AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Retrouvailles à l'autre bout du monde

Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Lynbrook

Feuille de personnage
Dorikis: 6115
Popularité: +634
Intégrité: -538

Dim 24 Nov 2019 - 13:34

Les gouttes de pluie s'abattaient sur la ville. Les routes, qui n'étaient pavées que partiellement, étaient devenues presque glissantes, et les nuages obscurcissaient la cité une fois de plus. Les panneaux des différents commerces étaient faiblement illuminés par des néons de basse qualité. Des câbles et des fils en tous genres traversaient en hauteur les rues. Lynbrook, c'était en quelque sorte une immense fourmilière.

Mount devait partir le lendemain, à bord du navire de Darren Livingstone, l'émissaire de Ravrak. Parfois, la vie se jouait sur des détails. Et ici, le détail, c'était la croix qui ornait à présent la paupière droite de l'ancien marin. Elle traduisait le contrat qu'il avait passé avec le pirate. Un contrat qu'il ne pouvait en aucun rompre ; il n'avait pas le choix. Son sort était scellé : bientôt, il irait sur Terra, une île encore inconnue du Nouveau Monde.

Il ressentait à la fois de l'excitation et de l'angoisse. De l'excitation, car la force des choses l'avait amené à rejoindre un pays qui n'avait ni sombré dans l'anarchie caractéristique des révolutionnaires, ni le chaos des forbans. Un royaume stable, ordonné : en somme, quelque chose qui lui correspondait. Mais il avait une angoisse viscérale, celle de plonger dans l'inconnu, et de tout laisser pour partir là-bas.

Même s'il était maintenant considéré comme un traître, un hors-la-loi, il n'empêche qu'il pensait toujours à sa famille, avec laquelle il avait toujours eu des rapports quasiment fusionnels. Et puis... Sur Grand Line, il y avait Vindex. Une île qui lui avait tout pris ; et pourtant, il en était devenu attaché. Elle lui avait permis d'ouvrir les yeux sur le Gouvernement Mondial. Le prix à payer avait été conséquent : sa fiancée et son meilleur ami avait été tué sauvagement lors du conflit. Il y pensait souvent. Louise... Son visage le hantait. Il entendait parfois sa voix. Les premières fois, il se croyait fou. Néanmoins, il avait accepté cette présence si rassurante. Elle l'aidait à tenir bon, à ne pas chuter dans une mélancolie destructrice. Elle le tirait sans cesse vers l'avant, de manière à ce qu'il ne se laisse pas aller.

Ratzkill le manquait aussi. Sûrement moins que Louise, car l'amour possédait cette flamme intérieure qui transcendait tout autre sentiment. Toutefois, il pensait encore à son frère d'arme. Ils avaient passé une grande partie de leur carrière ensemble. Toujours là dans les coups durs, comme dans les moments de fête. Une amitié sincère, sans faux-semblant, sans intérêt sous-jacent. Allait-il retrouver cela dans sa nouvelle vie ? Il en doutait.

Ce soir-là, il était encore allé au bar le plus proche de son hôtel. Un endroit miteux, un endroit de rencontre pour des raclures en tout genre. La salle était chichement décorée, et le mobilier était sommaire, fait d'un bois vulgaire. Ils buvaient, riaient bruyamment ; il était tombé si bas, lui qui était d'ascendance noble. Il eut un rictus. Il pensait à son père, éminent juge à Enies Lobby, et à sa mère, bureaucrate au Cipher Pol. Des technocrates qui ont toujours eu une vie confortable. Mount aurait pu poursuivre une vie plus simple, plus tranquille, à l'abri. Des fois, il en avait même des regrets. Il faut dire que sa situation était particulièrement pitoyable.

Il commanda auprès du barman un verre de whisky, puis deux, puis trois. L'alcool aidait à oublier, disait-on. Le Fantôme regardait impassiblement le liquide brun, le visage livide. Demain allait être le début d'une tout autre aventure, sur le Nouveau Monde. Mais ce soir, il en était encore réduit à sa condition misérable.

Il prit plusieurs autres gorgées, et reposa doucement son verre sur la table.

Puis, il remarqua que deux personnes s'étaient postée non loin de lui, le dévisageant indiscrètement.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Arhye Frost
Arhye Frost

♦ Localisation : Royaume d'Alabasta
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 4405
Popularité: -261
Intégrité: -230

Mar 26 Nov 2019 - 11:15

- Qu'est-ce que j'vous sers ?
- Deux bières.
- Chacun ?
- ... Sérieusement ?
- J'suis pas du genre à juger l'envie d'boisson d'mes clients.
- On va commencer doucement si ça ne vous dérange pas.
- C'est vous qui voyez.

    Le tenancier, en manque de personnel, s'est occupé de notre commande, comme de celles de nombreux autres clients plus ou moins sympathiques. L'endroit ne paie pas de mine, le mobilier est dans un état précaire et les angles de la pièce sont décorés de multiples toiles d'araignée. Le sol est tâché par endroits et la boisson de notre voisin s'écoule même entre les planches de bois gondolées.
    Nous sommes arrivés sur Lynbrook dans l'après-midi. Après avoir remercié froidement les marins, nous leur avions pris l'Eternal Pose, ainsi que quelques objets hors du commun, bien que l'utilité de certains me laisse dubitatif*... Dans le lot, il y avait tout de même une poupée de chat en robe rose, avec une bouche légèrement entrouverte. A l'intérieur se cachait un axe dial. Matt s'était aperçu de cela en la triturant dans tous les sens sur le pont de la caravelle, ce qui eut pour résultat de trancher d'une croix nette le bastingage auquel il s'appuyait. Je l'avais rattrapé in extremis. Malgré cette première expérience, le voleur avait décidé de conserver l'arme subjectivement mignonne.

    Dehors, il commence à pleuvoir. Il fait déjà bien sombre et le tenancier prend le temps d'allumer les quelques bougeoirs encore en état, avant de retourner faire semblant d'essuyer des verres derrière son comptoir. Nous vidons notre bière assez vite, tous les deux silencieux. D'habitude, il en fallait peu pour qu'un sujet de conversation nous vienne, mais aujourd'hui nous étions trop occupés à faire attention aux autres personnes autour de nous. Non pas qu'on se sente en danger, mais...

- Franchement, je vois mal un de ces types m'apprendre des choses que je ne sais pas sur l'arrestation d'officiers.
- Il faut bien tenter le coup. C'est toi qui a insisté pour qu'on entre dans ce bar... Il y avait des tas d'endroits moins... Enfin plus...
- Ouais, j'ai compris.

    La porte d'entrée s'ouvre. Un homme au visage sombre pénètre à l'intérieur du boui-boui et va s'installer à une table plus en retrait, là où personne n'aurait le loisir de l'embêter. Il a clairement l'air perdu dans ses pensées.
    A un moment, je ne sais pourquoi, je me mets à repenser à ce jeune sous-officier de la Marine, rencontré par hasard il y a longtemps maintenant, sur les blues. Sans qu'il ne sache qui j'étais, je m'étais arrangé pour qu'il paie sa tournée et la mienne avant de partir comme un voleur.
    Je me ressaisis bien vite : ce gars-là n'avait rien à voir.  Celui-ci est un borgne aux cheveux mi-longs, mal rasé et sans uniforme qui se tient la tête d'une main, le coude sur la table, tout en pensant à dieu sait quoi. Rien à voir avec mon pigeon de l'époque... A un moment j'ai l'impression qu'il regarde dans notre direction.
    J'interroge Matt du regard, pour savoir ce qu'il pense de cet homme. Il ne répond rien, se contentant d'une moue indécise. Je soupire, hausse les épaules et me lève de ma chaise. Je me dirige vers le comptoir, paie nos boissons au tenancier et m'éloigne, zigzagant entre les tables. J'approche de la position du borgne.

    Puis, après un dernier coup d'oeil, je me rends vers la sortie et tourne la poignée. Je n'obtiendrais pas ce que je veux ici, telle est ma conclusion. Mon compagnon m'emboîte le pas et regarde avec dépit les innombrables gouttes d'eau qui tambourinent autour de nous. Heureusement, nous avons conservé les foulards d'Alabasta, lesquels nous protègent un peu de l'humidité. Nous les réajustons autour de notre tête :

- Quel temps de merde... On ne pouvait pas attendre qu'il fasse meilleur ?
- Je préfère trouver un endroit où dormir cette nuit. Avec un peu de chance, il y aura des personnes un peu plus... Professionnelles.
- Tu te fies au physique ? Toi ?
- En plus, la bière était dégueulasse.
- Pas faux.

     Décidément, les goûts du voleur avaient fini par déteindre sur le jeune pirate. C'est du moins ce que se disait Matt. Arhye, qui supportait si mal l'alcool il y a encore quelques temps, commençait à s'y habituer, accentuant de ce fait la délicatesse de son palais et l'endurance de son foie. Il lui arrivait plus souvent d'avoir le gosier sec alors qu'il ne fumait pas plus que d'ordinaire.
    Derrière eux, la porte s'ouvre à nouveau, mais les deux hommes continuent de s'éloigner, bien décidés à se trouver un abri pour la nuit.

"Hé ! Toi !"

    Arhye se retourne, se sentant visé par l'appel. En voyant son interlocuteur, il marque un temps d'arrêt avant de hausser les sourcils.

Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Lynbrook

Feuille de personnage
Dorikis: 6115
Popularité: +634
Intégrité: -538

Mar 3 Déc 2019 - 16:37

"- tU viEns d'Où ?

- Hum... Pourquoi cette question ?

- Arhye... Viens on se barre...

- Il A qUOi le blOndInet ?!

- Genre... Maintenant..."

L'ivrogne qui venait importuner les deux jeunes hommes était un habitué du coin. Un vieux contrebandier, qui n'avait pas eu le succès qu'il espérait sur Grand Line. Par la force des choses, il avait atterri sur cette île, il y a de ça quelques années. Physiquement imposant, il tenait encore sa bouteille de vin, et en prit même quelques gorgées, avant de finir par les insulter.

Matt et Arhye pressèrent le pas, tandis que l'autre se rapprochait dangereusement.

"- On me lA fait pAs à mOI, heIn ! VenEZ ici si vous êtEs des hOmMes, bOrdel de NOM de diEu de MERDe !!

- On court ?

- Heu...

- VENEZ BANDE DE LOPETTES !!

- C'est parti... Putain !!"

Et les voilà qui fuyaient un inconnu, qui avait pour seule caractéristique d'être un soûlard qui aimait intimider les nouveaux arrivants. Alors qu'ils commençaient à s'éloigner, il enleva sa mine colérique et s'esclaffa de rire, tout en faisant des mouvements très approximatifs. Les deux pirates n'avaient pas envie d'attirer l'attention, et même si nul ne doute qu'ils l'auraient battu en combat, ils avaient préféré la fuite.

Il aimait particulièrement cette sensation de puissance. Il se pensait impressionnant. Au fond, c'était terriblement pathétique ; mais qu'importe, ça lui permettait d'échapper à son quotidien misérable. Au bar, il lui arrivait de prendre en grippe des inconnus qu'il jugeait vulnérables, avec des critères purement subjectifs. Cette fois-ci, son dévolu s'était jeté sur le jeune Frost et son acolyte.

Tandis qu'il gloussait encore, une lame vint le transpercer au niveau du ventre. Elle se retira aussitôt et, lorsqu'il tourna la tête pour comprendre la situation, il ne vit rien. Son visage moqueur avait cédé à une expression horrifiée : qui avait bien pu s'en prendre à lui, en pleine rue ? Il ne comprenait pas, mais déjà son sang s'échappait à une vitesse impressionnante de son abdomen. Il tituba, tout en tournant sur lui pour identifier la source de son agression, sans que sa recherche ne donne quelque chose. Ses idées étaient floues à cause de l'alcool, et il n'appréhendait pas encore la gravité de sa blessure. Pourtant, il était apeuré parce que quelque chose d'insaisissable pour lui l'avait attaqué. Une sorte de fantôme.

La coupure nette du vacarme que faisait l'ivrogne intrigua Arhye. Ils se stoppèrent nets ; et se retournèrent, voyant avec horreur le corps tombant de celui qui les importunait. Ils se figèrent un instant, mais très vite prirent leurs jambes à leur cou, en se demandant ce qui venait se passer.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Arhye Frost
Arhye Frost

♦ Localisation : Royaume d'Alabasta
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 4405
Popularité: -261
Intégrité: -230

Dim 8 Déc 2019 - 21:29

- Bordel de m... C'était quoi ça ?
- J'en ai aucune idée et j'ai pas envie de savoir là tout de suite ! Cours !

    Matt ne se fait pas prier : il prend ses jambes à son cou sans un regard derrière lui, ni même pour ma personne. Je le suis de près, vérifiant d'abord que rien de suspect n'arrive dans la seconde suivant la mort du pauvre bougre. Quelque chose l'avait planté et, à côté de lui, une forme fendit l'air d'un seul geste pour retirer le sang chaud qui la recouvrait. Les quelques gouttes restantes disparurent dans l'air, comme par magie. On aurait dit qu'elles devenaient transparentes...
    C'était certainement le pouvoir de quelqu'un ; un utilisateur tout comme moi. Malheureusement, je manque d'informations, notamment sur la portée, la façon dont c'est utilisé et pourquoi ça l'a été, m'empêche de répliquer comme il se doit... La cible n'était-elle que l'homme ivre ? Dans tous les cas, nous quittons la rue du drame, mouillés par la pluie incessante.

    Un bruit derrière nous me met en alerte. En jetant un coup d'oeil par dessus mon épaule, je ne vois rien... Pourtant je sens que nous sommes suivis ! C'est une impression désagréable au possible. J'en ai la chair de poule ! Mon compagnon continue sa course, plus rapide et plus agile que jamais : il creuse petit à petit l'écart entre nous. Il est bien plus habitué que moi aux déplacements dans des conditions défavorables. Ici, le dallage trempé rend les semelles glissantes, mais le voleur ne fait pas cas de cela. Moi oui... Au point où nous en sommes, Matt tient plus à sa vie qu'à la perte d'une amitié. Je ne lui en veux pas...
    Quoi que :

- MAIS ATTENDS-MOI BORDEL !

    Je freine d'un coup, les deux bras levés puis, au moment de l'arrêt, je les plaque au sol. Profitant de l'impulsion, une vague de glace vient recouvrir la zone autour de moi, sur un rayon de trois mètres. Les pieds du lâche sont pris dedans, tout comme le sont quelques tonneaux ébréchés, un pot de fleur vide et les impacts de pluie figés dans l'instant. Il se retourne et me lance :

- Mais... T'es complètement con ou quoi ?! Pourquoi t'as fait ça ?
- Un réflexe ! Désolé !
- Hé...
- C'est pas le moment de faire l'idiot, débarrasse-nous de ça et on se tire !
- Ouais attends je...
- Oh.
- Non j'attends pas ! Grouille !
- Gueule pas !
- Oh !
- Pas de "Oh" !
- C'est pas moi !
- ... C'est qui alors ?

    Nous restons là, sans bouger, comprenant qu'un autre individu est avec nous. Mais nous avons beau tourner la tête dans toutes les directions, nous ne voyons personne.

- Je suis là.

    Attiré par la voix, je pose mes yeux sur la glace dans notre dos. L'extrémité forme un cône, comme si quelque chose y était maintenu. C'est alors que je comprends que "quelqu'un" s'est fait prendre par mon action. Tout à coup, je me rends compte que la pluie qui tombe près de cet endroit n'atteint pas le sol... En fait, les gouttes s'écrasent contre une silhouette invisible. Mon coeur fait un bond dans la poitrine, puis il manque de s'arrêter complètement lorsque le spectre apparaît soudain, nous laissant bouche bée, Matt et moi.
    Personne ne bouge durant des secondes interminables... C'est finalement l'homme devant nous qui, agacé par la situation et les cheveux tombants sur le visage, décide de rouvrir la discussion :

- Vous pouvez me sortir de là, maintenant ?
- Oh, euh... Oui... attendez je...

    Je le reconnais. C'est le borgne que je dévisageais dans le bar, tout à l'heure. Et je fais le lien : c'est bel et bien le type que j'ai rencontré il y a un moment, alors que nous débattions de justice et d'autres rêveries... Ce soldat de la Marine qui avait alors fier allure. Et deux yeux au passage... Je vais finir par croire que j'attire les cyclopes à force.
    Lui me fixe d'un air sombre. Je ne saurais dire ce qu'il a en tête à cet instant. M'a-t-il reconnu ? J'espère que non... Mais s'il nous a suivi, c'est pour une raison, alors sans doute...
    Oh mon dieu : et s'il était du genre mortellement revanchard ?! Vu la facilité qu'il a eu de nous rattraper et son pouvoir déstabilisant, je m'inquiète du résultat.
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1