AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Mille berries sur le p'tit gros! [FB 1618]

Tenshi Ito
Tenshi Ito

♦ Localisation : Dans le passé...

Feuille de personnage
Dorikis: 720
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 29 Nov 2019 - 19:22

L'île du karaté ! Amas de terre connu pour être le berceau et la résidence de tant de dojo qu'on ne saurait qu'énumérer les quelques uns les plus célèbres ! Place où les maîtres des arts martiaux se disputent si bien leur honneur au gré de tournois spectaculaires qu'on se surprend à trouver tant de survivants! C'est cela, l'île du karaté: l'ensemble des braves qui vouent leur vie à la force et à la victoire pour leurs convictions et leurs camarades. On appelle aussi ce lieu grandiose l'île des braves, car la force et bravoure offrent ici la gloire à ceux qui le méritent... Maintenant, que fout un saligaud comme Tenshi ici? Pourquoi trouve-t-on au cœur d'un amas honorifique de braves hommes et braves femmes un enfoiré qui s'amuse chaque jour à frôler de plus en plus fort la barricade fébrile qui le sépare de l'illégalité et de la lâcheté?... Oublions ce dernier terme: il a cessé de se contenter de frôler la faiblesse mentale il y a des années. Curieusement, il est une raison logique en cette présence. Le bougre est simplement venu assister aux deux jours de post-inscription au tournoi du poing d'argent.

Maintenant... Qu'est-ce que Tenshi peut avoir à foutre du tournoi du poing d'argent? La simplissime réponse est dans la question: "argent". Même si ce tournoi n'est pas forcément le plus célèbre ou même celui réunissant le plus de participants, il dispose d'une récompense assez alléchante mais surtout pour ceux ne voulant pas participer comme notre imbécile une merveille de la nature humaine: des dizaines et des dizaines de parieurs crédules n'attendant que de se faire plumer! Ito, bien décidé à ne pas cracher sur cette mine d'or se décida donc à trouver un poulain sur qui tout miser et à le faire gagner. Il vaincra, son champion ! Même si il faudrait pour cela faire de la corruption ou tirer dans le dos du plus honnête des participants, la thune reviendra au chasseur de primes. Et c'est donc pour cela qu'on trouve ce maigrichon parmi des tas de muscles et de sagesse.

Cet antipathique gamin a planifié depuis plus d'un mois son voyage jusqu'à l'île du karaté. Il a dû s'engager comme mousse sur trois navires marchands différents le temps d'un allé simple, sans être payé à chaque fois. Éplucher les patates et laver le pont étaient ses seules obligations et tâches, mais elles lui prenaient jours et nuits, jusqu'à enfin arriver sur la terre promise. Une fois que son pied a foulé le plancher des vaches, le reste du corps se précipita immédiatement vers le premier cours d'eau potable pour laver ses pauvres trois tenues qui avaient souffert du voyage. Il sortit de son baluchon deux pauvres ensembles de paysans et un autre plus noble qu'il frotta jusqu'à s'en escarper les mains. S'habillant ensuite de ses plus beaux vêtements, le tireur ne pu que s'admirer quelques minutes dans l'eau, refaisant sa coiffure négligée. Un ensemble noir vient alors border le pistolero sur le quel quelques rayures cendrées viennent offrir un contraste à la manière d'un costume aristocratique. Après tout, c'est bien là une tenue de noble qui ne correspond guère aux réelles origines du bougre. Il attacha à ses deux épaules une lanière de cuir venant placer deux étuis à pistolet sur le côté gauche et droit de sa poitrine ou il rangea ses deux armes de poing avant d’attacher sur son dos, un fusil. Enfin, il passa sur tout cela, rendant inutile le costume, une cape de lin masquant les revolver, mais de laquelle dépasse son arme de précision.

L'abrutis entra alors dans les murs de la place principale de l'île où se tiendrait prochainement le tournoi. A peine inscrits, les futurs participants, pour les plus orgueilleux, se donnaient en spectacle, ventant leur dojo ou leur mérite personnel. Tenshi cherchait un combattant sur qui miser afin de gagner gros. Il s'arrêta donc sur la terrasse d'un bar local A n'en pas douter, c'était là une place riche en information: les clients étaient tous des touristes multirécidivistes ayant assisté à au moins un tournoi sur l'île, et le gérant l'était encore plus. Après avoir payé une bière alors que le bougre ne supporte pas réellement l'alcool, l'abrutis entame une conversation...

-Hoy patron, j'vois que le tournoi ça rapporte du monde, hein?

-V'parlez! C'est même pas le plus gros. Mais j'avoue que c'est bon pour le chiffre d'affaire ces p'tits événements!

-Dites, vous qui connaissez un peu le domaine vu que c'est presque votre fond de commerce, vous pourriez m'tenir informé sur les concurrents de cette année?

-Bien sûr ! Tenez, vous voyez le chevelu au fond de la salle qui attire toutes les minettes avec son air sombre? C'est un apprenti du dojo de l'ordre du vent. Personne ne sait vraiment ce qu...

-Chiaaaant. Pas la peine de parler d'un dépressif. Vous avez qui d'autre?

-Euh... Vous voyez le brave homme la bas?

-... Le type qui boit dans l'abreuvoir des chevaux?

-Oui, oui. C'est Shikaru du dojo de l'ordre animal. On dit que son animal totem est le cheval et qu'il vit selon les obligations de cet animal pour pousser au maximum ses capacités. Inépuisable et vif, il...

-Stop ! Vous déconnez, vous allez pas me faire la biographie d'un type qui broute le gazon avec des cons de canassons !

-Sinon il y a les jumeaux Athéna et Shikaru qui...

-Hé, vous me montrez deux anorexiques là! Vous avez vu leur tronche? Je suis sûr qu'ils sont plus défoncés que des hippies Dreadeux !

-Ah mais ça va dites! Si vous êtes pas content de la sélection faut vous plaindre aux dojos! En plus ces deux là c'est des favoris... Oh et puis tant pis, hein ?!

Le tenancier tendit alors vers l'abrutis déçu sa consommation. Tenshi bu la boisson en quelques secondes à peine, sentant très vite son organisme s'alourdir. L'affaire allait devenir bien plus complexe que prévu: les légendaires karatékas de l'île n'avaient aucune gueule ! Ito ne voulait pour l'heure rien miser sur les trois spécimens présents... Et des anorexiques favoris nom de nom... Donnant au patron les quelques berries durement gagnés sur les trois navires cités ci-dessus, le tireur se leva alors, voulant se diriger vers la rue. Il s'arrêta alors, voyant venir un individu... Atypique. Un individu aux cheveux mi-longs et fringué comme un nobliau. Toute l'étrangeté de ce petit bourge résidait justement en cela: il est petit avec une grosse épée... Le type est moins impressionnant encore que le bourré, et il compense avec une épée trop grosse pour lui. Cette rencontre laissa s'échapper un souffle amusé de l'abrutis qui ne prit pas même la peine de caché son air moqueur...

-Prffft... Oh non mais toi t'es le champion... Tu viens de quel dojo? On t'as prévenu que manier une épée plus lourde que toi c'était compliqué? Moi qui croyais que le copain des chevaux c'était le pire...
Page 1 sur 1