AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Entraide Pirate ! Contre la Marine bien sûr... [PV Hatsune]
avatar
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Dim 30 Oct 2011 - 12:00

- Ah... ah...ah...

Un jeune homme aux cheveux rouges entrait, enfin, dans la ville. Le pauvre n'arrêtait pas de haleter, tant il était assoiffé. Cela faisait bien deux jours qu'il n'avait rien bu lui permettant de complètement se réhydrater. Oui, il avait tenté l'eau de mer à défaut d'autre chose, et si ça le maintenait en vie, sa soif n'en devenait que plus grande. Quel avait été son bonheur en découvrant au large une île ! Ramant comme un fou, usant encore plus ses forces, c'est malin, il avait finalement amarré dans le port de Tanuki, à ce qu'il avait compris. Sauf que la ville se situait plus haut ! Sans perdre de temps, Grey avait commencé son périple qui montait en altitude. Fatigué comme il l'était, il en eut pour un bon moment. Si il n'avait pas été habitué à vadrouiller en montagne, il n'aurait peut-être jamais atteint la ville.

Maintenant, il fallait trouver un endroit où l'on pouvait boire à satiété, comme un puits par exemple. Comme on en trouvait généralement sur les places, là où il y avait du monde, le jeune homme avançait tout droit, sans prendre la peine de chercher à droite ou à gauche, dans les ruelles. Comme une loque, il continuait de marcher, un pas après l'autre, jusqu'à trouver encore mieux qu'un puits, une fontaine ! Dans un élan de dernier espoir, Grey s'y précipita et y plongea sa tête. L'eau était froide, de l'eau de montagne quoi, mais c'était tellement bon. Submergé par le liquide, il but, et but encore, sans prendre le temps de respirer. Puis la pause se termina, on le tirait vers l'arrière, hors de l'eau. C'était...un soldat de la Marine... Décidément, ils étaient vraiment partout, ou presque. Pas là où on avait besoin d'eux en fait. Se secouant la tête comme un chien, Grey évacuait l'eau de ses cheveux, qui pour le coup, envoyait une bonne giclée sur le soldat. Ses quelques camarades derrière en rirent d'ailleurs.


- Hé, arrêtes-ça ! Qu'est-ce que tu foutais la tête dans la fontaine ?

- Bin... je buvais...

- Et qui t'a donné la permission hein ? T'as pas l'air d'être du coin toi. Pourquoi t'es là ?

Le jeune homme réfléchit deux secondes sur la réponse à donner. Il aurait bien aimé se désigner comme pirate, l'ennui, c'est que sans équipage et sans navire digne de ce nom, oui, une barque ça ne compte pas, on était difficilement pris au sérieux. Et ces crétins étaient quand même capable de vouloir vous arrêter en plus ! Avec l'estomac vide, la baston ne serait pas gagnée d'avance.

- Disons que je suis un voyageur qui a mal pris son départ...

- Oh oh, voyez-vous ça. Hé bien, voyageur, la prochaine fois que je te surprends à faire une connerie, je te mets en cellule quelques jours, tu auras tout le temps de songer à un nouveau départ.

Après quoi le Marine lui assigna une tapette sur la tête. Grey la reçut sans réagir, ce n'était pas le bon moment encore. Alors qu'ils s'éloignaient, le pirate entendit un des soldats désigner son interlocuteur comme étant Sous-Lieutenant. Ainsi, ce n'était pas le petit soldat de base. Intéressant. Le jeune homme se releva et déambula dans les rues, avec la ferme intention de trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Seulement, ce n'était pas simple, tout était payant, et avec ce qui lui restait d'argent, Grey aurait bien du mal à être rassasié. Il allait donc devoir voler. Il faudrait faire ça dans un endroit qui n'attirait pas les regards.

Innocemment, Grey faisait celui qui se baladait tranquillement, sifflotant un air banal. Il avait pourtant l'oeil affûté, et ne ratait aucun détail quand il trouvait un stand de nourriture ou un magasin. Des pommes et un peu de viande devraient faire l'affaire. Il n'y avait pas l'air d'avoir de soldats dans le coin, tant mieux. Subtilement, le jeune homme déroba une pomme sur un stand d'un petit marché, et ne commença à la croquer que quelques mètres plus loin. Personne ne s'était rendu compte de rien. Elle était bonne cette pomme ! Il en prendrait bien encore une ou deux tiens ! Si les fruits semblaient facile à avoir, ce serait plus compliqué pour la viande.

Grey avait trouvé le morceau qu'il voulait, rôti à souhait, attendant paisiblement sur une sorte de barbecue. L'odeur était tellement alléchante qu'elle risquait d'attirer un acheteur potentiel. Accélérant légèrement le pas, le jeune homme se rapprochait toujours plus de l'objet de sa convoitise, et attendit que le cuistot tourne le dos à la marchandise. Quand se fut fait, Grey posa une main sur le morceau de viande, mais reçut un coup de bâton sur le bras droit. C'était le cuisinier. Il n'avait jamais quitté sa pièce de viande des yeux en réalité. Il était malin. Mais par contre, il ne se doutait pas que le voleur possédait une lame le long du bras, ce qui avait considérablement amortis le choc du coup de bâton. Grey n'avait même pas eu mal pour ainsi dire, et il n'avait donc pas lâché le morceau.


- Désolé, trop faim, et trop bon...

Puis il détala sans demander son reste, la viande en main. Le cuisinier ne manqua de crier au voleur, et de poursuivre ce dernier, mais Grey enjamba un, puis deux étalages avec souplesse, mettant fin à la poursuite. Au passage, il récupéra deux autres pommes, s'attirant les foudres des commerçants qui ne pouvaient pas faire grand chose pour l'arrêter. En sortant du marché, il cogna un homme, mais ne tomba pas, et se remit en route aussitôt. Il cria un "désolé", avec de la viande plein la bouche, avant de comprendre qui il avait percuté, le Sous-Lieutenant de la fontaine ! Le Marine regarda le marché, puis Grey qui partait en courant, et saisit en un instant la situation.

- Arrêtez-le !

Le pirate détalait à fond dans les rues, poursuivit désormais par une dizaine de soldats. Pour les semer, il valait mieux prendre les petites ruelles, espérant trouver un peu d'obscurité. Mais ils étaient encore là ! Evidemment, ils connaissaient les lieux. Il ne restait plus qu'un os du morceau de viande de tout à l'heure, alors le pirate choisit de le balancer derrière lui, en visant un minimum, pour qu'il tape dans la tête d'un soldat, qui tomba au sol l'instant d'après. Mais les autres étaient encore là ! Il fallait trouver une solution, rapidement.


Dernière édition par Grey le Jeu 24 Nov 2011 - 19:05, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finie http://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Invité
Invité


Jeu 3 Nov 2011 - 19:27

    Un bruit des plus étranges, un croisement entre le bruit d’une cornemuse et d’une trompette, fit sursauter Miku. Qui se cogna magnifiquement contre le morceau de bois au-dessus de sa tête. Elle étouffa un grognement et se frotta les yeux. Autour d’elle, tout était noir. Elle bailla un coup, puis souleva le couvercle du tonneau dans lequel elle se trouvait. La lumière l’éblouit et elle dut attendre un bon moment avant de voir quelque chose. Pourtant, elle était dans la cale d’un bateau. C’était plutôt sombre. Mais pas autant que le tonneau. Elle sortit de ce dernier d’ailleurs, et s’étira un coup, elle avait dormi pendant un long moment. Et ce réveil était trop… Brutal à son goût. Elle bougea un peu, et failli monter sur le pont. Juste avant de se souvenir pour quelles raisons dans la cale. Ah oui, elle ne devait pas se trouver là ! Elle était montée en clandestine. Comme d’habitude. Elle soupira et prit donc le chemin inverse. Ramassa son petit sac qu’elle mit en bandoulière, et réfléchit quelques instants à comment sortir. Son regard vagabonda plusieurs secondes sur les objets présents dans la cale. Puis, une idée toute bête lui vint à l’esprit. Elle n’était pas bien grosse, il lui suffirait de passer par l’ouverture destinée aux canons. Elle n’attendit pas plus longtemps et mis en pratique son idée.

    Juste le temps d’ouvrir la trappe qu’elle sauta. Dans le vide. Et elle finit en un magnifique plongeon. Pas très silencieux, fallait l’avouer, mais il le fut assez pour ne pas la faire repérer. Le port était étrangement agité. Alors elle n’avait eu aucun problème. Et, c’est là que Miku se rendit compte qu’elle aurait pu faire une énorme gaffe. Si le bateau avait été en pleine mer… Elle aurait sûrement mal finie. Enfin bon, elle avait eu le temps d’apercevoir la ville, c’était ce qui comptait. Elle attendit un peu sous l’eau, le temps d’être sûr que personne n’aurait eu l’idée de tourner la tête au moment où elle plongeait, puis elle émergea et nagea tant bien que mal jusqu’à un endroit où sortir de l’eau. Et elle arriva, sur le port, trempée, au milieu de l’agitation ambiante. La voleuse s’attacha rapidement les cheveux, et regarda l’état de ses habits. Bof, avec le soleil, elle allait vite sécher. Elle partit donc calmement dans la ville, et se promena en regardant autour d’elle. C’était une petite ville. Beaucoup de commerçants notamment. Et elle se rendit ainsi compte, en sentant l’effluve d’un steak, qu’elle avait un petit creux.

    Elle hésita alors entre payer, ou voler. Elle pouvait bien, pour une fois, faire l’honnête citoyen. Même si ce n’était pas si amusant, et que ça lui ferait perdre un peu d’argent. Elle se décida à faire une bonne action, et alla s’acheter un sandwich, le moins cher. Et pourtant, il était vraiment bon. Elle croqua dedans avec plaisir et continua sa marche dans la ville. Et vit passer à côté d’elle un homme, apparemment pressé, vu qu’il courait avec un morceau de viande dans la bouche, poursuivit par une flopée de marines en uniforme. Elle arrêta temporairement de mâcher et regarda la course poursuite. Étonnée, elle se décida à s’amuser un peu. Elle avait circulé dans les petites rues pendant un moment, et avait déjà conscience d’un ou deux petits raccourcis. Donc elle partit, tout en mangeant son sandwich, et emprunta une ruelle, puis une autre, tourna à une intersection, escalada un mur, et, du haut de son perchoir, regarda un peu où étaient les marines et le bonhomme de devant. Elle retint un sourire en voyant qu’ils arrivaient dans la rue en face de la sienne. Elle descendit habilement de son mur et atterrit par terre avec délicatesse. Elle se releva et les vit qui arrivaient. La rue était étroite, donc ils progressaient en file indienne. Elle calcula rapidement dans sa tête, et arriva à la conclusion qu’elle avait des chances que son plan marche.

    Elle attendit quelques secondes que l’homme qui courait avec la viande, maintenant réduite à néant, passe devant elle, et se mise en face du marin qui ouvrait la marche. Elle prit un air innocent et commença à parler au bonhomme. Elle lui fit un petit sourire, enfantin, et lui demanda gentiment.


    « Dîtes, monsieur, pourriez-vous m’aider à trouver mon chemin ? J’étais partie chercher de quoi manger, mais, quand j’ai voulu rentrée bah… Je savais plus où j’étais… »


    Il avait d’abord été surpris, apparemment, il ne l’avait pas vu, si bien d’ailleurs qu’il avait bien failli lui foncer dedans. Par simple précaution, elle s’était un peu reculée. Les hommes du marin lui était tout simplement rentré dedans. Et d’ailleurs, il avait failli finir par terre. Heureusement, grâce à sa magnifique maitrise, montrant ainsi son haut grade, il avait réussi à tenir sur les deux pieds. Il regarda quelques secondes à peine la voleuse et dis en vitesse.

    « Désolé Mam’zelle, pas le temps du tout ! On poursuit quelqu’un, veuillez dégager le passage. »

    Miku baissa la tête et regarda du coin de l’œil où en était le pirate, l’échange n’avait duré que quelques secondes, mais ça aurait été assez pour qu’il prenne un peu d’avance. Le voyant tourné au coin de la rue, elle s’écarta du chemin du marine et les laissa passer. Une fois tous passé, elle remonta sur son mur, tant bien que mal, et continua son sandwich. Elle partit ensuite sur un toit adjacent, et suivit les marines depuis le haut. Histoire de voir si l’autre bonhomme les avait semés, ou bien s’il s’était fait avoir…
avatar
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Ven 4 Nov 2011 - 18:45

Ils ne lâchaient vraiment rien ! Même les plus petites ruelles, où se mettre en file indienne était de rigueur, ne les empêchait pas de se suivre et d'être organisés comme il faut. Vu du ciel, cette course poursuite avait l'air d'une partie de snake, où Grey serait la pomme à attraper. Les soldats n'attendaient que de le gober d'un coup ! Mais pas moyen de les semer, et sur leur terrain, il serait difficile de tendre un piège. La seule solution était donc de continuer à courir, encore et toujours. Mais le rythme soutenu de cette course affaiblissait Grey de minute en minute. Il avait beau avoir de l'endurance, il finirait bien par être épuisé. Prenant une nouvelle ruelle étroite, le Pirate passa devant une jeune fille qu'il eut à peine le temps de voir, tant il était occupé. De toute façon, elle n'était pas directement sur son passage, il n'avait donc pas eu besoin de la pousser. Quelques secondes après, il trouva que la résonance des pas avait changé. Il n'entendait que le bruit de ses pieds, alors que jusqu'alors, c'était bien plus bruyant ! Se retournant, il constata que personne ne le suivait plus. Mais il captait encore des voix pas loin. Il fallait faire vite.

Deux choix s'offraient à lui. A droite, une sortie qui le ramenait dans les rues principales, là où des renforts pourraient surgir. A gauche, une impasse. Normalement, mieux valait aller vers la sortie, où les choix de fuite seraient plus nombreux. Mais Grey s'essoufflait de plus en plus, et il finirait par être capturé. Alors que sur le chemin de gauche, une gouttière remontait le long d'un bâtiment, à côté duquel un autre toit était accessible. En grimpant, ce serait bon. Le jeune homme entreprit de monter grâce aux tuyaux, et se mit à accélérer son ascension quand il entendit les pas reprendre. Le problème, s'était que son épaule le tirait. Il avait livré un combat contre un Marine quelques jours auparavant, et il en était ressorti avec une sale blessure. Elle avait été soignée, mais des jours en plus de calme étaient nécessaires à une parfaite guérison. Vu qu'il avait passé pas mal de temps en mer, il pensait s'en être remis. Visiblement, ce n'était pas le cas, un effort comme celui-ci demandait des ressources. Sauf que si il n'arrivait pas en haut, il était bon pour la geôle. Les soldats étaient presque là, il fallait sauter sur le toit d'en face maintenant ! Avec ses jambes contre le mur, Grey se propulsa de toutes ses forces, et réussit à attraper la corniche. Il se hissa tant bien que mal, et se laissa rouler sur le dos, haletant. De là-haut, il perçut les ordres donnés aux soldats, à savoir se séparer pour couvrir plus de terrain. Ils croyaient qu'il avait pris le chemin de droite !


- Sauvé...

Grey prit le temps de se remettre, restant immobile pendant plusieurs minutes, allongé sur le dos. Décidément, il croisait souvent le chemin de la Marine, alors que sa carrière de Pirate n'avait pas encore réellement commencé ! Quand il jugea que c'était bon, le Pirate se remit debout. Il leur avait échappé, c'était pas mal. Mais comment ? Ou plutôt, pourquoi ? Ils avaient été juste derrière lui tout le long de la course-poursuite, alors pourquoi soudainement les avait-il distancé ? A bien y réfléchir, il ne pouvait pas y avoir trente mille solutions. Il ne pouvaient pas l'avoir perdu de vue avant qu'il ne monte par la gouttière, vu que la ruelle était en ligne droite, avant de tourner là où se trouvait...la jeune fille ! Elle l'aurait aidé ? Elle aurait fait exprès de retenir les soldats ? Pourquoi ? Cette question turlupinait Grey. Mais en étant monté sur un toit, il avait gagné en hauteur, et pouvait désormais avoir une large vue d'ensemble.

Ce ne fut pas bien compliquer de la retrouver. Elle était deux toits plus loin, regardant une autre rue, et ne voyait donc pas le jeune homme. Comment il la reconnaissait ? Simple, ses longs cheveux bleus virevoltaient par la brise de la journée. Un véritable drapeau flottant ! Mais Grey était mal placé pour parler. Si ses cheveux n'étaient pas aussi longs, ils étaient en revanche rouge, encore plus voyants que le bleu. Elle lui tournait le dos pour le moment. Le jeune homme homme entreprit de passer de toit en toit , et fit bien attention de ne pas être trop bruyant ou voyant par rapport aux rues du bas, pour la Marine. Il ne lui fallut pas longtemps pour la rejoindre. De près, elle n'était vraiment pas grande, surtout par rapport à Grey et son mètre quatre-vingt. De plus, elle était toujours de dos. Soit elle n'était vraiment pas prudente, soit elle s'était aperçue de la présence du garçon.


- Merci, c'est sympa d'avoir distrait les soldats. J'aurais eu du mal à m'en débarrasser. Par contre, je pige pas pourquoi tu l'as fait. T'es des leurs mais tu veux la gloire pour toi toute seule ?

La méfiance était de mise, car ce n'était pas parce qu'on vous sauvait une fois que c'était par pure gentillesse. Certains n'hésitaient à recourir à toutes les ruses imaginables pour arriver à leurs fins. Tromper les siens pour mieux les servir, ou servir ses propres intérêts, arrivait parfois, et plus souvent qu'on ne le croyait.
http://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finie http://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Invité
Invité


Jeu 17 Nov 2011 - 19:49

    Miku avait arrêté de suivre les marines, les ayant vus partir dans trop de différentes directions, et s’était arrêter sur un toit. Elle rêvassait tranquillement en finissant son petit repas. En se demandant surtout ce qu’elle allait faire. Parce que, c’était pas le tout d’aider des inconnus, mais il allait falloir s’occuper autrement. Elle commença par finir son sandwich. C’était un bon début. Et, au pire, elle redescendrait dans les rues pour voir quelle serait sa prochaine destination. Elle regarda un peu l’horizon, peut-être allait-elle rester sur les toits tout compte fait. C’était plus agréable que les rues où les gens circulaient en se bousculant. Elle se décida à partir, mais une voix la fit sursauter. Elle se retourna et vit le bonhomme qu’elle avait aidé tout à l’heure. Ah, au moins elle savait qu’il s’en était sorti.

    « Merci, c'est sympa d'avoir distrait les soldats. J'aurais eu du mal à m'en débarrasser. Par contre, je pige pas pourquoi tu l'as fait. T'es des leurs mais tu veux la gloire pour toi toute seule ? »

    Qu’y disait. Miku ne put s’empêcher de sourire. Elle avait la tête d’une marine alors ? Si on lui avait demandé, elle aurait plutôt répondu qu’elle était civile. Mais, marine, elle n’aurait pas pu l’idée. La prochaine fois ça pourrait être drôle. M’enfin, le résonnement du gars n’était pas totalement idiot. Après tout, certains marines en étaient bien capables. Même si elle n’en voyait pas l’utilité. Surtout qu’elle n’avait pas cherché le garçon, donc, il y avait peu de chances qu’elle ne veuille vraiment garder la gloire pour elle. Un marine en temps normal aurait ensuite courut après le gars pour le capturer. Or, elle l’avait fait oui, mais qu’au début. Après elle s’était arrêtée. C’est vrai que, dans un sens, ça aurait pu être mal vu. Mais dans tous les cas, elle ne l’avait pas vu monter sur les toits. Donc ça voulait dire qu’elle était une mauvaise marine… Vu qu’elle ne l’avait pas entendu venir. Faudrait qu’elle soit plus attentive.


    « Non non, j’suis pas marine, plutôt le contraire… L’ennui est mortel, n’est-ce pas ? Je me trouve des occupations. »

    Elle commença à le regarder histoire de voir qui elle avait aidé, il paraissait plutôt jeune, et, point important, il avait les cheveux rouges. Pas très discret, m’enfin, Miku n’était pas vraiment mieux. Ça leur faisait un point commun. Elle décida de ne pas s’attarder sur son physique en fait, et continua dans sa lancée.

    « Sinon, sans vouloir être indiscrète, avoir des marines qui vous court après, c’est dans vos habitudes ? Ou bien vous avez fait une ‘tite bêtise ? »

    Ensuite elle lui sourit, peut-être pourrait-elle grâce à lui s’occuper un peu, plutôt que de repartir tout de suite. Ça lui changerait des habitudes, vagabonder c’était bien un moment, mais cette fois elle se poserait un peu avant de repartir, pour une autre mer cette fois. Elle tenterait de rester quelques jours tout au plus, histoire de se trouver de quoi tenir pendant longtemps dans la cale d’un bateau. En plus il avait l’air rigolo le rouge, ça allait sûrement être une bonne rencontre !
avatar
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Ven 18 Nov 2011 - 20:02

Le contraire de la Marine... Ca voulait dire hors-la-loi ? Cette demoiselle serait donc une pirate ? Elle ne payait pas de mine pourtant. Mais bon, les apparences pouvaient être tellement trompeuses ! Grey était souvent sous-estimé du fait de sa maigre carrure compte tenu de sa taille, et pourtant, il réglait en général leur compte aux grandes gueules trop confiantes. Mais passons. Elle était pirate ? Tant mieux pour le jeune homme ! Ca lui faisait une alliée dans la ville. Il arrivait que parfois les pirates se mettaient des bâtons dans les roues, mais ça se voyait plus quand des équipages entiers se rencontraient, et sur Grand Line ! Ici, dans une petite île de North Blue, c'était peu probable. A moins que tout deux convoitent la même chose. Sauf que Grey ne recherchait rien, si ce n'était un peu d'argent ou de nourriture éventuellement.

Par contre, Grey n'aimait pas trop le fait qu'elle se divertisse sur son dos. Elle s'ennuyait, alors elle intervenait dans les affaires des autres ! Et si elle ne s'était pas ennuyée ? Grey serait toujours en train de courir ! Peut-être était-ce ce qu'on appelle le Destin, avec un grand "D" ? Non pas que le pirate y croit beaucoup, car jusqu'à présent, le destin n'avait pas beaucoup joué en sa faveur. Mais bon, il fallait être reconnaissant qu'elle s'en soit mêlée, que ce soit une coïncidence, ou que ce soit....autre chose.


« Sinon, sans vouloir être indiscrète, avoir des marines qui vous court après, c’est dans vos habitudes ? Ou bien vous avez fait une ‘tite bêtise ? »

Cette remarque fit sourire Grey. Il y avait quelques temps encore, il n'avait quasiment jamais croisé de soldats de la Marine, mais depuis un moment, il les retrouvait un peu trop souvent sur sa route. C'était sans doute dû à la voie qu'il avait choisi. Après tout, il était extrêmement rare de voir des camps opposés s'entendre à merveille, et boire la coupe de l'amitié. Pirate et Marine ne faisaient pas bon ménage !

- Dans mes habitudes ? Pas spécialement. Mais ça m'arrive de plus en plus souvent, maintenant que j'y pense... Ca doit être parce que j'ai agacé le Sous-Lieutenant à la fontaine, et peut-être aussi à cause de l'incident au marché.

Oui, ce devait être pour ça. En sa qualité de représentant de la loi, il était normal de le voir traquer Grey. Et il y déployait les moyens ! Il avait lancé tout son bataillon ! Une vingtaine de soldats devaient être à sa recherche dans les environs, le dirigeant compris. Rester en bas, parmi les civils, n'était pas une bonne idée. Prendre de la hauteur, par contre, s'était révélée être une excellente décision ! Mais être haut-perché ne voulait pas dire "invisibilité", loin de là. La preuve, d'en-bas, on put entendre un "là-haut, il y a quelqu'un !" Sauf que Grey était au milieu du toit, il ne pouvait pas être vu. Les soldats avaient repéré la jeune fille ! En hauteur, il n'y avait pas de lumière, ils n'avaient donc pas distingués les cheveux bleus de la pirate, des cheveux rouges de Grey. Ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'ils ne se pointent. Ils étaient tout les deux traqués désormais, car trouver Grey avec la demoiselle faisait d'elle sa complice aux yeux des soldats.

- Merde... Suis-moi ! Il faut partir !

Grey se mit à courir, ses cheveux rouges virevoltant au vent. Il passa un premier toit d'un petit saut, et poursuivit sa course encore un bâtiment plus loin, avant d'entendre un coup de feu qui s'écrasa contre la façade de l'immeuble. On leur tirait dessus depuis la rue ! Mais le plus urgent était en réalité ce qui se trouvait en face d'eux. Une dizaine de soldats montait sur le toit sur lequel les pirates arrivaient. Il n'y avait plus le choix, il fallait de battre. Si la fille était une pirate, elle devait se débrouiller en bagarre. Sans hésiter, Grey continua sa course et frappa d'un coup de pied en pleine tête le premier Marine à sa portée. Il avait à peine eut le temps de se mettre en joue que le second soldat tomba au sol, victime d'un croc-en-jambe du jeune homme. Par chance, la plupart des soldats présents portaient des fusils, et non pas des sabres. Ils s'étaient sans doute attendus à canarder de loin le fugitif. Sauf que désormais, ils y avait deux personnes ! Et au corps à corps ! Les armes ne seraient pas utiles, car ils pourraient tirer sur leurs camarades. Huit soldats contre deux pirates ? C'était jouable. Mais tout dépendait de la force de la demoiselle.
http://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finie http://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Invité
Invité


Sam 3 Déc 2011 - 23:17

    « Dans mes habitudes ? Pas spécialement. Mais ça m'arrive de plus en plus souvent, maintenant que j'y pense... Ça doit être parce que j'ai agacé le Sous-Lieutenant à la fontaine, et peut-être aussi à cause de l'incident au marché. »

    Miku hocha la tête, il avait bien fait une bêtise… Si elle avait eu un carnet, elle y aurait bien noté ‘Règle n°1 : Ne jamais embêter un sous-lieutenant près d’une fontaine’, mais, malheureusement, elle n’en avait pas. De carnet. Elle se contenterait donc de sa mémoire. Quelque peu défaillante de temps à autre il fallait l’avouer. Enfin bref, elle voulut lui proposer de bouger un peu, histoire de se dégourdir les jambes. Quoique, il avait du bien courir quand même… Lui proposer de marcher n’était pas forcément la meilleure des choses. Après, il pouvait très bien être un grand sportif et apprécier gambader joyeusement partout. Mais Miku en doutait. Par contre, le fait que ça lui arrive souvent pouvait inquiéter la jeune fille. Il lui porterait peut-être malchance ? Mais ça voulait aussi dire qu’il n’était pas forcément du côté de la loi. Un pirate peut-être ? Ce serait bien. Elle chercha quelque chose à dire lorsque l’homme eut l’air un peu bizarre et dit en se préparant à détaler tel un lapin.

    « Merde... Suis-moi ! Il faut partir ! »

    Même si elle ne comprit pas pourquoi, la voleuse le suivit. Il avait l’air sérieux. Elle courut à sa suite, et sauta sur un toit en face. Ne comprenant toujours pas la raison. Jusqu’à ce qu’un coup de feu retentisse. Là, elle comprit qu’ils étaient poursuivis. Bien heureusement, leurs poursuivants tiraient depuis le bas des immeubles, toucher les pirates était impossible. Et tant mieux. Se faire canarder comme un… canard n’était pas dans les plans de notre voleuse. Et, malheureusement, pile sur le toit où ils arrivaient, débarquèrent une troupe d’un peu moins de dix marines armés de… Fusils. Directement, le camarade de Miku leur fonça dessus et en mis deux à terre.

    La pirate jeta un bref coup d’œil à ses ennemis, leurs armes étaient un inconvénient majeur pour le combat rapproché, raison pour laquelle sa rencontre du jour les avait directement attaqués. Miku décida que, pour une fois, elle ferait de même. Un peu de sport ne lui ferait pas de mal. Elle avança et passa furtivement derrière un des marines qui se mettait en joue. Elle empoigna l’extrémité de l’arme du marine qui, sous la surprise, relâcha sa prise sur son fusil, et la releva brutalement, avec toute sa force. L’homme se prit l’arme en plein nez qui se fractura sous le choc. Miku retira ensuite l’arme des mains du marine et l’assomma avec la crosse. Elle envoya ensuite le fusil dans la tête d’un homme qui passait et prit dans sa main l’une de ses dagues.

    Elle effectua ensuite un rapide tour sur elle-même et jugea un de ses ennemis qui se mettait en joue. Elle courut vers lui et lui enfonça sa dague dans l’épaule. Elle profita ensuite qu’il lâche son arme pour lui mettre un magnifique coup de pied dans la tête. Elle récupéra ensuite sa dague et lui fit un croche-patte pour qu’il tombe élégamment au sol. Elle sentit une balle passée eu dessus de sa tête, elle l’avait manquée de peu. Elle se retourna vers le tireur et courut vers lui, elle s’abaissa sur ses jambes au niveau de ses pieds et lui trancha les tendons d’Achille d’un coup net. Il cria en se tenant ses membres d’où coulait son sang. Miku se releva en essuyant sa dague sur sa jupe. Elle regarda ensuite où en était son camarade. Elle en avait mis hors service trois, plus les deux qu’il avait précédemment touché, cela faisait cinq, en restait trois. Trois qu’il avait déjà mis K.O.. La voleuse sourit et lui dit.


    « Vite, les renforts vont pas tarder ! »

    Puis elle commença déjà à courir en direction de l’immeuble d'en face. S’ils ne se dépêchaient pas, se serait la grosse pointure qui viendrait les chercher. Et là ce serait plus difficile de s’en sortir. Beaucoup plus difficile…
avatar
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Sam 10 Déc 2011 - 1:21

Grey remarqua que la jeune fille s'était lancée dans la bataille. Une bonne chose. Ainsi, le pirate n'était pas seul à combattre huit soldats. Bien que leurs armes soient inefficaces, il restaient quand même plus nombreux, alors forcément, un de leur coups serait passé. Puis un deuxième, et un troisième, jusqu'à ce que Grey soit complètement submergé et à terre. Là, les chances de victoires étaient équitables. Enfin, pas vraiment. Avec seulement trois adversaires d'un niveau si bas, et sans arme tranchante, le tour était joué. Le jeune homme para avec son avant-bras la crosse d'un fusil, avant de donner un coup de poing dans le visage du soldat. Le choc de la crosse avait été amortis par la lame cachée du garçon, expliquant sa riposte immédiate, et l'absence de douleur. S'en suivit un coup de pied dans le ventre d'un autre Marine, qui se plia en deux. Grey poursuivit avec un coup de genou dans la mâchoire pour l'achever. Voyant le troisième arriver, il se baissa pour éviter la charge et attrapa le fusil qui servait de batte de base-ball. Le soldat tenta de le retirer d'un geste sec, mais n'y parvînt pas. Il dut y mettre plus de force pour que Grey lâche prise. De toute façon, il ne faisait pas le poids en terme de force brute. Sauf que c'était voulu. A trop vouloir forcer, le soldat tomba en arrière sur les fesses. Grey profita de cet instant pour lui décocher un coup de pied dans le nez. La tête cogna contre le sol, fin du combat...

Alors qu'il s'apprêtait à aller aider le jeune fille, il constata qu'en fait, elle n'avait pas besoin d'aide. Au moment où il allait attaquer, elle terminait le dernier soldat debout. Elle savait se débrouiller. Tant mieux pour elle. Se tournant vers Grey, elle lui sourit. Ca l'avait amusée de se défouler on dirait. La jeune fille devait trouver ces moments divertissants, elle qui cherchait à tuer l'ennui.

« Vite, les renforts vont pas tarder ! »

Elle avait raison. Si d'en-bas ils n'entendaient pas de coups de feu, ils se douteraient que quelque chose clochait. Suivant sa "complice", et ramassant un fusil au passage, il sauta sur le toit d'en-face, et sur celui d'encore après. D'autres coups de feu partaient depuis le bas, sans parler des ricochets de balles. Il n'était pas si aisé que ça de toucher une cible mouvante à plusieurs mètres de distances, et en hauteur ! Grey en savait quelque chose, vu que lui était plutôt doué pour atteindre ses ennemis. De nouveaux coups de feu furent tirés, mais pas depuis le bas. Cette fois, ils venaient de derrière ! Deux soldats, postés sur le toit qu'ils venaient de passer, envoyaient leurs projectiles sur les pirates. Une balle frôla Grey, mais il fut surpris par les autres soldats qui montaient devant eux. Cinq nouveaux Marine grimpaient sur leur toit, et ce coup-ci, armés de sabres. Ceux-là seraient plus difficiles à arrêter. Mais d'abord, les tireurs ! Heureusement que le pirate avait pris un fusil. Sauf que pendant ce temps, la demoiselle devrait affronter les épéistes seule. Il s'agissait donc de faire vite !

Grey se mit en joue, prêt à dégommer l'un des soldat, mais quand il pressa la détente, rien ne se passa. Rien d'autre qu'un petit "clic" tout pourri. L'arme s'était enrayée ! De tout les fusils au sol, il avait choisi le seul qui ne fonctionnait pas. Une balle ricocha près de ses pieds, alors le jeune homme recula par instinct. Le problème, c'était que le bord du toit le guettait. Un peu plus et il tomberait. A défaut de pouvoir immobiliser les tireurs à l'écart, Grey se servit du fusil comme d'un projectile en lui-même, et l'envoya brutalement percuter un des cinq soldats face à sa soeur d'arme. Ca l'allégerait un peu. L'échelle qui avait fait monter les soldats vibra remarqua le garçon. Signe que d'autres arrivaient encore. Il fallait vraiment se dépêcher. Grey fit exprès de se mettre dans l'alignement des soldats épéistes, pour que les tireurs soient réticents à l'idée d'envoyer une balle perdue sur l'un des leurs. Ce moment d'hésitation fut décisif. De l'arrière de sa ceinture, le pirate sortit ses couteaux de jets, et après un instant pour viser, il envoya le petit couteau sur le soldat le plus à droite. Le tir fit mouche, dans l'épaule, comme prévu. Malgré le bâtiment de distance, on entendit un cri. Le Marine bascula en arrière. Ca suffirait pour l'écarter du combat.

Il restait le deuxième qui, devant le sort de son compagnon, prit quand même le risque de tirer. Grey envoya un second couteau droit sur le type, sauf que la balle tirée percuta le couteau. Drôle de coïncidence que la trajectoire se soit révélée si parfaite pour que les projectiles se rencontrent. Peu importe, il ne fallait pas se décourager. En plus, le soldat devait recharger. Grey sortit un troisième couteau de jet qu'il lança le plus fort qu'il put dans l'épaule à nouveau. Encore une fois, le coup fit mouche. Dit comme ça, ça avait l'air facile, mais il fallait être très précis sur le vent, la distance, et le dosage de la force employée pour que le tir ne dévie pas. Grey s'était entraîné des années à la pratique du lancé de couteaux, sur des cibles plus éloignées que celles-là. Rien d'étrange à ce qu'il touche ce qu'il vise donc.


*Très bien, il ne reste plus que...*

Mais le jeune homme ne put terminer sa phrase. Une brusque secousse l'avait fait basculer. Et... il était toujours près du bord. Par réflexe, ou par chance, Grey s'agrippa alors qu'il tombait dans le vide. Se retenant tout juste d'une main, il avait les yeux fixé sur le dessous. Des passants s'étaient arrêtés pour regarder un inconnu aux cheveux rouges en train de jouer à avec sa vie. Le sol, à bonne distance, était assez inquiétant. Même si la chute pouvait ne pas être mortelle, elle lui briserait pas mal de trucs. Mais le pire, s'était quand mêmes les quelques soldats qui avaient braqués leurs armes sur le pirate. Ils étaient prêts à l'abattre à tout instant. Sauf que pour une raison inconnue, ils cessèrent de l'avoir en ligne de mire. Ils se relâchèrent presque complètement. Le garçon ajouta sa deuxième main sur le rebord, et leva les yeux. Se tenait au-dessus de lui un visage qu'il aurait apprécié ne plus revoir, celui du Sous-Lieutenant. Le rictus mauvais qu'il avait sur le visage n'augurait rien de bon. En plus de ne rien pouvoir faire, l'épaule de Grey recommençait à le tirer. Ca s'annonçait vraiment mal.

- Eh bien, qui voilà ? Monsieur de la fontaine ? On joue à Maître Corbeau sur un arbre perché ? Tu nous as bien fait cavaler tout à l'heure. Mais rien ne sert de courir, il faut partir à point, mon petit lapin.

Et flûte, il y prenait du plaisir l'enfoiré. Le Marine étant en train de savourer son moment, Grey se demandait ce qu'il allait faire. Allait-il le remonter ? Ou bien lui écraser les mains de ses bottes pour le faire chuter ? Il était de la Marine, donc en théorie, c'était la première solution. Sauf que son visage contre-disait totalement cet état d'esprit. Non, vraiment, il avait l'air de vouloir en finir. On ne lui en voudrait sûrement pas d'avoir, par "accident", laissé tombé un criminel du toit. C'était le genre de chose qui arrivait. Autrement dit, Grey était vraiment mal barré. A moins qu'un évènement inattendu ne pointe le bout de son nez, il était foutu. Et son épaule qui lui faisait de plus en plus mal...

Le Sous-Lieutenant tendit théâtralement une main pour se saisir du pirate, mais ses genoux plièrent, avant d'être brutalement envoyé sur le côté. Grey ne comprit ce qui se passait que lorsque Hatsune vînt lui tendre la main à son tour. Immédiatement, il la saisit. Il fallut qu'il s'aide de ses pieds pour grimper, car bien que fin, il restait lourd pour la demoiselle. Ce fut avec soulagement qu'il retrouva un sol sous ses pieds.

- Sauvé...

Mais c'était parler trop vite. D'un côté, il y avait le Sous-Lieutenant qui revenait à la charge, et de l'autre, deux soldats épée en mains. Le jeune homme voulut se mettre en position de combat, mais son épaule le faisait trop souffrir, il avait du mal à la bouger. Il regarda Hatsune, et lui tendit son bras valide. Rien que par le regard, ils se comprirent. Main dans la main, Grey commença à tourner sur lui-même, de plus en plus vite, ce qui fit décoller la pirate. Tous les Marines arrivèrent en même temps sur le duo, et tous se prirent les pieds de la demoiselle dans la figure, les repoussant violemment au sol. Ralentissant progressivement, jusqu'à l'arrêt complet, Grey regard autour de lui l'état de ses adversaires. Mais c'était un peu difficile, il avait le tournis...

Malgré tout, il comprit que le Sous-Lieutenant n'avait pas encore eu son compte. Il bondit sur lui, et lui décocha un coup de pied suivit d'un coup de poing en pleine face, la tête rebondissant sur le sol à l'occasion. Il ne bougeait plus à présent. Il était mort ? Peut-être, ou pas. Au moins, il était hors combat, comme ses sous-fifres. C'était le moment de partir. Hatsune avait repéré une autre échelle deux bâtiments plus loin. Ils s'empressèrent de combler la distance et de descendre le toit. Ils se faufilèrent à travers les rues par tous les coins sombres disponibles, jusqu'à se retrouver assez loin du centre du vacarme qu'ils avaient causé. Pour retourner au port, ce serait bien plus facile. Entre la ville et sa barque, il y avait des arbres, des rochers, en d'autres termes, pas mal d'endroits où se dissimuler. Ce serait d'autant plus facile que Grey avait passé une partie de sa vie dans ce genre de décors. Se retournant, vers Hatsune, il lui fit par de son plan.

- ... Donc c'est ici qu'on se sépare. En tout cas, merci. Tu m'as sauvé deux fois aujourd'hui, alors que moi, je n'ai fait que t'attirer des ennuis. La prochaine fois, j'essayerai de faire mieux.

Si il y avait une prochaine fois. Car être pirate était tellement difficile ! Il fallait, comme aujourd'hui, sans cesse être capable d'échapper aux forces de l'ordre. Et si ils devenaient célèbres, il faudrait aussi faire gaffe aux chasseurs de primes. La vie était compliquée, mais d'un autre côté, terriblement excitante. La prochaine aventure n'attendait plus que Grey !
http://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finie http://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1