AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Arrêtez votre Baratie !

Soul
Soul
• Sergent d'élite •


Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 10
Intégrité: 0

Sam 27 Aoû 2011 - 23:28

Mon chapeau où est t'il ? Je l'ai posé où la dernière fois que je l'ai achetée ? Ha oui dans l'armoire il me semble. Oui ! Exact ! Bon c'est partit j'ai un pirate à allez chercher. Dernier préparatifs, vêtements OK ! Armes, OK ! Den Den Mushi OK ! Timcampy OK aussi ! En avant toutes les amis c'est partie pour une superbe journée de folie, je sens que ça va être encore une drôle d'aventure ! Mes gars m'attendent tous au bateau on part pour le Baratie on aurait un léger soucis apparemment là-bas. HAAAA ! Une bonne bouffé d'air frais dans mes poumons, je suis content qu'il fasse beau parce que ce n'est pas souvent qu'on à un superbe temps comme ça !

«  - Hé Taiten dépêche toi on doit y aller ! Allez cours !  »

Celui que vous entendez là c'est Roy, un vice-lieutenant de la marine qui est super ! Il est jeune et plein d'avenir, je vois un grand potentiel en lui et puis c'est aussi devenus comme un ami. Un peu comme ''Le Bleu'' à coté de lui, un Adjudant-chef tout timide qui m'a l'air intéressant bref je doit surtout vous expliquer comment ça se fait que je suis là.

Flash Back

«  - Commandant Taiten j'ai une bonne nouvelle pour vous ! Vous dirigerais désormais une flotte de cinq bateau. Le votre plus quatre autres  »


Hun euh quoi ! La maintenant dans le seconde qui suit, mais c'est un truc de fou ! Je suis pas très sur d'avoir été suffisamment prêt pour endurer un truc pareil ! Bon bon bon, si telle est ainsi tant pis je le ferais … mais cinq bateau c'est énorme comment je vais diriger ça moi ? Je … Je doit lui poser quelques questions avant :

«  - Amiral Fuku Teitoku ! Je dirigerais cette flotte seul et je commence quand mon contrat ? »

«  - Pas si vite Mashida ! Vous rencontrerais vos hommes ce soir. Tenez ! Vous avez dans ce dossier toutes les informations les concernant »

Ouah la vache ! C'est quoi ce dossier ?! J'ai jamais vu un aussi gros pavé de ma carrière de marine ! Je vais devoir diriger tout ça ! J'en reviens pas et surtout pourquoi m'avoir choisis moi ? Je suppose que j'aurais jamais la réponse à ma question, c'est la vie !

«  - Commandant Taiten Mashida vous partirez avec votre navire pour votre première mission, dans exactement deux jours ! Un certains pirate du nom de Tara Biscoté fait des siennes depuis quelques jours au Baratie. Son but ? Inconnu, mais il semblerait qu'il cherche la bagarre. Il aurait même déjà tuer une personne c'est pourquoi vous et votre équipage devraient partir le capturer et nous le ramener vivant, c'est compris ? »

Un Pirate ? Mais j'en ai jamais arrêter seul moi. Bon je ne serais pas seul j'ai maintenant un équipage sous mes ordres alors ça va le faire !

«  - Ou ... Oui mon Amiral ! »

Flash Back Terminer

Ainsi comme prévue j'ai rencontrer l'équipage entier et j'ai même fait amis avec certains comme Roy et Kira Iruka dit ''Le Bleu''. Je monte donc dans notre navire qui à une forte capacité de déplacement à grande vitesse. Ainsi nous voilà arriver au Baratie, après avoir traversé la Blues qui est des plus rayonnantes aujourd'hui.

A peine nous arrivâmes dans l'antre des hommes alcoolisés qu'on percevait déjà des hommes volés en dehors du Baratie. Des bouteilles était explosées sur le ponton en bois qui lui avait quelques trous surement dû au chahut monstre qu'il y avait actuellement. Je pousse la porte branlante du Baratie, suivit de mes chaleureux compagnons.

Les regards se tournent vite vers nous. Une grosse centaines de milliers de milliards de millions de pirates qui nous regardent. Rien que pour ça je déteste cet endroit puant ! Imaginez-vous une scène de baston stoppé net ! Bah voilà vous avez dans la tête ce que je vois !
http://www.onepiece-requiem.net/t1448-mashida-taiten-dobutsu-no-kenri-terminhttp://www.onepiece-requiem.net/t9586-soul-silver
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 29 Aoû 2011 - 1:38

    Le Baratie avait toujours été un coin à éviter pour les fauteurs de trouble. Depuis sa création, il était connu pour employer de redoutables cuisiniers qui maniaient les couteaux un peu trop bien pour que les clients mal intentionnés se sentent en sécurité. Mais ça, c’était avant. Avant que des pirates passent et mettent à mal le célèbre restaurant. Depuis, ce dernier tentait de se reconstruire économiquement et, pour remplir les caisses, il n’avait d’autre choix que d’accepter tout type de clientèle. C’est sans doute ce qui expliquait la présence du Capitaine Biscoté. Tara Biscoté. Depuis quelques jours, son nom faisait frémir le Baratie et ses alentours. D’inquiétantes rumeurs circulaient à son sujet, et le bouche à oreille aidant, on racontait même qu’il se servait du restaurant pour faire cuir et ensuite dévorer ses victimes ! Mais il n’y avait sans doute pas que du vrai là-dedans… Pour peu qu’il y en ait !

    En tout cas, même si Tara n’était pas un mangeur d’homme, on ne pouvait nier qu’il était un grand buveur. Les stocks de rhum avaient été mis à mal depuis que le pirate s’était installé au restaurant. Les clients aussi, en fait. Un pirate ivre n’est généralement pas bon à fréquenter et Biscoté se faisait un plaisir d’illustrer cette idée reçue. Sous l’emprise de l’alcool, il avait tendance à se montrer particulièrement violent et les petites frappes avaient tendance à l’éviter. Malgré tout, certains n’avaient pas la chance de passer inaperçu et on voyait régulièrement des hommes traverser les vitres du restaurant, généralement suivis de bouteilles, de détritus divers et d’éclats de rires aussi bruyants que grossiers. Une folle ambiance !

    C’est dans cette atmosphère que Tara Biscoté vit débarquer dans le restaurant un groupe de marines. A leur tête se trouvait un gamin d’une vingtaine d’année qui se la jouait grand seigneur avec son haut de forme. Après que tous les gens présents aient dévisagé avec attention le groupe de nouveau venu, Tara éclata de rire, suivit rapidement par ses comparses. Un rire moqueur et provocateur qui fit se serrer les poings de certains marines.

    Lorsqu’il fut calmé, Biscoté se détacha de la foule de joyeux lurons et se plaça à la hauteur du type au haut de forme. Il avait deux sabres à la taille et un pistolet soigneusement exhibé à la poitrine, dans le genre menaçant, il se posait là. Lorsqu’il ouvrit la bouche pour parler, son haleine fétide et clairement alcoolisé vint chatouiller les narines de son interlocuteur.

    « Qu’est’c’que la marine vient fout’ ici ? On vous pose des problèmes p’tètre ? Hein ? »

    Le ton était clairement agressif et dans le subtil langage du personnage, on devinait sans mal une invitation à quitter les lieux pour les soldats. Le pirate prit même la peine de ponctuer sa tirade d’un rôt sonore et dégaina son sabre.





[S'il y a le moindre souci avec ce post, n'hésites pas à me MP !]
Soul
Soul
• Sergent d'élite •


Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 10
Intégrité: 0

Mer 31 Aoû 2011 - 22:47


Comme prévue, à peine on fait un pas dans le restaurant que notre cher Tara Biscoté pointe le bout de son nez ou plutôt sa mauvaise haleine sur mon nez !

« - Qu’est’c’que la marine vient fout’ ici ? On vous pose des problèmes p’tètre ? Hein ? »

Ho bah non pas du tout tête de fion ! C'est pas toi ptetre qui à tuer un mecs y'a quelques jours, hun ! Après tu ose demander ce qu'on fou là ! Putain tu est vraiment un de ces blaireaux de pirates qu'on une choses en tête tuer ou alors voler ! Minables, ce réduire à faire ça toutes la vie c'est ce mettre au niveau bah d'une merde quoi ! Hop-op-op-op-op ! Qu'est-ce tu fou encore à trifouiller ton sabre !? Ha ouai je vois tu veux jouer à ça alors, bah si tu veux vient on va jouer !

« Roy, Iruka ! Occupez-vous des pirates qui nous attaquent ! Moi je m'occupe personnellement de Monsieur Biscote ! Bonne chance les gars ! »

Fidèle à mes ordres Roy commença par allez voir les caporaux qui attendaient plus que des ordres ! Seulement cinq caporaux était venu, tout le reste gardaient le bateau ! Je vous raconte pas le bazar que ça crée, rien que je sorte mon sabre de son fourreau. Apparemment le pirate n'avait pas trop apprécié ma comparaison de son nom avec un biscotte. Enfin bon les pirates énervés c'est comme ça que je les aimes .

Bon c'est partit ! Je prends appuis sur une table et lui fonce dessus, lévitant quelques temps dans les airs, il en profite pour faire de même. Nos lames s'entrechoquent, sous un son de ferrailles et des bruit de fusils de précision qui venait surement de Roy. Je ne m'occupe pas de leurs combats car il suffit que je détourne le regard quelques instant et ça en est fini pour moi. Ayant plus de rapidité dans c'est gestes que moi, Tara Biscoté et le premier à m'infliger un violent coup de pied dans le ventre qui me fit m'écraser violemment sur le sol, cassant au passage une table et des chaises.

Je sort de tout ces débris de vieux bois qui m'ont recouvert et me replace en position de combat. Monsieur Biscote me fait son fameux sourire diabolique et narquois qui à tendance à beaucoup énervé ! Je reste calme mais il y'a un boucan pas possible dans le restaurant qui est devenu un vrai foutoir. Je profite de la situation pour chopper une bouteille sur le comptoir du bar, je vide la bouteille de son petit fond de vin et lui jette en direction de la figure, mais il l'évite facilement par un décalage latéral vachement bien fait j'avoue.

Son style est très dure à cernée il n'est pas régulier dans c'est attaques c'est pourquoi j'ai du mal à traverser sa garde. Il faut que je trouve une faille, je vais continuer à parer ses coups et je verrais le bilan de l'analyse.

http://www.onepiece-requiem.net/t1448-mashida-taiten-dobutsu-no-kenri-terminhttp://www.onepiece-requiem.net/t9586-soul-silver
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 1 Sep 2011 - 22:52

    Son sabre à la main, son haleine puante dans le nez du marine, Tara avait l'air vraiment menaçant. Une odeur tenace d'alcool sur ses vêtements, le bras qui tremblait un peu, Tara avait aussi l'air un peu ivre... Cela dit, vu la débauche dans laquelle il avait passé ces derniers jours, il n'y avait rien d'étonnant à cela. C'est pas tous les jours facile d'être un redoutable pirate craint de tous. Faut savoir décompresser et faire le vide de temps en temps. Le vide ou même le plein... Parce que là, on pouvait évidemment dire qu'il était plein ce brave Biscoté. Mais pas encore assez pour ne pas être capable de se battre. Certes, il manquerait de précision, mais il pensait être largement capable de mettre sa pâté à un petit marine de pacotille.

    « Roy, Iruka ! Occupez-vous des pirates qui nous attaquent ! Moi je m'occupe personnellement de Monsieur Biscote ! Bonne chance les gars ! »

    « Biscoté ! C'Biscoté ! »

    Ouais, la blague sur les biscottes, elle commençait à bien faire ! Depuis qu'il était gamin on la lui faisait... Alors forcément, là... Bref, c'était pas le moment de s'énerver mais de se bastonner. Avec rapidité et une pointe de colère, Tara suit les mouvements du jeune marine. Ce dernier a des gestes précis et efficace, mais le pirate n'est pas en reste. Il lutte avec autant d'acharnement, ne tenant pas à terminer sa vie en prison. Tout comme son adversaire, il s'élance d'un bon en l'air, plane quelques secondes et repousse le jeune homme de sa lame. Les deux combattants retombent au sol avec agilité, ne se perdant pas des yeux. Derrière lui, Biscoté entend le bruit des combats, des coups de feu et des meubles brisés. Il entend les cris, les grognements et les jurons proférés. Il n'y prend pas garde.

    Évitant prestement une bouteille d'alcool lancée en travers de la salle, Tara s'élance en direction du marine. Le hors-la-loi est plus rapide que le soldat et, d'un violent coup de pied à l'estomac, il l'éjecte. Des chaises et tables font parti des dégâts collatéraux, mais bon, on n'est plus à ça près. Satisfait, le pirate s'octroie donc un moment pour souffler et reprendre un peu ses esprits. Toujours enivré par les divers alcools ingurgités, la tête lui tourne un peu. Malheureusement pour lui, son adversaire se relève et lui jette une nouvelle bouteille à la figure. Tara l'évite en maugréant. Ils n'avaient pas fini de gâcher ainsi du bon vin ? Même s'il ne s'agissait que d'un fond de bouteille ?

    Le pirate repassa à l'attaque. Sabre dans la main gauche, il tira de la main droite le pistolet qu'il portait à la poitrine. D'un geste assuré, il tire, mais sa vision est embrumée et il ne rate que d'un cheveu le marine. Mais ce n'était rien, cela ne ralentit pas sa progression et il tira deux nouvelles balles en courant vers son adversaire. Mais, tout à sa précipitation, il butta contre une latte de plancher démise sans doute à cause d'une bagarre et trébuche, manquait ainsi son troisième tire. Il se reprend toutefois et se redresse pour attaquer de manière désordonnée le soldat. Ses coups ne sont apparemment pas calculés, mais leur vitesse et leur manque de prévisibilité les rendent difficile à parer. Mais cette même caractéristique les rend aussi moins précis et moins dangereux. Mais le pirate compte avoir son ennemi à l'usure, à force de l'entailler, il sait qu'il réussira à le vaincre. Cette technique ne lui a jamais fait perdre le moindre combat. Jamais jusqu'à aujourd'hui...
Soul
Soul
• Sergent d'élite •


Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 10
Intégrité: 0

Sam 10 Sep 2011 - 16:06

Je savais bien que j'en baverais, mais à ce point là je sais pas je dirais même que je suis pas prêt de refaire ça ! Le Baratie, très jolie restaurant, celui ou un certain Monkey D. Luffy grand pirate aurait rencontré Sanji grand cuistot qui deviendra par la suite son nakama . Bon faut que je me remette dans le combat, malgré que tout ce bazar dans un si beau restaurant me dérange j'ai pas le choix si je veux sortir de là vite, en finir vite ! Il est quand même bien alcooliser ce salaud ! Ho il décide d'en venir au pistolet, il arrivera à rien avec ça c'est pas moi qui me fera tuer par ...

PANN


Ouhaaaa ! Hou la vache j'ai échapper de peu à la mort merci gentille petite planche de bois qui dépasse ! Il a mis quoi dans ces balles le trou dans le mur fume encore ! Il continue en plus, ça tire de partout ! Je dois absolument les éviter mais je sais pas ou il va tirer donc c'est dure de deviner. Il à l'air bien déterminer, je reconnais bien là un pirate sanguinaire qui n'hésitera pas à dézinguer tout ce qui vient en travers de son chemin, en passant par un pauvre chien affectif qui ne demande cas avoir quelques caresses. Vision d'horreur qui me monte déjà à la tête ... bref encore une fois je m'écarte du sujet ! Je dois toujours penser au combat et pas à autres choses merde !

C'est pourtant pas une mitraillettes qu'il a dans les mains ! Y'a une ribambelles de trou qui se suivent le long du mur toujours en mon sens, mais heureusement je vais maintenant pouvoir me cacher derrière se comptoir. Tient, d'ailleurs le barman à pris ses jambes à son cou il y a quelques minutes en voyant la rafales de balles se diriger vers lui. Je dois trouver un plan maintenant ! Le seul moyen pour moi c'est de le mobiliser, le paralyser, l'endormir ou faire un truc comme ça ! On trouve quoi dans un comptoir de toutes façon ! Des bouteilles, des verres, des bouteilles vides, des bouteilles vides, des bouteilles vides et des bouteilles ... pleine !

Eurêka ! Ouai j'avais envie de me la jouer Einstein sur le coup, mais ça le fait pas trop pour moi car je suis pas du tout intelligent comme lui ! Je prends la bouteille remplis d'alcool à une main et prends un verre au pif dans l'autre. Je me relève brusquement du bar pour lui jeter dessus. Comme prévue celui-ci l’esquive mais j'avais déjà mon tour d'avance sur lui, étant à quelques mètres de lui je lui plongea dessus en prenant appuis sur le bord du bar. Impulsion, parfaite ! Étreinte avec mes bras et mes jambes , parfaite !

Tara est maintenant prisonnier de moi même, mais tellement abuser de l'alcool, il s’effondre par terre car avec moi dessus la charge doit être trop lourde à supporter. J'en profite donc pour chopper la chaine d'une enseigne accrocher au plafond mais maintenant tomber, pour lui attacher les deux bras . Bien évident Monsieur Biscote ne se laisse pas faire il gigote comme un vers de terre désemparer, mais je finis par y arriver ! Je le retourne sur le dos et m'assoie à cheval sur lui, je lui enfonce la bouteille dans la gorge pour que celui-ci n'ai que le choix d’ingurgiter chaque gorgée qui lui traverse la bouche.

Je lui laisse respirer dans temps en temps et repart pour la fin de la bouteille. Le voilà qui est prêt à partir dans l'autre monde ! Merde, je dois pas le tuer ! Et hooo et hoo ! Oups il à du boire trop d'alcool il c'est endormi je sens encore son cœur battre vite je doit le ramener à l'Amiral Fuku Teitoku qui lui l’emmènera à un médecin . Je retourne voir Iruka et Roy qui semblait avoir bien fait leur boulot car une rangée d'hommes menottés m'attendait à genoux à leur cotés.

« Ha je vois que vous avez fait du bon boulot, c'est excellent bravo ! Emmenez Tara et ces quelques hommes dans les geôles je doit faire un truc avant de partir ! Préparez les voiles on y va dés que je monte sur le bateau ! »


A peine choses dit que les hommes amenaient chacun leur pirate dans les geôles ! Je me retourna pour aller en direction du bar quand j'entendis la porte grincé . Qui est-ce j'ai pourtant dit au gars d'aller sur le bateau ?
http://www.onepiece-requiem.net/t1448-mashida-taiten-dobutsu-no-kenri-terminhttp://www.onepiece-requiem.net/t9586-soul-silver
Saladin E. Caldin
Saladin E. Caldin
PNJ
Le Modérateur


Sam 10 Sep 2011 - 16:24

    Le Baratie a toujours été un navire restaurant réputé. L'un des plus célèbres des blues, sans doute dû à la notoriété de feu Sanji, cuisinier de l'équipage du Seigneur des pirates. Malgré le temps écoulé, la clientèle n'a jamais fait défaut au restaurant, et même aujourd'hui, malgré les difficultés rencontrées, les fins gourmets sont là. Parmi eux se trouve un homme discret. Ses vêtements noirs rehaussant son teint pâle et mettant en valeur sa chevelure d'argent lui offrent un côté secret, mystérieux. Pourtant, aucune menace ne se fait sentir. Il se dégage de lui une discrète aura de sérénité. A tel point que les autres consommateurs ne lui prêtent déjà plus la moindre attention. Saladin E. Caldin est un homme qui dissimule bien son jeu. Il ne laisse voir que ce qu'il souhaite montrer et lorsqu'il ne veut pas être remarqué, il devient invisible aux yeux des hommes. Étrange personnage que voilà, aucun doute là-dessus. Certaines rumeurs commencent même à circuler à son sujet... Sur son passage, d'étranges phénomènes se produisent. Pourtant, personne ne semble être capable de le percer à jour.

    Assis à une table isolée, il savoure avec plaisir un simple repas. Rien de mirobolant, mais un goût authentique qui ravi ses papilles nostalgiques. Cela lui rappelle un temps lointain, lorsque les hommes n'étaient pas encore avides de richesse et de pouvoir, lorsque chacun était capable de vivre en paix avec son voisin. Un âge d'or qu'il ferait renaitre. Mais pour cela, il a encore beaucoup de travail à effectuer. Le poison de la cupidité est encore trop présent. En tant qu'antidote d'une nation, il a le devoir de libérer ces hommes de leur propre joug. Mais pour le moment, il s'octroie une pause méritée, une sorte de retour aux sources. Avec délectation, il porte à sa bouche un nouveau morceau de viande. Fondante comme du beurre, assaisonnée avec soin, c'est un véritable délice. Un léger soupire de satisfaction traverse ses lèvres alors qu'il s'essuie délicatement la bouche à l'aide d'une serviette immaculée. Alors, il repose ses couverts dans son assiette vide et se tourne vers la salle. Durant son repas, la salle a été dévastée par un combat impressionnant. Pourtant, il n'y a pas prêté la moindre attention, mangeant calmement. Personne n'ai prêté attention à lui, personne n'a eu l'idée de l'attaquer. Saladin a mangé en paix, en marge du chaos instauré par les pirates.

    Son repas terminé, il observe la pièce. Il sait qu'il va devoir agir sous peu. L'accalmie du repas n'aura pas duré longtemps, mais l'homme est rôdé et sait qu'il ne peut agir avec paresse. Sans un bruit, il recule sa chaise, sort une bourse de sa longue cape noire et laisse la somme exacte que lui coûte le repas. Pas un berry de plus. Ses dettes envers le restaurant réglées, il se dirige vers la porte. Il ignore les gémissements des blessés, il ne prend garde au grabuge. Il s'est octroyé un moment de paix dans un lieu envahit par le chaos, il ne demande rien de plus. Aussi, il traverse Le Baratie avec assurance, croisant la route d'une jeune marine. Celui qui semble diriger. Il dégage une aura familière. Une aura démoniaque. Peut-être n'est-ce pas la nature de ce jeune homme lui-même, mais il s'est octroyé des pouvoirs contre nature. Saladin se doit de le libérer de ce maléfice. Alors, en passant, aussi léger qu'un songe, il lui effleure l'épaule et murmure :

    "God Bless You."

    Il sent le démon quitter le corps de ce garçon, il le sent s'envoler, à la recherche d'un nouveau porteur. Mais Saladin a accompli sa tâche et, avant que le jeune marine ait pu réagir, il sort. Lorsqu'il referme la porte derrière lui, il n'est plus qu'un rêve. Il sait que personne ne le rattrapera. Il a déjà disparu.



    [Te voilà débarrassé de ton fruit =) Saladin était là pour cette unique apparition, tu ne peux pas le rattraper, ni même l'intercepter. Tu n'es pas obligé non plus d'avoir remarqué la disparition de ton fruit tout de suite ^^]

http://oprannexe.onepiece-forum.com/t1067-saladin-e-caldin-le-mo
Soul
Soul
• Sergent d'élite •


Feuille de personnage
Dorikis: 3435
Popularité: 10
Intégrité: 0

Dim 11 Sep 2011 - 11:57

« - God Bless You »

Comment est-ce possible ? J'étais pourtant sur d'avoir vu tout le monde sortir ! Cet homme au cheveux gris et à la cicatrice vient de me bousculer tout en prononçant cette phrase. Il me fait peur ce mec, mais faut que je le rattrape vite ! " Dieu vous bénisse ", mais pourquoi il me dit ça je doit le retrouver ! C'est impossible il n'est pas dehors sur le ponton du restaurant. Ou peut il bien être je vais voir sur le toit !

Nan personne rien, il n'y a que mon bateau et je vois Roy et Iruka qui m'attendent. Bon bah j'ai plus cas remonté à bord du bateau ! HAAAA ma tête !!! Qu'est-ce qu'il m'arrive ? C'est quoi ce son strident on dirait des cries ! HAAAA ! Mon ventre me brule, c'est horrible cette douleur je je ... Merde le toit glisse je vais tomber à ...

PLOUF

Ça y est c'est la fin ! Je vais finir au fond des cieux ! Mourir comme ça c'est pas ce que je voulais, je doit remonter à la surface, je dois y arriver ! Je peux y arriver, je ne veux pas mourir maintenant ! Qué ? Cette sensation ! Mais je peux nager j'avais presque oublier cette sensation ! De l'air ! Je ne comprend pas je devrais déjà être mort à 20 milles lieux sous les mers ?

«  - Hé Taiten vite donne ta main ! Tu va te noyer viteee !!!! »

Je voyais la détresse sur son visage, il savait que j'étais un utilisateur du fruit du démon mais cette événement me laissait croire autre choses ! Peut être que c'est cet homme ? Je ne sais pas pourquoi il m'a dit " dieu vous bénisse " puis cette douleur ! Bref je dois ramener Tara et ces quelques pirates à l'Amiral Teitoku. Les voiles sont prêtes ! Parfait on va pouvoir y aller ! J’espère juste qu'on y arrivera vite parce que je doit vraiment me reposer !

Le bateau principale de ma flotte pris quelques milliard de vagues en pleine coque et finissa par arriver à quai !

«  - Amiral Fuku Teitoku ! Voilà Tara Biscoté, je vous le ramène vivant ! J'ai aussi capturé onze pirates qui on essayés de ce m'être en travers de la Marine ! Remercié Roy et Iruka ils ont fait du très bon travail ! »

Je me mis au garde à vous en attendant la suite. Et les gars au gardes à vous aussi s'il vous plait ! L'amiral se leva de son siège, pipe à la bouche il me fixe droit dans les yeux et s'exprime clairement :

«  - Pour Tara Biscoté c'est du bon boulot ! Mais je vous pris de faire gaffe la prochaine fois ! Cette homme là c'est monsieur Kennedy, c'est un simple civil qui devait surement prendre du bon temps au restaurant ! Alors faites gaffes merci. ROMPEZ !  »

Roy, Iruka !!! Je vais vous égorgés ! Bon allez c'est une première, on passe pour cette fois ! Bon hé bien maintenant je vais faire une bonne grosse sieste, direction mon lit !!!! Hé mais au faite Timcampy il est où ? Euh pourquoi il bouge mon placard ! SPAFF ! Ho Timcampy tété là ! Désoler je pas fait gaffe.

TOC TOC TOC

Hun c'est qui ?

« - Bonjour voilà tout le rapport avec les récompenses de votre mission, félicitation ! »

http://www.onepiece-requiem.net/t1448-mashida-taiten-dobutsu-no-kenri-terminhttp://www.onepiece-requiem.net/t9586-soul-silver
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1