AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La deuxième fois sera la bonne !

Aller à la page : Précédent  1, 2
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Sam 27 Avr 2019 - 11:31

Rappel du premier message :

Enfin.

Enfin nous y revoilà, face aux Allods d'Akeem. Exactement là où nous étions avant que Reyson ne reçoivent ce maudit coup de Denden de Ragnar nous disant que tout était prêt pour l'assaut de Jotunheim. Combien de retard avons nous pris ? Quelques longues semaines.

Beaucoup trop selon moi. Et je ne parle même pas de ma convalescence qui s'en est suivit après l'assaut.

Je devrai être impatiente comme une gamine maintenant que nous sommes enfin là. Depuis le temps que j'attends ça, que j'y pense, que j'en rêve. Mais non, l'inquiétude me ronge. Parce que pour l'instant, ça parait trop facile. Vais-je vraiment pouvoir débarquer sur cette île ? Je suis a deux doigts d'enfermer tous les dendens du navire au fond d'une malle afin d'être sûre de ne pas être déranger. Mais en même si jamais il arrivais malheur sur Stymphale, Weatheria ou Armada pendant que nous sommes injoignables je ne me le pardonnerais pas.

C'est donc avec une certaine boule au ventre que je regarde l'île se rapprocher à l'horizon tandis que le soleil décline doucement dans le ciel. La nuit sera bientôt là et nous pourrons ainsi débarquer discrètement au nez et à la barbe des marines qui surveillent la zone. Car pour l'occasion, il n'est pas question que l'équipage fasse des vagues avant que nous ayons traité avec les fameux Drakonites dont m'a parlé Red il y a des années de cela. Le pavillon noir est donc rangé sous une planche de la cale et si tout ce passe bien, il devra rester où il est. De toute façon, les pirates qui nous accompagnent ne sont là que pour passer des petites vacances tranquilles à la station d'envol.

Euh chef...
Oui ?

L'un des membres de l'équipage s'approche de moi pour me parler tandis que je suis plongée dans ma contemplation du paysage, il n'a pas l'air très serein. Je me tourne pour lui faire face et l'écouter.

Les gars et moi, on sait que vous voulez que tout ce passe bien pour votre opération.

Il tourne son tricorne nerveusement dans ses mains, hésitant à continuer. Ça y est, c'est ça ? C'est le moment où un imprévu me tombe dessus et mets fin à ma mission ? Malgré moi, je fronce les sourcils à cette pensée et sens la colère me monter au nez.

Et, vous fâchez pas surtout, mais on a un peu parlé entre nous...
Parle.
Oui ! Euh... C'est Gus. En fait il est déjà venu sur les Allods du temps où il était dans la marine et il nous a dit que si on restait sur la station d'envol, ce serait bizarre. Les gens font pas ça normalement. De ce qu'il a dit, c'est juste un tas de bois enchevêtré et y'a pas grand chose à y faire. Personne s'y arrête plus d'un jour, le temps de faire recouvrir le bateau pour monter à Akeem. Du moins c'est ce que dit Gus...

Je souffle. Rassurée de voir que l’imprévu pour le moment n'a l'air d'être qu'un petit contretemps. Et derrière Flint qui me fait face, j'aperçois planqué derrière le grand mât trois matelots qui tente vainement de voir le déroulement de la conversation tout en essayant de rester discret. Et parmi les trois, le fameux Gus.

Je souris un instant en voyant cette situation plutôt cocasse puis réfléchit au problème.

Vous envoyez à Akeem serait bien trop risqué. Malgré mon plan je ne sais absolument pas comment va se dérouler mon opération là bas. Et il nous faut une solution de replis rapide. Du coup, si vous ne pouvez pas rester à la Station d'Envol, vous devrez en partir. Je ne connais pas ces eaux et ne sais pas s'il y a une petite île au large qui serait à moins d'une demi journée de navire. Si c'est le cas, vous y resterez. Sinon, vous serez contraint de rester à distance à bord du bâtiment. Mais surtout, ne faites pas d'histoire, c'est compris ? Donc pas de pillage ou tout autre acte de piraterie.
Bien madame. Nous ferons de notre mieux.
Je l'espère bien, car vous êtes notre seule porte de sortie de cette île.

Il s'incline et retourne faire le compte rendu de notre conversation au reste de l'équipage.

Et alors que je retourne à ma contemplation de ces îles qui se dessinent de mieux en mieux à l'horizon malgré la lumière décroissante, Reyson vient me rejoindre à l'avant du navire.

Je commence à me demander si c'est une si bonne idée que ça d'aller conquérir cette île... Qui sait, peut être ne voudront-ils pas de moi ?
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Jeu 29 Aoû 2019 - 10:08

Tandis que Reyson m'explique rapidement ce qui vient de se passer, je regarde autour de moi pour examiner le lieu où nous sommes "enfermés". Sauf que, en tournant la tête, j'ai mes cornes draconiques qui raclent le plafond, créant des vibrations dans tout mon crâne qui ne font qu'empirer un peu plus mon mal de tête...

Bon, pour plus de simplicité, je retrouve ma forme angélique bien plus adaptée à un endroit comme celui là.

Tu as pu voir où ce qui est arrivé au dragon blessé ?
... Non... Enfin, je sais qu'ils l'ont emmené aussi mais ils ne l'ont pas enfermé avec nous.
C'est des éleveurs de dragon si j'ai bonne mémoire, ils vont sans doute le soigner.

Rassurée par le sort de cette pauvre bête, je me penche enfin sur le fameux dilemme que Reyson m'expose.

Ça ne me plairait pas que Katty et Krum se fassent tuer par les drakonites, mais d'un autre côté, leur passe temps c'est de capturer des dragons et de leur faire du mal pour pouvoir capturer des drakonites et les livrer à la marine. Alors bon, j'ai envie de dire qu'on récolte ce que l'on sème. Donc ma priorité, pour l'heure c'est de réussir cette fichue transformation en dragon ailé. Y'a que comme ça que je convaincrai dragons et anges apparemment.
Le soucis c'est qu'ici, j'ai peur qu'on manque de place pour ce genre de test...

J'avoue que je ne tiens pas à mourir écrasé par tes écailles.
Bref, sortons d'ici et allons dans un terrain un peu plus dégager. Avec un peu de chance je réussirai assez rapidement pour pouvoir sauver les deux idiots...

Adoptant ma forme hybride aux griffes acérés, je tranche sans ménagement les barreaux et lianes qui servent de porte et jette un coup d’œil rapide aux alentours pour voir si la voie est libre. Comme Reyson me l'a expliqué, les drakonites ne sont pas doué en surveillance : je ne vois personne à l'horizon.

Allons-y.

Maintenant dans un espace plus dégagé, je reprends ma forme draconique puis invite Reyson à s'installer à la base de mon cou avant de m'envoler rapidement en haut de la falaise dans laquelle la grotte-prison est creusée. Du ciel, je peux voir un peu comment est organisé le lieu de résidence des anges de cet île. A priori très en harmonie avec la nature, ce peuple s'est installé à l'intérieur de la forêt et leur maison sont construites en hauteur dans les branchages des gros arbres. Respectueuses de l'environnement, les habitations ont l'air d'avoir été conçut de manière à ne briser aucune branche, de telle sorte que ça et là, on peut voir des branches feuillu sortir des murs de bois des maisons aux allures de cabanes.
Et autre fait notable, chaque logement possède une spacieuse terrasse assez grande pour accueillir un à deux dragons de la taille de ceux que j'ai pu croiser.

A force de prendre de l'altitude, je dépasse rapidement la cime des arbres qui cache parfaitement le village. J'arrive finalement au sommet de la falaise où je tombe nez à nez avec une plaine remplie de dragon entrain de se prélasser sous les étoiles.

D'abord surexcitée par cette rencontre fortuite, je déchante vite quand je vois toutes les gueules se mettre à grogner à crocs dévoilés tandis que les dragons se relèvent tous dans un même mouvement pour me menacer de leurs ailes.
Et moi, je n'en ai toujours pas.
Et merde.

Fait chier.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Lun 2 Sep 2019 - 20:22

Les dragons montent sur leurs grands chevaux – alors que d’habitude ce sont eux qui sont montés – et dévoilent une rangée de crocs bien acérés. On s’attend à voir un concert de brasiers voler droit sur nous, mais il n’en est rien. Ni cri ni hurlement, pas même l’once d’une étincelle. De l’écume plutôt. De la bave sort de leurs bouches, leurs ailes retombent pathétiquement et ils font une hola inversée : ils tombent en pâmoison les uns après les autres.

« Qu’est-ce qui se passe ? »
« Tu veux ressembler à un vrai dragon. Je leur ai montré qui est le véritable drakonite ici. Je suis le maître des dragons, héhé ! Impressionnée n’est-ce pas ? C’est à force de te… »
« Tu as utilisé le haki des rois c’est ça ? »
« … Non, c’est mon charisme naturel allié à ma… »
« Mais pourquoi tu as fait ça ? »
« Tu voulais de l’espace pour t’entraîner non ? Là tu as l’espace et même le calme. »
« Mais si un drakonite débarque ? Comment tu crois qu’il va réagir en nous voyant debout au milieu de tous leurs dragons inconscients ? »
« Ils vont nous prendre pour des dieux ? »
« Mais réfléchis un peu avant d’agir gros bêta ! »
« AH ! »

Quand on parle du loup, un drakonite sauvage apparaît.

« Attends ! »

Il a déjà fait demi-tour, mais il s’écroule lamentablement à terre. Izya se fige un instant avant de se tourner lentement vers moi.

« Je te l’ai dit, je suis le véritable drakonite ici. Puis comme ça il ira pas alerter les autres. Tu peux t’entraîner tranquillement. »
« Tu es un véritable abruti oui ! »
« Oh, pas si fort, tu vas les réveiller sinon. »
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 9947
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 4 Sep 2019 - 11:09

"Tu vas les réveiller sinon." Et comment voudrait-il que je les réveille alors qu'ils ne dorment même pas ! Il les a assommé ! Brute. Le même que dans aBruti.
Je soupire de mécontentement mais cesse de raler parce que Monsieur a l'air décidé à avoir le dernier mot et j'ai pas que ça a faire que de lui faire comprendre qu'il a tort. Du coup, profitant mine de rien de l'espace que Reyson m'a dégagé, je m'assoie en tailleur et me concentre sur mon moi intérieur pour tenter de prendre la forme d'un dragon avec des ailes.

Une minute passe ainsi, puis deux, puis dix...

Alors ? Ça y est ?

Je fais un effort pour ignorer Reyson tandis que je tente de retrouver l'état d'apaisement que j'avais lorsque j'ai réussi à modeler mes différentes formes hybrides. Cela m'avait demandé pas mal de temps et de patience, même si de mémoire, j'avais du me mettre en./

Izya ? Tu t'es endormis ?
Chut.
Chut, chut... D'accord mais ça fait une heure et t'as pas bougé alors je m'inquiète. Tu as pas oublié ce que tu dois faire au moins ?
Ça fait dix minutes Reyson, pas une heure, et non, j'ai pas oublié, maintenant tais toi.

Le calme revient sur la plaine où rien ne vient perturber le silence. Le vent me balaie doucement les plumes de mes ailes d'anges tandis que je me concentre sur cette sensation. Mes ailes... C'est la dessus que je dois me concentrer. Et je veux des ailes de dragon avec un corps de dragon, et je sais déjà faire la moitié de la transformation. Alors, sans changer de position, assise en tailleur sur le sol, j'adopte ma forme hybride ailée et continue de me./

Raté. T'es qu'à moitié dragon là. Et puis tu l'as connaissait déjà cette forme.
Reyson tais toi !
Ohlala...

Je retourne à ma concentration quelques peu perturbée. Lentement, je me remémore les deux dragons que nous avons croisés plus tôt. De beaux dragons ailés. Je détaille leur forme dans mon esprit. Plus trapu que moi en forme draconique, plus musclés et puissant, ceux sont les muscles de leurs ailes qui leurs permettent de voler. Et non une capacité particulière permettant de flotter. Le processus est bien plus énergétique et offre alors une meilleur musculature. Leur corps est moins long aussi et puis, ils n'ont pas de moustache. C'est Reyson qui va être déçu.

Chut.
Quoi mais ! J'ai rien dit !
J'anticipe.
N'importe quoi...

Les minutes passent, encore. J'ai beau y pensé, je sens que si j'essaye, je n'arriverai à rien. Et Reyson va sans doute se moquer. Finalement, je perds ma concentration petit à petit et toute cette histoire commence à grandement me frustrer. Quand j'ai réussi à prendre mes différentes formes hybrides, j'étais seule sur Tortuga. cela remonte à si longtemps maintenant que j'en ai complètement oublié le processus. Et puis là, en plus, il ne s'agit même pas d'une forme hybride, mais d'une seconde forme draconique. Je sais même pas si mon pouvoir me le permet vraiment ! Est ce que le zoan du papillon permet d’adopter la forme de plusieurs papillon différent ?! Où est ce que ça n'offre qu'une espèce de papillon ? Mais alors il y aurai potentiellement des centaines de zoan de papillon différent ! Tans de questions et zéro réponse ! Si seulement Red était encore vivant, je suis sûre que lui saurait me répondre...

T'es sûre que tu essayes vraiment ?
Qu'est ce que tu veux que je fasse d'autre ?
J'en sais rien moi. Mais c'est long.
Bah désolé, je fais ce que je peux.

Je reprends ma concentration. Au final, qu'est ce qu'une forme draconique avec des ailes ? Rien de plus qu'une autre forme hybride entre l'ange et le dragon, mais avec quasiment tout de dragon. Oui, dans ce cas là, c'est sûr que je vais y arriver. Pense dragon ailé. Dragon à plumes ? Non les vrais dragons risqueraient de se foutre de moi. Dragon ailé. De belles ailes de chair, grande, gigantesque. Allez, j'essaye.

Raté. T'as toujours pas d'ailes.

Bon, cette fois, c'en est trop. Redevenant angélique, je couvre la distance qui me sépare de Reyson d'un soru et me colle juste dessous son nez, si près que ma poitrine touche presque son torse et que mon souffle se love dans son cou. Une main posée sur son pectoral droit je lui murmure à l'oreille.

Reyson, mon amour, tu sais que je t'aime.
Izya...

Ce petit con passe son bras dans mon dos pour m'enlacer.

Mais je te préviens que la prochaine fois que tu ouvres la bouche, je me casse solo et te laisse en plan au milieu de ces dragons qui ne tarderons pas à se RÉVEILLER !

Énervée, je le fixe avec des yeux de tueuse avant de le rejeter violemment et de le fixer un instant pour être sûr qu'il ait compris que là, il m'a gonflée.

Et derrière moi des bruits de grognements se font entendre. Non mais vraiment, y'en a qui savent clairement pas quand il faut rester discret !
Colère oblige, je fais volte face en me transformant dans mon bond de demi tour et devient ce gros dragon au corps imposant et rugit de toute ma voix sur le troupeau de dragon qui se réveille à peine.

Même pour eux, le message est clair : "La ferme !"

Bah tu vois que tu as réussi. Ça c'est uniquement parce que tu m'as dit que tu m'aimais.

Toujours énervée, j'entends la voix de Reyson sans vraiment analyser ses mots quand je tourne ma grande gueule pleine de crocs acérés vers sa petite tête humaine, l'air menaçante. Et puis le sens de sa phrase arrive enfin à percer la barrière de ma colère et, surprise, je regarde mon dos. La, deux magnifiques ailes d'une envergure d'au moins 10 mètres, soit aussi longue que mon corps, répondent au moindre de mes ordres. La colère disparaît instantanément de mon esprit et ma mou menaçante se transforme soudain en sourire.

Puis je me tourne de nouveau vers le troupeau de dragon qui n'ose faire un seul geste. Il faut dire que je suis bien deux fois plus imposante qu'eux dans cette forme.

Surexcité, je lance un rugissement victorieux vers le ciel.

Cette fois ça y est, je suis une vrai reine dragonne.
http://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 8955
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mer 4 Sep 2019 - 15:57

Je suis sûr qu’elle a réussi grâce à mon contact et mes encouragements : sitôt qu’elle me touche, elle parvient à se transformer comme il faut. Coïncidence ? Je ne pense pas. Peut-être suis-je vraiment le maître des dragons ? Si je leur ordonne de faire le beau ? Ou un triple salto aérien ? Ouais, je suis certain qu’ils obéissent. Izya a beau être une dragonne, elle n’y comprend rien à ces choses-là. Les histoires de princesses et de princes c’est pour elle, mais les donjons et les dragons, c’est affaire d’homme. Mais je lui expliquerais tout ça à la fin de notre projet ici. Pour qu’elle sache qui remercier pour tout ça. Pour son rêve. Mais déjà elle a compris : elle hurle d’un air enthousiaste. Elle a saisi que tout ça c’est grâce à moi. Mais pas de la bonne manière, hélas.

« Mais ça va pas ? Et c’est moi qui dois me taire ? »

Un brouhaha s’empare peu à peu du silence laissé par le cri d’Izya. Une cacophonie qui se rapproche et qui semble redonner contenance aux dragons. Un boucan sonore qui commence à avoir un visage. Des visages même. Tout autour de nous, au-delà des dragons, des humanoïdes font leur apparition, alertés par le hurlement d’Izya. Les drakonites. Et déjà leurs dragons se montrent plus menaçants.

« Bon, je leur montre qui est le véritable drakon… »
« Tais-toi. Laisse-moi faire. Je suis plus un dragon que toi un drakonite. »
« Hum… Je suis pas certain qu’un vrai dragon sache parler notre langue… »

Izya grogne. Je l’ai bien dit pourtant : les dragons sont affaire d’hommes. D’un bond, j’atterris sur la tête d’Izya, le plus grand animal du coin, et j’élève la voix.

« Chers confrères ! Ca fait longtemps que je vous cherche ! Je suis le drakonite véritable, le maître des dragons ! El Drakonking, Reyson le grand ! Et je suis venu ici pour vous rendre les honneurs que vous méritaient ! »

A leur tour, les drakonites montent chacun sur leur dragon qui se dresse de toute leur hauteur. Ils arborent des lances et des javelots. C’est le moment où je vais devoir prouver ma supériorité. Je leur propose quoi ? Un bras de fer avec leurs dragons ? Un concours de baffe ? J’assomme une nouvelle fois tous les dragons à coup de haki ? Hum, à coup de charisme de maître dragon je veux dire ?

Mais Izya a pris les devants. Elle a craché un énorme brasier en direction du ciel, mêlé de ses nuages. Dès la fin de son lance-flamme, des nuages gris et annonciateurs d’orages recouvrent le ciel et assombrissent la scène.

… Bon, peut-être qu’Izya s’y connaît un peu en affaire d’hommes finalement.

« Alors ? Ne m’obligez pas à faire s’abattre la foudre sur vous ! Parce que je le ferais ! »

Un petit malin s’avance malgré tout et vole dans notre direction de façon très peu amicale. On a notre candidat pour la démonstration de force. Parfait ! Et pour montrer que je suis bien le maître des dragons, je laisse faire ma compagne.

« Hue cocotte, fais pleuvoir ta fureur ! »

J’en fais un peu trop ? C’est le personnage qui veut ça. En même temps, qui n’a jamais rêvé de commander aux dragons ?
http://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttp://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2