AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


En quête de soutien(feat Ragnar) (FB)

Rey Bolgarski
Rey Bolgarski
♠ Valet de la révolution ♠

♦ Localisation : East blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2215
Popularité: 125
Intégrité: 31

Mar 19 Mar 2019 - 15:05

Rey et Mika  avaient quitté temporairement l'île dans l'espoir d'y revenir mieux préparés. Après avoir tuer un notable et avoir exposer sa dépouille sur la place publique il était devenu l’ennemi numéro un sur place. Grâce à l'aide Veniton ils avaient pu sortir malgré les patrouilles organisées non sans risques.
De plus depuis sa première mission  en  tant que  valet de révolution, aidé de Robina la chasseuse de prime il  avait laissé Mika seule là bas, vulnérable, et sans renfort. Si  l'aubergiste n'avait pas été soudoyé pour lui offrir refuge, c'était  un risque  non calculé qu'il avait pris. Bien évidement il avait confiance en  la jeune femme, elle était forte, loyale  et indépendante c'est pour cela qu'elle était son bras droit  après tout. Mais il valait mieux prendre des précautions cette fois ci, seule contre tous elle pourrait y passer  et de cela il ne s'en remettrait surement jamais.

Encore et toujours il  fallait recruter, y aller à deux et même avec quelques mercenaires payés c'était une mission suicide, renverser tout un système  demandait des préparatifs. Quoi de mieux que de demander le soutien d'Aeden, la légendaire base révolutionnaire  que même le gouvernement mondial ne pouvait localiser. Mais voilà tout le problème, l'île était si bien dissimulée que seuls les hauts révolutionnaires en connaissaient la localisation.  Rey n'aimait pas  se réduire à de telle basses que  de demander des faveurs à ses connaissances mais voilà, en situation critique mesure  drastique. C'est non sans gène qu'il contacta  son vielle ami Ragnar, il était ce qu'il y avait de plus haut gradé   dans la hiérarchie révolutionnaire, exception faite  du Conseil du dragon bien évidement, l'élite de l'armée révolutionnaire. Grade partagé avec une poignée de personne dans le monde! Il n'en revenait presque pas, lui qui l'avait connu au plus bas le voir  là où il en était aujourd'hui. Il n'y était pour rien  bien évidement  tout ce qui arriva à Ragnar il le devait à la sueur de son front et peu être quelques petit coups de pouce du destin.  C'était  de plus l'occasion de renouer contacte avec un ami de longue date, le voir évoluer du sans domicile fixe aveugle à l'éminent révolutionnaire qu'il était devenu était pour Rey une fierté et une joie  sans pareil. Le succès sourit toujours  aux plus déterminéx, du moins c'est ce qu'il aimait à croire, et Ragnar en était la preuve vivante.

Mais la chance souriait également au jeune valet,  en contactant  son supérieur et camarade il se trouvait que ce dernier était justement de passage  à l'Aeden, il y avait affaire. Ce dernier accepta volontiers de faire jouer  ses relations pour trouver quelqu'un  disponible pour les prendre, Mika et lui pour cette traversé. Le navire était  beaucoup plus grand que celui  de Woodstone et les Hommes  s'activaient  au moindre  ordres donnés par le capitaine de bord. Toutes les commodités les plus luxueuse y étaient présentes, du moins en comparaison avec ce qu'il  voyait avec son supérieur et père spirituel qui n'était pas très porté sur l’esthétique de son navire et se focalisait plus sur l'efficacité.

Le capitaine s'appelait Rodrigue. Un révolutionnaire blond au teint pale, les cheveux mi-longs  tirés vers l'arrière et virevoltant à la moindre bourrasque,  une barbe  quelques peu négligée, des traits fins un nez quelques peu allongé et des yeux de jade perçant. Il arborait tantôt un regard sévère et exigeant envers ses Hommes d'équipage tantôt un sourire courtois envers Rey et Mika. Il portait un long manteau couleur bleu nuit lui arrivant jusqu'aux mollets cachant un belle chemise d'un blanc immaculé  et d'un pantalon en  toile  beige mettant en valeur ses chaussures  pointues  rouge flashy  qui ne restaient pas moins raffinées malgré le choix des couleurs.

Bien évidement il n'était pas question pour les deux révolutionnaires de faire les touristes et e siroter  des cocktails pendant que tout le monde  s'activait  sur le navire. Les jeunes  gens  pendant toute la traversée  donnèrent du leurs et rejoignirent le temps d'un voyage les rangs du capitaine Rodrigue. Cela fut laborieux  quelques fois tant l'homme était exigeant et désirait à tout prix  mettre en valeur  la beauté de son navire, sans tomber  dans obsession  bien évidement.



Après plusieurs jours de navigation voilà que l'équipage de Rodrigue, accompagné par le plus que modeste groupe de Rey,  arriva  à destination. Enfin pas vraiment. Rodrigue  confirma que c'était bien là mais tout ce que voyaient Rey et Mika n'était qu'une étendue d'eau  à perte de vue. Pas le moindre bout de terre, pas le moindre îlot.  Ce n'est qu'après  avoir avancé quelque mètres que le mirage qui protégeait l'île se dissipa.  Se révéla alors un des joyaux de la révolution, l'Aeden dans toute sa splendeur.  Des arbres  géant faisant office  de panorama mystique, plus haut que les bâtiments eux  même.  Des lueurs de toutes les couleurs  issus des effets de lumière flottaient dans l'air. Ce phénomène   protégeait ainsi l'île la dissimulant des regards indiscrets.

Une fois arrivés à bon port, le groupe de révolutionnaire   se séparèrent, Mika et  Rey d'un coté et Rodrigue et ses Hommes de l'autre. Il se retrouveraient après comme prévu , pour l'instant  le duo de révolutionnaire devait recruter auprès des gens motivés  qui  occupaient les lieux. Mais avant de partir  Rodrigue les mis garde quant à Ragnar.

-Quand tu verras Ragnar, essayes de cacher  ta surprise hein.

-J'ai entendu dire qu'il avait changé d'apparence quelques peu mais bon, je suis préparé..Enfin je crois.

-Ahaha..Personne n'était préparé à ça crois moi jeune pousse. Bon j'ai  à faire  nous repartons dans quand vous serez prêt.

-Parfait. Merci encore pour tout Rodrigue.

-C'est normal les jeunes. Et puis je devais bien ça à Ragnar.


Dernière édition par Rey Bolgarski le Mar 9 Juil 2019 - 18:43, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14949-dobro-pojalovat-reyhttp://www.onepiece-requiem.net/t15051-priviet-mina-san
Ragnar Etzmurt
Ragnar Etzmurt
♠ As de la révolution ♠

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 7920
Popularité: +877
Intégrité: -481

Lun 1 Avr 2019 - 16:09



Voici quelques semaines que je suis sur Aeden. Accoudé au bord de ma fenêtre, celle d’une agréable habitation dans laquelle on m’a accueilli au cours de mon séjour, j’observe en baillant l’horizon. Je profite de ce moment de tranquillité pour ne penser à rien. Ce n’est qu’une pause avant de repartir en guerre, le calme avant la tempête, afin de faire le plein d’hommes. D’ailleurs, Suelto et Yumi sont partis au Camp du Destrier pour entraîner nos hommes et y recruter d’éventuels recrues.

Après de nombreuses discussions avec la Vox Pupili, je constate que tout est plutôt bien pensé sur Aeden. Le DRAGON n’a pas envoyé n’importe qui, ils sont tous braves, fidèles et minutieux. Rien d’incohérent m’a sauté aux yeux. Tout me semble parfaitement bien monté. Le porte-parole de l’île est quelqu’un d’assez ferme, mais plutôt bienveillant contrairement à ce qu’il laisse paraître. Sa volonté pour préserver ce petit bout de paradis est exemplaire. Ça force même le respect. Son intransigeance est tout à fait justifiée. Le peuple semble satisfait. J’ai discuté avec pas mal de personnes.

Et non, ce n’est pas une enquête interne. C’est seulement que je m’emmerde et que je tente d’occuper mon temps comme je peux. Néanmoins, aujourd’hui, une heureuse nouvelle me parvient, et ce, au bord de ma fenêtre. En effet, un navire arrive au port, et je parviens grâce à mon empathie à sentir la présence d’une personne qui me semble familière. Comme un petit chien à qui l’on tend un jouet, je relève la tête vers cette chose qui attire mon attention. Il n’y a pas beaucoup de visiteurs par ici, qui cela peut-il bien être ? Serait-ce celui qui m’a contacté il y a quelques temps ?

Rey Bolgarski, un valet de la révolution rencontré en 1623, époque où j’étais un pauvre aveugle, clochard par-dessus tout et absolument pas dans l’armée révolutionnaire. Il m’avait payé mon repas autrefois, dans une taverne d’Hinu Town, où j’errais sans aucune ambition. Je lui dois bien ça, surtout que je suis justement au lieu qu’il désir retrouver. C’est l’occasion pour moi de le voir en chair et en os. Si je peux rendre service, c’est toujours avec beaucoup de plaisir que je le fais. Puis ça a l’avantage de me sortir de cet ennui quotidien.

Après un dernier bâillement, je descends rapidement de ma piaule pour m’approcher du port. Il faut bien l’accueillir. Certains pêcheurs me zieutent, comme tous les jours, sans doute à cause de mon look un peu trop moderne pour eux. Les cheveux roses pourpres, une chemise et un pantalon en lin de la même couleur, c’est visiblement pas à leur goût. Je suis libre de m’habiller comme je l’entends, non ? Et puis, en quelque sorte, je suis vacances.

Celui qui descend le premier est probablement leur chef, donc possiblement ce Rey. Je m’approche fièrement, le torse bombé, la tête haute, en effectuant de grands gestes de la main. Ce n’est pas de la comédie, je suis vraiment heureux de rencontrer un collègue. Plus il y a de copains aussi barrés que moi et plus nous vivrons de folles aventures. En tant qu’As de la Révolution, je me dois aussi de m’intéresser sur ce qu’il fait autour de moi, par d’autres officiers, et ne pas me soucier uniquement de mes petites histoires.

- Rey, je présume ? Quel plaisir de te voir ! J’insiste bien sur le « voir » plutôt que « revoir », hein, tu sais…

Je fais effectivement allusion à ma déficience visuelle passée.

- Viens, allons boire un coup, tu me raconteras tout ce que tu as fait depuis la dernière fois, dis-je en le chopant par les épaules. Tu dois avoir vécu tellement d'aventures !

C’est ainsi que ce pauvre homme est traquenardé vers l’antre de l’enfer, à savoir une table, des boissons forcément alcoolisées et… moi. En tout cas, ça se voit probablement, mais je suis bien content.


http://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttp://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Rey Bolgarski
Rey Bolgarski
♠ Valet de la révolution ♠

♦ Localisation : East blue

Feuille de personnage
Dorikis: 2215
Popularité: 125
Intégrité: 31

Mer 10 Juil 2019 - 4:03

Rodrigue parti  avec quelques Hommes à lui  Rey Mika  suivirent quelques minutes plus tard, suivi eux même par  quelques autres membres d'équipages de leur bienfaiteur. À peine  le duo toucha la terre ferme qu'ils furent accueillis par un personnage clownesque, c'était le mot. Malgré  sa chemise de  très bonne qualité digne d'un homme habitué à vivre  sa plus belle vie, son élégance contrastait avec ses cheveux plus que voyant, son teint pale,  ses très de visage  taquin et sa démarche  fière ? Non plutôt intimidante.   Était il venu régler des comptes imaginaire  avec un jeune valet qui n'avait jamais mis un pied sur cette île de sa vie ? Fallait il se préparer à se défendre ? Non mauvaise idée il dégageait quelque chose. Il dégageait une confiance  et une assurance que seuls ceux ayant roulé leurs bosses dans le milieux révolutionnaires pouvaient. Il était d'un niveau au dessus. De plus cette terre n'était pas censé être celle des révolutionnaire ? Rey était certes pas venu pour faire du recrutement  mais il avait espéré que le sentiment de sécurité  n'était pas juste une option...

L'homme émit un premier sons, puis ce fut des mots et une première phrase. C'était étrange malgré le fait que ce soit un parfait inconnu  un sentiment de nostalgie l'envahissait, un  sentiment irrépressible de déjà-vu.  Il connaissait son prénom et  insista sur le fait de voir, pourquoi voir ? C'est à ce moment là que tout  fit sens, l'impression de déjà-vu, la voix familière, le fait de « voir » marqué avec insistance dans ses  propos.  

-C'est lui ! C'est Ragnar ! Oh ….Ah !! Comme sur les avis de recherches ! s'écria il en  regardant  Mika les yeux écarquillés tout en reculant instinctivement, manquant de trébucher.  Sortant maladroitement l'avis de sa poche.

Ce qui ne manqua de tirer un sourire à l'homme nouveau, puis le sourire se transforma en un petit rire incontrôlé  mais juste un temps. Rey  encore  déstabilisé  et pas du tout accoutumé à cette nouvelle apparence chercha à rectifier le tir, ce n'était pas  terrible comme première approche pour des retrouvailles...

-Désolé  Ragnar, cela faisait si longtemps. Et puis il faut dire que ton apparence n'aide pas.. Merci infiniment pour tout, je sais que tu dois  être occupé. Je sais que ce n'est pas le moment de demander ça mais comment as tu retrouver la vue? J'en reviens toujours pas que ça soit toi sous cette apparence.

Mais  l'As avait d'autres plus grand plus importants comme  boire un coup avec le  petit valet fraîchement  gradé. À peine eu il proposer que  Mika s'éclipsa d'elle même,  laissant  les deux  connaissances tailler le bout de gras.

-Tu vas où  Mika ?

-Faire ce pourquoi on est ici, je vous laisse  rattraper le temps perdu. Protégez vous surtout...

Toujours autant de finesse  et de respect de la part du second de son maigre et quasi inexistant équipage visiblement. Mais Ragnar ne semblait pas l'avoir mal pris, il  semblait même vouloir parler objectif, c'était le moment parfait .Rey accepta  l'invitation avec grand plaisir. Les deux hommes  rentrèrent dans la  première taverne   en vu, c'était parfait comme ça pas question de se perdre pour retrouver le navire.
En franchissant a porte des lieux  l'attention de tous se focalisa sur eux, ce qui est une chose normal lorsqu'on rentre dans une pièce déjà occupée...Mais là c'était différent, Ragnar était plus précisément ciblé, après tout ce n'est pas tout les jours que l'on croise un as de la révolution  d'aussi près. Mais malgré les regards indiscrets et admiratifs Ragnar se contentait de les ignorer.
Ils prirent une table plus isolé tout  au fond à droite, pas loin des cuisines, sûrement un geste de Ragnar qui sentait que tout ces regards  mettait pas vraiment à l'aise le valet. Ils commandèrent d'abord, pour Rey c'était  une pinte  de bière blonde, lui qui ne buvait pas  d’alcool  d'habitude  faisait une petite entorse en  ce jour particulier, quant à Ragnar il  prit « comme d'habitude » indiqua il  au serveur. Une fois ce dernier parti, les deux hommes pouvaient enfin  échanger plus sereinement.



-Tu  sais Ragnar j'ai suivi tes aventures autant que possible, tu sais comment sont  les durées des mission en mer. Au vu des récents événements tu dois être plutôt satisfait d'être en un seul morceau non?


La serveur revint avec les boisons, Rey s'efforça de tromper les lèvres dans le liquide jaunâtre qu'on lui avait servi mais eu du mal à cacher sa réaction physiologique face à l'amertume,  puis  plus rien, ce n'était qu'amère un temps avec  de n'être que de l'eau  peu savoureuse...

-Tu m'avais demandé plus tôt, mais  en effet bien que je ne sois pas aussi aventurier que toi j'en ai vécu des choses, entre autre  j'ai mis fin à une réseau de proxénétisme dernièrement, pas tout seule grandement grâce à l'aide d'une chasseuse de prime très prometteuse, une certaine Robina. J'ai  infiltré un  dojo et échappé de justesse à la fois à la colère gérants des lieux et d'une invasion pirate. Et oui, accessoirement je coule aussi. J'ai obtenu un fruit du démon un paramecia depuis relativement peu de temps, mais c'est très loin d'égaler le tien. Haha.

Tenta il de glisser ton de l'humour, dissimulant la colère  qu'il  avait envers lui même pour avoir entraîné l'arrêt de Woodstone par son insubordination, serrant les poings sous la table...Il s'en voulait moins dernièrement c'était déjà une bonne chose ou était ce plutôt le fait qu'il  soit sous pression constante sur l'île  où il se cache depuis un moment  qui  le poussait à penser à autre chose.

-Et toi camarade que fais tu ici ? Que deviens tu ? Lire des journaux par ci et là, capter des rumeurs au vent te concernant  ça va un temps mais je préférerais l'entendre de ta bouche. Ah et cela dit au passage bravo pour avoir marqué la révolution  aussi efficacement, Atout de la révolution, rien que ça ! Hein. Héhé J'ai toujours su que tu y arriverais dès le premier jour, du moins je te donnais de chances de réussir contrairement à ce monde en demi teinte
http://www.onepiece-requiem.net/t14949-dobro-pojalovat-reyhttp://www.onepiece-requiem.net/t15051-priviet-mina-san
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1