AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Départ des Sea Wolfs

avatar
Toji Arashibourei
Thunder F.

♦ Localisation : GL
♦ Équipage : Ex-Sea Wolf

Feuille de personnage
Dorikis: 11 400
Popularité: -1200
Intégrité: -750

Ven 24 Déc 2010 - 12:11



(Deux semaines plus tôt, les Sea Wolfs prennent la mer...)

Tels des loups voyant arriver de nouveaux membres dans la meute, l'équipage du Fenrir s'est lentement ressemblé en cercle autour des deux nouveaux officiers qui viennent de monter sur le pont pour la première fois.
Il n'y a aucune hostilité clairement affichée, mais pour des soldats marginaux comme eux, de nouveaux commandant prêtent à la méfiance. Si on ajoute à ça leurs visages patibulaires et leur tenues hétéroclites... On comprendra que le simple fait de se tenir fièrement devant eux est une épreuve.

Je laisse la pression monter encore un peu, observant les nouveaux venu derrière l'épais rideaux de ma cabine. Aucun des deux ne semblent vouloir se laisser démonter, c'est bien.




Finalement, je sors à mon tour sur le pont, me dirigeant avec détermination vers les deux nouveaux devant qui je me campe alors qu'ils se mettent au garde-à-vous. Il est temps de faire les présentations. Mais vite.... Les politesses usent ma patience et il me tarde de prendre la mer.
De ma voix puissante je leur lance en pleins visages :


« Vous savez tous les deux qui je suis, et moi je sais qui vous êtes ! Inutile de se perdre en palabre et en simagrées, j'vais vous poser les bases. On m'a dit le plus grand bien de vous... à vous de voir si vous sentez l'étoffe d'un Sea Wolfs, ok ?

Tout d'abord, vous évitez tous ces saluts, colonel et autres conneries... Appelez moi « Patron » comme tout le monde ici et ce s'ra parfait. On n'est pas là pour s'lécher les s'melles mais pour mettre de la flibuste au trou, dans le meilleur des cas huhuhu.
Ensuite vous oubliez tous les protocoles que vous avez appris à l'école des officiers, c'est d'la merde ! Nous travaillons à notre façon, celle qui marche. J'veux de l'efficacité vous m'entendez ?! J'donne peu d'ordres, mais j'attends qu'ils soient accomplis avec brio. Peu m'importe comment, ce s'ra à vous d'vous démerder, j'me suis bien fait comprendre ?

Le premier qui m'saoule ou qui fait le mariole j'l'écorche moi-même avec un épluche patate, et c'est pas une façon de parler !

Bon ça y est ça m'a déjà gonflé... Bon on va passer aux choses sérieuses. »





Je me tourne vers le commandant Ryuuku Gakuen, qui malgré son air blasé arrive à tenir le poids de mon regard sans trop de problèmes.

« Écoutez-moi bien les asticots, je n'ai que faire de crevettes qui vont me claquer dans les doigts à la première échauffourée... Alors avant de vous autoriser à prendre la mer avec moi j'vais vous mettre à l'épreuve.
Toi là ! Tu vas me mettre ta plus grosse patate dans les dents ! Me regarde pas avec cet air ahuris, balance ! J'bougerai pas promis...»

Devant l'incompréhension de mon subalterne, je lui montre de l'index mon menton que je lui tends en avant. La démarche est plus qu'inhabituelle dans les rangs de la marine, mais j'ai toujours fait comme ça... Une sorte de tradition.

« Voies ça comme une sorte de test.
Alors montre moi c'que t'as dans les tripes ! »




Dernière édition par Toji Arashibourei le Lun 27 Déc 2010 - 19:03, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashiboureihttp://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
avatar
Ryuuku Gakuen

♦ Localisation : Par là
♦ Équipage : Sea Wolfs

Feuille de personnage
Dorikis: 3552
Popularité: 380
Intégrité: 464

Ven 24 Déc 2010 - 12:46

Aujourd'hui n'était pas une journée ordinaire. Tout simplement, car Ryuuku allait rejoindre un nouvel équipage, pour tout simplement faire équipe. Faire équipe ne le dérangeait pas spécialement, les ordres non plus, mais par contre, ne pas pouvoir commander lui même, il aurait aimé être le chef, mais il devait revenir au présent.

Ses pensées pensées, il alla vers le port où leur bateau, le Fenrir allait bientôt partir. Ryuuku était parfaitement à l'heure, comme d'habitude, et arrive pile au moment où le colonel Toji, celui qui devrait "s'occuper" d'eux, sortit de son bateau. Il gueulait haut et fort, et montrait son autorité et sa force par les quelques paroles qu'il prononça.

Il parla a Ryuuku et à Hiro. Ils soutenaient avec peine le regard du colonel.

*Pas de colonel, juste de patron. * pensa Ryuuku. Il aimait bien ce genre de relation sans hiérarchie. Même si patron, était presque dans le même genre pour Ryuuku.

Mais après ces rêveries, le patron, désigna Ryuuku d'un doit provocateur, et lui cria qu'il devait lui jeté une patate...

*Ce n'est pas du tout dans mon style; mais je vais essayer de l'impression. Pas par ma force, mais par mon originalité.*

-Je ne suis pas le gars le plus puissant, patron, mais je vais essayer de te montrer ce que je sais faire.

Ryuuku sortit un couteau. En tant que cuisinier, il avait inventé pas mal de trucs. Son sac se trouvant juste à côté de lui, il prit du sel, et un petit chauffau. On le regardait, mais très doué de ses mains il allait très vite. Il coupa la patate en fins morceaux, et après passé au-dessus d'un feu, il les sala. Tout ça en même pas deux minutes.

Ryuuku lança de toutes ses forces un bout de ce qu'il venait de créer, qui atterissa très vite dans la bouche de son nouveau patron. Cette recette plaisait beaucoup normalement, et Ryuuku entendait les craquements dans la bouche de son nouveau patron.

-Je suis cuisinier donc. Je ne suis pas des plus forts, mais des plus intelligents. Je serais là quand il faudra. Alors, est-ce bon?

Cette dernière question était évidemment à double sens... Maintenant, Ryuuku attendait une réponse. Il remarqua Hiro, qui allait aussi dans l'équipage finalement.

*Le monde est vraiment petit* pensa Ryuuku.
http://www.onepiece-requiem.net/t99-rp-donwload-100-100-ryuuku-gakuenhttp://www.onepiece-requiem.net/t146-ryuuku-no-fiche
avatar
Toji Arashibourei
Thunder F.

♦ Localisation : GL
♦ Équipage : Ex-Sea Wolf

Feuille de personnage
Dorikis: 11 400
Popularité: -1200
Intégrité: -750

Ven 24 Déc 2010 - 18:17



« Je serais là quand il faudra. »
Ces quelques paroles firent écho à mes oreilles. Un homme intéressant à n'en pas douter... Bien que déçu de ne pas avoir droit à un bon coup, je ne peux qu'apprécier l'arrivée d'un homme intelligent et original dans mon équipage. A quoi bon créer des plans machiavéliques si on n'a pas de second suffisamment compétents pour les mettre en œuvre ?!

Cronch cronch cronch... en plus cronch... sa bouffe est loin d'être dégueu'. En tant que grand profiteur des plaisirs de la vie, un bon cuistot présente un intérêt bien particulier. Surtout en pleine mission.
Pour l'instant il marque des points... mais il reste encore une deuxième épreuve à l'intronisation...




« Hummmm pas mal mon gars... je respecte presque autant la ruse que la force. Tu as ta place chez moi si tu passes la deuxième épreuve. Ça fait longtemps que t'es officier ? »

A peine a il ouvert la bouche pour répondre que je lui jette d'une pichenette une petite boulette dans le bec. Tout comme je l'ai fait avant lui, il se met à mâcher par réflexe. Visiblement le goût est loin d'être aussi bon que son propre plat.

« Comme je vous l'ai dit, il faut savoir se montrer fort et résistant pour survivre aux missions auxquelles je souhaite prendre part. Ce qui n'est pas donné à tous.
Pas terrible comme goût hein ? Pour être franc je ne sais pas vraiment ce que c'est... Je sais juste que ça provient des poches d'un révo' qu'on a capturé. Il s'appelait « Jonathan l'empoisonneur » je crois... enfin bref ! Si t'es en état de monter à bord lorsqu'on lèvera l'ancre, tu pourras te considérer comme un Sea Wolf. »




Je le laisse là, seul avec son poison, me demandant comment il compte s'en tirer. Il lui suffirait d'aller à l'infirmerie de la base, mais j'en serais très déçu. Sans un regard je me détourne de lui pour me diriger vers l'autre marine.

« Lieutenant Hiro Shima... à nous deux. 
Que vas tu faire l'asticot ? Me jouer la carte de l'originalité toi-aussi ? Ou alors te vas me faire fermer ma grande gueule comme je te l'ordonne ? En tout cas décide toi gamin, j'ai pas que ça à foutre ! »



Je lui tends à son tour mon imposante mâchoire, un grand sourire suffisant en travers de la gueule.


http://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashiboureihttp://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
avatar
Hiro Shima

♦ Localisation : South Blue...Tu connais ?

Feuille de personnage
Dorikis: 1720
Popularité: 294
Intégrité: 240

Ven 24 Déc 2010 - 19:20

Elle qui avait pris tant d'hommes à tellement de femmes, a plus souvent rendu des morts et puis des larmes, indomptable, cette immensité, nous fait ressentir qu'on est minuscule. J'avais appris à ne pas me perdre, jour ou nuit, par beau ou mauvais temps. Elle cache bien profondément mille et une surprise et des trésors inestimables. j'étais Initié à l'océan et à ses nobles vertus. Nul doute qu'un jour viendra où je m'embarquerai pour l'aventure et ce jour c'était maintenant. Sur ce navire équipé pour ramener les plus grands criminels du monde.

J'allais enfin rentrer dans un équipage de marins dont le maître de bord était le colonel toji, un homme poisson dont la taille et la musculature faisait trembler les plus faibles. On entendait parlé de ses exploits sur tout East blue. Ce serait un honneur de pouvoir naviguer le Fenrir et de capturer ses foutus pirates à toute vitesse vers la gloire.

Je marchais tranquillement sur la passerelle pour accéder au pont où était situé une sorte de test pour pouvoir prouver qu'on mérite d'être un sea wolf. Nous sommes impuissant, face à la vague de piraterie, il fallait agir et vite, ce n'est pas ma peur qui allait me décourager, il fallait que je résiste en montrant ma force. Le monde était dévoré, de l'ombre déchirée, faisons voguer notre coeur vers la rive qui induira une mort certaine aux brigands et civils les plus malhonnêtes. Le ciel sous les pleurs des hommes, saignait de désespoir et faisait chavirer les bateaux par sa colère foudroyante.

Tandis que j'étais abstrait par mes pensées, j'étais arrivé face au colonel, il fallait que je l'appelle patron apparemment. Je vis le commandant ryuuku, le hasard faisait parfois bien les choses. J'allais peut-être l'accompagner. Le patron lui avait donné du poison pour voir comment il allait s'en sortir à ce moment- là tout s'est mis dans ma tête, il falait que je fasse vite pour le sauver, alors qu'à cet instant, le patron me tendait son visage, je lui souriais.

Je n'étais pas médecin, mais j'avais souvent observé la manière de faire et j'apprenais assez vite. La plus simple pour lui faire recracher ce qu'il avait avalé était de lui mettre un bon coup dans le dos.



Gomu Gomu No Rifle !
J'enroulais mon bras en direction de la tête du colonel, mon poing allait toucher l'impact, avant qu'il ne touche son manton, je dévis l'attaque avec mon deuxième bras et l'envoie sur le dos de ryuuku tout en essayant de ne pas le faire sauter de bord.

Un membre d'équipage se doit de protéger les siens !
Je suis prêt pour naviguer le Fenrir et couvrir les arrières.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t296-
avatar
Toji Arashibourei
Thunder F.

♦ Localisation : GL
♦ Équipage : Ex-Sea Wolf

Feuille de personnage
Dorikis: 11 400
Popularité: -1200
Intégrité: -750

Sam 25 Déc 2010 - 11:16



*Par les trois burnes de Lucifer ! Pourquoi personne ne tentait jamais de me la foutre cette putain de torgnole ?!*


Alors que je voyais venir à moi une magnifique droite digne des livres d'écoles, le poing ravageur glisse sous mon nez pour se diriger dans le dos de Ryuuku. Mais malgré toute ma déception de ne pas avoir hérité d'une bonne démonstration de force, je ne peux que sourire à l'esprit d'équipe dont ce foutu morveux est en train de faire part. Bien qu'imprudent en combat, son geste marque des points parmi les Sea Wolfs, moi compris. Pour nous la meute est presque aussi importante que la chasse... Une leçon que je n'aurais pas à lui enseigner apparemment.
Mais là n'est pas le but de la manœuvre...

D'un mouvement sec j'interpose ma main gauche entre lui et sa cible, bloquant la frappe à la force du poignet.

« Bel esprit l'asticot, mais si tu l'aides je ne saurais jamais ce qu'il vaut. C'est une épreuve ne l'oublie pas. Il doit se démerder tout seul comme un grand. »




Alors que son poing revient à sa position initiale, une puissante sensation de brulure m'envahis la main avant de remonter jusqu'à l'épaule. Par tous les océans, mais c'est qu'il a de la force l'asticot !
Le coup n'avait pas eu le temps de prendre toute sa vitesse, et pourtant... Il aurait largement été capable de me déchausser une ou deux dents s'il m'avait bel et bien pris pour cible... p'tet même fêler la mâchoire.
Tout en me massant doucement les métacarpes, je me dis que pour ce qui est de l'épreuve de force il a là aussi gagné sa place.

Reste encore un truc, plus pour la forme qu'autre chose...
« Ok pour la poigne l'asticot... voyons voir ta résistance maintenant ! »

D'une brusque impulsion je me rapproche de lui tout en armant un surpuissant crochet du droit qui lui disloquera le thorax. Mais au moment du contact, mon mouvement s'arrête brusquement... Une simple feinte.
Par contre ce n'est pas le cas de la batte en bois que le caporal Rolf lui écrase de toutes ses forces sur l'arrière du crâne ! Les Sea Wolfs travaillent toujours en concert.
La tête de Hiro part alors en avant, s'étirant sur deux bons mètres avant de repartir en arrière avec tout autant de force ! Le caporal Rolf, - totalement inconscient du fdd du lieutenant – hérite donc d'un magistral coup de boule involontaire, qui l'envoie inconscient dans un tas de caisse à l'autre bout du navire !



« Mwouahahahahaahahaahh ! T'es des nôtres l'asticot !»

Voilà qui fera une bonne leçon pour tout le monde !
Maintenant que les présentations sont faîtes, il ne reste plus qu'à lancer les préparatifs du départ.
Hiro nous accompagnera donc, quant à Ryuuku cela ne tient qu'à lui, mais je ne doute pas de ses capacités.

« Ok les enfants ! Nous partons pour Grand Line dans deux heures ! Finissez les préparatifs pendant que je remplis cette putain de paperasse. Ensuite, à nous la liberté et les frissons de la traque ! »

Une puissante clameur s'élève des rangs du Fenrir à cette nouvelle. Tant de fougue et de rage dans le cœur de mes hommes... Que demander de plus ?! Visiblement les nouveaux venus sont déjà presque acceptés... à conditions bien sûr qu'ils continuent à s'en montrer digne.
En parlant d'eux d'ailleurs...

«Ryuuku ! Hiro ! Je donne peu d'ordre mais j'attends qu'ils soient respectés. Puisque vous avez transgressé mes directives en refusant de me cogner, vous nagerez aux côtés du navire sur les 50 premiers milles marins ! Interdiction de remonter à bord avant cela, j'me suis bien fait comprendre ? »

Voilà qui devrait finir de poser les bases, en plus de leur offrir un petit entrainement matinal.
C'est bien le minimum pour un Sea Wolfs !

« En attendant reposez vous ou allez dépenser votre salaire en bouffe et en catins. On ne sait jamais de quoi demain sera fait... Exécution ! »


http://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashiboureihttp://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
avatar
Hiro Shima

♦ Localisation : South Blue...Tu connais ?

Feuille de personnage
Dorikis: 1720
Popularité: 294
Intégrité: 240

Sam 25 Déc 2010 - 19:42

Nous partîmes à la chasse aux pirates, le seul inconvénient c'était qu'on devait commencer à la nage. Au cotés du navires sur les 50 premiers miles. je risque de tomber dans les pommes, il fallait que je trouve une solution et vite. Je devais être digne d'un Wolf. Je ne pouvais plus voir le colonel. Le challenge était donné. J'espère que ryuuku allait s'en sortir.

Hahaha, je parie qu'il va nous surveiller dans l'eau ce poiscaille.

je m’apprêtai à tombé dans l'eau, d'un élan de courage. Digne d'un lieutenant. Allais-je couler dans les plus profondes abysses ? la réponse est non, car à la moitié du parcours avant l'impact marin, j'étirais mes bras pour attraper le mat et ensuite enrouler mes membres supérieurs pour les attacher solidement et je me laissais guider suite aux vagues créer par le fenrir.

Gomu Gomu....

Je tombais dans l'inconscience, mon dernier regard se portait sur le ciel bleu azur...Quelque temps plus tard, je fus réveillé par une torgnolle de la part du patron.


Oui ! Patron ! Prêt pour attraper tout les pirates du monde !

Ne me demandez pas comment je me suis sorti vivant ou bien combien de temps ai-je passé au dessus de l'eau, car je l'ignore. C'est une autre histoire que le colonel ou bien ryuuku vous racontera.La mer est traîtresse, on ne peut jamais lui faire confiance. Si vous tombez hors de l'eau et que vous êtes seul, alors paix à votre âme. Des compagnons sont le seul moyen pour survivre dans ce monde hostile, hissez le pavillon de l'aventure et craignez celui des Sea Wolf's, car si vous les verrez, vous avez intérêt à priez longtemps pour pouvoir s'en sortir vivant.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t296-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1