AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Nouveau Départ

Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Lun 9 Jan 2012 - 13:57

La météo avait été relativement bonne sur le départ de l'équipage mais rapidement, le temps se gâta pour bousculer le navire de droite à gauche. Des murs d'eau se dressaient inlassablement face au navire et sans les compétences de Shinji en matière de navigation, le bâtiment aurait coulé par le fond déjà plusieurs fois. Starter quand à lui, s'efforçait de réparer et d'entretenir du mieux qu'il pouvait, avec l'aide de 5 types motivés, le tas de bois qu'était ce bateau sombre et sans nom. Kaetsuro se reposait dans sa cabine et 2 hommes veillaient régulièrement son état, après lui avoir fait des bandages sur la quasi totalité de son corps et après avoir désinfecté avec les moyens du bords les quelques plaies qui parcouraient restantes sur sa chair.

Le Capitaine se reposait la majeur partie de son temps et mangeait seul dans sa cabine, des plats préparés spécialement pour lui. N'aillant pas de cuisiniers à bord, les autres étaient destinés à n'avaler qu'une mauvaise soupe dont le goût était masqué par la température, et s'ils n'en pouvaient plus, il y avait au fond des placards, des petits poids et des patates. Toutes les denrées plus rares comme les fruits étaient réservées à l'homme au Bob en convalescence. Chacun savait que s'il ne récupérait pas rapidement des forces, ils seraient rapidement perdus sur Grand Line. Lui même s'économisait le plus possible, passant la majeur de son temps à dormir, réveillé régulièrement par des matelots qui lui demandaient quoi faire lorsqu'il se mettait subitement à neiger où lorsqu'ils pensaient voir comme un ouragan à l'horizon. Il répondait et parfois se levait pour aider. La nuit, il veillait au poste de Vigie sous une pile de couvertures, fumant son calumet et observant les flots pour donner à temps ses instructions, dans le but de laisser un maximum de ses pirates se reposer pleinement pour qu'ils soient d'attaque la journée.

Cette partie de Grand line était l'une des plus difficile. Ici convergeaient différents climats, de multiples courants et d'innombrables vents dont le souffle et la direction changeaient en permanence. Les météorologues l'avaient avertis qu'à cause de la présence de Reverse Mountain et du fait qu'à son entrée comme à sa sortie, les navires sont à l'épicentre Nord ou Sud du monde, les climats dans ces régions sont bouleversés et c'est la première épreuve que beaucoup de navires n'arrivent pas à surmonter jusqu'à la première île de Grand Line. Quatre jours avaient passés et Shinji se sentait mieux. Malgré les mouvements incessants du navire, son lit triplement rembourré le préservait des chocs et il dormait souvent comme une souche, se rendormant aussitôt réveillé par ses hommes qu'il guidait et gardant souvent un oeil sur son précieux Log Pose.

L'ambiance sur le navire n'était pas entachée par la difficulté. Une équipe de 5 personnes s'occupait de la nourriture de l'équipage à plein temps, les cales du navire étant pleines, ils n'avaient aucuns soucis à se faire de ce côté là. 5 autres aidaient Starter dans ses travaux de rénovation de fortune, 5 autres encore les suivaient pour tenir propre la bâtiment bien salis par ses précédents résidents et s'occupant également de la gestion de qui a besoin de quoi, où quand et comment, de l'éclairage et de ce genre de petites choses utiles. 10 autres s'occupaient des manoeuvres souvent musclées pour tenir tête aux flots de Grand line et enfin, les 10 derniers se reposaient. Le travail d'équipe était parfait et s'ils ne pouvaient se permettre de manger tous ensemble en même temps, le réfectoire était chaleureux et bien animé, l'alcool n'étant pas une denrée rare sur ce rafiot.

Le 4ème soir, alors qu'il était à son poste de Vigie, bien éveillé à cause des vents forts, de la pluie battante et des vagues non pas grandes mais très nombreuses, il observa au loin comme une forme étrange. Entre deux vagues, il crut voir comme une tâche blanche. il sortit donc sa longue vue et observa attentivement les flots. Ce n'était pas la première fois qu'il lui semblait apercevoir ce genre de tâches au beau milieu des tempêtes. Il n'avait jamais réussit à la retrouver avec sa lunette et cela commençait à le tracasser. Il resta vigilent en scrutant l'horizon avec attention puis décida de garder sa lunette à l'oeil au cas où il surprendrait à nouveau cette tâche étrange. En une seule seconde il fut rencardé. Ce fut très rapide mais pendant une fraction de secondes, entre deux immenses vagues au loin, il put voir au milieu de sa lunette un imposant bâtiment de la marine.

*Ben tiens donc, ça faisait longtemps ...*


Dernière édition par Kaetsuro D. Shinji le Jeu 12 Jan 2012 - 20:31, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Lun 9 Jan 2012 - 18:42

Shinji ne perdit pas un instant. Il se retourna et donna l'alerte immédiatement :

-Que tout le monde se tienne prêt au combat ! Réveillez l'équipage immédiatement ! Les ordres étaient clairs, les matelots de veille cette nuit là se précipitèrent à l'intérieur du Galion pour réveilleur leurs compagnons assoupis.

Kaetsuro se mit à rechercher la position de leurs ennemis avec sa longue vue. Il ne les trouvaient pas et le navire était trop balloté pour que les conditions d'observation soient satisfaisantes. Il ne put les revoir dans son cercle que quelques minutes plus tard. Ces derniers gardaient leurs distance et semblaient avoir changés de cap. Les Nigawarais commençaient à affluer sur le pont, armés jusqu'aux dents et prêts au combat.

-Starter ! Divises le groupe en deux et prépare les canons à babord !
-C'est comme si c'était fait Shinji !
-Vous autre, concentrez vous sur la manoeuvre, déployez les 2 voiles relevées ! En effet avec le vent qui soufflait sur cette mer, le navigateur avait choisis, plus tôt que de raire un ris sur ses voiles, d'en relever complètement 2. Les matelots se mirent à escalader les cordages pour aller dérouler ces voiles hautes.
-Les autres, sortez les rames, nous allons les rattraper en moins de deux !

Un poignée d'homme s'engouffra dans le navire pour ensuite sortir 4 rames de chaque côtés du navire. Quand les voiles furent baissées, les rames claquèrent dans l'eau et le navire prit soudainement une vitesse dangereuse pour sa vieille quille. Les efforts des pirates étaient concluant. Malgré la fuite de la marine, chose qui était étrange vue que le pavillon qui ornait le navire était encore celui des pirates de Kasey, le Galion recouvrait rapidement la distance qui les séparaient dans cette immense tempête.

-Canonniers ! Préparez vous à faire feu à babord ! Coulez les en une seule fois ! Kaetsuro sur estimait un peu ces vieux canons rouillés dont la puissance de feu avec des boulets de seconde main n'était pas idéale, surtout face à un blindé des marines.

L'équipage était en alerte, prêt à bientôt fondre sur leurs ennemis quand soudain, un bruit de tir et un sifflement de boulets de canons en approche se firent entendre sur leur flanc droit arrière. L'eau fut bombardée tout autour d'eux, créant des contre courant qui déstabilisèrent la route du navire, chamboulant sa trajectoire et tous ses résidents. A la grande surprise de l'équipage, un autre navire de la marine les avaient pris en tenaille sur le même procédé qu'ils opéraient pour affronter l'autre navire qui servait d'appât et qu'ils avaient pris en chasse. A deux contre un, ils sentirent leur enthousiasme chuter subitement. Une seconde vague de tirs enterra leur motivation quand l'un des boulets s'abattit avec force et détonation sur le pont. Le ton était donné et l'affrontement inévitable.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mar 24 Jan 2012 - 23:54

-Senchoooo ! Hurla l'un des matelots restés sur le pont.
-Ca va j'ai vue ! Laissez tomber les rames et armez le plus de canons possibles ! Ordonna l'homme au bob avant de reprendre. Starter ! Divertis les un moment !
-Ils sont un peu loin. Fit le cyborg l'air déçu.
-Pas si je t'y envois. Répondit Shinji en sautant sur le pont. Il leva ensuite sa jambe et tourna sur lui même.
-Je vois, bonne idée. Je me charge de les distraire mais ne trainez pas. Le colosse de métal bondit avec son arme massive en main. la jambe de son capitaine passa juste au dessous de lui et l'intercepta en l'air. Il se fléchit sur elle et se propulsa en même temps que le blond le propulsait d'un coup violent. Bien que massif, le personnage fusa au loin trainant sa grande arme avec lui. Il réattérit lourdement sur le pont adverse ce qui dut surprendre les marines qui pensaient certainement avoir pris l'avantage.
-Ca ira pour lui à condition que vous m'expédiez ces marines rapidement. Les canons qui retentirent cessèrent soudainement. Starter occupait bien les soldats visiblement et les pirates quittaient leurs postes pour grimper sur le pont. Ils avaient rattrapés le premier navire de la marine d'où se mirent à bondir des dizaines de petits bons hommes en uniformes blancs.

Quatre d'entre eux sautèrent en même temps avec beaucoup d'assurance mais ils furent immédiatement repoussés et tranchés par une vague bleue qui les balaya. Kaetsuro avait utilisé son coup tranchant pour les expédier avant qu'ils ne lèvent la main sur ses hommes déjà occupés. Rapidement le navire fut submergé par les soldats de la sois disant justice. Et bien que le Capitaine s'acharnait à frapper si fort les marines qu'il les projetaient hors du pont pour un bain de mer, d'autres affluaient encore et toujours. Il restait confiant lorsque tout à coup, son attention se porta sur une tache noire qui fusa vers lui. Il se baissa en rattrapant son chapeau et la laissa passer de justesse au dessus de lui. En se retournant, il put constater que c'était un filet en granit marin. La forme du piège en toile d'araignée s'était arrêtée sur le mat principal du navire. A nouveau, une petite forme similaire fusa vers lui puis une autre et ainsi de suite. Il bondit de droite à gauche pour éviter ces pièges aussi fourbes que rapides.

-Capturez leur Capitaine ! Il a certainement mangé un fruit du démon ! Ordonna un Officier l'air déterminé, pointant Shinji d'un doigt assuré. Plusieurs soldats restés sur le navire le visaient avec d'étranges canons d'où sortaient les pièges en pierre marine. L'officier bondit sur le navire en repoussant 2 pirates sur son chemin. Son but était d'attirer l'attention de Kaetsuro et sa stratégie simpliste fonctionna puisqu'il fut immédiatement atteint à la jambe gauche par l'une des toiles, ce qui eut pour effet de le faire chuter sur le côté au moment où il allait bondit pour esquiver une autre toile qui passa finalement au dessus de lui pendant sa chute. Il aurait aimer tomber sur le pont mais l'officier était maintenant tout près de lui et il vit son poing fermé remonter vers son visage jusqu'à s'écraser sur son menton alors que lui même chutait; le choc fut violent et la fin de la chute sur le pont, bien que lourde, lui parut douce en comparaison de ce crochet inattendu.

-Haha ! Vous faites moins les malins sans vos pouvoirs bizarres bande d'étrangetés mal saines ! Le Capitaine capturé, un équipage ne met ensuite jamais longtemps à se rendre ! J'ai encore fait des merveilles Haha !
Pendant ce long discours, le Navigateur avait accusé le coup. Son menton lui faisait mal et il se tâtait la gencive comme le font les enfants après une mauvaise chute. Il se redressa doucement et commença à lever sa jambe bloquée.
-Bouffon tu ne sais pas que ces pièges drainent ta force ? Ses yeux se baissèrent avec crainte sur la toile qui entravait le mollet du pirate dont les tenants lachaient uns à uns. Une ombre s'imposa sur le navire des marines. Un Officier qui semblait peser bien plus lourd que le larbin qui faisait face au Capitaine pour le moment, s'avança vers le navire pirate l'air désabusé :

-Toujours aussi simple à surprendre Kaliakof. Ce type a employé une attaque à distance sans armes et tu crie au fruit du démon. Tu manques cruellement d'expérience. Pendant qu'il parlait d'un air grave et renfermé, la toile sensée retenir Shinji céda, laissant libre cours à son mouvement qui se dirigeait maintenant vers le visage aux yeux écarquillés du marine.
-Tu ne deviendras jamais un meneur d'homme si des choses si banales échappent à ton analyse. Conclut son supérieur tandis qu'il recevait en plein visage un coup décisif qui lui décolla les pieds du sol et le renvoya en un instant sur son navire après être passé au travers du bois de la coque. Son corps s'écrasa lamentablement dans le couloir des canons au milieu des regards ahuris des marines encore présent sur leur bâtiment.

L'homme aux jambes vives tourna ses talons vers celui qu'il détermina comme étant son prochain adversaire. Ce dernier lui tournait déjà le dos et donnait un ordre à ses hommes qui acquiescèrent. A peine un instant plus tard, Shinji comprit en voyant le peu de marines face à ses hommes sur le pont ainsi que tous les canons du blindé dirigés vers ses matelots qu'ils allaient subir une vague d'acier violente. Il ordonna à tout le monde de se jeter dans les trous du pont pour se rendre dans les niveaux supérieurs. Immédiatement il attrapa 2 de ses hommes et les jeta à l'intérieur puis deux autres. il saisit un bras, puis un autre, une jambe et aidait ses compagnons à se mettre à l'abris mais leur délais était limité et les canons se mirent à vomir leur pluie de boulets incandescents. Le pont vola en éclats sur divers endroits avec une violence inouie. Les hommes restés au dehors se jetèrent à terre dans ce fracas généralisé, perdus au milieu de ces explosions assourdissantes.

Un calme plat suivit le déluge carnassier. L'officier, toujours aussi sure de lui avançait seul sur le pont des pirates en lambeaux. Il ne restait que des lambeaux, un souvenir de ce dernier. Le nouveau pont était constitué par les salle du niveau inférieur. Shinji s'était redressé au milieu de cette fumée. par chance il n'avait pas été touché mais bien qu'il ne montrait aucuns signes de faiblesse, il ressentait une douleur généralisée dans tout son corps. Ses blessures n'étaient pas encore tout à fait rétablies et il allait certainement le déplorer au cours de cet affrontement.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mer 25 Jan 2012 - 22:27

Dans la fumée épaisse montante vers le ciel chargé de nuages, la silhouette de Shinji avançait l'air grave en direction de ce marine qui se dressait sur son chemin. Les deux hommes arrivèrent face à face et un souffle annonciateur balaya dans un tourbillon frais le brouillard sombre autour d'eux leur dégageant subitement la vue.

-Je ne sais pas pourquoi le sort s'acharne sur moi mais je dois t'avertir. Le destin n'a cessé de tenter de me barrer la route pour Grand Line depuis que j'ai aperçu Reverse Mountain et ce n'est ni toi ni tes hommes qui mettront à un terme à mes aventures marine-san.
-Je suis au regret de t'annoncer qu'au cas où tu ne l'ai pas remarqué, je procède actuellement à ton arrestation ainsi qu'à celle de tout ton équipage du moins, ce qu'il en reste, Kaetsuro D. Shinji. Il fut un temps où tu semblais plus glorieux. Où est passée toute ta clique de dangereux vagabonds ? Ah oui c'est vrai, ils ont avancés en te laissant derrière et vivent leurs aventures je ne sais où sur Grand Line.
-Alors comme ça tu me connais ? Moi par contre, je n'ai pas de connaissances assez poussées pour pouvoir replacer ta tête dans la haute hiérarchie de la marine.
-Contre Amiral Drako pour te desservir. Tu te tiens droit et tu as l'oeil fier mais je vois dans ta respiration que tu souffres. Tu n'es plus que l'ombre de toi même et tu ne mérites certainement plus la prime que la marine t'avais réservée. J'aimerais avoir le temps de discuter avec toi mais déjà tes hommes se relèvent et attendent leur capture. Aussi, bien que le mystère de sa survie pique ma curiosité, je vais devoir te capturer mort où vif, selon les indications placées sur ton affiche. Finissant sa phrase, le soldat dégaina son épée de son fourreau.

L'officier avait vue juste. Kaetsuro n'était pas au mieux de sa forme et le moment était idéal pour le capturer. Tout autour des deux hommes, bien que chamboulés, les pirates de Nigawarai se relevaient en secouant leurs têtes. Ils venaient d'être sévèrement chamboulés et il était aisé de lire leur détresse sur leur visage. Lorsque les derniers marines restés sur le blindé chargèrent tous ensemble, le Capitaine sentit que ce serait la vague de trop pour ses hommes. Il n'allait pas prononcer de discours pour leur remonter le morale. Cela ne servirait à rien. Ils savaient qu'en allant sur Grand Line ils s'exposaient à d'énormes dangers. De plus, cela détournerait son attention de son adversaire qu'il avait choisit de ne pas sous estimer surtout une fois qu'il avait dégainé son arme. Le combat aurait commencé sur tout à coup le navire ne s'était pas mis en branle. L'homme au bob fut renversé sur le côté et observa derrière lui l'autre blindé de la marine qui venait de les heurter par tribord.

La situation semblait plus que désespérée jusqu'au moment où Starter sauta sur le pont en atterrissant en position fléchie dans toute sa lourdeur. Ses vêtements étaient en lambeaux et à certains endroits de son corps délabré, sa peau elle même était entaillée de telle sorte que l'on pouvait apercevoir sa carapace d'acier placée sous elle. Il se redressa et le blond put voir qu'il tenait une chose ballante dans ses bras. C'était un corps. celui d'une femme affublée d'une veste des élites de la marine. Le conquérant, fier de lui s'avança vers son Capitaine qui se relevait en s’époussetant.

-Yo, tu n'as pas finit le ménage ici on dirait. Commença le cyborg tandis qu'une nuée de marine enragés bondirent à leurs tours sur le pont derrière lui.
-Il est ici ! rattrapez le et ramenez la Lieutenant ! hurla l'un d'entre eux avec colère.
-Hummm, je vois que tu as encore un peu de travail toi aussi de ton côté. C'est cette femme qui t'a mise dans un tel état ?
-Non, ils se sont tous jetés sur moi en même temps ces lâches.
*En même temps je t'ai jeté seul sur leur navire ils n'avaient pas 36 autres solutions* Pensait intérieurement Shinji en regardant son camarade en piteux état.
-Heureusement que j'y suis allé en premier. Cette femme est un malade. Elle touche tout ce qu'elle vise. Si mon corps n'était pas intégralement recouvert d'acier je serais mort plus de vingt fois. La moitié de l'équipage y serait déjà passé à coup sur devant son fusil. J'ai concentré mes efforts sur elle et ces troufions en ont profité pour salement m'amocher. Ils sont nombreux, je ne savais pas qu'un navire pouvait transporté autant d'hommes. Suite à cet échange les deux hommes durent se baisser pour esquiver deux marines qui les avaient pris en tenaille, espérant les trancher. Ils furent rapidement repoussés d'un coup vif et bref.
-On n'a pas le temps de discuter. Poses ton trophée et termine les.
-J'espérais plus tôt me cogner ce gars là bas qui nous observe patiemment depuis tout à l'heure. D'ailleurs il bouge là ... Attention ! Starter se jeta en avant, lachant la jeune femme aux cheveux rouges qu'il tenait et attrapant Kaetsuro qui ne vit l'attaque tranchante venir de derrière. Les deux hommes s'écrasèrent sur le pont laissant passer le coup de lame qui partit au loin avec une vitesse fulgurante.
-Bon okay pour cette fois je veux bien te le laisser ... Finit il par dire en se relevant prêt à se jeter sur les marines qui envahissaient littéralement le navire pirate.

Le navigateur quand à lui se retourna pour à nouveau faire face à son véritable défit. Leur combat était sur le point de commencer. Les deux hommes s'étaient suffisamment jaugés et apprivoisés. L'échange était la prochaine étape de leur rencontre.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Jeu 26 Jan 2012 - 23:58

Shinji attrapa son bob et l'épousseta l'air indifférent. Ce geste eut l'effet escompté. Le marine perdit patience et bondit dans sa direction. Son impulsion avait été rapide mais le Capitaine restait attentif. Il se baissa juste à temps pour laisser passer le coup de lame au dessus de lui. Derrière le binome, le navire de la marine fraichement arrivé se retrouva entaillé par cette attaque perdue. Le blond eut un sourire et posa sa main à terre avant de propulser son pied droit vers son opposant juste au dessus de lui. Il réussit par ce moyen à le propulser après lui avoir bien amoché les côtes. Il savait quoi faire. Une fois sa victime en l'air, la suite était déjà écrite. Il bondit pour se retrouver à son niveau, tourna sur lui même et alors qu'il aurait dut abattre un coup d'une violence démesurée sur sa victime en plein vol, il fit une rotation qui termina mal à cause d'une de ses côtes qui se mit subitement à le lancer. Il abattit lamentablement son pied sur l'avant bras de l'officier qui venait de bloquer son coup devenue trop lent à cause de la douleur.

L'homme en uniforme fut propulsé vers le bateau mais il put se stabiliser et retomber sur ses pieds. Shinji quand à lui grimaçait de douleur. Le mal souvent passager s'attardait cette fois et plié en deux dans les airs, sa stratégie se retournait contre lui. Drako saisit sa chance et pendant que le pirate retombait, il bondit d'un trait et réapparu derrière lui en laissant une trainée bleue dans la trajectoire au centre de laquelle se trouvait le Sencho. Il s'écroula lourdement au sol avec une entaille sur son torse qui ouvrait son kimono laissant apparaitre la totalité de sa blessure. Plusieurs des membres de son équipage encore debout et épuisés parles combats se retournèrent inquiets pour le sort de leur capitaine et indirectement du leur. Cette déconcentration des troupes, Kaetsuro la savait dangereuse et il ne voulait pas la faire subir à son équipage. Il se releva presque immédiatement en se tenant le ventre. Le sang venait tacher le bois et son regard était devenu presque vitreux.

-Le Capitaine ne pourra en endurer plus ! Protégeons le ! Hurla l'un des matelots qui, en même temps que les derniers hommes encore en état de combattre qui n'étaient plus qu'une dizaine vint se placer dans le rond que formaient les pirates dévoués autour de leur meneur blessé.
-Je vous en fait voir de toutes les couleurs hein. Désolé. Fit le Capitaine presque honteux d'être protégé par ceux qu'il devait lui même entretenir en bonne santé dans leur voyage sur Grand Line. Cette présence malgré tout lui rappela qu'il ne se battait ni pour lui et encore moins seul. L'ombre de la massue géante de Starter recouvra le Contre Amiral avant de s'abattre au niveau de son emplacement avec une puissance telle qu'un nouveau trou vint tacher le nouveau vers le niveau inférieur. Le marine avait esquivé au dernier moment mais son avant bras avait été touché par l'une des piques de l'armes du Commandant.
-Dis pas de conneries Shinji ! On se bat tous ensemble, tu n'as pas à être désolé de ne pas pouvoir faire face à tout le monde.
-Merci, vous m'avez réveillé sur ce coup là.
Derrière le cyborg, le visage du marine vengeur, arme au poing s'afficha avec horreur. Il allait trancher celui qui venait de l'attaquer avec tout ce qu'il avait mais Shinji n'était pas encore mort et en matière de vitesse, ce tank ne faisait pas le poids si bien que malgré ses blessures, il se jeta dans la bataille avec une conviction telle qu'il arriva à écraser son pied dans la figure de son adversaire avant qu'il n'ait le temps d'atteindre son compagnon qui ne l'avait pas vue venir. Ce coup était arrivé si vite qu'il permit au Sencho de le propulser jusque sur le pont de son propre blindé dans un tumulte retentissant, comme si un boulet de canon venait de s'y écraser.

Un crie encourageant poussa les pirates à se jeter à nouveau dans la bataille pour protéger leur navire, suivant la fougue de Starter et donnant la ténacité à leurs compagnons à terre de se relever pour un dernier combat, acculant ainsi les marines abasourdis par la propulsion de leur Supérieur. Le Capitaine quand à lui avait un genoux à terre et la respiration difficile. Il exploitait trop son corps avec un état trop fragile et une fois encore les épreuves s'enchainaient comme pour punir son impatience. La vague bleue et fine qui fondit sur lui et qu'il esquiva in extremis en se décalant au dernier moment d'un pas sur la droite et qui laissa une fissure impressionnante sur le pont lui prouva qu'il n'en avait pas terminé avec son ennemie de nouveau debout et droit, posté sur le bastingage de son navire.

http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Sam 28 Jan 2012 - 0:24

-Tu n'es pas mauvais avec ton sabre, laisses moi te féliciter ! Commença Shinji en applaudissant avec un rythme lent et provocateur.
-Tu n'auras plus l'occasion de me singer très longtemps. Rétorqua le marine qui s'était mit en position pour lancer une nouvelle lame d'air de toutes ses forces.
-Oulah on dirait que tu vas être sérieux cette fois. Kaetsuro avait placé un pas en arrière prêt à rétorquer. Les deux hommes n'attendirent pas longtemps avant de s'envoyer leurs lames tranchantes qui vinrent se rencontrer en créant un bruit strident jusqu'à ce que tout à coup, celle du justicier se brise sous la pression de l'offensive du forban qui se dirigea sur lui sans qu'il ne puisse l'éviter. Il reçut une large coupure à l'épaule qui décrocha sa veste d'élite de la marine et le bouscula violemment à tel point qu'il avait chuté en arrière. Sans perdre une minute, le pirate avait bondit en l'air pour le rejoindre en repoussant le vide de deux coups successifs qui le portèrent au dessus de sa cible qui ne comprenait pas comment il avait put arriver là si vite. La jambe prêt à être abattue, une grimace vint se loger sur son visage pâle et il abattit son coup malgré cette souffrance qui le trahissait dans des moments critiques.

Son attaque avait créer un trou dans la coque du blindé. Il avait emporté avec son coup le corps de son adversaire qui blessé n'avait pas eut le temps de réagir mais les retombées physiques de sa prouesses ne tardèrent pas à se faire ressentir. Il se redressa fébrile avant d'esquiver au dernier moment un coup d'épée qu'il n'avait vue venir dans la fumée et les gravas causés par leur chute. La cabine dans laquelle ils se trouvait fut coupée en deux derrière le Capitaine qui dut se baisser pour ne pas être tranché par un second coup de l'homme qui lui faisait face et qu'il pouvait voir maintenant. ce qu'il n'avait pas vue c'était ce détail qui fit un appel d'air près de lui alors qu'il était accroupis. Il baissa les yeux et vit une massue de métal fendre l'air jusqu'à son menton. Le choc fut d'une violence inouie. Tout con corps fut instantanément redressé par la violence du coup ascendant. Il finit par être propulsé en l'air où il resta en suspens une seconde pendant laquelle le Contre Amiral tourna sur lui même pour lui décocher un coup de pied dont il se défendit avec un geste mal adroit du bras droit.

Le navigateur fut violemment projeté et traversa le mur de la pièce pour aller s'écraser dans une cabine voisine. Il venait de payer un lourd tribut et il s'en rendait déjà compte. A terre, le bras en morceaux, la tête égarée, il se sentit prit de vertiges. Il voulut se ressaisir rapidement mais les secousses l'avaient réellement chamboulées. Il toussa et se mit à cracher du sang. Signe de lésions internes graves. Drako qui n'avait plus sa casquette sur sa tête entra dans la pièce par ce nouveau passage fraichement improvisé. Ils étaient dans les cuisines et Shinji rampait en aillant déjà un plan pour sa prochaine offensive malgré l'état dramatique de son corps blessé. Lui qui avait promit à toute la communauté de médecins de Weatheria de ne pas se battre avant d'être rétablit et qui enchainait son deuxième combat en une semaine après son départ, se sentit mal à l'aise à l'idée d'être vue par ceux qui avaient investis tant de temps et d'énergie à l'aider à se remettre sur pieds. Le marine avait dégainé une seconde arme, chose que Shinji n'avait pas du tout prévu. Il était ambidextre et n'avait plus beaucoup de points faibles. Il allait être quasiment impossible à battre pour un homme déjà en morceaux.

Le pirate saisit le rebord d'un plan de travail et se redressa. il réunissait ses efforts et ses esprits. En un instant il avait allumé les 4 gazinières, puis les 4 autres derrière lui mais le marine ne comptait pas rester passif. Il bondit vers sa cible et voulut le trancher en déployant d'un coup ses deux bras. Kaetsuro avait été obligé de se jeter pour s'aider d'un autre rebord par la suite et se redresser à nouveau. Là il ramassa une boite pleine d'allumettes. Drako qui entendait le gaz s'échapper huma ce qui devait être une odeur insupportable, celle du gaz de cuisine concentrée. Le pirate lui, avait recouvert sa bouche et son nez du revers de sa manche et, en s'appuyant sur son rebord décocha un coup direct dans le visage de son oppresseur qui recula de plusieurs pas sous l'effet de surprise. Tous les mouvements du Sencho lui causaient maintenant une douleur inhumaine qui étaient à deux doigts de l'emmener jusqu'à l'inconscience.

Le gradé s'était fléchit et allait à nouveau attaquer. Malgré ses quelques blessures il restait totalement efficace pour combattre. Il fusa sur le blond qui bondit au dernier moment en repoussant le vide d'un coup de pied agile qui le transporta jusqu'au plafond de la pièce depuis lequel il se retourna, 6 allumettes en main qu'il craqua toutes te même temps et propulsa vers les gazinières allumées depuis un moment maintenant. Il y eut une seconde sans un son avant qu'une explosions retentissante ne fasse voler la pièce en éclats. Le bruit fut assourdissant et le choc violent. Les flammes s'étaient étendus d'un seul coup apportant avec leur folle dense une température extrême en un instant qui propulsa les deux hommes et quantités de débris de chaque côté de la coque de l'imposant cuirassé.


Dernière édition par Kaetsuro D. Shinji le Sam 28 Jan 2012 - 13:54, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Sam 28 Jan 2012 - 13:53

Shinji vit le blindé de haut en bas avant de subitement se laisser engloutir par les flots glacés, sombres et mouvementés. Sa vue qui se brouillait et son esprit qui le quittait furent secoués par ce bain d'eau fraiche qui le stimula. Malheureusement, son corps ne pouvait plus répondre aux ordres de son cerveau. Sur ce coup, il avait atteint sa limite. Les différentes brulures qu'il ressentait liées à l'explosion des cuisines dans lesquelles il se trouvaient le lancèrent au contact de l'eau froide mais rapidement ce bain lui fut bénéfique si ce n'est le fait qu'il continuait à couler doucement vers le fond à cause de sa haute chute. Il espérait que le Contre Amiral, du fait de sa présence rapprochée de la sortie de gaz avait été assez durement touché pour ne pas revenir demander des comptes au capitaine qui ne pourrait plus lever un pouce.

Ses idées se mêlèrent dans les abysses et il aurait été secoué par un frisson d'inquiétude si une main assurée ne l'avait pas saisit avec virulence pour d'un seul coup le redresser vers la surface. Il leva ses yeux vers celui qui le remontait. C'était Stater qui nageait avec un air déterminé. Ils arrivèrent à sortir de l'eau en prenant une immense inspiration. Une petite échelle modeste leur fut envoyée par un matelot qui la tirait en même temps que le cyborg la montait après avoir placé le Capitaine en miettes sur son dos. Deux pirates les aidèrent à passer le bastingage pour qu'ils rejoignent le pont du navire sur lequel les deux hommes s'écroulèrent essoufflés. Le Commandant risqua un ordre évident aux vues de la situation : "Hissez haut !"

La poignée de pirates encore d'attaque se mobilisa, profitant du moment de répit offert par la marine qui avait déserté leur navire en fumée. L'homme au Bob se sentit rattrapé par sa fatigue et choisit de se laisser aller à la perte de conscience pour ne plus avoir à subir la douleur continue qui parcourait son corps.

Ce n'est que plus d'une journée plus tard qu'il se réveilla enfin à la grande joie de celui qui le surveillait dans son sommeil. Les nigawarais s'étaient reliés pour surveiller qu'il ne lui arrive rien. bien que sans connaissances en médecine, les matelots l'avaient solidement recouverts de bandes, vidant le matériel de soin obsolète du bateau. Ils avaient désinfectés toutes ses plaies l'avaient régulièrement rafraichis avec de l'eau dans son long sommeil qu'ils avaient finis par prendre pour un coma. Le Sencho voulut se redresser et à sa grande surprise il y parvint sans ressentir de craquements de mauvais augure. Les pirates accoururent dans sa vaste cabine, suivis de Starter.

-Tout le monde est là ? S'inquiéta le convalescent.
-Ouai ces marines sont trop timides pour achever des pirates à la peau dure. Fit Starter avec un air de fierté.
-Comment nous en sommes nous sortis ?
-Et bien le timing était parfait, nous n'étions plus qu'une toute petite poignée à faire face aux marines pendant que Starter repoussait les soldats du second blindé jusque dans leur navire et les fasse fuir à lui tout seul.
-Ensuite c'est grâce à l'explosion que vous avez causée. Les marines ont vue leur Chef tomber dans l'océan tout fumant, certains ont immédiatement sautés à l'eau, les autres se sont engouffrés dans le bâtiment pour aller éteindre l'incendie.
-Et juste après le Commandant vous a rapporté sur le pont alors nous avons mis les voiles.
-Hey toi, tu oublies que Yakov est sortit des cales où nous l'avions caché à cause de sa blessure par balle et qu'il a déchiré les voiles des marines pour les empêcher de nous suivre. Surtout que sa taille et son allure ont dut ajouter au sentiment de panique des soldats Héhéhéhé ! Les Nigawarais sont de retour et ça, le Gouvernement vient de le comprendre à ses frais hein les gars !
-C'est génial vous avez fait du beau boulot vous tous !
-C'est surtout grâce à toi Shinji. Cet officier n'était pas n'importe qui et t'as réussit à nous en débarrasser malgré ton état. Tu vois que tu peux te rendre utile parfois Hahahaha !

l'équipage riait de bon coeur quand soudain l'un d'entre eux rappela que 20 des 35 pirates étaient blessés et se reposaient dans les cabines dont 5 blessés graves, difficiles à soigner correctement sans médecins. Kaetsuro se redressa et regretta le temps où il avait auprès de lui Minos pour remonter le moral de ses troupes, Yukiji pour surveiller l'horizon et prévenir de tous dangers, Elie et Sadomaru pour pêcher et préparer de bons poissons ainsiq ue 100 hommes de plus pour que les fêtes soient toujours animées et bruyantes mais surtout, Kana Suu, présence féminine agréable, pirate d'une puissance exceptionnelle et Doctorine aux compétences illimitées. Il aurait eut tant besoin de tout son équipage au Grand Complet. Ensemble ils ne craignaient rien ni personne mais maintenant isolé, le blond qui les avaient réunis se sentit vulnérable. Il gardait le morale car il n'avait pas tout perdu et ceux qui étaient encore auprès de lui étaient une aubaine qu'il protégerait de sa vie et de toutes ses forces face à chaque danger.

Il se rendit sur le pont avec l'aide d'un homme et d'une béquille mal adroitement conçue pour lui. Ce bateau crasseux et délabré n'avait lui aussi rien à voir avec le Mujinzoo qu'il dirigeait du temps de sa gloire. Il descendit vers les hamacs des blessés. Là il les analysa les uns après les autres. Il essayait de se souvenir des gestes que kana faisait régulièrement; Il adorait la regarder travailler avec application tandis qu'elle sauvait les vies de ses compagnons où les rendaient plus supportables. Il savait quoi faire pour les blessés légers. Des vêtements furent déchirés, des douches succinctes mais efficaces nettoyèrent les plaies imbibées de Rhum pour les désinfecter, il retira avec des pinces les éclats d'obus et les échardes venues se loger dans les corps des plus gravement touchés. Malgré ses gestes peu précis, les blessés graves étaient encore en danger et leur survie incertaine. Les autres avaient besoin de temps mais eux, le temps les achèveraient. Il fallait agir vite.

Il remonta sur le pont pendant qu'on lui expliquait que l'équipage n'avait pas osé suivre le Log Pose pour se rendre sur la première île de Grand Line qu'il indiquait, de peur de tomber sur de nouveaux ennemis alors que l'équipage est en lambeaux. Ils avaient essayés de suivre le cap inverse mais c'était impossible et le Log s'affolait, si bien qu'ils se considéraient comme étant perdus en mer. l'astronome observa le ciel dans lequel apparaissaient les premières étoiles. Il allait tenter quelque chose d'inédit pour ramener son équipage sur le Cap des jumeaux. Lire les indications des étoiles lui avait toujours permit de trouver sa route sur les Océans Blues mais Grand Line était différente. Cependant, la dernière île visité était sous un ciel qu'il avait analysé comme à son habitude. Il compta les jours d'avancée et la journée de dérive, griffonna un petit schéma sur son carnet et décida de relever le défit qu'imposait Grand Line à ses compétences d'astronome.

Il rangea son log Pose et fit Cap sous une étoile du Sud en estimant par rapport à la date, qu'il faudrait prendre la figure de la grande ours après cette étoile dite du Sud pour au moins se diriger vers Revers Mountain. Une fois ceci fais, il avisera sur quel côté la remonter pour rejoindre le Cap. Alors qu'il donnait ses instructions, il sentit ses côtes le lancer et il s'accroupit pour à nouveau cracher son sang. Il n'était pas rétablit et devait encore se reposer mais avant, il observa une forme qui l'inquiétait de l'autre côté du mat. Une blouse blanche qui semblait gesticuler dans tous les sens. il s'approcha et tomba nez à nez avec la jeune Lieutenante attachée au mat principal. Un morceau de tissu placé dans sa bouche l'empêchait d'hurler. et de solides cordages la retenaient prisonnière. Avant qu'il ne puisse s'exclamer, Stater, derrière lui qui mangeait une pomme fit son petit topo l'air de rien :

-Le navire a un trou sur la partie haute de son flanc gauche à cause du gars que t'as jeté dedans au Cap mais on ne t'en veux pas puisque grâce à ça on a put cacher Yakov de nos ennemis. Par Contre le pont est foutu, on a de la chance que le mat prenne racine à l'étage des cales au dessus de la quille dont on a put garder les trois debout. Par contre cette trainée là a faillit trancher le navire en deux. On a la moitié qui est à moitié décrochée. On ne tiendra pas très longtemps avec ce bateau. Du coup, j'ai pensé à capturer cette nana pour demander un échange avec la marine.
-Pourquoi ne pas avoir immédiatement volé l'un des deux blindés lors de la bataille ?
-Ben Yakov a bousillé leurs voiles au moment où j'y ait pensé figures toi.
-Et tu crois que la marine va gentiment nous rapporter un navire sous la pression d'une menace de mort sur un officier ?
-Il parait que ça se faisait dans le temps où les pirates savaient y faire; Je trouve le procédé très classe.
-J'te jure ... Tu nous a mis encore dans de salles draps. Continua le Capitaine en s'accroupissant en face de la demoiselle aux cheveux rouges cours qui lui donnait avec ses lunettes un petit air de garçonne.
-J'espère que tu excuseras les méthodes de mon amie mais Huuuu ...
Il ne put achever sa phrase car la jeune femme à qui il venait de retirer le morceau de chiffon qui entravait sa parole en profita pour relever l'une de ses jambes mal tenue dans l'entre jambe à portée grâce à la position accroupie de Kaetsuro qui reçu le coup sans bouger, en gardant son sourire qui se raidit quelque peu. Seul son tint devint réellement livide et inquiétant ainsi que les grosses goutes de sueur qui perlaient sur son front. Il finit par doucement se laisser tomber sur le côté en poussant des gémissements étouffés et incompréhensibles.

-Bande de salopards ! Je vous feraient tous pendre ! La justice vous rattrapera pour ce que vous avez fait à mon unité ! Vous n'êtes qu'une bande de barbares ! Hurla t'elle avec force et conviction.
-Sencho !! Hoy toi, t'as pas honte ?! T'as vue ce que t'as fait au Capitaine sale garce ? Ligotons la mieux que ça les gars ! Il fallut que 8 types baraqués se jettent en même temps sur elle pour réussir à ne ligoter qu'une seule de ses jambes libérées. Ils triplèrent les liens préparés pour la retenir sur tout son corps et s'assirent complètement épuisés après avoir remis un torchon dans sa bouche qui n'en finissait pas d'hurler qu'elle allait tous les faire rôtir. Le Capitaine fut ramené dans sa cabine et il mit plusieurs heures à se remettre de ce coup bas.

Le voyage bien que mouvementé put continuer et le navire ne les lâcha pas. Ils virent enfin grâce aux indications de navigation de Shinji, Reverse pointer à l'horizon. Il choisit de la longer par babord et finalement, après six jours de voyage pendant lesquels ils entamèrent considérablement les vivres laissés dans le navire par ses anciens résidents, ils atteignirent le fameux cap duquel les Nigawarais n'arrivaient décidément pas à décoller.
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1