AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-38%
Le deal à ne pas rater :
-38% sur la barre de son Yamaha YAS-108 (ODR 15€)
184.99 € 299.99 €
Voir le deal

Cap sur de nouveaux horizons

Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Jeu 26 Déc 2019 - 3:38

Un disque d'un rouge inquiétant sombrait à l'horizon, colorant le ciel de ses derniers éclats. Les rues mal famées de Lynbrook s'imprégnaient de cette lumière presque surnaturelle ; les couchers de Soleil étaient rarement aussi spectaculaires. Les quelques nuages qui parsemaient ce ciel démoniaque constituaient des nuances élégantes et majestueuses. Minute après minute, la teinte se faisait plus sombre, plus obscure.

Mountbatten vint à la rencontre d'Arhye et de son camarade au bar de la veille. Il avait été convenu qu'ils viennent avec lui, dans le Nouveau Monde. Le jeune homme aux cheveux blancs avait exprimé son souhait d'accompagner le Fantôme dans son périple. Les deux avaient un but commun : pénétrer un jour à Enies Lobby. Chacun partageaient un intérêt à y aller, et venir sur Terra était une formidable occasion de se renforcer, de se préparer à ce défi exigeant.

Le Marijoan avait accepté sans vraiment savoir s'il pouvait tenir sa promesse. En effet, il était dépendant de Darren Livingstone, l'émissaire de Ravrak. Celui-ci pouvait parfaitement refuser d'accueillir les deux nouveaux arrivants dans son navire ; il fallait donc trouver une utilité à leur venue. Mount avait bien une idée ; encore fallait-il la soumettre à ses compagnons de fortune.

Alors, il se présenta devant la vitrine de l'établissement, chargé d'un sac et son équipement habituel. Il balaya son regard, jusqu'à trouver Matt et Arhye, assis près de la porte d'entrée. Le climat semblait tendu ; ils ne se parlaient pas, et rechignaient à finir leur bière. Ils semblaient fixer leur breuvage, pensifs. Il faut dire que leur décision avait été très soudaine. Si l'ancien soldat s'était habitué à l'idée d'aller dans le Nouveau Monde depuis quelques jours déjà, eux prenaient enfin conscience de ce qui les attendait. Cet océan était réputé pour être le plus dangereux : celui où les Quatre Empereurs Pirates régnaient sans vergogne. Un espace bien plus violent que les Blues et de nombreux endroits de Grand Line. Un lieu où il allait devoir être sur le qui-vive à tout instant, sous finir dans un cercueil.

Toutefois, l'heure n'était pas aux réflexions existentielles. Il fallait se dépêcher : Livingstone avait donné un horaire bien précis. Mount s'approcha et posa sa main sur l'épaule gauche d'Arhye, manquant de le faire sursauter.

"- C'est l'heure les gars. J'espère que vous avez tout ce qu'il vous faut.

- A priori... Oui.

- C'est quoi la suite ?

- On va se diriger vers l'embarcadère des Mimosas. C'est à quelques minutes de marche d'ici.

Et puis, j'ai quelques petites choses à vous dire avant qu'on parte."

A cette dernière phrase, ils froncèrent les sourcils. Bien évidemment, ils ne s'attendaient pas à un voyage tout frais payés. Néanmoins, ils s'interrogeaient sur la nature des contreparties, sur les conditions. S'il fallait payer, ils paieraient. Encore fallait-il qu'ils sachent le montant.

Ils finirent leurs boissons en vitesse et réglèrent, avant de rejoindre l'ex-marin dehors. Là, ils commencèrent leur marche vers le petit port, situé plus au sud. L'atmosphère de Lynbrook était sensiblement différente ce soir-là. L'air était emprunt de nostalgie. S'ils quittaient sans aucun regret la misère, la saleté de l'île, ils faisaient aussi un saut dans le vide. Ils partaient de Grand Line, un endroit où ils avaient chacun des souvenirs bien propres. Plus ou moins heureux, c'est certain ; mais c'était devenu un océan familier, connu.

Mount laissait derrière lui son ascension dans la Marine d'élite, puis sa disgrâce. Il laissait derrière lui sa romance avec Louise, son expérience terrible de la guerre sur Vindex, et surtout il espérait naïvement pouvoir oublier le traumatisme de sa chute. Les plaies étaient encore ouvertes ; peut-être allaient-elles pouvoir cicatriser dans sa nouvelle vie.

Il porta ses pensées sur Matt et Arhye. Ils constituaient une drôle de paire. Jamais n'aurait-il parié qu'ils étaient des pirates. Le premier était trop raffiné pour correspondre au profil type d'un forban, tandis que le deuxième avait cette bienveillance peu commune. Ils n'étaient pas de ces brigands sans foi ni loi qu'exécrait fortement l'ancien officier. En outre, le jeune Frost lui était profondément sympathique, et d'après ce qu'il avait lu, il possédait un argument de taille : le Logia de la Glace.

Ils continuaient de dévaler les rues de Lynbrook, se rapprochant de plus en plus de l'embarcadère. Le Soleil se reflétait sur les nombreux objets métalliques qui jonchaient les voies : la plupart étaient des objets de peu de valeur, abandonnés là par manque de civisme. Depuis leur départ, il n'y avait pas eu un seul mot. La tension était palpable. C'était un moment important de leur vie, et ils le savaient bien.

"- Bon. Nous allons effectuer la traversée à bord du navire d'un certain Darren Livingstone. C'est un des lieutenants de Ravrak.

- De... Hein ?

- Autant vous dire que le trajet est plus que sûr, compte tenu de l'expérience de l'équipage et de la peur suscitée par la vue de leur drapeau. Mais comme vous vous en doutez, ce voyage n'est pas sans... contrepartie."

Réfléchissant encore aux derniers détails de ce qu'il allait leur dire, Mountbatten marqua une pause. Pendant ce temps, Arhye et Matt se regardèrent, peu sereins, mais suffisamment déterminés pour ne pas fuir à la première contrainte.

"- En échange, vous devrez m'aider dans ma tâche. Nous allons sur Terra, une île de la voie agitée. Ne vous inquiétez pas, vous ne serez pas mes larbins ou quoi que ce soit du genre, non. Je dois m'approcher de l'Imperiosa qui règne d'une main de fer sur l'île. Livingstone nous y déposera. Une fois mon objectif rempli, nous serons quitte.

Qu'en pensez-vous ?"

_________________


Dernière édition par Mountbatten le Mer 8 Avr 2020 - 20:58, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Arhye Frost
Arhye Frost

♦ Localisation : Terra
♦ Équipage : Non

Feuille de personnage
Dorikis: 5115
Popularité: -279
Intégrité: -238

Sam 11 Jan 2020 - 18:25

- Personnellement je pense que c'est...
- Une idée qui nous convient.
- Qu-quoi ?!
- Nous avons dit que nous venons, alors c'est ce que nous allons faire. Si tu dis que cela nous profitera à tous, alors je ne vois pas pourquoi hésiter.
- ... Parce qu'on ne se connait pas et que je pourrais trahir votre confiance ? Par exemple ?

    Mountbatten était très sérieux en disant cela. Je le fixe pendant quelques secondes que Matt, à côté de moi, juge insoutenables : il s'éloigne en prétextant qu'il a cru voir quelque chose d'intéressant... Tant qu'il ne dépouille personne dans la foulée, je laisse couler. Ce serait bête d'avoir de nouveaux problèmes maintenant.
    Je finis par sourire à l'ex-officier, lui faisant hausser un sourcil. Sans répondre, je me contente de redresser le sac contenant nos affaires et de lui passer devant. Sur mon visage, on pourrait lire un message du style "tout ira bien" ou une connerie de ce genre... La vérité, c'est que je ne veux plus reculer. J'ai décidé d'avancer vers l'inconnu et de profiter de cette aventure au maximum ! Puisque ma situation m'empêche de me poser tranquillement, eh bien soit ! Il me suffit de suivre le courant et de ne pas déchirer ma voile en chemin.
   Et puis, Ravrak... Je me demande à quoi ressemble l'un des individus les plus influents du monde. Je n'aurais peut-être pas le loisir de le rencontrer, mais je pourrais me faire une idée de sa personne en rencontrant ceux sous sa coupe.

    Daren Livingstone ne sera sans doute pas facile à convaincre. J'ai posé des tas de questions à Mountbatten pour savoir qui nous allions rencontrer, et il a tout l'air du professionnel suspicieux, aussi scrupuleux qu'un pirate puisse l'être... Si nous voulons qu'il nous accepte, il va falloir jouer cartes sur table et lui prouver que non seulement notre présence n'est pas une menace pour leurs plans, mais aussi que nous pouvons lui apporter quelque chose... Autrement dit : baisser son froc et clamer qu'en acceptant, nous aurons une dette envers lui. Ce qui est vrai, bien que l'image soit nettement exagérée...
   Quoique.

    Nous arrivons enfin devant le navire de Livingstone. Je l'ai su avant même que notre nouveau camarade ne m'en informe : me rappelant de la description de notre hôte, je reconnais immédiatement l'homme aux cheveux rouges et au visage fermé qui patiente devant l'échelle. Celui-ci se tient droit, sans paraitre vraiment rigide. Il me rappelle les quelques hommes de bonne famille que j'ai côtoyés lorsque je vivais à Luvneelgraad. Il dégage la même prestance, et la façon qu'ont ses marins de le regarder, attendant ses ordres, confirme mes pensées.
    Mount lève un bras, en signe de salut :

- Me voilà.
- Qui sont-ils ?

     La question est sèche. Darren n'affiche aucune animosité ni à notre égard, ni à celle du borgne, mais le ton est donné : il n'ira pas par quatre chemins, peu importe la réponse. Mais selon celle-ci, nous pourrions voir un avenir bien différend. C'est pourquoi je me penche en avant, en signe de soumission, les mains bien en évidence. Matt n'hésite pas à en faire autant.

- Je m'appelle Arhye Frost. C'est moi qui est demandé à votre contact de nous amener avec lui et...
- Ce n'est pas à toi que j'ai posé la question.

    De la même façon qu'il a posé la question précédente, il a lâché l'évidence comme s'il s'agissait d'une banalité. Il ne regarde même pas dans ma direction.
    Derrière lui, un des marins passe, les bras chargés. Moins costaud que les autres, il me fait penser à un secrétaire, les mains pleines de documents... En l'occurence, ce sont des avis de recherche. Je reconnais même ma tête sur le premier du lot. Si ça se trouve, Darren Livingstone sait déjà à qui il a affaire.
    Mais tout repose sur les prochaines paroles de Mountbatten. En espérant qu'il comprenne maintenant que je suis prêt à tout pour monter à bord. Même à vendre mes services.
http://www.onepiece-requiem.net/t18482-le-corbeau-de-north-bluehttp://www.onepiece-requiem.net/t18490-ft-de-arhye-frost
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Ven 7 Fév 2020 - 22:22

Cette insouciance... Mountbatten la regrettait parfois. Si lui était un homme de parole, intègre, ce n’était pas le cas de tous. Cette naïveté face à la vie le déconcertait. Le contraste était flagrant entre cet ancien soldat désillusionné, et ce fier pirate, croquant la vie à pleine dent. De plus, l'ancien officier n'était pas seulement un traître ; c'était un meurtrier, un coupable de régicide : la crime le plus grave qu'un simple mortel puisse faire. Peut-être que le jeune homme ne se tenait tout simplement pas au courant de l’actualité, mais qu’importe ; son pouvoir lui serait bien utile pour remplir sa mission.

Il eut parfois des doutes quant à ce qui a motivé sa décision d’embarquer les deux compères dans cette aventure. Le faisait-il par compassion ? Il en doutait. Par altruisme ? Ils n’étaient que de vils forbans, alors probablement pas. Par pragmatisme ? Sûrement. Du moins, c’est ce qu’il pensait, ou ce qu’il voulut croire. Mais il n’arrivait pas à voir cette relation comme un simple échange de services rendus.

Alors probablement ressentait-il un devoir de protection envers eux ; une sorte de mentor pour leur éviter de mourir au premier obstacle rencontré. Bien sûr, il n’avait à ce moment-là aucune véritable idée de ce qui s’était passé entre leur dernière rencontre sur Boréa et ces retrouvailles sur Grand Line. Ils s’étaient certainement aguerris au cours de leur périple. A ce stade de la mer de tous les périls, seuls ceux qui avaient fait preuve d’un minimum de force et de ruse restaient.

Darren était fidèle à lui-même : d’un sérieux inébranlable, il arborait une mine nonchalante. Les nouveaux venus étaient attendus, comme s’il savait d’avance que Mount allait prendre de la compagnie. L’unique œil gauche du Fantôme, d’un rouge éclatant, se posa sur lui.

- D’anciens amis à moi. Ils ont proposé leurs services. Ils m’aideront là-bas.

Son interlocuteur soupira. Il avait été informé de l’identité des deux jeunes gens qui avaient été aperçus avec Mountbatten, et s’était bien renseigné sur eux. Ils avaient réalisé quelques exploits à Alabasta récemment, et le dénommé Arhye avait même vu sa prime monter. Toutefois, l’objectif de l’ex-officier devait rester absolument secret : plus de personnes au courant signifie indubitablement plus de risque.

- Votre mission ne nécessite pas d’autres personnes. J’aimerai mieux vous voir faire cavalier seul, vous connaissez les enjeux.

- Je sais bien. Mais je dois prendre des précautions... Je finirai probablement par être une personnalité publique, ce qui m’empêchera d’effectuer certaines... choses, si vous voyez ce que je veux dire.

Livingstone haussa un sourcil. Son argument tenait la route, certes ; mais il doutait de la loyauté de ses soi-disant “assistants”. Il n’avait aucune garantie que ces deux-là puissent garder leur langue. A moins que...

- Bien. Ils peuvent vous accompagner à une condition.

- Laquelle ?

- Qu’ils signent un contrat similaire au votre. Simple question de principe. Je n'oserai pas remettre en cause la parole de vos compagnons.

- ... Je comprends.

- Suivez-moi.

Matt et Arhye se regardèrent, intrigués. Un contrat ?

Le navire était de taille moyenne, avec un équipage d’environs cinquante hommes. Rien de bien ostentatoire : il était conçu pour rester discret, tout en ayant la capacité d’assurer la sécurité en mer de l’émissaire. Le style était classique : c’était une corvette à trois mâts, armée d’une vingtaine de canons en batterie. Long d’une vingtaine de mètres, il arborait fièrement sur la poupe le nom de Survivor.

Les trois hommes suivirent le capitaine jusqu’à sa cabine. L’intérieur était richement orné, doté d’un mobilier bourgeois et de multiples tableaux. Un décor inhabituel pour un pirate, qui reflétait la noble élégance du maître des lieux. C’était une personne éduquée, lettrée : dans sa bibliothèque pouvait-on apercevoir de nombreux ouvrages traitants d’économie politique, de philosophie, ou encore d’histoire du monde. Un profil rare chez ceux qui avaient choisi de servir sous un drapeau noir ; c'est bien la raison pour laquelle Ravrak chargeait Livingstone de missions aussi délicates les unes que les autres.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Jeu 9 Avr 2020 - 17:24

"- Bien. D'après ce qu'a expliqué Mountbatten, vous devrez l'assister dans sa tâche. Toutefois, j'ai besoin de m'assurer que cela ne soit pas qu'une simple parole en l'air. Voyez-vous, sa mission est importante, et toute aide serait la bienvenue. Toute aide sérieuse et sincère, j'entends. Et comme je ne vous connais pas, j'ai besoin de prendre quelques... dispositions."

Matt et Arhye se regardèrent, suspicieux. L'homme semblait insister sur ces garanties... Sur ce fameux contrat. Qu'avait-il de si spécial ? Comment pouvait-il s'assurer que les deux compères allaient le tenir jusqu'au bout ? Dans un monde aussi malhonnête que celui de la piraterie, ce genre de formalités étaient rarissimes. En général, la force prévalait la parole.

Darren Livingstone n'était pas tellement connu sur Grand Line ; c'était un artisan de l'ombre, et il n'était pas non plus étonnant que les deux nouveaux arrivants ne connaissaient pas son pouvoir. Son fruit du démon contraignait déjà le Marijoan : ce pacte, scellé par ses pouvoirs, ne pouvait être rompu sans l'accord des deux parties prenantes. C'était un terrible moyen de domination ; et cela expliquait en partie pourquoi Ravrak parvenait à maintenir un équilibre, aussi fragile soit-il.

L'émissaire sortit un petit parchemin et une belle plume blanche de ses habits, et se mit à remplir la page vierge d'une encre écarlate. Là, il écrivait les termes du contrat à une vitesse surprenante, sans une hésitation. Il faut dire qu'il était rompu à la tâche ; malgré tout, cela forçait l'admiration.

Puis, il tendit son papier à Arhye et son compagnon, tous deux ahuris par ce spectacle. Livingstone avait un style particulier ; une aura d'autorité qu'on pouvait difficilement contester. Il était de ces leaders naturels, qui ne sombraient cependant pas dans des tirades romantiques et de belles paroles démagogiques. C'était un pragmatique convaincu ; un travailleur acharné. Sous ces aspects là, Mount se reconnaissait un peu. Ils partageaient des similarités, notamment sur leur sens du devoir et de l'obligation. Finalement, le Fantôme préférait être sous les ordres d'une telle personne plutôt que sous ceux de son ancien supérieur, un misanthrope avide de gloire et de sang.

"- Vous pouvez prendre votre temps pour lire les conditions. Mais si vous voulez réellement prendre place à bord de ce navire, sachez que vos deux signatures sont obligatoires... Faites le bon choix."

Sur ces mots, le capitaine du Survivor quitta sa cabine pour commander son équipage et planifier les derniers détails de la traversée. Aller dans le Nouveau Monde n'était pas une mince affaire ; il s'agissait d'avoir suffisamment de vivres, de posséder les moyens de navigation appropriés et d'être capable de se défendre face aux menaces qu'ils pourraient rencontrer sur le chemin. Heureusement, l'équipage était aguerri et avait réalisé le trajet maintes fois.

"- Vous êtes bien sûrs de vous ? Ne signez pas à contrecœur. Si vous êtes à mes côtés, je veux que voyez prêts à tout. Ce ne sera pas facile, réfléchissez-y.

- On est sûr. On a fait notre choix, pas vrai Matt ?

- Oui. On est déterminé. De toute façon, on ne peut plus reculer."

Après quelques vérifications de routine, Darren rentra dans sa cabine et passa en revue le visage des protagonistes. Il y avait un grain d'audace, et beaucoup de témérité. Si cela n'allait sûrement pas suffire sur Terra, c'était au moins un bon début.

Ils signèrent et versèrent chacun une goutte de sang sur le contrat, actant définitivement le contrat. Si rien de surnaturel se produit dans la pièce, il n'empêche que son pouvoir venait à cet instant précis d'être activé. Une croix pattée apparut sur le corps des signataires, pour symboliser le contrat toujours en cours. Le visage de Livingstone était couvert à moitié par un masque blanc, qui cachait en réalité toutes ces croix.

Ainsi, Arhye et Matt devraient aider Mountbatten jusqu'à ce que celui-ci juge que leur aide ne soit plus nécessaire, dans l'optique qu'il réalise sa mission. Aider... Le mot était très simple, et pourtant ils n'avaient aucune idée de ce qui les attendait. Comment faire pour propulser un étranger aux plus hautes sphères des décisions politiques d'un pays qu'ils ne connaissent nullement ? Le défi était de taille.

----

"Levez l'ancre !"

Ces mots sonnaient le glas d'une longue épopée sur Grand Line. Chacun avait vécu des aventures différentes et très intenses sur ces mers. Faire des adieux à cette mer cruelle était difficile. La nuit pointait le bout de son nez, et déjà les premiers reflets de la Lune esquissaient un tableau inoubliable pour l'ancien marin. Ces derniers jours, il avait beaucoup pensé à ses souvenirs, ses actes, les événements de Vindex. Mais il n'avait pas encore réalisé qu'il allait quitter tout ça ; qu'il allait rebâtir sa vie ailleurs, dans un pays encore inconnu. Là, penché sur la rambarde du navire, il se ressassait certaines scènes qui le hantait souvent dans ses cauchemars.

La campagne de Vindex avait altéré irrémédiablement sa personnalité. Il était devenu plus sinistre, désillusionné par une guerre qui avait trop duré. Il n'avait pas été préparé à une violence de cette intensité. Dans l'imaginaire collectif, un marin est ce vaillant soldat qui sauve la veuve et l'orphelin des griffes des méchants pirates. Du moins, c'est ce qu'il avait appris. C'était aussi ce commodore rayonnant qui faisait la une des journaux après avoir battu un supernova à Shabondy. Toutes ces histoires de gloire n'étaient que de la propagande, pestait-il. La réalité d'une carrière militaire, il l'avait expérimenté avec ses hommes. C'était de longues marches dans un milieu hostile ; des moments de souffrance. La guerre, c'était accumuler des pertes inutiles à cause des ordres incohérents de ses supérieurs ; c'était bombarder des zones civils pour déloger une poignée de rebelles.

Il en voulait à la Marine, au Gouvernement Mondial. Il les accusait de tous les maux ; d'être des organisations corrompues et impérialistes. En réalité, il essayait de se dédouaner de sa propre culpabilité. Oui, c'était un homme rongé de l'intérieur par ses propres crimes, qui avait, au nom de son sens du devoir, participé à une entreprise criminelle. La critique était aisée après coup ; mais au final, sur le moment, il n'avait pas hésité. Mount ne voulait tout simplement pas se remettre en question. Et si le coup monté du Cipher Pol n'avait pas eu lieu, nul ne doute qu'il aurait continué ses agissements.

Le Gouvernement Mondial n'était pas ni tout blanc ni tout noir. Il assure la stabilité, la paix et la prospérité dans certaines parties du monde ; là où dans d'autres, il n'apporte que la destruction au nom des enjeux géostratégiques. C'est une puissance comme une autre, et les individus qui la font fonctionner ne sont pas des malfaiteurs. Pourtant, en quittant Grand Line, c'est bien ce qu'il pensait. Il voulait les faire payer pour ses propres exactions.

_________________


Dernière édition par Mountbatten le Jeu 30 Avr 2020 - 16:41, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Ven 10 Avr 2020 - 23:45

Après avoir vogué sur le reste de la cinquième voie de Grand Line, le Survivor finit par atteindre l'archipel Shabondy, point de passage obligé pour toute personne voulant se rendre sur le Nouveau Monde et n'ayant pas accès aux réseaux du Gouvernement Mondial. Visuellement, l'endroit était agréable ; la flore était impressionnante, avec ces grands arbres qui sortaient des entrailles de la mer. Une myriade de bulles jonchaient l'atmosphère, évoluant jusqu'à ce qu'elles touchent la cime des arbres ou s'éloignent trop de l'archipel. C'était un panorama féerique ; qui ne doit néanmoins pas faire oublier sa dangerosité. En effet, s'y retrouvaient une multitude de rookies, de chasseurs de primes et de gradés de la Marine prêts à se battre si l'occasion se présentait.

Conscient de la situation de l'île, et ayant ses petites habitudes, Darren Livingstone plaça son bateau en marge du centre de l'archipel, trop mouvementé. Il accosta au Grove Vingt-deux, à la toute limite de Shabondy. Là, il s'assurait une certaine discrétion. De plus, il connaissait très bien l'artisan qui allait s'occuper de préparer sa corvette.

La majorité de l'équipage resta à bords pendant les trois jours que prirent l'installation de la grande bulle. Quelques groupes allaient s'aventurer sur la terre ferme pour partager des verres dans les bars proches, mais aucun mouvement de foule pour ainsi dire. L'émissaire de Ravrak avait donné des consignes très claires : pas de grabuge. De toute façon, ses hommes étaient très disciplinés et avaient tout ce qu'il fallait sur le navire. Il manquait peut-être de femmes ; mais il savait très bien qu'ici, une fille de joie pouvait très bien être l'hameçon d'un chasseur de prime.

L'attente se déroula sans événement particulier. Du côté des nouveaux passagers, le moral était au beau fixe. Mount, Arhye et Matt en profitèrent pour se raconter leurs périples sur Grand Line. Le temps avait passé depuis leur dernière rencontre sur Boréa, dans North Blue. Ils s'étaient aguerris, avaient grandi. Et puis il s'agissait de faire plus ample connaissance. Ils allaient faire équipe pendant un bon moment.

Une fois la bulle prête, Livingstone s'arrangea avec l'artisan et se prépara à se rendre sur l'île des Hommes-Poissons. Il chargea quelques-uns de ses subordonnés de ravitailler les vivres, effectua une dernière inspection et donna son feu vert. Pour se rendre sur cette île si spéciale, il fallait incliner le navire de sorte qu'il s'enfonce dans la mer, et qu'il emprunte le-dit courant. Cela se fit très subitement, et c'était une curieuse expérience pour les novices. Cela allait à l'encontre de toute logique : et pourtant, c'était devant leurs yeux. En plongeant de plus en plus, ils purent admirer toute la faune marine : des imposants requins aux poissons-globe, tout y était. C'était comme être immergé dans un gigantesque aquarium : nul ne doute que ce trajet restera dans leur mémoire.

La lumière commençait à faiblir, lentement, à mesure que le Survivor s'engouffrait dans les abysses. Les espèces marines élégantes de la surface avaient laissé leur place à des créatures rebutantes, cloîtrées dans une eau de plus en plus sombre. Auparavant émerveillés, les trois compères ne se sentaient pas vraiment à l'aise. Effectivement, on leur avait appris que la traversée emportait environs deux tiers de ceux qui s'y essayaient. De quoi faire froid dans le dos. Pour autant, ils avaient confiance : l'équipage de Livingstone était expérimenté. Le capitaine dirigeait lui-même la manœuvre, et évitait avec brio les monstres marins. Un des plus grands dangers était la présence des Rois des Mers. Ceux-ci habitaient habituellement la Calm Belt, mais certains rôdaient aux alentours de l'île des Hommes-Poissons.

"- Dites moi, mon brave... Est-il possible que nous croisions un Roi des Mers ?

- En croiser ? Oui, c'est possible. On en trouve deux, trois, à chaque traversée. Mais ne vous inquiétez pas, ça ne sera pas un problème.

- Comment ça ?" dit-il, interloqué. Il faut dire qu'il commençait doucement à paniquer. Le navire était recouvert d'une simple bulle, et la puissance de ces titans était impressionnante. En plus, il avait un fruit du démon... S'il se retrouvait en pleine mer, il n'aurait absolument aucune chance.

"- Notre bâtiment est recouvert de granit marin, comme ceux de la Marine. Vous devez connaître j'imagine. Ça repousse ces bestioles, alors on peut y aller tranquillement.

- Oui, tout à fait... Mais... Du granit marin ? ... Comment se fait-il que vous en ayez ?

- Ben... Regarde le pavillon mon gars ! On n'est pas les derniers ploucs du Nouveau Monde, héhé."

C'est sûr que c'était un voyage de première classe avec cet équipage. Ravrak n'était pas n'importe qui, et il avait évidemment les moyens de doter son émissaire principal d'un des meilleurs navires du Nouveau Monde. Ses craintes rassurées, Mount se reposa en attendant d'arriver à la fameuse île des Hommes-Poissons. Il avait entendu tellement de récits, de mythes et de légendes sur ce lieu fantastique et fantasmé. Une cité isolée au fond des océans, cachée de l'Humanité et qui avait une place stratégique comme pivot entre les deux parties de Grand Line.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Jeu 16 Avr 2020 - 0:09

Le reste de la traversée se passa sans encombre. Comme le matelot l'avait prédit, ils croisèrent quelques Rois des Mers. Ceux-ci ne s'étaient guère approchés, et on les distinguait difficilement dans l'obscurité abyssale. A mesure qu'ils allaient vers l'île, la lumière revint : c'était une lueur irréelle, venant des racines des grands arbres sous-marins. Elle illuminait aussi bien que les rayons du Soleil, mais c'était très contre-intuitif. De toute façon, tout était absurde dans ce périple : plonger au plus profond de la mer avec un simple navire en bois était déjà illogique, mais appréhender le concept d'une île sous la mer pouvait provoquer une forte dissonance cognitive.

Là, au fond de l'océan, ils découvrirent un grouillement de vie ; une multitude de bancs de poissons et autres mammifères marins. Au sein de bulles similaires à ce qui protégeait le Survivor, des constructions urbaines formaient une ville à l'architecture unique, utilisant les matériaux de la mer. Toiture en coquillage, murs en corail... Le paysage était à la fois surréaliste et magnifique. Dans les rues de la métropole, une population cosmopolite semblait vivre une vie toute à fait normale. Là, hommes-poissons et humains se mélangeaient pour faire des achats et se divertir.

Le bateau s'arrêta à un embarcadère en marge de la ville, toujours dans le but de se faire le plus petit possible. L'escale allait être courte : à peine une demi-journée, histoire de se ravitailler et de préparer la suite du voyage. Les nouveaux arrivants eurent l'autorisation d'aller se balader pour découvrir cette civilisation si particulière. Bien sûr, ils avaient entendu parlé de cette île de légende, cible de nombreux mythes et contes pour pirates. Ils déambulèrent dans les allées, dévisageant les habitants. En surface, les hommes-poissons étaient relativement rares ; à part quelques célébrités, ils étaient souvent concentrés au sein d'un équipage ou d'une île.

Physiquement, ils ressemblaient à un mélange étrange entre un humain et un poisson. Leurs extrémités étaient palmées, leurs dents tranchantes et leur couleur de peau différente, variant en fonction de l'espèce dont ils étaient issus. La vie était paisible ici ; pourtant, c'était un point de passage quasiment obligatoire pour basculer entre les deux parties de Grand Line. L'ancien marin vint à la rencontre des résidents, afin d'en savoir plus sur le pays, tandis qu'Arhye et Matt firent les boutiques, dans le but de ramener des souvenirs de leur passage.

En réalité, ce calme apparent n'avait pas été sans sacrifice. Après avoir dialogué avec un natif, l'ancien marin en sut plus sur la situation de l'île. Un homme serait à l'origine de cette stabilité : le général Hanbannama, le chef de l'armée royale. Il assurait la régence, en attendant que le prince atteigne sa majorité. C'était un despote éclairé à la puissance inégalée sous les mers. Sans aucun doute un nom dont il faudra se rappeler pour la suite, pensa Mount.

Il réfléchissait déjà à ce qu'il devrait faire une fois arrivé. Son objectif était précis, mais il ne savait pas vraiment par quoi commencer. Alors, il analysa plus en profondeur ce petit royaume, qui semblait bien se développer. Deux axes se dessinaient : l'ordre et le commerce. Sans contrôle de territoire, aucun moyen d'assurer la présence de l’État et le bon fonctionnement du territoire. Cela avait ici été assuré par la garde d'élite, qui avait affirmé la pleine souveraineté de l'île. Ensuite, les commerces étaient nombreux, signe d'une économie prospère basée sur l'exploitation des ressources sous-marines, et des échanges avec la surface. Nombreux étaient les négociants qui faisaient la traversée chargés de biens achetés à Shabondy pour les vendre ici, et inversement. La plus-value apportée était élevée - du moins suffisamment intéressante pour que quelqu'un s'en occupe -.

Il interrogea les marchands sur leurs activités, et sur leur ressenti. Il leur demanda ce qui pouvait être amélioré selon eux, et comment le faire. D'après ce qu'il comprit, il en tira la conclusion suivante. Le commerce avait prospère non pas grâce à des subventions de l'administration, mais bien parce qu'elle était peu regardante. En fait, le général Hanbannama se souciait si peu des questionnements économiques que les taxes sur les marchandises étaient nulles : c'était ça la clé. Rendre les échanges libres, de sorte que les individus s'y retrouvent et s'enrichissent. La richesse ainsi accumulée des marchands est investie à nouveau, soit dans le développement d'activité commerciale, soit pour agrandir l'appareil industriel.

Après avoir chaleureusement remercié ses interlocuteurs pour leurs réponses fournies, il se redirigea vers le navire à l'heure prévue. Sur le chemin, il retrouva Arhye et son compagnon, et rembarquèrent. Ils n'avaient pas vraiment eu le temps de faire du tourisme. Toutefois, les conversations que Mountbatten avait eu s'étaient révélées dignes d'intérêt. Il quittait l'île avec le sourire. Il reviendrait, c'est certains. Mais avant ça, cap sur Terra.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Mountbatten
Mountbatten

Modérateur
Le Fantôme

♦ Localisation : Terra

Feuille de personnage
Dorikis: 6420
Popularité: +679
Intégrité: -540

Ven 24 Avr 2020 - 19:05

Terra était un grand royaume, situé aux confins du Nouveau Monde. Proche du bastion de la Déesse-Enfant et des territoires du Malvouant, l'île avait su conserver son indépendance grâce à la force de son peuple. Tout au long du voyage, Mount n'avait pas cessé de demander des informations sur sa destination à Livingstone. Celui-ci s'était prêté au jeu, et avait dévoilé la plupart de ses connaissances au cours des nombreuses jours passées en mer. Après tout, le Fantôme allait remplir une mission qu'il lui avait imposé. C'était donc moins de l'amabilité que du pragmatisme.

Le pays est en réalité très jeune : fondé au XVème siècle, les premiers colons n'étaient que des prisonniers qui, au lieu de passer le reste de leur vie derrière les barreaux aux frais du contribuable, avaient été envoyé sur place. Contre toute attente, ils réussirent à organiser la vie là-bas et Terra attira un grand nombre de migrants, sur la promesse d'une vie meilleure. Des premières années découla une légende, celle des Cent Familles. C'était, dit-on, les premières familles à s'installer sur l'île, qu'il s'agisse des condamnés ou des premiers immigrés. C'est alors qu'ils s'assurèrent de maîtriser le pouvoir sur l'île, au nom du service rendu à la jeune nation.

L'île avait prospéré, et grâce à une farouche volonté d'indépendance, avait su frayer son chemin au cours de la tumultueuse histoire du Nouveau Monde. Malgré tout, le Gouvernement Mondial semblait renforcer son pouvoir dans cette partie du monde, en consolidant ses avant-postes du Cercle d'Or. Cela avait inquiété la nouvelle Imperiosa, Sekiza. Elle était au pouvoir depuis maintenant six ans, régnant d'une main de fer pour assurer son trône. Selon le mythe fondateur, un homme devait assurer le pouvoir, en tant que successeur du chef des Cent Familles et pionnier de la patrie. Toutefois, elle était née femme ; et elle effectua un coup de force pour s'arroger la gouvernance de Terra. Sa légitimité était encore un peu faible, mais suffisante pour que son autorité s'étende sur tout le royaume.

La mission de Mount était claire : faire allier l'Imperiosa à la Déesse-Enfant. Il en avait l'obligation : le fruit des Contrats de Darren lui empêchait d'aller contre ça. Il ne serait pas libre de ses choix tant que cela ne serait pas le cas. Alors, il allait devoir manœuvrer pour obtenir la confiance de Sekiza. Toutefois, il apprit que Ravrak avait déjà envoyé quelqu'un pour surveiller le royaume : un certain Sword Dash, son bras droit. Lui aussi était censé la faire pencher pour une alliance avec Kiyori, mais il semblait tarder. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle Darren avait mandaté Mount pour cette mission : il s'agissait surtout de rappeler les engagements qu'avait Dash auprès de l'Empereur.

Ils arrivèrent assez vite à Terra. Le temps s'était écoulé rapidement, grâce aux conversations qu'il avait eu avec le capitaine du Survivor, et avec ses compagnons Arhye et Matt. Le navire s'approcha suffisamment pour que l'île soit perceptible à l'oeil nu. Face à eux, la ville de Delta se dressait fièrement, avec ses immeubles blancs et ses toits en brique. Le paysage urbain était incroyablement étendu ; au loin, un gigantesque aqueduc reliait diverses parties de Terra. Le port était rempli d'un grand nombre de navires marchands, portant fièrement divers pavillons. La zone portuaire était constamment en mouvement ; de jour comme de nuit, les bateaux affluaient et les cargaisons se chargeaient et déchargeaient sans cesse. Ce bourdonnement d'activité était à vrai dire impressionnant.

C'était ça, Terra.

Enfin.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t17682-a-mountbatten
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1