AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Toji Vrs Sparrow

avatar
Toji Arashibourei
Thunder F.

♦ Localisation : GL
♦ Équipage : Ex-Sea Wolf

Feuille de personnage
Dorikis: 11 400
Popularité: -1200
Intégrité: -750

Lun 27 Déc 2010 - 18:48



(Deux semaines plus tôt, juste avant le départ en mer des Sea Wolfs...)

Au son d'une petite marche militaire sifflé avec entrain, me voilà sur les quais de la base en direction des bureaux officiels. Maintenant que mes deux nouvelles recrues ont été bizutées comme l se doit, il ne me reste qu'à aller récupérer l'ordre de mission signée ainsi qu'une éventuelle recrue supplémentaire.



Mais alors que je m'engage avec entrain entre les madriers enchevêtrant les chantiers de réparation, je remarque une grande excitation parmi la garnison. Après avoir rudement interrogé un sous-fifre, me voilà informé : un pirate vient de forcer l'entrée de la base afin d'y prouver sa force. Sa force ?! Sa folie oui !

Au détour d'un bateau en construction je l'aperçois enfin, narguant la garnison en haut d'une grue où il s'est réfugié, une vingtaine de marines inconscients autour de lui.
Alors que je m'approche pour admirer la scène, un lieutenant - visiblement blessé dans son orgueil comme dans sa chair - est en train d'entourer le pirate d'un cordon de tireur. Il compte bien le tirer comme un vulgaire pigeons.

D'un signe de la main je l'arrête, avant de marcher tranquillement jusqu'à la base de la grue.
Une telle folie ne peut être que le signe d'une fougue et d'un cran admirable. Un homme téméraire mérite une mort plus glorieuse... Dans tous les cas j'ai besoin de me défouler un bon coup et ce pirate tombe au bon moment.

« Holà là-haut ! Ici le Colonel Toji !
C'est quoi ton nom gamin ?! »


Alors que ma puissante voix se répercute dans le chantier, je pose la main sur la plus grosse des poutrelles. D'une forte poussée je la brise en deux afin de faire s'affaler l'ensemble de la grue au centre de la place. J'aime bien regarder dans les yeux les personnes avec qui je parle.
De plus, c'est beaucoup plus facile de leur mettre la main dessus par la suite.

http://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashiboureihttp://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
Invité
Invité


Mer 29 Déc 2010 - 15:02

Une voix puissante se répercuta dans tout le chantier , Jack observa le marine qui posa une main sur la plus grosse des poutrelles surement pour détruire le soutient il était déjà au courant. Puis il senti une forte poussé dans toute la passerelle ce qui la brisa en deux et affala l'ensemble de la grue au centre de la place mais bien sur toujours pas de Jack il sauta de passerelle en passerelle ainsi esquiva une chute grotesque qui pouvait le blesser. Dans sa tête raisonner un truc bizarre, qu'elle voix merdique, d'apparence il ressemblait a un homme poisson mais un poisson avec un jean, il avait jamais vue ceci. Il devait être au gradé mais la peur n'était pas présente chez Jack, pourtant une question le taraude: Mais qu'es que je fou ici?

Au mais au faite notre chaleureux Pirate venait d'humilier et de massacrer toute une section de marine ainsi que leurs officiers. Et oui il avait causé une sacré pagaille au milieux du QG alors qu'il voulait passer inaperçu, maintenant il se retrouver face a un colonel une sacré galère pour notre chère Pirate qui n'avait toujours pas trouvé de Nakama. Il venait de bastonner quelque mousse mais maintenant un marine d'un grande force aller le souler. Mais il venait de lui poser une question à laquelle il avait complétement oublier l'intituler mais il voulait y répondre tout de même...

T'es qui toi? Et pourquoi t'es torse nue? ♪

Un poisson avec des cheveux, c'était trop bizarre pour jack qui le dévisagea comme une bête de foire. Mais il était toujours en auteur au moins là il ne pouvait pas lui cracher de l'eau comme les poissons, burk la perspective de se battre contre un adversaire de se genre le dégoutai, Sparrow entendait des petites voix disant des pères tempêtes mais c'est quoi ca ? Il était peut être tombé dans un hôpital psychiatrique de la marine ou alors toute la Marine était devenu folle. Bon ce combat Jack ne pouvais pas y échapper donc il décida de descendre afin de commencer les hostilités . Descendu et face à face avec le colonel tempête il rétorqua....

Vous pouvez m'appeler Jack Sparrow ♫



avatar
Toji Arashibourei
Thunder F.

♦ Localisation : GL
♦ Équipage : Ex-Sea Wolf

Feuille de personnage
Dorikis: 11 400
Popularité: -1200
Intégrité: -750

Dim 2 Jan 2011 - 14:47



~° Vous pouvez m'appeler Jack Sparrow ♫

J'écoute calmement l'autre énergumène me donner son nom, espérant bien sûr qu'un des marines présent aura la présence d'esprit de le noter. Voilà quoi mettre comme épitaphe, ou par défaut sur l'avis de rechercher qui allait découler de notre rencontre.

En tout cas mon adversaire a eu le courage de descendre à ma portée sans s'écraser sur les pavés, démontrant qu'il a au moins autant d'adresse que de courage. Un mec agile pour sûr... voilà qui est toujours bon à savoir.
Par contre, son petit air moqueur et intrépide commence déjà à me porter sur le système. Non seulement ce petit malin se croit assez fort pour défier la base, mais en plus il lorgne mes attributs aquatiques avec ce qui ressemble beaucoup à du dégout. Ce qui n'est pas la meilleure des choses pour attirer ma compassion. Moi qui comptais y aller mollo avec lui...

« Et bien mon p'tit sparrow, on peut dire que tu tombes à pic. »





Tout en faisant craquer mes cervicales par de rapides mouvement de nuques, je finis d'ôter mon manteau d'officier des épaules. Avec de lents mouvements circulaires je me rapproche calmement de l'affrontement.
Lorsque je me sens assez près, je fais deux brusques pas en avant afin de raccourcir la distance avant de lancer dans un magnifique soleil mon manteau vers mon opposant. J'ai visé légèrement plus sur la gauche de mon adversaire, lui cachant momentanément la vue pendant que je me décale à mon tour du côté opposé. Si le pirate s'éloigne vers la droite, le manteau continuera son rôle de couverture et s'il se décale vers l'autre côté c'est sur moi qu'il va soudainement tomber.


Profitant de ma lancé, je raccourcis au maximum la distance, avant d'armer un violent coup de genou montant en diagonal de la gauche vers la droite à la rencontre de mon adversaire qui ne va pas tarder à apparaitre ! Selon qu'il se décale d'un côté ou de l'autre il ne me restait plus qu'à m'orienter légèrement et à détendre au besoin ma jambe pour re-gagner un possible manque d'allonge.

Et si mon adversaire se décidait à frapper au travers du manteau ?... Et bien cela devrait bien me laisser un temps de latence à exploiter non ?

Face à la réaction de mon adversaire le coup fuse brutalement !


http://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashiboureihttp://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
Invité
Invité


Dim 2 Jan 2011 - 21:48

Jack regarda le joyeux luron d'un air de dépit, il savait que maintenant qu'il était face a un colonel sa tête aller avoir une prie quelle galère tout le monde aller lui chercher des noises juste pour quelques Berrys. Pur cela il faut déjà que Jack se sorte de ce pétrin sans se combattre, pour la simple raison qu'il avait la flemme, une fois qu'il était sur la place il voyait qu'il était plus grand que lui, ce forçant à lever le cou pour entendre une phrase simple mais sans aucun sens...


« Et bien mon p'tit sparrow, on peut dire que tu tombes à pic. »


Sparrow venait de donner son identité ainsi un mousse pu le noter, pour le plus grand malheur de Jack. Maintenant il aller être un vrai Pirate toujours pas connu par le Gouvernement Mondial mais cela était un bon début. Son adversaire agissait bizarrement et claquant ses cervicales en tournant son cou dans tous les sens avant de de jeter son blouson sur le jeune Jack lui cachant ainsi la vue de ce dernier. Le stress commença a monter dans tout le corps du jeune pirate devinant ainsi le gestes du Colonel, se déplacer a gauche boucherait totalement la vision de l'opposant. Quand à se déplacer a droite viendrais à se rendre visible et se prendre le coup de plein fouet.

Une idée lui vint assez rapidement, il n'allait ni a gauche ni a droite mais il fonça sur la veste eu le réflexe de la prendre avant de se prendre un coup de genoux en pleine face... Une réaction inutile? Et bah non le fait de se prendre le coup en pleine face lui permis de se rapprocher du colonel afin de lui accrocher sa veste sur les deux jambes avant de mettre un coup de pied.

Maintenant que vous connaissez mon nom autant faire augmenter ma prime en vous battant et en repartant de cet enfer. ♪

Le temps était radieux, les oiseaux étaient témoins des combats qui était en trains de se dérouler, ce n'était pas un combat anodin vue que Jack devait se battre contre un colonel et partir du QG sans se faire capturer. Un vagabond commençant sa vie de pirate aller déjà se faire capturer? Tout aller se jouer maintenant.
avatar
Toji Arashibourei
Thunder F.

♦ Localisation : GL
♦ Équipage : Ex-Sea Wolf

Feuille de personnage
Dorikis: 11 400
Popularité: -1200
Intégrité: -750

Dim 2 Jan 2011 - 23:34



Je sens avec un plaisir non dissimulé mon genou s'enfoncer dans la face de mon adversaire. Ce contact si caractéristique de la rotule et de la chaire molle... Ce doux bruit de cartilage qu'on presse...
Ce fou s'est presque jeté sur moi ! Une démarche dangereuse qu'il ne lui permet pas vraiment d'absorber le choc... courageuse démarche... suicidaire démarche !

Mais je n'ai pas hélas le temps de voir l'étendue des dégâts que me voilà saucissonné dans mon propre manteau. Autant par curiosité que par surprise je laisse un magistral coup de pied me heurter le sternum, me propulsant deux bons mètres plus loin sur le sol.

Un murmure de peur parcoure les rangs de la marine alors que mes hommes me voient à terre, immobile sur le dos. Un mince filet de fumé s'échappe lentement en tourbillonnant du cigare pendu à mes lèvres. Je reste étendu là....
*Putain mais il est complètement taré ce morveux ?! Un putain de coup de pied ?! Mais frappe moi avec du salsifis aussi tant que t'y es !*
Le coup a été assez puissant pour me projeter puisque j'étais sans appui valables, mais de là à faire mal à un homme poisson de ma carrure ?! Laisse moi rire !



Comprenant que ce blanc-bec ne présente pas un danger énorme, je prends encore quelques secondes de mon temps à terre. Puis, dans un grand craquement, je déchire d'un coup sec le manteau en écartant les jambes. La seconde d'après je suis de nouveau sur mes pieds. Une pichenette sur ma poitrine chasse les quelques gravats restant, derniers vestiges du coup de talon.

« Bon gamin t'es mignon, mais va falloir passer à la vitesse supérieur si tu veux encore continuer à m'amuser.
Alors sors toi les tripes si tu veux pas que j'm'en charge ! »


La phrase pourrait presque être drôle si elle n'était pas dites avec autant de sérieux.



Ensuite, j'estime qu'il est temps de bouger les choses pour de bon.
Un ample coup de pied finis donc directement sur les pavés à mes pieds ! N'importe quel humain aurait eu les doigts broyés sous sa propre force... mais pas un homme poisson de 200 kilos. Passant à travers la roche comme on donnerait un coup de pied dans du sable, je projette dans la direction du pirate une bonne pelleté de gravats, poussières et blocs de pierre !


Sur mes gardes, j'attends avec impatience sa réaction à mon attaque.


http://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashiboureihttp://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
Invité
Invité


Lun 3 Jan 2011 - 21:48




Jack cracha le sang dégoulinant de sa bouche du au coup de genoux donné par le marine venant de se faire propulser a plusieurs mètre, mais quelque chose étonna le jeune pirate. La peau de son adversaire n'était pas normal elle était déjà d'une texture non lisse mais assez grenue, de vue, de toucher elle était dur ainsi Sparrow ressenti une petite douleur au niveau de la cheville droite, celle qui avait tapé le colonel . Ce dernier n'était toujours pas relevé que Jack s'accroupit devant tous les marines afin de déguster une goute de Rhum qu'il venait d'acheter peu de temps avant afin de se maniéré. Pourtant les marines n'avait pas tête a jouer leurs visages était en décomposition devant un tel coups cependant le colonel dont le nom était toujours inconnue se leva et se mit une pichenette afin d'enlever quelques gravies encore présent sur sa poitrine. Jack aurais bien voulu que le combat s'en termine là mais il ne fallait pas rêver il faisait tête à un colonel de la Marine et pas un vulgaire mousse comme avant

L
e Rhum avait particulièrement bon gout, peut être le mélange sang alcool qui donnai une touche original à un breuvage qui faisait l'unanimité chez jack. Il allai avoir une petite cicatrice mais en venant dans un endroit pareil il pouvait si attendre, et il pouvait même jamais repartir de là mais Jack pensa que la Marine ne prenait pas en compte les pirates n'ayant toujours commis aucun crime . Une dernière goute prit sur le feelling avant d'esquiver comme une fissure apparente sur le sol, une fissure causée par le colonel qui c'était déjà relevé et qui avait déjà déchiré son manteau pour rester torse-nu, bizarre les hommes poissons, mais il était belle et bien là sans grande égratignure avant de lancer un certain...

« Bon gamin t'es mignon, mais va falloir passer à la vitesse supérieur si tu veux encore continuer à m'amuser.
Alors sors toi les tripes si tu veux pas que j'm'en charge ! »


J
ack n'avait pas envie de se battre réellement mais c'était une condition particulière aujourd'hui sa survit aller dépendre de ses gestes de ce fait il devait les planifier à l'avance car il n'avait pas à faire a n'importe qui il s'agissait d'un colonel de la Marine, et oui un homme (poisson) avec un certains prestige... Mais que faire quand vous tombez contre un adversaire de cet envergure il venait de fissurer un sol avec un coup de pied dans celui ci, la peur commençait a l'envahir mais il ne devait pas paniquer avoir peur est tout a fait normal dans une situation critique, les dommages du coups de genoux était bénin mais ce n'était rien en comparaison à ce qu'avait le colonel...Il était donc si fort....

Des complications encore et toujours... Mais j'suis l'plus fort. ♪
avatar
Toji Arashibourei
Thunder F.

♦ Localisation : GL
♦ Équipage : Ex-Sea Wolf

Feuille de personnage
Dorikis: 11 400
Popularité: -1200
Intégrité: -750

Ven 7 Jan 2011 - 20:45



« Des complications encore et toujours... Mais j'suis l'plus fort. »

« Ça gamin j'vais m'faire un plaisir de te prouver l'contraire. »


Devant l'inactivité de mon opposant je perds peu à peu patience... Je voulais une franche baston épique, pas prendre la buvette ! De plus, la moindre des mimiques du pirate m'énerve un peu plus à chaque seconde. Moi qui aime la franchise et les choses simples, me voilà confronter à un espèce de fou au regard et aux manières ambiguës. Il est grand temps de lui rabattre le clapet pour lui montrer qu'on est pas là pour rigoler. Enfin lui en tout cas, moi j'compte bien prendre du plaisir à lui broyer quelques os.

Mais pour bien lui prouver la folie de ses paroles, je vais prouver à tous nos spectateurs la différence évidente de puissance entre cette crevette et moi. Je mets donc ma main droite dans mon dos, bien décidé à me passer de mon bras dominant durant ce combat.




Puisqu'il ne veut pas prendre l'initiative de me frapper, je ne lui laisserai ni le temps de se reposer, ni celui d'établir la moindre des stratégies. Je me propulse ainsi sur lui d'une brutale détente de mes deux jambes, faisant volet les pavés sous la puissance de l'impulsion.

En une fraction de seconde je suis alors sur lui, un regard meurtrier pointé vers sa cuisse gauche. A peine arrivé à portée j'arme un puissant low-kick en direction de cette cuisse, avec la visible intention de la séparer du reste de son corps.

Mais alors que mon pied arrive à son niveau, je stoppe net ce qui n'étaient que feintes de hanche et de regard. Mon nouvel appui plus proche de mon adversaire me permet une rapide rotation du buste afin de lancer trois rapides manchettes du gauche !
Je profite de la réaction du pirate à mon faux coup de pied pour que chacune d'entre elles vise un point vital du corps mon adversaire : aisselle, gorge, plexus.

Du regard, je prévois déjà le maximum de schémas d'attaques que ce fameux Jack Sparrow essayera probablement de mettre dans l'angle mort de mon bras droit inactif. Un tel désavantage permet parfois de placer bien des pièges huhuhu.


http://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashiboureihttp://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
Invité
Invité


Sam 8 Jan 2011 - 12:57

L'anguille parlante n'avais pu envie de rigoler apparemment, les choses sérieuse aller commencer pourtant Jack croyait que le combat était dors et déjà terminé. Bon ben notre chère Jackounet était dans de sale drap, pourtant il ne mouillait pus son lit depuis l'âge des un an, hissez les voiles moussaillons l'action aller commencer seulement Sparrow était plutôt le genre de personne rechignant au combat préférant son propre intérêt tout de même...N'oublions pas son rang et sa classe légendaire, certes il allait prendre une correction mais une correction dans les règles de l'art, mais il avait un plan, vous voulez le connaitre ? Son plan était de courir mais comme l'environnement ou il était ; présent dans un Qg de la marine cela aller être dur de fuir alors que vous êtes la seul cible. Le choix était simple se faire togner comme un chiffonnier contre un colosse ou par une fuite avec élégance et ben Jack peut vous dire qu'après un coup de genoux dans la bouche le choix est clairement fait...

La poutrelle étant tomber le parcours aller être des plus abordable seul hic comment faire pour que la palourde ne le suive pas, des idées les plus farfelues les une plus que les autres se dessinaient dans la tête de Jack. C'est alors qu'au grand drame de la piraterie que Sparrow couru vers notre chère anguille non pas pour se faire encore taper dessus mais avec une idée bien précise en tête, mais la Marine était remplit d'imbécile espérons pour notre nouveau pirate que ce colonel ne soit pas un de ses foutu tordu de combat. Au cas contraire l'affrontement serait de mise mais nous pouvons clairement dire que Jack n'était pas en état de combattre, il avait bu du Rhum très chère ami. Et par principe on ne touche pas un homme sou à moins que votre dignité peut se cacher dans votre poche ? Non , le colonel ici présent était de sexe masculin il devait avoir un fort égaux..

Je ne voudrais pas t'interrompre dans tes jouissance combative Anguille-kun mais le fait est que tu ne m'as toujours pas donné ton nom ! ♫

L
evant un verre devant un tel affront et surtout devant un plan de fuite des plus dingue Jack recommença sa démarche caractérisé de désinvolte causant tant de fou rire dans les rangs de la marine ne le troublant pourtant pas. La main accroché a une corde il salua la foule en agitant son tricorne avant de couper l'autre bout afin de s'en servir comme ascenseur, la destruction de la poutrelle lui était bénéfique il réussit a remonter sur une autre bien solide menant à un mur principale reliant la mer et son petit bateau pouvant ainsi partir mais tout semblai bien simple... Qu'allait faire l'anguille?

Cela pouvait être un bon blanc sur papier seulement il était face au colonel Toji mais son grade faisait peur et même sa carrure d'homme poisson avec ses cicatrices de partout. L'autre enragée venait de sauter en direction de Jack , *Mais alors que mon pied arrive à son niveau, je stoppe net ce qui n'étaient que feintes de hanche et de regard. Mon nouvel appui plus proche de mon adversaire me permet une rapide rotation du buste afin de lancer trois rapides manchettes du gauche !
Je profite de la réaction du pirate à mon faux coup de pied pour que chacune d'entre elles vise un point vital du corps mon adversaire : aisselle, gorge, plexus.* le schémas d'attaque de Jack était réduit à un angle mort situé sur le bras gauche, mais ce ne serait pas jack Sparrow si il n'était pas dingue il essaya de contrer les manchettes du Colonel...

M
ais vous avez déjà essayé de contrer un homme poisson dont la peau est aussi solide qu'un mur ? Et ben Jack peut vous affirmer que ca fait mal pourtant il n'avait réussit a contrer aucune des manchettes sont plexus se prit donc les trois, trois coup dans le plexus rien qu'un suffit a vous couper le souffle donc trois! Jack se retrouva alors au niveau des genoux du colonel Toji ne pouvant plus bouger pour l'instant! Son tricorne cacha sa grimace puis regarda la tête que faisait le dit colonel. Le combat semblai mal engager, un coup dans la bouche ainsi que trois autres dans le plexus pour seulement un coup de pieds ? Dans quel état allait-il sortir de e pétrin ? Seul l'avenir nous le dira....

Ps: Sorry pour la taille je suis malade :X ♪
avatar
Toji Arashibourei
Thunder F.

♦ Localisation : GL
♦ Équipage : Ex-Sea Wolf

Feuille de personnage
Dorikis: 11 400
Popularité: -1200
Intégrité: -750

Ven 14 Jan 2011 - 22:19



Un hourra d'exclamation fusa dans les rangs de la marine au moment où le pirate s'effondre à genoux, le visage essayant de ravaler avec fierté la douleur qui le ceint le thorax. Cette exclamation réflexe est vite refrénée lorsque les soldats se rappellent qui ils applaudissent. Je ne suis pas vraiment aimé ici... A vrai dire, nombreux sont ceux qui auraient bien aimé que je déguste quelques coups dans ma sale gueule. J'les emmerde ces sales crevards !
Comme toujours c'est par la force que je dois m'imposer dans ce monde, même auprès de mes alliés. Être un homme-poisson avec mon caractère ne facilite pas vraiment votre insertion... A tout bien y réfléchir je n'ai pas vraiment d'ami ici... à part mes Sea Wolfs je suis seul...
Rien à branler héhéhé, mon égo est largement assez gros pour me tenir compagnie !



Mais pour en revenir à l'homme que j'ai devant moi, il va falloir que je me décide sur son sort. Que faire ? L'abattre ici même ? Naaaan... il n'en a pas vraiment valu la peine. Le mettre au cachot ? Pfffff.... Y a déjà trop de monde là-bas. Et puis, à part quelques coups et blessures sur des soldats, ma victime n'a pas commis beaucoup de crimes graves. Il me reste une dernière possibilité...

D'un signe de la main j'appelle le lieutenant qui s'était déjà fait salement amoché à mon arrivée. L'oeil irradiant de vengeance et de haine, le gradé accourt vers moi. Une fois au garde à vous je lui lance ses instructions d'un ton sans réplique.

« Lieutenant. On va jouer la carte de l'indulgence pour cette fois. Vous me prenez le plus petit rafiot que vous pourrez trouver sur les quais. Ensuite vous m'embarquez cette loque avec vous et vous aller avec les survivants de votre escouade le ramener sur l'île la plus proche. Vous le bazarderez là-bas sans faire d'histoire. En attendant il est sous votre entière responsabilité.»

Indulgent... le simple fait de prononcer ce mot m'a écorché la langue ! Venant de moi ces instructions ne dupent personne. Il a un message sous-entendu pour ce lieutenant haineux, je ne doute pas un instant qu'il l'ai saisi. Mes instructions pourraient se résumer comme ceci : « Éliminez-moi ce gêneur en mer sans le dire à personne. On va pas se faire chier avec lui. Faites-vous plaisir au passage. »



Une fois assuré par un regard que le message est bien compris, je récupère les restes de ma veste avant de percer le cercle de marine qui nous entourent. J'espère ne plus jamais voir ce pirate-ci. Si jamais nos routes doivent se recroiser, ce sera un carnage. Je le massacrerai pour de bon en personne, puis je massacrerai ce lieutenant incompétent.

En attendant l'Aventure m'attend à bord du Fenrir et de l'équipage des Sea Wolfs tout juste rassemblé. Une fois quelques formalités remplies, il ne me restera plus qu'à quitter ce rade pourri. Vivement la mer !


http://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashiboureihttp://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1