AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La deuxième fois sera la bonne !

Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Sam 27 Avr 2019 - 11:31

Enfin.

Enfin nous y revoilà, face aux Allods d'Akeem. Exactement là où nous étions avant que Reyson ne reçoivent ce maudit coup de Denden de Ragnar nous disant que tout était prêt pour l'assaut de Jotunheim. Combien de retard avons nous pris ? Quelques longues semaines.

Beaucoup trop selon moi. Et je ne parle même pas de ma convalescence qui s'en est suivit après l'assaut.

Je devrai être impatiente comme une gamine maintenant que nous sommes enfin là. Depuis le temps que j'attends ça, que j'y pense, que j'en rêve. Mais non, l'inquiétude me ronge. Parce que pour l'instant, ça parait trop facile. Vais-je vraiment pouvoir débarquer sur cette île ? Je suis a deux doigts d'enfermer tous les dendens du navire au fond d'une malle afin d'être sûre de ne pas être déranger. Mais en même si jamais il arrivais malheur sur Stymphale, Weatheria ou Armada pendant que nous sommes injoignables je ne me le pardonnerais pas.

C'est donc avec une certaine boule au ventre que je regarde l'île se rapprocher à l'horizon tandis que le soleil décline doucement dans le ciel. La nuit sera bientôt là et nous pourrons ainsi débarquer discrètement au nez et à la barbe des marines qui surveillent la zone. Car pour l'occasion, il n'est pas question que l'équipage fasse des vagues avant que nous ayons traité avec les fameux Drakonites dont m'a parlé Red il y a des années de cela. Le pavillon noir est donc rangé sous une planche de la cale et si tout ce passe bien, il devra rester où il est. De toute façon, les pirates qui nous accompagnent ne sont là que pour passer des petites vacances tranquilles à la station d'envol.

Euh chef...
Oui ?

L'un des membres de l'équipage s'approche de moi pour me parler tandis que je suis plongée dans ma contemplation du paysage, il n'a pas l'air très serein. Je me tourne pour lui faire face et l'écouter.

Les gars et moi, on sait que vous voulez que tout ce passe bien pour votre opération.

Il tourne son tricorne nerveusement dans ses mains, hésitant à continuer. Ça y est, c'est ça ? C'est le moment où un imprévu me tombe dessus et mets fin à ma mission ? Malgré moi, je fronce les sourcils à cette pensée et sens la colère me monter au nez.

Et, vous fâchez pas surtout, mais on a un peu parlé entre nous...
Parle.
Oui ! Euh... C'est Gus. En fait il est déjà venu sur les Allods du temps où il était dans la marine et il nous a dit que si on restait sur la station d'envol, ce serait bizarre. Les gens font pas ça normalement. De ce qu'il a dit, c'est juste un tas de bois enchevêtré et y'a pas grand chose à y faire. Personne s'y arrête plus d'un jour, le temps de faire recouvrir le bateau pour monter à Akeem. Du moins c'est ce que dit Gus...

Je souffle. Rassurée de voir que l’imprévu pour le moment n'a l'air d'être qu'un petit contretemps. Et derrière Flint qui me fait face, j'aperçois planqué derrière le grand mât trois matelots qui tente vainement de voir le déroulement de la conversation tout en essayant de rester discret. Et parmi les trois, le fameux Gus.

Je souris un instant en voyant cette situation plutôt cocasse puis réfléchit au problème.

Vous envoyez à Akeem serait bien trop risqué. Malgré mon plan je ne sais absolument pas comment va se dérouler mon opération là bas. Et il nous faut une solution de replis rapide. Du coup, si vous ne pouvez pas rester à la Station d'Envol, vous devrez en partir. Je ne connais pas ces eaux et ne sais pas s'il y a une petite île au large qui serait à moins d'une demi journée de navire. Si c'est le cas, vous y resterez. Sinon, vous serez contraint de rester à distance à bord du bâtiment. Mais surtout, ne faites pas d'histoire, c'est compris ? Donc pas de pillage ou tout autre acte de piraterie.
Bien madame. Nous ferons de notre mieux.
Je l'espère bien, car vous êtes notre seule porte de sortie de cette île.

Il s'incline et retourne faire le compte rendu de notre conversation au reste de l'équipage.

Et alors que je retourne à ma contemplation de ces îles qui se dessinent de mieux en mieux à l'horizon malgré la lumière décroissante, Reyson vient me rejoindre à l'avant du navire.

Je commence à me demander si c'est une si bonne idée que ça d'aller conquérir cette île... Qui sait, peut être ne voudront-ils pas de moi ?
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Sam 27 Avr 2019 - 12:52

« Je ne vois pas comment quelqu’un pourrait ne pas vouloir de toi… »

Mise à part ses griffes et sa mâchoire draconienne bien entendu. Sans cela, elle demeure un ange. Mais mes gestes ne semblent pas en accord avec ma belle déclaration. Je me tiens à côté d’Izya, debout et le regard tourné vers ces îles au loin, alors que j’ai pu la tenir dans mes bras. Mais quelque chose m’en empêche. Un quelque chose que je vois en ce moment. Je vois notre destination, le vide, et les souvenirs de la fois précédente. Je vois la décision qu’on a prise : utiliser Izya comme appât pour atteindre Jotunheim. Une décision que j’ai acceptée. Un choix qui l’a mise en danger. Un regret ? Plutôt un malaise, car au fond de moi je sais que c’était nécessaire. Mais malgré tout…

« Je te demande pardon… »

Toujours debout, le regard vers les îles. Toujours aucun contact. Par crainte sans doute ? Je ne suis toujours pas doué pour ce genre de relation, et nous nous sommes déjà disputés bon nombre de fois.

« Je sais que tu n’étais pas chaude à l’idée… Et nous avons perdu de nombreux hommes et femmes dans cette bataille, sans certitude que la révolution se joigne à nous contre Teach. Peut-être avons-nous fait tout ça pour rien ? Peut-être t’ai-je demandé de risquer ta vie pour rien ? Je… C’était la chose à faire, à l’époque. Mais à présent, je m’interroge… Cette guerre à venir : en sortirons-nous vainqueur ? Non, là n’est pas la question… En sortirons-nous seulement vivants ?
Peut-être ferions-nous mieux de fuir. D’abandonner l’héritage de Red. D’abandonner Armada et nous exiler sur une île céleste, ou sur Reverse Mountain dans cette grotte où nous avions trouvé refuge… Ou n’importe où. Mon pouvoir peut nous permettre d’être quelqu’un d’autre. Mon pouvoir peut nous apporter la paix et la tranquillité. La vie surtout. »


Je ne veux simplement pas la perdre. Et si même Red n’a su venir à bout d’un Empereur, comment pourrions-nous réussir ? Nous ? Je me tourne vers Izya. Je n'ai pas la réponse. Juste des doutes et des questions.

« Que comptes-tu leur dire ? Sur cette île. S’ils savent que le Malvoulant en a après nous, que vas-tu leur proposer qui puisse leur faire oublier la terreur d’un Empereur ? »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Dim 28 Avr 2019 - 18:19

Je regarde Reyson alors que son regard ne démord pas de l'horizon. Ses doutes me laissent perplexes : cette discussion, nous l'avons déjà eu dans le passé, lorsque nous nous sommes retrouvé, lorsque nous étions caché dans cette forêt près de Logue Town.

Pourquoi remettre ça sur le tapis maintenant ? Alors que nous avons pris beaucoup de risque pour arriver jusque là.

Te rends tu comptes que tu me dis exactement les mêmes choses que je t'ai proposé il y a quelques mois lorsque je t'ai retrouvé ? Si je me souviens bien tu m'as dit "si tu abandonnes ton royaume pour moi, tu finiras par m'en vouloir." ou quelque chose du genre. Et je pense que tu avais raison. Je t'aime Reyson, mais j'aime aussi être Reine et mon peuple ne sera jamais en sécurité tant que Teach sera vivant. Si nous fuyons aujourd'hui et qu'il attaque Armada sans que nous y soyons, il remontra forcément jusqu'à Stymphale, jusqu'à Weatheria. Il fera tout pour me faire sortir de notre cachette et jamais je ne pourrais me pardonner d'avoir abandonné mes peuples à un sort qu'ils n'auraient jamais connu si je ne m'étais pas mêlée de leur vie. Et même si tu es avec moi, je ne serai jamais pleinement heureuse avec cette culpabilité sur ma conscience.

Nous avons choisi tous les deux de suivre le plan de la révolution. Crois-tu réellement que je me serai lancé là dedans si malgré toutes mes réticences je n'avais pas pensé que c'était la meilleure chose à faire ? S'il y avait simplement une autre alternative ? Nous avons fait ce qu'il fallait et une fois de plus nous avons survécu, et nous survivrons encore. Pourquoi ? Parce que si nous ne survivons pas, alors qu'elle intérêt aurions nous à continuer ? Je ne suis pas du genre à me battre pour une cause perdue.

Et puis, tu as un rêve, ne l'oublies pas.
Lui dis-je en lui collant mon index accusateur sur le front pour qu'il arrête de se perdre dans ses doutes.

Je vais convaincre les Drakonites de nous aider parce que ce sont des anges et que mon idéale d'Empire Céleste voit plus loin que Teach qui n'est qu'un obstacle du à mon rôle de pirate. Pour tout te dire, je ne comptais pas particulièrement en parler et comptais surtout sur leur ignorance. Mais si tu penses qu'ils savent, alors je leur dirais que tant que Teach est en vie, il est une menace pour tous les êtres vivants de cette Terre, peut importe combien de temps il prendra, il finira bien par atteindre chaque île pour la rallier à son armée. Et s'ils décident de nous venir en aide maintenant que nos chances de le vaincre sont au plus haut, ils permettront alors d'assurer encore plus nos chances de victoires.

Malgré mes paroles, Reyson reste plutôt pensif les yeux toujours collé vers l'horizon tandis que les derniers rayons du soleil sont entrain de disparaître au delà de la mer. Et dire que c'est moi qui commençait à avoir des doutes... Et me voilà une fois de plus entrain de chasser les siens.

Sans plus de façon, je lui attrape le bras et l'enlace entre mes miens avant de poser ma tête sur son épaule pour lui susurrer ces mots à l'oreille, comme pour lui dire un secret... ou une menace ?

Tu sais, je ne t'en veux vraiment pas pour Jotunheim. C'était mon choix avant d'être le tiens. Mais si tu veux renoncer maintenant, ça voudra dire que tous les risques que j'ai pris pour cette mission de sauvetage n'auront servi à rien. Et alors là, je t'en voudrais.

Je l'embrasse sur la joue pour le faire sortir de sa rêverie et le lâche pour m'éloigner du bord et revenir vers le reste de l'équipage. Mais avant de les atteindre, je me tourne une dernière fois vers lui.

Te voilà prévenu.

Parce qu'il n'est pas question qu'il abandonne avant que j'ai mes dragons.

Je reprends mon chemin vers les matelots pour donner mes dernières instructions : nous sommes suffisamment près des îles maintenant, je devrais pouvoir terminer le voyage seule et comme ils ne veulent pas rester sur la Station d'Envol, il n'est pas nécessaire qu'il nous amène plus près au risque de se faire interroger par les patrouilles marines en place.

N'oubliez pas de surveiller continuellement votre denden. Au moindre de mes appels, je vous veux aux abords de la Station d'Envol en moins d'une demi journée. A vous de vous débrouiller pour respectez ces délais. Et, encore une fois, pas de grabuges. Je vous récompenserai largement une fois que nous seront revenu sur Armada.

Ceci étant dit, je me tourne vers Reyson qui m'a rejointe.

Crois-tu pouvoir changer mon rouge en noir ? Nous serions plus discret ainsi pour débarquer sur Kareem...
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Dim 28 Avr 2019 - 19:58

Oui, je me rends compte de tout ce que je dis. Je sais qu’il s’agissait là de tes mots, Izya. Des mots que j’avais réfutés tandis que tu réfutes les miens aujourd’hui. Alors que je te regarde te diriger vers l’équipage, je ne peux pas m’empêcher d’y penser. Je sais mon rêve. Je sais que ton bonheur en pâtira si nous nous exilons. Je sais que tu finiras par m’en vouloir avec le temps. Que ton amour pour moi disparaîtra… Mais je sais aussi dans quel était tu t’es retrouvée suite à l’assaut de Jotunheim. Je sais que tu n’es pas invincible, et moi encore moins. Et je sais Teach plus fort que cette épreuve dont nous ne sommes pas sortis indemnes. Mais il est une chose que j’ignore et qui m’interroge.

« Je ne sais si je te préfère heureuse et morte ou triste et vivante… »

Peut-être suis-je trop égoïste pour penser à ton bonheur ? Pour te laisser vivre ? Car je sais que te perdre, c’est me perdre avec. Mais tu n’as pas entendu mes doutes, tu t’exprimes à ton équipage. Je jette un dernier regard à notre destination : peut-être finirais-je par trouver la réponse à ma question ? L’avenir nous le dira. Peut-être à mon grand damne. Mais je sais que tu portes un grand intérêt à ces dragons, alors je ne vais pas t’embêter avec mes réflexions. Tu dois être au meilleur de ta forme pour ce projet. Sa réussite t’importe beaucoup. Alors je te rejoins et je chasse mes questionnements. Pour le moment en tout cas.

« Changer ton rouge en noir ? Je croyais que je ne devais plus jamais utiliser mon pouvoir sur toi… Mais j’ignore si j’en suis capable. Je suppose que si je modifie ton corps d’origine, ta transformation devrait différer également. Mais ce n’est qu’une supposition. A tester…
Quant aux Drakonites, je ne suis pas certain qu’ils aient accès aux journaux. Mais si c’est le cas ils ont dû entendre de la mort de Red et de ses circonstances. Et dans le cas contraire, ils apprendront l’existence de Teach très vite s’ils nous rejoignent. Et s’ils apprennent que nous avions cette menace sur le dos lors des négociations avec eux et que nous avons tu volontairement ce sujet, leur opinion à notre encontre risque d’en prendre un coup.
Mais c’est toi la reine. C’est à toi que revient cette décision.
A présent, si vous voulez bien vous approcher, votre Majestée… »


Pas de moustache pour cette fois : une première. Et pas de changement de sexe non plus : je n’ai aucune envie de savoir à quoi ressemblerait Izya en tant qu’homme. Simplement une autre femme. Il me reste à choisir : plus laide ou plus resplendissante… Mais je choisis la seconde option : probablement plus utile pour mener à bien les négociations. Et puis, pourquoi ne puis-je pas régaler mes yeux ? Bien qu’elle soit très bien au naturel, là n’est pas le propos… Mais cela me permettra de lui démontrer certains aspects positifs de mon pouvoir.
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Lun 29 Avr 2019 - 12:07

Je vole au dessus de la mer, direction la terre ferme flottante au niveau des nuages. Devenue un dragon noir pour l'occasion, Reyson assit à la base de mon cou, je rumine mon mécontentement en silence. Depuis qu'il m'a changée sur le bateau, je fulmine intérieurement et regrette de lui avoir demander une fois de plus d'user de son pouvoir sur moi. J'aurai vraiment du m'en tenir à ce que j'avais dit il y a des années : pas d'hormones sur moi.
Rien, quedal. J'avais l'espoir qu'il comprendrait que je lui faisais confiance et qu'il ne trahirai pas cette confiance. Mais faut croire qu'on a pas la même notion de ce qui fait plaisir à l'autre.

Je lui ai pourtant juste demandé de changé la couleur de mes écailles. Certes il l'a fait mais était il vraiment obligé de modifier mes formes ?! Et mon visage ! Qu'est ce qu'il croyait, que je serais contente d'être ainsi devenue une bimbo à la peau noire et au cheveux brun qui a fait baver tout l'équipage ?! Ah, je l'ai vu, que lui était fier de ces changements. "Et les mecs, c'est ma meuf !" Non mais sérieusement.

Et tandis que nous survolons les lumières de la ville situé sur Yasmeen en direction de l'autre forme sombre qui se détache de l'horizon à la lumière de la lune, soit l'île de Kareem, j'explose finalement.

Qu'est ce que je dois comprendre au juste ?! Je suis pas assez bien pour toi ? Je m'aime comme je suis moi, Monsieur, alors dès qu'on se pose t'a intérêt de me virer toutes ces hormones que tu m'as mise. J'ai l'air ridicule comme ça.
Mais.

Je fais une pirouette pour lui coller la tête en bas et le faire taire avant de reprendre un vol classique.

Y'a pas de mais. Désolé de pas être la femme dont tu rêves mais j'ai pas l'intention de devenir quelqu'un d'autre. Même pour toi.

Qu'il aille s'en trouver une autre s'il veut réaliser ses fantasmes d'homme. Je me chargerai de l'étriper après. La fille ou lui, j'ai pas encore décidé. Peut être même les deux.

Bref, on arrive.

J'amorce une descente sèche et rapide histoire de ne pas le laisser parlementer. J'ai pas envie d'entendre ni ses excuses si jamais l'envie lui prends, ni ses explications. Et une fois à terre, je me retransforme en cette femme fatale qui n'est clairement pas moi et lui fait finalement face avec un regard sévère dans l'attente qu'il me rende mon apparence.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Lun 29 Avr 2019 - 19:31

C’est pour favoriser ses négociations avec les drakonites, avais-je voulu lui répondre. Mais est-ce seulement la vérité ? Je l’ignore en fait. Je n’ai jamais été épris que d’elle. Ou en tout cas, elle est la première où il y a réciprocité. Je n’ai, dès lors, d’autres fantasmes qu’elle. Pourtant, je demeure un homme. Avec ses maladresses et ses envies.

« Voilà. De toute façon je préfère l’originale. Je te préfère au naturel, sans artifice aucun… »

Mais est-ce seulement la vérité ? Après tout, je ne suis qu’un homme.

« Bon, comment tu vois les choses alors ? Cette île semble… moins « civilisée » que l’autre. Moins lumineuse aussi. De nuit en terres sauvages, on risque de se faire attaquer. A moins d’attaquer avant ? Mais on n’est pas là pour ça. Et mon haki n’est pas suffisamment empathique pour nous diriger. Soit je me transforme en demi-géant pour hurler à plein poumon afin d’attirer la galerie, soit tu nous fais un joli feu de camp et on s’endort en attendant la venue des prédateurs. »

Plus loin, un cri bestial retentit. Un cri qui ressemble beaucoup à celui d’Izya sous sa forme animale.

« Ou ça. Tu as compris ce qu’il dit ? J’espère juste que c’est pas la saison des amours pour eux. Le premier dragon qui t’approche, j’en fais mon quatre heure. »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Lun 29 Avr 2019 - 22:36

Redevenue moi même, mon énervement s'envole d'un coup alors même que le rugissement d'un dragon se fait entendre dans la forêt où nous venons d'atterrir. Et à la place de l'énervement, c'est l'excitation qui prend le dessus. Ça y est ! Je suis sur l'île des dragons ! Mais alors que le deuxième rugissements retenti, mon excitation est vite camouflée par de l'inquiétude.

Reyson... Ce cri... Je crois qu'elle souffre.
"Qu'elle" ? Bon, au moins je n'aurai pas de concurrence... Mais tu es sûre que c'est une./
CHUT ! Tais toi !
graaaaouuu...
Il faut qu'on aille l'aidée !

Et sans plus attendre le lui attrape le bras et le tir à travers la forêt pour me diriger dans la direction du son.

Non mais tu es sûre de t'y connaitre en dragon sauvage ?
Moins de bruit, tu vas lui faire peur !

Et je le tire ainsi pendant quelques minutes, changeant légèrement ma direction à chaque fois qu'on pouvait entendre le dragon rugir. Et puis, finalement, nous arrivons en lisière d'un bosquet baignée de la lumière de la lune. Au centre, la fameuse dragonne est allongée sur le sol. Aussi blanche que la lune dont la lumière se reflète joliment sur ses écailles, la créature ne fait pas plus de trois mètres de long. Mais contrairement à ma forme de dragonne, elle possède de grande ailes de peau blanche dont l'une est plantée dans le sol par une sorte de pic ou de branche.

C'est bizarre... Comment a-t-elle pu se faire ça toute seule ?
En fonçant dans une branche très pointue ?
Bon, je vais aller l'aider en me transformant, toi tu restes là, tu risques de lui faire peur.

Et je ne lui laisse pas le temps de répondre que déjà je me transforme en bondissant hors du couvert de la forêt pour m'approcher de la créature meurtrie. Me voyant arriver, elle commence à émettre des grognements menaçants. Alors je lui réponds en produisant des sons pouvant rappeler le roucoulement des tourterelles, mais en version dragon. Des sons synonymes  de non agression, qui se veulent apaisants, le tout pour lui faire comprendre que je viens pour l'aider.

Finalement elle laisse tomber sa tête sur le sol comme pour m'autoriser à agir à ma guise. Alors je m'approche un peu plus de son aile blessée.

Et là, d'un coup, le sol se resserre sur moi, et moins de temps qu'il ne faut pour le dire, me voilà suspendue dans les airs prisonnières d'un filet de métal.

Et merde ! Encore un sauvage !
Je te l'ai dis que les Drakonites ne les sauvaient pas la nuit ! Il faut attendre l'aurore pour que ça marche !
Gnagnagna l'aurore, gnagnagna. Moi je suis pas du matin alors si je dis qu'on chasse le soir, on chasse le soir.
C'est toi la patronne, mais faudra pas t'étonner de n'en capturer aucun.
Et, dis, il est pas vachement bizarre ce dragon ?
Ah ouais, t'as raison, il a pas d'ailes. Comment il fait pour voler ?
Crétin ! Si il a pas d'ailes, c'est qu'il peut pas voler !
Aie, pas la peine de me frapper !
Bon, aller, on le détache et on va le placer un peu plus loin. Plus y'aura d'appât et plus on aura de chance d'en attraper un !
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mar 30 Avr 2019 - 16:46

Et voilà Crokmou… Izya qui tombe dans le piège. Un dragon pour en attirer un autre. Et son maître dragon au passage. Sauf que moi je reste sagement où je suis. Sinon je risque de leur faire peur, comme dit Izya, joliment saucissonnée dans son filet. On fait moins la maligne hein ? A partir ainsi sans qu’on puisse échanger, sans que je puisse protester, et sans que je puisse participer. Contente de ton plan ? Bon, de toute façon elle est parfaitement capable de se sortir de ce filet sans la moindre aide. C’est quoi ? Certainement pas de l’acier marin. Et comme ça elle pourra définitivement gagner la confiance de l’autre dragonne… Du moment que c’est une femelle… Mais attends, qu’est-ce qui me dit que les dragons s’accouplent uniquement entre mâles et femelles ?

« Hum hum, messieurs dames, je crains que vous ne vous en soyez pris à mon dragon. »
« Qui c’est que ça ? Un Drakonite ? Il leur ressemble pas. »
« Il me dit quelque chose… »
« On s’occupera de ça plus tard, chopez le moi. »

Une balle fuse dans ma direction, stoppée en chemin par ma lame Shusui, toujours rangée dans son fourreau. Ses ornements ne laissent aucun doute quant à l'identité de l’arme. Et donc à son possesseur…

« Attendez, je le reconnais… »
« Euh… Veuillez nous excuser, monsieur le métamorphe. Nous vous avions confondu avec quelqu’un d’autre. Si nous avions su que c’était vous nous… »
« Vous ne m’auriez pas tiré dessus ? »
« Bien sûr que non. Nous… Nous sommes de votre côté. Nous aidons les pirates et les criminels à franchir les Allods sans passer par le quai d’envol de la marine. Mais à ce que je vois, vous n’avez pas eu besoin de nous… »
« … Très bien. Et qu’en est-il de ma dragonne ? »
« Votre dragonne ? »
« Celle dans votre filet et qui semble plutôt mécontente de sa position… »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mar 30 Avr 2019 - 22:30

Ah bah bravo. J'ai l'air maligne moi maintenant. C'est exactement ce que doit se dire Reyson. "Blabla t'es partie toute seule t'as que ce que tu mérites, blabla". Mais bon, ça, c'est pas le pire.

Le pire, c'est qu'il préfère aller parler avec les types là bas qui ont osé faire du mal à une pauvre petite dragonne sauvage plutôt que de venir me libérer.
Alors d'accord. D'accord j'ai besoin de personne pour me libérer seule. Et d'ailleurs, pendant qu'il blablate, je donne un coup de griffe dans le haut du maillage pour désolidariser le filet de son attache et je me pose silencieusement à côté de la dragonne blanche en étant le plus discrète possible.
Oui, d'accord, j'ai pas besoin d'aide. Mais c'est l'intention qui compte ! Ne pourrait-il pas une fois de temps en temps agir en preux chevalier sauveur de sa belle ?

A Jotunheim, il devait venir pour moi et finalement, c'est moi qui l'ai ramené à la raison alors qu'il avait encore perdu la tête. A Logue Town, pareil, c'est moi qui suit allé le cherché et qui l'ai sauvé de toutes ses tentatives de suicides depuis qu'on s'est retrouvé. Et maintenant, il préfère faire sa démonstration de force auprès de ces types chasseurs de Drakonites plutôt que de me libérer d'un malheureux filet !

Et bah puisque c'est comme ça, qu'il continue à faire joujou. Moi, je me glisse jusqu'à l'aile blessée de la dragonne sauvage en lui tenant le museau avec ma queue pour qu'elle ne fasse pas de bruit. Bien évidemment, elle est pas très contente mais je suis sûre qu'elle finira par comprendre que c'est pour son bien. Et là, j'arrache le bâton qui se révèle être carrément une lance... Non mais sérieusement... Je vais les massacrer ces types là, mais plus tard.
Et une fois la prisonnière libérée, elle s'enfuit immédiatement dans la forêt et bien évidemment, moi, je pars à sa poursuite.

Parce que faut pas déconner, c'est la première fois que je trouve un vrai dragon et il est hors de question que je le laisse filer comme ça.
Reyson n'aura qu'à me chercher plus tard, après tout, il a toujours ma vive card non ?
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mer 1 Mai 2019 - 16:41

« Bah elle est passée où ? »
« Et la notre ? »
« Ils ont fui ensemble ? »
« Mais la notre avait son aile empalée dans le sol ! »
« Je pense que la mienne est derrière tout ça. Elle n’aime pas voir les animaux blessés… »
« Vous nous devez un dragon, monsieur le Métamorphe. »
« Je crains avoir perdu le mien également. Nous sommes donc quitte non ? »
« Ca c’est c’que tu cro… »
« Bien sûr que nous sommes quittes, messire Métamorphe. Veuillez nous excuser du dérangement, mais nous devons retrouver notre dragonne. »
« Pour appâter les Drakonites ? »
« … En effet. Pourquoi ? »
« Pourriez-vous m’indiquer où les trouver ? »
« Restez sur Kareem jusqu’à l’aurore et c’est eux qui vous trouveront. Autre chose ? »
« Ce sera tout, merci. »



« Patronne, pourquoi vous m’avez dit de la fermer ? C’est d’sa faute si on a perdu n’tre dragonne. »
« Oui, mais on n’est pas de taille contre lui. Sa tête vaut bien trop chère. »
« Et pourquoi on se dirige vers Akeem ? »
« Parce que tête ou pas, la marine paiera un bon pécule pour cette information. »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Jeu 2 Mai 2019 - 10:49

Tapis dans l'herbe haute, j'observe de loin la dragonne blanche que j'ai déjà essayé d'approcher trois fois mais qui, les trois fois c'est enfuit. Faut dire, je ne lui ressemble pas du tout bien que nous grognons de la même manière. Je me demande si mon fruit du démon me permettrai d'obtenir la même forme qu'elle ? Ce serait nettement plus simple pour me faire accepter sur cette île par les dragons locaux.
Et tandis que je réfléchis à cette possibilité, un bruissement de feuille dans mon dos me fait tourner ma tête triangulaire.

Ah ! Reyson, te voilà.
Dis celle qui m'a laissé en plant...
Tu as pu punir les sales zouaves chasseurs de dragons ?
Les punir ? Non. Ils ont eu peur en me reconnaissant alors ils se sont excusés et sont partis.

Comment ça ils l'ont reconnu ?! On était pas censé passer incognito sur cette île ?! Je redeviens ange pour lui faire face avec tout mon sérieux.

Ils t'ont reconnus et tu les as laissés partir ?!
Oui, je devais retrouver une vilaine dragonne abandonneuse si tu vois ce que je veux dire...
Super... super... Génial même. Il t'ai pas venu à l'esprit cinq seconde que depuis Jotunheim on était les pirates les plus recherché des Blues ?!
Si, ça je le sais. C'est d'ailleurs pour ça que je t'ai demandé ce que tu allais dire aux Drakonites vis à vis de Teach.
Non mais je parle pas de Teach là ! Je parle de la marine ! Si ils apprennent qu'on est ici, adieu mes plans de conquêtes, adieux les dragons ! Ils vont rasés l'île comme ils l'ont fait avec Yasmeen ! On est bon pour se prendre un Buster Call sur la gueule !

Et là, c'est les mots magiques. Le regard de Reyson change immédiatement sur ces mots.

Faut les retrouver avec qu'ils ne puissent parler. Grimpe, et dis moi dans quelle direction ils sont partis.

Je me retransforme en dragon asiatique et jette tout de même un dernier regard vers là où la dragonne blanche était. Forcement, avec le bruit que j'ai produit en parlant, elle s'et barré ailleurs... Ce n'est que partie remise petite dragonne... Je reviendrai te chercher !
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Sam 4 Mai 2019 - 8:37

« On va demander combien à la marine ? »
« 300 millions, comme la prime du pirate. »
« Mais ils donneront jamais autant pour une simple information ! »
« Il faut toujours commencer par le maximum pour avoir une marge de négociation. »
« T’es trop forte patronne. »
« Par contre, qu’est-ce que le métamorphe est venu faire sur cette île ? Avec un dragon ? »
« Il est souvent accompagné d’un dragon. Izya qu’elle s’appelle je crois. »
« Mais c’est bien sûr… On va demander 600 millions finalement ! »
« Ça c’est de la marge ! »

Ai-je merdé ? Pourtant j’ai cru bien faire : le plan d’Izya, ses méthodes. Pas de mutilations ni de meurtres gratuits. Pas d’acte de piraterie à outrance. Mais j’ai gaffé. Comme quoi : mes méthodes sont meilleures. Je dois bien le savoir pourtant… La violence résout tout. Et si ce n’est pas le cas, tape plus fort.

Alors j’indique une direction approximative à Izya et nous sommes partis pour retrouver le rôle des pirates modèles et sans cœur. Mais la forêt et la nuit pausent toutes deux un sérieux problème de visibilité. Pour tout dire : je n’y vois rien. Pas de cette distance, malgré la chiche lueur de la lune. Mais peut-être qu’Izya a une meilleure vue que moi ?

Malheureusement, nous dépassons l’extrémité de cette île céleste sans rien trouver et je sens déjà la rancœur gagner la dragonne : comme quoi j’ai foutu en l’air l’ensemble de son projet. Mais alors qu’on fait demi-tour vers Kareem, on voit une petite embarcation dans les airs, contre la paroi de l’île, dessous de sa surface. Peut-être y a-t-il un tunnel entre ce quai et le haut ? Le petit bâtiment retire ses attaches et prend vol en direction d’Akeem. Et si c’est eux ?

« Est-ce que je dois changer d’apparence ? »
« Bah non, c’est trop tard maintenant. Fallait y penser avant. »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Sam 4 Mai 2019 - 19:28

Salut les gars !
HA ! UN DRAGON QUI PARLE !
Ferme là un peu ! Bonjour... Madame Tahgel je présume ? Ah, et rebonsoir Monsieur le Métamorphe, que nous vaut le plaisir de vous revoir ?
Je crois qu'on doit discuter tous ensemble. Parce que j'ai comme l'impression que là, vous êtes peut être entrain de faire une connerie.
Oh, alors ça, ça m'étonnerai beaucoup.
Ah oui, nous on fait jamais de conneries.
Dis moi Reyson, tu m'as bien dit que ces types étaient du côté des pirates non ?
C'est ce qu'ils m'ont dit oui.

Je me pose soudain sur le navire flottant en enfonçant bien mes griffes acérés dans le bois pour le percer de trous et me rendre un peu plus impressionnante que je le suis déjà.

Alors je me demande bien ce que des amis des pirates iraient faire dans un repaire de marine si tard le soir ?

Tout en parlant, je m'avance petit à petit du duo en continuant de faire des ravages dans la construction de bois et pour finalement coller ma grosse tête triangulaire pile devant ce qui semble être la chef afin de la regarder droit dans les yeux.

Euh... Euh...
Oui ?
DU RAVITAILLEMENT ! On avait besoin de se ravitailler...

Je me tourne vers l'homme qui doit avoir a peu de chose près la même taille que Reyson mais en en plus vieux et horriblement sale. A croire que la douche, il ne sait pas ce que c'est.

C'est vraiment marrant ça, parce que d'après mes recherches, y'a une ville juste sur l'autre île, Akeem si je ne me plante pas. Et je crois bien aussi que cette île est totalement autonome alors que la station d'envol, elle, n'est composé que de bout de bois et dépend donc des denrées de l'île au dessus.

Un silence assez pesant s'installe.

Bon, comme je le pressentais, vous n'avez pas vraiment besoin de descendre jusqu'à la mer. Du coup, je vous propose de remonter immédiatement vers Kareem.

Je deviens une ange juste devant leurs yeux et me tourne finalement vers Reyson.

Et pendant qu'il remonte, je te propose de décider de ce qu'on fait d'eux aux dés. Tu gagnes, tu choisis. Je gagne, ils perdent leurs vies.

Je leur jettes un regard en coin pour les voir devenir livides et me délecte de leur expression de terreur.

Mais non, je blague ! C'est si lui gagne que vous risquez vos vies... Souhaitez moi bonne chance !
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Jeu 16 Mai 2019 - 14:45

Et moi qui croyais qu’elle n’aime pas ce côté de la piraterie : inspirer la terreur, prévoir les coups tordus et ne pas faire confiance. Piéger et faire chanter avant de laisser à l’autre l’initiative de le faire. Mais non, elle semble bien s’y plaire pourtant. Sauf que, de mon côté, cette situation-ci est de ma faute. Je n’ai pas fait suffisamment attention, et ça met en péril le plan d’Izya, même s’il a l’air d’avoir été rattrapé. Sauf qu’elle m’en voudra quand même un peu, quelque part. D’ailleurs, c’est sans doute pour ça qu’elle prend plaisir à les effrayer et à endommager leur embarcation. Une façon de décompresser. Sauf que si je les sanctionne, c’est avouer qu’ils ont de mauvaises intentions à notre égard, et donc que j’ai gaffé. Je dois donc perdre… à un lancer de dé. Comment je fais ça ?

« J’ai pas de dé, tu en as toi ? »
« Non. »
« Moi j’en... »
« La ferme ! »

Bon, problème résolu. Hé mais attends, qu’est-ce qui se passe si je perds ? Izya les sanctionnera, et si je laisse faire sans rien dire, c’est que je suis d’accord qu’ils le méritent. C’est que j’approuve être fautif.

« Je peux peut-être tailler un dé avec les copeaux de bois que tu as arraché au navire. »

En faire deux même, dont un qui me soit plus avantageux. Quoique, si je ne dois ni gagner ni perdre, qu’est-ce que je dois faire ?

« Trop long. Shifumi en trois manches ? »
« Tu gagneras forcément, je fais toujours pierre. »
« Pourquoi ? Tu n’as qu’à changer. »
« Je ne peux pas : je suis têtu. Puis sinon je pourrais plus dire que je fais toujours pierre. C’est un principe. »
« Il est con ce principe… »
« Tais-toi j’ai dit ! »

Ah ! Je sais ! Je dois gagner et les gracier comme punition ! Alors je n’avouerais pas mes fautes, comme s’il n’y en a jamais eu ! Et puis, de quelle faute parle-t-on ? Je n’ai rien fait de mal. C’est elle qui veut les étriper. Et étriper quelqu’un, ça c’est mal.

« J’ai une idée. Tu t’envoles par-là, de ce côté pour qu’on y voit un peu quelque chose avec la clarté de la lune, et je lance monsieur le plus loin possible. Tu le rattrapes et on mesure la distance. Puis on inverse : je vole là-bas et tu le lances. On compare nos deux distances et le plus fort l’emporte. Ca te va ? »

Ca ce n’est pas mal, car on rattrape le type. Et puis on lui offre un saut dans le vide gratuitement. Si ça c’est pas de l’altruisme ?

« Pas d’hormones alors, je te connais. »
«  Je ne suis pas un tricheur voyons… »

De toute façon elle sera trop loin du navire pour vérifier. Et bien sûr que je vais m’aider de mes hormones. Après tout : c’est grâce à ça que je vais gagner. Et je dois gagner !
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Dim 9 Juin 2019 - 13:18

Bon, du coup, si j'ai bien compris le plan de Reyson, il faut que je l'attrape le plus près possible du navire pour qu'il perde. Avec cette idée, je redeviens dragonne et m'envole tranquillement vers l'île tandis que Monsieur reste sur le bateau. Du moins, c'est l'apparence que je laisse planer dans l'air. Parce que je suis pas bête, si je veux avoir toutes mes chances de gagner, le mieux c'est encore de rester vers le bateau. Alors tandis que je commence à m'éloigner, je laisse une vague d'air chaud sortir de mes paumes pour dilater les rayons de lumières et ainsi créer un magnifique petit mirage de moi disparaissant à l'horizon tandis que le vrais moi est rendu invisible par ma supercherie et revient sans un bruit à une dizaine de mètres de l'embarcation volante.

Bon, elle a l'air assez loin là.
Elle a l'air bien trop loin là...
Tu insinues que je vais pas t'envoyé jusqu'à elle ?

Reyson, légèrement vexé, mets une main sur son fourreau et lève le pouce pour dégainer un centimètre de Shusui.

Bah... elle est/SBAF/

La femme vient de lui foutre un coup de batte sur l'arrière du crâne.

Aieuh. Non non. J'insinue rien du tout moi.
Ah. Désolé, j'ai jamais été doué avec les insinuations.

Il relâche son arme qui retombe totalement dans son fourreau. Puis après que ses muscles aient triplés de volume... Je le savais qu'il tricherait ! Il sait pas joué sans tricher, c'est insupportable !
Bref, il attrape la bras du type qui commence à paniquer, qui pleure qui se débat un peu mais sans succès, le fait tourné plusieurs fois au dessus de sa tête pour lui donner un bon élan, et le lâche !

Le type décolle, hurle, moi je brise le mirage réalise un soru et hop ! Je rattrape le boulet de canon alors qu'il venait juste de faire 15 mètres mais recule d'encore 15 autres mètres tant l'impact fut violent. Bon sang, il y est pas allé de main morte !

Dans mes pattes, le type vomit tout son repas et tremble de tous ces muscles tant il s'était crispé. Je le ramène rapidement au navire.
Et tandis que j'arrive, Reyson se dépêche de vite faire disparaître ses gros bras avant de s'insurger de ma récupération bien trop rapide à son goût.

Mais ! Comment t'as fait ?! T'étais là bas, je t'ai vue ! Et tu l'as attrapé là ?!
Je me suis vachement amélioré sur mon soru pendant que j'étais convalescente... Et je suis la seule à avoir mis une condition au jeu, qui était "pas d'hormone". Si j'avais pas le droit au soru où à autre chose, tu pouvais me le dire...
Le soru peut vraiment permettre de franchir plus de trois kilomètres en un bond ?!
En un seul non. Faut en faire plein d'affiler très très vite pour le faire !
Mouais.
Bon, tu vas te placer, c'est à moi de le jeter.

Pas très convaincu, Reyson se décide enfin à s'éloigné du navire.

Ses bras ont triplés de volume quand il l'a lancé.

Je regarde la femme un moment pour comprendre le pourquoi de ses propos.

Je pense qu'il a triché. Vous avez donc gagné sans même lancé, non ?

Ah, en fait, elle a quand même bien retenue qu'elle avait tout intérêt à ce que je gagne.

C'est vrai, il a triché, mais j'aime bien l'idée de lui rappelé que même quand il triche, c'est moi qui gagne. Question de principe.
Et du coup, que comptez vous faire de nous ?
Aucune idée, c'est bien là le problème, je pensais que ça me viendrai tout seul.
Vous pourriez nous laisser rentrer chez nous, sur Kareem.
Et prendre le risque que vous préveniez la marine de notre présence ici ? C'est impensable.
Et si on vous aidait ? En échange de notre liberté. Avec notre parole qu'on ne dira rien aux mouettes.
Comme si la parole de pirate qui fricotent avec la marine valait quelque chose...
On est pas des pirates nous, mais des chasseurs...
Encore mieux tiens, la parole de chasseurs qui veulent s'allier avec des pirates.
On les aide déjà, les pirates, ce qu'on a dit tout à l'heure au métamorphe est vrai : c'est nous qui recouvrons les navires des types hors la loi qui viennent dans le coin et qui veulent redescendre. Mais faut bien gagner notre vie. Et les primes, certaines en valent le coup...
Et d'autres sont trop grosses pour vous.
Oui, bien sûr, oui. Avec les votre on aurait juste pu arrêté de chasser les drakonites pour la marine pour nous concentrer uniquement sur nos activités de recouvreur qui n'est pas une activité très florissante par les temps qui courent... D'autant plus depuis l'annonce du Gouvernement Mondial.
Ce gouvernement est vraiment une plaie.
C'est sûr. Mais du coup, on peut p't'être s'arranger entre nous pour que vous nous laissiez en vie.
Et quel genre d'arrangement ? D'autant plus qu'on a aucun moyen de vous faire confiance.
Alors gardez nous en otage le temps que vous êtes sur l'île.
Mouais, j'ai pas vraiment envie de m’encombrer, cela dit, peut être que vous pourriez nous aider à trouver les drakonites...
Ça on peut faire oui, on en attrape de temps en temps pour les vendre aux mouettes.
Je crois que je vous aime de moins en moins...

Et tandis que la conversation se déroule, l'idée de base de lancer un type le plus loin possible pour que Reyson le rattrape me sort petit à petit de la tête...
En même temps, quelle idée de laisser deux filles papoter sur un navire...
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mer 19 Juin 2019 - 22:31

A quoi bon jouer le jeu ? Elle a gagné de toute façon : elle a triché. Même si elle ne veut pas l’admettre. Pour ma part, c’est pas vraiment de la triche : car c’est attendu que je le fasse malgré tout. Mais quand même : elle pourrait le lancer malgré tout plutôt que de me faire attendre pour rien. C’est que ça fatigue de bondir dans les airs. D’autant plus lorsqu’on le fait on sachant qu’on a perdu d’avance. Et surtout : je n’aime pas attendre. Alors, comme Izya semble m’avoir oublié, je me permets une piqure de rappel : un coup d’estoc en lame d’air, qui vient érafler le navire près de la dragonne. Sans danger pour elle, mais assez proche pour qu’elle entende la chose et qu’elle reporte son attention sur moi. Je range alors Shusui dans son fourreau et une idée me vient : le coup de la lame d’air…

De toute façon, on est bien trop loin pour qu’elle puisse me remarquer. Alors je dope une nouvelle fois mes bras et j’attends qu’elle lance la victime. J’arme mon bras… Et j’envoie comme une lame d’air, mais uniquement avec le poing. De toutes mes forces.

Le souffle impacte le pauvre chasseur de plein fouet et ce dernier fait étrangement demi-tour dans les airs. Il retourne vers le navire, le survole, le dépasse, et poursuit sa route dans l’autre sens… Izya qui se sait gagnante n’a pas mis beaucoup de force. Ou est-ce moi qui suis allé trop fort ? Je rejoins le navire à toute hâte, mais je sais par avance que je ne suis pas assez rapide pour le rattraper. Heureusement, j’ai vu Izya prendre son envol avec son fameux soru, moins rapide tout à coup. Je parviens sur le navire un peu avant qu’elle ne revienne avec notre projectile de service.

« Avant que tu ne t’énerves : je n’ai pas triché non plus. Un souffle, c’est pas des hormones ! »
« Tu veux jouer à ça ? »
« C’est toi qui as commencé ! »
« Parfait. Dans ce cas, tu n’as dit que celui qui lance le plus loin l’emporte. C’est peut-être pas la même direction, mais ça reste plus loin. »
« Non, vraiment ? J’y suis pas allé si fort que ça pourtant. Si ? Tu es sûre de la distance ? »
« De toute façon tu as quand même utilisé tes hormones. Donc j’ai gagné. »

… Ces femmes, jamais aucun fair play.

« Bon. Et on fait quoi du coup ? »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1