AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -29%
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
Voir le deal
25 €

La nature se suffit (Pv Kingyo Zetsudai)

Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Mer 22 Fév 2012 - 19:55

    L’île du Karaté est riche en végétation et en lieux hors du commun. Il n’est pas rare de trouver des personnes s’entrainant dans des endroits les plus incongrus ou les plus spectaculaires. Rydd avait été envoyé par son maitre sur l’île afin de parfaire ses méthodes de combat au corps à corps. Bien qu’étant un épéiste de bon niveau Manfred n’avait pas voulu que son élève se contente de cela et voulait qu’il devienne aussi bon à main nue qu’il l’était avec une arme blanche. C’est donc avec ennui, mais également avec la docilité de l’élève consciencieux, que le Tigre Rouge se rendit sur l’île des maitres du combat.

    N’étant pas avide de commencer rapidement l’entrainement il flâna donc afin d’appréhender un peu les lieux. Il se rendit rapidement compte que toute la population de l’endroit n’avait qu’à l’esprit le combat et l’entrainement. Il vit des hommes rompre des buches de bois à mains nues dès l’aurore, il en vit d’autres frapper des énormes rochers de leurs poings. Même les enfants semblaient animer de ce feu guerrier et s’affrontaient dès le plus jeune âge avec un sérieux incroyable. Pour un chasseur de primes cet endroit était donc l’enfer. En effet, il était impossible de trouver dans l’endroit un criminel qui n’ait déjà été arrêté par un habitant. Mais l’endroit n’était pas plus enchanteur pour l’homme que pour le chasseur de primes, les distractions étant totalement absentes.

    En quelque sorte cette île ravivait le passé de Rydd. Il se revoyait passant « son année sauvage » sur l’une des premières îles de Grand Line, Little Garden. Là bas aussi il n’y avait aucune distraction et seul le combat et l’entrainement avaient accompagné ses journées. Mais ici, fort heureusement, la nature était bien plus accueillante. La végétation était luxuriante et de nombreuses rivières ponctuaient le paysage. C’était un cadre enchanteur pour quiconque appréciait un tant soit peu la nature. Ce qui attira le plus le chasseur de primes était une des rivières les plus imposantes de l’île. Après plusieurs jours sur place il constata que chaque matin de nombreux hommes aux physiques impressionnants remontaient le cours de la rivière. Curieux le Tigre Rouge décida de suivre le petit groupe d’hommes.

    La marche commença et fut relativement simple pour Rydd. Devant lui les hommes ne prêtèrent guère attention à l’homme en rouge qui les suivait. Le groupe était composé de cinq hommes, ils avaient tous la même tenue, un unique pantalon de tissu blanc tenu par une corde noire. Les hommes avaient des corps complètement sculptés et Rydd, disposant pourtant d’un physique très développé, paraissait être un enfant à côté d’eux.

    Après une bonne demi-heure de marche le groupe atteignit une zone plus pentue. Ils longeaient toujours la rivière qui était maintenant devenu un torrent au courant fort. La végétation était également devenue plus dense et constituée principalement d’arbres de belle taille et très touffus. Après une dizaine de minutes de marche le groupe s’arrêta enfin.

    Rydd n’en crut pas ses yeux tant ce qu’il vit le toucha. Après avoir remonté le cours du torrent les hommes arrivèrent devant une magnifique cascade. L’eau chutait au moins sur deux cent mètres avant d’être accueillie dans une sorte de bassin de belle taille. Le bruit provenant de la chute d’eau envahissait tout l’atmosphère, l’eau tombait avec une telle force qu’il suffisait de s’approcher du bassin pour être humide. Après quelques minutes seulement dans l’endroit Rydd était déjà complètement trempé. Il comprit rapidement pourquoi les hommes présents n’avaient donc qu’un pantalon de tissu...

    Plus surprenant les hommes se mirent rapidement à l’eau et vinrent se placer sous la cascade. Les cinq hommes étaient en tailleur, immobiles et silencieux. Rydd n’osa pas même s’approcher d’eux tant ils semblaient tomber dans un profond mutisme. De plus il ne pensait pas sérieusement pouvoir tenir sous cette cascade plus de quelques secondes...


Dernière édition par Rydd Steiner le Lun 27 Fév 2012 - 13:50, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Invité
Invité


Mer 22 Fév 2012 - 22:52



La nature se suffit (Pv Kingyo Zetsudai) Kisame-pic-naruto-6763485-100-100 La nature se suffit (Pv Kingyo Zetsudai) Kisame La nature se suffit (Pv Kingyo Zetsudai) KisameTerror0

/Ouai alors comme j'te disais Michelle... j'dois te laisser\



Nous sommes donc vers l'île du Karaté, oubliez cette île si vous êtes sniper, épéiste, danseur ou un bien autre chose . Notre protagoniste du nom de Kingyo Zetsudai se baladait grâce à sa petite planche en boit, après tout il était peut - être pirate mais ça ne lui empêchait pas de n'avoir ni équipage, ni navire de guerre. Il était las de cette situation fastidieuse et somnolente : «L'île du ... Karaté ? L'humain sait se battre alors ? Shishishishi» . Il posait alors son premier pied sur cette île censé être le lieu de rencontre de tous les meilleurs pugilistes, il avait lancé sa planche sur les quais, qui allait oser lui voler ? Cet endroit était vraiment bizarre, des tas de personnes étaient habillés en Kimono, Kingyo croyait que c'était un Dojo grandeur nature ; cependant, notre jeune héros était d'une humeur massacrante : en effet comment les humains pouvaient se dire Karatéka avec des corps aussi frêles, fragiles voir même périssable . Son regard parcourait l'île au mètre près, malgré ses goûts plus que bourrins et peu créatifs, il savait apprécié les bonnes choses : «Un verre de lait S'teuplé !» même dans un soit-disant bar (C'était plutôt un genre d'auberge) les hommes étaient en tenue de combat, King avait l'impression d'être dans un nouveau monde, ou était les pirates qui criaient et crachaient dans toutes les tavernes ? Ou étaient ces lâches de marines fouinant dans toutes les affaires ? Le barman servi la commande et prit la parole avec une aisance exemplaire :


«Vous êtes costaud vous ! Vous aussi vous êtes venu faire la fameuse marche ?»


Notre bel ami était intéressé, ça faisait longtemps qu'il ne c'était pas entrainé, pour lui cette marche était peut - être le moyen de progresser . Sans attendre, il suivi le groupe discrètement et vu que de nombreux hommes à la peau robuste étaient présent . Dans cette fil de combattant, on ne pouvait pas dire qu'il y avait un certain folklore dans les tenues . Cela faisait maintenant quelques minutes que le groupe avançait dans une foret luxuriante, Zetsu en avait marre, il n'aimait pas marcher, mais de plus, il n'y avait aucune ambiance dans cette petite formation de pugilistes, au fil du temps, on pouvait apercevoir une énorme cascade, le groupe se stoppa soudainement vers celle - ci, les gros bébés se jetèrent dans l'eau et se baignèrent comme si de rien n'était . King regardait la scène de ses yeux tout ronds. D'un ton agressif et froid l'homme - poisson à l'air machiavélique dit : «NON MAIS C'EST PAS VRAIS ! Me dîtes pas qu'on est monté ici pour voir des hommes aux muscles luisants se baigner dans une cascade ! BORD...» Il n'avait pas encore fini sa phrase qu'un homme plutôt baraque lui avait asséné un coup sur la nuque, ce dernier plongea alors dans l'eau et expliqua ses gestes d'une simple phrase :


«Un peu de respect morveux, tu veux un entrainement ? Viens !»


Ce pauvre idiot n'avait surement pas remarqué qu'il venait de frapper un homme - poisson, race de nature fière et rancunière, de plus, ils étaient maintenant tous les deux dans l'eau . Il y eut d'abord un grand silence, puis on aperçut une ombre se déplacer à une vitesse intrigante, en effet, on aurait dit l'ombre d'une bête marine ! Vous savez, le genre d'image cauchemardesque ou l'on voit l'ombre d'un monstre autour de nous . King apparu alors en face de son agresseur, lui rendant un coup similaire . L'homme fut projeté au le sol, celui - ci n'avait pas eu grand - chose, King n'était pas du genre à taper tout le monde avec sa réel force, c'était juste une démonstration pour montrer qui avait la plus grosse . Tapant alors sur son torse, notre héros cria : «Je n'ai pas monté cette putain de pente pour rien ! JE VEUX UN COMBAT !»



HS : Petit post certes, mais je ferrais mieux pour le prochain !
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Jeu 23 Fév 2012 - 20:04

    Rydd contemplait avec intérêt la méthode d’entrainement des hommes de l’île. Il y avait fort à croire que le fait de se trouver sous une telle cascade augmentait considérablement la résistance physique. Cet immobilisme parfait semblait être possible par la contraction constante des muscles, un exercice qui semblait hors de portée des hommes lambda. Il était plus facile, à la vue de ce spectacle, de comprendre pourquoi les habitants de l’endroit étaient tous bien plus forts que la moyenne de la population de South Blue.

    Alors que l’exercice continuait un curieux personnage fit son apparition. Au premier abord Rydd n’eut qu’un bref sentiment de déjà vu en croisant sa physionomie. Il resta donc concentrer sur l’individu en fronçant les sourcils par-dessous sa cagoule. Difficile de se rappeler de toutes les têtes qu’il rencontrait durant ses périples. Pourtant ce physique si particulier, cette couleur de peau, ces yeux peu communs...

    Alors qu’il n’arrivait toujours pas à se remémorer l’endroit où il avait déjà vu cet individu, celui là même prit la parole. Il tint des propos bien singuliers destinés à provoquer les hommes qui s’entrainaient. L’un d’eux fut sur lui presque aussitôt et lui asséna un léger coup avant de retourner dans l’eau du bassin. Le Tigre Rouge acquiesça en voyant cette attaque réalisée par l’habitant de l’île. Il n’était jamais bon de venir cracher sur les coutumes des autres, encore moins lorsque celles-ci étaient aussi nobles. Il n’y eut donc pas un seul homme sur place qui ne désapprouva le geste du combattant. En réalité si, un seul homme fut manifestement dérangé par cette attitude.

    Cet homme c’était bien évidemment le beau parleur qui semblait ne pas avoir décidé d’en rester là. Il plongea vigoureusement dans l’eau à la suite de son agresseur et disparu aussitôt. L’on voyait maintenant une ombre massive se déplacer avec aisance et rapidité dans l’eau. Rydd eut un hoquet de surprise et se leva aussitôt. Il se souvenait maintenant du lieu où il avait déjà rencontré un tel personnage !

    Quelques années auparavant il avait fait la rencontre d’un homme poisson de la marine qui avait attaqué le navire sur lequel il se trouvait. C’était un homme poisson à la force très impressionnante qui dans l’eau avait fait des ravages. Rydd se souvenait du bateau sur lequel il se trouvait, balloté dans tous les sens, tournoyant sur lui-même par la seule force d’un homme de cette espèce ! Il y avait de forte chance pour que le combattant de l’île soit mis à mal dans ce bassin d’eau si défavorable pour lui. Malheureusement il n’eut pas le temps de le prévenir, l’homme poisson était reparu et avait expulsé de l’eau le pourtant solide gaillard qui l’avait frappé auparavant.

    L’homme poisson sembla exulter et harangua les hommes présents. Il désirait un combat ! Il l’aurait !

    Rydd s’avança vers son adversaire et se posta à quelques centimètres du bassin. Il attendit que l’homme poisson soit attiré par sa présence et lorsque chose fut faite, il lui adressa la parole avec froideur.

      -«Je ne sais pas à quel point tu peux être irrespectueux pour troubler la quiétude d’un tel lieu. Je connais ceux de ton espèce, j’ai déjà eu l’opportunité de croiser la route de l’un de tes congénères mangeurs de plancton. Tu désires un combat ? Fort bien. Il y a longtemps que je n’ai pas mangé du poisson...»



Dernière édition par Rydd Steiner le Lun 27 Fév 2012 - 13:53, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Invité
Invité


Jeu 23 Fév 2012 - 22:07

La nature se suffit (Pv Kingyo Zetsudai) 120223100615946567



Un homme était intervenu à ce massacre, c'était un gay en collant qui venait d'interrompre notre héros au tempérament si enflammé . Tout allait bien, mais soudainement l'homme au costume rouge prononça une phrase qu'il ne fallait absolument pas dire face à King : «Je connais ceux de ton espèce, j'ai déjà eu l'opportunité de croiser la route de l'un de tes congénères mangeurs de plancton. Tu désires un combat ? Fort bien. Il y a longtemps que je n'ai pas mangé du poisson... ». Cette intervention choquèrent notre héros, se retenant pour ne pas le massacrer sur le champs, il baissa tout d'abord la tête devant une telle bêtise, relevant alors cette dernière quelques secondes après cette citation, il aborda un énorme sourire devant l'homme qui semblait si sur de lui, d'un ton froid mais tout à la fois énergique Zetsu fredonna : «Fils de... tu ne devrais pas jouer les hommes alors que tu es sur mon terrain !» S'étirant alors dans tous les sens, un combat assez important allé se dérouler dans un lieu béni par les guerriers .


Flashback :


Oui je vous mets le suspens le plus total, nous voyageons donc dans le temps jusqu'à une époque non lointaine, en effet il y avait de cela cinq ans, King s'entraînait encore au combat avec un vieil homme poisson de la marine, ironique n'est-ce pas ? Le vieil homme lui apprenait souvent des techniques de leurs peuples, ils n'étaient pas toujours d'accord mais un respect entre les deux confrères c'étaient peu à peu installé . Le gros homme - poisson s'approcha de notre héros, lui tapotant la tête avec ses énormes mains il lui dit : «Mon p'tit King, aujourd'hui je vais t'apprendre la technique du Samegawara Seiken, mais d'abord, connais-tu les facteurs d'une victoire dans un combat ? », notre demeuré de King réfléchis quelques secondes, il n'aimait pas ce genre de discussion : vous savez, il était du genre à vouloir se battre à tout prix : « La puissance, l'homme le plus fort gagne le combat», un silence, puis un énorme rire se fit entendre sur l'île, le mentor prit alors la parole :


«Kishikishikishi... Non il n'y a pas que ça : la force, la stratégie et la chance, un homme tel qu'il soit, ne peut pas gagner que par sa force, dans l'histoire on a pu observer de nombreuses légendes gagner par chance, mais ne fait-elle pas partie de la stratégie ? C'est à toi de le découvrir mais en tout cas la chance peut venir du terrain, d'un événement particulier, ou d'une erreur de l'adversaire !»


Enfin bref le sujet n'était pas la, Kingyo s'entraînait alors bien tranquillement grâce aux instructions de son «Sempai» . Il inspirait et expirait, donnait des coups de poings dans le vent et face à une cascade . Son regard était inexpressif, il était pour une fois concentré sur cet  exercice particulièrement ridicule, pour un homme-poisson il était essentiel de maîtriser le karaté de son peuple, c'était une honte pour un guerrier renommé de ne pas pouvoir l'utiliser . Enfin bref comme à son habitude il n'arrivait pas à reproduire les mouvements de son maître, il faut dire qu'il était assez ardu de produire une telle énergie en si peu de temps, s'arrêtant soudainement et criant de rage King s'assit sur un rocher, le vieil homme profita de cette pause pour lui enseigner une autre de ses leçons : «Tu ne dois pas te précipiter, souffle et quand tu combattras dans tes futurs épopées, pense à ce que je t'ai dit tout à l'heure !»


Fin du Flashback


Les deux combattants se tenaient face à face, Kingyo fermait les yeux, sourire sadique sur le visage, le combat pouvait alors commencer . D'un ton silencieux et dur il dit : «Foutaise, il n'y a que la rage qui m'a aidée à progresser, toi, le pervers en costume ! Sais-tu pourquoi je vais gagner ce combat ? Laisse – moi te répondre … tu es dans la gueule du loup» . Pourquoi avait-il dit ça ? Était -il devenu fou ? Oui, cependant il n'avait pas entièrement tord, nous étions dans une zone totalement humide, la cascade avait éclaboussait le groupe entier et même l'uniforme du 'stupide rouge' était trempé. King donna alors un coup sec dans le vent, à l'œil nu on pouvait croire que ça n'avait rien changé, mais très vite un fort sifflement se fit entendre, tout semblait vibrer alors qu'il n'avait rien fait de particulier, des hommes tombèrent, les restes furent déstabiliser, King profita donc des tremblements pour aspirer une petite partie de l'eau, après ces multiples actions il meugla : «ROCKET SHARK» le jeune requin fonça sur sa cible et lui assena un coup violent sur le visage, il n'était pas du genre à se présenter ou à laisser son ennemi attaquer alors autant débuter l'affrontement !



----------------------------
Recap action :

Donc, je fais mon Samegawara Seiken déstabilisant tes repères (Mon personnage n'étant pas aussi puissant que Jimbe il ne peut pas arriver à une énorme maitrise de la technique, cependant, le fait que j'utilise cette technique dans un endroit vachement humide compense largement se manque de puissance, alors que lui l'avait fait dans le niveau 'infernal' d'Impel Down), je prépare une le Jet water et je me projette alors sur toi en te frappant au visage .

Recap Utilisation de :
-# Samegawara Seiken :
Technique des amphibiens qui consiste à donner des coups poings qui émettent des vibrations sur les particules d'eau dans l'air et dans les corps vivants et les repousses comme une onde de choc.
-# Rocket Shark
Technique la plus utilisé par notre jeune protagoniste, c'est d'un bond énorme que King se jette sur son adversaire la tête la première. Le choc est souvent violent et quand notre héros est dans l'eau, la rapidité de cette technique est décuplée

Préparation :
-# Jet Water

Good luck Surprised
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Sam 25 Fév 2012 - 11:10

    Les menaces de Rydd semblèrent ne pas atteindre l’homme poisson. Il est vrai que sur l’île du Karaté l’on ne connaissait pas réellement le Tigre Rouge. Personne ne pouvait donc considérer que l’homme en rouge était un redoutable combattant. Pire, il fut traité de pervers en costume ! Indigné, mais surtout totalement estomaqué, le chasseur de primes pointa un index interrogateur sur son propre visage.

    -«Un... Un... Pe-Pe-Pervers en costume ?»
    Le chasseur de primes commençait petit à petit à s’échauffer, l’homme poisson frappait vigoureusement les hommes du secteur. Des hommes ô combien respectables qui s’entrainaient avec foi et amour pour leur art. Mais l’alevin n’en restait pas là, il insultait même Rydd ce qui n’était jamais une bonne chose à faire. Le traqueur dévisagea cette poiscaille, il était encore plus laid que le premier qu’il avait rencontré. C’était toujours une surprise que de rencontrer des hommes poissons. South Blue n’est pas réputé pour en abriter en grand nombre ce qui était un atout pour les habitants des profondeurs. Peu connus et sous estimés dans les Blues ils pouvaient facilement surprendre de par leur nature même. Mais l'inverse était également vraie et les hommes poissons sillonnant les Blues sous estimaient bien trop souvent les humains jusqu'à ce qu'ils rencontrent un ennemi de valeur. Car la force, l'intelligence ou les aptitudes au combat n'attendaient pas la valeur de l'âge, ni le sexe ou la race.

    Ainsi Rydd avait déjà rencontré de jeunes hommes à la limite de l’enfance qui étaient de redoutables combattants. De même il rencontra parfois des femmes aux ressources extraordinaires. Il n’était donc jamais bon de sous estimer son adversaire et il y avait longtemps que cette erreur n’était plus commise par l’expérimenté tueur de Saint Urea.

    Alors qu’il était pourtant bien concentré sur sa cible, Rydd ne vit pas arriver la première attaque. Une puissante onde de choc qui se propagea dans les alentours causant des bruissements affolants dans l’air. Sans le vouloir son corps recula sur deux bons mètres sans qu’il ne puisse rien y faire mais manifestement cette attaque n’était pas encore très aboutie car les dégâts musculaires ne furent que de légers spasmes. Mais l’homme poisson maintenant lancé dans une certaine frénésie ne sembla pas vouloir s’arrêter en si bon chemin. Il s’élança de l’eau jusqu’à son adversaire pour lui infliger un solide coup de tête.

    Rydd bloqua de son avant bras gauche l’attaque pour qu’elle n’atteigne pas son tronc. Dans le même temps il mit la main droite à son côté pour dégainer son arme. Il ressentit une sérieuse douleur lorsque la tête du squale vint heurter son avant bras, le coup fut prit sur le côté non musculaire du bras et bien sur le côté osseux. Cette technique de parade évitait d’endommager les muscles et donc évitait d’affaiblir sérieusement les possibilités de contre attaque. Ne voulant pas laisser une si grande proximité subsister dans ce combat Rydd plaça le canon de son pistolet sur la peau grisâtre de son adversaire entre le cou et l’épaule. Sans attendre il actionna le percuteur et libéra le chien pour qu’une balle vienne calmer le jeu. Il dégagea enfin son ennemi d’un violent coup de genou au visage et se retrouva sur ses pieds.

      -«Tu devrais rester dans l’eau mon gars, t’as tout de suite l’air plus con une fois dehors...»

    Alors qu’il parlait Rydd constata une sérieuse douleur dans son bras gauche, il le remua quelque peu pour tenter vainement de faire passer la douleur. Agacé, il rangea son pistolet dans son étui et tira ses deux katanas.

      -«Expédions ça rapidement...»



Dernière édition par Rydd Steiner le Lun 27 Fév 2012 - 14:06, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Invité
Invité


Sam 25 Fév 2012 - 20:33

La nature se suffit (Pv Kingyo Zetsudai) 120225084314838904


L'homme était de nature bagarreur, il ne pouvait pas s'empêcher de dominer son prochain, c'était un instinct primaire que personne ne pouvait chambouler. Pour résumer un peu l'historique de ce petit récit, nous nous retrouvons sur une île sacré du Karaté, malheureusement pour le bien - être des autres guerriers, un homme-poisson vint déranger la paix qui régnait sur ce lieu . Un homme s'interposa contre toute cette violence, un homme plein de courage et de ressource puisqu'il venait à peine d'éviter un assaut rapide de notre héros . Les deux combattants venaient alors de s'échanger leurs premiers coups, assistions - nous à la première confrontation de deux légendes ou à une simple altercation entre deux futurs inconnus de l'histoire ? Kingyo en était sur, il serait l'un des pirates les plus puissants et des plus respectés au monde, dans l'avenir, personne n'oubliera son nom ! Le pervers au costume rouge était sur de lui, il n'était pas un simple guerrier de pacotille et ça se voyait à sa façon de se mouvoir . Notre protagoniste se gratta le menton et sourit de ses dents carnassières . Il saignait énormément du nez et avait une légère blessure sur l'épaule, son regard était meurtrier et on ne pouvait traduire ces gestes que d'une signification : il était affamé et le jeune homme aux sabres et à la dextérité remarquable allé l'aider à assouvir sa soif de combat . Tout d'abord, il se mit à applaudir spontanément tout en disant d'un ton fort chaleureux :


«Hahaha bien joué, t'as réussit à me faire mal enflure, à vrais dire...»


Alors que la phrase ne semblait absolument pas finit un puissant et grand jet d'eau sortit de sa bouche, se dirigeant ainsi sur la tête de sa cible, c'était un coup fourbe et lâche de sa part, en effet il n'avait pas pour habitude de prévenir sa proie, pour lui une fois le combat lancé il était hors de question de la jouer fine . Jet water n'avait qu'un but, gêner et surtout sonner un maximum la cible, ce fut d'une vitesse similaire à la dernière fois que King s'avança en criant la main armée de son poing américain : «Baleine Shoot » Que de violence dans ce monde sans pitié, la technique précédemment utilisé était une technique de corps à corps pur, il n'y avait aucun autre but que la destruction de l'individu. C'était donc d'un coup violent que l'homme-poisson avait ciblé l'abdomen de son adversaire, le poing naturel de notre héros aurait fait des dégâts, mais il avait ajouté à ça, son arme de prédilection . Les hommes de l'île se retrouvait tout autour des acteurs principaux de cette histoire, ils étaient dérangés certes, mais une certaine ambiance chaleureuse se dégageait en cet endroit, ils aimaient le combat et ça ne les dérangeait pas tant que ça d'observer un affrontement aussi spectaculaire :


«HAHAHAHA T'en dis quoi tarlouse rougeâtre ? »


Reculant alors de quelques pas vers le bassin, il souriait et avait une allure de meurtrier, il semblait si heureux qu'on aurait pu penser qu'il ne se battait pas vraiment, mais pour lui l'art du combat était un jeu, il était dans un état de bonheur si important qu'il n'avait même pas remarqué qu'il saignait grandement du nez. Cependant il était fort, ce petit détail ne le dérangeait pas du tout . Enfin bref il était fier de lui et ça se voyait dans sa démarche, dans sa façon d'être, il ne se prenait pas pour de la merde et on pouvait le remarquer à plusieurs reprises ; que dire ? Cette particularité est l'un de ses plus grand point noir, mais ça fait de lui une personne si exceptionnelle qu'il se démarque de tous les autres pirates lâches et cruels . La tension s'intensifier dans ce petit lieu, mais pour l'instant le combat se résumait par une démonstration de force entre les deux individus, mais tout me dit que nous aurons le droit à un combat beaucoup plus énergique dans le reste de cet épisode !



Recap action : Alors après le coup reçu je recule de quelques pas, nous sommes donc à quelques mètres l'un de l'autre, dans mon précédent post j'avais fait une action bien particulière ("King profita donc des tremblements pour aspirer une petite partie de l'eau") d'où préparation de Jet Water, ensuite je profite de t'avoir attaqué "fourbement" et de t'avoir sonné pour t'assener un coup dans l'abdomen avec mon poing américain, à la fin je re-recule un peu plus vers le bassin .

Recap technique :

# Jet Water
King accumule l'eau dans son corps d'homme poisson pour la relâcher sur ses ennemis comme un espèce de jet, cette technique a pour but de déstabiliser ses ennemis et de gêner les utilisateurs de fruit du démon .

# Baleine Shoot
Technique plus ou moins puissantes selon la force de l'utilisateur, c'est un gros coup de poings qui a pour cible l'abdomen

A toi pervers en costume rouge Cool
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Dim 26 Fév 2012 - 11:41

    L’échange avait été violent et les deux adversaires en sortaient tout deux quelque peu blessés. Rydd était pourtant assez impressionné par la résistance de l’homme poisson qui ne semblait qu’à peine égratigné par un tir de pistolet pourtant réalisé à bout portant. De même le formidable coup de genou qu’il lui avait envoyé en pleine figure n’avait créé qu’un léger saignement de nez. Il fallait donc compter sur une résistance physique de haut niveau chez ce poisson. De mémoire l’ancien homme poisson que Rydd avait rencontré lui avait fait le même effet, force physique importante et bonne résistance.

    Mais le chasseur de primes avait l’habitude d’évaluer la force des ces adversaires et il voyait une différence monumentale entre l’ancien homme poisson de sa connaissance et ce nouveau venu. Il n’était donc pas question de craindre trop et de perdre son sang froid. Rydd serra son emprise sur la garde de ses katanas, il allait en avoir besoin pour être efficace et faire des sushis de premier ordre. Alors qu’il s’apprêtait à attaquer son adversaire, celui-ci se mit à parler. La discussion n’avait strictement rien d’intéressant et Rydd en profita pour jeter un œil sur les alentours. Les pratiquants d’arts martiaux qui étaient sous la cascade s’étaient approchés de leur ami frappé plus tôt. Manifestement le solide gaillard était blessé mais pas mort. Le plus intéressant fut l’air extraordinairement contrarié de ces amis, comme l’avait pensé Steiner les combattants n’allaient pas se laisser faire...

    Rydd n’eut pas le temps de constater davantage les mouvements des autres hommes car un jet d’eau puissant vint le frapper en plein visage. Il plaça sa main devant lui pour se protéger tout en conservant une main pour une riposte offensive. Rapidement l’homme poisson revint à la charge comme précédemment et attaqua à l'aide de son poing vers l’abdomen. Le chasseur de primes effectua un léger mouvement de recul pour amortir un peu l’attaque et en profita pour donner un coup de taille franc à l’aide de son katana. L’homme poisson recula bien rapidement et Rydd accusa légèrement le coup. Fort heureusement, comme la majorité des combattants sans réelle expérience, l’homme poisson avait effectué le même type d’attaque qu’auparavant. Une diversion à l’aide d’eau et une attaque au corps à corps, Rydd avait donc pu atténuer un peu l’attaque et rendre les coups. Mais même ainsi la douleur dans son abdomen était assez ennuyante.

    Il fallait maintenant prendre les devants plutôt que de ne faire que parer. Une nouvelle fois, alors que Rydd allait attaquer il fut stoppé par une intervention imprévue. Cette fois ci il vit réellement quatre hommes de l’île se diriger vers l’homme poisson avec l’intention manifeste d’en découdre. Les hommes aux corps musculeux devaient certainement avoir quelques techniques de corps à corps redoutables. Le chasseur de primes décida donc d’engager l’homme poisson afin de l’empêcher un maximum de riposter.

    Il s’élança donc vers son ennemi et se retrouva rapidement sur lui. Il brandit ses deux katanas dans un style nitoryu qu’il maitrisait bien, il commença alors à attaquer de taille et d’estoc tout en conservant une garde propre. Bientôt les hommes de l’île serait également sur l’homme poisson, il y allait avoir de la viande fraiche pour le diner !

      -«C'était pas une bonne idée d'attaquer un homme appartenant à un groupe de combattants...»



Dernière édition par Rydd Steiner le Lun 27 Fév 2012 - 14:11, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Invité
Invité


Lun 27 Fév 2012 - 0:15

HRP : Désolés s'il y a des fautes, il est tard What a Face



Tout était parti si vite, l'action était rapide, violente et cruelle . Les hommes tout autour du combat en avait gros sur le coeur, ils avaient l'intention d'intervenir. L'adrénaline montait peu à peu, notre jeune héros avait le sourire aux lèvres : il n'avait pas peur de la douleur ni de la mort . L'homme en costume sortit alors ses deux sabres, c'était bel et bien un sabreur qui avait l'air puissant . Ce dernier se rua alors vers notre protagoniste ; il aurait pu esquiver voir même riposter mais il n'en avait point l'intention, se laissant toucher consciemment il assuma entièrement le fait d'abimer son corps . Alors qu'il avait sacrifié son état physique, l'homme-poisson de notre récit accumula une rage immense dans le dernier coup du combat, il voulait en finir maintenant, mais la réalité était autrement, le niveau entre les deux garçons était assez éloigné, en effet King même après toute son assurance, venait de commencer son aventure alors que son opposant était déjà bien affirmé dans l'art du combat . Aggravant encore plus sa blessure on pouvait remarquer que le requin perdait énormément de sang . Les karatékas se rassemblèrent autour du grand méchant loup, tout semblait terminé pour notre protagoniste, mais n'oublions pas qu'une aventure ne peut pas se terminer ainsi . Il les regarda d'un oeil massacreur pour dire d'une voix essoufflé et froide :


«Bande de vers, qui vous a dit d'intervenir ?!»


Il se tourna alors vers eux, engageant un deuxième combat, ne pouvant pratiquement plus tenir sur ses jambes on pouvait déjà sentir les prémices des limites de King, il avait beau être résistant il manquait grandement d'expériences . Un des guerriers de l'île se jeta sur Zetsu, ce dernier évita l'attaque et lui assena un violent coup sur la nuque avec son poing américain; nul ne pouvait savoir s'il l'avait tué ou pas . Un deuxième vint à lui, enchaînant deux ou trois coups à la tête du poisson, ce fut une attaque éclair et tout aussi violente qui lui ouvris l'arcade . L'homme que l'on suit depuis le départ était en sang, regardant ces gens de la même façon qu'au début de l'histoire il ne voulait pas s'abaisser au pardon, il calma donc le deuxième adversaire d'un coup de pied dans le ventre, ce coup n'était pas d'une puissance phénoménal, mais ça avait suffit pour faire reculer l'opposant . Il y eut donc un troisième karatéka qui réussit à bloquer Kingyo, permettant au dernier de la bande de saisir sa chance en lui tapant une dizaine de fois dans l'abdomen. Un grand cri de désespoir mélangé à de la honte et de la colère fut lancée par Zetsudai, il avait honte, il n'osait pas admettre sa défaite, l'image de se faire battre par des lâches pareils l'énervait énormément, il aurait voulu les broyer s'il en avait eu  la force, mais ce n'était pas le cas, il restait un être humain et avait des limites .


«Jetez – le d'ici, c'est un déchet qui ne mérite même pas la mort sur une île comme celle-ci !»


Ils en avaient donc finis envers ce petit moustique qu'était Kingyo, ce dernier les regardait d'un oeil faible et inconscient, il ne parlait plus, il semblait même ne plus respirer, mais alors que tout le monde le pensait mort il cria dans une nuance de haine : «Vous me mangerez dans la main une fois que votre pitoyable île m'appartiendra...» Alors qu'il n'avait même pas terminé sa phrase l'un des hommes l'acheva d'un coup brutal, sa carcasse fut jeté dans la pente par lequel le groupe était monté jusqu'au bassin . King roulait donc comme une pierre ou plutôt comme un cadavre tristement abandonné sur un champs de bataille . Ne vous inquiétez pas, cette défaite n'allait surement pas le tuer : c'était un jeune homme résistant qui avait survécu à bien pire durant son enfance . Il restait là, dos au sol, face vers le ciel si bleu et si joliment nuageux ; malgré la pire humiliation et la plus grande douleur qu'un homme pouvait subir, Kingyo gardait le sourire et dit d'un ton faible : «Putain, j'dois bien te faire honte, hein maitre ?» Ce fut ainsi qu'il se retrouva au sol, le corps à moitié paralysé par la douleur et la fatigue inutile, de dire qu'il ne pouvait pas combattre .

Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Lun 27 Fév 2012 - 13:41

    L’homme poisson semblait ne pas vouloir se défendre davantage contre Rydd. Alors que l’un s’escrimait consciencieusement l’autre ne faisait que recevoir les coups et se faisait taillader au fur et à mesure que le temps s’écoulait. Le chasseur de primes n’avait cependant aucune pitié pour ses adversaires car lorsqu’il entrait dans un combat c’était toujours pour lui justifié. Les coups pleuvaient donc sur le squale, les muscles de Rydd se contractaient avec majesté pour fournir des attaques dignes de ce nom. L’adversaire disposait d’un puissant corps mais cela ne faisait pas tout. L’expérience, les armes, la maitrise du terrain, beaucoup de facteurs entraient en jeu dans un combat.

    Bientôt l’homme poisson commença à montrer des signes de fatigue, plus grave encore fut l’entrée en lice de nouveaux combattants. Les quelques guerriers présents n’avaient pas apprécié l’accueil réservé à l’un des leur par Kingyo. Les habitants de l’île du karaté n’étaient pas réellement réputés pour leur diplomatie et tous se jetèrent alors sur lui non sans une certaine méthode. Les combattants roués au combat au corps à corps encerclèrent bien vite leur ennemi du moment. Rydd quand à lui estima d’une part que le combat se terminerai aisément sans lui mais d’autre part qu’il serait un affront aux hommes de l’île de ne pas leur laisser l’honneur de défendre leur ami. Par conséquent le chasseur de primes rengaina ses sabres effectua un saut de recul et s’installa en tailleur à côté du bassin de la casacade.

    L’échange fut brutal et plusieurs combattants furent étalés sans sommation par un homme poisson qui décidément avait de la ressource quand il s’agissait de combattre. Malheureusement l’endurance finit toujours par trouver une limite et le surnombre vint rapidement à bout des dernières chances du squale. Celui-ci se battit vaillamment mais perdit tout de même, Rydd estima toutefois que sans son intervention les hommes de l’île auraient été proprement battu. Le perdant fut jeté dans la pente comme un vulgaire sac, le traqueur de tête de Saint Urea ne s’y intéressa pas et se dirigea plutôt vers les blessés.

    Plusieurs hommes avaient des blessures assez impressionnantes, l’un d’eux en particulier semblait tout particulièrement atteint. Le chasseur de primes évalua les forces des autres hommes et constata que c’était finalement lui le mieux portant. Il plaça alors le blessé sur son dos.

      -«Où je peux trouver un docteur ?»

      -«On va vous suivre et on se relaiera pour le porter s’il le faut ! On vous conduit !»

    Et le petit groupe descendit vers le village afin de trouver un docteur, en dévalant la pente l’on ne vit aucune trace de l’homme poisson. Mais il y avait plus important à faire, soigner le blessé.

    Après une quinzaine de minutes de marche forcée les hommes arrivèrent au village et s’écroulèrent sur place. D’autres vinrent les aider et prirent en charge les blessés. Rydd accusait le coup également mais il voulait surtout savoir si personne n’allait y rester dans cette histoire. L’attente fut longue tandis que le seul médecin du village s’affairait à soigner les différents blessés. Steiner s’était installé sur une table et discutait avec d’autres hommes du village bien décidés à lancer une battue pour retrouver le responsable de toute cette affaire. Mais le docteur fit son apparition et annonça que les hommes n’étaient pas en danger. La foule se rasséréna et l’arrivée des blessés entourés de bandages mais souriant termina "d’éteindre le feu". La journée se termina par une fête à laquelle tout le village prit part, tous ? Non ! Le chasseur de primes avait déjà disparu...
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1