AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un solo pour la consécration d'un duo ! Ou sa fin ... Qui sait.

Edward Minaro
Edward Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 300
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 25 Oct 2019 - 17:15

Alors déjà, je tiens juste à le dire, je suis clairement fier du titre de ce post. N'en déplaise aux rageux qui trouveront ce jeu de mot pourri, moi je l'adore.

Allez, on est parti. Cette histoire fait suite directement à la fuite des frères Minaro de leur île natale. Après des adieux assez émouvants, les jumeaux venaient de regarder pour la dernière fois cet endroit qui les a vu grandir, une seule promesse en tête.

* Lorsque nous reviendrons sur cette île, nous serons au sommet du monde. *

Sur la petite chaloupe qui leur servait de moyen de transport, ils voyaient peu à peu les plaines de leur enfance s'éloigner sous le tumulte des vagues douces qui semblaient vouloir les mener vers un avenir où ils combleraient leurs objectifs. Il ne fallait surtout pas regarder en arrière ou se dégonfler. Il était non seulement trop tard, mais ils savaient tout deux qu'au fond, tout cela était pour le meilleur. Ils avaient choisit une voie compliquée en devenant des arnaqueurs, mais dans leurs cœurs, ils ne se donnaient que le droit d'enfin vivre dans le train de vie auquel ils aspiraient. Du moins, c'était au moins sûr pour le cas d'Edward. Peut importe la manière, seul le résultat l'intéressait. Il ne se contenterait plus jamais des restes des gens plus élevés que lui, c'était hors de question !

Bien résolu à tenir cette résolution intérieure, il allait faire le trajet jusqu'à Rokade, l'île des brigands, avec son frère. C'était une île malfamée mais probablement le meilleur endroit pour se poser et réfléchir à la suite. D'autant plus que ce n'était qu'à quelques heures de bateau et autant dire que sans provisions, aller plus loin serait sans doute très problématique.

Très pensif et occupé à ramer, il ne communiqua d'ailleurs qu'assez peu avec Alaaric sur le trajet qui semblait de toute façon être également dans un état d'esprit très volatile. Il était clair qu'aucun des deux n'étaient encore vraiment prêt à complètement faire table rase des événements récents. Ils avaient fait ce choix à deux mais ils restaient malgré tout des humains qui venaient de renoncer à pratiquement toutes leurs vies. Pour s'élever, certes, mais quand même.

Enfin bref, une fois enfin accostés, ils se dirigèrent directement vers une auberge assez miteuse où ils pourraient au moins se désaltérer, leur simple bouteille d'eau s'étant épuisée depuis un certain temps déjà. Puis ça serait un moyen idéal pour briser un peu le silence et l'instant nostalgique qui n'avait déjà que trop duré. Une bière chacun était clairement ce dont ils avaient besoin, même si c'était au carrefour de rues sordides et malodorantes. Ce n'était qu'un point de départ après tout, le but n'était pas du tout de s'attarder ici où il serait presque impossible de trouver des gens suffisamment fortunés pour monter une arnaque intéressante. Ils allaient sobrement faire un petit tour de cartes à une table de l'établissement, juste assez pour avoir de quoi se payer une chambre pour la nuit et de quoi se sustenter et s'hydrater. De toute façon, vu le niveau d'ivresse des protagonistes ayant eu la bêtise d'accepter le pari, c'était clair que personne ne cramerait rien du tout. Le jeu s'arrêta simplement lorsque Alaaric déclara simplement en avoir marre et préférer continuer la soirée en dépensant ses gains. C'était une jolie feinte, Edward était assez fier de son jumeau pour le coup.

C'est donc ainsi que les frères décidèrent juste de manger et de discuter de tout et de rien. C'était le meilleur moyen de vraiment penser à autre chose après tout. Peu après, chacun allait décider d'aller faire sa vie chacun de son côté pendant quelques heures.

Pour sa part, l'homme aux yeux rouges allait juste faire sobrement un tour sur les docks. La vue des vagues avait tendance à l'apaiser. Cela avait toujours été le cas, d'aussi loin qu'il se rappelle. Sans doute car il voyait l'horizon comme l'image symbolique des rêves qu'il avait encore à atteindre. L'espoir qu'un jour, ça serait lui qui serait dans la lumière que le soleil offre dans cette démarcation à la fois si chaude, mais si mystérieuse lors du couché de l'astre solaire. Il resterait à méditer devant cette vue magnifique pendant combien de temps ... Il ne le savait même pas. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'il ne descendit du rocher sur lequel il s'était établi seulement lorsque la nuit fût complète.

Après ceci, il décida de retourner à l'auberge où il boirait une dernière infusion d'houblon avait d'aller se coucher dans la chambre qu'il avait pût louer pour finalement tomber se laisser aller dans les bras de Morphée. Cette journée avait été longue et éprouvante et y mettre fin était plutôt une bonne idée. Puis le lendemain, le soleil se lèverait de nouveau et le moment serait venu de mettre en place les préludes de l'avenir. Mais pour le moment, l'homme à la peau pâle savourerait ses derniers moments de quiétude.


Dernière édition par Edward Minaro le Ven 25 Oct 2019 - 23:43, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttp://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Edward Minaro
Edward Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 300
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 25 Oct 2019 - 22:05

Le lendemain, Edward se réveilla assez tard. Sans doute à cause de la fatigue de la journée précédente, ce fût pratiquement à midi qu'il descendit enfin de sa suite de luxe -ironie-  pour aller déjeuner sur la salle de l'auberge dédiée à cela. C'était assez lourd de se retrouver au réveil au milieu de poivrots déjà complètements finis mais bon, il fallait bien faire avec. Buvant son café avec classe, il allait être abordé par une jeune femme, sans doute travaillant tard la nuit compte tenu de ses propos.

"- Dis-donc beau gosse, ça te dit de passer du bon temps ? "

C'était plutôt cash comme approche et, toujours dans une humeur assez mitigé, le jeune homme n'allait pas trop apprécier et le faire savoir de vive-voix, de manière aussi expéditive que cette requête déplacée.

"- Bah écoute, j'étais en train d'en passer avant que tu viennes me soûler. Tu peux disposer, merci. "

Reprenant une gorgée de son nectar du matin, Edward allait être interrompu de manière presque immédiate par son frère qui visiblement venait de rentrer sans trop se faire remarquer.

"- Et bah ! Va falloir apprendre à t'amuser mon vieux, t'es bien trop crispé ! "

C'est vrai que Alaaric était d'un tempérament bien plus expansif que son frère. C'était même assez gênant des fois. Là où notre arnaqueur aux yeux rouges aimait faire les choses dans un but précis et avoir avec une certaine retenue, ce n'était pas du tout le cas du magicien. Ce dernier aimait faire l'intéressant et s'amuser, tant que ça le mettait en valeur. D'un certain sens, on pouvait dire qu'ils étaient complètement opposés. L'un était très envieux et faisait tout pour obtenir des possessions et les conserver pour lui jalousement, l'autre était très fier de lui et aimait montrer au monde ce que dieu lui avait fournit comme talent et surtout se montrer sous son meilleur jour tout le temps, quitte à dépenser sans compter. C'était presque poétique de voir à quel point ils pouvaient être proche et différents à la fois. Si la tête brûlée du duo aimait briller à la lumière, Edward était l'ombre et il le savait. Aussi insignifiant et dérisoire que la couleur noire du café qu'il était en train de boire en face d'un frère en face duquel il faisait pâle figure, du moins, il en était au minimum certain.

Leur alliance s'était fait de manière naturelle, car au fond, il aimait de manière platonique son jumeau du plus profond de son cœur, mis des fois, il lui en voulait un peu de ce tempérament écrasant. Comme en ce moment même où il allait gentiment le remettre à sa place.

"- Je te laisse la place volontiers, je trempe pas dans n'importe quoi moi. "

C'était gratuit mais de bonne guerre, enfin, de mon point de vue en tout cas. Après cette petite phrase, il allait sourire afin de calmer immédiatement l'animosité passagère qui aurait pût être potentiellement créer et voilà, ça sera la fin de l'incident. De toute façon, ce n'était pas trop l'heure de se chamailler. Il fallait qu'ils règlent leurs projets avant la journée pour partir.

Seulement voilà, les heures passèrent et visiblement, il n'était pas trop dans les projets d'Alaaric de voir ça. Il batifolait un peu de partout, buvait, faisait ses tours de cartes pour épater la galerie, pleins de trucs en somme. Sauf ce qu'ils étaient censés faire ! Un peu énervé d'attendre pour rien, le beau parleur décida d'aller voir son binôme, même si ça n'était pas forcément de la manière la plus cordiale du monde pour le coup.

"- Bon ! C'est pas que mais j'aimerais bien que tu arrêtes tes gamineries et qu'on parle enfin de notre départ de cette île ! Ça fait des heures que tu me fais poireauté pour t'amuser avec tes groupies ! "

Et là, ce fût le drame. Je vous passe les détails mais ce fût un défilée de gentillesses en tout genre de type "T'es un irresponsable ", "Toi t'es un coincé de merde ! ", j'en passe et des meilleures. Vous comprendrez que pour la mention respect, je ne peux me permettre de vous dicter leur dialogue. Ce qu'il y a à savoir, c'est qu'à la fin de cette dispute des plus violentes, la parole de trop allait être dite.

"- De toute façon, démerdes-toi tu sais quoi ! Moi je m'en tape de devenir ultra riche ! Je veux juste me faire kiffer ! Après tout, si t'es si fort, t'as pas besoin de moi ! "

Autant dire que ça, Edward n'allait pas trop apprécier. Après avoir dit une énième fois à son frère d'aller se faire prendre les fesses, d'une manière bien plus impolie que ça, il allait carrément remonter dans sa chambre, récupérer ses affaires et son petit sac remplit de l'argent qu'il lui restait pour claquer la porte, et partir directement vers la chaloupe et l'amarrer. D'un certain ego, il ne ferait pas demi-tour. Son frère préférait s'amuser ? C'était tant pis pour lui ! Même mieux ! C'est d'un boulet qu'il venait de se débarrasser ! Il ne serait freiner par rien dans ses plans ! Et encore moins par les humeurs foireuses de son gamin de frère ! Et en plus, il n'avait pas payé l'auberge ! Voila, ça serait un petit complément de vengeance !

C'était donc avec la haine au ventre qu'il filait vers sa nouvelle destination. Il le regretterait sans doute mais dans le pire des cas, s'il devenait suffisamment influent, il finirait sans doute par croiser Alaaric de nouveau. De toute façon, le temps que la rage passe, il serait trop tard pour revenir en arrière. Puis le joueur n'en aurait sans doute rien à faire lui alors il était hors de question d'avoir des remords. Que ce soit pour ça ou autre chose d'ailleurs ! L'avenir tendait les bras à Edward et ce dernier saurait le rendre à la hauteur de ses espérances. Il le devait maintenant, sinon tout ça n'aurait aucun sens. Mais pour l'heure, il allait fermer les yeux et se laisser dériver quelques heures pour se détendre, il vaut mieux le laisser tranquille. A la prochaine pour la suite des aventures de notre arnaqueur préféré ! Du love sur vous !
http://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttp://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Page 1 sur 1