AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -42%
Support téléphone universel Mpow ...
Voir le deal
6.99 €

Home sweet Home

Howard J. Drake
Howard J. Drake

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 7 Mai 2020 - 14:22







Voilà maintenant une année que le jeune Howard J. Drake avait quitté son ile natale pour suivre la formation de matelot au sein de la Marine. Ce qui devait être qu’une simple formalité, s’est finalité révélée être un véritable parcours du combattant. La raison ? Son caractère de merde, ni plus ni moins. Une véritable plaie pour sa hiérarchie, aussi brillant en combat, que bordélique à gérer pour ses supérieurs. Véritable tête brulée, le mettant d’office hors jeux pour une évolution classique au sein de la marine. Difficile de voir dans ce turbulent jeune homme un futur officier exemplaire.

Mais pour l’heure il était en attente de son affectation au sein d’un équipage. En présence de nombres autres recrus comme lui, il attendait depuis un long moment. Lorsque en fin un officier supérieur pointa le bout de ses galons. Howard se vit affecter sur le navire du lieutenant Leman, ce dernier roulait sa bosse déjà depuis plusieurs années sur East Blue. D’après les ragots qu’il capta dans les rangs, c’était une bonne pioche. Le genre de lieutenant à ne pas venir vous renifler sans arrêt les fesses pour savoir si vous vous êtes bien torché.

Suivant donc le reste des heureux élus, il se présenta face à son officier. Prenant un minimum sur lui pour ne pas paraitre totalement désinvolte :

«  euh. Matelot première classe Drake J Howard, matricule 132465 ! … À vos ordres Lieutenant Leman! »

Malgré toute sa bonne volonté, Drake ne pouvait cacher son dégout à ce genre de courbettes règlementaires. Le lieutenant esquissa un sourire, il avait surement déjà eu vent du prédigéré de sa nouvelle recrue. Dans tout les cas, le nom de Drake à la neuvième était connu de tous. Avec un paternel commandant ici pendant de longues années, pas étonnant. Une fois les formalités d’usages faites et un rapide topo du patron. Il était temps pour eux de prendre leurs repères dans leur nouvel environnement. Loin d’être dépaysé, le jeune Howard était comme un poisson dans l’eau ici.

La base comptait alors approximativement 2000 soldats de tous grades. La majorité des troufions à son image . D’ailleurs, cela ravissait totalement le jeune matelot de n’être qu’un numéro parmi tant d’autres. Il profitait de cet anonymat pour se faire oublier des huiles et faire sa propre vie dans la base. Bien évidemment sa maitrise du katana ne passa pas inaperçue parmi les autres militaires du rang. Toutefois, ici comme le voulait la tradition, l’ensemble des hommes portaient l’arme traditionnelle de Shimotsuki. Et il ne tarda pas à se rendre compte qu’il était loin d’être le meilleur sabreur du QG, nombre d’officiers excellaient dans cet art. De quoi ravir notre jeune matelot, toujours avide de nouveaux challenges.

Durant cette période plutôt calme, il profita aussi de l’occasion pour retourner voir sa famille et ses proches. Son père était partagé, d’un côté fier que son fils suive ses pas, mais d’un autre côté. Lui commandant n’imaginait pas que son fils commence si bas dans l’échelle des grades. Il n’avait aucun doute sur les capacités de son rejeton à gravir les échelons, mais le souhaite-t-il ?

Il se garda bien d’éviter son école de bushi, toujours plonger en plein tumulte depuis la disparition de son emblématique maitre. Le simple fait de voir le lieu, le plonger dans une profonde nostalgie. Une grande partie de sa vie s’était déroulée entre ces murs. Finalement, il préféra rester dans le QG de la neuvième, se concentrant sur entrainement pour éviter de broyer du noir en permanence.

Heureusement pour sa stabilité mentale, son équipage fut engagé pour une mission de sécurisation dans les environs. Même si sur le papier cela ne faisait pas rêver, cela avait au moins le mérite de lui changer les idées et voir un peu de pays…

Allait-il enfin croiser son premier pirate ?! Il l’espérait profondément en tout cas.

Page 1 sur 1