AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Île du Volcan] La nuit des démons

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Lun 27 Fév 2012 - 16:59

L'heure du rendez-vous approche approche pour Shoma. Dans moins de deux semaines, il devait se rendre à la plus secrète des réunions afin de voir son équipage qu'il n'avait pas vu depuis déjà pas mal de temps. Cette réunion était cruciale pour lui, car après avoir vécu près d'un an seul, il allait enfin revoir ses hommes et ensemble, ils iraient sur les mers de Grandline. L'île du Volcan. Cette île était la dernière étape pour Shoma avant de partir à la rencontre de ses hommes. Cette île était quelques peu spéciale sur South Blue. La population avoisinait les deux cents personnes par moment. Par moment, car cette île est un repaire de pirate et qui dit pirate dit forcément un flux incessant de départ et d'arriver. Les hommes qui venaient sur cette île étaient la plupart du temps avide de pouvoir et venaient recruter des hommes afin de les suivre à travers les mers. Autant dire qu'il s'agissait du pôle emplois officiel des pirates. Les hommes et les femmes se croisaient, buvaient ensemble, échangeaient des informations en échange d'argent et parfois même s'entretuaient. Il n'est pas rare de voir une bagarre éclater pour un rien.

Bien que cette île soit une repère légendaire des pirates dans la mer du Sud, la marine ne se risquait jamais à tenter une attaque sur cette île. Leur devoir de soldat de la justice les obligent à faire la guerre au pirate, mais la position de l'île rend très difficile toute tentative d'attaque. Le Volcan de l'île étant en constante activité et pouvant craché des rochers aussi imposante que des astéroïdes, les navires de la marine préfèrent attendre et capturer les pirates une fois loin des rivages de l'île. Ajouter à cela un niveau très important de monstre marin dans l'eau principalement à cause des pirates morts qui sont jeter à la mer, aborder l'île est une véritable épreuve de force, mais quand on est un pirate, on ne connait pas le mot peur. Pour résumé, les pirates qui se trouvent sur cette île, représentent la crème de la crème des pirates de la mer du Sud.

Pour un capitaine pirate comme Shoma, cette île représente le dernier lieu à visiter afin de trouver quelques perles. Avec son petit navire de pêche, Shoma dut suivre un navire plus imposant afin de ne pas se faire avoir par un monstre marin avide de chair humaine. Paris réussi, puisqu'il arriva au port sans se faire attaquer par le moindre poisson. Une fois sur le sol de l'île du volcan, le jeune pirate se dirigea comme bon nombre de ses semblables en direction des tavernes. Même sur une île où le volcan, principal ennemi du commerce décimait tout sur son passage, quelques rares aventuriers se risquaient à construire encore et encore des établissements dans le but de faire de plus en plus d'argent.

Pour trouver des hommes forts et puissants, il y avait plusieurs méthodes. La première était de se rendre dans une taverne et attendre qu'une personne essaye de prouver sa valeur en agressant les autres. Dans 100% des cas, alors une bagarre générale éclate et le dernier debout est considéré comme un homme fort. C'est un moyen vulgaire, mais efficace afin d'évaluer la force physique et la résistance d'un homme. La seconde méthode était le recrutement ordinaire. Posé une table et une chaise au milieu du chemin et enrôler toutes les personnes qui désirent intégrer votre équipage. Cette méthode est certes plus rapide, car en échange d'argent vous attirer à vous plein de pirate avide d'aventure, mais votre masse d'argent diminue en flèche.

Shoma lui avait une méthode particulière pour repérer les perles exceptionnel qu'il cherchait. Contrairement à ces petits pirates et capitaine qui se revendiquaient le titre de futur légende, lui préférait faire profil bas et observer. L'observation était à la base de tout. Un bon pirate n'est pas forcément celui qui a la plus de force physique où celui qui accepte de vous suivre en croyant dur comme fer à vos arguments. Un bon pirate, c'est comme un bon vin. Il faut le juger sur plusieurs critères, le regarder sous plusieurs aspects et enfin il faut également le jauger. Et quoi de mieux pour jauger un pirate que cette île qu'une belle brochette de rivaux prêts à faire sauter une durite rien que pour prouver sa valeur.

En marchant en direction d'une taverne de fortune, Shoma fut interrompu par un homme qui ne semblait pas faire attention à ce qu'il faisait. Comment un homme pouvait-il oser pisser sur lui et arroser les passants. Il devait être complètement fou pour agir ainsi. Complètement bourré, l'homme s'amusa à éclabousser les passants. La jambe de Shoma était mouille, le liquide entrait à l'intérieur de ses chaussures tandis que l'auteur de cet affront souriait tout en regardant tous les passants avec qui il venait de partager son urine.


Dernière édition par Mantle Shoma le Mer 7 Mar 2012 - 4:05, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Mar 28 Fév 2012 - 9:14

HRP : Je trouve que j'ai fait un peu de la merde, mais bon le premier post c'est jamais bon chez moi 👃

[Île du Volcan] La nuit des démons 736782Kisame



«Pitié... Épargnes – moi...»


Nous étions cette fois sur l'île du Volcan, ça faisait bien deux années que notre bel ami s'était fait battre sur l'île du Karaté, pour se défouler il avait prit la sale habitude de tuer tous ceux qui auraient le même style de combat. L'île ou nous sommes actuellement positionné était un lieu ravissant, un temps passable et une ambiance, sans faire de jeu de mots : 'volcanique' . La particularité de ce petit îlot était qu'il était habité par de forts pirates . Notre héros était donc derrière un épéiste qui l'avait autrefois provoqué dans un bar, il n'était pas d'humeur à épargner qui que ce soit et ce n'était pas aujourd'hui qu'il allait faire une fleur . Il s'approcha du futur cadavre et dit d'une voix simple et amusée : «La route du One piece et de la gloire est fine, si je n'élimine pas mes rivaux dés le début je ne pourrais jamais me faire une place sur une Grandline...» Puis ce fut d'un coup de pied sec sur la nuque de son adversaire qu'il termina la discussions, laissant la carcasse de son adversaire gisant sur le sol il n'en avait maintenant plus grand - chose à faire . Ses habits étaient sales, déchirés, bref abîmé, il devait profiter d'une fontaine placée à l'intérieur de la ville pour s'occuper de ces tâches . Sur la route, le requin se posait différente question, en effet, il était bien beau d'avoir de grandes ambitions telles que les siennes, mais il n'avait aucun équipage ni allié . Il nettoya ses fringues, essayant de faire partir les multiples tâches de sangs, il repensait à son idée précédente, ce lieu était peut - être le départ d'une immense aventure avec un autre équipage .


«Cette ville me porte sur les nerfs...»


En effet, cette île était d'une étendue incroyable, la population était nombreuse et même un petit peu trop du goût de certains . Pickpocket, tueur, alcoolique, cette ambiance commençait à mettre les nerfs du requin à vif . Il marchait dans la foule, regardant toutes les personnes pouvant être exceptionnel, notre jeune héros cherchait un capitaine pouvant calmer sa soif de violence et de haine . Alors que notre protagoniste observait le monde autour de lui, on pouvait remarquer un homme en tête de file, il titubait, tombait, vomissait sur ses propres vêtements, enfin bref l'homme était pitoyablement remarquable et surtout dégueulasse . Cette ambiance qui faisait la force de ce lieu était peu à peu gênante, oppressante et stressante, la tension qui se profilait dans les rues énervaient de nombreuses personnes, voilà pourquoi de multiples bagarres éclataient entre les pirates . Malgré son air agressif et ses habitudes de psychopathe, King n'était pas né dans un tel endroit, il avait vécu sur une île agréablement calme avec une personne qui l'avait éduqué pour le revendre à un prix fort, il avait ensuite dérivé sur une île déserte avec d'autres esclaves : je pense que c'est ici que tout dérapa, en effet, Kingyo dû se battre pour sauver sa précieuse vie . Puis, après être parti de cet enfer, il s'entraîna plusieurs années avec un confrère homme - poisson . Retournons donc à l'heure actuel, l'homme bourré comme une merde se retourna, braguette ouverte et sourire affiché sur le visage il se lâcha sur la foule, il riait... il était heureux... enfin pas pour longtemps .



Prenant un couteau de la poche d'un des bandits, il bondit soudainement sur l'homme ivre, le plaquant alors sur le sol, il lui planta l'arme blanche sur la main d'une tel force que la lame rentra dans le sol, lui bloquant simultanément sa maudite main . La tension augmentée de minutes en minutes, Kingyo l'avait surement sauvé d'une mort certaine sans même le savoir, enfin je pense... oui, dans cette île il était tellement normal d'être ivre que cet acte n'était surement pas considéré comme un affront, mais comme une habitude . Notre 'héros', si on peut toujours l'appeler comme ça, prit donc la parole avec un ton agressif et provocateur : «C'est bon, j'en ai ras le cul... C'est quoi cette ville de merde ? C'est ça la piraterie pour vous ? Pisser sur des gens et se bourrer la gueule jusqu'à imploser du rhume ? » Se levant alors devant l'énorme foule qui lui faisait face, laissant observer sa grande taille, il leva alors le poing, prit de l'élan et s'apprêta à taper la tête de l'homme bourré; une mort certaine attendait ce dernier . Qu'allait-il se passer ? Quelqu'un arrêterait notre protagoniste ? Qui pourrait le faire sans se faire trucider ? Est-ce un test de notre jeune héros pour observer la perle rare ? La suite au prochain épisode !

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 28 Fév 2012 - 22:29

Un pirate qui pisse sur un autre pirate. Cette action n'était même pas digne d'attirer l'attention sur cette scène au combien fréquente. Quand il y a une amas de personne qui adorent boire encore et encore de l'alcool, il faut bien un lieu pour évacuer tous ce liquide. Mélanger l'odeur de l'alcool, de l'urine et de la sueur de chacun et vous obtenez une odeur plus nauséabond que le souffle du volcan lui-même. Si ce pauvre chien n'avait pas eu envie de lever la patta et d'arroser le capitaine des Red Spectres, alors Shoma n'aurait même pas prêté attention à ce qu'il venait de faire, mais faisait partie des victimes de l'arroseur fou, il ne pouvait se contenter de poursuivre sa route. Accepter de se faire pisser dessus sans rien dire était pire que la mort. Il s'agissait d'une humiliation aussi grande que de se faire voler son pavillon de pirate et le voir piétiner par une bande de marin. En plus de ces raisons au combien important, le lieu où se déroulait la scène ne jouait pas en la faveur de ce pauvre homme. En plus d'être public, cette humiliation venait de se passer dans l'un des plus grands repère de pirate au monde, alors imaginé les répercutions que cela pourrait entraîner, s'il ne réagissait pas.

En pissant sur lui, le pauvre homme venait de sceller son sort. Shoma commençait déjà à serrer ses poings avant de faire un pas en avant afin de lui montrer ce qui l'en coûtait de lui manquer de respect, quand un homme sorti de nulle part se jeta sur l'ivrogne. Plus rapide que lui, le nouveau venu agressa le pisseur fou avant de lui planter une lame de couteau dans le creux de la main. Impossible. L'homme venait de lui voler sa proie. Pour qui se prenait-il, ne voyait-il pas que Shoma était en tête de liste parmi les personnes qui réclamaient réparation. Le nouveau avait peut-être eu ce qu'il voulait, car après son attaque, il laissa le pauvre con en vie, mais ce n'était pas assez pour Shoma qui en demandait plus. Il attendit que celui qui avait daigné lui voler sa place s'écarte avant de prendre son tour et en profita pour punir l'homme à sa manière. Il marcha sur le couteau déjà planté avant de l'enfoncer complètement dans la main de son nouveau propriétaire.

Ce n'est qu'une fois sa vengeance effectuer, que Shoma prêta attention aux paroles d'un homme qui se situaient dans son dos. Les paroles blessantes qui venaient d'être prononcé visaient tous les pirates qui se trouvaient sur cette île. L'homme, venait de mettre dans le même sac, toutes les âmes qui se trouvaient sur l'île. Autant dire que pour Shoma, capitaine qui avait déjà fait ses preuves à de nombreuses reprises à travers South Blue, être comparé à de vulgaire pantins qui se disent pirate de métier, mais qui n'on de pirate que le titre et le pavillon qui orne leur navire, alors ces paroles sonnent comme une insulte. Une fois face à celui qui avait la langue bien pendue, Shoma remarqua que les insultes sortaient tous droit de la bouche de celui qui avait pris sa place quelques secondes plutôt afin de châtier ce reste de pirate. Mais ce qui choqua où attira l'attention de Shoma fut la personne en elle-même. Quand l'homme lui vola sa place et se leva, Shoma n'avait pas fait attention à son aspect, il n'avait pas vu son visage, mais maintenant que son regard c'était posé sur lui, alors il pensa directement qu'il venait peut-être de trouver sa dernière pièce, le dernier homme qui pourrait entrer dans son équipage.

Des dents pointus quand il ouvre la bouche, un teint bleu comme la mer quand celle-ci elle est calme et une coiffe de bad boy. Le personnage que venait de découvrir les yeux du jeune capitaine n'était autre qu'un homme appartenant à l'une des races minoritaires du monde. Dans bien des livres Shoma avait pu se renseigner sur les hommes-poissons. Cette race d'homme des mers était décrites comme étant des abominations du monde, mais possédaient comme don naturel de pouvoir vivre dans l'eau et de posséder une force de loin supérieur à des hommes ordinaires. Dans le livre des légendes où de nombreux pirates sont regroupés, un livre pour les enfants, mais qui circulent toujours sous forme de récit, il est mentionné le nom d'un homme-poisson du nom de Jinbei. D'après les légendes, cet homme-poisson avait à lui seule la force de mil hommes.

Son aventure sur cette île était-elle parti sur de bons rails ? Se faire pisser dessus afin de tomber sur l'homme qu'il recherchait était-ce le destin ? Rien n'était encore joué pour l'un comme pour l'autre. Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué, une expression très précieuse quand l'on es un pirate. Avant de penser à recruter cet homme, Shoma devait s'assurer de lui faire comprendre qu'il n'était pas comme toute cette bande de pirate de pacotille qui pullulaient sur l'île. Insulter des pirates à hautes étaient une chose à ne jamais faire, même quand on possède la force de plusieurs hommes et ça, cet homme-poisson allait très vite l'apprendre à ces dépens.

Shoma attrapa vivement l'auteur de ces paroles infâmes avant de le regarder dans les yeux et lui demander s'il était sérieux en disant cela. Contrairement à une scène où un homme pisse sur un autre, proférer ces paroles insultantes à l'encontre de toutes ces personnes qui se disaient pirates et capable de voguer sur Grandline était d'un autre niveau. Un niveau d'insulte capable d'attirer à un seul homme la rage et la colère de tous. La punition pour ce genre de personne qui ne savaient pas garder leur langue dans leur bouche était principalement la mort dans d'atroce souffrance, mais Shoma avait d'autre projet pour cet homme qui parce qu'il avait fait à l'ivrogne était avide de combat. Si pour lui la piraterie ne consistait pas à boire de l'alcool à s'en faire exploser l'estomac et qu'il pensait et savait qu'il valait mieux que toute cette bande de sous-pirate, alors il accepterait volontiers un défi à la porter d'un véritable pirate et qui lui sauverait peut-être la vie par la même occasion. Un vrai pirate, il en avait un devant lui, mais s'il n'était pas capable de le voir, alors sans doute qu'il faisait lui aussi partie de ces caricatures de pirate qu'il venait de critiquer ouvertement.


"Penses-tu pouvoir rester en vie après avoir insulté toute cette bande de pirate, moi y compris ? Regarde autour de toi, ils sont tous prêts à te tuer si je ne le fais pas. Pas un seul de ces hommes et femmes continuent son chemin. "

Après un léger sourire en coin, Shoma approcha son visage de celui de l'homme-poisson avant de lui dire discrètement de le creux de l'oreille.

"J'ai un défi à te proposer.
Si tu penses être au-dessus de cette bande d'idiot qui n'on de pirate que l'allure et l'alcool dans le sang, alors que dirais-tu de tous les éliminés.
Toi et moi, celui qui se débarrassera le plus de ces merdes avant le coucher du soleil gagne et prouve à l'autre qui est un homme au-dessus des autres.
Si tu es d'accord avec ce que je viens de te dire tu n'es pas obligé de répondre, mais tue simplement le gros porc qui dégaine son sabre juste dans ton dos. Une fois que tu auras versé le premier sang, la compétition commence.

Ha oui avant de te laisser, tu peux aussi me tuer, du moins si tu t'en sens capable.

hum hum hum"


Après ces paroles, Shoma relâcha le pirate au bon vouloir de la foule qui contrairement au capitaine des spectres, n'allaient pas simplement le remuer dans tous les sens afin de lui faire regretter ses paroles.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Mer 29 Fév 2012 - 20:05

[Île du Volcan] La nuit des démons Kisame06[Île du Volcan] La nuit des démons Kisame08[Île du Volcan] La nuit des démons Kisame10


Un homme était beaucoup plus intéressant que la basse populace qui se trouvait face à notre héros. Il était là, piétinant le reste du pauvre homme qui avait osé l'affront envers les pirates présents . Il s'approcha donc de King, ce dernier n'aimait pas l'air de l'homme qui avançait vers lui, il était trop serin, trop sûr de lui . Encore une fois on pouvait observer la violence de l'être humain, ils étaient obligés de se battre, de se tuer, de se trucider pour le plaisir ; j'aurais pu vous rassurer en vous disant que Kingyo n'est pas comme ça, mais ça serait vous mentir, il est exactement comme les autres pirates de ce monde mais ce qui le différencie avec ces déchets, c'est le fait qu'il soit surpuissant . Le gringalet qui semblait tellement puissant par rapport aux autres rapprocha son visage, il chuchota une chose comme : «Penses-tu pouvoir rester en vie après avoir insulté toute cette bande de pirate, moi y compris ? Regarde autour de toi, ils sont tous prêts à te tuer si je ne le fais pas. Pas un seul de ces hommes et femmes continuent son chemin. » un temps d'arrêt se fit entre la première et la deuxième phrase, il continua sur sa lançait pour ensuite dire : «J'ai un défi à te proposer. Si tu penses être au-dessus de cette bande d'idiot qui n'on de pirate que l'allure et l'alcool dans le sang, alors que dirais-tu de tous les éliminés . Toi et moi, celui qui se débarrassera le plus de ces merdes avant le coucher du soleil gagne et prouve à l'autre qui est un homme au-dessus des autres . Si tu es d'accord avec ce que je viens de te dire tu n'es pas obligé de répondre, mais tue simplement le gros porc qui dégaine son sabre juste dans ton dos. Une fois que tu auras versé le premier sang, la compétition commence. Ha oui avant de te laisser, tu peux aussi me tuer, du moins si tu t'en sens capable. hum hum hum » Kingyo se mit soudainement à rire, était - ce des menaces ? Ça ne marchait pas chez notre cher Zetsudai, se levant alors soudainement, se faisant craquer quelques articulations, l'homme-poisson de grande taille se prépara alors au combat :


«Ouai bon … la ferme tu me saoul»

Se retournant soudainement vers le sabreur qui le visait depuis un bon moment, il bondit sur sa proie tel un prédateur repérant sa cible . Il saisit la lame du jeune pirate pour lui trancher sa gorge : «Aie, je me suis coupé la main» Sans même adresser la parole à l'homme qui venait de lancer la chasse, Kingyo fonça vers la foule, donnant des coups de poings à tous les alcooliques qui voulaient sa peau il venait de se faire un chemin vers le port . Une partie de ces déchets suivirent le jeune requin, l'autre était resté près du sabreur à présent décédé, Kingyo courrait donc dans les rues bondaient de pirate, ce n'était pas de peur qu'il faisait ça mais par stratégie : en effet notre héros savait réfléchir de temps en temps . Quand il fut arrivé vers le point du trafic maritime, il se stoppa au bord de l'eau, par chance ils étaient tous, Zetsudai compris, sur une plateforme d'un bois peu résistant. Dans un combat, on pouvait reconnaitre les personnages intéressants et perspicaces, dans celui-ci, on pouvait bien voir que les hommes qui en voulaient au requin n'avait surement même pas remarqué que c'était un homme poisson et que ce dernier les avait mené dans un piège . Il attendit encore quelques secondes, profitant de cette petite pause pour voir s'ils étaient bien tous réunit sur la plateforme : «Le vieux chnoque n'avait peut - être pas tort le résultat d'un combat se créer grâce à la chance» Tout d'un coup, le requin écrasa le plancher avec une puissance impressionnante, tout le monde tomba dans l'eau : le terrain du héros de ce récit .



Un, puis deux et enfin trois, ces vermines tombèrent les uns après les autres, l'eau devint rougeâtre et un silence se fit devant une telle atrocité, des femmes et des hommes crièrent, d'autres s'évanouissaient devant ce monstre qui déchiqueter tout le monde . Le requin était donc dans son élément naturel, arrachant la chair de ses ennemies avec ses propres dents, il ne ressemblait plus à un humain il était devenu l'objet de la haine . Après une dizaine de minutes, Kingyo revint à la terre ferme, un silence intriguant c'était installé dans ce lieu qui était autrefois bruyant et donc logiquement énervant. King se gratta la nuque, on pouvait observer sur son torse des traces rouges, en effet il venait de prendre un bain dans une mer de sang, d'une voix froide il dit : «13, plus le sabreur que j'ai tué au départ, plus ... Un, deux, trois, quatre...» Il comptait d'une façon si décontracté qu'il rendait sa personnalité complètement mystérieuse et apeurant, un inconnu se leva et cria : «Mo...mo...Monstre» . L'homme poisson que nous connaissons tous se mit à rire, tremblotant tout en imitant celui qui était intervenu : «Momomomomomomomonstre... Allez ! Dégagez si vous ne voulez pas mourir de ma main» Une chasse venait de se lancer et deux hommes hors du commun se lançait un défis !


Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Jeu 1 Mar 2012 - 2:00

Comme il l'avait prévu, l'homme-poisson entra dans son jeu et une fois lâché dans l'arène, il commença à jouer au jeu de la mort. Sa première victime fut un pirate qui se trouvait juste derrière lui et qui pensait prendre sa vie, après, ce n'est pas moins d'une bonne vingtaine pour ne pas dire une trentaine d'âme qui tomba sous les coups de la bête. Les mots pour qualifier cette fusion entre un homme et un poisson manquait à Shoma. Un idiot, une force de la nature, un génie, enfin quelques sois le mot employé, plus les corps touchaient le sol et plus le jeune capitaine se disait qu'il venait de toucher le gros lots. Toucher le gros lots, enfin encore une expression exagérée, car des pirates il y en avait sur cette île et même le plus sauvage et combatif des guerriers avait sa limite. Reste à savoir s'il avait les dents assez pointu pour ce faire tous les pirates de l'île, car bien qu'il avait lancé le jeune combattant dans un jeu de la mort, Shoma ne comptait pas y prendre part. Après tout ce qu'il avait vécu et tous les cadavres qu'il avait laissés dernière lui, il n'allait pas entrer dans un jeu aussi puéril.

Bien que son visage ne soit pas encore connu de tous, Shoma était bel et bien connu de la marine et figurait parmi les pirates les plus rechercher de South Blue. Voyant leur cible fuir à cause d'un misérable pirate, qui n'était nul autre que le capitaine des Red Spectres, un homme sorti son sabre de son fourreau avant de poser ses mains pleines de rhum sur l'épaule de Shoma. Visiblement très en colère par la fuite de l'homme-poisson, il voulait faire de lui un exemple. Manque de pot, Shoma se tourna, lui subtilisa son sabre avant de lui trancher la gorge. Un mouvement limpide, rapide et sans bavure. Le corps tomba, toucha le sol avant d'embrasser l'une des chaussures du vainqueur. Gardant le sabre de sa victime en main, Shoma baissa les bras à la manière d'un gentlemen et demanda à la foule qui n'était pas partie à la poursuite de l'homme-poisson s'il y avait une autre personne qui souhaitait l'affronter, car si personne ne se manifestait, il allait prendre congé.

La rapidité de l'exécution suffit à maintenir bon nombre de bouche fermer. Alors que personne ne semblait être en mesure de prononcer le moindre mot, une fois féminine lui demanda son nom et sans aucune gène ni retenu, Shoma dévoila son identité. Il n'était pas venu sur cette île incognito, ce n'était d'ailleurs pas son intention, donc quand la question arriva à-lui, il lui répondit. Un nom comme le sien avait déjà fait le tour de la mer du sud et très vite les pirates autour de lui commençait à reculer. Mantle Shoma, comment un homme tel que lui pouvait se trouver sur cette île. Les rumeurs le disaient déjà sur Grandline, alors comment cet homme pouvait être ici devant eux. Dans la tête de ces pirates qui se disaient être prêt à naviguer sur Grandline, se trouver devant un homme qui était connu pour ses crimes et ses actions criminels était quelque chose de supérieur à-eux. Suivre un capitaine tel que lui était un honneur pour bon nombre de ces personnes qui se disaient pirate et qui étaient à la recherche d'équipage, mais malheureusement pour eux, Shoma n'était pas venu ici pour recruter des hommes ordinaires.

Poussant la foule comme un buffle, un colosse qui devait mesurer plus de deux mètres se positionna devant le jeune capitaine. Massue à la main, il posa un genou à terre et demanda au tristement célèbre capitaine des Red Spectres de faire de lui un membre de son équipage. Le physique imposant du pirate était un point port. Shoma aimait les combattant. Ils étaient très utiles pour faire la guerre, mais avoir des bras et pas de cerveau, ce n'était pas très utile et afin de ne pas entrer bêtement en conflit avec un homme qui aurait vite fait d'être blessé dans son orgueil avec un refus catégorique, Shoma pensa à un plan de secours. Si le colosse voulait entrer dans son équipage, alors il allait devoir s'acquitter d'une tâche. En pointant du doigt le chemin de victime de l'homme-poisson, Shoma ne lui demanda qu'une chose. Lui ramener la tête de celui qui venait de prendre ses jambes à son coup. S'il arrivait à tuer l'homme-poisson, alors il gagnerait sa place en tant que membre des Red Spectes.

Pour le moment, l'homme-poisson faisait la course en tête. Shoma n'avait qu'une victime à son compteur et en dévoilant son nom, il réussit à mettre de son côté tous ceux qui étaient soit disant en colère contre lui. Après tout, ce n'était qu'un homme qui venait de fuir. Pourquoi entrer en conflit avec un homme aussi dangereux pour un homme, ça n'avait pas de sens. De son côté, la bête des mers augmentait le nombre de victime au point d'affoler les compteurs. Suivant la trace du colosse, Shoma avait fini par se positionner au sommet d'une taverne de fortune et regardait avec attention les actions de son jeune poulin. Avec ce nouveau défi, ce ne fut pas un, mais toutes les personnes présentes dans la rue qui se précipitèrent près du port pour observer le combat entre les deux combattant. D'un côté tout droit sorti de la mer, un homme-poisson, créature des mers dont la force physique surpassait la puissance des hommes et de l'autre, un colosse de plus de deux mètres aux muscles aussi imposant que le fer et maniant une arme aussi lourde que redoutable.

En regardant de plus près les restes des corps qui remontaient à la surface ainsi que ceux qui jonchaient le sol, Shoma s'aperçut que le nombre d'adversaire que son adversaire de défi était bien inférieur à ce qu'il s'était imaginé plutôt. Les mathématiques et lui, deux choses complètement opposés. Battre une trentaine de personne puis combattre un homme tel que ce "Hulk" qui lui avait envoyé aurait été un défi plus approprié pour un homme-poisson. Maintenant qu'il en avait fini avec l'entrer, il fallait passer au plat de résistance et quoi de mieux qu'une montagne de muscle pour aider à la digestion. Maintenant qu'il avait vu de quoi était capable son adversaire dans l'eau, Hulk savait qu'il ne devait pas tomber dans l'eau s'il voulait gagner, donc il devait faire la peau à son adversaire sur la terre ferme. Assis sur son toit, Shoma observait les deux hommes. L'un des deux finirait par mordre la poussière. S'il voulait une réponse sur ce qu'était véritablement un pirate, alors il allait devoir passer cette épreuve et trouver les réponses à ses questions lui-même.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Jeu 1 Mar 2012 - 18:42


La tension montait en ces terres, l'homme - poisson enchainait les victoires jusqu'au moment ou un énorme colosse fit son apparition, regardant les alentours il compris vite que c'était l'autre pirate qui l'avait envoyé . King souriait de ses dents pointus, d'un ton joyeux il dit : «T'es de l'équipage ? À moins que tu ne sois qu'un sous-fifre...» Le géant ne compris pas, mais il répondit à sa question sans vraiment s'en rendre compte : «Quand je t'aurais tué je pourrais enfin rejoindre un équipage digne de ma puissance, désolés petit c'est mon destin !», notre héros se mit alors à soupirer, l'envie de meurtre s'éteint peu à peu en entendant de telles sornettes, en effet les hommes avaient tous des rêves et le requin y mettait fin sans vraiment prendre du recule . Vous savez Kingyo n'était pas vraiment cruel, il était juste violent, c'était une pulsion qui le poussait à faire ce genre de choses, il avait une conscience et comme il ne s'attaquerait pas à un enfant ou à une femme, il déteste voir la personnalité des gens qu'il va tuer, ça enlève tout le charme de l'impersonnalité de l'humain : «C'est plus marrant, tuer de lâches pirates est tellement plaisant, mais à quoi bon mettre à mort un homme ayant des idéaux similaires aux miens ... Va - t - en» Se retournant alors, marchant vers le bar de l'île, il venait de rejeter le combat comme s'il avait gagné .


Flashback :

Cette scène me faisait penser à une scène que j'avais vue autrefois, nous retrouvons Zetsudai quelques années plus tôt, le jeune requin s'entrainait durement avec son maitre de la même race . Il lui arrivait de se battre contre d'autres gosses de l'île, dans ce cas son maitre lui donnait une leçon de vie et le calmait vite fait : «Kingyo... Pourquoi tant de haine, comprendras - tu qu'on ne peut pas se permettre de tuer tout et n'importe quoi. Certes tu es puissant, certes tu as un avenir brillant dans la piraterie, mais veux - tu être considéré comme un monstre ? » Il n'avait pas tort sur le fond, mais il oubliait très vite qu'il s'adressait à un gosse qui avait vécu une enfance rude et bestiale, il arrivait souvent que les deux discutent de la vie, son maître essayait sans cesse de le remettre dans le droit chemin . Personnellement je pense que l'humain a une destiné, il est très peu probable que quelqu'un se détache de son fil, mais qu'est-ce que le destin alors ? Il est très facile de prôner le destin quand on réalise un acte pitoyable ou malchanceux ... enfin, j'en ai un peu rien à faire de parler de philosophie : ce n'est pas le sujet aujourd'hui . Le requin ne comprenait pas, il était perdu entre haine et plaisir, se battre faisait un petit peu partit de sa vie et il ne voulait pas devenir un saint, même si ça voudrait dire qu'il devrait se faire détester par le monde entier pour des raisons plus ou moins fausses .


Fin du Flashback :


Le colosse n'était donc pas de cet avis là, prenant sa grosse massue accrocher dans le dos, il prit un élan considérablement grand pour foncer sur sa cible . Kingyo se retourna alors devant ce grand abruti, ricanant doucement, il reprit la parole : «Dommage pour toi, je garde toujours une porte ouverte vers la victoire» . Il lâcha un énorme jet d'eau qui déstabilisa son adversaire, ce dernier tomba violemment sur le sol en se demandant ce qui c'était passé . Notre jeune héros se rapprochait de plus en plus du gros crétin qui lui faisait face depuis le départ, il rit une nouvelle fois pour dire une chose telle que : «Sombre abrutie :» Il suffit d'un coup de poing bien placé pour assommer son opposant . Il regarda tout d'abord la foule puis chercha l'individu du début, le jeu était terminé, non pas qu'il était allé trop loin en manipulant des personnes, à vrais dire Kingyo s'en fichait pas mal, mais le combat ennuyait grandement le jeune poisson . Il voulait du challenge, il voulait avoir du mal à affronter son adversaire, s'il n'affrontait que des faiblards alcooliques il ne pourrait jamais progresser et donc s'approchait des légendes de l'ancien temps de la piraterie !

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Jeu 1 Mar 2012 - 20:02

Le colosse et l'homme-poisson se retrouvaient face à face et malgré la tentative de la créature des mers de mettre fin à ce combat sans combattre, le colosse, lui voyait les choses différemment. Sa détermination à faire partie d'un équipage connu et puissant surpassait sa raison et c'est alors qu'il décida d'honorer son futur capitaine en rapportant la tête de sa cible. Shoma était prêt à miser toute sa fortune sur l'homme-poisson et ceux même si sa taille et son physique était bien moins imposant que l'autre idiot. L'affrontement entre les deux combattant ne dura même pas plus d'une minute. En effet, l'homme-poisson utilisa une carte qu'il n'avait pas encore dévoilé afin de couper court au combat. Un jet d'eau, impressionnant, donc les hommes-poissons sont capables d'utiliser la mer comme arme, vraiment cet homme était plein de ressource. Après avoir tué bon nombre de ses adversaires, il décida de ne pas prendre la vie du colosse, pourquoi, Shoma ne le savait pas, mais c'était quand même bon signe. Avoir un chien enragé à ses côtés n'était pas conseillé. Savoir faire la part des choses, est une qualité appréciée du capitaine pirate.

De plus, Shoma n'était pas seul dans son équipage et s'il devait présenter un homme-poissons avide de sang et qui n'arrivait pas à contrôler ses pulsions à sa vice-capitaine Yasmeen, alors l'harmonie de son équipage volerait certainement en éclat. La délicatesse et la folie de Yasmeen associé à un tuer née, le mariage aurait extrêmement de mal à passer. Quittant son point d'observation, Shoma se jeta dans l'arène avant d'approche le colosse et toucher différents points afin de se faire un diagnostic sur son état de santé. C'est avec surprise que Shoma remarqua que le colosse avait été vaincu sans que son état de santé ne sois engagé. L'homme-poisson avait réussi à le mettre à terre sans frapper ses points vitaux. Bien qu'il ait perdu en deux temps trois mouvements, Shoma compressa plusieurs points sur l'abdomen du géant avant de lui fermer les narines, ce qui eux pour effet de le réveiller sur le coup. Médecin, Shoma connaissait quelques trucs et astuces afin de remettre d'aplomb ses patients, mais pas sans contre-coups. Après un coup aussi précis que celui qui venait d'être assener par l'homme-poisson, le colosse allait pouvoir se relever, mais avec une douleur atroces au niveau des bras pendant plusieurs minutes, mais après, il pourrait de nouveau se mouvoir comme avant.

Prix de consolation pour le colosse malgré sa défaite, Shoma lui tendit une main ferme. Bien qu'il ne pouvait utiliser ses bras à cause du mal qu'il devait endurer, l'homme baissa la tête avant de la relever. Shoma venait d'offrir une place dans son équipage à ce qui semblait être un semi-géant ou un humain de grande, grande taille. Maintenant qu'il était des siens, le jeune capitaine lui demanda par contre de ne plus s'agenouiller devant lui. Il n'était ni un roi, ni un dieu, donc s'il voulait le suivre sur les mers, il allait devoir le considérer comme son capitaine, son compagnon de route. Shoma avait beau avoir une réputation à faire frémir plus d'un, il n'en restait pas moins un homme comme les autres et même au sein de son équipage, très peu de personnes le voyait comme un modèle, un exemple. Bien au contraire, sa place de chef était souvent mise à mal par sa vice-capitaine qui prenait les devants et était la tête pensante de l'équipage. Sans elle, il se demandait même si les Red Spectres seraient encore debout à l'heure actuel.

Maintenant qu'il venait d'enrôler un homme en plus, Shoma se devait de récompenser les deux combattants et quoi de mieux comme récompense que de l'alcool. Le Rhum, la bière et le saké, qu'importe leur gout, il avait assez d'argent pour faire exploser leur pense, moins que ce colosse n'ait une pense aussi imposante que son physique, ce qui représenterait un sérieux problème pour sa bourse. Approchant l'homme-poisson, grand gagnant du jeu de la mort, Shoma lui tendis la main avant de lui proposer de les suivre dans une taverne où tous les trois ils pourraient parler, boire avant de voir s'il était désireux où non de connaître ses futures plans d'avenir. hé oui, des plans, Shoma en avait pleins la tête et s'il était encore sur South Blue à l'heure actuel, c'est parce qu'il avait besoin de bras, mais aussi de cerveau. Son équipage était puissant, mais il manquait encore ce petit quelque chose qui ferait des Red Spectres un équipage complet et fin prêt à naviguer sur la plus terrifiante des mers : Grandline.

Le colosse suivi de près son nouveau capitaine, les deux hommes avaient devancé l'homme-poisson. S'il voulait écouter ce qu'avait à dire le jeune capitaine des Spectres, libre à lui de prendre sa décision. Il était un grand garçon et devait maintenant faire un choix. Les Red Spectres était une occasion pour lui de trouver un équipage, une famille, mais comme il le savait, il y avait à travers le monde une multitude d'équipage pirates, ce qui rendait le choix que plus difficile. Suivre Shoma, ne pas le suivre, la balle était dans son camps.

Le deux hommes se posèrent dans une taverne et bien que le regard des autres clients soit braqué sur eux, rien ne les empêchaient de festoyer à leur rencontre. Le colosse, bien qu'assis restait impressionnant à voir, son arme était même plus grande que Shoma, difficile à croire dans ses conditions, que le petit homme assis près de lui était un capitaine pirate assez dangereux pour faire fuir des tous ceux qui craignait pour leur vie. Dans l'attente de revoir l'autre pirate, Shoma lança au tavernier sa bourse et lui demanda le meilleur alcool qu'il avait en stock. Il n'était pas venu ici pour prendre racine, alors dès que son invité pointerait le bout de son nez, il lui proposerait d'être l'un des leurs avant de lever le camp. Son petit doigt lui disait que rester sur cette île n'était pas bon signe. Tic tac, tic tac, mieux valait être loin de cette île que le volcan déciderait de chasser tous ces pirates de son île.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Ven 2 Mar 2012 - 18:43

HRP : Post très court, pas grand chose à dire en fait. Ca sera mon dernier post donc bon dans ton post tu peux dire que je part avec toi ou même autre chose tant que ça colle à mon perso, fin bref comme tu veux x) !


La terreur en cette île était enfin terminée, alors que les cadavres des pirates s'éloignaient des terres, Kingyo essora ses pauvres vêtements recouverts de sang . Le géant se fit relever par l'inconnu de tout à l'heure, ils partirent loin du port, laissant Kingyo seul, comme à son habitude . Les pirates reprirent peu à peu leurs discussions, laissant la folie, précédemment observer dans cette chasse alarmante de cruauté, disparaître une bonne fois pour toute . Les gens continuèrent donc leurs petites habitudes, ne regardant même plus l'homme qui venait de tuer une dizaine de personnes. On pourrait jouer dans le clicher du personnage seul dans la souffrance et dans la haine, mais il n'était pas du tout triste, en effet cela le rendait même heureux, ne pas être remarqué, observé, espionné et jugé pour de simples petits détails .


Il marcha donc dans les rues sales de l'île volcanique, il regardait les boutiques, cherchait à prendre quelques petits truc pour la route mais tomba devant une taverne : pourquoi ne pas simplement ce reposer là-bas histoire de quelques petites heures ? Quand il entra dans ce lieu puant l'alcool et le vice, un silence macabre se fit, on ne savait pas si c'était par peur, par dégout ou par une certaine habitude d'observer un nouvel arrivant, tout ce que je sais c'est que notre héros n'était pas impressionné par une bande de macaque voulant démontrer leur force, il s'assit sur un tabouret et demanda au barman un simple verre d'eau.


Il y avait tout type de personnes ici, du plus cinglé au plus sage, King faisait partie des gens mystérieux et intriguant à qui il ne fallait pas faire chier au risque de se prendre un bon coup de pied au cul . Ce bar puait la bagarre à la moindre petit étincelle et il n'était pas rare dans ce genre d'endroit de voir deux ou trois jeunes pirates s'embrouillaient et se battre jusqu'à la mort . Kingyo Zetsudai, parce que tel est son nom, jeta un oeil à la pièce, scrutant chaque détail, chaque personne et chaque puissant pirate pouvant être capitaine ou dirigeant d'une flotte pirate de grandes renommées . N'y avait - il que des alcooliques et des lâches ? Il ne voyait pas beaucoup de personnes dignes d'intérêt et alors qu'il s'apprêtait à repartir sur une autre île, il remarqua à la dernière seconde que l'énergumène de la dernière fois était positionné juste à côté de lui, il buvait un coup avec le perdant du précédent combat de notre jeune héros, il s'approcha un peu plus du mystérieux protagoniste et prit la parole :


«Hoy, il me semble que j'ai gagné ce défis, au fait je me suis cassé comme ça, mais je ne t'ai pas demandé ton nom, moi c'est Kingyo Zetsudai ! »


C'était peut - être l'alliance entre deux êtres hors du commun, ce qui était clair, c'était le fait que King ne serait pas un simple sous-fifre, il avait des idéaux, des principes et une force extraordinaire . Qu'il soit utilisé ou qu'il soit contrôlé comme une arme les gens comprendront vite que ce n'est pas qu'un simple pirate, il saura un jour se lever parmi les divers déchets de ce monde . Ne parlons pas de destin, certes je connais déjà toute l'histoire étant le narrateur, mais ça serait vous couper sadiquement l'envie de continuer cette aventure en vous raconter toute la fin de cette histoire .


Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Ven 2 Mar 2012 - 22:16

Shoma et "Hulk" s'en donnait à cœur joie avec l'alcool. Rien ne semblait les effrayées, ni le volcan, ni les pirates qui semblaient déranger du bruit qu'ils faisaient. Tous ce passa bien dans la taverne jusqu'au moment où une certaine personne fit son apparition. Il s'agissait de l'homme-poisson, le gagnant du jeu de la mort. Shoma se félicitait de le voir venir à lui, car il l'avait désigné comme étant apte à entrer dans sa famille. Étrangement, en sa présence, toutes les personnes se mirent sur pause. Pourquoi ces hommes et femmes agissaient-ils de la sorte, étaient-ils complètement aveugle où avaient-ils oublier à quel point l'homme qui se trouvait devant eux était terrifiant. A de nombreuses reprise, Shoma avait débuté un combat uniquement parce qu'il se sentait dévisager dans ce genre de lieu pourri, mais l'homme réagit de la meilleure des façons. Il préféra continuer sa route et s'occupa de ses affaires. Après un court moment au bar il fini par remarquer le petit groupe qui festoyait et il décida de se joindre à eux.

Shoma avait réussi son coup, le pirate se présenta à eux avant d'accepter de devenir officiellement un membre de son équipage. En un an, notre redoutable dragon borgne avait réussi son paris. Il avait réussi à réunir autour de lui une poignée de personne tous plus intéressant les uns que les autres. Les Red Spectres allaient devenir un groupuscule terrifiant, assez pour transformer Grandline en une marre de sang où leur nom seraient craint de tous. L'aventure sur la route de tous les périls allait promettre de l'aventure et de l'action.

Kingyo Zetsuda, tel était le nom du nouveau membre de l'équipage des Spectres et comme il venait d'accepter de le rejoindre dans son aventure, mais également comme récompense pour avoir gagné le petit jeu, Shoma lui lança une bouteille de rhum avant de se présenter à son tour. Après que chacun ai fini de boire et que les bouteilles fraichement achetés soient vide, Shoma expliqua son plan ainsi que ses projets à ses deux nouvelles recrues. Ils venaient peut-être d'entrer dans la famille, mais déjà, leur force et leur courage allaient être utilisé par leur famille afin de venir en aide à trois sœurs qui étaient tombées au combat. Dans moins d'un mois, ils allaient tous ensemble mettre les voiles en direction de la grande prison de South Blue et ensemble, ils feront de la prison du sud, une passoire afin de montrer au monde entier ce qu'il en coûte de capturer les membres de leur famille.

Maintenant qu'ils avaient tous fait connaissance, les trois hommes décidèrent de partir de cette île, mais comme toute bonne chose à une fin, un groupe de trois personnes décidèrent de gâcher leur fin heureuse. L'un des hommes en voulait à Shoma pour avoir tué son frère dans la rue, quant aux deux autres, ils en avaient après Kingyo Zetsuda pour avoir décimer leur compagnon et avoir jeté leur dépouille à la mer. Les trois hommes armés de sabre semblaient déterminés à se faire justice, rien ne pouvait leur faire faire marche-arrière, pas-même un tavernier qui ne voulait pas de bagarre dans son établissement déjà au bord de l'écroulement. Construire une taverne sur une île où le volcan crache assez souvent des projectiles et en plus n'avoir que des pirates comme clients, cela ne devait pas être facile pour ce brave homme. Ses deux compagnons ayant déjà combattu plutôt, Shoma se désigna comme adversaire attitré pour ces trois crapules qui en avaient beaucoup sur la conscience. S'ils voulaient aller rejoindre leurs compagnons, alors qu'à cela tienne, il allait leur donner un billet gratuit vers le royaume des morts et une fois las-bas, ils pourraient tous être ensemble.

Attrapant une bouteille vide sur l'une des tables qui se trouvaient dans la taverne, Shoma fit fasse aux trois hommes. Personne ne voulant lancer la première attaque, le jeune capitaine décida de prendre les devants. Maintenant qu'ils avaient brandis leur arme, ils devaient être certain de s'en servir, car lui n'hésiterait pas une seconde. Plus ce dernier approchait et plus les pirates tremblaient. Non pas de peur, mais devant un homme comme lui, ils ne savaient pas comment s'y prendre. A force de se répéter qu'il pouvait le faire, l'un des pirates se lança à l'assaut, mais ses mouvements trop simplistes laissait apparaitre une importante ouverture dans sa garde et après un mouvement d'esquive sur la gauche, puis en se baissant, Shoma n'eut aucun mal à éviter ses coups et à lui briser la bouteille sur le visage.

Les éclats de verres entrèrent dans les yeux du pirate et le força à lâche son arme. Action qui ne manqua à Shoma qui en profita pour se servir du reste de bouteille comme projectile et envoya tel une fléchette le reste de la bouteille sur les deux autres hommes. Devant le projectile, les pirates s'écartèrent, mais très vite la vue de Shoma armée d'un sabre devant eux perturbèrent leur plan et même à deux et une attaque synchronisé ne suffit pas pour mettre à terre le capitaine. Deux contre un, les deux hommes avaient beau être en supériorité numérique, après deux attaques pleines de fougues, Shoma mit fin au combat. La tête de l'un des hommes termina encastrer dans l'un des murs tandis que le corps de l'autre termina à l'extérieur de la taverne, sabre enfoncé dans l'un de ses jambes. Voilà comment se débarrasser des petits gêneurs. Dans la salle, barman, pirates et bandits avaient observés le capitaine combattre sans dire un mot. Vitesse, précision, agilité, il leur était supérieur en tout.

Une fois la bagarre terminer, Shoma convia ses hommes à le suivre. Il était temps pour eux de mettre les voiles de cette île. Une aventure bien plus excitante et passionnante les attendaient. Le petit groupe quittèrent la taverne et se dirigea vers le port puis, comme il leur avait expliqué, ils allaient devoir se séparer afin de se rencontrer au point de rendez-vous. Ce n'était pas un adieu, ni même un au revoir, mais une simple mesure de sécurité. Ils connaissaient le lieu de rendez-vous et allaient devoir y venir le moment venu, car pour le moment, Shoma avait une affaire pressante à régler avant que les Red Spectres ne forment plus qu'un tout.



FIN
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1