compte rendu sucé de son pouce pour ensuite se faire proposer un accord par une civile. Vous avez inversé vos rôles en fait, c'est à Mary de se justifier et à Ale de la travailler, la faire craquer pour ensuite lui proposer une porte de sortie, sous certaines conditions. Sinon, vu ce qui est proposé, ce n'est pas un interrogatoire du tout. Ils papotent. Tout ça aurait été bien plus facile dans le magasin. Même avoir une carte pour désigner le lieu de la vente.

Et pour clôturer, la fin de l'enquête est un bâclée. En sortant de l'interrogatoire, je me suis dit ok, on a fait des détours, j'espère que ça mène quelque part. Et pas tellement. Vous bazardez la scène de l'arrestation du méchant revendeur, puis tout se détaille limite pendant le générique de fin. Ben ouais mais alors c'était quoi la raison de ce rp ? Introduire un autre rp complet ? J'ai l'impression d'avoir lu une histoire qui ne savait pas trop où elle allait et a joué le teasing à la fin pour faire genre il y a un plan, suite au prochain épisode. J'ai bien envie de dire qu'il fallait l'écrire ici la suite, si vous vouliez vraiment en écrire une. J'espère que la raison de ce découpage n'est pas une envie de collecter des dorikis plus vite, parce que ça ça finira par se voir et vous allez vous faire fumer. Mais bon, on n'en n'est pas là encore, rassurez-vous.

Retenez que tout rp, solo ou pas, doit raconter quelque chose. Si c'est juste le début d'une enquête qui ne sert que de prétexte au vrai intérêt du topic, aucun souci. Mais alors, traitez vraiment l'enquête au second plan. Je ne sais pas moi, en reprenant l'idée de Mary et Aleister dans le magasin, jouez à fond leur relation. Créez une évolution, de la tension, de l'humour, de l'humanité, je sais pas moi. Ici, alors que le début présente des personnages bien incarnés, sitôt pongés dans l'affaire ils ne sont plus que des marionnettes un poil bisounours ( la tension est systématiquement désamorcée )  qui agissent comme des enfants pour résoudre une affaire sans enjeu. C'est faible, j'aurais de loin préféré que vous focalisiez votre rp sur l'humanité de vos personnages et la vie à Manshon, le quotidien des patrouilles ou que sais-je ? Bref, inutile de vendre un scénar de drogue pour intéresser le lecteur. Si vous n'êtes pas à l'aise avec ça, ne vous forcez pas. Jouez ensemble, amusez-vous et prenez votre temps. Une simple visite de routine de Marines enquêtant sur un trafic récent aurait suffit. On prétextait la venue récente de la Vux avec celle du magasin de Mary et hop, on pouvait mettre l'enquête en fond pour juste jouer deux personnages qui parlent avec une intension derrière. Mais voilée. Et ça, ça crée de la tension.

Bon, ça ne veut pas dire que c'était mauvais hein, pas du tout. Mais votre manque d'expérience s'est fait ressentir. Mary, tu as mieux géré, mais été assez passive avec Aleister qui galère à jouer un enquêteur. Ca a empêché une certaine intensité. D'autant que même à ce fameux interrogatoire, ton style d'écriture reste plutôt cool. Le pire moment de la journée de Mary, ça a été quand on est venu la déranger pendant qu'elle buvait du café. le reste ça va, elle a géré. Comment prendre les menaces au sérieux si même les personnages n'y croient pas ?

Et Aleister, tu es Sous-lieutenant, pas Première Classe. Même si ton perso est jeune, il a un peu de bouteille. Le Caporal qui fout la merde, tu peux l'engueuler, le virer du commerce etc. Les affaires de drogue, t'en as peut-être déjà résolues et à moins de machins qu'on s'injecte dans les veines, y a pas à paniquer c'est juste une saloperie qui fait perdre de l'argent au Gouvernement. Puis, même si ton personnage veut aider les gens, il n'a pas à mettre en balance son intégrité pour leur offrir alibi, arrangements etc.

Quand ton perso dit au Commandant que Mary n'a aucun lien dans ce trafic, c'est faux. Elle consomme. Donc, en tant que représentant de la loi, essaye de mieux gérer l'empathie du bon Marine. C'est un défaut un poil courant dans ce camp, je te rassure. Mais essaye dans tes futurs rps de jouer un mec un poil plus expérimenté, même s'il reste profondément altruiste. Ici, on sent trop que tu manques de confiance en toi quand tu écris les actes d'Aleister. Tente un poil plus d'assurance.

Bon, pour les dorikis, je vais vous compter le tarif aventure, mais coter vache. Parce que ce n'est pas une vraie aventure complète et parce qu'elle était le truc le moins réussi de votre duo. J'ai plus l'impression d'avoir lu un pur exercice de rodage de persos qu'une histoire. Ce qui ne peut pas aboutir à une satisfaction complète. Côté popularité, je vais vous compter une aide mutuelle à la capture d'un criminel. +3 partout quoi. Donc:

Aleister

Dorikis: 500-----> 650 (+150/520)
Popularité: 5---> 8 (+3)
Intégrité: 5-----> 8 (+3)

Mary
Dorikis: 760-----> 950 (+190/520)
Popularité: 0---> 3 (+3)
Intégrité: 0----- > 3 (+3)

Bonne chance à vous pour la suite. Si vous voulez réagir, n'hésitez pas. Tant que c'est sans insultes.  Flotte mais jamais ne sombre 2924290613 Et bonne continuation à vous deux. A titre personnel, je vous conseille de vous dégoter un duo avec un joueur bien expérimenté, je pense que vous vous roderez mieux qu'en entretenant des failles mutuelles. Il y en a plein ici, en plus. Que le post soit avec vous.

_________________
Flotte mais jamais ne sombre 28i5dow
Spoiler:
 


Flotte mais jamais ne sombre Hannem10
http://www.onepiece-requiem.net/t956-minos-kahezaro-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t985-techniques-de-minos
Mary Grace
Mary Grace
Donneur de Récompense

♦ Localisation : Manshon

Feuille de personnage
Dorikis: 1070
Popularité: 16
Intégrité: 3

Lun 6 Mai 2019 - 15:42

Jarrosé:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t21541-flotte-mais-jamais-ne-sombre-maryhttp://www.onepiece-requiem.net/t21565-mary-flotte-mais-jamais-n
Jaros Hekomeny
Jaros Hekomeny

Modérateur
••• Agent de catégorie III •••

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 3201
Popularité: 52
Intégrité: 72

Ven 14 Juin 2019 - 23:22

Bonjour ou bonsoir !

Me voilà pour votre petit RP du 6 avril. Eh oui, ça commence à faire un moment... Donc réglons ça tout de suite, vous avez bien assez attendu !



Point Forme :


Alors. Pour l'un comme pour l'autre, mise en forme bien soignée sans tomber dans le surformatage du texte, que décidément on n'aime pas trop par ici. Ce qui n'est pas pour le déplaire. L'un comme l'autre votre orthographe est bonne, mais vos partitions s'ornent de vilaines coquilles. Je dis vilaine, car ce sont des erreurs parfois grossières, que pourtant vous ne faites deux paragraphes plus loin. Je prend donc ça comme des fautes d'inattentions, que réglerait très probablement un relecture à froid. Alors bon, vrai que c'est chiant à faire, on a parfois un peu la flemme, tout ça... Mais vous voilà notifié.

Pas grand-chose d'autre à dire, on passe à la suite.



Point Fond :


D'emblée vous introduisez vos personnages bien comme il faut, ce qui me plait particulièrement.

Mary a écrit:
« Eh m'dame, tombez pas dans l'piège. M'sieur a mangé un fdd. »

Un fdd. C'était bien un jeune lui. Histoire d'abrévier tout ce qu'on peut.

La blague eut été plus drôle si tu ne tombais pas dans un travers au moins aussi condamnable, celui de... roulements de tambour... Les anglicismes sauvages ! Et ça, ooooooouuuuuhlala... Heureusement que c'est moi qui récompense et pas un autre dont le nom commence par J ^^'.

Bon sinon, les gens sont quand même un petit peu trop détendus avec cette histoire de fruit du démon, non ? Enfin, dans le monde de One Piece il y a des... au moins dizaines de millions de personnes dans le monde, à la louche, peut-être des centaines de millions, voir qui sait un milliard ou deux. Alors que des fruits, il n'en a pas beaucoup du tout, une petite centaine dans le manga. Probablement qu'il en existe dix fois ça, en étant généreux. Même pas un millier, tu te rends compte ? Beaucoup vivront et mourront sans jamais avoir la confirmation de si ces histoires improbables de fruits donnant des pouvoirs incroyables sont vraies. Mais là nan, tranquille, le gars aurait un simple flingue que ça surprendrait pas plus. De plus les FDDs sont catalogués hors RP, sur le forum, leur création nécessite d'être approuvé par l'admnistration, et un PNJ en ayant un doit être formellement créé et validé. Donc niveau cohérence, c'est bof bof tout ça. On va considérer que ce voleur n'avait en fait pas de fruit, et utilisait je ne sais quelle hypnose à la Jango. Gare à toi Flotte mais jamais ne sombre 2717862547

Peeter a écrit:
Un bacardi. Sans glaçon.

Je sens qu'on va me dire que je suis le dernier des emmerdeurs pédant, mais ça m'a fait tiquer de voir cité une marque bien réelle dans le monde de One Piece. Peut-être qu'une petite altération du nom aurait été de bon aloi ? Un "Bacardy", un "Cabardi", un "Barcadi", que sais-je, un truc qui nous fait comprendre la référence et ce que c'est. Mais je chipote un brin là. Et j'apprécie le fait que Peeter précise bien qu'il boit son rhum pur sans glaçons, c'est le genre de petit détail signifiant qui lui fait très plaisir.

Mary a écrit:
Bon, je m'approche en mode furtive

Je sais que tu joues ton personnage, mais enfin on n'est pas dans Skyrim où tu appuies sur ton bouton "mode furtif" non plus Laughing Un peu plus tard tu nous parles de "stuff", va falloir se calmer là ^^'.

Le coup de foutre une torgnole à une greluche qui passe pour lui piquer ses fripes, je l'avais pas trop vu venir, je l'admets. L'action fait tellement cartoonesque et légère, après tout. D'autant que je me souviens de ta présentation, et Mary n'avait pas l'air d'être là pour faire des pitreries inconséquentes, et surtout elle était décrite comme ayant une fougue passée, avec un petit coté imprévisible en trame de fond. Là c'est pas une trame de fond, c'est un gros premier plan dans la gueule, la donzelle est une vraie punk ^^'.

Bon, vos deux personnages sont enfin réunis, ça se présente, ça se jauge, se prépare à parler gros sous et à négocier... ou pas.

Peeter a écrit:
J'ai presque l'impression que la demoiselle se fout un peu de ma gueule. Ou alors, que tout ça la gonfle, qu'elle aimerait bien être ailleurs et cherche à expédier la conversation. Sa petite boutique, c'est tout ce que j'ai à me mettre sous la dent. Pas de nom, pas de description sommaire, ni de quel type de commerce il s'agit, ni même à quoi pourrait bien lui servir l'argent. Rénover une partie du bâtiment ? En augmenter la superficie ? Faire rentrer de nouveaux articles ? Des factures à la pelle qu'il s'agirait de régler ? Des dettes personnelles ? Elle ne semble rien vouloir dire de plus, et pense peut-être que cela suffira pour que nous lâchions la thune.

J'aurais pas dit mieux. On continue donc sur cette lancée fofolle et un petit peu inconséquente. Pourquoi pas hein, mais je suis surpris que ce ton-là soit choisi. Surpris à moitié seulement, car je me souviens aussi des fameux pirates tout choupinoupinets de la présentation de Mary. Mais rien à faire, entre le coté très organique et rude du personnage et ça, je me retrouve à nouveau pris en défaut, d'autant plus parce que Peeter développe quelque chose de très sérieux et texturé.

Bon, le petit numéro passe, ça s'éclipse et tourne en semi-flirt, et Mary se maintient dans son refus catégorique d'aborder son affaire de demande de prêt sérieusement. Il en résulte que le contemplatif et l'introspectif dans ses partitions sonnent mal, comme un douloureux décalage. Et... c'est un petit peu ce qui gâche la chose à mon goût, Mary. C'est bien écrit, mais un décalage malvenu ou mal maîtrisé fout un petit peu la merde.

De son coté Peeter est dans une lancée rectiligne, il a son registre, son ambiance et la développe en s'adaptant à son partenaire, ce qui me laisse peu de choses à dire.

Ah et, j'étais un petit peu irrité de ne pas avoir le fin mot de l'histoire. À la fin on ne sait pas vraiment si Mary a eu l'argent è_é



Les gains :

Tarif discussion, pas de malus ou quoi.

Mary, ça te fait 120 dorikis.

1 PP pour avoir fait ton intéressante dans le cabaret.

Ce qui t'amène donc à 1070 dorikis, 16 PP et 3 PI.

Si tu as des questions ou autre surtout n'hésite pas, et dans tous les cas amuse-toi bien ^^.

_________________
Flotte mais jamais ne sombre Sans_t12 Flotte mais jamais ne sombre Cp4_ag12 Flotte mais jamais ne sombre Mini-t10

http://www.onepiece-requiem.net/t21020-jaros-hekomeny-justice-et-reformismehttp://www.onepiece-requiem.net/t21029-jaros-agent
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1