AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Supernova au pôle emploi

Clotho
Clotho

♦ Localisation : Blues

Feuille de personnage
Dorikis: 9000
Popularité: -1200
Intégrité: - 1079

Sam 23 Mar 2019 - 9:23

Île en vue, qu'est-ce que j'aime ces mots. Même si dans le cas du cimetière d'épave, on ne peut pas vraiment parler d'île. On jette l'ancre au beau milieu de nul part. Je pars en premiers avec des geppou tendis que des hommes mettent des chaloupes à l'eau. Mon drapeau en évidence sur le mât indique clairement qui je suis. C'est mauvais signe. Je sonde rapidement l'île et me dirige vers la plus grosse concentration de population. En entendant mes geppous, les gens cherchent l'origine de ce bruit, sans forcément réussir à la trouver. Quand je suis presque arrivé, ils lèvent les yeux vers le ciel, m'aperçoivent et crient. Une fois au dessus, je me laisse tomber et atterrit sur mes deux pieds. Les gens poussent des cris de surprise, faut croire que c'est pas tous les jours que des gens tombent du ciel chez eux. Puis quand ils comprennent qui je suis, il s'enfuient pour la plupart. Alors avec mon den den haut parleur, je les calme.

« J'suis là en paix, les gars. Craignez pas pour vos vies. Si j'voulais vous tuer, ça serait déjà fait. Je suis ici pour recruter du monde. Je vais aller sur le nouveau monde, et j'ai besoin de main d’œuvre. Il me faut des soldats qualifiés pour piller, voler, assassiner, tuer, massacrer et faire la guerre. J'ai besoin de personnes pour répandre le sang de mes ennemis et transformer le bleu des océans en rouge. J'vais aller défier les empereurs. J'vais aller affronter la marine. Et j'vais aller tuer les dragons célestes.
T'es cinglé ! Personne ne peut les approcher. Alors les tuer, n'y pense même pas !
Plusieurs l'ont déjà fait pourtant. Fisher tiger s'est introduit à Marijoa et a libérer des esclaves. Monkey D Luffy a frappé un dragon céleste. Byrnndi World en a déjà tué. Tahar Tahgel en a également tué plusieurs. Alors ne me dîtes pas que c'est impossible. Ils ne sont pas invincibles. Ce ne sont que des hommes. Ce qui fait leur force, c'est la marine. Sans eux, ce ne sont que des humains, plus faibles que la moyenne. Je connais certaines de leurs faiblesses, et je vais les exploiter autant que possible. Je vous offre l'occasion d'entrer dans la légende, d'écrire l'Histoire à mes côtés, de vivre des aventures uniques. Mais si vous préférez tenter de survivre ici, à mendier ou vous voler les uns les autres pour une misère, ça vous regarde. Si vous préférez avoir peur de la marine que de l'affronter, c'est votre choix. Si vous voulez restez cacher à attendre la mort, soit. Mais ne venez pas dire plus tard que personne ne vous a donné le choix. Faut croire qu'on est différent. J'attends pas mon destin, je le créé. Je ne reste pas passif, j'affronte mes problèmes. Vous en avez pas marre de vous terrer ici alors que d'autres ont la belle vie ? Tout ce que j'ai, c'est moi qui me le suis octroyé. J'ai pris ce que je pouvais pour arriver où j'en suis actuellement. Mais je n'ai pas finit de grimper. Au contraire même, ce n'est que le début. Vous avez deux heures pour vous décider. J'ai d'autres îles à voir encore. Si vous voulez me joindre, montrez moi que vous êtes des pirates.
Et comment qu'on fait ?
Un vrai pirate n'aurait pas eu besoin de poser la question. Un vrai pirate aurait su … J'ai cinquante places. Débrouillez-vous comme vous voulez. »

Je fends la foule en deux, qui s'était rassemblée, pour aller au port. Je retrouve mes hommes qui me demandent comment ça a été.

« Bof. Ils sont pas assez intelligents pour réaliser la chance que je leur présente.
Ton discours était pas top, faut dire.

Tu crois quand même pas que je vais claquer mes meilleurs atouts pour eux, rassure moi … Ils sont de la chair à canon, rien de plus. Mais je peux en faire de véritables armes, s'ils m'en donnent l'occasion. »

On discute jusqu'à ce que des personnes commencent à approcher. Ils sont quelques dizaines, et disent vouloir me rejoindre. Ils sont couverts de sang frais qui n'était pas là il y a encore quelques minutes. Je les sonde un par un avec mon haki pour vérifier leur dires. Pas question de me faire avoir par un agent double, un traître ou un truc dans le genre. Je n'ai pas droit à l'erreur. D'autres personnes arrivent avec le temps qui passe, et chacune subit mon examen. Une fois le temps écoulé, je les fait embarquer sur mon bateau. Je discute avec certains et cherche à savoir pourquoi ils viennent. On me dit qu'ils n'ont pas le choix, que c'est mieux que d'attendre la mort ici, qu'ils veulent la gloire, qu'ils ont envie de changer de vie, qu'ils veulent se venger de la marine pour les avoir traqué, qu'ils veulent changer le monde … Tellement de choses différentes touchent mes oreilles. Tous ont une envie de sang, je peux le sentir. Pour arriver jusqu'à mon navire, ils ont du trancher assez de personnes pour réduire leur nombre à cinquante. De vrais pirates en somme. Je n'ai pas besoin de plus. Avant de partir, je décide quand même de faire un truc pour Rokade. Le cimetière grouille de personnes de tout horizon, de tout acabit. Certaines ont des aptitudes qui peuvent m'être utiles. Certaines ont envie de vivre et non plus de survivre. Alors je décide d'utiliser ça à mon avantage. Je prends mon den den et règle le volume pour qu'il soit aussi puissant que possible, pour qu'un maximum de personnes m''entendent.

« Vous êtes de braves pirates des mers. Vous restez ici pour saisir de meilleures occasions de faire saigner les mers. J'admire votre motivation. Aussi, je vais la récompenser. Une fois par mois, des bateaux viendront de Rokade. Ils apporteront ce qu'il vous manque ici parfois, des vivres. Si certaines personnes ont des informations pouvant m'intéresser, que ce soit sur une personne en particulier, sur les déplacements de troupes de la marine, la localisation des chasseurs de prime, sur un pirate qui devient avare et dangereux, soyez sûr que ces informations seront récompensées en vivre et en or. Je sais être généreux avec mes amis. Alors allez-y, récoltez des informations, et sortez de la misère. Prenez votre vie en main. Et à la revoyure, bande de morues puantes. »

Voilà, je pense que j'ai tout dit. L'Indomptable relève l'ancre, et on part pour de nouvelles aventures. Direction Amerzone maintenant. J'ai encore du monde à recruter. Je pourrais leur donner directement des vivres que j'ai sur mon bateau, mais on en a à peine assez pour nous. Se séparer de certaines pourraient rendre la fin du voyage éprouvante. Mais comme on retient mieux les gestes que les paroles, dès que je rentre sur Rokade, des bateaux viendront donner des vivres aux locaux.
http://www.onepiece-requiem.net/t8191-clotho-tas-natak-en-attente-du-test-rphttp://www.onepiece-requiem.net/t8326-fiche-de-clotho-tas-natak#
Page 1 sur 1