AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-50%
Le deal à ne pas rater :
-260€ sur la machine à café automatique avec broyeur KRUPS ...
299.99 € 599.99 €
Voir le deal

Une marine en rouge et orange (FB-Lin/Red)

Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••


Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Lun 23 Nov 2020 - 2:05

Ça faisait maintenant plusieurs mois que le procès de Toji avait eu lieux, les Sea Wolves n'étaient plus. Lin avait été mise au placard, de retour sur l'île du karaté on lui avait bien fait comprendre qu'il lui serait difficile de repartir en mer pour le gouvernement mondial après tout ce qu'il s'était passé. Même si elle n'était pas au courant pour la véritable identité de Toji elle l'avait malgré tout défendu à la barre, elle était la commandante en second d'un équipage de pestiférés.

Son frère sur Tortuga, la trahison de Toji, la disparition de Red, la fin des Sea Wolves, la mise au placard, y a pas à dire la jeune femme en prenait plein la gueule depuis des mois. De retour sur son île natale elle n'était plus que l'ombre d'elle-même. Celle qui était crainte pour son sale caractère, qui ne se laisse jamais marcher sur les pieds était désormais complètement déprimée. Évidemment ses proches étaient contents de la revoir, en vie, entière, malgré tout ce qui avait pu se passer elle avait du soutien ici.
Mais ça ne suffisait pas, la rouquine passait ses journées à déambuler près des dock de l'île. Parfois elle aidait à l'atelier familial, au moins là-bas on avait besoin de ses compétences.

Les jours passaient et se ressemblaient, début de semaine à l'atelier pour réparer des bateaux de tailles moyennes, essentiellement pour des pêcheurs et des marchands. Lin était peu loquace, se contentant de communiquer avec l'équipe pour que le travail avance bien.
Le reste de la semaine elle passait son temps aux dock, écoutant les rumeurs, les racontars, les conversations, comme si elle cherchait quelque chose, un déclencheur sans doute ou quelque chose qui lui donnerait envie de se relever... mais rien, pour l'instant.
La seule chose qui lui restait c'était les magnifiques coucher de soleil sur la baie, les teintes orange du ciel venaient entourer la rouquine, c'était le seul moment qu'elle était encore capable de savourer, le seul moment où elle se sentait encore en vie.

Globalement elle avait peu de contact avec la base locale de la marine, parfois elle se rendait à la caserne pour voir si on avait besoin d'elle. Inutile de dire qu'elle était systématiquement envoyée sur les roses, avec son grade elle aurait pu envoyer chier tout ce petit monde, mais elle n'en avait pas envie.
Parfois elle écoutait les commentateurs sportifs qui poussaient régulièrement de grandes tirades lors de nombreux tournois qui animaient la vie de l'île. Même se bagarrer pour le sport semblait dénué d’intérêt pour la rouquine, c'est dire à quel point ce n'était pas la joie.
De toute manière elle ne s'entraînait plus vraiment, de temps en temps elle répétait certains mouvements pour s'assurer qu'elle était toujours capable de se défendre, mais c'était vraiment juste pour se maintenir vaguement en forme.

Un jour, tout changea, la jeune marine se baladait dans les ruelles de l'île. Il y avait beaucoup d'animation, un gros tournois devait avoir lieux pas loin et il était facile de disparaître dans la masse. Lin percuta sans crier gare un homme, rien de grave, mais le jeune con se sentit pousser des ailes et avec ses amis ils encerclèrent Lin.


- Hé alors on s'excuse pas ?

D'un geste de tête la rouquine exprima son envie de ne pas s'excuser, son regard en disait long.


- J'ai pas besoin de ça aujourd'hui, laissez-moi passer.

- Ola ola tu vas tout de suite te calmer petite, c'est toi qui a percuté notre pote et maintenant tu nous parles comme ça ?

- C'est vraiment pas sympa, hein les gars ?

Les trois gus s'approchèrent, menaçants, Lin se préparait à s'esquiver d'un saut quand soudain.

*C'est pas possible...*

Ses yeux s'écarquillèrent, une légère goutte de sueur perlant sur son front.

- Haha je vois que tu comprend dans quel pétrin tu t'es fourrée ma petite ! Maintenant tu vas gentiment... ARG !


Pour la première fois depuis son retour sur l'île du karaté elle l'avait fait, elle avait cogné quelqu'un ! La paume droite de la jeune femme s'écrasant brutalement sur le visage du loubard qui lui faisait face. Ni une ni deux, la rouquine se mit à courir à travers la foule, elle semblait pressée, voir même paniquée !

*C'est lui, je suis sûr que c'est lui ! Je...*

De qui parlait elle ? En tout cas ça semblait lui tenir assez à cœur pour qu'elle brave la foule. Dans le chaos du bruit et du monde Lin progressait, au bout de quelque minute elle s'arrêta. Face à elle un grand homme de dos, au manteau et au chapeau rouge. Presque tremblante elle posa sa main sur son épaule et...


- Hein, quoi ?

Un inconnu se tenait devant la marine, un vieillard un peu costaud mais rien de plus.

- AH ! Euh, excusez-moi, je vous ai pris pour quelqu'un d'autre.

- Eh, y a pas de mal.

L'homme reprit son chemin et Lin se sentait très conne. Complètement sous pression elle s'éloigna dans une autre ruelle avec moins de monde. Ici elle se laissa tomber, assise par terre et comme un mécanisme automatique des larmes se mirent à couler sur les joues de la rouquine. Comme pour évacuer la pression qu'elle venait de subir, pour rien.


*Bordel, j'ai des visions maintenant, je suis vraiment une conne.*

Il lui fallut bien quelques minutes pour se remettre à peu prêt d'aplomb.

- Qu'est-ce qu'il irait foutre sur cette île de toute façon.
http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Red
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Disparu
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13476
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Mer 25 Nov 2020 - 0:12


Il pourrait chercher quelqu'un. Après tout, on cherche toujours quelqu'un non ?

Et effectivement, je cherchais quelqu'un. De certaines confidences qu'avait parfois lâché l'homme qui, a l'époque du Cipher Pol, m'avait formé à tuer des gens à mains nues d'une centaine de façons différentes sans m'abimer les mains, je savais qu'il existait dans le monde un type qu'il considérait comme son égal. Ou du moins qu'il avait existé. Il y avait de mon coté un certain temps déjà que j'estimais avoir atteint le niveau du vieux maitre, ou en tout cas, pas si loin, mais il était maintenant hors de question d'aller vérifier. Alors je me suis mis sur la piste de l'autre, pas de façon intensive évidemment, juste disons, en tendant l'oreille de temps en temps, en prêtant attention aux rumeurs au cas ou. Des fois que mon mystérieux combattant passe un jour a ma portée, pour disons, une sorte de test, ou, de bilan de compétence...

Mais une nouvelle fois mes rumeurs ne se basaient que sur du vent. Le type qui avait attiré mon attention sur l'ile du karaté s'était avéré totalement sans intérêt, et a part quelques propos vaguement intéressants sur un groupe nommé les poings divins, qui avaient visiblement eu des liens autrefois avec Toji en personne, il ne m'avait rien donné qui ait pu me convenir, et je m’apprêtais déjà à foutre le camp de ce trou quand je m'étais soudain figé en pleine rue.

Figé comme un lapin pris dans des phares pendant qu'a quelques mètres de moi, Lin surgissait de nulle part et sautait sur un type me ressemblant vaguement.

Lin !

C'est vrai qu'elle venait d'ici.

Réflexe professionnel oblige, je suis déjà en train de reculer dans la foule qui marche dans la rue pour m'éloigner avant qu'elle ne tourne la tête. Lin, marine d'élite, ennemie. Mais en même temps. Lin...

Comment considérer comme une ennemie quelqu'un qu'on a côtoyé pendant la meilleur année de sa vie. Quelqu'un avec qui on a joué chaque jour sa vie sur un jet de dés, et avec qui on a remporté presque toutes les mises..

Je suis incapable de détacher mes yeux de l'ex Sea Wolfs avec qui j'ai partagé une année qui valait une vie entière, et alors qu'elle se détourne du type qu'elle a pris pour moi je ne peux m’empêcher de la suivre, notant machinalement les mille détails qui ne collent pas avec ce que je me souviens d'elle. Pas d'uniforme, un pas trainant, hésitant, vaincu.

Lin qui s'effondre seule dans une ruelle pour pleurer. Me rappelant soudain une évidence que j'ai écarté longtemps. Le jour ou Toji est tombé je ne suis pas le seul qu'il ait entrainé dans sa chute. Pas le seul, et peut être même pas celui qui ce soit fait le plus mal en tombant.

Et oubliant que je dois foutre le camp de ce trou, je m'avance dans la ruelle pour la seule chose qui ait eu du sens dans ma vie pendant prés d'un an. Aider un Sea wolf.

-Salut Lin.

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-redEn ligne
Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••


Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Sam 28 Nov 2020 - 3:44

-Salut Lin.

Le cœur de Lin s'arrêta un instant, cette voix, aucune erreur possible. La rouquine leva les yeux et vit Red se tenir devant elle.

*C'est pas possible.*

La marine se releva d'un coup, faisant face à son ancien collègue, les yeux rougis, bouche bée. Dans un premier temps Lin se contenta de toucher le manteau de son ancien collègue, s'assurant qu'il était bien réel.

*Non, vraiment c'est pas possible.*

Elle le fixa dans les yeux un instant, laissant un silence un peu gênant... avant d'envoyer une baffe franche sur la joue de l'homme. Difficile de savoir s'il avait eu mal, mais en tout cas elle avait bien baffé une personne réelle.


- Bordel c'est vraiment toi.

En général pour être sûr qu'on rêve on se frappe plutôt soi-même...Mais bon au moins elle était bien sûre de ne pas se tromper. Une fois le choc passé Lin se mit à rougir un instant.

*Attend, il est là depuis combien de temps, il m'a vue pleurer ?!*

Quelle honte pour la rouquine, elle ne savait plus ou se mettre, au moins dix mille répliques différentes lui passèrent par la tête pour ne pas perdre la face. Tout ça pour simplement lui dire :

- Je t'ai frappé, nom d'un pirate, je suis dé...

Voyant que Red allait bien elle se ravisa. La voix toujours un peu paniquée elle continua :

- Que... qu'est ce que tu fou là ? Je pensais que tu avais disparu que tu avais...

Le cerveau de la rouquine était un peu lent, maintenant les rumeurs concernant le nouveau statut de pirate de Red lui remontaient à la tête. C'était vraiment un pirate ? Si oui qu'est ce qu'elle devait faire ? Essayer de l'arrêter ? Se battre contre lui ? Le laisser filer ? Les possibilités tournaient encore et encore dans la tête de Lin, le tout en l'espace de quelques secondes.
Red c'était pas n'importe qui, au même titre que Rachel ou Ryuuku c'était des nakamas, des personnes avec qui elle avait sué sang et eau, de vrais compagnons de voyages, des amis en qui elle pouvait avoir confiance. Alors ouais Red était peut-être un pirate, mais vu l'état de Lin dernièrement là de suite elle avait besoin de parler à quelqu'un comme lui.


- Je... je suis contente de te voir, j'aurais pas cru revoir un visage si rassurant un jour.

Pas sûr que son ancien collègue soit vraiment quelqu'un qu'on puisse qualifier de « rassurant ». Mais ça Lin s'en fichait, elle était juste contente de revoir un ami, la mine renfermée de la rouquine s'illumina alors d'un sourire pour la première depuis un long moment.
http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Red
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Disparu
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13476
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Hier à 22:35


Qu'est ce que font deux Sea Wolfs quand ils se retrouvent ? Ils se mettent des beignes et vont boire un verre. Et Lin ayant déjà mis le premier coup le verre est forcément pour moi. Bon, un pirate et une marines entrent dans un bar, ça fait un peu début de blague grasse, mais il y a des fois il faut savoir affronter le danger, le regarder dans les yeux, et lui mettre un grand coup de pied dans les burnes.

-Ouais, ça fait du bien.

J'avoue que j'ai eu un moment de doute quand elle a levé les yeux vers moi et m'a reconnu. Jusqu'ici c'était toujours les Sea Wolfs contre le reste du monde, mais tant qu'on était tous dans le même bateau c'était une devise facile à respecter, nous d'un coté, et tous les autres derriére la ligne. Maintenant que ma tête est affiché avec un gros chiffre dans tous les bureaux que Lin doit traverser, c'est plus compliqué. Et de mon coté, je ne suis pas sur de réussir à me retenir le jour ou je croiserais Toji dans une ruelle glauque. Alors ouais, ça fait plaisir de savoir qu'on peut se fier à certaines choses, qu'il y a quelque part des bases et des souvenirs qui ne changent pas.

-On va boire un verre ?

Et le temps de trouver un rade a marin bénéficiant de ces merveilles pour espions que sont les alcôves privés pour rencontres discrètes, et d'arroser assez le serveur pour être sur d'obtenir a la fois une paix royale et un truc buvable, et nous voila attablés face à face. Hésitant à embrayer sur les trucs les plus évidents. La gueule de déterrée de lin qui semble sortir d'une cure thermale à base d'eau douce et de jeûne sévère, la manche vide qui pend sur mon bras absent. Mais bon, on nous sert et il faut bien satisfaire les usages les plus prosaïques, même si la seule chose que j'ai envie de demander sont des nouvelles de Rachel.

-Alors, qu'est ce que tu deviens ?

Qu'est ce qu'ELLE devient ? Qu'est ce qui s'est passé la bas au procès de Toji ? Pourquoi il n'y a que sa gueule dans les journaux et pas les vôtres. Est ce que ces crevures du Cp5 vous ont lâchés la grappe ou est ce qu'elle est train de croupir dans ce qu'il reste d'impel Down ? Ou est ce qu'elle a été virée de la marine dans la honte est en train de planquer elle aussi sa dépression quelque part dans un bas fond sordide ?

Mais je ne peux pas demander tout ça. Après tout, chez les sea wolfs on est des durs. Nous contre le reste du monde, et que le monde prenne garde.

Quelle blague...

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-redEn ligne
Ayzami Lin
Ayzami Lin
••• Commandante d'élite •••


Feuille de personnage
Dorikis: 4932
Popularité: -444
Intégrité: 339

Aujourd'hui à 4:30

Qu'est-ce qu'elle devient ? Lin avait presque envie d'étendre les bras et de lui dire de juste la regarder pour avoir sa réponse. Elle avisa son verre déjà entamé, marquant un court silence avant de répondre.

- J'ai été mise au placard.

Un sourire un peu crispé apparu sur le visage de la marine.

- Quand on y pense c'est pas étonnant, j’étais déjà pas une marine populaire à mes début. Ajoute à ça mon poste de seconde sur le navire de Toji...

S'en suivit un léger ricanement.

- Quelle conne quand même, je l'ai défendu à la barre devant le monde entier pour qu'il révèle sa double identité de criminel juste derrière.

La colère, la tristesse, la frustration, la déception, tous ces sentiments émanaient de Lin comme une évidence. La rouquine avait été trahie et bafouée, mais pour la première fois elle pouvait s'exprimer librement face à Red.


- Du coup je suis rentrée chez moi, sur cette île. Pas de chance ma réputation me précède et mon refuge s'est vite transformé en enfer. Et je te parle pas de la base qui m'ignore tout simplement depuis plusieurs semaines.

L'agacement de Lin se calma assez vite, peut-être à cause de l'alcool, peut-être parce qu'elle relâchait enfin toute cette frustration. La tigresse pris un ton plus léger, alors qu'elle commandait une nouvelle tournée pour le duo.


- N’empêche, heureusement que c'est toi qui me vois dans cet état... Si c'était Rachel j'aurais sans doute passée un sale quart d'heure.

Puis ça la frappa, comme un énorme coup de poing dans la tronche. Red et Rachel avaient un sacré lien, enfin dans les souvenirs de Lin en tout cas.


- Tu sais c'est marrant, elle était la dernière personne avec qui j'ai pris un verre avant toi... c'était un peu après cette histoire à Impel Down.

Lin faisait de grands gestes pour appuyer ce souvenir à la fois sympathique et un peu pathétique pour détendre l'atmosphère.

- On était là, deux idiotes ayant tout perdus en l'espace de quelques semaines. Cherchant une motivation à travers l'alcool et les plaintes.


Elle ne pouvait pas s'empêcher de ricaner nerveusement une fois encore.

- Et moi je l'ai jouée genre « On est fortes, on va réussir à se relever ! ». Je suppose que je voulais pas perdre la face devant elle. On n'était pas les deux meilleures amies du monde sur le navire à l'époque, mais en même temps je ne me suis jamais sentie aussi proche d'elle que durant cette courte soirée.

Lorsqu'elle parlait de cette soirée, les yeux de Lin retrouvaient leur éclat. Comme si elle avait crée un lien précieux avec Rachel ce soir là. Mais alors qu'elle racontait tout ça son sourire disparu. Ses yeux bleus cherchant à croiser le regard de Red, comme si elle venait de se souvenir.


- Merde, elle me l'avait pourtant dit, j'aurais préféré ne jamais m'en souvenir. T'es bien devenu un pirate hein ?

De manière étonnante la jeune femme restait plutôt calme. La tête posée sur son poignet, jaugeant simplement les réactions de Red.
http://www.onepiece-requiem.net/t483-ayzami-lin-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t523-fiche-de-ayzami-lin
Red
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Disparu
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13476
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Aujourd'hui à 19:20


-Ma tête est mise à prix alors je suppose que le pirate s'impose. Mais je peux pas dire qu'on m'a demandé mon avis.

Ouaip, découvrir que le gouvernement manque de cases n'est pas vraiment nouveau, et maintenant que je les ai toutes faites il ne reste que celle de pirate pour me ranger. Avant celle de enfin mort évidemment.

-On peut dire que sur ce coup la il nous a bien tous planté le vieux poisson. Quand je pense que je suis allé a Impel Down avec dans l'idée de lui trouver une porte de sortie...

Ouais, parce qu'au début, c'était ça le plan. Profiter du début d'évasion de Tahar et l'aider discrètement, l'aider discrètement jusqu'a ce qu'il soit évident pour tout le monde que le Saigneur allait sortir en mettant sauvagement à mal l'invulnérabilité de légende du bagne du GM, et que la seule personne capable de l’empêcher était le vieux Toji justement en train d’être jugé a coté. Abandon des charges contre un combat contre Tahar, une place de corsaire pour Arashibourei, la paix pour nous... Encore aujourd'hui je suis presque sur que ça aurait pu se passer comme ça s'il n'y avait pas eu ce putain d'agent et ce connard de Maser...

-Mais c'est sur que ça a salement dérapé.

Sacré euphémisme oui. Un vice amiral mort a mon tableau de chasse, un amiral balancé à la mer, la garnison d'impel down décimé et une alliance avec les pires prisonniers du coin. Ouaip. A ce niveau la le terme carbonisé ne suffit plus. Je croyais avoir un bon jeu en main et c'était la main de l'homme mort abattu contre une quinte flush royale. J'en ai même perdu un bras.

-Tu as des nouvelles de Rachel ? Sur la touche comme toi ?

C'est jamais que le seul point qui n'a pas complétement foiré dans mon plan, au moins si elle est encore dans la marine c'est qu'on ne lui reproche que de m'avoir fréquenté avec Toji, et pas d'avoir voulu liquider un agent CP. Et que notre combat a impel a paru assez réaliste à tout les observateurs...

_________________
http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-redEn ligne
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1