AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Cours Helena ! Cours !

avatar
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6156
Popularité: +520
Intégrité: 115

Sam 25 Fév 2012 - 23:41

    Rydd venait d’abattre le sabreur de la Rose Ardente, plus rien ne semblait pouvoir se mettre entre sa cible et lui. Par chance Helena Talitova se trouvait non loin, dans une des chambres de la Rose Ardente. Elle était si près pendant tout ce temps et personne ne l’avait soupçonné. Il était assez étrange que la magnifique directrice de la maison des plaisirs de Saint Urea s’accommode de la présence d’une révolutionnaire en ses murs. Malheureusement l’intelligente Helena était maitresse dans l’art du chantage, une fois un pied mit dans la Rose Ardente l’affaire était pliée. Si la Dame de Pierre apprenait que la planificatrice de son assassinat se trouvait dissimulée chez l’un de ces agents, sa colère serait terrible. Craignant la fureur de la Dame de Pierre, la directrice de la Rose ardente s’était pliée aux volontés d’Helena.

    Pendant le duel opposant Rydd au sabreur des lieux, Helena dominait la scène. De sa chambre elle avait vu le manège qui se déroulait en contre bas. Elle reconnut rapidement le Tigre Rouge, en effet avant d’entrer dans le Royaume elle s’était renseignée sur les personnes qui pouvaient la menacer elle et ses hommes. Elle pensait néanmoins que Steiner allait être battu. Malheureusement ce ne fut pas le cas et la jeune révolutionnaire devint bien moins assurée lorsqu’elle vit son assassin se diriger vers elle. Pourtant elle ne perdit aucunement son flegme et resta même dans sa chambre. Elle vérifia rapidement qu’aucun document compromettant n’était présent dans la chambre et elle attendit patiemment.

    De son côté le chasseur de primes était déjà arrivé jusqu’à l’entrée de l’hôtel. Il poussa la porte et s’introduisit directement dans les étages, il n’avait pas grand-chose à craindre attendu que le "service d’ordre" était blessé à l’extérieur. Une fois à l’étage indiqué il se dirigea vers la chambre désignée par la directrice et sans attendre l’enfonça brusquement. La porte s’ouvrit dans un grand fracas et ce que vit Rydd le stupéfia. Helena était juste derrière et le regardait avec un air malicieux. Avant que le traqueur ne réagisse la femme lui avait administré un violent coup de pied dans les parties. Instantanément l’homme se courba en tenant son précieux. La révolutionnaire s’esclaffa et passa aux côtés de Steiner.

      -«On m’avait vanté tes capacités le Tigre ! Je suis déçue ! A une prochaine fois !»

    Sans attendre la révolutionnaire s’élança vers la sortie, laissant Rydd sur place. Elle courut rapidement vers les escaliers et les dévala quatre à quatre. Elle savait qu’elle avait eu de la chance et qu’un tel homme était un réel danger s’il n’était pas prit par surprise. Il fallait absolument qu’elle rejoigne une autre planque. Elle courut donc et parvint enfin à la porte de sortie, une fois dehors elle commença à courir vers une rue adjacente. Un énorme fracas derrière elle et plusieurs cris la forcèrent à se retourner. En voyant la scène elle comprit aussitôt. Le chasseur de primes venait de sauter à travers une fenêtre fermée des étages et avait atterri dans la rue à quelques mètres d’elle seulement. En la voyant Rydd se releva et s’élança directement vers elle.

    -«Je vais te décapiter !»

    Le chasseur de primes se revoyait il y a quelques minutes encore, courbé totalement. Une douleur lancinante le tiraillait, mais c’est son orgueil qui était le plus blessé dans cette fameuse histoire. Il n’était aucunement question que cette femme s’échappe. Non ! C’était impossible !


Dernière édition par Rydd Steiner le Lun 27 Fév 2012 - 15:54, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
avatar
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6156
Popularité: +520
Intégrité: 115

Dim 26 Fév 2012 - 16:54

    Helena était une femme prévoyante et une révolutionnaire avisée. Elle savait que le fait de se rendre sur Saint Urea pour tenter d’assassiner la Dame de Pierre serait une mission extraordinairement risquée. Mais elle était ainsi, impulsive, téméraire et fidèle à ses principes. Néanmoins la témérité n’empêche pas d’avoir une certaine once de prudence. Par conséquent la révolutionnaire se dissimulait au plus proche de son ennemi pensant qu’elle serait mieux protégée là qu’ailleurs mais elle avait conservé le traditionnel plan B. Elle savait que des personnes compétentes pourraient retrouver sa position et la prendre en chasse où qu’elle soit. Helena avait donc organisé avec son groupe de révolutionnaire un moyen, qu’elle jugeait efficace, de semer ses éventuels poursuivants. Le tout était minutieusement chronométré et avait pour but de semer l’adversaire ou une partie d’un groupe. En bref Helena avait organisé un plan qu’elle trouvait parfait et qu’elle allait pouvoir éprouver une nouvelle fois avec ce Steiner.

    Constatant que celui-ci n’était pas loin de lui et manifestait une envie certaine de la capturer, elle prit ses jambes à son cou tout en sortant un escargophone de sa poche.

      -«Ici Helena, je suis poursuivie par un type de la Dame de Pierre. Un gars assez musclé vous ne pouvez pas le rater il a une tenue rouge et noire ! Il apparait dans nos documents, c’est le Tigre Rouge. On applique le plan d’évacuation !»

    L’escargophone resta immobile pendant quelques instants avant de se mouvoir.

      -«Message reçu, les deux premiers dispositifs sont d’ores et déjà près et les hommes se mettent en place pour le troisième. Nous avertissons Archer qui vous attendra au lieu de rendez vous convenu ! Bonne chance.»

    Ayant eu la confirmation de ce qu’elle voulait, Helena rangea son moyen de communication et continua à courir dans les ruelles tout en évitant le plus possible de cogner les passants qui étaient présents. Rydd était derrière et courait lui également avec rage tout en poussant vigoureusement les idiots qui se mettaient en travers de sa route. Il ne voulait en aucun cas perdre de vue son objectif ! La femme avait une excellente vitesse de course mais Rydd était un homme athlétique et il ne lui faudrait pas longtemps pour profiter de sa supériorité physique et ainsi rattraper la jeune révolutionnaire.

    Le chasseur de primes fut relativement choqué de la tournure de cette course poursuite. Helena ne semblait pas hésiter une seule seconde dans les choix de ruelles et elle n’empruntait jamais d’axes pouvant la mener vers des postes de l’armée. Etait-ce une coïncidence ? Peu probable... Rydd s’inquiéta donc car les personnes qui suivent un itinéraire de fuite prévu sont toujours plus difficiles à coincer que les autres car ils ont évacués une partie du facteur chance sur lequel compte beaucoup les chasseurs de primes

    Néanmoins la course poursuite semblait ne prendre aucune tournure gênante. En effet, voilà déjà quelques minutes que les deux personnages fendaient la foule et traversaient les ruelles sans que rien ne se passe. La jeune femme avait elle l’intention d’épuiser Rydd ou de le perdre dans la foule ? Si c’était le cas alors elle faisait la plus grosse erreur de sa vie car le chasseur de primes connaissait la ville comme sa poche et était roué aux courses poursuites de ce genre. En bref, le temps jouait pour Rydd et non pas pour cette Talitova...


Dernière édition par Rydd Steiner le Dim 26 Fév 2012 - 22:57, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
avatar
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6156
Popularité: +520
Intégrité: 115

Dim 26 Fév 2012 - 17:53

    Helena commençait à accuser le coup, ses jambes devenaient de plus en plus lourdes et ses muscles étaient d’ores et déjà douloureux. Fort heureusement elle atteignait presque le premier lieu de diversion, à partir de là c’est elle qui mènerait la danse et non plus le Tigre. Elle continua sa course dans une allée marchande où s’accumulaient les échoppes de commerçants. Elle passa devant une boutique d’antiquaire, un poissonnier et enfin devant un éleveur de poulets. Quand elle passa devant la dernière échoppe elle gratifia plusieurs hommes présents d’un regard éloquent. L’éleveur de poulets ou tout du moins des révolutionnaires présents à cet endroit étaient de connivence avec Helena. Ils la regardèrent passer avant de chercher du regard Rydd Steiner. Ils le virent bientôt apparaitre traversant un groupe de personnes ou plutôt jaillissant à travers le dit groupe. Pas de doute possible en voyant l’homme à la tenue si insolite. Les révolutionnaires attendirent qu’il arrive à leur hauteur. Lorsque Steiner ne fut plus qu’à quelques mètres d’eux ils commencèrent à ouvrir les cages contenant des dizaines de poulets et les firent basculer dans l’allée.

    Rydd qui courait à une allure très vive n’eut pas le temps de freiner et donna en plein dans une volée de poulets. Les animaux, tous blancs, s’affolaient en tous sens et les plus courageux d’entre eux n’hésitaient pas à sauter au visage du chasseur de primes lequel les repoussaient avec sauvagerie. Steiner piétinait au milieu des cages renversées tout en pestant à l’encontre des poulets qui continuaient à furieusement lui sauter au visage et à le picorer.

      -«Raaaaaaaah !»

    Profondément contrarié le traqueur commença à lancer les poulets près de lui en tous sens avec une sauvagerie impressionnante. Les volatiles volaient dans toutes les directions mais fort heureusement la plupart n’avait qu’a donné quelques battements d’ailes pour retrouver le sol sans encombre. Après plusieurs précieuses secondes de bataille Rydd parvint enfin à s’échapper de ce cruel piège et à continuer sa route. Dans la précipitation il n’avait pas réellement compris qu’il s’agissait d’une intervention de révolutionnaires et continuait donc sa route avec naïveté. Il avait perdu beaucoup de temps mais il voyait encore Helena au loin, il dû sprinter comme un dément pour pouvoir réduire la distance séparant la proie du prédateur.

    Helena constata que la petite ruse qu’elle avait mit en place n’avait pas était suffisante pour stopper net le chasseur de primes. Heureusement elle avait d’autres tours dans son sac ou plutôt dans la ville... Elle poursuivit donc sa course et emprunta un escalier de pierre impressionnant qui reliait deux zones de la ville. Gravir un escalier si pentu nécessitait une grande puissance dans les jambes et surtout les mollets, la jeune femme avait donc quelques difficultés à conserver une vitesse convenable. Derrière elle l’infatigable Rydd continuait à courir et arriva bientôt devant la pente. Voyant sa cible au milieu de celui-ci il força encore son allure et gravit les marches quatre à quatre tout en pensant avec joie au moment où il mettrait enfin la main sur elle.

    Helena accentua elle-même son allure et parvint enfin à la fin du périple. A côté d’elle se trouvait d’autres révolutionnaires qui attendaient qu’elle parvienne en haut de l’escalier. Ils poussèrent alors un immense rocher rond qui avait été amené par charrette à l’endroit indiqué. Le rocher apparut devant les yeux éberlués de Rydd, la masse rocailleuse commença à dévaler les marches tout en prenant de la vitesse. Steiner dû freiner sa course et courir dans l’autre sens maintenant poursuivi par un rocher démentiel. A mi-parcours le Tigre sauta par-dessus l’escalier et se rattrapa à la rampe pour ne pas tomber. Il resta ainsi accrocher et laissa passer le caillou puis il se hissa sur l’escalier et reprit la route dans l’autre sens. Il grogna en pensant que ce dernier évènement ne pouvait être naturel.

    L’athlétique homme parvint enfin en haut de l’escalier mais avait perdu énormément de temps, il pensait avoir perdu sa cible de vue mais il constata bien vite que celle-ci l’attendait à environ deux cent mètres. Elle lui faisait des grands signes de mains d’un air moqueur. Le sang monta à la tête du pourtant très calme Rydd qui s’élança une nouvelle fois vers sa cible animé d’une rage incroyable.

    Il se rapprochait d’Helena qui n’avait toujours pas bougé d’un seul pouce. Elle le gratifiait de gestes éloquents de la main qui en disait long sur l’estime qu’elle lui portait. Rydd traversa une ruelle entourée de hauts bâtiments et vit rapidement le piège. Sur les immeubles de droite se trouvait six hommes portant des fusils, lorsqu’ils le virent ils le visèrent aussitôt et tirèrent une salve. Le chasseur de primes sauta un plat ventre sur le sol pour éviter les balles mais en reçu tout de même une dans le bras gauche. Fort heureusement le projectile était ressorti aussi vite qu’il était entré et la blessure restait assez superficielle.

    Le traqueur se releva avec rapidité sachant qu’une seconde salve lui serait fatale. Pendant ce temps Helena lui affichait son rire le plus large avant de reprendre sa course.


Dernière édition par Rydd Steiner le Dim 26 Fév 2012 - 23:26, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
avatar
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6156
Popularité: +520
Intégrité: 115

Dim 26 Fév 2012 - 18:16

    Des poulets, des rochers qui tombent et maintenant des embuscades de tireurs ! Rydd était dorénavant convaincu que cette femme le manipulait mais pourtant il ne pouvait s’empêcher de courir encore et encore. Il était transcendé par la fureur, il n’avait encore jamais été autant porté en ridicule que par cette femme. Lui qui d’habitude était le professionnel flegmatique et implacable, il était pour l’heure le jeune chasseur de primes avec qui l’on joue une partie d’échec facile.

    Helena continuait sa course tout en réfléchissant. Elle accusait sérieusement le coup et ne pourrait plus continuer à courir autant mais son objectif n’était pas de semer Rydd mais bien de l’épuiser pour que ses hommes le tuent. Evidemment ses hommes étaient très fidèles et certains étaient forts mais ils n’étaient en rien comparable au traqueur de Saint Urea et il fallait donc l’affaiblir un maximum pour espérer pouvoir le vaincre. Trois de ses plans avait donc déjà été réalisés, il en restait un tout dernier visant à amoindrir encore le physique si réputé du chasseur. L’idée était de le faire traverser une foule compacte dans laquelle se trouvait différents agents de la révolution qui s’interposeraient mollement tels de simples habitants. C’était la parade qu’avait trouvé Helena pour pouvoir utiliser des hommes qui en combat singulier n’aurait pas tenu une seconde contre Rydd.

    Elle se déplaça donc vers la place des marchés du quartier inférieur. Elle ressortit son escargophone afin de vérifier que les préparatifs étaient en place.

      -«Je serai sur place d’ici quelques secondes. Je pense qu’on a réussi à le blesser pendant la fusillade mais c’est un coriace. N’hésitez pas à lui barrer la route quitte à vous faire bousculer rudement !»

      -«Bien reçu ! Nous sommes en place !»

    Helena arriva sur la place du marché qui comme d’habitude était noire de monde. Elle commença à se faufiler à travers les individus, se fondant dans la masse. Rydd était à quelques mètres derrière elle et arriva donc quelques secondes après. Il constata avec ébahissement le nouveau plan machiavélique dressé par cette femme.

    -«Qu’est ce qu’elle va encore m’inventer cette espèce de folle ?!»
    Sans plus attendre le chasseur de primes rentra tête première dans la foule et commença à progresser laborieusement dans la foule. Il dû se contenir plusieurs fois lorsqu’il croisa sur sa route des groupes d’enfants, une vieille dame à la célérité équivalente à celle d’une tortue sous somnifère. Il cru bien perdre son sang froid lorsqu’il tomba nez à nez avec un groupe de femme qui ne semblaient pas vouloir se séparer pour le laisser passer. Puis régulièrement, sans qu’il le sache, il croisait un révolutionnaire qui le cognait à l’épaule et le ralentissait encore un peu. C’était un véritable travail des nerfs que de progresser dans cette foule. Plusieurs fois Rydd pensa à sortir ses sabres et se tailler un chemin dans la masse en découpant quelques bras mais il se retint et poussait seulement avec force les personnes s'interposant.

    Il finit enfin par traverser la foule et vit qu’encore une fois Helena l’attendait avec patience comme pour le provoquer. Elle se retourna rapidement et prit la direction des espaces verts toujours suivit par un Rydd plus exténué que jamais. Arrivé dans les espaces verts le duo poursuivant-poursuivi se dirigea vers une clairière bordées de grands arbres. Là bas attendait quatre hommes qu’Helena traversa sans peine et elle disparu à travers les arbres. Son poursuivant voulu faire de même mais lorsqu’il arriva à hauteur du groupe d’homme le premier d’entre eux lui envoya un formidable coup de poing dans le ventre qui le fit reculer sur plusieurs mètres.


      -«Rydd Steiner je présume ! Je te félicite d’être arrivé jusqu’ici ! C’est un programme que peu de personnes peuvent se vanter d’avoir complété ! Je me présente, Archer, je suis le meilleur combattant du groupe de Talitova. Et derrière moi, mes trois meilleurs hommes ! On est loin d’être à ta hauteur mais avec ce que tu viens de subir je suis certain qu’on va pouvoir t’abattre !»




Dernière édition par Rydd Steiner le Mar 28 Fév 2012 - 15:47, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
avatar
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6156
Popularité: +520
Intégrité: 115

Lun 27 Fév 2012 - 20:59

    Sans attendre le dénommé Archer effectua un saut magistral pour se retrouver à quelques centimètres seulement de Rydd. C’était un homme de taille moyenne que l’on pouvait aisément qualifié de trapu. Il était brun, portait les cheveux courts et disposait d’une fabuleuse musculature. Il ne portait qu’un short ainsi que des renforts aux poignées souvent utilisés pour éviter les luxations. C’était une tenue qui pouvait s’apparenter à celle d’un maitre en art martial, c’était tout du moins l’avis du Tigre Rouge après quelques secondes d’analyse minutieuse.

    La vérité n’était pas très loin de l’hypothèse. En réalité Archer était un ancien membre d’un dojo de l’île du Karaté. Il avait entrainé son corps et son esprit et respecter les principes de ses pairs. Avec le temps il était devenu un combattant respectable qui pouvait se vanter d’être dans les plus forts de son dojo. Mais avant tout Archer était un révolutionnaire dans l’âme qui n’eut de cesse toute sa vie durant d’œuvrer pour un monde meilleur. Il avait donc rejoint la révolution et découvert en Helena une intelligence qu’il n’avait pas. Bien qu’Helena était une meilleure combattante que lui il la respectait profondément et était un de ces plus fidèles. C’est donc tout à fait normal que celui-ci devienne le dernier rempart pour la protéger.

    Il s’élança donc vers le Tigre Rouge avec fureur. Les trois hommes le suivant était des combattants à mains nues également mais c’était surtout des fanatiques qui faisaient encore une fois parti du plan d’Helena. Ils n’avaient pas pour but d’abattre un Rydd Steiner définitivement puissant mais bien de se sacrifier pour donner une chance à Archer. Parfois la révolution doit parvenir à certaines extrémités impensables...

    Le combat débuta donc, Rydd était exténué mais pouvait encore se battre. Il dégaina ses armes et jugea que l’affrontement ne durerait pas, il était clairement plus fort avec ses katanas ! Bientôt les trois autres révolutionnaires rejoignirent Archer et s’élancèrent sur l’ennemi. Deux hommes attaquèrent les flancs du Tigre Rouge. Avec expertise le bretteur constata la manœuvre et attaque l’un de taille l’autre d’estoc tout en conservant son regard sur Archer, le plus dangereux. Alors qu’il pensait avoir éliminé deux ennemis, le chef du groupe afficha un sourire mauvais. Rydd écarquilla les yeux en sentant ses armes ne plus bouger. Il regarda sur les côtés et c’est avec stupeur qu’il constata la fourberie et la folie de ces opposants. L’un des hommes avait reçu le sabre dans le ventre mais avait encore avancé sur celui-ci pour le maintenir dans son corps, l’autre homme avait bloqué l’attaque de taille avec ses bras et avaient des blessures très sérieuses. La manœuvre bien que désespérée avait bloqué les deux armes du sabreur.

    Archer n’en attendit pas plus et sauta vers son adversaire lui administrant un formidable coup de genou qui le fit basculer en arrière. Il perdit aussitôt ses deux sabres et chuta fortement sur le sol. Par réflexe il avait mit la main sur la crosse de son pistolet et le dégaina mais le dernier révolutionnaire sauta sur l’arme et actionna la gachette permettant au revolver de faire sur lui. Rydd n’en croyait pas ses yeux !

      -«VOUS ÊTES FOUS !»

    Le chef sauta par-dessus son subordonné et se retrouva sur Steiner. Et alors ce fut l’avalanche de coups de poings, de coups de coudes, de coups de genoux, de coups de tête. Toutes les techniques de corps à corps de l’habitant de l’île du Karaté étaient délivrées sur Rydd qui commençait peu à peu à perdre connaissance. Les coups pleuvaient et le sang commençait à rougir la tenue pourtant déjà écarlate du chasseur de primes. Archer exultait tout en frappant, il riait à gorge déployée ne regardant même plus sa cible.

    Rydd voyait des étoiles et du sombre. Il avait un fort gout de sang en bouche et ses membres commençaient à se tétaniser. Les coups pleuvaient encore et toujours et sa force s’amenuisait, il était épuisé par cette course poursuite. Pourquoi ne s’était-il pas arrêter ? Ce stupide orgueil ! Alors qu’il se protégeait le visage de ces mains il finit par relâcher ses bras. Son bras droit tomba le long de sa jambe et il toucha quelque chose de dur. Si le traqueur de têtes n’avait pas eu une cagoule Archer aurait obligatoirement vu le subite changement de physionomie de sa victime.

    Steiner venait de toucher son couteau de combat du bout des doigts, en l’espace de quelques secondes il l’empoigna et planta la lame dans le corps nu de son ennemi. Archer continua de rire pendant quelques secondes avant de poser le regard sur son tronc. Il s’interrompit de s’esclaffer mais il était trop tard et il s’effondra sur le côté. Rydd tenta de se relever mais il ne put pour l’instant que ce mettre sur les genoux, il regarda son adversaire qui avait maintenant les yeux fermés.

    Comment avait il pu oublier son couteau ? Être acculé ainsi et balloté avait fait perdre à Rydd tous ses moyens. Il avait perdu pas mal de sang mais semblait se remettre petit à petit. Il faut dire que de ne plus subit des coups était déjà une très bonne chose.

      -«AAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHH !»

    Un hurlement glacial fendit l’air. Helena qui était dissimulée parmi les arbres avait vu la scène. Elle qui avait échafaudé un plan si brillant venait de voir son meilleur homme tué par un Rydd à demi-mort. Elle avait sortit ses armes, des griffes placées au dessus de ces mains et se dirigea lentement vers son adversaire. On lisait dans ces yeux la fureur qui s’emparait peu à peu de son corps à mesure qu’elle s’approchait de lui. Le chasseur de primes regarda avec une véritable inquiétude la femme s’approché de lui. Que faire ? Quelle solution y avait-il ? Il était bien meilleur combattant qu’elle mais il était totalement diminué et il ne pourrait jamais parer une attaque provenant de ces griffes acérées.

    La révolutionnaire attint rapidement le lieu du combat. Elle poussa violement le couteau qui avait permis à Rydd de battre son adversaire et elle le toisa de toute sa hauteur.

      -«Tu n’es pas un tigre mais un animal bien plus nuisible. Malheureusement pour toi, notre groupe était trop fort. Finissons-en.»

    Elle s’apprêtait à le tuer mais elle ne put résister à l’envie de découvrir son visage, elle retira donc la cagoule du chasseur de primes et écarquilla les yeux. Devant elle se trouvait la tête d’une personne qu’elle connaissait, bien que maculé de sang il était toujours reconnaissable.

      -«Toi ? Un chasseur de primes ? C’est impossible...»

    Elle resta penchée sur son ennemi avec intérêt tandis que celui-ci passait par tous les sentiments négatifs possibles, honte, indignation, énervement, désespoir, fureur ! Il voyait son maitre la mine sévère lui affirmant qu’il était primordial que Rydd Steiner n’ait pas de visage. Il lui affirmait avec force à quel point l’anonymat était important pour sauvegarder leurs vies à tous deux. Le chasseur de primes se mordit les lèvres, sa cible n’était qu’a quelques centimètres de lui. Il ne pouvait plus la laisser vivre dorénavant non ! Il ne pouvait pas rester ainsi, sa défaite ne pouvait avoir lieu si elle provoquait la chute de son maitre. Dans un dernier effort il contracta tous ses muscles et tout en hurlant donna un formidable coup de tête à son ennemie. Sans attendre il lui prit les mains et força celles-ci à se courber vers le ventre d’Helena. Les lames que celle-ci portait aux bras s’enfoncèrent dans son ventre, elle écarquilla les yeux éberluée et sous le choc.

      -«C’est impossible ! Pas toi...»

    Et la jeune femme s’effondra à côté d’Archer. Rydd chercha sa cagoule pour la replacer sur son visage. Il termina rapidement son office et n’y tenant plus, il s’effondra dans l’herbe fraiche.
http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
avatar
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6156
Popularité: +520
Intégrité: 115

Mar 28 Fév 2012 - 15:45

    Peu à peu Rydd revint à la réalité, il cligna des yeux avec régularité pour tenter d’éclaircir sa vue floue. Il n’était en définitif pas à l’agonie mais l’épuisement et le stress l’avaient totalement désarmé. Lorsqu’il retrouva une certaine contenance il s’empressa de chercher une arme non loin de lui mais ne toucha qu’une semelle de botte. Il porta alors son regard sur sa main et constata qu’Helena n’avait pas bougé d’un centimètre. De même Archer et ces acolytes gisaient non loin portant toujours contre eux les armes du chasseur de primes.

    Steiner se releva péniblement et commença à regarder les alentours. Depuis combien de temps était il étendu là ? Aucune idée... L’endroit avait été subtilement choisit par les révolutionnaires, cette clairière était peu passante et protégeait donc les combattants d’une intervention des forces de l’ordre. Prenant son visage dans ses mains, le Tigre Rouge attendit quelques minutes sans bouger. Il était difficile pour lui de retourner à la réalité. Sa tête lui faisait mal, Archer n’avait pas lésiné sur la puissance de ses coups.

    Helena gisait là dans une marre de sang impressionnante, difficile de dire si elle vivait encore ou non. De toute façon cela n’avait plus réellement d’importance, la demoiselle valait le même prix morte ou vive. Anne Stanhope serait surement déçue d’apprendre que sa proie était soit morte soit grièvement blessée. Rydd retira les armes qu’il avait éparpillées sur le terrain. Il arracha ses sabres aux corps recroquevillés des révolutionnaires qui eux étaient bel et bien mort. Quel fut l’intérêt de ce sacrifice au regard de l’issue du combat ? Le chasseur de primes était ébahi par cette abnégation dont pouvait faire preuve les révolutionnaires. Ces personnes étaient véritablement dangereuses si elles ne prenaient pas même en compte leurs vies.

    Après une dizaine de minutes de repos, Rydd fut enfin sur pied. Il souleva difficilement le corps inerte de la révolutionnaire et la plaça en équilibre sur ses épaules afin de répartir le poids. Une fois le paquetage bien positionné il se dirigea vers la ville haute à petits pas. Durant la marche il croisa de nombreuses personnes éberluées. Beaucoup d’habitants n’aimaient pas être au contact de la réalité des chasseurs de primes. Voir Rydd dans un hôtel ou marchant dans la rue reflétait une image bien différente de la réalité. Habituellement on le voyait comme défenseur de la justice mais là c’est avec un corps inerte et baigné de sang que le traqueur faisait son entrée. Il croisa de nombreuses personnes dont la majorité affichait un profond air de dégouts. Certains appelèrent même la garde qui s’empressa de venir.
    Les gardes se placèrent autour de Rydd avec la ferme intention de connaitre le fin mot de cette histoire.

      -«Rydd Steiner, qui est cette femme ? Je vous rappelle que votre statut de chasseurs de primes ne vous accorde pas tous les droits au sein de ce Royaume ! Les autorités seront intransigeantes !»

    Helena fut replacée habilement sur les épaules de son porteur et celui-ci prit la parole, profondément agacé par l’attitude des gardes.

      -«T’as l’impression que si j’étais dans l’illégalité je me baladerai dans la rue comme ça avec ma victime sur le dos ? Espèce de sombre idiot ! Tu ferais mieux de me faire un passage à travers cette foule de juges ! Elle est belle la population, elle souhaite être défendue de l’injustice mais voilà ! Une fois confrontée à la dure réalité elle bégaie et se noie dans ses propres paroles confuses.»

    Les personnes aux alentours semblèrent indignées au moins autant que le chef de la garde qui commença à donner ces ordres.

      -«Mr Steiner vous êtes en état d’arrestation pour outrage à un représentant de l’ordre, transport illégal de corps et perturbation de la quiétude publique. Veuillez nous remettre vos armes immédiatement.»

      -«Coquin ! Perfide ! Tu penses que je vais te laisser partir avec ma prime ?»

    Et sans sommation il termina son interrogation par un solide coup de pied à destination du chef du corps de garde. Aussitôt ces hommes baissèrent leurs hallebardes d’un air menaçant.

      -«HALTE !»

    Tous se retournèrent et découvrirent une escouade d’hommes armés de fusil et tout de noir vêtus. A l’heure tête se trouvait un homme aux cheveux blonds à l’air détaché et qui fumait négligemment une cigarette. C’était un chef d’escouade des forces spéciales directement rattaché au commandement de la Dame de Pierre.

      -«Cet individu est un agent de la Dame de Pierre. Aucune charge ne saurait être retenue contre lui durant l’exercice de ces fonctions. Aussi nous allons prendre le relai sur cette affaire.»

    Il tira une bouffée de cigarette et la souffla lentement dans l’air, la fumée créant de magnifiques volutes. Il claqua des doigts tout en fixant avec désintérêt le nuage qu’il venait d’expulser. Aussitôt ses hommes se déployèrent. Ils encadrèrent Rydd et prirent en charge Helena, d’autres repoussaient la foule. Le groupe traversa ainsi la population et le chasseur de primes respira avec plus d’aisance.

      -«Vous arrivez à un moment opportun...»

      -«Hm ? On te suit depuis que tu es entré dans le quartier supérieur en fait. Mais bon... La vieille Stanhope aimerait pas te voir trop blessé.»

    Le petit groupe arriva rapidement au quartier général des forces spéciales. Un bâtiment de plusieurs étages à l’aspect grisâtre. Un mur d’enceinte impressionnant entourait le solide building qui ressemblait davantage à un bunker. De nombreux soldats étaient présents et armés comme pour partir en guerre. Le blond, chef de l’escouade salua Rydd une fois que celui-ci fut arrivé jusqu’au QG.

      -«Salue la vieille pour moi !»

    Le chasseur de primes le salua de la main et entra dans le QG. Bien vite on l’introduisit auprès de la Dame de Pierre qui, d’après les dires du secrétaire, n’avait pas dormi depuis plusieurs jours. Rydd entra donc et trouva avec stupéfaction une Helena Talitova déjà présente et attachée à une chaise. Elle semblait néanmoins toujours inconsciente. Anne Stanhope fumait tranquillement sa fameuse pipe et leva les yeux vers Rydd. Plusieurs minutes s’écoulèrent tandis qu’elle continuait à s’afférer sur des dossiers, étrangère à ce qui l’entourait.

    Enfin elle releva une nouvelle fois la tête et d’un air pincé prit la parole.

      -«Avez-vous l’intention de rester debout toute la sainte journée ? Prenez un siège ! Alors ! Je vous félicite, Helena est une femme qu’il n’est pas aisé d’approcher. Elle n’est pas une formidable combattante d’après mes renseignements mais dispose d’une très grande intelligence et n’hésite pas à sacrifier des hommes au besoin.

      J’ai cru comprendre que vos aviez eu quelques difficultés pour l’appréhender, enfin ! Qu’importe !
      Sachez que je suis très satisfaite de votre travail Monsieur Steiner. J’apprécie pouvoir compter sur des hommes de votre trempe pour réaliser des tâches de ce genre. D’ailleurs si vous ne vous plaisez plus dans le métier de chasseur de primes sachez que vous bénéficierez de la chance d’appartenir à mes hommes. Vous avez été accompagné de Franck sur le retour si je ne m’abuse ? Vous pourrez obtenir, comme lui, une escouade d’hommes très compétents ! Songez y Monsieur Steiner ! Enfin ! Pour le reste il y a encore des pertes à déplorer mais cela est un moindre mal.

      La prime pour cette femme s’élève à sept millions de Berry. Une coquette somme pour une journée de travail n’est ce pas ? La somme est évidemment prête...»

    La vielle Dame poussa une petite mallette que Rydd examina. A l’intérieur se trouvait un nombre impressionnant de billets de banque mais le chasseur de primes ne compta rien et referma rapidement l’objet.

      -«Bien... Encore une fois je vous félicite ! Et je félicite rarement ! Je vous communiquerai ultérieurement d’autres missions susceptibles de vous intéresser.»

      -«Très bien Madame, je suis ravi que mes services soient à votre gout.»

      -«Ils le sont, ils le sont ! Soyez en assuré ! Oh ! Saluez donc notre ami commun, j’espère qu’il se porte bien ?»

      -«Tel que vous Madame Stanhope... Il est inébranlable.»

      -«Bonne chose, très bonne chose ! Et bien allez y !»

    Rydd s’inclina et ce petit effort lui causa de nombreuses douleurs, il lui faudrait surement quelques temps pour reprendre du service. Quel malheur qu’il ne puisse plus aller à la Rose Ardente pour prendre du repos...

http://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1