AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Ecume] Analyze This. [OneShot 1623]

avatar
Tahar Tahgel
PNJ
Chien fou
♦♦♦ Ombre de Ravrak ♦♦♦

♦ Équipage : Ca se mange ?

Feuille de personnage
Dorikis: 12 000
Popularité: -1200
Intégrité: -1150

Dim 4 Déc 2011 - 19:36

Doc, faut qu’on parle. Qu’on parle urgemment tu vois.

De quoi ? Si j’ai des états d’âme ? Ah non mais reste poli quand même. Est-ce que je me moque de tes initiales moi ? J-B, franchement, on a vu plus original. Non, j’ai juste, comment dire, un peu de mal dernièrement. Avec mon boulot, la vie, tout ça. Je suis… ouais, plus gentil, plus mou, plus faible.

Oui, je sais bien que y a la crise de la quarantaine en approche et tout, mais justement il faudrait, mh, m’aider à la traverser si tu vois ce que je veux dire. Qu’au final ça se fasse sans trop de mal. J’y tiens à ce que j’ai fait de moi-même depuis que j’ai vingt ans, tu sais. Ma réputation mais pas seulement : ma vie, ma vigueur, ma vision, et tout plein d’autres trucs en vi- Que j’aie pas honte de mes dernières années de carrière en y repensant depuis ma retraite dorée de quand j’aurai trouvé un coin sympa où me poser et avoir des mômes, en gros…

Putain, tu vois de quoi je parle ? Je devrais même pas penser à ce genre de trucs. C’est pas moi, ça. Penser avec plus de deux jours de perspectives, prévoir, préméditer… C’pas moi, merde !

Non mais je sais bien que ça me ressemble pas, c’est ce que je viens de te dire. T’imaginais pas non plus que j’avais réussi à prendre le temps de venir te voir juste parce que ma mère était morte ? Ou alors ta réputation c’est du flanc et t’essaies de guérir les gens avec des poncifs que même ton collègue le professeur Poojhad renierait ?

Ouais, c’est ça, attaquons-nous au problème. Je t’écoute. Je bois des paroles, même. Non ? T’as pas de solution miracle ? Des ? Thérapies ? Essayer jusqu’à trouver la bonne ? Bon, si tu le dis… C’toi le Doc après tout, je te fais confiance… Et là encore tu noteras que je suis pas moi-même, à dire ça. Et qu’il faut faire quelque chose. Vite. Très vite.

J’ai des hommes qui comptent sur moi, maintenant, tu comprends. Et je le sens bien que je commence à me créer des obligations dans ma tête comme quoi il faut que je réponde à leurs attentes et tout et tout. Et ça non plus c’est pas bien, je le sais, je le sens, raahhh.

Oui je me calme. Vas-y, je bois encore, calme-moi.

De quoi ? Solutions radicales vu l’ampleur du problème ? Oui je me doutais bien. Mais si t’as des trucs en tête, c’est déjà un début, non ? A quoi tu penses ? Je prends tout, hein. La douleur me fait pas peur et moi, ce qu’il faut, c’est que je guérisse. C’est de moins en moins tenable je te jure.

Un exemple ? Laisse-moi voir... Ben, tiens : l’autre jour j’ai carrément dit à Hope que sa bouffe était achtement bonne. Achtement bonne, tu te rends compte ? Et tout ça sans arrière-pensées hein. Suis toujours dans ma phase Sonja, là. Alors, bon, l’Afro-girl on verra plus tard. Donc c’était pas ça. Juste, spontanément, j’ai fait un putain de sincère compliment. Moi, bordel ! Moi ! Je te dis pas comme j’ai senti un truc se déchirer à l’intérieur quand j’ai vu les points de karma qui se rajoutaient au-dessus de ma tête juste après ce moment-là… Putain, rien que d’y repenser ça me retourne à nouveau.

Bref. Tu veux que je te signe une décharge comme quoi j’assume l’entièreté des risques inhérents à tes soins ? Qu’est-ce que je risque ?  Paralysie ? Mort cérébrale ? Cancer du foie ?

Suis déjà bien parti pour les deux dernières, ça me va. Promets-moi juste un truc : si c’est la première, tu m’achèves. T’es mon Doc, t’as une obligation non ? Non ? Bon. Alors, si tu m’achèves pas, moi je te promets un truc : je sors de ma paralysie juste pour te casser la tête. T’as compris ? Bien. T’assumeras… Allez, aboule tes propositions maintenant…


Cap’tain ! Y a Legault et l’ptit Josh qu’veulent se la mettre, rapport à la Marisa qu’aurait fait d’l’œil au premier alors qu’en fait non. Jfais quoi ? Tu veux que j’les balance à la baille ou tu t’en…



Euh, Cap’tain, tu vas bien ?



Euh bon, ouais, donc je te laisse avec, euh… ta bouteille de truc pas net. Et jvais voir ça avec le Jack, hein ? Allez, à plus, héhé. D’solé pour l’dérangement et tout ça.


Dernière édition par Tahar Tahgel le Ven 17 Oct 2014 - 8:28, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t2249-http://www.onepiece-requiem.net/t2280-
avatar
Tahar Tahgel
PNJ
Chien fou
♦♦♦ Ombre de Ravrak ♦♦♦

♦ Équipage : Ca se mange ?

Feuille de personnage
Dorikis: 12 000
Popularité: -1200
Intégrité: -1150

Dim 4 Déc 2011 - 19:39

Ouais, je sais bien que j’en impose toujours, que preuve vient d’être faite. Mais c’est parce que j’ai rien dit que tu crois ça. T’as pas ressenti ce que j’ai ressenti… Ben, c’est bien simple, j’ai même pensé laisser filer tu vois. Sortir, leur dire de se calmer, et les laisser repartir comme si rien s’était passé. Juste ça. Alors que je sais que c’est le début de la fin pour un capichef, la clémence. C’est dans tous les manuels putain, et je le sais ! Mais y a pas, j’ai pas le cœur à ça… Heureusement que les deux pieds nickelés sont là pour garder la barre. Jack et Noah, ouais.

… La première de tes deux idées ? Que je réponde à quelques questions ? Euh. T’es sûr que tu m’arnaques pas, là ? T’as une obligation de moyens, tu le sais, ça, hein ? Oui ? Bon, balance alors.

Une grande ville. Marie-Joa par exemple. Une vieille qui traverse, un char qui fonce. Elle va se faire rouler dessus. Je suis à côté. Qu’est-ce que je fais ?

Hm. Facile ça… Rien, au mieux ? Sauf si la tête du chauffeur me revient pas, auquel cas je lui pète la tête et je le donne à manger à son cheval. Et si c’est la tête de la vieille qui me revient pas je prends les rênes et je lui galope moi-même dessus… J’ai bon ? Bien sûr que j’ai bon. Ah, c’était un test, pour étalonner ? D’acc. Si tu le dis. Deuxième question ? Deuxième question, je t’écoute.

Où je me vois dans vingt ans ? Nan mais on a déjà parlé de ça tout à l’heure. Et on a dit qu’on en parlait plus. Hum ? On a pas dit ça ? Bon ben je le dis maintenant alors : on en parle pas.

Ca fait partie de la thérapie ? Si je réponds pas ça veut dire que je veux pas guérir ? Bon, si tu me prends par les sentiments… Je sais pas, moi… une île sympa et tranquille, je suppose, avec des ispèces de counasses, deux ou trois chiards à qui inculquer les bonnes manières, un paquet de rutilant étalé sous les pieds, un verre de sanglant dans une main, et une soixante de vierges à proximités de l’autre ? C’est ça que tu veux entendre ? Hé ! Pourquoi j’ai le bras qui bouge tout seul ? Hé ! Oh ! Tu me fais quoi làoumpf ! Oh ! Mais tu vas arrêter de me… Aïe ! Aouch ! Oh mais eh, saloperie ! Tu te ! Oh, Lepoing, tu te calmes oui ? Ou je te calme.

… Bon, tu te poses là maintenant où je te coupe l’épaule on verra si tu fais autant le malin après.

Bordel, mais c’était quoi ça !? Rah, et je pisse le sang maintenant ! J ! Explications !

Que je réponde encore à la question ? Mais va te f… Ouais je veux guérir. Mais ça veut pas dire que je vais pas passer mon temps à m’auto-buriner la gueule pour tes conneries non plus. Eh. Non mais tu te prends pour qui ? Tu sais bien que je sais pas m’imposer la moindre contrainte. Alors une qui attente à mon intégrité physique… Trouve autre chose, mec. Ouais, j’utilise des mots comme intégrité physique et je t’emmerde. Trouve autre chose je t’ai dit.

On aura tout vu…


Cap’. Tu t’en sors ?

Eh merde ! Voilà : toi et tes idées à la con qui font un barouf du diable… Je te retiens.

A l’aise, qu’on me laisse tranquille. Je gère.

Ouais, c’est ça, planque-toi, va. Evite ma main vengeresse. Evite-la… Putain tu vas arrêter de l’éviter ! M’a donné soif tes conneries. Bon, tant pis, j’attaque ta jumelle. Tu l’auras voulu. Carne.

Marrant d’ailleurs à quel point vous vous ressemblez toi et elle. Deux sosies.

Tiens, à propos de sosie, tu m’as pas bavé que t’avais deux idées pour traiter mon problème tout à l’heure ? Si, si, souviens-toi. Y a deux minutes. Ouais. Ca y est ?

Reprenons alors. Qu’est-ce que t’as en tête cette fois ?


Dernière édition par Tahar Tahgel le Dim 4 Déc 2011 - 19:41, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t2249-http://www.onepiece-requiem.net/t2280-
avatar
Tahar Tahgel
PNJ
Chien fou
♦♦♦ Ombre de Ravrak ♦♦♦

♦ Équipage : Ca se mange ?

Feuille de personnage
Dorikis: 12 000
Popularité: -1200
Intégrité: -1150

Dim 4 Déc 2011 - 19:40

Tout d’abord, il faut que je sache que ce que tu viens de foirer t’a aidé même si ça a pas marché à régler la force de la deuxième thérapie que tu avais envisagée ? Ca me fait une belle jambe tu vois…

Ensuite, que je vienne avec toi ? Où ça ? Où tu veux m’emmener ? On est en mer, cousin, je te rappelle. Dans un pays merveilleux ? Que ? Je laisse Narnak ici ? Hum, d’accord. Voilà, je le pose là et j’y toucherai pas. Promis. Oui je me méfie. Oui putain. T’as vu ce que tu viens de me faire ? Attends je vais fermer la porte cette fois. Ouais, ce sera plus sage et puis tu me fous les boules avec ton accent mystérieux, là… Conasse de serrure, tu stoppes bouger oui ?! Gaffe ou je te pisse dessus. Attention, petite serrure, j'ai bu beaucoup d'éthanol. C'est bon pour l'homme mais toi ça va t’oxyder… Ouais, c’est ça, sois sage et tais-toi. Voilà. Clic. Non mais.

Allez, à nous deux mon petit Justerini… Non, épargne-toi les avertissements de dernière minute. Faut qu’on en finisse. J’me sens un accès qui vient, là. Ouais, je sens que ça monte. Ca part de là, et ça va là. Envoie, grouille. Grouille, merde !

Wohhhh on est où, là ?! C’est un souvenir, c’est ça ? Holiday Island ? Là où j’ai convalescé en attendant ma lettre d’affectation pour Marie-Joa ? Putain me rappelais pas que y avait autant de couleurs… Et puis ces arcs-en-ciel partout, là, j’ai mal. J’ai beau être matinal, j’ai mal. Bordel j’en pleure. Aïe. C’est ça ton plan, J ? Me lobotomiser, me faire pleurer toutes les larmes de mon corps que j’ai jamais pleurées de ma vie, comme ça j’aurai plus rien de sensible en moi ? C’est ça ?

Non ? Comment ça non ?

Oh nom de… C’est quoi ça ? Que… Un zoo ? On est dans un zoo c’est ça ?

Moi à mon Bisounours !
Je lui fais des bisous !
Des gentils, des tout doux !
Des géants, des tout fous !

M’approche pas, saloperie ! M’approche pas ! Putain, et j’ai rien pour me défendre. Ahh !

Un bisou sur la joue !
Un bisou dans le cou !
Car mon p'tit Bisounours !
Il adore les bisous !

Ahhh ! Allez, si ! Approche, approche que je t’arrache la jugulaire avec les dents !

Salut Monsieur ! Moi c’est Grocopain ! Et toi ? Tu veux être mon ami ? Dis !? Alleez ! Dis ?!

Ahhhhhaan ! CRÔM !

Prends ça salope ! Prends ça ! Et ça ! Qu’est-ce que tu foutais dans mon inconscient ! Hein ? Avoue pourriture ! Groscopain, hein, que tu dis ? Eh ben prends ça dans ta gueule poilue, Groscopain ! Lui c’est Grospâté, et il aime bien casser des nez. Lui c’est Grosmeuleur, et il aime bien faire peur. Ha ! Et ça ! Rah ! Crève fumisterie ! Crève ! Moi je te les arrache ta chemise orange et tes deux fleurs à la mords moi le nœud. Ben quoi, t’es malade ? Tu te sens pas bien avec tes sales tripes d’ourson qui chante à l’air ? Allez, tu vas pas lâcher maintenant hein ! Viens, je te dépoile et on fait des trucs cochons ensemble ? Ah tu fais moins le malin, là, hein ? Hein ? Allez hahaha ! Alleez !


Tahar ? Tout va bien ? Pourquoi tu as fermé ? Ouvre…



Hum. Je suis où ? La cabine ? Doc, t’es où ? Eh ! Je t’ai fait peur ? Ouh… c’est moi qu’ai foutu ce bordel, là ? Putain, so long pour votre boulot messieurs les bons artisans de Las Camp. Doc ? T’es encore là ? J ? Hum, sur quoi je viens de marcher ? Du verre ? Meh. Ca t’apprendra, crevure.

… Tain, je me sens une de ces patates, moi, là. Je boufferais n’importe quoi. Direction chez Afro-girl. Salut petite serrure, tu m’ouvres ? Oh, tiens, Sonja. Quelle surprise, depuis quand t’es là ? Allez, entre donc. Change of plans : on a à faire, toi et moi. Mangerai le monde plus tard.
http://www.onepiece-requiem.net/t2249-http://www.onepiece-requiem.net/t2280-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1