AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La vie en mer

Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1825
Popularité: 22
Intégrité: 10

Mer 17 Juil 2019 - 0:34



.       .« Chère maman, cher papa, cher Liam,

.          .Cela fait un mois déjà que je vous ai quittés pour voguer vers de nouveaux horizons. Nous faisons essentiellement des allers-retours entre l’île Yotsuba et Goa, parce que Goa a besoin de beaucoup de ravitaillements pour sa reconstruction. J’ai vraiment beaucoup de mal à m’intégrer dans l’équipage parce que je suis une sorte de passagère momentanée et que je ne maîtrise pas leur vocabulaire. Franchement, je ne savais pas que le lexique des marins était si riche est varié ! Je connaissais bâbord et tribord, proue et poupe mais pas bastaque et pataras. Des fois, j’ai vraiment l’impression qu’ils parlent une autre langue et je ne comprends rien de rien de ce qu’ils me disent. Ça me met mal parce qu’ils doivent souvent s’y reprendre à deux fois pour me donner des instructions, voire me faire un cours magistral sur telle ou telle partie du bateau. Parfois, j’ai le sentiment d’avoir complètement épuisé leur patience parce que, d’une part ils mettent plus de temps à m’expliquer ce que je dois faire qu’à le faire eux-mêmes, d’autre part je n’ai pas d’expérience et je fais les choses maladroitement, et enfin il y a tellement de vocabulaire et tellement de choses à retenir qu’ils sont obligés de m’expliquer plusieurs fois la même chose. Mais je fais des efforts et j’intègre leurs codes petit à petit, et bientôt même leur gestuelle et leurs signaux lumineux ou sonores n’auront plus de secret pour moi. En attendant je suis volontaire pour les corvées, je nettoie le pont, je fais la cuisine et je pêche des poissons.

.          .L’équipage est constitué de dix-sept personnes, y compris le capitaine, son second et moi. Mis à part le capitaine et son second, les rôles ne sont pas figés et le capitaine prend les gens qui lui tombent sous la main pour effectuer les tâches qui se présentent sur le tas. C’est important que tout le monde sache tout faire car si quelqu’un tombe malade, il faut pouvoir s’en passer momentanément. Ce n'est pas arrivé pour l’instant, grâce en soit rendue aux esprits de l’océan ! Quand un matelot est fatigué, il est possible de tirer au flan et d’esquiver les missions données, mais on ne le fait qu’en cas d’extrême nécessité. On s’entraide beaucoup et on essaie d’être le plus soudé possible, car, après tout, nous sommes tous sur le même bateau. La diversité des tâches est telle que je ne les connais pas toutes encore, et ce serait trop long de les citer. Mais je progresse vite et bientôt je pourrai être capitaine à la place du capitaine !

.          .Vous me manquez terriblement et ne quittez pas mes pensées,
Anatara. »
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1825
Popularité: 22
Intégrité: 10

Mer 17 Juil 2019 - 23:24



.        .« Cher Liam, chère maman, cher papa,

.          .Je suis désolée de ne pas vous avoir écrit plus tôt, mais il y a tellement de choses à faire que je n’en ai pas eu l’occasion. En plus, on est vraiment collés les uns sur les autres et il n’y a pas vraiment d’intimité. Mon seul moment à moi vient lors des ablutions qui se font dans une petite pièce munie d’un sceau qu’il faut ensuite vider et remplir. Je n’y ai pas le droit tous les jours car l’eau est précieuse, inestimable même. Je ne m’attendais pas à ce que quelque chose qui nous entoure et constitue notre seul horizon soit aussi important ! On essaie au maximum d’utiliser l’eau de mer, mais le sel attaque tout et la rend impropre à la consommation. L’eau de pluie est loin d’être suffisante, et on ne peut pas vraiment la récupérer. Parfois, on n’a plus du tout d’eau potable alors on boit du vin, de la bière, du cidre et même de la cervoise. Ce n’est pas idéal, parce qu’entre nous la cervoise c’est beurk beurk beurk. Moi, si j’avais mon propre bateau, j’y installerais un système de récupération de l’eau de pluie ainsi qu’un système de recyclage. Je ne sais pas encore comment ça fonctionnerait mais je suis sûre que Liam aura plein d’idées !

.          .Sur le navire, on vit ensemble. On fait tout ensemble, on est chacun devenu une part de tous les autres. Le bateau est petit donc il n’y a pas un endroit où personne n’est en train de s’affairer, pas un endroit de solitude. Heureusement, j’ai réussi à m’intégrer et ils m’acceptent désormais parmi eux, même s’ils me font parfois comprendre que je ne fais pas vraiment partie de l’équipage. En même temps, je les comprends : ils font tellement corps, tous ensemble, ils forment une identité collective ! Ils vivent tellement en symbiose que parfois, le capitaine n’a pas besoin de donner ses ordres : un simple regard suffit. Ils n’ont pas envie de trop s’attacher à moi parce qu’ils savent que, quand je vais partir, ce sera comme une mutilation. Perdre un membre de son équipage, c’est comme perdre un membre tout court. L’équipage, il fait corps et ce corps, c’est celui du navire. Nous partageons tellement de choses au quotidien ! Nous dormons ensemble, nous nous levons ensemble, nous travaillons ensemble, nous traversons les tempêtes ensemble, nous vivons ensemble. Tous ensemble.

.          .Malgré tout, ils ne remplaceront jamais ma vraie famille !

.          .Je me languis d’avoir de vos nouvelles,
Anatara. »


Dernière édition par Anatara le Lun 12 Aoû 2019 - 3:16, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1825
Popularité: 22
Intégrité: 10

Jeu 18 Juil 2019 - 23:02



.       .« Cher papa, cher Liam, chère maman,

.         .Cette nuit encore, je n’ai pas très bien dormi. Les bruits de la mer et les concerts de ronflements, couplés au manque de confort, ne rendent pas la chose facile. D’habitude, je suis tellement fatiguée que je m’endors tout d’un coup, mais ces derniers temps je me réveille à plusieurs reprises. La vie est différente, la nuit. C’est difficile de se dire que le vent continue de souffler et la mer de nous porter alors que tout est mort. Il fait noir, suffisamment pour qu’on ne puisse pas naviguer mais pas suffisamment pour qu’on ne puisse pas se déplacer. Parfois la Lune nous permettrait de laisser les voiles et de profiter du vent, mais le capitaine préfère ménager ses troupes et nous faire tous dormir en même temps, alors il ne prend cette décision que si on est vraiment à la traîne.

.          .On dort tous dans la même pièce, sur des hamacs parce que les matelas, ça prend l’humidité. Tous, sauf le capitaine et son bosco qui ont leur propre cabine avec un vrai lit, une table et un petit lavabo. Les veinards ! Nous, on en profite pour mieux se connaître, on se raconte des histoires, on se parle de nos rêves, de nos regrets, de nos familles. Au début, j’ai eu le droit à toute une flopée de contes et légendes et j’avoue que c’était passionnant. Certaines me font frissonner d’effroi, comme l’histoire de Jérôme de Clare1 qui a gardé le silence pendant près de cinquante ans… Qui était-il et pourquoi a-t-il été mutilé ? D’après ce qu’ils m’ont raconté, le simple mot « pirate » le plongeait dans une colère folle ! Ça me fait froid dans le dos… Il devait savoir quelque chose d’important, c’est pour ça qu’il a été torturé. Mais il a emporté son secret dans la mort, et personne ne saura jamais ce qu’il cachait. Qui sait, peut-être qu’un jour je vais découvrir son trésor et devenir riche et célèbre !

.          .En attendant, priez pour que je ne tombe jamais entre les mains d’un pirate !

.          .Avec mes câlins les plus emplis de tendresse,
Anatara »

___

1.Crédits : Forum barbenoire, tornade, contes et légendes maritimes, « Jérôme » ou « L’inconnu de Clare ». Lien vers le site.


Dernière édition par Anatara le Dim 21 Juil 2019 - 16:15, édité 4 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1825
Popularité: 22
Intégrité: 10

Sam 20 Juil 2019 - 0:08



.        .« Chère maman, cher Liam, cher papa,

.           .Le temps est long, sur la mer. Tout se ressemble à perte de vue et les jours se suivent comme des gouttes d’eau qui coulent sur une vitre. Nous suivons le même rituel quotidien, la même discipline et seule la météo brise la morosité de l’ennui par ses caprices. Il n’y a rien à découvrir sur la mer. Les eaux sont partout pareilles. Le plus intéressant c’est de découvrir les îles ! Par temps mort, je passe beaucoup de temps sur l’étrave, à scruter l’horizon en espérant apercevoir la terre. « Terre ! » Quelle excitation quand ces mots retentissent ! De l’incrédulité, même. On s’agite et on bouge dans tous les sens mais il n’y a rien à faire de plus alors on anticipe, on spécule, on s’excite à l’idée de pouvoir dormir au sec, de prendre un vrai bain et de manger de la nourriture fraîche. Nous, on passe le plus clair de notre temps en mer parce que c’est la valeur ajoutée, comme ils disent. C’est pourquoi nos moments passés à terre sont si précieux. Je suis une fille entre deux mondes, entre deux éléments, terre et mer. Je ne sais plus à qui j’appartiens le plus.

.           .Quand le temps et son emploi le permettent, Misjah me donne des cours d’auto-défense. C’est vraiment dur, il ne m’épargne pas un effort. Au début, il m’a montré une technique hyper marrante et je l’ai envoyé valser avec ! Mais après il a dit « renforcement musculaire ». J’ai failli abandonner, mais il m’a dit que je me ferais tuer par le premier pirate venu si le moindre effort suffisait pour saper ma volonté. Alors j’ai persévéré. On ne fait pas plus de deux heures par jour parce qu’après c’est trop, je n’en peux plus, je rends mes poumons, je ne sens plus mes muscles et j’ai la tête qui tourne. Heureusement, Anouk, Mori et Tildu gardent un œil sur nous et nous empêchent d’en faire trop, parce qu’il faut que je sois fraîche et dispo pour les aider dans les tâches quotidiennes. C’était dur au début mais au bout du compte je crois que j’aime ça. Se dépasser, se surpasser, jouer avec ses limites et voir que l’on peut progresser, c’est tout bonnement incroyable. Franchement, je ne vois pas la différence au niveau musculaire mais peut-être que le muscle qu’il voulait vraiment renforcer, c’était mon esprit. Et je peux dire que ça a bien marché. Je ne suis plus une chochotte pleurnicharde ! Je suis forte, maintenant !

.           .Je vous embrasse de toute ma sueur,
Anatara »
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Anatara
Anatara

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1825
Popularité: 22
Intégrité: 10

Sam 20 Juil 2019 - 21:30


.        .« Cher papa, chère maman, cher Liam,

.          .Aujourd’hui, nous continuons notre traversée sur l’Arche Ardente. Notre deux-mâts ne porte pas très bien son nom, car il faut généralement fournir de gros efforts pour lofer, sans quoi les vergues ont tendance à pivoter sur le mât. Alors nous devons sans cesse haler le cabestan pour maintenir vitesse et cap. Pour abattre, nul besoin de choquer la grand-voile ou de la remplacer par le foc parce que le voilier est complètement mou. À part ça, on a toujours de l’eau qui trouve son chemin jusqu’à la cale et il faut l’évacuer à la main, ce n’est pas pratique. On utilise des tissus quand il n’y en a pas beaucoup, des sceaux en cas de nécessité mais les tissus ne sèchent pas assez vite, surtout quand il pleut. En fait on a l’impression d’être trempé en permanence, c’est rafraichissant mais un poil désagréable. Ces derniers temps, la tempête s’est calmée et le capitaine m’a autorisée à utiliser sa cabine pour avoir un peu d’intimité, alors j’en profite pour vous écrire.

.          .Hier, on a essuyé une grosse tempête et j’ai eu très peur ! Il y avait des éclairs vraiment très près, la pluie tombait tellement fort qu’on n’y voyait plus et j’ai vraiment cru que le bateau allait couler. On a affalé juste à temps puis attendu que ça passe, serrés les uns contre les autres à jouer aux cartes ou à se raconter des histoires. C’était super ! Parfois, on devait sortir parce qu’il y avait de l’eau qui s’infiltrait un peu partout mais franchement c’était amusant et ça nous permettait de nous dégourdir les jambes. On a perdu un peu de temps et on a légèrement dévié de notre trajectoire mais rien d’alarmant, d’après le capitaine. Il y a eu une courte accalmie qui nous a permis de hisser le tourmentin, et comme la deuxième partie de la tempête s’est révélée bien plus calme, on a pu avancer. Franchement, le capitaine m’épate. Moi, je n’avais pas vu venir l’accalmie et je ne vois pas comment il a fait pour deviner que la deuxième partie de l’orage serait navigable !

.          .Dans quelques jours, nous arriverons sur Big Surf, et après nous allons faire escale sur Sirup. J’ai vraiment hâte, je me demande de combien Liam a grandi ! Je vous ai ramené plein de souvenirs, vous allez adorer. Vous me manquez beaucoup et je vous aime toujours autant.

.          .À très bientôt sur Sirup,

Anatara. »
http://www.onepiece-requiem.net/t14890-anatara"http://www.onepiece-requiem.net/t14992-les-civils-ont-du-mordant
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1