AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Sur le galion, on se fait de nouveaux amis...

Invité
Invité


Jeu 6 Oct 2011 - 14:28

Précédemment...

Je me lèche les doigts de ce dernier repas préparé par le lion des mers, ça me rappelle le bon vieux temps, quand ma mère me faisait gouter ses dernières spécialités. Je crois bien que la faim est le pire fléau qu'un pirate puisse connaître. Énergie rechargé, c'est avec une pensée positif que je m’attèle à la tache, balais à la main, je vais en direction du pont pour nettoyer le plancher lorsqu'un gars avec une sacrée barbe m'interpelle en me disant...

Mais capitaine ? Vous n'allez pas quand même pas vous salir les mains en accomplissant cette tâche ingrate.

Mon cher plouc à barbe, Jim ? C'est bien ça, j'ai l'impression que tu parles un peu trop. Je vais t'apprendre une chose moussaillon, quand le soleil se lève et que t'as passé la nuit entière sur le hamac à dormir, rien de tel que se dégourdir les jambes pour se tonifier les muscles, vois tu, on est constamment en état d'alerte, car cette ère est loin d'être la notre, les îles du monde entier sont infesté de marins et d'envoyés du gouvernement, le monde pue.

Alors cette tâche est loin d'être ingrate à mes yeux, ça me permet de sentir qu'autour de moi, c'est que du propre...lui dis en affichant un gros sourire sur mes lèvres...

J'ai plein de choses en tête que j'ai l'impression que cette dernière va littéralement explosé. Concevoir le plan d'une machine qui pourra ainsi me donner les ailes pour aller plus haut, motivé les troupes et le must du must, préparer le plan AVD... Actions volontaire pour la destruction. Il me faudra un sacré paquet de fric pour ça, en tout cas, je verrais ça bien plus tard.

Regardant passivement...les gus aller et venir sur le pont et l'autre abruti a lunette monter et descendre du mat, je sors ma corde à piano de ma poche arrière, puis je m'approche du binoclard...ma discrétion est efficace, aucun autre membre ne me vois en train de tendre mon arme, à dos de ce carlos, j'avance d'un pas rapide et passe mes mains au dessus de sa tête pour l'étrangler. On entend un léger son, rien de quoi alarmer les autres, je crois bien qu'il soit mort à présent...J'ai pas besoin d'un déchet comme lui dans cette équipage, ne pas m'avoir vu à été sa faute, la prochaine fois, il esquivera...ah merde y'aura pas de prochaine fois. Hahahaha... Bon j'en chie pour le traîner surtout que je dois faire gaffe que personne n'ai la bonté de me voir. Et hop ! Corps balancer à l'eau, aucune goutte de sang, aucun indice potentiel...On dira qu'il a trébucher et qu'il est tombé par dessus bord...paix à son âme.

On devrait bientôt être à South Blue maintenant ! Mais pourquoi on est pas encore arrivé ? Ghra, ça m’agace !

Quelques temps plus tard, après avoir réfléchis à certaines inventions que je pourrai bien mettre en marche dans l'avenir, j'interviens entre ramoi et un autre de la bande...

Mais capitaine, pourquoi on est là à écouter ce Mizukawa ! Ce dictateur qui ne sait même pas où aller en train de passer son entière journée à glander et à balayer.


Tu peux sauter par dessus bord, si t'as pas envie de rester, moi j'ai l'impression que le capitaine Mizu a des plans en tête et que c'est loin d'être un glandeur.


Entendant mon nom je me rapproche des deux gars, l'un me semble en panique, en froid, comme s'il avait peur, tandis que l'autre semble être en pleine écoute, sensible au dires de l'autre, légèrement énervé.

Camarades ! Nous allons bientôt arrivé, pas la peine d'être aussi nerveux, je vous expliquerais mon plan en temps et en heure. D'ailleurs Ramoi, puis je avoir la lunette que tu tiens à la main...Merci, bon je vais à babord pour regarder l'océan.


Haha ! Enorme ! Un bateau de pêche ! J'ai tant rêver de manger du poisson de South. J'ai assez d'argents pour acheter sa marchandise, mais je vais me la jouer en bon pirate.

Sonnez la cloche ! Bateau de pêche à babord ! Chargez vos fusils ! Et à l'abordage moussaillon ! On va faire un malheur ! Ahhheuuu...J'ai presque plus de voix à force de crier comme un dingo.




Katsu Mizu
Katsu Mizu

♦ Localisation : Somewhere... Over the rainbow.
♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1331
Popularité: -16
Intégrité: -30

Sam 8 Oct 2011 - 2:30

Cela faisait déjà une journée que Mizu avait quitté le port d'Inu Town, à vrai dire elle espérait avoir pris la bonne direction pour arriver vers Tanuki. Elle ne devait être qu'à quelques heures de la côte, ayant bénéficié des courants marins de la région de North Blue et d'un climat plutôt clément avec elle, jusqu'ici elle avait eu de la chance. Elle aimait l'air tranquille de cette mer, peu de choses était venu la contrarier pour le moment, ce n'était qu'une balade de santé pour elle. Et pour sa toute première expérience en mer elle se débrouillait plutôt bien, bien que sa large connaissance des différentes îles et des mers allait beaucoup l'aider durant ses différents voyages.

"J'aime cet air marin.. À ce qu'il parait c'est trés bon pour la peau.. Je pense que je pourrais me permettre une petite sieste, je n'arriverais pas avant quelques heures sur la côte."

L'immense étendue bleue qui s'étendait tout autour de Mizu lui plaisait, elle aimait cette sensation de liberté, naviguer vers d'autres îles et découvrir de nouveaux paysages et horizons. Mais actuellement, quelque chose gênait assez la pauvre Mizu, les grondements incessant de son ventre. En effet, cela faisait un peu plus de 24 heures qu'elle n'avait pas manger, et pour cela il lui tardait vraiment de pouvoir arriver sur la côte pour pouvoir se recharger en énergie et être en possibilité de prendre un véritable repas. Pour passer le temps, elle se décida finalement à se laisser aller à une petite sieste.. Juste pour quelques instants, cela évitera qu'elle soit tirailler par la faim provoquée par ce voyage. Elle s'allongea donc paisiblement sur son petit bateau, l'air marin lui caressant doucement le visage, et se laissant aller dans le monde des rêves.

Mais malheureusement, tout ne pouvait pas se dérouler aussi facilement, quelques instants après que Mizu ait décidé de se reposer, elle entendit une cloche retentir au loin, une cloche provenant d'un bateau très certainement, elle se leva donc, regarde autour d'elle et vit une sorte de galion arriver droit dans sa direction, et son bateau aller également dans leur direction..

"Cette histoire ne sent pas très bon... Je sais pas ce qu'ils me veulent ceux la mais c'est surement pas pour me proposer de me ramener jusqu'à la côte.."

N'importe quel pirate qui voit un bateau de pécheur en plein milieu de la mer pourrait avoir envie de le piller, voler ce qu'il avait pu pécher, sans aucun état d'âmes, plus elle se rapprochait du bateau qui avait l'air menaçant, plus elle se demandait comment elle allait se sortir de cette situation très ennuyeuse. Bien évidemment elle n'allait pas sauter à la mer, elle allait probablement couler avant de pouvoir atteindre la côte.. La chance avait visiblement choisis son camp sur ce coup là, et ce n'était pas celui de Mizu, ce serait trop bête que son aventure se termine ici, surtout que la pauvre jeune fille n'est pas en possession de tout ses moyens, elle est fatiguée et morte de faim, donc ce n'est vraiment pas le moment pour elle de se lancer dans un combat contre un équipage de pirates. Surtout qu'ils ont l'air de s'exciter sur le pont en lançant des "à l'abordage" à tout bout de champs.

"Je ne peux plus qu’espérer avoir de la chance maintenant et qu'ils aient pitié de moi..."

Le courant amenait irrémédiablement Mizu vers le galion de pirate, plus il se rapprochait, plus elle se demandait comment elle allait se débrouiller pour s'échapper de cette situation.

Une fois qu'elle fut arrivé aux abords du bateau pirate, alors qu'elle pensait se faire aborder de toute part par les pirates mais ce ne fut pas le cas, l'homme qui semblait être le capitaine du navire se mis aux abords du bateau, regardant de haut la jeune fille qui était là, dans son pauvre bateau de pécheur... Mizu qui était dans un état situé entre la peur, la confusion et l'excitation. L'excitation de savoir quel était le réel but de ces pirates, mais ça, elle allait très certainement le découvrir dans les moments qui allaient suivre.. Elle était la, debout en regardant droit dans les yeux le capitaine qui se tenait lui aussi sur l'avant son de son bateau.. En attendant de savoir quel sort cet homme avait finalement décidé de lui réserver..


Invité
Invité


Sam 8 Oct 2011 - 2:47

Hein ? C'est qui cette demoiselle qui à l'air de me regarder étrangement...J'ai jamais vu une femme faire de la pêche à South Blue, décidément cette océan m’étonnera toujours.

Heeeeeeeeey ! Toi là bas, femme de South Blue. T'aurai pas du bon poisson à nous refiler gratuitement ? C'est qu'on a que de la viande et personnellement j'aime pas trop la viande !

Tendant mon oreille au maximum, j'ai du mal à entendre quelque chose, je donne donc l'ordre d'hisser ce petit rafiot pour que cette personne puisse monter à bord. En plus je vois que dalle, pt'in ma vision s'affaiblit, c'est sans doute parce que je bois trop de rhum. Je vais devoir me mettre à la bière coupé à l'eau saperlipopette.

Je sors une cigarette de ma poche arrière et l'allume avec mon briquet, je prends une latte et me dirige vers un de mes hommes, celui qui ne fout rien et qui n'arrête pas de tourner en rond

Arrête de tourner en rond, tu me donne envie de vomir

Ca..ca...ca...pitaine...j'ai vu ce que vous avez fait à Carlos...Me chuchota t-il tout en tremblant comme une feuille morte.

Mmm...Ecoute jeune homme, y'a pas de quoi avoir peur, viens voir papa...Ce n'est pas de ta faute, j'aurais dû être plus discret...Si tu survis répand ma terreur.

C'est alors que je m'élance en lui préparant un double punch du dragon...S'il survit à ça, c'est qu'il a vachement de pot...Ma foi, ça l'enverra assez loin pour qu'il puisse passer par dessus bord. Pas besoin de lopette chez les Shinoryuu...Le tri sélectif se fait maintenant ! Dohahahahaha...

Little Punch of Earth Dragon !


T'auras pas assez de temps pour esquiver mon cher, je suis bien plus rapide que toi...

Comment as tu osé ! Jeter par dessus bord un compagnon, tout ça parce qu'il n'a pas tenu une seule promesse !

Quitte le dernier des humains, va voyager en de meilleurs mains...Bon, maintenant que ce témoin génant est en train de se faire bouffer par des requins, je me redirige vers l'autre coté du galion et j'attends patiemment mon lot de poissons de South...
Katsu Mizu
Katsu Mizu

♦ Localisation : Somewhere... Over the rainbow.
♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1331
Popularité: -16
Intégrité: -30

Dim 9 Oct 2011 - 14:58

Mizu fut surprise par la réaction du capitaine du navire, qui lui répondait en gueulant depuis l'avant de son bateau.

"Heeeeeeeeey ! Toi là bas, femme de South Blue. T'aurai pas du bon poisson à nous refiler gratuitement ? C'est qu'on a que de la viande et personnellement j'aime pas trop la viande !"

"Ah... Désolé mais je ne suis pas du tout une pêcheuse..."

*Oh mon dieu.. Il vient bien de dire la femme de South Blue? Mais il se croit ou celui là?*


Apparemment, Mizu n'avait pas parlé assez fort pour que l'homme sur le bateau puisse l'entendre, il lui sembla qu'il donna l'ordre à ses hommes de la faire monter elle et son embarcation à bord. Cela la dérangeait fortement car ils pensaient encore qu'elle allait pouvoir les fournir en poissons alors qu'elle n'en avait absolument aucun, et puis s'ils avaient pu la laissé partir en paix elle n'aurait eu aucun soucis. Mais malheureusement ses ennuis allaient peut être s'envenimer puisqu'elle allait se retrouver bloqué sur ce bateau. Enfin bref, elle vu rapidement ramené à bord du galion pirate, et apparemment le capitaine avait des soucis à régler avec certains des membres de l'équipage..

En effet, comme Mizu n'avait rien suivi de ce qu'il avait pu se dérouler dans ce galion, mais apparemment quelqu'un avait contrarié le capitaine et ça lui avait déplu fortement. A peine eut elle le temps de mettre un pied à bord du navire qu'elle pu assister à une scène plutôt insolite, le capitaine envoyant un punch énorme dans la face d'un de ses sous-fifres, l'envoyant valser en dehors du galion. Mizu fut choqué et apeuré, malgré les apparences ce capitaine paraissait être quelqu'un sans pitié qui est prêt à punit qui que ce soit pour l'avoir importuner. La jeune fille était donc déjà à bord du bateau, et apparemment tout le monde s'était calmé après avoir assisté au spectacle du capitaine.

Une fois qu'il en eut finit avec ses problèmes, le capitaine se redirigea vers Mizu, qui se sentait un peu seul contre tous dans cette situation..

"Alors toi là, la pécheuse de South Blue, tu nous le refile ce poisson ?!"

*Mais pourquoi il parle de South Blue..?*

"Mais.. Je ne pêche pas réellement.. J'ai simplement voler un bateau de pêche au port d'Inu Town il y un jour.."

La capitaine se mit à la regarder bizarrement, comme si il avait remarquer une incohérence dans sa phrase. Ce qui mit vraiment mal à l'aise Mizu qui n'était pas vraiment en confiance dans cette situation..

"Enfin.. Je ne suis pas une pêcheuse mais je suis une pirate, je m’apprêtais tout simplement à rejoindre Tanuki qui est simplement à quelques heures de navigation d'ici je suppose.."

Ceci ne fit qu'accentuer le regard bizarre que porter le capitaine sur Mizu, et ça ne fit que la mettre encore plus mal à l'aise..

*J'ai dit quelquechose qu'il ne fallait pas ? Pourquoi il me regarde comme ça, il à un problême ou quoi?!*







Invité
Invité


Dim 9 Oct 2011 - 15:39

Wait a minute...attendez une minute...Si j'en réfère au dires de cette pirate, on serait tout prêt de Tanuki ? Mais ce qui veut dire qu'on est sur North Blue ! Mamamia...quel désolation et moi qui voulait aller à south, me voilà de retour au canton ! Après quelques secondes de réflexion intenses tout en pointant du regard sa main, je m'aperçois que ce qu'elle a autour du poignet...bah je l'ai déjà vu quelque part....

Juste une question comme ça Lady Pirate...Serait tu navigatrice ?

Soudain, Spinoza l'apprenti navigateur me toucha l'épaule et me chuchota à l'oreille...

Cette femme à un log pose avec elle, captain.

On se perd assez vite dans cet océan et j'ai vraiment besoin d'un navigateur à mes cotés. C'est pas pour dire, mais j'en ai chier à lire une carte qui est en ma possession, testons là et voyons ce qu'elle a dans le ventre la lady. Je sors alors un bout de parchemin de l’intérieur droit de ma veste en semi-cuir d'ours.
Dohahahaha...Je ne vais pas y aller par quatre chemins, je vais y aller franco mon coco...

J'aspire la dernière bouffée de cette cigarette et la jette juste à coté de la tête de cette jeune femme, le mégot tombe dans l'eau céruléenne quelques mètres plus loin. Je l'a joue dans la provoque pour voir sa réaction...Puis j'avance d'un pas, imposant mon autorité d'un simple regard, tous les autres reculent...

Le destin nous a conduit à toi jeune fille, mon nom est Mizukawa Sutero, dragon des mers. Je t'offre l'hospitalité au sein de mon équipage...Bienvenue à bord du galion des Shinoryuu


C'est vraiment dommage qu'on ne soit pas à South Blue, ma foi, on fera avec...Après que tu sois complètement à l'aise, voudrais tu jeter un coup d'oeil à ce parchemin...On m'a dit que c'était une carte au trésor très précieuse, mais j'en doute....Au passage, fait comme chez toi.

Bon, en temps normal j'aurais tué une intrus comme celle là, mais il s'est avéré que ce soit une pirate et d'après Spinoza, ce n'est pas quelqu'un d'ordinaire. Je dois me concerter auprès du lion des mers...j'ai bien envie de lui foutre une patate dans la gueule, j'espère qu'il aura une belle explication en or massif sur l'erreur de la trajectoire...ça se trouve, il a raison et ces hommes que j'ai accueillis me trahissent l'un après l'autre, va falloir tous les faire jarter. Décidément on ne peut faire confiance à personne !

Aaaaarf ! J'ai envie de poutrer de l'humain ! Camarades, dirigez vous sur Tanuki ! On va faire de la bouillie de marine là bas et le plein en ravitaillement !
Katsu Mizu
Katsu Mizu

♦ Localisation : Somewhere... Over the rainbow.
♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1331
Popularité: -16
Intégrité: -30

Dim 9 Oct 2011 - 17:58

Le capitaine fut interpellé lorsque Mizu mentionna le nom de Tanuki, il semblait être choqué de se retrouver dans North Blue. Du coup, il se ficha plus ou moins du fait que Mizu ne soit pas une pêcheuse, et il vit en elle une nouvelle nakama potentielle, il fixait avec insistance le Log Pose autour du poignet de la jeune navigatrice, l'objet l'intriguant très certainement. Maintenant qu'il savait qu'elle était une pirate, elle commençait à intéresser le capitaine du bateau...

"Juste une question comme ça Lady Pirate...Serait tu navigatrice ? "

*Il à du déduire ça en voyant mon Log Pose..*

Il devait déjà se douter de ce qu'était le Log Pose, bien que ce soit un objet qui intéresse avant tout les navigateurs en tout genre. C'est un objet rare donc très prisé par les navigo et à part eux ce n'est pas un objet que les gens ont l'habitude de voir tout les jours. Alors que Mizu n'eut méme pas le temps de répondre qu'un membre de l'quipage vint mettre la puce à l'oreille au capitaine concernant le fameux objet autour du poignet de Mizu

Dés lors, le capitaine s'avança vers la jeune navigatrice, sortant quelque chose de la poche de son blouson. C'était une carte. Il s'avançait d'un pas convaincu et confiant vers la jeune fille, certainement pour tenter de l'intimider, de la prendre directement sous son contrôle. Mais mizu savait désormais qu'elle intéressait cet homme et qu'elle pouvait garder la tête haute face à lui, tout les autres membres de l'équipage reculèrent lorsqu'ils virent leurs capitaines s'avançait, ils étaient effrayés par lui, mais tout les membres de l'équipage présent avaient l'air d'être des soumis de base, plutôt faiblard. Le capitaine alla même jusqu’à érafler la joue de Mizu en jetant sa cigarette par dessus bord, toujours pour l'intimider et la provoquer. M'enfin, les mâles dominants, Mizu commençait à les connaitre et ce n'est pas un de plus qui allait la faire vaciller, bien qu'elle n'était actuellement pas au meilleur de sa forme, morte de faim et fatigué, elle continuait de garder ses yeux rivait dans ceux du capitaine.

"Le destin nous a conduit à toi jeune fille, mon nom est Mizukawa Sutero, dragon des mers. Je t'offre l'hospitalité au sein de mon équipage...Bienvenue à bord du galion des Shinoryuu"

*Hein? Il m’accueille à bord de son équipage comme ça? Eh bien je suppose que je ne peux même pas refuser..*

"C'est vraiment dommage qu'on ne soit pas à South Blue, ma foi, on fera avec...Après que tu sois complètement à l'aise, voudrais tu jeter un coup d'oeil à ce parchemin...On m'a dit que c'était une carte au trésor très précieuse, mais j'en doute....Au passage, fait comme chez toi."

*Ah carrément, cet homme ne fait pas la dentelle, il à l'air plutôt direct et excentrique, m'enfin ce n'est pas plus mal pour un capitaine... Et en plus il me laisse rester sur le bateau, tout est parfait..*

"Héhé.. Eh bien je suppose qu'il va falloir que je découvre un peu ce bateau d'abord. Et que je recharge mes batteries car ça fait un jour que je n'ai pas dormi ni manger. Tu parais assez aimable pour m’accueillir sur ton bateau comme ça.. Au fait, en passant, mon nom est Katsu Mizu, originaire de Manshon dans North Blue, enchanté de faire votre connaissance à tous."

Et puis au final, la chance est resté du côté de Mizu pour cette fois-ci, puisqu'elle à trouvé un équipage muni d'un bateau pour continuer son aventure. Mizukawa lui avait l'air satisfait d'avoir trouvé un navigateur pour diriger son navire, mais en même il avait l'air très contrarié de s'être trompé de direction, et le responsable de la perdition du navire allait très certainement subir la punition divine du capitaine dans les prochains instants. L'ambiance sur le bateau allait devenir éléctrique.. Et tout ceci ne faisait que commencer...

"Aaaaarf ! J'ai envie de poutrer de l'humain ! Camarades, dirigez vous sur Tanuki ! On va faire de la bouillie de marine là bas et le plein en ravitaillement !"

"Bon bah ma destination ne changera certainement pas dans ce cas ..."

Mizu n'était pas fan des excès d’excentricité comme celui ci, mais bon elle se rendit très vite compte qu'elle allait devoir faire avec pour un bon moment encore. Et elle vit très vite qu'avec l'ambiance qu'il régnait à bord de ce bateau, se reposer aller rapidement devenir une tâche rudement compliquée!

Lion
Lion

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 4620
Popularité: -227
Intégrité: -207

Dim 9 Oct 2011 - 23:57

Ça y est ! On est arrivé à North Blue. J’ai l’impression d’être le seul à le savoir d’ailleurs ! Décidément, l’équipage à Ramoi est vraiment constitué de membres en carton. Bref, quand Mizukawa va se rendre compte que nous ne sommes pas à South Blue, il s’en prendra aux autres ! J’aurais juste à ignorer les faits ! Et puis, ça nous ferais des blaireaux en moins. D’ailleurs, j’ai remarqué qu’un gars qui ne servait à rien sur le bateau avait disparu la nuit dernière ! Je ne sais pas ce qu’il lui ait arrivé, d’ailleurs je m’en fou un peu. Même beaucoup enfaite !
Depuis notre départ, les mecs essayent de sympathiser avec moi. Enfin, essayaient jusqu’à que j’en couche un qui ne voulait pas comprendre que je ne voulais pas lui parler ! Et puis, il était pleins le connard, alors il devait comprendre la moitié des mots que je lui disais ! Bref, tout ça pour dire que je me la joue solitaire sur le navire. La seule personne à qui je parle, c’est le capitaine ! J’ai ma place sur le bateau, mon squatte. Le galion à trois mâts et ma place, est sur celui du milieu, le Grand mât. A quelques mètres de hauteur, j’y ai construit un petit espace où j’ai mis une confortable chaise. Parfait pour avoir une bonne vue de la mer et pour surveiller au cas où ces pirates à la noix qui peuvent dégrader le navire. Eh oui, je l’aime mon navire, j’ai mis du temps à le construire seul pendant toutes ces années. Les pieds sur le rebord de la barrière et le chapeau sur la tête, je glande sur ma chaise.
Bon, on s’emmerde sur ce bateau, j’espère qu’on va vite recruter de bon membres, parce que sinon, on est pas dans la merde. Tien ?! Un bateau de pêche là-bas devant. Mizukawa à l’air de vouloir du poisson ! Du poisson frais pour ce soir, ça va être bien ! Je prends mes jumelles pour voir ce qui se passe sur le petit bateau duquel nous nous rapprochons. Unh ? Une fille ? Bon, j’interviendrais si jamais le capitaine ne le remarque pas. Les hommes s’excitent petit à petit, mais ils vont vite se calmer vue qu’il n’y a pas d’homme en face. Les deux navires sont maintenant assez prêts pour pouvoir reconnaitre la jeune et ravissante demoiselle. Voyons donc ce que Mizu va faire !
- Heeeeeeeeey ! Toi là-bas, femme de South Blue. T'aurai pas du bon poisson à nous refiler gratuitement ? C'est qu'on a que de la viande et personnellement j'aime pas trop la viande !
Un sourire aux lèvres, je continu d’assister à la scène de mes hauteurs. La nana doit se demander ce qu’il raconte ! Ah, par contre on a rien entendu de ce qu’elle a répondu. Haha, ça a dût le souler, il s’éloigne de la barrière. Mais qu’est-ce qu’il fait ? Pouaaaah ! Jolie coup, même si je ne sais pas pourquoi il l’a frappé ! Sans doute qu’il a compris qu’il ne servait à rien sur le navire. Décidément, ce capitaine est franco ! Il me plaît ! Ce dernier donna l’ordre de faire monter la fille sur le galion. Une fois celle-ci à bord, ils commencèrent à discuter. De là-haut, chapeau baisser avec juste une ouverture suffisante pour les voir, j’écoute la conversation. Eh bien, elle n’est pas pêcheuse, mais pirate. Intéressant ! Navigatrice ? Faut la recruter ! Il nous manque quelqu’un à ce poste ! Chose dite, chose faite ! Mizu lui a déjà proposé ! Je pense qu’on va très bien s’entendre avec lui ! Bref, le voilà qui se retourne d’un air énervé !
- Héhé… Eh bien je suppose qu'il va falloir que je découvre un peu ce bateau d'abord. Et que je recharge mes batteries car ça fait un jour que je n'ai pas dormi ni manger. Tu parais assez aimable pour m’accueillir sur ton bateau comme ça… Au fait, en passant, mon nom est Katsu Mizu, originaire de Manshon dans North Blue, enchanté de faire votre connaissance à tous.
Quoi ? Elle n’a pas mangée depuis un jour ? Une si belle fille ne doit pas souffrir ainsi ! Je me lève d’un bon et saute par-dessus la barrière en attrapant un cordage pour finalement faire mon entrée héroïque sur le pont. J’atterris à quelques mètres derrière elle.
- Tu as faim ? Viens avec moi ! Je vais t’emmener dans la cuisine. Je dirais au cuistot de te préparer à manger. Après, irais voir ta nouvelle chambre si tu veux ! Aller viens !
Je l’emmène donc dans la cuisine. En arrivant, je me rends compte que le gros fait sa sieste ! Je choppe une casserole et une louche puis commence à foutre un bordel pas possible !
- WOOOWWW ! Debout patate ! On a une nouvelle nakama et elle a super faim ! Je veux que tu lui cuisine ton meilleur plat ! Je vais m’occuper de préparer sa chambre en attendant, je reviens !
Bouleversé, le chef coq, qui d’ailleurs cuisine fichtrement bien se lève puis commence à préparer ses ingrédients. Laissant ces deux-là faire connaissance, je me dirige donc vers ma chambre à côté de laquelle se trouve une chambre vide. Je n’ai laissé personne s’installer dedans au cas où on recruterait une fille dans l’équipage. J’ai bien eu raison tien ! Très vite, je fais le ménage dans celle-ci. Enlève la poussière au maximum, et aère comme tous les jours en ouvrant la fenêtre. Vous me demanderez sûrement pourquoi j’ai choisi de la mettre à côté de ma chambre ! Eh bien, c’est pour surveiller les crevards qui voudront aller l’espionner ! Eh oui, il est très important qu’une demoiselle soit à son aise, sinon cette dernière ne voudrait plus rester ! C’est mon père qui m’avait appris ça lorsque j’étais petit et qu’il était encore vivant ! Hmm, mon père ! Il me manque vraiment des fois ! Il m’a tout appris. Il aurait pût m’en apprendre même plus si jamais ces enfoirées de marines ne l’avaient pas tué avec ma mère ! Pfff, j’ai envie de pleurer, tellement ça me fait mal au cœur ! Je n’ai même pas eu le temps de réfléchir à tout ça depuis ma fuite de Suna Land ! A partir d’aujourd’hui, je vais être chassé sur toutes les mers, toutes les terres par tous ces marines. Mon crime ? Être le fils d’un charpentier naval originaire de Water Seven qui à fuit lui aussi la marines dans le temps car il mon grand-père était un charpentier naval reconnu et qui avait aidé de grands pirates ! Un peu comme l’histoire de Tom le charpentier qui a construit le légendaire Oro Jackson !
http://www.onepiece-requiem.net/t2877-fiche-du-lion
Invité
Invité


Lun 10 Oct 2011 - 0:05

A bord de ce galion, on peut se faire de nouveaux amis, comme de nouveaux ennemies...Je sentais bien que l'ambiance était des plus déplorable.

C'est dans une optique de bon fondement que je tiens à respecter le pacte que j'ai eus avec le lion des mers, j'ai pu apercevoir l'inutilité de chacun et la faiblesse. S'il ne veut pas de faiblards sur son galion, alors il en sera ainsi, j'ai déjà viré carlos, le binoclard de service qui ne foutais rien, puis l'autre énergumène qui n'arrêtait pas de tourner en rond, comment il s'appelait déjà...Et il en resta huit, je vais garder Ramoi, bon l'apprenti navigateur Spinoza, il va gicler...Ah oui le gros plein de soupe je le garde comme encas. Jim le barbu qui réfléchit trop, il jarte. Quoi que ? Non ils peuvent rester, ils ont été utiles.

Les autres, au bout du plongeoir ! Faites moi un saut dans l'eau et hop !

Chers futurs ex-camarades, je vous réunis en cette journée pour vous demander explicitement de venir vous battre, ceux qui survivront auront la chance de continuer l'aventure...Aussi cruel qu'est ce jeu, la vie réelle l'est encore plus, il n'y a pas de place pour des faiblards dans ce monde.

Dohahaha, je vois la stupéfaction sur les visages de ces soit disant pirates, ça me donne envie de rire...comme si ce que je disais n'avait aucun sens...J'avais bien ouvert le tri sélectif, c'est ce qu'on fait pour les déchets non ? Venez très chers, n'ayez pas peur de la mort, soyez fiers d'avoir été au moins un jour un shinoryuu. On écrira dans vos tombes...Mort par la main d'un dragon.

C'est par un excès de rage que les quatre hommes m'attaquèrent en même temps...Je savais bien qu'ils n'avaient pas digérer le fait que leur capitaine soit maintenant affilié à mon équipage, en plus y'avait pas mort d'hommes, quoi ! A part les deux derniers qui sont passé par dessus bord bien sûr...

Le premier viens sur moi de face et arrive majestueusement à me foutre un gros poing dans le ventre, il arrive quand même à me faire bouger cet enfoiré, lui il a de la poigne et de la chance ! Soudain le deuxième arrive directement par la droite et essaye de me donner un coup de pied sur les genoux, j'arrive à sauter tout juste avant qu'il ne m'atteigne...Puis au même moments les deux gus de derrière cours vers moi, sabre à la main en tentant une attaque combiné. Ils arrivent à m'avoir ces enfoirés, leur esprit d'équipe est bien structuré, me voilà blessé légèrement sur le bras gauche, arf...ça a laissé un choc à mon armure, me voilà presque nu dès à présent.

J'essaye tant bien que mal de me rattraper et filer un bon punch à l'un d'eux, mais celui que je visais m'esquive royalement et me fais un bon doigt d'honneur ! Qu'est ce qu'il m'arrive en ce moment ? Merde ! ça doit être la nourriture, quelqu'un à du me mettre un relaxant dedans, d'où mon état d'anxiété, ce que je déteste ces médocs ! Ramoi tu vas me le payer...Abuser de mon hospitalité, ça se fait pas.

Ils attaquent encore, cette fois le gars à droite, sort son katana et me fait une belle entaille au bras, qui va me valoir une superbe cicatrice. Celui de devant enchaîne avec un autre coup de poing et réussi à me déstabilisé...Profitant de mon état de faiblesse, les deux autres pirates à l'arrière m'imposent leur double kick dans le dos ! Je tombe donc à terre et j'entends autour de moi des ricanements...Je sens que ma tête n'arrête pas de tourner et que d'un moment à l'autre, je vais tomber dans les pommes...Serait-ce ma fin ?

Lion
Lion

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 4620
Popularité: -227
Intégrité: -207

Lun 10 Oct 2011 - 1:44

Bon la chambre est enfin prête ! Je m’apprête à en sortir quand j’entends des cris qui me viennent du pont ! Qu’est-ce qu’il se passe ? Sa se bat ou quoi ? Je ferme bien la porte à clé puis me précipite sur le pont ! A mon arrivé, j’aperçois le capitaine au sol. A côté, quatre hommes. Deux armés de katanas et deux mains nues. Les enfoirés, ils l’on prit de surprise c’est obligé ! C’était trop facile toute cette histoire de toute façon ! Tout un équipage ne peut se pliées aux ordres d’un homme qui a battu leur capitaine ! Mes clous aux poignets, je me faufile discrètement derrière ces lâches qui ricanent. *Pff* *pff* Mes deux clous atteignent belle et bien les deux gorges des hommes qui étaient armés. Il en reste deux ! Je vais me les faire ! Les voilà qui se retournent. Tous deux regardent leurs compagnons à terre. C’est le moment ! Je m’élance de toute ma puissance en direction de ces chiens de la casse. D’un coup de genoux aériens, j’atteins avec succès la tête du premier qui s’éclate au sol ! Le deuxième me saut dessus et m’attrape de ses deux bras. Je sors un autre clou de mon poignet et tente de lui transpercer la gorge à son tour ! Celui-ci gigote comme un dauphin, du coup je ratte mon coup. Tant pis, si ce n’est pas la gorge, sa sera la jambe ! *pff* Ce connard me hurle aux oreilles ! Un coup de poing au menton pour l’assommer ! Ce coup est magique ! Le menton est un point faible que pas beaucoup de personne ne connait ! Bon, je suppose que les autres vont se ramener aussi, et puis, ce connard va se réveiller à cause de la douleur. Mieux vaut le jeter à la mer tant qu’il est endormi. Je le soulève tant bien que mal avant de le balancer se noyer à la mer. Crève sale chien !
Au moment où je me retourne, je m’aperçois qu’un autre essaye de me prendre par derrière. Heureusement que je l’ai vu. Au moment où il commence à courir sur moi, je me baisse et lui soulève les jambes en l’éjectant lui aussi à l’eau. Wah, j’ai eu chaud ! Bon, plus que trois ! Y’a le cuistot, le gars que j’ai couché l’autre fois puis un autre ! Par contre, je ne sais pas si je vais pouvoir battre Ramoi !
Quand on parle du loup, la queue apparait ! Ramoi se pointe à son tour !
- Qu’est-ce qu’il se passe ici ? Mais ? Pourquoi est-ce qu’ils sont à terre ? Et le capitaine ? C’est toi qui as fait ça ? Tu vas le payer traitre !
Apparemment Ramoi n’est pas au courant de tout ça ! Il croit que c’est moi qui ai mis Mizu à terre !?
- Attend ! Ce n’est pas ce que tu crois ! Je n’ai pas touché à Mizu ! J’étais dans la chambre de notre nouvelle nakama, quand j’ai entendu des cris qui venaient d’ici ! Je suis monté et quand je suis arrivé, j’ai vu que tes hommes l’avaient mis à terre ! Ils l’ont pris en traitre ! Tu vas me dire que tu n’es pas au courant ?
J’en profite pour m’armer discrètement de deux clous. A ce moment, les deux autres se pointent à leur tour. Ramoi a l’air surpassé par les évènements. Ça se lit dans ces yeux, il n’y ait pour rien. Ce dernier se tourne vers les deux hommes d’un air furieux.
- Qu’est-ce qui ce passe ? Vous avez comploté entre vous pour tuer Mizukawa c’est ça ?
- Mais capitaine, il s’est emparé de l’équipage ! Nous ne voulons pas le suivre lui !
Ramoi mis ses mains sur son visage. Ces anciens hommes avaient fait une chose grave, alors que lui pensait suivre Mizukawa sur les mers ! Enfin, c’est ce que je suppose en voyant ses expressions au visage. Et enfaite, j’ai raison, c’est bien ça. Il les attrapa tous les deux au cou et les balança à la mer.
- Bande d’imbéciles ! Qui vous a dit que je ne voulais pas suivre Mizukawa ? Il se tourna vers moi et continua. J’ai hérité de l’équipage après la mort de notre capitaine ! Il avait trop bu un soir et est tombé à la mer avant de se faire manger par un requin. Depuis ce jour, j’ai dû m’occuper de l’équipage et à contre cœur j’ai envie de dire. Aujourd’hui, je suis prêt à suivre mon nouveau capitaine, mais voilà que mes hommes trahissent ma dignité ! Je suis prêt à faire partie de l’équipage Lion ! A prendre un nouveau chemin avec vous !
Sur ces paroles, je compris que Ramoi était très sérieux. Je décide donc de m’occuper de Mizu qui est à terre. Ramoi vient m’aider lui aussi. Tous deux, nous l’emmenons dans la cuisine afin de le réveiller avec un peu d’eau au visage.
http://www.onepiece-requiem.net/t2877-fiche-du-lion
Katsu Mizu
Katsu Mizu

♦ Localisation : Somewhere... Over the rainbow.
♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1331
Popularité: -16
Intégrité: -30

Lun 10 Oct 2011 - 3:14

Mizu n'eut même pas le temps de visiter d'elle même le galion pour se reposer ou pour casser la croûte qu'un jeune homme vint à sa rencontre. Il se détachait nettement du reste de l'équipage, il dégageait une aura de confiance impressionnante. Enfin il se différenciait du reste de l'équipage, il était très propre et était très élégant avec Katsu, il décida directement de s'occuper d'elle et de lui faire visiter le bateau

"- Tu as faim ? Viens avec moi ! Je vais t’emmener dans la cuisine. Je dirais au cuistot de te préparer à manger. Après, irais voir ta nouvelle chambre si tu veux ! Aller viens !"

"Merci, tu est bien aimable!"

Il entraîna directement K.Mizu dans la cuisine collective, ou elle vit un gros cuisinier qui était en train de dormir sur son plan de travail, il fit un sacré boucan pour le réveiller et pour qu'il prépare un repas pour la jeune fille. Le gros cuistot en profita pour dévorer des yeux tout le corps de la jeune fille, ce qui la mit à moitié mal à l'aise, enfin bon, un pervers pirate de plus, on n'apprendra pas ça à Mizu. Mais le cuistot obéit quand même au jeune homme qui avait une assez grande influence dans ce groupe. Le jeune homme qui n'avait toujours pas donner son identité à Mizu s'en alla visiblement vers des chambres et fit signe à la jeune fille de rester dans la cuisine en attendant que le cuistot finisse de lui cuisiner son plat. Mais apparemment le cuistot se préoccupait plus du corps de la jeune fille que de couper les légumes sur son plan de travail. Il s'arréta un instant pour se rapprocher de Mizu qui était assise à côté d'une grande table

"Salut chérie, alors tu est nouvelle ici ? C'est quoi ton petit nom ?"

*Oh mon dieu, quel gros porc répugnant, qu'est ce qu'il croit faire là, en plus il pue c'est tout simplement horrible, je ferais mieux de l'ignorer*

Mizu essayait de s'éloigner de ce gros pervers alors que lui essayait de se rapprocher de la jeune fille, essayant de la toucher et de lui faire quelques attouchements par ci par là

"Allez ne fais pas la timide, on à pas l'habitude d'avoir des filles à bord, laisse moi donc en profiter"

Soudainement, le cuistot devint beaucoup trop entreprenant envers Mizu, ce qui commença a grandement énerver la jeune navigatrice, entre le manque de sommeil, la faim qui lui tiraillait le ventre, et subir les avances d'un gros porc pervers, c'en était de trop pour la jeune fille qui, malgré sa nature calme et tranquille, péta littéralement un câble contre le gros cuisinier. Elle sorti la dague de sa main droite de son étui, puis la plaqua contre le cou du cuistot qui se retrouvait à son tour bloquer contre le bois de la table.

"Tu veux que je te dise? Tu est gros, tu est moche, tu pue, tu est vraiment répugnant. Si tu essaie encore une fois de m'adresser la parole ou de me toucher, je te promet de découper tes bijoux de famille et de te les faire manger, je suis sûre que tu aimerais ça! Alors maintenant tu va retourner en cuisine et me préparer à manger, et sans ail s'il te plaît, je ne supporte pas ça."

Mizu retira sa dague voyant que le cuistot était maintenant tétanisé contre la table, elle se leva, prenant la route pour retourner à l'extérieur du bateau pour retrouver l'air marin qu'elle aime tant, ce qui allait très certainement la relaxer un peu en attendant qu'elle puisse enfin se reposer et manger car elle n'attendait que ça pour l'instant. Mais avant de sortir de la cuisine, elle se tourna une derniére fois vers le cuisinier, lui faisant un réel regard noir.

"Un seul mot au reste de l'équipage et tu sais ce qu'il t'attend gros lard."

"Oui Oui.. Désolé.."

Elle s'en alla donc vers l'extérieur, et en ouvrant la porte menant au pont, à sa grande surprise elle vit le jeune homme qui s'était occupé d'elle il y quelques minutes qui était en train de prendre soin du capitaine, visiblement blessé avec l'aide d'un troisième membre de l'équipage.. Elle alla directement prendre des nouvelles de son nouveau capitaine.

*Quel chance je vais vraiment pouvoir me reposer sur ce bateau! C'est génial!*

"Oh.. Que lui est il arrivé? Qui est ce qui l'a frappé comme ça?"


Invité
Invité


Lun 10 Oct 2011 - 3:19

Pwaaaarf...Un vaaaar de rhaaam ! Je suis vraiment dans le mal, j'ai fais un drôle de rêve, j'étais dans un gallon et j'avais recruter une navigatrice puis après j'ai été mis K.O. par quatres hommes....Aouch !. J'a mal au bras ! Alors tout ça n'était pas qu'un rêve ? Lion ? Ramoi ? Qu'est ce qui c'est passé ?

Hahaha...Vous savez que vous avez de drôles de têtes en ce moment, on dirait qu'elles ont été écrasé par une grosse machine à faire de la purée...comment ça s'appelle déjà...Hahaha

Je me sens tout drôle, je suis heureux et toi t'es un imbécile triste ou pas...hahaha...non t'es un imbécile heureux...hahaha...Vous savez que la racine carré d'un problème, c'est de l'argent, enfin que la racine de tous les problèmes c'est le fric et qu'on manque sérieusement de berry's...Hahaha...c'est drôle non ? Vous connaissez pas, je vous expliii...hic. Pour avoir de la gloire, il faut du temps et de l'argent, donc on peut les moultipiiier...zut, j'arrive plus à le dire...hic !

Enfin brev, le temps c'est de l'argent, donc la gloire égal à argent fois argent, puissance 2. Argent égal à racine carré de problèmes...la gloire, c'est problèmes en racine en carré ce qui fait que la gloire égal à problèmes...hic...ooup's pardon !

Aaaaaghh ! C'est pas droooole de vous moquez ! Je sais que j'ai pas la tête sur les fesses et que mon coeur ne marche pas bien, mais bon, je pourrais vous sortir des phrases d'analystes méga subtil et voir nano implicite que vous allez comprendre que dalle, pigé ? Quoi ? Pourquoi vous faites encore cette tête ? Hein ? Vous voulez vous battre ? Je vous prend tous en Hic...duel..Rameneeeeeez vo...ghkouuuukhooooo...(ronfle)...

Hey ! Capt'ain réveillez vous ! S'écria Ramoi.

Perturbé je repris légèrement mes esprits...Sacarom cerevisiae sempra, champignon muni de bactéries qui a pour capacité d'affaiblir le tonus musculaire et d'augmenter l'anxiété créant par la suite un effet de panique et à comme effet secondaires...des visions hallucinogènes, un trouble de la voix et une perte momentané de conscience, visant à aspirer le mangeur dans un état dérisoire et critique. J'ai étudié ça y'a presque 9 ans de cela monsieur le cuistot.

Moi qui croyait que tout ceci était du génie du toubib, mais en fait je me trompe depuis le début, c'est bien ce gros tas de soupe qui à manigancer ce complot. J'espère pour lui qu'il me donnera une raison valable pour le garder en vie...

Aaaaghh ! léger gémissement que poussa le gros plein de soupe, une expression forte intéressante et bien compréhensible.

Si y'avait pas ce Lion ! Si Ramoi n'était pas tombé au combat ! J'allais prendre la place du capitaine. J'allais devenir capitaine à la place du capitaine ! Mais tu es arrivé, TOI ! Le fameux Mizukawa de North Blue et moi qui croyait que toutes ces histoires n'étaient que des légendes....Ta mort accidentelle m'aurait permis de contrôler ce pavillon...

T'en as assez dit vieux croûton puant !

Je sors ma lame de ma poche droite, bien que j'ai un malus en rapidité, j'arrive néanmoins à le devancer et à lui mettre le couteau dans la bouche. J'appuie fortement de la main gauche sur son foie, soudain sa respiration devient critique...Gros tas, il y'a deux types de gens que je détestent dans ce monde, ce qui se la pète et les croyants...toi t'as pas de pot, tu crois vraiment que tu mérite un grade et tu te la pète...deux raisons valable...Supplie moi ! vas y ! Ce seront tes derniers mots. Dohahaha.

Maiimaiiii...SLASH ! Oup's ma main à déraper...alors t'en dis quoi ? Hein, j'ai pas compris ? T'as dis quelque chose ?

Voilà qu'il essaye de m'attaquer...d'un geste désespéré, il prend une casserole et l’abat sur ma tête. J'ai la caboche solide, du con. y'a que ça de vrai !

Ma foi, tu peux plus dire tes prières, ta langue à fourché, tu peux plus te venter car maintenant t'arrive plus à accéder au palais. Les bafouilles de bébé sont pour toi la seule chose qu'il te reste...vas y respire ! Je vais essayer d'alléger tes souffrances...pour toi le voyage se termine maintenant !

D'un geste vif, je lui fous un coup de couteau dans le bide, mais ma main dérape et je rate mon geste, bon j'ai assez salis la cuisine comme ça ! Deux balles suffiront. Et hop ! Une dans les bijoux de famille, une !


AAAAAAAAAAOUUUUUUUUUUUUUUUUU !!!!

Continue à crier gros porc engraissé ! Arf, arrête de couiner, c'est vraiment dégoutant...BAM ! Et un coup de fusils dans la cervelle ! ça t'apprendra à m'empoisonner et à abuser de ma confiance...ah merde, j'oublie qu'il n'y aura pas de prochaine fois.

Jetez moi son corps par dessus bord...ark c'est dégoûtant.

D'habitude je prend un malin plaisir à torturer les gens et à les tuer, voir cette fresque vivante crier et crier mais là...y'a rien d'autres que du dégoût, de l'incompréhension..brrr...ça m'en donne des frissons.

Lion
Lion

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 4620
Popularité: -227
Intégrité: -207

Lun 10 Oct 2011 - 16:15

Ensemble avec Ramoi, alors que l’on commence à porter le capitaine, nous croisons la nouvelle navigatrice. Cette dernière a mauvaise mine. La faim et la fatigue sûrement.
- Oh... Que lui est-il arrivé ? Qui est-ce qui l'a frappé comme ça ?
L’expression de son visage changea en un instant. Comme si nous nous connaissions depuis des années, comme une personne qui s’inquiètent pour ses amis. Je compris par là qu’elle était quelqu’un de sociable et que je pourrais compter sur elle en tant que nakama à l’avenir. Bon, assez réfléchis comme ça, j’ai un homme à réveiller.
Une fois dans la cuisine, Mizu commence à parler tout seul. D’après ses dires, il n’est pas lui-même. L’aurait-on drogué ? Je pense que oui, après tout ce qui viens de se passé, cette hypothèse tiens debout. Ah, il se rendort. Je regarde Ramoi qui me regarde lui aussi. Ce dernier essaye alors de réveiller à nouveau le capitaine Mizu. C’est bon, il reprend connaissance. Mais ? Qu’est-ce qu’il raconte ? On dirait une définition. Oui, c’est bien ça, il décrit les effets d’un champignon. Champignon est égal à nourriture, nourriture au repas de midi ! Je tourne mon regard sur le cuistot d’un air très méchant. Celui-ci assiste à la scène sans dire un mot. L’enfoiré, c’est lui qui l’a mis dans cet état ! Heureusement que je n’avais pas faim à midi, il m’aurait eu aussi !
- Si y'avait pas ce Lion ! Si Ramoi n'était pas tombé au combat ! J'allais prendre la place du capitaine. J'allais devenir capitaine à la place du capitaine ! Mais tu es arrivé, TOI ! Le fameux Mizukawa de North Blue et moi qui croyait que toutes ces histoires n'étaient que des légendes....Ta mort accidentelle m'aurait permis de contrôler ce pavillon...
Je sens mon cœur battre de plus en plus vite. Mes nerfs monter, mes muscles se contracter, mes dents se serrer. Oui, je sens que je vais le défoncer, que je vais lui faire recracher toute sa graisse ! Je lâche Mizu pour me lever, mais celui-ci m’arrête dans mon élan en reprenant la parole.
- T'en as assez dit vieux croûton puant !
Voyants qu’il se relève, je m’écarte pour le laisser s’en occuper. J’interviendrais si jamais il n’est pas en état de le combattre, bien que le combat dehors m’ait un peu fatigué. Eh oui, s’énerver, se calmer, s’énerver, se calmer… sa fatigue à la fin. Non de dieu ! Ce capitaine est vraiment un barbare ! Il vient de lui mettre un couteau à la bouche. Je crispe alors mes yeux d’un air de dégout, puis je passe mon bras devant la navigatrice afin de la mettre à l’écart de tout ça. Sait-on jamais, quelque chose pourrait lui arriver. Instinct de gentleman me direz-vous ? En effet, c’est le cas ! Il faut toujours protéger une femme en cas de danger, c’est le rôle de l’homme.
Le gros lard mis un coup de casserole sur la tête à Mizu qui ne broncha même pas. Les effets du champignon ? Je n’en sais rien, mais il n’a rien eu en tout cas. Par contre, ce coup à dû l’énerver car il essaya de lui mettre un coup de couteau au ventre mais sans succès. Je regarde Ramoi qui d’un air désolé assiste à la scène lui aussi. Je ne pense pas qu’il va intervenir, en tout cas, son attitude ne montre aucun signe de volonté d’intervenir. Mizu sort alors son fusil et lui tire une balle dans les testicules. Décidément, il sait torturer celui-là. Je senti au même moment comme une caresse ou une petite chaleur sur les miennes. Je n’aimerais vraiment pas qu’on me tire là-dessus. Un deuxième coup de feu éclata. Un flash me réapparu. Ce flash, c’est cette scène où ce capitaine de la marine tire sur mes parents. Ce moment où je n’ai rien pu faire, ce moment où mes deux parents, main dans la main ont étés criblé de balles. Tétanisé, j’essaye de reculer mais une table me bloque. La vision disparait et je reviens au moment présent. Choqué, perdu, je me retire de la cuisine. Je sens mon estomac gargouiller, je crois que ça va remonter. Je cour alors sur le rebord du bateau et commence alors à régurgiter violement le peu de chose qui se trouve en moi. Des larmes coulent sur mon visage, la terreur m’envahi. Ça y est, je me calme enfin et relâche tout le poids de mon corps sur mes genoux. Les deux mains sur la barrière, la tête baisser, je peine à reprendre mon souffle.
http://www.onepiece-requiem.net/t2877-fiche-du-lion
Katsu Mizu
Katsu Mizu

♦ Localisation : Somewhere... Over the rainbow.
♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1331
Popularité: -16
Intégrité: -30

Mar 11 Oct 2011 - 1:14

Mizu arriva donc sur le pont, malgré sa question personne ne lui donna de réponse. Elle se contenta juste de contempler l'étrange spectacle que lui proposait Mizukawa. En effet le capitaine qui était à moitié KO sur le sol il y à quelques instant repris peu à peu ses esprits, et on pouvait clairement voir qu'il n'avait pas toute sa tête. Il agissait comme s'il venait de boire de l'alcool comme un trou pendant environ 3 jours de suite.

"Pwaaaarf...Un vaaaar de rhaaam ! Je suis vraiment dans le mal, j'ai fais un drôle de rêve, j'étais dans un gallon et j'avais recruter une navigatrice puis après j'ai été mis K.O. par quatres hommes....Aouch !. J'a mal au bras ! Alors tout ça n'était pas qu'un rêve ? Lion ? Ramoi ? Qu'est ce qui c'est passé ?

Hahaha...Vous savez que vous avez de drôles de têtes en ce moment, on dirait qu'elles ont été écrasé par une grosse machine à faire de la purée...comment ça s'appelle déjà...Hahaha"


Une situation qui paraissait plutôt tragique devint vite une situation plutôt comique, ce qui fit rire Mizu. Bien qu'elle aie le sourire aux lèvres, le ventre de la jeune fille criait toujours famine et son état de fatigue était tellement avancé que ses yeux se fermaient tout seul. Après ce petit moment dehors pour se décompresser Mizu rentra avec le reste de l'équipage qui restait, bizarrement tout le monde avait disparu, elle à supposé qu'il y avait eu une bataille entre Mizukawa et le reste de l'équipage et que tout le monde était passer par dessus bord, c'est ce qui paraissait le plus logique. Ils allèrent donc tous dans la cuisine, Mizu qui pensait enfin pouvoir manger après ce qu'elle avait fait au cuisinier. Mais apparemment Mizukawa n'avait pas la même idée à l'esprit

Le cuistot pervers avait du contrarié très fortement le capitaine puisqu'il avait l'air de lui en vouloir, Mizu n'avait absolument pas suivi le conflit donc elle ne compris pas vraiment le pourquoi du comment, mais il avait de quoi se venger, puisque sans aucune hésitation il coupa la langue du cuistot, puis l'acheva avec deux tirs de pistolet, le spectacle était assez horrible, mais cela choqué sans plus la jeune fille. Eh bien au moins il ne révélera à personne ce qui s'est déroulé tout à l'heure entre lui et Mizu, personne ne connaîtra son côté sauvage et dangereux. Il faut qu'elle leur fasse croire qu'elle ne sais pas se battre, comme ça ils ne risqueront pas de mettre sa vie en danger, du moins pour l'instant. Car même si les gens de cette équipage ont l'air bien sympathique, elle n'allait certainement pas faire confiance à des hommes aussi rapidement, ce n'étais pas le genre de Mizu. Mais bon pour le moment il fallait vraiment qu'elle aille se reposer.

Elle chercha le jeune homme qu'elle avait rencontré tout à l'heure pour qu'il lui montre le reste du bateau, mais apparemment il n'avait pas supporté de voir la scène horrible du cuistot se faisant littéralement "exploser" par Mizukawa. Enfin Mizu décida donc de chercher dans le bateau, un choix qui fut assez mauvais de sa part, puisqu'elle n'avait vraiment plus aucune force... Elle était tellement vidée qu'elle n'étais plus du tout consciente

*Et mince.. J'aurai du me reposer bien avant... Bluuuuuuuuuuuuu*

Le cerveau de Mizu fut totalement déconnecté de son corps et s'écroula comme une pierre sur le sol, son dos collé contre le mur dans le couloir en face de la cuisine, bon eh bien au moins elle aura de quoi se reposer maintenant, elle espérait au moins que les membres de l'équipage n'allaient pas trop s'inquiéter sur son état de santé..

Invité
Invité


Mar 11 Oct 2011 - 2:41

Oup's ! Hic...Pourquoi il parle plus ? Ah oui c'est vrai, je l'ai tué. Oulaaaaaaaaah ! Je me sens vraiment mal après toutes ses émotions. Un peu d'air frais me fera le plus grand bien...ou pas...hic ! Pt'in j'ai oublié que les effets ont une seconde mi-temps. Enfin entre deux phases négatives, il se trouve qu'on devienne super résistant, mais qu'on a pas toute sa tête, un peu si on passait en mode bersek.

Phase 2 de l'effet Sempra...

Halala...Viens je vous emmène avec moi ! Ah oui chouette, vite dépêche toi ! Ouiiiiii !!!
Viens au pays des cons, des petits êtres rouges...Viens au pays des cons où tout est merveilleux...Viens au pays des cons, il existe un chemin...Viens au pays des cons, ce n'est jamais très loin. Tu verras le grand con en miette et le con menteur. Le con grognon, la belle pt'ite couniasse et le con chieur...La marine et le gouvernement sont de sacrés casse-pieds, ce qui n'empêche pas les petits cons de s'amuser !

Viens au pays des cons, des petits êtres rouges...Viens au pays des cons où tout est merveilleux, viens au pays des cons, ce n'est jamais très loin !


C'est complètement con de penser, c'est même très con mon cher mizu. Je te con tout ce qui bouge et i shot a fly d'un seul geste, mouches, abeilles et autres insectes trophoblastiques aussi cons qu'ils en ont l'air ! Dit beau goss, t'aurais pas vu un con à lunette ? Ah mince, je l'ai balancé par dessus bord, c'est bête ça. Et son pote, celui qui traîne tous le temps avec lui, oui ! Hein, c'était son fiancé, le con tourniquet ?

Hic...

Tiens cette entaille sur le mat ressemble vaguement à un chien...j'ai toujours voulu en avoir un. choupi choupi doo où est tu ? Où est tu ? J'ai besoin de toi. Choupi choupi doo où est tu ? J'ai une mission pour toi, allez choupi doo je te vois ! Tu tremble ne panique pas ! Tu veux te débiner, tu fais ton grand blessé, je connais ton cinéma. Choupi doo on doit faire notre quête et choupi doo crois moi, ce sera la fête ! Fais pas cette tête ! Choupi doo je compte sur toi, je te promet un super smash ! Y'aura plein de cash ! Choupi doo pi doo, tu es avec nous, maintenant tu es sur le coup, si tu vas jusqu'au bout, choupi doo, on éclatera les marinous...

Animaux Ninja ! Animaux Ninja ! ...Quatre pirates d'enfers sur les mers...Animaux Ninja ! Animaux Ninja !...Chevaliers d'écailles et de poils ! Ce sont des guerriers fantastiques ! Lalalalala...Je porte un faux katana ! Je suis le meilleur et je ne fous rien ! Mais quand il s'agit de s'amuser, on peut compter sur eux qu'au petit déjeuner ! ANIMAUX Ninja ! Ouaaaaaaaiiiiiiis Dragon Power...

Aahaaa, zut ! J'ai plus de voix à force de chanter faux sans m'arrêter, tiens je vais me poser tranquillement sur le mat, je vais m'allumer une cigarette et je vais rester tranquillement ici attendant que l'effet de ses champis de dissipe. Peut être qu'après faudrait que je soumette un plan pour tanuki...ghkouuuukhooooo...(ronfle)...
Lion
Lion

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 4620
Popularité: -227
Intégrité: -207

Mar 11 Oct 2011 - 15:10

Oufff, c’était quoi ça ? J’ai cru que je n’allais jamais m’arrêter ! Ahh, putain. C’est dégelasse ce goût qui reste dans la bouche. Oufff, aller faut que j’aille me laver le visage et la bouche aussi, ça serait bien. Doucement et en m’appuyant à la barrière, je me lève afin de rejoindre mes compartiments. Sur le bateau, seul le sifflement des vagues se fait entendre. J’ai toujours entendu parler du calme avant la tempête, mais là, c’est le calme après la tempête ! C’est rassurant et flippant à la fois. Rassurant parce qu’on se dit que tout est finis, mais flippant parce qu’après tout ce qui s’est passé, il faut s’attendre au pire pour la suite. Je ne suis pas habitué à toute cette violence, à toutes ces choses cruelles, mais il va falloir que je sois plus fort mentalement si je veux aider mon capitaine. J’entre dans ma chambre et me dirige directement dans la salle de bains. L’eau froide me fait vraiment du bien. Je n’en gaspille pas de trop car le réservoir d’eau potable n’est pas vraiment remplit et j’ai peur qu’il n’en reste plus assez pour les autres jusque Tanuki. J’en profite également pour me brosser les dents car cette odeur est juste insupportable. Me voilà enfin en état de retrouver les autres. Mizukawa n’est pas au mieux et la navigatrice avait très mauvaise mine la dernière fois que je l’ai vu. J’espère que Ramoi s’en occupé du cadavre dans la cuisine, parce que je n’ai vraiment pas envie de tacher mes habits avec le sang de l’autre gros porc.

Je sors donc de ma chambre le moral pas très au niveau mais bon. Sur le pont, je croise Mizu qui a l’air sur la lune. Bon, je ne peux rien faire pour lui pour le moment, il n’est pas trop lui-même. Sans m’arrêter, je continue jusqu’au couloir qui mène à la cuisine. Oh non, pas ça ! Elle n’a pas tenue ! Merde alors ! Je me précipite vers Katsu qui est étalée sur le sol pour la prendre dans mes bras et la transporter en un lieu plus confortable. Au même moment, Ramoi apparait dans le couloir à son tour. Il marche en arrière, les bras tendus vers le bas, il tire par les chevilles le cadavre de son ancien cuisinier. Il me fait comprendre d’un signe de la tête qu’il s’occupe du reste pendant que je m’occupe de Katsu. Décidément, ce Ramoi, je commence à l’apprécier. Sans plus tarder, je transporte la jeune demoiselle dans sa chambre. Une fois arrivé, je l’installe sur son lit bien délicatement. Je veille à bien mettre un coussin sous sa tête et m’en vais chercher de quoi la nourrir et aussi un sceau d’eau et une serviette pour qu’elle puisse se nettoyer les mains et le visage avant de manger. Je file donc à toute allure en direction de la cuisine. Le sol est recouvert de sang depuis le couloir, c’est dégelasse. Le gros avait commencé à préparer une soupe apparemment, alors je regarde où sa en ai et termine de la faire. Je prépare un plateau avec des couverts et une assiette puis y pose la petit casserole contenant la soupe en referment bien le dessus pour pas qu’elle ne refroidisse. J’y ajoute du pain et me dirige plateau en mains vers les chambres. Je recroise Ramoi sur le pont en train de jeter les corps par-dessus bord. Décidément, cette mer est un cimetière à pirate. Je dépose le plateau sur le bureau de la chambre puis retourne chercher le sceau et la serviette.

A mon retour, j’essaye de réveiller la jeune demoiselle en douceur. On se croirait dans un film romantique ! Oh, voilà qu’elle se réveille.

- Pardonne-moi de te réveiller, mais tu m’a l’air en très mauvaise forme. Je t’ai amené à manger pour que tu puisses reprendre un peu d’énergie.

Pendant que celle-ci se redresse, j’attrape le saut d’eau et de savon et y trempe un peu la serviette. Délicatement, je commence à lui nettoyer ses deux mains afin de ne pas la brusquer. En utilisant le côté sec de la serviette, je me permets de lui sécher les mains. Elle va sûrement croire que je veux la séduire, mais ce n’est pas grave. Je me lève du bord du lit pour servir l’assiette d’un peu de soupe puis lui dépose le plateau sur les jambes avec bien sûr, un peu de pain. Elle ne va pas juste boire de la soupe.

- Bon, je te laisse manger maintenant. Je repasserais tout à l’heure récupérer le plateau. Surtout repose toi après manger, ne te lève pas du lit, rendors toi !
Sceau d’eau et serviette à la main, j’ouvre la porte et m’apprête à sortir.
http://www.onepiece-requiem.net/t2877-fiche-du-lion
Katsu Mizu
Katsu Mizu

♦ Localisation : Somewhere... Over the rainbow.
♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1331
Popularité: -16
Intégrité: -30

Mar 11 Oct 2011 - 23:43

Mizu ne comprenait absolument plus ce qu'il se passait tout autour d'elle, elle était déjà parti dans le monde des rêves, et elle était désormais très très loin du monde réel et de tout ses petits soucis. Enfin quoique la jeune fille n'avait plus autant de soucis que ça, elle pouvait se reposer -pas forcément dans les meilleures conditions- mais bon vu son état le confort lui importait peu. Même si elle allait certainement avoir un énorme torticolis en se réveillant, elle allait grandement apprécié ce sommeil qui selon elle était bien mérité.

Malgré qu'elle soit dans le sommeil le plus profond qui soit, Mizu sentit que quelqu'un essayer de la déranger pendant qu'elle dormait, mais aucun moyen qu'elle se réveille vu son état. C'est gênant de ne rien pouvoir faire, enfin tant pis si quelqu'un lui avait fait du mal elle l'aurait très probablement senti. Mais au bout de quelques instant, elle senti que la personne qui était en train de la gênait avait du la déposer sur un lit puisqu'elle se sentait soudainement confortablement installé, c'étais très certainement un des trois hommes de l'équipage qui avait ramené Mizu dans une chambre. Quel belle intention.

Après un petit moment (Mizu est endormie donc elle n'a pas la notion du temps mais c'est pour donné une indication) le jeune homme rentra dans la chambre pour réveiller Mizu, tout en douceur bien entendu il ne voudrait pas brusquer la nouvelle arrivante!

"Pardonne-moi de te réveiller, mais tu m’a l’air en très mauvaise forme. Je t’ai amené à manger pour que tu puisses reprendre un peu d’énergie."

Mizu ouvrir légèrement les yeux, tout en baillant et en s'étirant comme si elle venait de dormir pendant deux jours entier, elle arriva à distinguer le jeune homme qui avait commencer à lui faire visiter le bateau il y à quelques heures

"Ah merci.. Tu est gentil.."

Encore un peu touché par son réveil rapide Mizu était entre le monde des rêves et la réalité, et dans un dernier élan de bonté, le jeune homme lui donna même à manger, Mizu était totalement aux anges, bien que toujours fatigué, le jeune homme pris même le soin de lui nettoyer les mains et le visage, il y avait donc un homme vraiment très sympathique sur ce bateau, tant mieux pour la jeune navigatrice, elle n'étais pas tombé dans un équipage de barbare sans aucune manière, à peine eut-elle commençait à manger que le jeune homme s'en allait déjà

"Bon, je te laisse manger maintenant. Je repasserais tout à l’heure récupérer le plateau. Surtout repose toi après manger, ne te lève pas du lit, rendors toi !"

Mizu ne s'en rendit pas compte et commença à manger, lorsqu'elle se rendit qu'elle ne connaissait même pas le nom de ce fameux jeune homme, à peine eut elle relevait la tête pour lui demander qu'il était déjà partis.

"Attend! Comment est-ce que...?"

Trop tard, Mizu était vraiment deux de tensions, enfin tant pis, elle aurait bien l'occasion de faire connaissance avec lui à un autre moment. La navigatrice finit très rapidement son repas, et retourna au joli pays des rêves tout de suite après .. Elle ne se réveillerai certainement pas avant un petit moment, le temps que le bateau arrive sur l'île de Tanuki, qui sais ce qu'il allait se dérouler par la suite, l'aventure ne faisait que commencer pour Mizu à bord de ce nouvel équipage et elle sentait que les choses irait aller pour le mieux malgré leur sous-effectif, et qui sais jusqu’où cet équipage pourrait aller..

Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1