AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-22%
Le deal à ne pas rater :
-200€ sur la TV LG 55NANO86 55″ NanoCell 100Hz (modèle 2020)
699.99 € 899.99 €
Voir le deal

Pierre Feuille Ciseaux

Hiro Shima
Hiro Shima

♦ Localisation : South Blue...Tu connais ?

Feuille de personnage
Dorikis: 1720
Popularité: 294
Intégrité: 240

Jeu 1 Déc 2011 - 5:58

Precendently

Pierre !

Cela fait maintenant une trotte que je suis dans les sous-sols de ce QG infecte. Que des entraînements consécutifs jour après jour...Une remise à niveau bien comme il se doit, mais quand comprendront t-il que j'en ai pas besoin ? Pour battre un adversaire, il ne suffit pas juste d'employer une force physique mais de penser, réfléchir à un moyen de le contrer, de le nuire proprement. Il faut juste être attentif comme en pleine mer, quand un orage s'abat, il faut savoir dévier sa trajectoire...Quand le vent tourne, il faut savoir le suivre et profiter de l'occasion, des petits exemples en soit qui te permette d'être parmi les meilleurs combattants, le tout est de peaufiner une stratégie en un laps de temps le plus court possible.

Bref, Voilà qu'on m'appelle d'urgence, à ce qu'il parait, je dois bouger mon derrière des sous-sols à cause d'un fait top secret, on m'en dit pas plus, bien que cela attise ma curiosité, je décide de suivre le berger tel un fidèle mouton.

Entouré de pierre, le décor triste de la pièce où on m'a emmener me fait bader...ça me rappelle ma tendre jeunesse lorsque mon père m'enfermait comme un prisonnier dans sa cage. Reste là disait-il ! Idiot de chien, bon à rien ! me criait-il...

Prit d'un éclat de colère, je sors cette putin de fureur en moi et frotte mon poing contre le mur...Une légère fissure se crée...Je me tourne vers ma droite et aperçois des tas de grosses pierres, je me retourne vers la porte et je la vois se refermer...Enfoiré de sous officier, il s'est barré et m'a coincé ici, je fais quoi là maintenant ! Soudain je vois un mot collé à une roche...

Vôtre mission est la suivante...battre la pierre avec tout ce que vous avez. Bonne chance.

Mais qu'est ce que c'est que cette putin de mascarade ? D'une rapidité éclair à l'instant même où j'ai dis le mot putin, des pierres tombent au dessus de moi...J'essaie de me protéger via mon trident, mais ça tombe et retombe de plus en plus vite, d'une masse qui est supérieur de plus en plus. Tout s'écoule...C'est la fin ! Le ciel nous tombe sur la tête. Me voilà recouvert de la tête au pied...Je ne peux que bouger le petit doigt et cela me désespère, la douleur me hante. Je ne suis qu'un tas de chair emprisonné sous la roche.

La mini tempête de roche s'arrête enfin et avec peine, je me sors des décombres, me relevant avec brio j'aperçois une porte muni de deux poignée, une noire et une blanche. Deux voies possibles, deux chemins qui m'ont l'air fermé. Dois-je cassé la pierre pour pénétrer dans le deuxième niveau, dois-je l'utiliser avec bon escient ? Que faire ?

Soudain des escargots sur chaque coins se mettent à parler...Vous avez échouez ! Plus que deux tests pour nous prouver que vous méritez de sortir de cet enfer...

Feuille !

Ne pouvant pas garder mon calme, j'attrape une pierre du sol et me dirige en courant vers la porte, fredonnant un ancien air de la marine, je frappe et re-frappe sur la structure. Et tapeux tape ! Puis sans rien entendre, la porte où il y'a la poignée noire s'ouvre...me laissant découvrir sous mes yeux ébahis une autre pièce, pas très différente de l'ancienne, rectangulaire avec une décoration très sobre, les murs sont fait de roche et à l'intérieur, il y'a une énorme quantité de tables...Et posé sur ces dernières, une multitudes de feuilles...Serait-ce les archives ?

Mais c'est quoi cette paperasse ?

Soudain comme pendant la première fois, la porte se referme automatiquement, je me dépêche pour aller vers l'autre coté de la pièce, mais ne voit aucune porte, aucune issue de secours, mise à part une vulgaire fenêtre situé tout en haut à environs deux mètres et quelques du sol. Je prends le temps de lire quelques feuilles, mais aucun indice, rien...Je suis perdu et coincé !

Puis j'entends de nouveau cette voix dans les hauts parleurs escarcophonique...

Votre seconde mission est de faire passer le message numéro 5487R27Q58 page 185 article 9 du code ZPK arrêté L-25 qui se trouve dans cette pièce dans l'autre pièce. Je ne vous rappelle pas que si vous échouez, vous y perdrez votre tête. Bonne chance.

Face à mes blessures et à mon impuissance, je prends mon mal en patience et décide de lire chaque feuille de cette pièce, soit environ une bonne journée entière de lecture voir plus, j'espère avoir du pot...

Environ 1 heure plus tard...

Je pète un plomb, j'en ai marre ! C'est quoi ce délire, j'ai lu a peu près des centaines de pages et rien sur ce foutu message, que dalle, ça ne parle que d'ordres de mission, de rapport, de bilan d'actions, y'a même des graphiques sur l'avancé d'un tas de projet comme l'achat de papier toilettes, mais rien sur ce que je recherche, ma foi, je continue et je ne désespère pas...

Ah après tout ce temps de recherche, je trouve enfin la fameuse table en or, me voilà en face d'un gros bouquin intitulé le code ZPK, mais...mais...pas possible ! Y'a autant de pages ! ça va me prendre des heures et des heures ! Surtout qu'ils les ont pas numérotés et que d'après ce que je lis tout est dans le désordre pour éviter un déchiffrage plausible de la part de l'ennemie...Heu...ok ! Bwaf. Je tourne les pages inlassablement jusqu'à tombé sur un indice potentiel, un chiffre, une lettre, n'importe quoi ! Aaah !

Oh non, je vais me suicider, pitié pas ça ! Apparemment, il n'y a pas d'article 9 sur celui là et il faut se référer à la deuxième version du code ZPK qui n'est que le Code PZK...Je me replonge dans cette tonne de paperasse, désespéré et fatigué jusqu'au cou.

Environ 2 heures plus tard...


Youhouuu ! Voici le code PZK ! Bon article 9, article 9....Ah voilà ! Toujours cette misère avec des pages non numérotés et dans le désordre, mais c'est qui l'abruti qui a confectionné ce genre de bouquin !
On n'engage que des incapables ou quoi ? Après des minutes précieuses à farfouiller ce bouquin je trouve enfin la page 185, mais celle ci est composé d'une vingtaine d'arrêté. Il fallait juste un peu de calme et de patience, bien que je ne suis pas très doué pour cela.

J'ai enfin ton message ! Hého la voix ! Tu m'entends ?

Agacé par le fait que personne me répond, je prends la feuille, l’enveloppe autour de la pierre et la jette à travers la fenêtre...Je prends un malin plaisir à écouter le verre qui éclate. Soudain, cette maudit voix commence à parler.

Ici la voix...Nous vous félicitons d'avoir réussis ce test qui aurait pu vous prendre que quelques secondes, si vous étiez tombé sur mon collègue, il vous aurait mit un bon zéro, mais votre persévérance vous permet de continuer dans la dernière pièce, si vous réussissez, vos efforts seront récompensés. C'est tout pour le moment.

Ciseaux


Quoi ! La bouche grande ouverte, je fais face à un spectacle incroyable, je vois le mur devant moi se faire détruire, sans aucun doute possible, c'est l'action d'une lame...c'est alors que j'aperçois une silhouette dans la fumée des débris du mur. Ayant bien pris soin de me reculer, j'analyse attentivement la carrure de ce type. Grand, d'une corpulence moyenne, un long imper' muni d'un katana dans la main droite. Trident à la main gauche, je me positionne en mode défensif.

Je suis la voix qui t'as guidé et qui t'as jugé, défenseur de la justice, je suis ici pour filtrer les vermines qui ne méritent pas d'être des agents de notre classe, il ne suffit pas d'avoir un bon sens logique et les bonnes questions en tête pour y arriver...

Ta défense est nullissime...Ta vitesse d'action est lente...Et d'après l'arrêté L-25 que j'ai en main...


Quiconque agent qui recevra cet arrêté via une roche balancé en pleine air parcourant le sable du monde, peut tuer un autre agent par n'importe quel moyen. Si celui qui aura reçu l'arrêté perd face à l'envoyeur, ce dernier devra remettre un cadeau d'une valeur inestimable.

Et d'après ce que j'ai aperçu de toi...Je peux d'ores et déjà me réjouir de découper un cafard dans nos rang.

Dereshishishi....T'as pas les chevilles qui enflent par hasard ?

Abasourdi par son stupide arrêté, je décide d'aller lui en coller une et de lui montrer que sous estimer son adversaire est le pire de défaut. Je m'élance donc vers lui pour l'éclater avec un coup de trident dans la mâchoire, je prends donc de la vitesse et lance mon bras en arrière, bien trop prévisible comme attaque, mon adversaire m'esquive par la droite et me dit : Tu vois que tu manque de vitesse...

Il essaye de me frapper avec son poing, mais son geste est plus que pitoyable, un coup par devant, ça peut jamais fonctionner, j'attrape son poing et le serre...Je vois son visage en train de se crisper, j'en conclue qu'il est plus faible que moi. Il se retire d'un coup et prépare une attaque avec sa lame...

Il essaye de me trancher à la diagonale mais le contre aisément avec mon trident, le fer se croise et les étincelles fusent, puis je lui donne un coup de pied descend dans les bijoux de famille. Monsieur tous les coups sont permit dans un duel. Il recule et souffre en silence, tête baissé. Je profite donc de ce moment pour essayer de le frapper à la tête avec le manche de mon arme.

Pff..Il se relève de justesse et esquive mon coup, j'ai pas été rapide sur celui là...Arg !

Tu manques de vitesse, tu devrais faire un régime alimentaire Hahaha...Ne t'inquiète pas, ce sera fait dès que je t'aurais trancher en deux.

Il commence sérieusement à m’agacer ce type là avec sa voix de ténébreux à la noix. Le revoilà à la charge, cette fois ci en pointant le bout de sa lame vers moi...Mais qu'est ce qu'il fait ? Pourquoi il met son pied comme ça...Heiin je vois, il veut tourner vers la gauche et me frapper par le flanc, je te vois venir petit, trop prévisible, ça se voit que tu t'es combattu qu'avec des mauviettes et tu crois vraiment que j'en suis une...Pile au moment où il arrive, je lui prépare un petit kick qui le fera volé au plafond...Je sens l'adrénaline monter en moi, ma soif de combat augmente petit à petit, ça me plait ! Cela n'est pas arrivé depuis un moment, ce sentiment euphorique me fait du bien.

AAAH AAAA AAAA AAAA AAAREUuah !

Il fait tomber son katana par le choc de la frappe et je n'en ai pas finis avec cet énergumène qui me sous estime depuis tout à l'heure, certes je n'ai pas de bonne défense, ni une très bonne vitesse mais c'est en dépend de ma force physique ainsi que mes stratégies de combat et ça tu l'as peut être oublié dans ton manuel d'agents où on vous apprends que dalle ici ? Sur le point de lui foutre un bon coup dans le ventre, il me sort un fameux...

Tekkai !

N'ayant pas mis la pleine puissance, mon coup est inefficace fasse à sa défense...Un utilisateur du rokushiki ? Intéressant, mais il tombe sur plus expérimenté, je connais cette technique ainsi que sa faiblesse, dès que le temps d'effet sera finis, je pourrais enchaîner directement avec un coup qui pourra l’assommer, car sa technique ne durera pas indéfiniment et ne peux pas l'utiliser deux fois de suite, enfin dans un si court laps de temps, surtout avec sa force actuel...Reposant tout mes espoirs sur sa faille, je dirige son bâton entre sa tête et son épaule. En pleine puissance et avec une totale confiance en moi, j'ajuste mon coup et BAM !

A défaut de stratégie, on recherche la force...Tu as perdu ce duel...Mon nom est Hiro Shima et toi tu joues dans la cours des petits ! Retourne chez ta mère et laisse moi partir de ce sous sols, j'ai besoin d'air frais.

Par la suite, j'entends des applaudissement qui émanent de derrière la porte de cette salle de combat, j'ouvre la porte et voilà qu'on m'accueille avec le sourire.

Félicitations Hiro Shima, mes collègues ont parié pour votre mort et je me réjouis du fait qu'ils ont tord...*''J'ai gagner un sacré paquet huhuhu...''*

Comme dit dans l'arrêté, vous gagnez un présent inestimable de la part de votre adversaire, en soit, nous allions le donner à lui pour votre mort, mais en soit, il s'est avéré le contraire...

J'ai pas trop paner ce qu'il a dit, m'en tout cas, je prends avec joie le coffret qu'il me tend. Je retourne vers mes quartiers tout en ayant dans la tête le visage de cet agent un peu pervers en soit, comme il dit...ah cette manie de répéter ''en soit''. J'ai pas voulu lui faire la remarquer, mais ça passait moyen...M'enfin cette journée s'est plutôt bien passé, j'ai gagné un coffret collector, j'ai failli mourir, j'ai failli me suicider à cause de la paperasse...Une journée comme toutes les autres. Dereshishishi

J'ouvre ce fameux coffret et de mes yeux...OH ! Par la barbe de cet enfoiré de Wak'am le rouge ! Un fruit du démon ! Et soudain, attiré par la curiosité, mes mains me démangent, je deviens incontrôlable, je n'ai qu'une envie, manger ce fruit dégueulasse ! Redevenir un homme puissant, pas qu'une personne ordinaire muni d'un simple trident...Je rêve de pouvoir...Qui sait ce que ce fruit peut m'avantager ! Au diable la nage libre, dieu sait que j'ai toujours détester l'eau.

La soif de l'inconnu m'aspire dans un gouffre où la tentation règne en maître absolue. Croc !
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t296-
Page 1 sur 1