AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[en cours] Léopolde von Bredt

Léopolde von Bredt
Léopolde von Bredt


Mer 9 Oct 2019 - 20:38

LEOPOLDE VON BREDT
Pseudonyme : il utilise uniquement son prénom
Age : 21 ans
Sexe : Homme
Race : Humain

Métier : Recrue du CP5
Groupe : Gouvernement
But : Intégrer le CP9

Équipement :
- Un sabre de qualité standard
- De quoi entretenir son armement
- Un revolver
- Un couteau de combat
- Un dial lumineux (lampe de poche)

Parrain : nope.

Ce compte est-il un DC ou un "reroll" ? non plus
Si oui, quel @ l'a autorisé ? ...

Codes du règlement :


Description Physique
"Je ne pense pas être quelqu'un d'extraordinairement beau, seulement un type normal, un gars simple qui essaye de passer inaperçu et qui évite les problèmes inutiles, je suis un brun parmi tant d'autre."

Voilà comment se décrit Léo, le jeune homme n'aime pas plus que ça parler de lui. Le brun mesure dans les 1m71, une silhouette plutôt cohérente avec le soldat qu'il était, en effet les longues heures de renforcement musculaire ont porté leurs fruits et le garçon est plutôt bien bâti. Sa musculature ne le dérange absolument pas dans ses déplacements, il reste tout à fait agile et rapide pour son poids, un poids qu'il essaye de maintenir, car la force va avec, il pèse 73kg.
Lorsque le bretteur n'est pas en combat c'est avec une démarche lente et sereine qu'il se déplace, une manière de se mouvoir qu'il a pris l'habitude d'adopter pour n'éveiller aucun soupçon sur son identité pendant ses diverses missions auxquelles il a put prendre part en tant que représentant de la Marine et plus récemment du gouvernement mondial.

Il a pris également la manie de porter son sabre à la ceinture du côté gauche pour pouvoir le sortir plus facilement avec sa main forte la droite. Une ceinture qu'il a pris soin d'équiper de façon à être le plus opérationnel possible, à l'arrière de celle-ci il a accroché une trousse de premiers soins, elle comporte des compresses, un garrot tourniquet, une paire de ciseau et un bandage. Si nous continuons le long de sa ceinture il porte également, du côté gauche cette fois, deux petites pochettes, dans la première un couteau et dans la deuxième une lampe de poche confectionnée grâce à un dial lumineux.

Le gentleman porte généralement des tenues relativement habillées. Il aime beaucoup les costumes pour lui un homme de loi doit toujours être bien habillé, avoir une certaine classe, car il représente la justice. En effet cela à du sens quand on y pense, un homme qui vient vous réprimander et qui est sale sur lui ne donne absolument pas l'exemple. Il tient cette éducation de sa famille. Une tenue appropriée est la base de la gentlemanerie. Il aime beaucoup varier les couleurs et les combinaisons de ses costumes trois pièces, même si parfois il ne porte qu'une chemise et le petit gilet qui va par dessus sans forcement la veste de l'ensemble. Le noeud papillon est pour lui la pièce clé de ses tenues, un noeud qui est bien choisi égale une tenue réussie. Il ne sort jamais sans prendre sa longue veste sombre ainsi qu'une paire de gant blanc, il préfère en porter pour éviter de se blesser les mains lors de combats.

Mais ce que Léopolde aime plus que les costumes ou les noeuds papillons se sont les chaussures! Il en possèdent une vingtaine différentes qu'il porte avec ses tenues. Un vrai passionné, car ce ne sont pas des chaussures basique mais réellement des pièces dignes des meilleurs maroquinier du pays.

Son regard est assez froid au premier abords, ses yeux en amande nous plonges au plus profond de lui, ils le rendent extrêmement mystérieux alors qu'en fait une fois qu'on le connait, pas du tout. On peut même dire qu'il change complètement quand la personne le connait, même si pendant les combats ce ton grave le regagne immédiatement.
Sa bouche est aussi assez fine, rien d’extraordinaire si ce ne serait une petite cicatrice sur la lèvre supérieure à peine visible qu'il s'était faite petit en tombant alors qu'il jouait avec son cousin.


Description Psychologique
Caporal Lagis - Camarade de promotion de Léopolde
"Comment je dois décrire Léo? Je dirais que c'est un gars sympa, certes il ne parle pas beaucoup, mais il est quand même sympa hein, quand on était au classe je me souviens d'un jour où je m'étais tordu la cheville pendant une marche et il est revenu me chercher avec un autre camarade. C'est comme ça que j'ai pu réussir à terminer la marche! Grâce à eux, donc ouais je reste sur ce mot, il est sympa et je pense qu'il a le sens que la camaraderie.

Mais maintenant que je réfléchis un peu quand il a pas mangé il est moins cool quand même... Je me souviens on était bloqué en mer pendant deux jours sans vivres, car nous avions rencontré un groupe de pirates et après une baston et bien... On s'est fait voler notre bouffe... Et ouais notre première rouste après avoir fini les classes... Je peux vous dire que pendant ces deux jours il ne fallait pas lui parler, insupportable, il n'arrêtait pas de râler! Je me souviens également que pendant cette bagarre il n'y était pas allé de main morte, il aime bien ça je pense taper sur des gars qui l'ont cherché, je crois même qu'il adore car il avait le sourire jusqu'à ce qu'il se face assomer par un type d'au moins deux mètres de haut! C'est là que le capitaine a sonné l'alerte et nous a demandé de nous replier en laissant nos caisses à ses bandits..."

Lieutenant Mares - Ancien chef de section de Léopolde
"..."

Gauthier - Agent du CP5
"..."


Biographie
Les von Bredt, ma famille. Mon père est officier de marine, colonel rien que ça, comme l'a été mon grand père, le père de mon grand père et sans doute son père aussi. J'ai souvent été émerveillé en écoutant ses histoires, je dois avouer que c'est grâce à lui que j'ai toujours eu pour héros ses hommes qui défendent nos océans. Des hommes courageux qui n'ont peur de rien et qui affronte de terribles adversaires, des hors la loi toujours plus puissant les uns que les autres. Je rêvais, à l'époque, de vivre une vie aussi mouvementé et aventureuse que ces gens là.
Je dois quand même avouer mal grès tout, j'étais un petit garçon sage et plutôt à l'aise dans le domaine du scolaire, mon percepteur était très content de mon travail. J'avais déjà mon avenir traçait, mon père voulait faire de moi un officier de marine. J'étais encore jeune et je ne pensais pas par moi même, j'écoutais mon géniteur sans broncher à l'époque et tout le monde était content. Je confirme quand même que j'étais totalement passionné par ce monde qu'était la marine, entrer dans l'institution militaire navale était devenu un rêve de gosse. Je voulais porter l'uniforme, chasser les méchants et sauver la population, un peu comme un enfant qui rêve de devenir pompier pour aider les gens.
Je m'imaginais déjà sur un navire à l'abordage d'un bateau pirate, avec à son bord un capitaine que la marine recherche avec une jolie prime en supplément et bien évidemment c'était moi qui capturai le bandit après un duel des plus exceptionnels.

Je jouais souvent avec mon cousin Edouard quand il venait à la maison avec ma tante, la soeur de ma mère, et bien sûr notre jeu favori était de jouer aux marins. Nous étions deux joyeux compagnons de mer et notre but, traquer et capturer les ennemis de la justice. Nous pouvions y jouer des heures. J'adorais passer du temps avec mon cousin, c'est un garçon plein de vie, souriant et toujours partant pour l'aventure.
Un jour alors qu'ils étaient venus nous rendre visite, ma tante nous annonça qu'ils allaient déménager. En effet son mari avait eu accès à un poste à responsabilités dans la région de South blue et qu'ils devaient le rejoindre. Je fus triste, ce jour la nous nous sommes fait la promesse avec Edouard de nous retrouver sous les couleurs de la Marine. Ce fut la dernière fois que je vis mon cousin.

Des années ont passé, j'avais grandi et j'avais enfin atteint l'âge adulte. Dix-huit ans, waouw presque un homme. J'allais enfin pouvoir poursuivre mon rêve, entrer dans la marine. Mon père a toujours voulu que j'accède à l'école des officiers, mais j'avais changé d'opinion avec les années. Le travail de bureaucrate ne me convenait pas, je ne me voyais pas commander en sortant de l'école des hommes avec des années d'expériences alors que moi je n'en avais absolument pas. Je voulais commencer en bas et monter les échelons par mes propres moyens et mes exploits.

Je me souviens de mon jour d'incorporation dans l'institution... Je suis assez nostalgique, c'est l'un de mes souvenirs préférés. Nous étions quarante-cinq garçons et trois filles venus de toutes les blues pour intégrer la Marine. Il y avait toutes sortes de personnes, des grands, des petits, des maigres, des atléthiques etc... Chacun avait également un tempérament différent, il y avait les confiants, les mecs qui se demandaient ce qu'ils foutaient là, ceux qui voulaient faire copain copain et qui parlaient à tout le monde et même le type timide qui restait dans son coin. Les premières heures étaient intéressantes et je regardais tous ces types qui s'agglutinaient devant la caserne attendant que quelqu'un vienne nous chercher.
Ce fut rapidement le cas, un grand homme se présenta à nous, le sergent-chef Brice. Un gars d'une trentaine d'année, charismatique et qui avait pas mal de vécu derrière lui. Il nous somma de le suivre d'un ton sec, tous sans broncher nous le suivîmes, personne n'aurait osé le contrarier. Nous fûmes installés dans une pièce et c'est là que tous les cadres qui allaient encadrer notre formation les six prochains mois se présentèrent à nous.
Je dois dire que j'ai beaucoup appris pendant ses mois de formation, c'est là que j'ai appris à me servir d'armes, d'ailleurs je me suis découvert un talent pour l'escrime et aussi une réelle passion que je continue à pratiquer encore aujourd'hui. Nous avons eu beaucoup de cours intéressant, comme des cours de topographie, de navigation, d'arts martiaux, de tir mais également de survie dans différents types d'environnements (montagne, mer, zone désertique etc...), d'aguerrissement et bien d'autres trucs utiles à un soldat de marine. On a bien ramassé quand même.

Nous avons fini nos classes à vingt, les vingt-huit autres aillant décidés d'arrêter en cours de formation. Ce qui suivi n'était que du bonheur, la remise des fourragères, distinctions que toutes les nouvelles recrues recevaient une fois le cursus d'instruction était terminé et le test final achevé, qui se trouvait être une sorte de rallye, nous étions déposés par groupe sur une île connue de la marine pour cet examen. Le but étant de passer par chaque point ou une épreuve nous attendez (les épreuves étaient les matières mises en pratique, par exemple un parcours de tir ou encore un exercice de renseignement etc...) tout cela sous forme de marche et d'exercice de topographie puisque nous n'avions accés uniquement à une boussole et une carte pour nous repérer sur les lieux et trouver les points d'exercices. Le tout devant être bouclé en deux jours, soit quarante huit heures maximum. Avec mon groupe nous l'avions terminé en trente heures et quarante trois minutes, un temps relativement correct pour les cents vingt kilomètres parcourus ce jour là.
Après notre cérémonie de remise de fourragères nous étions enfin prêts à rejoindre nos escadrons respectifs, je fus assigné à la section du Lieutenant Mares, un type extraordinaire que je respecte profondément.

Deux années plus tard. J'avais ma petite routine lorsque nous n'étions pas sur l'océan, le matin après le rassemblement de l'escadron c'est renforcement musculaire. Quoi de mieux que commencer la journée par du sport? La suite de la matinée dépends du chef de section et du planning, un cours théorique histoire de ne pas oublier les bases ou alors un exercice de tir. L'après midi sans aucun doute c'est Kendo, une heure et demie par jour minimum. Je ne me vois plus passer un jour sans pratiquer cet art qui est devenu vital pour moi. Ensuite je finis généralement par une bonne douche avant le rassemblement de fin de journée vers les dix-sept heures. Après cela nous étions libre pour le reste de la soirée, sauf alerte ou si nous étions de permanence.
Je me souviens que mon chef de section m'avait convoqué dans son bureau un jour après que nous soyons rentrés d'une semaine de navigation sur la blue. Il avait entendu parler de mes ambitions de carrière. Le gouvernement recrutait souvent dans les rangs de la Marine et mon chef de section eut pris connaissance d'un stage de recrutement pour intégrer le Cipher Pol. C'était une branche des forces spéciales, complètement indépendante de la Marine. L'espionnage et le renseignement étant leurs principales caractéristiques je fus immédiatement intéressé par cette possibilité d'intégrer l'élite. Mais cela n'allait pas être de tous repos, c'était le stage pour intégrer le CP5, une des branches les plus convoité du Cipher Pol.
J'ai réussi le stage en terminant troisième de ma promotion, des résultats très corrects, mais pas assez pour mon estime personnelle. Il dura trois longues semaines assez intensives où nous avions très peu dormi et les examinateurs, des membres du CP5 en service, nous ont poussé jusqu'au bout de nous même.
L'escadron fut rassemblé, tous étaient correctement alignés par section. Nous étions deux à être de côté, après que le capitaine pris le contrôle de la brigade nous nous avancions à son niveau. D'un pas à gauche nous lui faisions maintenant face. Un salut de la main droit puis celui-ci nous épinglait l'insigne des CP sur le col de notre uniforme de défiler avant de nous serrer la main et de nous souhaiter bon vent. Nous allions quitter la marine pour de nouvelles aventures.


Test RP
Le Test RP est obligatoire, il vous sera donné par le modérateur responsable de la section présentation une fois achevées les étapes précédentes. Faire un test RP avant cette intervention sera totalement inutile : il ne comptera pas.



   
Informations IRL

• Prénom : Damien
• Age : la vingtaine
• Aime : le sport et les jeux vidéos!
• N'aime pas : quand on change les draps, mettre la housse de couette!
• Personnage préféré de One Piece : Shanks
• Caractère : ouvert et aime partager, non je ne suis pas libertin bounce
• Fait du RP depuis : pas longtemps
• Disponibilité approximative :3 soirs par semaine
• Comment avez-vous connu le forum ? top site


ONE PIECE REQUIEM ©

Myosotis De Ville
Myosotis De Ville
Admin en Chef
Ambassadeur du Gouvernement Mondial


Feuille de personnage
Dorikis: 5656
Popularité: 220
Intégrité: 126

Mer 9 Oct 2019 - 23:10

Bonjour, bienvenue sur le forum !

Tu as 10 jours pour terminer ta présentation, quand tu auras terminé tu pourras poster à la suite pour demander un test RP.

Si tu as des questions, n'hésite pas.

Bonne rédaction !

_________________


[en cours] Léopolde von Bredt 1500824581-kakyoin



Spoiler:
 

http://www.onepiece-requiem.net/t15222-http://www.onepiece-requiem.net/t16409-fiche-technique-de-myosot
Page 1 sur 1