AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une barque et j'me barre ...

Bullu Bullu Plume
Bullu Bullu Plume

♦ Localisation : Marseille → Lyon → Brest ↑ Paris
♦ Équipage : vive les Shinoryu Kaizoku !!!

Feuille de personnage
Dorikis: 513
Popularité: 23
Intégrité: -21

Dim 5 Fév 2012 - 18:55

Biographe de Bullu Bullu Plume à 17 ans en 1607.
Sur l'île de Sirup.
Avec la participation du barman, de la mère et du père de Plume.

Je me trouvais dans une vieille taverne se trouvant dans la petite île de Sirup, c'était la seule taverne du village et donc ma préféré, j'étais venu ici car il fallait que je réfléchisse, je voulais faire aujourd'hui quelque chose que je n'avais jamais fait auparavant, je voulais partir de cette île pour vivre une nouvelle vie. Je voulais devenir un marine fort et respecté. Les marines c'est la force, on me l'avait toujours dit, ils protègent le peuple contre tout ces vilains pirates qui cambrioles chaque années l'île. Malheureusement ici, à Sirup, les pirates peuvent tout faire car les marines qui font respecter la loi, il n'y en a pas des masses. C'est sur que je ne serais pas chômeur si je devenais un marine. Et c'est ça que je voulais faire !

Pour devenir un marine il fallait s'entraîner durement, et si j'étais là aujourd'hui, dans cette taverne c'était pour réfléchir si je partais sur une autre île ou si je restais sur Sirup pour avoir un métier ennuyeux.

    - Ça fera 200 Berrys jeune homme !

C'était le serveur de la taverne qui venait de me parler, je lui donnais alors l'argent que je lui devais et j'essayait de reprendre le cour des mes pensées. Et oui le vieux Gilbert comme tout le monde l'appelle dans le village m'avait interrompu alors que j'étais en pleine réflexion, je me questionnais alors, est-ce que je pars ou est-ce que je reste? La réponse était compliquée et après une dizaine de minutes je me décidait, allez, je vais partir.

Je posais mon verre sur la table en bois, il n'y avait plus une seule goutte de bière à l'intérieur. Je me levais de ma table en regardant les gens autour de moi. Je n'allais bientôt plus les voir, il fallait que je fasse un choix et je l'avais fait. C'était sûr que je devais dire adieu à mes parents, à mes amis sur cette île mais j'allais peut être les revoir un jour qui sait? Puis je me levais, sans dire un mot je me rapprochais de plus en plus vers la porte en bois de la taverne, je n'avais pas envie de partir mais il le fallait, hop la porte était franchie j'étais maintenant dehors et je pouvais admirer le paysage vert de l'île. Les petites maisons, les chemins de terre. Il fallait que j'aile annoncer la nouvelle à mes parents, comment partir sans leur dire?


_________________________________

Je me rendais donc chez moi, regardant toutes les maisons à mes côtés, comme si je les découvrais alors que je les avaient vus toute mon enfance. Ma maison était bientôt là, je voyais bien sa couleur rouge claire et son petit toit en ardoise. La maison était donc bientôt là et je réfléchissais à quoi leur dire pour ne pas mettre des blancs de vingt minutes dans mes phrases.

Après quelques minutes à marcher, j'étais devant la porte de ma maison, mes parents devaient-être rentrés, enfin je l'espérais. Je toquais, une fois, deux fois et trois fois. TOC ! TOC ! TOC !

C'était mon père qui allait ouvrir la porte, il me regarda étonné, peut être qu'il ne s'attendait pas à me voir rentrer aussi tôt. Je lui avais dit que j'allais rentrer tard ce soir.

- Salut p'pa, c'est moi j'voulais te dire un truc !

Ma mère arrivait derrière mon père, elle écoutait, un torchon à la main et un tablier de cuisine sur elle. Mon père me demandait de dire ce que j'avais à dire, alors je m’élançais.

- En faite je veux faire marine, et donc je veux aller m'entraîner sur une autre île pour être compétent ....

Suite à mes mots mon père était encore plus étonné et me coupait la parole tout de suite.

- A ton âge? T'as que dix-sept ans, tu vas pas partir comme ça !

Alors je lui répondais, j'avais peur qu'il refuse que je parte.

- A Dix-sept ans les mecs sont déjà sur des bateaux pour faire pirate! Je veux juste partir pour m'entraîner et faire le bien.

Même après des explications mon père n'était pas convaincu et ma mère ne disait rien comme à son habitude. De toute façon je n'étais pas là pour demandais si je pouvais ou si je ne pouvais pas, j'étais juste là pour leur dire. Alors je partais en disant aurevoir à mes parents, mon père ne faisait que crier que j'étais fou mais je faisais mine de ne pas l'entendre.


Dernière édition par Bullu Bullu Plume le Ven 31 Aoû 2012 - 13:29, édité 11 fois
Bullu Bullu Plume
Bullu Bullu Plume

♦ Localisation : Marseille → Lyon → Brest ↑ Paris
♦ Équipage : vive les Shinoryu Kaizoku !!!

Feuille de personnage
Dorikis: 513
Popularité: 23
Intégrité: -21

Dim 12 Fév 2012 - 13:29

Biographie

Une barque et j'me bars ...

Bullu Bullu Plume à 17 ans
Flash Back 1607


Chapter II Alors partons compagnons !!

Une barque et j'me barre ... 250px-Syrup%2527s_island
Sur le chemin de la plage alors que les oiseaux chantés, un lapin noir osa manger une carotte sali par la terre de l'île, mais ça c'est une autre histoire ....

En route vers l'aventure mes amis ! Je venais juste de dire à ma mère et à mon père que je partais et j'avais déjà des regrets. Je n'allais plus voir Sirup? C'était pourtant un très beau village, avec toute ça joie, ça bonne humeur, mais bon c'était vrai aussi que pour moi ce n'était pas le meilleur village, dans ce monde il devait bien y avoir des îles extraordinaires. Je rêvais d'aller sur une d'elle, de partir de ce village où je suis resté si longtemps, moi je suis un aventurier à partir d'aujourd'hui, je ne suis plus ce petit garçon qui reste sur une île en attendant un miracle. Pourtant c'était une île pleine de légende et d'anecdotes et il était difficile de la quitter, de plus c'était mon île natale. Mais il fallait bien que je me fasse une raison, je n'allais pas rester ici toute ma vie?!

Bon il fallait que j'arrête de réfléchir comme ça, il fallait plutôt que je pense à mon équipement car j'allais en avoir besoin et si il manquait quelque chose ça serai vraiment dommage. Je m'arrêtais alors sur le chemin, je me rabattais alors sur le bord où l'herbe continuait à pousser pour laisser passer les éventuelles personnes qui passeraient sur le chemin. Une fois chose faite je regardais mes affaires. J'avais tout, c'était bien ça, une bourse vide, un petit sac, mon argent de poche, une rapière, une dague et une grande corde.

Je pensais avoir tout bon, j'étais enfin prêt, seul problème il me fallait un navire.

Pour avoir un navire c'était au bout du chemin, là bas il y avait la plage, cette plage servait souvent de port et c'était par là qu'on pouvait accoster. Je marchais alors sur le chemin en terre, en route vers la grande plage de Sirup, à l'ombre des arbres. J'allais voir si il restait encore un petit bateau, pour partir sur les différents océans de ce grand monde. Espérons que je fasse une bonne découverte.

Je me souviens encore qu'à cette époque je voulais être un aventurier et rentrer dans la marine, je voulais être un homme tout gentil mais cette idée partit assez vite de ma tête quelques années plus tard que cette histoire.

Bref passons, Je continuais toujours à marcher sur ce chemin, je croisais des gens, je les saluais et puis j'arrivais sur la plage. Il n'y avait personne, j'étais seul, ça allait être plus facile pour voler un navire, hélas autour de moi je ne voyais aucun bateau, pfff j'étais un peu déçu, j'avais dis aurevoir à mes parents, je m'étais bâti un rêve et les rêves c'est moche quand c'est brisé. Alors là un peu dégoûté je marchais sur le sable en frappant le sable avec ma chaussure quelques fois. Jusqu'à que, étonné je trouve une barque à mes pieds. MIRACLE !!!

Je montais dans la barque, celle-ci était attachée à un arbre à l'aide d'une grosse corde. Bon où était ma dague? Ah par là, c'est bon, je pris ma dague et je commençais à découper la corde quand je me pris quelque chose sur la tête.

- Aouarf ! C'est encore toi là? Le petit polisson? Et tu veux être un marin ! Bah commences déjà par ne pas faire de bêtise !!! Grmble ... Je ne peux plus te voir, cette barque c'est la mienne alors t'y touche pas compris? Et tu la r'gardes pas non plus ...

Spoiler:
 

C'était ce fumier de Père Jean, un mec qui aime bien traîner un peu partout et qui a une très mauvaise réputation. Il n'avait pas hésité à me fracasser la tête avec un gros bout de bois qu'il tenait dans sa main, je m'étais relevai et j'avais vu cet homme en face de moi, près à me frapper une deuxième fois.
Bullu Bullu Plume
Bullu Bullu Plume

♦ Localisation : Marseille → Lyon → Brest ↑ Paris
♦ Équipage : vive les Shinoryu Kaizoku !!!

Feuille de personnage
Dorikis: 513
Popularité: 23
Intégrité: -21

Sam 18 Fév 2012 - 23:46

Biographie

Une barque et j'me bars ...

Bullu Bullu Plume à 17 ans
Flash Back 1607


Chapter III Tu veux te battre?


Comme c'est triste de voir deux hommes ce battre, mais des fois c'est indispensable pour continuer à vivre correctement .... Oubliez ce que j'ai dis ce n'ai qu'une mauvaise introduction.

    - Hé ho faut s'calmer quoi! J'ai même pas touché à votre barque moi je veux juste des pommes de terres.


Devant tout ça le Père Jean ne savait plus quoi faire, il avait en face de lui un homme de dix-sept ans en train de pleurer comme un robinet.

    - Bon écoutes petit, arrête de pleurer t'as passé l'âge pour pleurer pour si peu, tu verras bien quand t'auras une femme puis que celle là te quittera ... Oh et puis merde casse toi de ma barque !

Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1