AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Des quatres coins de l'univeeeeers Luttant contre le Mâle...♪

avatar
Amalrik "Braff" Brizmur

♦ Localisation : BAAAAAAAAAAAAAAH
♦ Équipage : Léjioooooooon

Feuille de personnage
Dorikis: 1223
Popularité: 102
Intégrité: -94

Jeu 21 Juil 2011 - 12:19

De puis des centaines d'année, on raconte une légende sur le peuple géant. Il est dit que les dieux de ses créatures envoyèrent sur terre 200 armures. 88 de ces armures était faites de bronze plaqué d'acier, 44 étaient en argent, 12 étaient en or, et 6 en obsidienne pure. Les 50 armures qui restent étaient en fait en carton, et entrainèrent leur propriétaire à leur perte, parce que les dieux des géants ont toujours eu beaucoup d'humour.

On raconte que les guerriers élus pour porté une telle armure serait destiné, comme tout bon géant, à semer le massacre et la destruction parmis toutes les races du monde. Ouais, au début on avait pensé faire un truc protégé une déesse mystérieuse et incompétente pas foutu d'utiliser ses pouvoir toute seule, mais bon, on parle des géants, pas des bisounours vivant de l'amitié et chevauchant des poneys roses qui servent de héros à la plupart des mangas traditionnels.

Papapata :

Episode 1 : Faut manger la peau de l'ours après l'avoir cuite!

Notre histoire commence donc sur l'île de la mort, une petite île volcanique de Calm Belt. Sur cette île était organisé un grand tournoi, qui attirait chaque année des centaines de spectateurs. Ce tournoi avait un but bien précis : déterminer quel allait être le géant le plus apte à obtenir la redoutable armure d'obsidienne d'Eraklès, grand forgeron géant qui avait eu l'idée d'intégrer une masse d'arme à l'armure elle-même. C'était Métal!

Mais bon trêve de palabre, et rejoignons le ring, ou le magnifique combat de deux protagonistes géants qui ne réapparaitront plus jamais dans l'histoire s'affronte vite fait sans qu'il y ai un réel intérêt à leur combat. D'ailleurs je me fatiguerais même pas à les présenter, et je passerais directement à notre héros.

Braff était là, bien installé sur une colline, à contempler niaiesement le ring où les chevaliers du bronze du magicarpe et du président d'afrique du sud s'affrontaient dans un match aussi patétique qu'inutile pour le récit. Notre héros était là assit, immobile, les yeux fermés, comme tout ses futurs opposants, attendant que le combat se finnissent. Ils était concentré pour étudier les mouvements de leur adversaires, et pouvoir expliqué aux incultes ce qu'il se passait durant le combat, fallait bien les faire bouger un peu ces feignasses!

Ah en fait non, ils étaient en fait tous en train de dormir...

D'ailleurs tous furent réveillés par le son de la cloche indiquant la fin du combat, même l'arbitre, il fut donc impossible de déterminer qui avait été le vainqueur, car comme dans tout bon manga, les deux adversaires étaient au sol.

Tandis que les deux corps étaient retirés par l'équipe médicale, ce furent Grekki, le chevalier du Grizzli rageux avant son hibernation, et Almarik Brizmu, un sombre inconnu, qui furent appelés. Cependant seul Grekki se trouva sur le ring. Que se passait-il? Les autres concurrents commencèrent à suggérer d'abord que le dénommé Almarik avait abandonné, puis quelqu'un suggéra qu'il allait venir d'un instant à l'autre, qu'il fallait juste le temps qu'il termine son entrainement et arrive en courant!

C'était pas possible autrement, il n'y avait pas d'autres possibilités ! En fait si, il y en avait une autre, c'était que notre Almarik national, que vous appelez Braff ne s'était tout simplement pas reconnu vu qu'il ne connaissait pas son nom complet. Il était d'ailleurs particulièrement furieux, parce que du coup, il devait se taper l'attente de ce fichu concurrent qui ne daignait pas se manifester. Voyant Grekki se pavaner et gonfler ses muscles, il prit d'ailleurs une décision!

Il se leva puis rentra sur le ring, dans un tonnerre d'aplaudissement. Il ne comprit pas mais agita la main en souriant niaisement.

C'est alors que le début du match sonna.

Evidemment, vu que nous devons respecter nos temps d'antenne, il faut que nous passions les 5 prochaines minutes à faire des tours de caméra autour des concurent et de passé d'un visage à l'autre pour montrer leur volonté d'un découdre. Nous avons donc d'un côté Grekki, avec une armure de bronze sensée représenté un Grizzli, même si c'est pas flagrant, et ses muscles bien marqués qui....

Zut changement d'angle de la caméra, donc nous passons à Braff, qui n'a pas d'armure, et contemple l'adversaire en se demandant ce qu'il doit faire. Il commenc à serrer les poings.

Ah sa repassa à Brekki qui c'est penché et...

On repasse à Braff, qui...

Grekki...

Bra...

BON CA VA LES IDIOTIES AVEC LES CAMERAS!!!!

Ah, ça y est, les cinq minutes sont écoulées, et voilà Grekki qui s'élance comme un fou vers Braff qui n'a toujours pas compris ce qui se passe. Ca y est, il l'a percuté, et pour je ne sais quelle mystérieuse raison le type aux commentaires est en train d'hurler que la puissance de la charge c'est effectuée avec une force d'impact de 600 dorikis de géants (qui sont bien moins élevés que ceux qu'un être humain). C'est impressionant, et en plus Braff le maintient au niveau des épaules. Tout ses muscles sont contractés au maximum pour contenir Grekki qui, notons le est au moins aussi volumineux que lui!

Aha, mais Grekki à trouvé une solution. Le voilà qui attrape Braff par le cou, et le soulège à une dizaine de mètres au-dessus du sol! (on parle de géants hein, je vous rappelle) La pression est de plus en plus important, de 600 Grekki passe à 800 puis 1000 puis 1500 dorikis. A ce rythme il va briser la nuque de Braff !

Alors que je m'entrainais dans les montagnes d'Erbaf, j'ai dut marché sur les mains sur des dizaines de kilomètres avec une centaines de Grizzli en hibernation sur les pieds, ça a developpé la puissance de mes bras de manière extraordinaire... Blablablablablabla

Pendant que Grekki finit son discours nous pouvons voir que la pression de ses mains à atteint maintenant le 2000 dorikis, c'est à dire, la limite de résistance pour les cervicales d'un géant! Braff ferme les yeux, il tombe dans les pommes sous la puissance de son adversaire!

*Mode Flashback avec les voix qui raisonnent toussa toussa*

Braff... Braff

Braff arrête de dormir un peu!

Ce cours est super important, il te servira quand tu sera grand et que tu affronteras comme de par hasard Grekki du Grizzli rageux avant son hibernation.

Quand ton adversaire à un point fort, il faut que tu l'attaque sur son point fort. Par exemple, quand cet imbécile te révèlera qu'il est super fort avec les bras, et que tu te seras remémoré cette scène, tu devra lui détruire les poignets sans qu'il le voit, et ensuite gagner en plaçant ta grosse technique.

Et maintenant, à table!


*Fin du mode Flashback avec les voix qui raisonnent toussa toussa*

Que se passe-t-il? Braff pose ses mains sur les bras de Grekki, qui a augmenté la puissance de son serrage à 2500 dorikis, ce qui est d'autant plus incroyable qu'il n'est sensé avoir que 700 dorikis mais c'est 10 fois plus classe de balancer des gros chiffres sans aucun sens ! Dans quelque secondes, la nuque de Braff va surement se briser, et ce malgré tout ses efforts. Ca y est un effet lumineux bizarroïde d'anime montrant un os qui se brise! Grekki se rend compte de ce qu'il se passe et fait la grimace!

Tada!!!

C'est le moment tant attendu, les violoniste et les trompettistes se lâche pour faire une musique épique montrant un retournement de situation où le héros assure grave!

Elle accompagne tout ça d'une vue magnifique de Braff mordant jusqu'à l'os les doigts de Grekki, et ce malgré l'armure. Faut dire il a des bon chicos le bonhomme. Et oui, comme vous vous en doutez, ce qu'il a retenu du flashback un peu plus haut, c'est le "à table!". Et Paff, un autre effet lumineux bizarroïde d'anime montrant un coup d'une violence monstrueuse!

Nous voyons maintenant Grekki, avec le pieds de Braff dans le nez qui recule, secoué par la puissance d'un tel coup! Rappelez vous, toute sa puissance est dans ses bras, pas dans son nez, ce qui a pour conséquence que cette partie là de son corps encaisse très mal des coups tels que peut en déployer Braff. Et voilà d'ailleurs Braff qui touche le sol, du sang et un doigt de Grekki dans la bouche, tandis que celui-ci reste immobile, bouche bée, avec une magnifique trace de chaussure au milieu du visage.

Il avait pas voulut reculer pour laisser à Braff l'occasion de séparer le doigts du reste de la main, balors Braff l'avait en peu aider en le repoussant.

Ahahah, je vois en réalité, il lui a distribué une multitude de coup de pieds à une vitesse incroyable sans que personne ne le voit tellement qu'il est rapide!

Shishiryu, arrête de raconter des bétises pour le public adolescent crédule en manque d'action, il lui a juste foutu un gros coup de pieds dans le pif! Tout le monde serait sonné après ça, même avec une impressionante différence de niveau!


Regardez ça, voila que Braff s'avance à nouveau vers Grekki ! Il n'a en effet pas la patience d'attendre gentiement que son adversaire daigne tomber au sol au bout d'un quart d'heure comme dans les manga normaux. Mais que fait-il, il n'attrape à la gorge d'une main, et à la hanche d'une autre. Il le soulège et le fracasse au sol, c'est monstrueux! Pour les amateurs qui auront reconnut, c'est un magnifique ChocSlam Paindriver, technique de finition monstrueuse utilisée par les géants catcheurs.

Nous remarqueront d'ailleurs l'incroyable puissance de Braff qui grâce au poids de son adversaire vient de fendre le ring, et qui grâce à sa puissance vient de faire éclater en milliers de petit morceau l'armure de bronze de son adversaire.

A oui, parce que vous n'êtes pas au courant, mais comme les dieux des géants sont un peu stupides, ils ont fait des armures en bronze sensées protégé les chevaliers de bronze, mais ces dites armures se brise au moindre coup d'un guerrier un peu entrainé, pratique hein?

Ne manquez pas notre prochain combat : Quand Braff rencontre un géant androgyne!
avatar
Amalrik "Braff" Brizmur

♦ Localisation : BAAAAAAAAAAAAAAH
♦ Équipage : Léjioooooooon

Feuille de personnage
Dorikis: 1223
Popularité: 102
Intégrité: -94

Ven 22 Juil 2011 - 12:35

Alos que le tournoi des géant pour l'armure d'Eraklès à commencé, Braff se retrouve opposé à Grekki, le chevalier du grizzli rageux avant son hibernation. Après une magnifique séance calin durant laquelle Grekki n'a laissé transparaitre aucun doute sur son côté bisounours, Braff c'est servit des knacky, et à remporter le titre de champion du monde de la WWE en écrasant au sol son adversaire. L'épisode c'est arrêter sur l'annonce du prochain combat que nous allions voir : Braff vs Shut, le chevalier de la donzelle vierge sado-mazo!

Papapata :

Episode 2 : Appelez-moi maîtresse!

C'est le moment magnifique d'un épisode, celui où on fait semblant de maintenir le suspence alors que tout à déjà été anoncé! Donc nous arrivons encore une fois sur l'île de la Mort, où nous pouvons entendre les cris des très nombreux spectateurs du tournoi pour l'armure d'obsidienne. La liesse est à son comble tandis qu'une caméra fait un gros plan presque inutile sur le tableau des scores.

Cela dit, nous pouvons voir les résultats du tour précédent, chose très rare dans les anime vu que tout est en japonais et qu'on ne juge pas nécessaire de mentionner les gens qui ne sont pas les héros. Donc, nous avant Shishiryu, Yoga, Shut, Chakaka, S'ilya, Ikiki, Aoïli et Ravioli, son frère, il y en a d'autre mais j'ai la flemme, et de toute façon la caméra à changer de plan et à fait un zoom sur le seul mec dont on a rien à cirer : le commentateur!

Il explique maintenant que Shut va arriver sur le terrain, tout beau tout fort en armure scintillante, et que ce chevalier est réputé, pour sa sexualité très ouverte, d'avoir déjà passé la nuit avec la moitié des hommes et femmes présents dans les gradins, quelque soit leur race. Oh, mais le sol tremble... Regardez, voilà le premier géant qui arrive au loin.

Admirez ce corps de dieu à moitié nu descendant les escaliers à toute vitesse sous les hurlement de joie des femmes peu farouche et des bi curieux. Admirez cette douce chevelure Mauve à poix oranges qui se soulèvre sous le vent, honnêtement, il vous fait pas rêver ce mec ? Et il bondit j'entends même sa magnifique formule d'invocation de son armure qui comme toute bonne armure sado masochiste va se coller contre son corps d'elle même, avec plein d'effets lumineux rigolos!

OH OUI FAIT MOI MAAAAAL!

Bon pour éviter d'interdire ce programme aux mineurs qui regarde cette émission, nous allons passé sur la partie enfilage et dévêtissement de l'armure, pour arriver directement au moment où notre homme très viril avec son armure rose bonbon, et ses chaînes tombe au milieu du ring. Les filles n'ont même pas le temps d'applaudir qu'un second tremblement, bien plus important, secoud le ring, un peu comme si un séisme l'avait frappé. Et oui, Braff venait de faire à peut prêt la même chose que Shut, sauf qu'il était BEAUCOUP plus lourd, que son adversaire, et qu'il le dominait d'au moins deux tête. Ah oui, parce qu'on vous l'avait pas dit, mais Shut est sensé être un combattant d'élite et tout, mais il est taillé comme une crevette, combiné à sa taille gigantesque, nous le compareront poétiquement à un eucaliptus : Grand, long, fin, qui se glisse partout, et qui sent bon les vacances.

Ah et j'ai faillit oublié le cri de guerre de Braff :

MEEEENJJJEEEEEEEEEEEEEE

Oui, il a une petite voix mélodieuse et discrète quand il hurle notre Braff!

Ca y est, les deux combattants sont posés sur le ring, et le caméraman pète encore son cable en faisant tourné la caméra autour des deux protagoniste. Et pour vous évitez la séance manège enchanter, comme je suis gentils, je vous propose d'écouter la discussion très interressante sur Shut que sont en train d'avoir Aoïli et Ravioli, les chevaliers d'or de la grosse peluche qui rugit et que tu peu recharger comme tu veux, et de l'étalon des plaines luisant par son arc bander et ses incroyables attributs chevalins!

Ah, en fait vu le nombre de gros mots et d'allusions sexuelles qui son faites, je pense que je vais me contenter de vous faire la traduction. Donc, en gros, Ravioli explique que les chaînes de la sado-maso sont des armes particulière puisque maniées par Shut, elle touchent quiconque entre dans le cercle qu'elles forment. Cela dit s'il veut il peut laissé pénétrer les gens quand même s'il veut... Ah et maintenant il Aïoli explique qu'il a déjà vu Shut nu et... Oubliez immédiatement, et revenons au combat.

Et revenons à Braff et Shut face à face!

Braff qui n'en peut plus de cette attente et s'élance de toute sa masse, le poing droit en arrière, manifestement déterminer à exploser la tronche de son adversaire, en toute amitié, cela va de soit! Shut ne bouge pas d'un poils pour l'instant et se contente de maintenir les chaînes de domination en cerlces concentriques au sol.

Braff atteint la limite du cercle formé par les chaînes, il commence à hurler et à lancé son point et...

J'aime les géants soumis!!

Oui oui, c'est bien le nom d'une attaque! Et donc part deux mouvement de bras particulièrement bien exectués, Shut active les chaînes sado-maso, qui s'enroulent partout sur le corps musclé et huilé de Braff. Nous pouvons remarquez le très grand intérêt défensif de cette attaque, vu que du coup il y en a une qui a entièrement bloqué l'avancé de son bras.

Huhuhu!

Tu ne peux rien faire Braff, les chaînes de la donzelle vierge sado-maso sont incassable et infranchissable si je ne veux pas que tu les franchisses. Tu vois, à l'heure actuelle, je peux m'approcher très prêt de toi sans que tu ne me blesse, assez prêt pour que...

SPLAAAAAASH!

Et oui, lentement mais surement, Shut s'était approché de Braff pour lui faire son petit discours, jusqu'à être en contact avec lui, en oubliant négligement qu'il n'avait pas attaché la tête du géant. Alors bien sur, normalement, les règles du fair play de manga interdisent que l'on porte un coup à son adversaire pendant qu'il explique à quel point son attaque est surpuissante et inévitable. Malheureusement, Braff ne connait pas les règles du fair play dans les mangas.

Il avait donc sortit à Shut, au milieu de son discours, la technique ultime transmise de génération en génération dans sa famille, depuis au moins l'année dernière : Le Ghrau Kou D'bhoulle den tha fhaçe! Compte tenu du fait que le crâne de Braff était bien plus dur que la moyenne (excès d'os par rapport au cerveau), qu'il était musculairement parlant plus fort que Shut, ben le résultat fut très interressant. Un magnifique Crac se fit entendre, et Shut recula de quelques pas, son nez formant un angle peu courant, et inondant son visage de sang.

Braff profita de ce moment d'hébètement de son adversaire pour utiliser sa deuxième technique : "là Ghrrauce mandale shur là Thronsh". Shut se retrouva donc encore une fois à reculer, en tirant ses chaînes à lui.

Hey normalement c'est pas comme ça dans le script, Shut est sensé dominer le match sans se prendre un coup, puis tombé amoureux de Braff et lui accorder la victoire et se soumettant à ses caprices les plus cochons!

Ouais, mais il parait que les studios pourraient porter plainte, et puis Braff n'a pas lut le script...


Donc, nous nous retrouvons au final à une situation similaire à ce qu'il y avait au départ, à savoir Shut dans un coin avec ses chaînes, Braff dans l'autre avec son traditionnel air abscent, et Aïoli discutant sexe avec son frère. Il n'y avait qu'une différence : au début du combat, le nez de Shut n'était pas écrasé et sanglant.

Hahaha tu es perdu baintedant Braff, ude attaque de barche jabais deux fois sur un chevalier!

Sur cette réplique magnique de Shut, Braff se reélance avec son poing en hurlant. Il se fait enchainer, Shut s'approche en recommençant son discours, très fier de son hypothèse tordue. Et je vous le donne en mille : un nouvel enchainement tête/baffe de la part de Braff qui marche très bien et cette fois envoie valdinguer Shut dans les cordes du ring.

Ben oui, faut être demeuré pour reproduire la même situation et en plus aller penser que cela se déroulera différement.

Ah en fait, Shut avait raison, il y a une grosse différence avec le premier assaut : en plus de son nez, il a perdu la moitié de ses dents!

Bon v'avoue tu te dévends, balheureusebent pour toi, v'ai une arme ultibe hahaha, tu de pourras pas be battre!

C'est à ce moment que Shut brandit son escargophone de poche pour recourrir à sa solution préféré : appeler son frère Ikiki à la rescousse afin qu'il poutre du Braff sans difficultés. Il est donc temps pour nous d'aller à plusieurs kilomètres de là, dans un spa bourré de fumée et de feu, ou est en train de dragué Ikiki, le chevalier du poulet roti avec de la sauve moutarde!

*dring dring*

Allo?

*petite voix qui est celle de Shut*

Ah désolé Frangin mais ça va pas être possible, d'un parce que je suis sur le point de conclure avec une fille galbé comme une déesse, et de deux parce que les scénaristes n'ont prévu mon arrivé que pour l'épisode 4, quand Braff affrontera Chakaka, et que je devrais me sacrifier en concentrant tout mon cosmos et en provocant une explosion assez puissante pour détruire 3 fois la terre, mais qui ne fera que pulvériser le corps de mon ennemis. Aller sans rancune!

*clic*

Revenons au tournoi, où Shut vient de balancer son téléphone de rage. En effet, s'il n'avait jamais perdu un combat et put séduire autant de filles et de bi curieux, c'était pour la simple et bonne raison qu'à chaque fois qu'il risquait de perdre son frère Ikiki était arrivé à la rescousse et avec explosé la tronche au grand méchant, puis en ce suicidant comme un abruti.


Pour la première fois de sa vie il allait devoir se battre pour de vrai!

C'était d'autant plus le cas que Braff venait de bondir au-dessus de lui pour faire ce que les pros appellerais un magnifique plaquage à la ronflex! Bien sûr, Les chaînes s'élevent toutes d'un coup pour aller intercepter le géant et le vaincre, parce qu'il fallait être stupide pour s'élever dans les airs, et donc se mettre dans une situation où l'on ne pourrait pas esquiver les coups.

Cette fois Braff est foutu, les chaînes protègent mieux la tête que n'importe quoi d'autre, elles vont le cueillir en vol et le repousser, ce qui donnera la victoire à Shut!

Yoga... Braff fait 60 tonnes...

Et?

La gravité ça te dit quelque chose?

La quoi?

Rien laisse tomber !


Alors que les chaînes tapae de partout sur le corps musclé et massif de Braff, tous les chevaliers comprennent d'un coup ce que voulait dire Chakaka. En effet, ce petit salopiaud de Newton avait décidé que c'était pas 4 chaînes manipulées par une eucapyptus vivant qui pourrait arrêter la chute libre d'un géant de 60 tonnes, même si l'eucalyptus était sensé être un guerrier sur-entrainé.

Monde de merde!


C'est ce que tout le monde à put entendre des dernière paroles de Shut, même si le boucan pas possible causé par la chute de Braff, combiné au son des os, de l'armure de bronze et des chaînes qui éclatent a fait qu'il est possible que nous ayons mal compris. Toujours est-il qu'on va encore devoir faire des réparations sur ce fichu ring, et que les femmes de ménage vont encore se plaindre parce que les morceaux de cadavres écrasé, ça tâche...

Et il faudra également trouver un moyen de désincruster Braff, d'ailleurs.

La prochaine fois, toujours plus de graveleux, avec le duel entre Braff et son gros serpent!
avatar
Amalrik "Braff" Brizmur

♦ Localisation : BAAAAAAAAAAAAAAH
♦ Équipage : Léjioooooooon

Feuille de personnage
Dorikis: 1223
Popularité: 102
Intégrité: -94

Lun 25 Juil 2011 - 12:34

Toujours dans le cadre du tournoi des géants, Braff a rencontré Shut, de la donzelle vierge sado-maso. Lors de ce combat la brute c'est faite fouetté, puis a une droit à un interlude escargophonique inutile. Il a finalement vaincu son adversaire en le transformant en crèpe, malgré quelques blessures légères. Il est donc temps d'annoncer le prochain combat : Braff vs Shishiryu, le chevalier du gros serpent mystique incassable avec une garantie de 3 ans.

Papapata :

Episode 3 : Admire mon gros serpent !

Et cet épisode commence sur les chapeaux de roue, vu que nous pouvons déjà voir Braff d'un côté du ring, prêt au combat, faisant face à Shishiryu, son terrible adversaire, qui a les yeux fermés en attendant la charge de son ennemi. Tout autour deux, le publique est en liesse. Il faut dire Braff a quand même quelques victoires à son actif, et Shishiryu a trop la classe avec ses cheveux longs, son armure verte, et le bouclier qu'il porte au bras gauche.

Et le combat commence très fort avec une charge de Braff sur Shishiryu, qui, alerté par le bruit, a ouvert les yeux. Braff s'élance pour porter un magnifique coup de pieds au visage du chevalier du gros serpent, qui esquive en réalisant une magnifique roue, coup de poing, esquive, coup de poing, parade, coup de pieds, c'est incroyable l'intensité qui se dégage de ce combat, on croirait presque un combat de street fighter où l'on essaie de placé ses grosses combo! Et un autre Coup de pieds de Braff qui est bloqué par le bouclier de Shishiryu, qui s'élance pour une contre attaque.

Ah, alors que le chevalier tout vert est vu de profil tout troublé avec un sourire, nous pouvant être sur que ce n'est pas un coup banal. Regardez, il y a même un effet lumineux avec plein de petit traits dans le fond. Et paaaaf, il porte le premier coup en donnant un splendide coup de point dans l'estomac de Braff qui crache du sang et s'effondre les yeux grand ouverts. Quelle puissance mes amis, quelle puissance!

D'ailleurs il est fort possible que tout le publique ai été frappé aussi vu qu'a part la petite musique dramatique que nous entendons au loin, et les gémissement de Braff, il n'y a plus aucun bruit.

Et il essaie de se relever mais n'y parvient pas. Il semble évident que Shishiryu a très probablement gagné le combat. Il ferme donc les yeux en souriant, puis se retourne pour voir ShuShunrei son amante lui annoncer que son vieux maître est malade. C'est pas beau la loyauté ? Elle a préféré venir interrompre un des combats les plus importants de la vie de son ami plutôt que prendre soin d'un vieil homme malade!

Et tandis qu'ils discutent, Braff a décidé de se relever, ce qui ne fait qu'accroitre encore le dramatique de la scène! Shishiryu va devoir encore se battre avant de pouvoir foncer rejoindre son vieux maître pour s'occuper de lui.

Attends moi là, je défonce vite-fait ce looser et je vais te faire ta fête!

Mhouaaaa phaurrrrr!

Arrête tes bétises, en un seul coup je vais te taper tellement fort qu'on retrouvera ton visage sur la lune.

Graeuuh?

Et oui, grâce à la technique de bourrin que m'a apprit le vieux chnoque qui m'a formé : La colère du dragon!

Saaaa thrau cynpple!


Et oui, dans l'anime, ça rendait mieux, mais que voulez vous, les scénaristes ont parfait une certaine tendance à se laissé emporter quand il veulent faire de l'audience.

Oh mon dieu! Regarder ça, le fond derrière Shishiryu est devenu rouge, et tandis qu'il bouge les bras bizarrement, un immense serpent tout moche avec un contrat de garanti dans la bouche est apparu derrière lui. C'est le moment de la première grosse attaque!

Shozan Sho Ryu Ha!

Et c'est un magnifique upercut qui atteint Braff en plein dans le menton, faisant décoller son immense carcasse, qui s'écrase au sol avec du sang qui gicle. Et tout le public en est bouche bée. Les chevalier restant qui assiste au combat euh même trouve ça impressionant. Pour cité Shut qui finalement n'est pas si mort que ça : "il n'avait jamais vu un serpent aussi gros".

Et une fois encore, Shishiryu, qui n'a rien compris au scénario, se retourne vers sa maîtresse et se prépare à sortir du ring. Sauf que non! Car encore une fois, Braff se relève en tremblant!

Mais c'est pas vrai, l'autre vieux m'a dit que c'était mortelle comme technique! Publicité mensongère va!

Mhouaaaa ghaniééééé


Et Braff agite les bras pour montrer toute sa rage et fait pleuvoir une véritable pluie de coup sur son adversaire. Ses points énormes frappent à droite, à gauche, pour tout vous dire, il y a même un fond tout noir avec des traits lumineux pendant son attaque. Mais de manière incroyable, Shishiryu les part tous un par hein, à chaque endroit où le poing de Braff va attérir, il rencontre le bouclier de son adversaire. Ca semble trop facile pour le chevalier du gros serpent!

Après cet enchainement, les deux adversaires se toisent, Shishiryu affiche un sourire sur de lui, Braff son traditionnel visage inexpressif. Et maintenant, voici l'heure de l'explication du pourquoi du comment!

Tu ne peux rien contre moi! Lorsque l'armure de bronze du serpent gros serpent mystique a été forgée, le fogeron a signé un contrat de garanti pour trois ans, promettant que le bouclier serait indestructible et que jamais un coup de poing sans armure ne pourrait le détruire, ce qui est exeptionnel pour un bouclier! J'ai la défense ultime!
Et puis, en plus, il y a la même garanti sur moin poing droit, du coup j'ai le poing ultime qui peut détruire toutes les armures, même celles qui sont rendus indestructibles par des contrats de garanti! mouhahahahaha


Et voilà une nouvelle attaque qui cette fois, provient de Shishiryu. Un réflexe de Braff le pousse à lever son bras en protection, mais son adversaire est trop puissant, il lui fraccasse le bras et l'envoie voler. Cette fois, il est impossible qu'il se relève, il s'est prit trop de coups! Mais si, c'est incroyable, il se remets debout et en plus, il a un sourire niais qui peut faire croire, à tord qu'il a compris quelque chose!

Mais il est fou de se relever, il n'a aucune chance !

Pas tout a fait S'ilya, il y a une faille dans le système de Shishiryu, et Braff doit sourire parce qu'il a compris enfin la manière dont il allait pouvoir vaincre son adversaire.

Mhouaaaaa Tapeeeeeeeeeer!

Ou bien il est juste trop demeuré pour comprendre qu'il doit abandonner...


Et Braff s'élance à nouveau en hurlant vers Shishiryu, avec l'intention manifeste de le défoncer. Et Shishiryu, encore une fois lève son bouclier pour se protéger de son adversaire, qui fonce droit dessus, la tête en avant! Oh, un grand flash lumineux avec du sang, suivit de 50 prises de vu avec tout plein de visage immobiles montrant une très grande surprise! C'est un coup très important pour la suite du combat manifestement! Regardez ça, le bouclier de Shishryu est fissuré de partout, tandis que Braff est a genou, complètement sonné, avec le visage en sang!

Comme les animateurs de l'évènement son gentils, voilà qu'il nous montre un ralenti pour que nous visualisions mieux la scène. Comme vous pouvez le voir, Braff ayant oublié la résistance du bouclier est aller écraser son visage dessus, ce qui est sans doute responsable de son état quelque peu, végétatif. Pendant ce temps, Shishiryu c'est que se serait une bonne idée de jouer au percussions et a donc frapper de toutes ses forces avec son poings destructeur de boucliers incassables sur son bouclier. Et le pire dans tout ça, c'est que la garanti n'avait pas effet si votre bouclier était détruit par vous même. Comme quoi, il faut toujours lire les petits caractères en bas du contrat!

Et c'est incroyable, Braff se relève encore! Il semble ne pas comprendre la notion de défaite, et est donc déterminer à gagné. Enfin, si on peu appeler sa bétise de la détermination.

Et voilà un nouveau rebondissement! Shishiryu se débarasse de son armure sous prétexte que sans son bouclier elle ne lui sert à rien. Ce n'est probablement qu'une excuse pour afficher son torse nu! A moins qu'il le pense vraiment, mais dans ce cas, ça devient grave. Et magnifique geste de Braff qui pour faire pareil enlève son tee-shirt (rappellons qu'il n'a pas d'armure lui) affichant un magnifique corps de catcheur!

Et voilà Shut qui squatte pour les engeuler! Non, c'est pas que le fait d'exposer leur torse est trop dangeureux ou quoi, c'est juste que tant qu'a faire un strip tease, ils auraient put aller jusqu'au bout quand même, par respect pour les femmes célibataires, les bi-curieux, et les chevaliers de la donzelle vierge sado-maso en manque!

Et c'est le moment tant attendu : celui du face à face interminable avec des monologues inutiles sur fond de musique dramatique dont le but est d'entretenir le suspens. Et parce que j'en ai marre, et que vous avez autre chose à glander, je vous mets une page de pub en attendant.

Quand j'étais petit, ma maman me faisait des gateaux pas toujours bon. Maintenant que je suis grand, ma maman c'est faite assassinée par un tueur en série, elle ne peut donc plus me faire de mauvais gateaux. Heureusement, les gateaux Achié de mamie Dégeu sont là pour me rappeler ce bon gout de brulé, avec une pâte trop liquide, et les reste de la morve du chat.

Les gateaux Achié de mami Dégeu, des gateaux avec le bon mauvais gout de quand vous étiez petits!


Et nous reprenons le combat qui recommence à peine, avec un échange de coup rappelant énormément celui du début, encore une fois, coups de poings et coups de pieds s'enchainent à une vitesse incroyable sans qu'ancun morceau de chaire ne soit touché. Cela dit, ça commence franchement à sentir la sueur masculine et la testostérone, il devient évident que le combat va bientôt touché à son terme!

Et ils s'empoignent l'un l'autre par les mains en serrant comme des mongoliens! Leur but est manifestement d'écrasé chacun les mains de leur adversaire, enfin, si tenté que Braff soit capable d'avoir un but. C'est d'ailleurs le Braff sus-nommé qui casse ce duel de véritables mecs en portant un coup de pieds formidable au visage de Shishiryu, qui esquive en faisant un magnifique salto, et ya pas à dire, un géant qui fait un salto, ça à déchire grave!

Et Braff s'élance à nouveau pour faire pleuvoir les coups sur son adversaire, qui les esquive, les un après les autres. Il semble tellement sur de lui. Apparement il a même réussit à tous les esquiver vu qu'on a maintenant Braff d'un côté, et Shishiryu de l'autre qui réagit comme s'il ne s'était pas fait touché. Et il commence à nouveau à partir sur une longue explication sur la vitesse des coup, sans se rendre compte que Braff, pour une raison mystérieuse, à réussit à porter un coup à retardement!

Ding! le compte à rebours est finit, et voilà que Shishiryu s'effondre au sol en crachant du sang, la magnifique marque d'un poing monstrueux tatouée sur son estomac! Cepandant, il a pas fait tout ce combat pour perdre de manière aussi ridicule. Et Braff s'élance à nouveau pour faire son enchainement de coups plus puissants les uns que les autres. Encore une fois, Shishiryu esquive la plupart des coups, puis au bout de quelques secondes, il s'effondre à nouveaux. Ce n'est pas un mais deux coups de poings à retadement qu'il s'est prit dans le bide.

Comme il n'ai pas particulièrement fan des marques de coups dans l'estomac, il se redresse, et annonce que cela son dernier coup. A sa prochaine attaque, l'un des deux adversaires mourra.

Voici le moment tant attendu du flashback!

Tu vois Shishiryu, le Rozan Sho Ryu Ha, est d'une puissance redoutable, avec tu peux vaincre n'importe quel adversaire, mais comme par soucis de cohérence avec l'histoire, il faut que tu es une faiblesse, ben on va dire que cette technique expose ton coeur au coups de ton adversaire. Dans mon pays, on appelle ça la griffe droite du dragon, mais seulement parce que ça fait joli.

Bon c'est pas tout, mais moi, faut que j'aille voir Shushunrei sous la douche, tu m'accompagne?


Et voilà, maintenant que vous savez tous où Braff va porter son prochain coup, reprenons la scène : Shishiryu, recommence une nouvelle fois à agiter les bras avec un fond rouge et noir et un serpent tout moche tenant un contrat entre les dents. Braff quand à lui, agite les bras en hurlant. Non il n'est pas en train de suivre les étoiles de sa constellation, il se comporte juste comme un gorille qui essaie d'impressionner son adversaire avant de charger.

Et ça y est, les coups partent.

Rozan Sho Ryu Ha

WAZZZZAAAAAAAAAAAAA


Et bam, un nouvel éclair lumineux, et nous voyons Braff, le visage déformé par le poing de Shishiryu loger dans sa joue droite, et Shishiryu, avec le poing de Braff loger pile au niveau de son coeur. Comme bien sur, vous avez suivit le flashback, vous savez que Shishiryu va mourir, et donc, Braff a bel et bien gagner ce combat, malgré le fait qu'il est méchament sonné.

Braff vite, Shishiryu va mourir, mais tu peux encore le sauver, il faut relancer son coeur! tu dois taper dans son dos, au niveau de la griffe droite du dragon, et avec exactement la même force qu'avant! Tu peux le faire!

Mennnjéééé


Et voici donc que le moment grandiose qui a fait pleurnicher tout le monde dans l'anime vient d'être cassé par Braff, qui, plutôt que de tenter un truc incroyable pous sauver son adversaire à préférer lui arracher une jambe pour prendre son quatre heure.

Au final, l'amitié, c'est pas top...

Et sur cette note nous allons vous abandonner pour l'instant, en vous laissant une annonce qui va vous laisser sur votre faim : Prochain combat, Braff vs Un chevalier d'or qui pète la classe!
avatar
Amalrik "Braff" Brizmur

♦ Localisation : BAAAAAAAAAAAAAAH
♦ Équipage : Léjioooooooon

Feuille de personnage
Dorikis: 1223
Popularité: 102
Intégrité: -94

Lun 1 Aoû 2011 - 12:45

Après une nouvelle victoire qui a causé la mort de Shishiryu durant le combat des géants, Braff est soigné pour qu'il se remette des blessures provoquées par le combat entre lui et l'ancien chevalier du serpent. Quelques jours plus tard, il est à nouveau envoyé sur le ring pour affronter son plus redoutable adversaire depuis le début du tournoi. En effet, il se retrouve affronter le redoutable Shakaka, le chevalier d'or de la plus si vierge que ça.

Papapata :

Episode 4 : L'amitié triomphera ! Initiation au 43ème sens et demi !

Et nous nous retrouvons sur le ring du fabuleux tournoi des géants, avec, comme vous pouvez le remarquer, un magnifique Braff en train de hurler et de montrer l'intégralité de sa musculature ! En effet, il n'avait prévu qu'un seul haut pour ce combat, et comme il l'a déchiré lors de son dernier combat, ben forcément, il l'a plus. Oh, regardez comme c'est mignon, il fait même un haka en attendant que son adversaire arrive.

Et voilà que déjà on l'annonce, lui puissant, le redoutable, l'invicible Shakaka de la pas si vierge que ça ! Tandis que les hurlements de terreur retentissent dans les rangs des trois fans de Braff qui sont dans les gradins, un Magnifique géant aux cheveux blonds affichant une armure faite en or pur s'approche. Il faut avouer, il pète la classe, et la mise en scène est super bien fichue. D'abord, on voit ses pieds, puis ses bras, puis son torse, puis son casque, puis son orteils gauche, puis son oeil droit, puis son fessier, puis....

*Un coup de feu retentit là où se trouvent les caméramen*

Donc voilà, nous avons maintenant une magnifique image de son visage impassible. Il faut avouer que cet homme mérite très largement son titre de chevalier le plus classe de tous les chevaliers d'or. Il faut dire, il a toujours énormément travailler ses répliques. Il ferme même les yeux maintenant. Surement un moyen d'accroitre son cosmos pour dominer son adversaire sans aucuns soucis. Pardon? Ah non, ben figurez vous que la direction vient de m'apprendre qu'il a fait un pari avec Aïoli, le chevalier d'or du gros chat trop kawai. Les termes du contrat ne sont pas très clairs, mais la principale phrase était : "un type comme lui, je le défonce les yeux fermés".

Et voilà enfin le chevalier debout sur le ring, les yeux fermés, à attendre que la cloche sonne.

Et ça y est, et sans que quiconque n'ai put profiter du moment de jaugeage d'un quart d'heure traditionnel, voilà que Braff sélance pour exploser son adversaire. Il est en train de hurler, et brandit son poing massif, qu'il est sur le point d'abattre avec violence sur le crâne du redoutable chevalier de la pas si vierge que ça. Mais? Il a tapé dans le vide! Comment est-ce possible, personne n'a vu bouger Shakaka. Et regarder, voici que Braff s'envole, propulser par un coup que personne n'a vu. Entendez le fracas qu'il fait en s'écrasant sur le sol, c'est la preuve de l'incoryable puissance du chevalier d'or.

Et admirez voilà le dit chevalier d'or qui sort un papier, contenant le traditionnel discours que tout chevalier d'or a pour devoir de raconter fasse à un adversaire, et ce dans le but de permettre à ceux qui n'ont pas suivit tous les épisodes de comprendre ce qu'il se passe. Remarquez d'ailleurs qu'il le lit parfaitement bien alors qu'il a les yeux fermés, ça veut dire que soit il triche, soit il connait le discours par coeur à force de le répéter... Dans un cas comme dans l'autre, c'est flippant!

Tu ne peux rien contre moi vulgaire chevalier de mettre la catégorie de chevalier de votre adversaire ici ! Les chevaliers d'or peuvent se déplacer à la vitesse de la lumière, toi tu atteins la vitesse du son. Je suis bien trop puissant pour toi, tu es condamné, tu ne maitrises pas le 43ème sens et demi ! C'est ta seule chance de me battre. Et Shakaka est qu'un imbécile qui fait encore dans son lit!

Hey! Qui est l'enfoiré qui a rajouté ça sur ma feuille?


A oui, pour ceux qui ne sont pas au courant, les géants ont, comme tous les êtres humains 5 sens. Cependant, ils se sont dits que pour les chevaliers, ça n'était pas suffisant, et ils ont décidés d'en rajouter un, et comme il est interdit dans la religion des géant de prononcer le mot 6, ils ont donc préféré prendre 43,5 comme chiffre, apparement, ça sonnait mieux. Ce fameux sens est sensé être atteint lorsqu'un géant arrive à faire à exploser son énergie intérieur pour décupler ses capacités de combat. Enfin, cherchez pas, c'est un truc de manga, c'est pas forcément logique!

Mais regardez donc, Shakaka vient de ranger sa feuille, et approche les mains l'une de l'autre dans le but surement d'achever Braff qui se relève doucement. Une petite lumière dorée commence à luire dans les main du chevalier d'or. Il va vaincre! Braff va mourir ! NOOOOOOOON !

Diamond Dust!

Mais voilà qu'un étrange nuage de neige jaillit et atteint Shakaka, qui stop son attaque et va se chercher une petite laine pour faire fasse à cette attaque. Maintenant, entre le chevalier d'or et sa proie, un nouveau combattant se dresse. Une chevelure blonde dorée, une armure avec un pitit noiseau sur le casque, nul doute possible, c'était Yoga, le chevalier du vilain petit canard ! Il regardait son adversaire qui venait de se trouver une écharpe et un pull. Il se redressa et commença son traditionnelle discours sur l'amour toussatoussa.

Shakaka, tu n'y arriveras pas, Braff est le plus puissant d'entre nous, et je l'aiderais à te vaincre ! Tu es peut être un chevalier d'or, mais nous nous protégeons... Euh... comment elle s'appelle... A vi, Tata Na! Enfin, voilà, nous la protégeons, et au nom de la justice, de l'amour, et de l'amitié, nous ne pouvons pas perdre! Nous allons tous faire exploser nos cosmos, et nous vaincrons! J'ai même manger des flageollets pour m'aider. Maintenant, goutte à ma plus puissante attaque!


Et voilà que Yoga agite les bras comme s'il volait ! Un battement de bras, deux battements de bras. Il donne deux coups de poings en l'air en faisant jaillir des étranges rayons blancs. Maintenant, il réunit ses deux mains, et les agite devant lui, comme s'il se servait d'un pistolet. Il lançait son attaque.

Auroraaaa Thundeeeeer Attaaaaaa...

SPLAAAAAM

Oh mais quel retournement de situation, Braff vient d'assomer son camarade avec un magnifique coup sur le crâne. Et voilà maintenant qu'il l'attrape et le balance du ring en hurlant! Pourquoi a-t-il fait ça? Est-il en réalité un allié du chevalier d'or?

Braff pha prèttet çon menjé!

Ce géant est un mystère...

Donc nous revoilà donc dans la situation initiale : Braff face à Shakaka, qui a enlevé la petite laine pendant que le chevalier du vilain petit canard se faisait envoyé promener. Cela dit, Braff semble bien plus en colère que précédemment, et Shakaka quand à lui, a même haussé un sourcils plein de sous-entendus, preuve de son extrème agacement. Il y avait pas à dire, l'arrivée de Yoga a jeté un froid...

Oh, mais regardez, voilà que Shakaka réunit encore ses mains pour formé une petite boule dorée entre elles. Il est auréolé d'or maintenant. Apparement, il semble être prêt à mettre le paquet cette fois. Tout le monde commence même déjà à paniqué, même Braff est paralysé en se demandant ce qu'il peut bien se passer.

Mais, que se passe-t-il encore? Voilà que des flammes jaillissent de partout sur le ring. On entend le cri d'un poulet en train de cramer vivant. Mais c'est pas possible, regardez, là, juste derrière Shakaka, c'est... c'est... C'est Ikiki, le chevalier du poulet rôti! Le frère de Shut! Voilà qu'il est arrivé tout en armure pour se sacrifier et emporter le chevalier de la pas si vierge que ça dans la tombe. Sous l'émotion, Shakaka en a même oublié de terminer son attaque!

Je suis là Braff. J'ai compris son point faible, je vais provoquer une explosion nucléaire centrée sur son nombril comme ça il périra. Moi je m'en fiche de toute façon, le réalisateur me fera rennaitre dans une dizaine d'épisode pour détruire un autre chevalier superpuissant que seul mon sacrifice pourra vaincre.

Manifestement, le chevalier n'a pas remarqué que Braff tic depuis qu'il est arrivé. Manifestement, là, notre monstrueux géant était en mode berserk, et ça allait faire mal... Aller, tous ensemble, 3...

2...

1...

Chargez!

Et voilà Braff qui assème un GIGAKOUDEUXPOHEIN sur le nez de Ikiki. Le voilà même qui enchaine et se jette sur son camarade pour le réduire en cendre, sous les yeux grands ouverts de Shakaka, qui n'y comprend plus rien. Pour éviter de vous choquer avec toute la violence déployée par Braff, je propose que nous consacrions le temps de tabassage à un débat très interressant entre Brotney et Shanon, deux adolescente qui ont assisté à tous les combats.

Non mais attends Shishiryu il est trop trop canon! C'est le plus beau de tous ! Et puis il passe son temps à se déshabillé.

Ahah, ça se voit que t'es jamais aller voir Shut sous la douche toi, tu sais, il n'y a pas que ses chaînes qui soit longues de plusieurs dizaines de mère!

Pff tu exagère, là! Par contre, s'il y en a un qui est superbeau, c'est bien Yoga, attend, il est blond, il porte du bleu, et en pus il amène une rose à sa maman morte tous les jours!

Bah de toute façon, il c'est fait battre par Braff. Il est affreusement moche celui là, puis il put!

Ouais!

Merci les filles. Et revenons maintenant sur Braff, qui se relève, les poings couverts de sang. A côté de ses jambes, un petit tas de chaire sanguinolente. Probablement les restes de Ikiki, mais vu son état, je vous avoue qu'un doute subsiste. Braff est d'ailleurs toujours furieux, et maintenant que la source de sa colère s'est déguisée en steak haché, il tourne son attention vers le dernier homme debout sur ce ring : Shakaka.

Hahah bien joué, maintenant tu...

SPLAASH

Voilà que Braff vient de casser le beau discours de méchant de manga en lui plaçant un magnifique coup de bras dans la gorge, un coup de la corde à linge, pour les habitué. Et enchaine tout de suite derrière sur une descente du coude droit dans le bide de son adversaire. Il le plaque au sol, il tente le tombé!

1, 2...

Shakaka envoie voler Braff et se relève!

Simplement deeeeeeeeeeux!

Bon écoute, faut que...

Et un magnifique spire de Braff, qui vient de se jeter dans le ventre du chevalier d'or. Le fracas est impressionant, heureusement, le niveau de Shakaka est tel qu'il ne ressent qu'à peine les coups que lui porte Braff. Les deux protagonistes se relèvent!

J'ai le droit de...

Et encore une fois avant que l'autre n'ai finit sa phrase, Braff l'a penché deux, la tête dorée entre ses genoux et c'est laissé tombé au sol. Tandis que tout le monde hurle le nom de la technique : le pedigree! Et cette fois avant même que l'autre ne se relève Braff monte sur la troisième corde et s'élance. Il écrase son adversaire! Ca fait mal tellement il est lourd. Mais encore une fois, Shakaka l'éloigne et se redresse.

Tu va m'écouter espèce de ...

Et Braff l'a attrapé à la gorge et le fracasse au sol! C'est le Chocslam! Et encore une fois, il enchaine directement, il se penche vers Shakaka, il agite sa main devant son visage. Il se laisse tomber et écrase son énormé paluche sur le nez de sa victime d'or. C'est le YOU CAN'T SEE MEE!

Ah vraiment, c'est splendide, nous assistons à du catch de haut niveau mesdames et messieurs, manifestement, les années d'entrainement de notre géant préféré ont portées ses fruits. Mais ce n'est pas croyable, après toutes ses techniques de finition, voilà que Shakaka se relève encore, et sans la moindre égratignure. Il n'est pas croyable! C'est bien un chevalier d'or.

Bon, cette fois...

Et Braff l'a attrapé ert dans son élan, l'a balancé PAR DESSUS LA TROISIEME CORDE!

C'est incroyable, le chevalier d'or et hors du ring ! Il va devoir se dépêcher de remonter s'il veut pouvoir gagner. Manifestement, il domine de loin son adversaire, il devrait pouvoir l'écraser en deux secondes deux. Mais que fait-il?

Shakaka, le chevalier de la pas si vierge que ça vient de fondre en larme et cours vers Aïoli? Qu'est-ce qu'il lui arrive?

OUIIIIIIIN Aïoliiiiiii, le monsieur il est méchaaaaaaaaaaaaaaant veut pas me laisser parlerrrrrr...

Chuuuut c'est rien Shakaka, c'est rien, c'est pas grave. Si tu veux on va aller faire un arc tous les deux, durant lequel tu massacrera cinquantes spectres d'Hadès à toi tout seul avec des répliques super-classe, d'accord?

Avec des glaces à la menthe?

Oui, avec des glaces à la menthe!


Et euh.... Ben Shakaka et Aïoli s'en vont. Braff gagne donc ce combat par abandon. C'est moche! Même lui est tellement scandalisé qu'il en a oublié sa colère. C'est oua... Y a pas à dire, je préfère les fins de manga, pour le coup c'est plus classe.

M'enfin bon, ben tant pis... Braff passe donc en finale, son prochain et dernier adversaire sera l'incroyable chevalier S'ilya, du canasson à plumes.
avatar
Amalrik "Braff" Brizmur

♦ Localisation : BAAAAAAAAAAAAAAH
♦ Équipage : Léjioooooooon

Feuille de personnage
Dorikis: 1223
Popularité: 102
Intégrité: -94

Sam 13 Aoû 2011 - 19:03

Là normalement, c'est le moment tant attendu de l'incroyable résumé de l'épisode précédent. Cela dit, j'ai la flemme de vous raconter tout ça alors que si vous êtes arrivez ici, c'est que vous avez lut les trois posts avant (ou bien ça veut dire que vous êtes formidablement crétins), donc ben on va commencer cash, et si vous vous souvenez pas, ben z'avez qu'à lever les yeux, c'est pas loin!

Papapata :

Episode 5 : La chevauché d'la vache qui rit !

Notre épisode commence sur une vision magnifique du ring où vont s'affronter nos deux finalistes. Je rappelle que le gagnant aura l'extrème privilège de posséder l'armure d'obsidienne mise à prit durant ce tournoi titanesque. Le stade est complet la foule est en délire total, c'est sans doute un des matchs les plus prometteurs de l'histoire des tournois pour une armure d'obsidienne, du jamais vu dans l'histoire : un chevalier de bronze contre un chevalier de rien du tout en final alors qu'il y avait des chevaliers d'argent et d'or partout sur le circuit. (ouais vous avait pas vu ceux d'argent parce que je les ai tous balancés sur S'ilya.

Et voici S'ilya, le fabuleux chevalier du cannasson à plume qui arrive en courant ! La foule est en délire ! Il saute pour revétir son armure tandis que la boite contenant son armure s'ouvre. Et mesdames et messieurs voici le moment du thème musical qui va super bien!

Spoiler:
 

Et voici un magnifique fond d'aquarelle pendant que S'ilya se met son armure. D'abord c'est les jambières qui se fixent, sur son jean, suivit de la protection sur ses hanches (on sait jamais un coup vicieux est vite arrivé). Vient ensuite le brassard gauche, qui est suivit d'un tour completautour du chevalier pour nous montrer le brassard droit se fixer. Et c'est le tour du protège coeur mythique, entré dans l'esprit de tout ceux qui ont un jour vu ce brave chevalier en armure! Et maintenant un passage rapide sur les épaulettes, et paff un magnifique zoom sur le casque à l'effigie d'un cheval! Et admirez moi cette pause qu'il prend, un véritable plaisir pour les yeux, surtout suivit de ces deux coup de poings dans le vide avec une lueur bleue, et le tout sur fond d'un cheval avec des plumes. Y a pas à dire, ce type sait avoir la classe.

Et maintenant voici l'arrivée de Braff qui cour à tout allure sous les hurlement de joie de la foule. Et maintenant il s'élance! Et....










*silence complet uniquement interrompu pas le son des criquets*








Ah oui, c'est vrai Braff n'est pas un chevalier, il n'a donc pas d'armure, donc pas non plus de pause super classe, ni d'enfilage d'armure supra long, et encore moins une musique à thème qui va bien. Du coup cette histoire m'a complêtement démotivé, et le publique aussi...

Ahahaha mais voici que S'ilya prend les choses en main Il commence déjà à agiter les mains en formant la constellation du canasson à plume. Manifestement, il veut en finir au plus vite avec un Braff qui le contemple niaisement, attendant sans doute de voir pourquoi ce brave chevalier lui fait coucou. Et puis, il doit enfin avoir lut le script, et a donc compris que quoi qu'il fasse, il était mort : on ne pouvait pas vaincre le héros de l'histoire!

Pegasus Ryu Sein Ken

Et le voilà qui s'élance, avec le cheval à plume derrière lui! C'est fichu maintenant, Braff est condamné. Il va se prendre des centaines de coups de poings dans la face en moins de 3 secondes! C'est....


SBAAAAF

Ou bien S'ilya va se prendre le pieds de Braff dans le bide parce que celui-ci aura prit l'initiative de lever la jambe.... C'est vrai que quand on y pense une jambe c'est plus long qu'un bras, ainsi, en utilisant la technique dite du Bigfoot dans l'estomac, on règle pas mal de chose concernant l'efficacité d'une technique basée sur des coups de poings. Et un truc impressionant : contrairement à la sauvagerie qu'il a affiché lors des précédentes épreuves, Braff ne fait rien de plus que reposer son pieds au sol sans enchainer son adversaire! Mais que lui arrive-t-il ? Il est amorphe, comme s'il en avait marre d'être là. Il faut le remotiver...

JE SAIS...

Le narrateur chuchotte à l'oreille de son voisin qui hoche la tête et part en courant.

Pendant ce temps nous pouvons voir le chevalier de bronze qui titube sur le ring. La puissance du choc lui a sans doute coupé la respiration. Oh, mais il se redresse, malgré la douleur et le sang qui lui coule de la bouche. Sa motivation est extrème, il semble prêt à tous les sacrifices pour gagner ce tournoi. D'ailleurs écoutons le pendant qu'il se remet en position de combat.

Je ne peux pas perdre Braff, je dois retrouver ma soeur!

Euh....

Si quelqu'un pouvait m'expliquer en quoi le fait de gagner un tournoi, et une nouvelle armure permettra à un jeune garçon qui est déjà une légende vivante de retrouver sa soeur, je lui en serait très reconnaissant. L'adresse pour me joindre est le 42 rue de la Grande question, et mon numéro de téléphone est le 51 51 51 51 51. Comment ma boisson préféré? Comment vous avez devinez?

Donc revenons à S'ilya qui pendant mon petit monologue, a annoncé à Braff que cette fois il allait le dominer. Il se réélance à nouveau sur notre montagne de graisse et de muscle. On sent dans son regarde toute la volonté qu'il a. Cette fois, nulle doute qu'il va l'anéantir.

Pegasus Ryu Sein Ken

Euh... attendez deux secondes... Il refait bien la même attaque?

*son d'un rembobinage, les images repartent en arrière jusqu'à l'affrontement Chut vs Braff*

Hahaha tu es perdu baintedant Braff, ude attaque de barche jabais deux fois sur un chevalier!

AHHH c'est bien ce que je pensais!

*la vidéo fait une avance rapide et on revient sur Braff et S'ilya*

Donc le chevalier du canasson à plume relance violemment son attaque si efficace et mortelle. Cette fois ce n'est pas le pied de Braff qui l'arrête. En fait, Rien ne l'arrête, car Braff soudain attiré par un papillon innocent et mignon comme tout a pivoter sur lui même, et donc son adversaire s'est trouvé dans son dos à fiche des coups dans le vide. Enfin, non, ce n'est pas vrai, il y a bien eu une victime : le malheureux papillon qui dans sa promenade quotidienne avait fait le tour de Braff et s'était mis pile sur la trajectoire des coups de poings.

Regardez moi cette scène : S'ilya droit comme un piquet qui est en train de regarder tantôt le malheureux petit papillon (enfin un papillon que des géants peuvent voir hein, donc déjà du papillon bien viril!), tantôt Braff qui le regarde avec une certaine hostilité dans le regard.

Papillon...
Braff...
Papillon...
Braff...
Papillon...
Baffe...

Et oui, vous avez bien lut, las des mouvements de tête de son adversaire, Braff venait d'utiliser une technique très peu connue des chevalier du zodiaque : l'ultimemandaled'Athénadanstafacederejetond'Hadèsàlamortmoilenoeud! Pour les incultes qui regardent pas la télé, c'est très simple, Braff vient juste de mettre une belle tarte à S'ilya qui s'est envolé à travers tout le ring.

Cela dit le combat n'est pas terminé pour autant, parce que S'ilya à droit a son fameux droit de flash back qui lui donne le droit de revoir en rêve le moment de sa vie de son choix, et ce afin de pouvoir faire exploser son cosmos, et vaincre son redoutable adversaire! En parlant de cet adversaire d'ailleurs, vous vous souvenez que j'ai chuchoté un truc à l'oreille de mon voisin tout à l'heure? Ben voilà la concrétisation.

Il se trouve que par un fabuleux hasard ce moment est le moment que venait de choisir le vendeur de hot-dog pour se promener dans les gradins. Et bien sur, il le fait juste derrière S'ilya, dans le champs de vision de Braff. Sa réaction ne sa fait pas attendre, et il commence déjà à bavé des gigalitres de salives tandis que son adversaire se relève enfin, auréolé de bleue, avec un magnifique canasson à plume derrière lui.

Ce coup sera le dernier Braff... Tu vas périr!

A on passe aux choses interressantes, vu qu'à nouveau S'ilya s'élance vaillament avec le poing en arrière.

Pegasus Ryu Sein Ken

Hum...

Bougez pas !

*re rembobinage jusqu'à Chut*

Hahaha tu es perdu baintedant Braff, ude attaque de barche jabais deux fois sur un chevalier!

Ouais ouais, ça a toujours pas changer! Bon ben on revient au combat.

*re accélération jusqu'au duel en cour*

Nous avons donc S'ilya qui s'élance vaillemment pour placé une troisième fois son attaque dévastatrice! Cela dit cette fois, Braff s'élance aussi ce qui génère un gros problème pour le preux chevalier de bronze, qui se retrouve privé de la marge de maneuvre nécessaire pour donner son coup de poing. Par contre, Braff lui s'en sort très bien, puisque que comme vous pouvez le voir, il a attrapé son adversaire à la gorge. Admirez la beauté du geste lorsqu'il fracasse son poing sur le haut du crâne de son adversaire, et se fait mal au moment où son poing rentre en contact avec le métal de l'armure!

Ah manifestement lui ça lui a pas plut, la preuve est la manière dont il balance le S'ilya susnommé dans les gradins. Et oui, vous ne rèvez pas mesdames messieurs, Braff vient de gagner le tournoi, il gagne l'armure d'obsidienne d'Héraklès! Il va pouvoir fêter sa victoire dignement...

Enfin, quand il aura arrêter de tabasser ce vendeur de hot-dogs pour lui prendre sa nourriture.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1