AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


L'attraction.

Baal Z. Aran
Baal Z. Aran
•• Lieutenant d'élite ••
Le Briseur de Rêves

♦ Localisation : Alvel, Grand Line.

Feuille de personnage
Dorikis: 5042
Popularité: +226
Intégrité: 216

Ven 3 Mai 2019 - 6:44


Ça fait combien de temps que j'ai pas fait de vacances? Autant que j'arrive à me rappeler, depuis un sacré bail. Usé, fragile et démonté moralement, je m'accorde une bonne série de jours consacrés au repos. J'entrecoupe mes journées d'activités diverses par de la muscu' dans la salle de l'hôtel, de la plongée sous-marine avec les Homme-Poissons, du massage et d'autres trucs sympatoches. Bref, je suis jamais senti aussi bien depuis des lustres. Aucune tuile à déclarer, aucune poisse pour moi. Que du bonheur!

Je m'autorise un break d'une semaine le temps d'embrayer avec mon nouveau taff. Le Cipher Pol s'est terminé. Plus jamais ça. J'ai perdu cinq précieuses années de ma vie dans l'alcool et la tristesse, car j'ai trop vu de mauvaises choses. Côté Gouvernement Mondial comme malfrat. Le milieu est relativement fermé. Au début, je voulais disparaître de la circulation, devenir autre chose qu'une bête pour la Justice, mais je m'étais sacrément bien foutu le doigt dans l'œil. Et jusqu'à l'omoplate! Période trop sombre pour que j'en fasse les éloges. Cette partie de mon existence me répugne à chaque fois que j'y pense.

Maintenant, une nouvelle route se dessine. Grand Line m'attend avec de nouveaux défis. Je vais pouvoir me déchaîner, me libérer, être moi-même. Je rentre dans la Marine d'Élite, un univers taillé pour moi. Je suis presque impatient de commencer. J'ai la carrure pour frapper tout ce qui bouge sans broncher. Au moins, je me sentirai plus utile là-bas. `fin bref, en attendant de faire mes preuves au sein de la 101ème section d'Élite, j'ai encore plein d'activé à essayer.

Heureux comme pas possible, presque rayonnant, je me dirige vers une nouvelle attraction de l'île. J'ignore ce que c'est encore. Je laisse la surprise. D'un pas décidé, je traverse la ville depuis l'hôtel jusqu'à ma destination. La matinée est bien entamée déjà. L'air est chaud, y'a du soleil, une belle atmosphère qui se profile à l'horizon. Je vois plein de gens de toute sorte, mais surtout des chiards et leurs parents.


Dernière édition par Baal Z. Aran le Lun 20 Mai 2019 - 15:24, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7678-ce-titre-n-est-pas-original#94602http://www.onepiece-requiem.net/t7801-je-m-en-contrefiche
Caramélie
Caramélie
••• Agent de catégorie III •••

♦ Localisation : Shell Town, dans une situation délicate

Feuille de personnage
Dorikis: 800
Popularité: 7
Intégrité: 0

Lun 13 Mai 2019 - 16:12

Cher journal

Suna Land, c'est vraiment trop un endroit pour les gamins ! Quel genre de personne irait transformer son île en parc d'attractions géant ? Et quel genre de personne irait faire un voyage en bateau de plusieurs semaines juste pour le plaisir de faire la queue devant la grande roue avec une barbapapa collante à la main et des enfants qui crient tout autour ? Les gens sont vraiment immatures ! Heureusement qu'il existe encore des personnes qui savent faire la part des choses et se comporter en adultes dignes.

Mais je te vois venir journal, avec tes gros sabots et tes questions: si ça ne me plaît pas je n'ai qu'à aller voir ailleurs, alors pourquoi est-ce que je me rends là-bas ?! Eh bien sache que je suis là pour une mission ! Eh oui, une vraie mission, comme on en donne aux vrais agents ! Tu es fier de moi, non ? Moi en tout cas je suis très fière ! Mon ordre de mission est le suivant... hum, le mieux c'est encore que je te le colle directement ici, ça rendra super bien !

[





]

...Non attends en fait c'est idiot: j'étais censée détruire mon ordre de mission une fois que je l'aurai lu. Zut zut zut ! J'aurais dû le brûler quand je le pouvais, ou le déchirer et le jeter à l'eau. Tant pis, je vais le manger. C'est ce que font les vrais agents secrets, et ça fait très professionnelle ! Et puis même si ce n'est pas très bon le papier, ça ne peut pas être pire que de manger une de leurs barbapapas ridicules toutes collantes et qui font grossir. Pfff, dire qu'il y a vraiment des touristes qui achètent ça. On devrait appeler cette île Pigeon Land plutôt !

♦♦♦♦

Cher journal,

Oublie tout ce que je t'ai dit avant, Suna Land c'est trop bien !!! C'est une île parfaite pour s'amuser et passer du bon temps ! Les bâtiments sont jolis et pimpants, tout est coloré, et il règne ici une atmosphère de joie et de bonne humeur ! Ça fait plaisir des voir des familles s'amuser ensemble, des gens souriants, et l'un des employés du stand de tir où j'ai gagné une peluche de chat m'a dit qu'il faisait toujours beau ici !

Je pensais passer le moins de temps possible sur cette île, mais je me rends compte maintenant que ce serait un véritable gâchis ! Il faut toujours profiter des occasions quand elles se présentent journal, et ce n'est pas tous les jours qu'on se fait offrir par son travail un séjour tous frais payés sur le meilleur parc d'attractions du monde, meilleur même que celui de Shabondy (ça, c'est la dame du manège où j'ai décroché le pompon qui donnait droit à un tour gratuit qui me l'a dit ; j'étais montée sur un cheval vert avec des ailes) !
Avec l'assurance de celle qui représente la plus haute autorité des agents gouvernementaux, je déambule parmi les rues de l'île-parc-d'attraction dans une tenue qui allie la classe d'une agent en mission avec le chic d'une vacancière élégante. J'ai délaissé mes tailleurs noirs pour une petite robe d'été légère avec des motifs floraux, et des sandales à talon confortables, qu'une veste légère et un chapeau noirs sont là pour compenser cet aspect insouciant. Ma peluche-trophée dans une main, ma barbe à papa dans l'autre, je...
Quoi journal ? Oui, j'ai acheté une barbe à papa. Elle ne coûtait que 199 berrys ! Et puis c'est un accessoire pour me fondre dans la masse, pour ne pas trop attirer l'attention, tu vois ? Je me fais passer pour une touriste ! D'ailleurs elle n'est pas si sucrée que ça et quelque chose d'aussi léger c'est forcément bon. En plus j'avais besoin de quelque chose pour m'aider à faire passer le goût de papier de mon ordre de mission.

Bref ! Avec ma barbe à papa tout à fait appropriée à la main, je me fonds parmi les passants. Très vite je remarque une affiche qui attire mon attention:

GRANDE COURSE DE CAISSE A SAVON !!! INSCRIPTION LIBRE À NOTRE STAND SOUS LA GRANDE ROUE TIGRÉE !!! RÉCOMPENSE D'UNE VALEUR D'UN MILLION DE BERRYS POUR LE GAGNANT !!!!!! VOUS AUSSI TENTEZ VOTRE CHANCE !!!

J'ai essayé de te faire une reproduction fidèle, mais en vérité il y avait plus de couleurs, des motifs tarabiscotés, et même un dessin d'une caisse à savon dévalant une pente à toute allure. De toute façon tout ça est ridicule, journal ! Il n'y a que les petits garçons de dix ans et les adultes qui sont encore des gamins dans leurs têtes qui peuvent avoir envie de faire ça. Qui irait risquer de se casser la jambe en s'exhibant et en se ridiculisant devant plein de monde juste pour ça ? Et qui serait assez bête pour promettre un million berrys pour un truc aussi risible ?
Si j'ai décidé de me rendre malgré tout devant la grande roue tigrée, c'est uniquement pour voir quel genre de personne ferait ça. Et puis si la course attire plein de monde, j'y trouverai peut-être aussi ce que je cherche ? Je n'ai évidemment pas l'intention de participer, ce serait vraiment trop ridicule ! Est-ce qu'on a déjà vu la fille de nobles de Goa, une agent du Cipher Pol qui plus, faire un truc aussi immature ? Même pour un million !
D'un autre côté, c'est beaucoup un million. Et puis ça a l'air un petit peu amusant quand même. Et puis c'est gros, un million...
Bon d'accord, je vais voir comment on s'inscrit.

http://www.onepiece-requiem.net/t21479-caramelie-la-critiqueusehttp://www.onepiece-requiem.net/t21492-l-envers-du-journal#23135
Baal Z. Aran
Baal Z. Aran
•• Lieutenant d'élite ••
Le Briseur de Rêves

♦ Localisation : Alvel, Grand Line.

Feuille de personnage
Dorikis: 5042
Popularité: +226
Intégrité: 216

Lun 20 Mai 2019 - 16:50


Une course de  tacot? 'Faut être con pour se laisser duper. ฿ 1.000.000, c'est limite une prime. C'est gros pour une récompense où les participants sont censés êtres des gamins. En parlant de ça, je remarque sur la grille de départ qu'il y'a plus d'adultes que de mômes. Bon, pour un prix aussi alléchant, à leur place, je vais pas laisser mon chiard faire la compétition pour moi. Ça serait insensé! Il reste encore dix minutes avant le départ, mais il manque encore quelques inscriptions. En tout cas, ça attire beaucoup de spectateurs autour des meules de foin et des gradins. Je vois pas la piste dans son ensemble, mais je me dis que ça doit pas être folichon.

— Dégagez le passage. Mais poussez vous, bon sang!

C'est une voix qui vient de derrière moi. Elle provient d'un type visiblement pressé. Trop, peut-être? Maladroitement, il me bouscule sans gêne tout en braillant encore.

— Mais pousse-toi de là, boîte de conserve!!

Les gens savent même plus faire la queue... Je roule des yeux. Un peu crasseux, le gars à la dégaine agaçante continue son chemin en poussant quelques péquenauds afin d'atteindre rapidement le stand des inscriptions. Des stressés de la vie, j'en ai vu, mais de là à être irrespectueux, pas trop. Je suis en vacance, alors j'essaie de me contenir. Après tout, tant qu'on m'emmerde pas, j'ai aucune raison de me foutre en rogne. Seulement, un second lascar se heurte en pleine face contre ma carcasse mécanique. Le bruit de la résonance se fait aussitôt, suivi d'un juron. Se tenant une main contre son visage, le bouseux ose l'ouvrir.

— Putain! Ça fait mal!! Vous ne pouvez pas regardez devant-vous?!

Il est gonflé. Le mec me rentre dedans de lui-même. C'est à lui de faire attention. Autour de moi, la foule semble partagé. Certains évitent de regarder et d'entendre la petite altercation. D'autres ayant observé toute la scène, se rangent de mon côté. Indigné, le malheureux me contourne sans piper mot. Je le devine sans mal marmonner dans sa barbe. Pourquoi faut-il que je tombe sur deux baltringues pareils?! Y'a quoi de plus dans cette récompense?? OK, ça peut rendre gaga, mais de là à perdre son sang-froid? Où va le monde... Une maman choquée par l'évènement m'adresse la parole.

— Vous avez raison de ne pas répondre. La violence n'attire que la violence.
Ça vaut surtout pas le coup que je m'énerve. Je suis là pour me détendre, pas pour cogner des imbéciles sans foi ni loi.

Mon interlocutrice fait des gros yeux à cause de mon langage. Maintenant qu'elle me fait plus chier, je me remet sagement dans ma file. Je vois encore le premier troufion pousser sans crier gare une ado' chargée d'une barbe à papa et d'une peluche de chat. Je secoue la tête d'un air agacé.

Bon nombre de gens se placent dans les gradins et derrière les barrières de sécu'. Libéré par la foule, je me dirige vers le stand des inscriptions. J'ai besoin de poser deux trois questions. Ça m'intrigue un peu toute cette agitation. Faisant gaffe à pas bousculer des personnes, je me faufile jusqu'à ma destination, rattrapant même la pauvre gosse surchargée. J'aborde alors l'employé au guichet.

Bonjour, l'aminche. Comment ça se fait qu'on laisse pas les jeunes participer à la place des vieux comme nous?!
— Eux. Bonjour, Monsieur. C'est que... C'est un peu dangereux, voyez-vous? Il faut avoir plus de dix huit ans pour participer. Vous voulez vous inscrire?
T'as vu ma trogne? Je tiens pas dans vos savonnettes.
— Ne vous en faites pas, si vous voulez faire la course, on peut vous en trouver une.

Je passe ma main gauche sur mon front. Je réfléchie. Bon, pourquoi pas? Je suis là pour me détendre de toute manière. Alors, dévaler une pente à toute allure tout en évitant des obstacles ça peut être fun en fin de compte. Puis, j'ai deux types à narguer. À surveiller aussi.

Quelles sont les modalités?
— Le port du casque est obligatoire. Il est interdit de bousculer les autres concurrents, de mettre les mains hors du véhicule ou de tricher d'une quelconque façon.

Je roule des yeux. Quelque chose me dit que bon nombre de types vont pas appliquer ces règles... Et je vais pas me gêner pour les entraver.

Autre chose?
— Ah!! Les armes sont interdites. Et le tournoi décline toute responsabilité en cas d'accident.

Je regarde le bonhomme à l'autre bout de son stand, l'air intimidant. C'est un gringalet à peine mature. Il galère à garder son calme.

— Si... Si tout est en règle, Monsieur, vous pouvez joindre la grille de départ vous trouver un bolide. Tenez, vous avez le numéro trente trois. Je vous souhaite bonne course.

Sérieusement? Je vais jamais tenir dans ce truc ridiculement petit... Au pire, j'en fait de la trottinette... Bon, je vais me débrouiller.
http://www.onepiece-requiem.net/t7678-ce-titre-n-est-pas-original#94602http://www.onepiece-requiem.net/t7801-je-m-en-contrefiche
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1