AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 ♪ Happy Birthday Sir ♪
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line - L'Île en Fête
♦ Équipage : Capitaine 1re flotte des Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Sam 3 Mar - 20:21

♪ Happy Birthday Sir ♪
....................................................................................................................................................................................................................................................................................
Cap'tain, vous avez quel âge ?? =D

Hmmm... Ça fait combien d'jours déjà ? Quinze, trente ? Ouais c'surement ça, en gros, un mois. Et ouais, ça doit bientôt faire un moi que je vogue en compagnie des Truands, pour le meilleur et le pire... Mais on s'marre bien quand même Ahahah ! Surtout vu les choses qui nous arrivent en non-stop, on a pas l'temps d'roupiller pour la moindre excuse et c'est ça qu'jaime bien. Le cap'taine est cool, les membres de l'équipage aussi, on s'entend super bien, donc quoi d'mieux ? 'Fin bref, j'suis dans cet équipage pour encore un bon bout de temps héhé. Mais alors que je flatte l'équipage et son capitaine, qu'est ce que j’entends ?

” Tu sais que c’est l'anniversaire de ... ”

” Nan mais tais toi ! Faut qu'on lui fasse une surprise ! ”

” Ah ouais, t'as raison ! ”

Alors comme ça, c'est l'anniversaire de quelqu'un à bord du Lady Million. Faut que je trouve c'est qui. On va organiser une bonne grosse fête Ahah. Mais les deux gars qui étaient là doivent être les seuls à savoir, en plus de la personne concerné bien sûre. Mais ils se sont dissipés, j'dois les retrouvé. Ce fut pas très difficile, ils se trouvent tout juste sur le pont avec tous les autres. J'avance tranquillement vers eux, et les choppent par le col. V'nez là vous deux !

” Que,Quoi, C'est qui ? ”

” Qu'est c'que tu nous veux Juusei ? ”

” j'vous ais entendu parler d'un anniversaire surprise, dîtes moi, c'ets celui d'qui ? J'adore organiser ces petites fêtes Zihahahaha !!”

” Heu .... ”

” Mais ça reste entre nous, c’est comprit ?! ”

” Heu oui oui ! Mais vous ne savez pas ? C'est l'anniversaire du capitaine !”

” Que... Quoi ? L'anniversaire de Satoshi ???? ”

Gros délire !

[HRP: Bon voilà petite introduction bien marrante ^^. Le but du truc, ça sera d'organiser l'anniversaire surprise de Sato', et tout au long du RP, le cap'taine sera dans nos pattes. Donc le but du jeu, essayer de ne pas éveiller les soupçons pour lui faire la churprise Razz. Qu'en pensez vous ?
HRP²: Pour ce RP, on fait quelque chose de simple nan ?]

http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-valider http://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Shimeru Den'pa

♦ Localisation : 52000
♦ Équipage : Les Truands

Feuille de personnage
Dorikis: 1663
Popularité: -78
Intégrité: -71

Jeu 8 Mar - 19:28

Travaillant au laboratoire la conserve analysait un petit cactus dont il tentait une bouture. Il fallait dou..ce..ment mettre .. le morceau .. de .. cactus .. dans le .. tube et ...

-Hé la conserve !!

PLOC

-Mon cactus ...

-Devine ce qui se passe aujourd'hui !

-J'ai fait tomber mon cactus ...

-Et ben c'est la fête, et devines pourquoi !

-J'adorais mon cactus ...

-Laisse tomber tes salades mon grand, tu vas voir comment des vrais pirates s'éclatent et pour ça rien de vaut mieux qu'un anniversaire.

Un anniversaire ? C'est quoi un anniversaire ? Ah maintenant qu'il se le demandait Den se souvint que c'était l'une de ces traditions humaines visant à célébrer l'accroissement de la vieillesse d'autrui, mais pour lui cela correspondait à un autre sadisme de cette espèce : fêter l'arrivée de la mort alors que d'habitude ce serai plutôt l'inverse était mystérieux pour le cyborg, mais il fallait se plier aux moeurs de sa semi-espèce. Jettant un regard de dépit envers Red, il essaya de lui faire comprendre sans parler qu'il n'était pas très chaud pour ...

-Toi tu as vraiment besoin de t'amuser et pour ça l'anniversaire du capitaine, mais chut hein. Ca devrai pas être trop dur pour toi, allez occupes-toi de tes plantes et on t'appellera pour un coup de main.

Se penchant pour ramasser le pot de sa plante, seule distraction qu'il se permettait il laissa sa coéquipière s'en aller toujours aussi violemment que d'habitude. Garder un secret était impossible pour elle mais bon elle aimait faire des surprises donc ça compensait. Pourtant Shimeru ne put retenir un soupir alors qu'il reprit son étude botanique.
Pour l'anniversaire du capitaine qu'est-ce qu'il pourrait faire ? La cuisine à l'huile c'était pas son fort, mais il pourrait s'occuper des lumières, ouai, les lumières allez ! Il posa ses ustentiles et remit son travail à plus tard, le capitaine ne méritait pas forcément que l'on célèbre sa vieillesse croissante mais il fallait le faire quand même, pauvre de lui.
avatar
Yukiji Alucard
PNJ
Pride
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Inconnue
♦ Équipage : Solo

Feuille de personnage
Dorikis: XxX
Popularité: -550
Intégrité: 150

Mer 14 Mar - 12:31

    Alucard s'était levé du bon pied aujourd'hui, il était plein d'enclin et assez motivé pour s'occuper de n'importe quelle tache ménagère. Enfin fallait pas trop pousser non plus ! Ce réveillant un peu plus tard que tout le monde, il prit son temps contrairement à d'habitude. Première chose, un bon bain ! Un tonneau remplit d'eau froide et hop à l'intérieur. Au bout de quelques minutes, il en ressortit propre mais également frigorifier. Cela était un mal qui en comblait un autre, car si l'eau était trop chaude il risquerait de rester des heures à l'intérieur. Un rapide tour devant le miroir, un saut dans sa garde robe et il partit en direction des cuisines. Son ventre grognait comme un orage en pleine tempête. Il avait les crocs et le premier qui l'empêchait de manger risquerait de s'attirer ses foudres. Il avançait doucement pour ne pas éveiller les soupçons. Il ne voulait surtout pas attirer l'attention, il voulait pour l'instant être seul et détendu. Il ouvrit la porte de la salle à manger et il remarqua qu'il y avait plus de la moitié de l'équipage à l'intérieur. Manque de bol pour lui, aujourd'hui, encore, il ne pourrait pas manger dans le calme. Il prit place sur le premier banc qu'il vit libre et fonça garnir son assiette. Son ventre était un terrible tortionnaire quand il n'était pas rassasier.

    Il y avait un peu de tout aujourd'hui, mais Al' se contenta du strict minimum. Un bout verre de lait et plusieurs tartines ... Rien de mieux pour débuter une belle journée ensoleillée. Assis dans son coin, notre jeune pirate dégustait tranquillement son déjeuner. Il lui fallait beaucoup de temps pour sortir des nuages, lorsqu'il faisait ce genre de grasse matinée comme en ce jour. Tout se passait pour le mieux, jusqu'à que les esprits s'échauffent ! Plusieurs gaillards voulaient déjà défier des jeunes mousses. Les pauvres venaient à peine d'arriver, qu'ils leur cassaient déjà les oreilles. Ils voulaient faire les durs avec les nouveaux et cela était pleinement compréhensible. Yukiji n'était que depuis quelques jours sur le rafiot, il était donc considéré comme une nouvelle recrue, mais bizarrement personne ne venait l'embêter, lui ! Il continuait à manger son pain, alors que d'un œil attentif, il observait discrètement ce qui se déroulait dans l'autre bout de la salle.

    Une fois son déjeuner terminé, il se leva pour apporter son assiette à la plonge. C'est à ce moment précis qu'une personne vint l'interpeler. Rien de spéciale, elle lui dit simplement que comme il était nouveau, s'était à lui de faire la vaisselle de tout l'équipage. Al' n'était pas du genre à taper une gueulante pour une simple tâche, mais s'était le ton qui le dérangeait le plus. L'individu l'avait prit de haut et avec dédain. Il lui manqua fortement de respect et cela notre jeune homme n'appréciait guère. Il posa son assiette délicatement et lança un puissant regard noir en direction de son interlocuteur. L'homme blêmit ... Yu' lui rappela directement à qui il avait à faire et que s'il voulait continuer à mâcher ses aliments, il devrait plus tôt faire attention au ton qu'il emploie avec les personnes plus expérimentées que lui. L'homme tomba quasiment en arrière et partit rapidement vers une table au fond. Ses camarades esclaffèrent à vive voix et huèrent le pirate. Il semblerait qu'il est perdu sa mise ... Pas de chance pour lui, il n'aurait pas dû se frotter à quelqu'un d'aussi grand tout de suite.

    Puis notre héros les lieux direction le pont du navire. Il aimait bien cette vue avec la mer. Une grande surface bleuâtre qui s'étendait jusqu'à l'horizon croyant qu'elle n'avait jamais de fin. Il ne se lassait jamais d'une telle vue, car l'air qu'on y respirait, était lourdement chargé en sel et écume de mer. Chaque respiration était différente et nouvelle. Seule les plus anciens pouvaient comprendre cette façon de voir la vie et notre jeune homme l'avait toujours décrypté. S'était ça la liberté ! C'était l'idéal que l'on recherchait tous: Une vie en mer ... libre comme l'air, bravant tempête et monstre marin ... jusqu'au bout du chemin. Une fois arrivé à notre destinée ... nous trouverons richesse et volupté, après tant d'aventures ... il sera temps que notre livre se clôture.

    Soudainement Alucard vit un jeune pirate prendre par le col deux autres camarades. Bizarre ! Il s'approcha discrètement et tendit l'oreille. Alors aujourd'hui s'était l'anniversaire du Boss. Il voulait organiser une surprise, pourquoi pas ! Al' resta sur place et non loin du sillage du jeune pirate, si jamais il avait une tâche à lui confier, il serait content d'aider à la mis en place de la fiesta.
http://www.onepiece-requiem.net/t118-yukiji-alucard-une-vie-un-but-un-hommetermine http://oprannexe.onepiece-forum.com/t773-yukiji-alucard-pride
avatar
Ange Del Flo
Capitaine Usurpateur

♦ Localisation : Alabasta - Dans une pyramide
♦ Équipage : Les Truands

Feuille de personnage
Dorikis: 4600
Popularité: 282
Intégrité: -206

Sam 17 Mar - 11:14

Pour Ange comme pour un grand nombre de ses camarades parmi les moins anciens, la journée qui venait de commencer était un jour de pleine mer comme les autres. Réveillé par les bruits de ses camarades les plus matinaux qui ne se gênaient pas pour parler à voix haute, faire un grand bruit en descendant les escaliers, et trainer leurs chaises dans le réfectoire. Sentant qu’il ne parviendrait pas à se rendormir, et que de toute façon il ne serait pas très crédible en tant que second s’il attendait onze heures du matin pour se lever, le sauvage s’assit, s’enroula dans sa couverture, et sans prendre la peine de s’habiller se traina jusque dans la salle à manger.

Le pas trainant, le regard fixe, Ange se laissa aller jusqu'à un tabouret vide et, tout en mangeant quelques aliments dont il serait incapable de se souvenir de quoi il s’agissait une fois qu’il aurait pris le contrôle de son esprit, assista passivement aux discussions déjà enjouées de ses camarades mieux réveillés, et à l’altercation entre un ancien de l’équipage -euh… Bob je crois, à moins qu’il ne s’appelle Mortimer…-, et le nouveau avec une large balafre sur la joue gauche dont l’albinos n’avait pas la moindre idée du nom. Bien qu’étant naturellement du côté du vétéran, parce que c’est bien connu, les anciens ont toujours raison, il le laissa se faire ridiculiser devant ses camarades qui s’esclaffèrent en le voyant voler à travers la table.

Eh bien, il y en a qui ont le sang chaud dès le matin.
Heinnn ? Et alors ?
Et alors, tu es sensé avoir un rôle à tenir, comme t’assurer que chacun fasse son boulot quand c’est son tour, et évite de se taper dessus, au risque de détruire le mobilier.
Ah, tu veux dire que je dois aller le sermonner ? Bon, je finis de manger d’abord.
De toute façon, il ne te prendra pas au sérieux si tu ne t’habilles pas avant, parce que ta couverture est très classe, mais…


***

De retour dans sa loge, le second prît le temps de faire ses ablutions –ce qui en soi est complètement inutile à préciser, car appartenant à la fois au naturel et à l’inintéressant, il ne convient d'en parler que si justement on ne les fait pas (seul un type complètement perché est capable de conter les aventures qu’il a eu avec sa brosse à dents), mais il est intéressant de constater qu’Ange n’utilise justement pas de brosse à dents, mais une spatule de bois avec laquelle il frotte ses dents pour les astiquer millimètre par millimètre, comme on le fait dans les pays ou, bien que les ustensiles de toilettes ne soient pas très développés, on accorde beaucoup d’importance à l’hygiène dentaire ; cela garantit une propreté inégalable, mais aussi un temps passé dans la salle de bain que seules les filles peuvent atteindre-. Cela fait, il alla sur le pont s’assurer du renouvellement des quarts, et c’est la qu’un groupe de matelots l’aborda, et le mit au courant à grand renfort de chuchotements et d'airs conspirateurs du secret qui animait le navire depuis le début de la journée.

Un anniversaire, cela lui rappelait de bons souvenirs : dans sa tribu, les jeunes dont on fêtait la naissance étaient saisis par surprise par leurs aînés, et trainés avec un bandeau sur les yeux, pieds et poings liés, jusqu’au beau milieu de la jungle. La, on les abandonnait avec une arme et de maigres provisions, et ils devaient se délivrer par eux même puis retrouver le chemin du village ; cela prenait généralement plusieurs jours. Il s’agissait de bons moment de plaisir qui étaient généralement attendus avec impatience. Surtout par les ainés.
Ici, le sauvage fut déçu d’apprendre que les anniversaires tels que l’entendaient la majorité des habitants du monde connu n’avait rien à voir avec une épreuve de survie.

- Hein ?! Tu voudrais qu’on abandonne le capitaine en pleine mer, avec seulement un pistolet, une cane à pêche, et une gourde ?! Tu plaisantes j’espère ! S’exclama un des pirates.
- Bah, c’est ça un anniversaire, non ? Vous voudriez faire quoi d’autre ?
- Hum, fit un second matelot, t’vois, un anniversaire c’t’un peu comme, hum,… une fête, okay ?
- Ah ? Bon. Alors expliquez-moi tout ça.

***

Quelques minutes plus tard, bien que n’ayant aucune expérience en la matière, Ange se retrouva en charge d’une partie de l’organisation. Déjà, il fallait un gâteau : un gros gros gros gâteau avec plein de crème. Le cuisinier, Ja…Jeu…, enfin nez-rouge, devrait pouvoir s’en charger, mais des fois qu’il aurait besoin d’un coup de main, l’albinos lui enverrait le premier venu. Ensuite ? Euh… un navire propre, déjà, c’est la moindre des choses, et des décorations de bon goût, c'est-à-dire choisies par quelqu’un d’autre que lui-même (d’autres membres de l’équipage s’étaient offerts de s’en occuper). Il faudrait aussi un banquet, parce que le gâteau c’est bien, mais ça ne remplit pas suffisamment l’estomac, un peu d’alcool parce qu’une fête de pirates sans alcool, c’est comme un soldat de la marine sans uniforme : ce n’est pas une vraie fête ! Sur les conseils d’un de ses camarades qui avait une tête à s’appeler, euh… Bill, il allait aussi falloir trouver une animation, comme des musiciens ou autre chose. Peut-être que si les filles de l’équipage se mettaient à danser en petite tenue, le capitaine serait content car il avait l’air d’aimer les femmes, mais Ange n’était pas convaincu.


Pour commencer, il me faut des candidats pour laver le pont. C’est à peu près la seule tâche qui ne sera pas suspecte si le capitaine sort de sa cabine.
Voyons voir… oh, là-bas, il y a quatre gusses qui semblent ne demander qu’à travailler pour Satoshi !


- Ahem… HEY ! Fe…Fénix, et toi, là, et toi aussi, avec le foulard sur la tête ; et puis le nouveau. Venez par ici.

Ah zut, c’est le type qui attaque les gens qui veulent le faire bosser.
Vas-y avec diplomatie alors, je ne tiens pas à commencer la journée par un vol plané.


- Dis-moi, -hum, c’est quoi ton nom déjà ?-, tu ne vas pas me jeter par-dessus bord si je te demande de faire une corvée ?
Bon, c’est l’anniversaire de Satoshi aujourd’hui –ah, vous le saviez déjà ?-, alors ce qu’il faudrait, c’est que le bateau soit impeccable.

Les quatre hommes commençaient probablement déjà à comprendre ce qu’on attendait d’eux, et Ange ajouta avec un grand sourire mi-amusé, mi-compatissant :
Donc, il me faudrait quatre gars motivés pour astiquer le pont : je compte sur vous !

Il aurait pu argumenter, faire semblant de les plaindre, ou au contraire prendre une grosse voix autoritaire, et ajouter que l’héroïsme commence par de petites tâches ingrates, que les autres travailleraient aussi et que lorsqu’on est nouveau dans un groupe il est normal d’en baver un peu pour se faire accepter, mais comme il lui paraissait naturel d’accepter un ordre, aussi peu gratifiant soit-il, le voleur ne voyait pas pourquoi les autres ne penseraient pas comme lui.
http://www.onepiece-requiem.net/t2799-ange-del-flo http://www.onepiece-requiem.net/t2862-fiche-d-ange-del-flo
avatar
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line - L'Île en Fête
♦ Équipage : Capitaine 1re flotte des Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Dim 18 Mar - 11:09

♪ Happy Birthday Sir ♪
....................................................................................................................................................................................................................................................................................
Cap'tain, vous avez quel âge ?? =D


La fête ça m'connait et plus particulièrement chez moi, à la Nouvelle Ohara. Dans ma jeunesse, mal grès mes trente années d'aujourd'hui, j’enchaînais bar sur bar et personne ne pouvait m'en arrêter. Je faisais la fête nuit et jour pour oublier les problèmes du quotidien, les emmerdes avec les gens de la ville ou encore mon maître d'arme. C'que j'veux aujourd'hui, c'est réalisé le meilleur anniversaire que le cap'tain n'aura jamais eu auparavant. C'est à lui que je dois la vie et je trouve normal de le récompenser chaque jour qui passe lorsque je suis à ses côtés. J'enverrais Satoshi au sommet s'il le faut et ce, qu'importe ce qui se passera ou ce qui se dressera sur ma route. Je ferais mon maximum pour ce modèle et son équipage les truands. Bref, 'y en a assez d'parler d'sentimentale hein ? Mais bon, ça fait comme même du bien... Je suis dans mes pensées avec les deux pirates que je viens d’interpeller quelques secondes avant, et v'là le second du navire, Ange, qui s'amène vers nous. L'ordre du jour ? Mettre un coup d'propre sur la pavillon et l'ensemble du rafiot. Rien d'plus facile. Je jette un regard mesquin aux deux matelots, regarde ensuite l'ensemble de l'équipage en pleine activité sur le pont et cri. - Allez debout bande larve faites moi le plaisir de faire de ce pont, le plus propre de tous ! - Je cri, mais assez fort pour que l'équipage m'entende et en même temps, pour ne pas que le son de ma voie atteigne la loge du cap'tain. Rien de plus normal si on veut lui préparer une bonne surprise. Les balais, les serpillières, les chiffons et autres ustensiles adepte au ménage étaient de sortis. Et ça frotte,ça frotte encore et encore, pour une propreté des plus belle. Car ♪ Mr Propre rend tout si propre ♪. Ceci dura bien un gros quart d'heure et à la fin, on avait une propreté nickel ! Je lâche mon balais et fais signe au second de donné de nouveaux ordres. Je m'approche de lui, et lui chuchote à l'oreille.

- Le Cap'tain aime la femme hein ? Alors on va lui en donné ! -

Direction la chambres des filles ! Le capitaine était adepte de la femme et il ne peut s'empêcher d'être des plus galant avec le gente féminine. Après j'le comprends un peu, ces créatures sont sans aucuns doutes les plus belles qui soient au monde. Curieusement, elles peuvent attirés n'importe quels hommes avec elles et ça, c'est bien problématique pour des personnes raide-dingue d'elles, comme par exemple, Satoshi. Mais pour son anniversaire, il aura l'droit aux plus belles de la bande, c'est-à-dire, toutes. Noriyaki a du gout et sait choisir le meilleur d'entre le meilleur. Je me rends alors au dortoir des femmes de l'équipage et allume la lumière. Non mais je rêve, elles sont encore entrain d'pioncés ! Faut pas s'foutre de la gueule du monde non plus !! - On s'lève mesdames, on a du pain sur la planche ! Vous savez ce que s'est aujourd'hui ? c'est l'anniversaire du capitaine... Alors vous allez m'faire le plaisir d'être les plus coquettes pour lui ! D'accord ? J'vous veux dans vos tenues les plus sexy et prêtes à mettre le feu au pont !- L'ordre est donné et avec moi, ça ne rigole pas ! Elles ont toutes intérêts à être là quand elles le devront car cette fêtes en l'honneur des je ne sais pas combien d'années du capitaine, c'est important pour moi et sans doute pour la totalité de l'équipage. J'vais maintenant faire un tour aux cuisines, tout se passe bien, la gâteau est en pleine réalisation et le buffet est presque fini. L'nez rouge fait du bon boulot !
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-valider http://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
avatar
Shimeru Den'pa

♦ Localisation : 52000
♦ Équipage : Les Truands

Feuille de personnage
Dorikis: 1663
Popularité: -78
Intégrité: -71

Lun 7 Mai - 17:05

Il traversa le navire de long en large pour ramasser toutes les réserves d'ampoules que le navires possédé, toutes les réserves de câblages et de fils électriques ainsi que toutes les espèces d'interrupteur aussi bizarroïdes les uns que les autres, ainsi il se constitua l'attirail d'un électricien et le boulot allez véritablement commencer. Rattachant les parties de câbles entre elles et classeant les ampoules selons leurs couleurs dans des sacs il fallait qu'il s'organise pour porter tout ce bazar organisé, sur ses épaules il enroula les centaines de mètres de câbles, avec deux sacs d'ampoules à chaques bras il avait de plus en plus de mal à garder l'équilibre, enfin il posa sur son chapeau le pied de biche qui allait lui servir à relier les circuits de l'éclairage à ceux du navires. Il réussit à avancer à travers les salles du sous-sol en se baissant, rampant ou en faisant d'autres acrobaties plus spectaculaire les unes que les autres selon lui, mais arriva le pire ! CE qui l'effrayer le plus depuis qu'il était sur le Lady Million, c'était sa bête cauchemardesque, sa phobie, autant dangereuse que ne serait un chat pour une souris ! Ses systèmes savaient qe la meilleure solutions était la fuite, mais l'anniversaire du capitaine était entre Den et ... l'escalier !

-Cette fois c'est toi ou moi !

Il regarda son ennemi quelques instants droit dans les yeux ... car oui il voyait les yeux de l'escalier ... puis respira profondément et posa le pilier sur la première marche, et le suivant sur la deuxième et le suivant sur la ... en fait la montée dura longtemps et avait une vitesse d'une marche par dizaines de secondes. Il avançait lentement mais sûrement ! Il se sentait retrouver des ailes lorsqu'il atteignit la moitié du trajet et releva fièrement la tête comme pour humilier son adversaire, qui le lui rendit au centuple ... car le pied de biche du haut-de-forme se mit à rouler alors que Shimeru relevait la tête ... il entendit le bâton métallique tomber sur l'escalier, mais quelle marche ? Même en tournant la tête sa vue était bloquée par le matériel qu'il portait à bout de bras. Une mine venait d'être posée à côté de lui et il ne savait pas où marchait pour l'éviter.

-C'est un sale coup que tu viens de me tendre mais je m'en sortirais et tu riras jaune !

Il exécuta la trajectoire qui lui semblait la plus adaptée : il recula. Pas de chance le pied de biche était tombé sur la marche derrière lui ...

BLANG BING BOUM CLONG BLAM

=====1 quart d'heure plus=====

Enfin arrivé sur le pont après avoir surmonté l'escalier Den'pa chercha du regard l'un des organisateurs de l'anniversaire, voyant Juusei qui conduisait un groupe de concubine comme on conduit un troupeau il se dit que c'était à lui qu'il fallait s'adresser. Il entama donc la discussion sur l'installation électrique, nota tous les points importants et dessina les plans d'installations.

-Cela vous convient-il camarade Juusei ? Si une quelconque modification vous vient à l'esprit c'est maintenant ou jamais car je vérouillerai mon système sur ce dessin.

Le plan étant maintenant terminé Shimeru s'activa à mettre en place les lumières.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1