AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Retour au bercail

Tenko Sozen
Tenko Sozen
••• Commodore •••

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 294
Intégrité: 232

Jeu 30 Mai 2019 - 2:30

Une fine brume entourait l’Émérite alors qu'elle se glissait doucement sur les flots. Le QG de West-Blue n'avait pas changé d'un pouce. Ses murs gris et ternes n'avaient pas été ravalés, ses sentinelles ne se pressaient pas pour effectuer leurs rondes, son armement n'avait pas été renforcé. La base militaire restait fidèle à elle-même, et ses hommes avec elle. Tenko se traînait sur le pont de son navire. Le voyage depuis le Don des Saints lui avait permis de faire plus ample connaissance avec certains des nouveaux soldats placés sous sa hiérarchie. Il avait pu renouer avec Karnak, son vieil ami des campagnes de Las Camp. Il y avait comme un air de légèreté dans le cœur de tout les marins, qui s'acheminaient tranquillement vers leur foyer. Assez vite, la frégate rejoignit les embarcadères où les matelots l’amarrèrent. Le jeune officier descendit tranquillement du navire alors que son second s'occupait des formalités du débarquement. Jana Banes descendit du navire en même temps que son supérieur, contemplant le havre de paix qu'était le G8. La jeune médecin, fraîchement recrutée sur Las Camp, apostropha Tenko.

"C'est d'une tranquillité ici..."

"Attendez de voir les soldats, vous aurez vite fait de dire qu'on est chez les plus gros planqués de la Marine."

Ils s'échangèrent un sourire alors qu'ils descendaient sur le quai. Deux hommes seulement semblaient être venu les accueillir. Tenko ne put s'empêcher de ricaner en voyant la délégation qui était venue à leur rencontre. Ces deux militaires, il les connaissait bien. Il avait guerroyé sous leurs ordres alors qu'il n'était encore qu'un jeune mousse. A peine eut-il posé le pied à terre qu'une remarque pleine de cynisme s'échappait du plus imposant des deux soldats.

"On dirait que notre avorton de pêcheur s'est payé un beau chalutier, commandant Leke."

Bien plus taciturne, son supérieur acquiesça avec un très léger sourire. Le sergent Frobb se renfrogna en voyant que sa remarque n'avait pas entamé la bonne humeur du lieutenant-colonel. Tenko s'approcha à quelques dizaines de centimètres des deux hommes avant de les saluer.

"Commandant Leke, Sergent Frobb. Ça fait un bien fou de vous revoir!"

"Lieutenant-Colonel Sozen, le Sous-Amiral Niromoto nous envoie pour vous témoigner l'enthousiasme de la base concernant votre retour."

Tenko contint à peine son rire pour ne pas froisser celui qui avait autrefois été son supérieur. Le sergent bouillonnait visiblement de cette rage qui l'animait continuellement et qui faisait de lui un des sous-officiers les plus efficaces de toute l'armée. Voir l'un de ses bleus-bite devenir le supérieur hiérarchique le plus haut en dessous du sous-amiral, c'était trop pour Frobb. Le jeune homme pouvait l'entendre grommeler entre ses mâchoires serrées.

"On est tellement heureux de voir que le lionceau l'a pas découpé en morceaux celui-là.."

Leke ne releva pas l'impertinence de son subalterne et continua son discours, malgré l'exaspération que lui provoquait sa mission d'accueil.

"Niromoto souhaiterait s'entretenir avec vous immédiatement. Je vous suggère de ne pas le faire attendre."

Sans s'attarder plus longtemps sur les formalités, les deux hommes saluèrent rapidement le jeune homme et repartirent vaquer à leurs occupations. Tenko se tourna vers Jana, qui semblait déconcertée par la scène.

"De vieilles... connaissances."

"Ils transpiraient vraiment l'enthousiasme..."

"C'est leur manière à eux de témoigner de l'affection..."

Sans laisser s'installer le malaise, le jeune officier prit congé de la médecin et commença à gravir le chemin qui remontait jusqu'au bâtiment principal de la base. Il salua quelques marins qui s'étonnèrent de voir le lieutenant-colonel revenir d'entre les morts. Le jeune homme avançait péniblement, s'aidant de sa canne dans les passages les plus difficiles. Finalement, il pénétra dans l'aile administrative et avisa quelque peu l'entrée. Rien n'avait changé. Le préposé à l'accueil était toujours le même, les missives affichées sur les murs n'avaient pas été remplacée. Le soldat leva à peine les yeux quand Tenko passa la porte, les fichant rapidement sur le dossier qu'il était en train de consulter. Le jeune officier continua son périple, se hissant dans les escaliers jusqu'au bureau du sous-amiral. Il frappa sur le montant avant de s'engouffrer dans la large pièce. Ake Niromoto était fiché derrière son bureau, regardant distraitement les papiers qui le recouvrait. Il sourit en apercevant son subalterne et l'invita à s'asseoir.

"Vous êtes sûr qu'ils vous ont remonté dans le bon ordre, Sozen?"


"Normalement.. En tout cas, j'espère!"

Ils rirent quelques secondes avant que le sous-amiral n'en vienne à sa déclaration.

"Vous avez bénéficié d'une petite promotion pendant votre retour. Je voulais vous garder la surprise."

"J'espère qu'il n'y aura pas de cérémonie cette fois..."

Tenko ne laissa pas transparaître sa surprise. Il n'avait rien fait de plus que rester alité et il était promu dès son retour au bercail. Il attendit les explications de Niromoto.

"Ne vous inquiétez pas, on n'a pas voulu prendre le risque d'assister à un de vos discours."

"Il me reste quelques tomes à déclamer pourtant..."

"Vous prenez fonction de commodore. On a besoin d'une bonne image dans la Marine en ce moment et un officier qui revient d'entre les morts, ça fait de la pub. J'ai pris l'initiative de vous proposer au poste et vous avez été reçu. Mais il y a une condition à cela."

Le sous-amiral se montrait soudain plus grave et son subalterne se concentra d'autant plus sur les propos de son interlocuteur.

"Je vous écoute."

"Vous quitterez West Blue à la fin de la semaine. On a besoin de bras sur Grand Line et notamment d'officiers. Ma recommandation a été à double tranchant. Vous partez pour la base G-9. Vous mènerez vos hommes comme sous-division de la 77ème divison, en tant qu'unité mobile d'interception détachée sur la quatrième voie. Vous trouverez vos documents dans vos quartiers, avec vos nouveaux insignes."

"Je pars en première ligne."

"Oui. Si on résume, vous partez bien en première ligne."
http://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Page 1 sur 1