AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Je veux marcher sur la lune, mais l'avouer c'est m'humilier

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 13 Mar 2012 - 20:57

Voilà la grande ligne droite finale arrivait, la fin du parcours, du moins sur cette mer bleue de South Blue. Dans quelques semaines, Shoma allait faire ses premiers pas sur la plus terrible de toutes les mers. Grandline ou plus souvent appeler, la mer de tous les périls. Son équipage était complet et il avait réussi à recruter en un an d'aventure tous les corps de métiers ainsi que des personnes pleines de talents, maintenant il ne lui manquait plus qu'une chose. Une chose indispensable afin de rejoindre Grandline et cette chose était un objet de navigation. Un Log pose. Il s'agit d'un objet rare et très difficile à trouver. Depuis qu'il s'était séparé de sa seconde, Shoma avait beau chercher, il n'avait pas réussi à mettre la main sur cet objet et alors qu'il comptait se résigner à se procurer cet objet, la chance lui sourit et il trouva une personne qui lui promis qu'il était capable de trouver l'objet de ses désirs.

L'homme en question avait une tête d'escroc, mais au point où il était, Shoma n'avait rien à perdre. S'il avait l'objet qu'il souhaitait, alors il lui donnerait de l'argent pour ses services et s'il ne s'agissait que d'un mensonge, alors comme beaucoup de personnes avant lui, il allait tous perdre et quitterait ce monde dans d'atroce souffrance. Après une brève discussion, Shoma accepta de lui donner cinq millions de berry plus un service personnel en échange du Log Pose. Le service en plus que lui demanda l'homme était un travail qui lui convenait. Il était taillé pour ce métier. Faire la peau à une petite troupe de voleur, pourquoi pas. Des cadavres, sa route en était parsemée, alors une bande de voleur en plus où en moins, qu'importe, du moment qu'il avait ce qu'il souhaitait.

Une fois le marché conclu, les deux hommes quittèrent la taverne où s'était passé les négociations afin de s'enfoncer dans les bas-fonds de la vile de Swancy. Swancy, une importante citée de South Blue. Cette ville, situé au royaume du Centaure est d'après de nombreuses rumeurs contrôlé par la révolution. Organisme qui tente par tous les moyens de renverser le Gouvernement Mondial. Même si ces rumeurs sont nombreuses, les traces d'activités antigouvernemental n'était pas facile à déceler, mais pour une personne qui s'y connait bien, cette ville constitue une véritable mine d'or. Après une bonne dizaine de minutes marche à travers les quartiers sombres de la citée, les deux hommes arrivèrent au niveau d'une bouche d'égout. Après avoir frappé contre le mur situé près de la bouche dégout, un homme fit son apparition et posa une question à celui qui l'avait appelé. Après avoir montré pattes blanches, l'homme appuya sur un bouton qui débloqua la plaque sur le sol.

Alors que les deux hommes s'enfoncèrent sous terre, la plaque se referma avant de laisser les deux hommes dans le noir. Surpris, Shoma se tourna afin de faire face à cette plaque qui venait de les enfermer sous terre et, alors qu'il allait faire sauter cette plaque afin de laisser sa porte de sortie ouverte, son hôte l'en empêcha en lui tirant le bras. La plaque était une sécurité qui garantissait une certaine sécurité aux habitants des souterrains et toutes les personnes qui menaçaient leur monde serait considéré comme un ennemi et un espion du gouvernement, ce qui condamnerait cette personne à la peine de mort. Conscient des enjeux, Shoma accepta les conditions de son partenaire et suivi ce dernier dans des galeries sombres où il ne faisait pas bon d'avoir un nez sensible aux mauvaises odeurs. Après cinq minutes dans le noir, les deux hommes arrivèrent au niveau d'un grand mur. Il s'agissait d'un cul de sac. Ne pouvant plus avancer, Shoma attrapa celui qui l'avait conduit ici et le menaça de le tuer, s'il s'était joué de lui. Bien que connaissant qui il avait en face de lui, l'homme lui demanda de patienter encore un peu. Ils n'étaient pas perdus, mais bien à l'endroit où se passait tous les échanges illégaux de la ville.

Devant le regard sérieux de son camarade, Shoma décida de calmer ses nerfs et de lui laisser sa chance. Une fois au sol, l'homme se releva et frappa plusieurs fois contre le mur avant de ramasser la seule pierre qui se trouvait sur le sol et l'enfoncer sur un autre mur. Une fois la pierre dans le trou, un mécanisme se déclencha et le mur laissa place à une fente qui ressemblait à une porte de pierre. Une porte, une de plus, visiblement, seul des personnes qui connaissaient ce lieu pouvait y avoir accès. Dans la porte de pierre, une petite fenêtre apparu et un homme montra ses yeux avant de demander de nouveau un code.

Visiblement ce lieu devait vraiment être important pour avoir un tel dispositif de sécurité. Une fois de plus, le camarade du pirate s'approcha de la fente et donna le bon mot de passe, ce qui leur permit d'entrer dans l'entre d'un marché parallèle. Une fois à l'intérieur, l'homme lui expliqua qu'il se trouvait dans le plus grand marché souterrain de la ville. Que celui-ci s'étendait sur plusieurs kilomètres et qu'il était possible de trouver tous ce dont il voulait. Ici il n'y avait qu'une seule règle, le Berry est roi. Voleur, brigands, révolutionnaires, ici, tout le monde était frère. Même s'ils étaient tous frère, la concurrence qui règnent entre vendeur est tel que parfois certains sont obligés de plier bagage, c'était d'ailleurs le cas de ce cher voleur qui venait de retrouver les souterrains, alors qu'il n'osait plus y mettre les pieds depuis trois semaines.


Dernière édition par Mantle Shoma le Mar 13 Mar 2012 - 23:05, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 13 Mar 2012 - 22:25

Une fois à l'intérieur du marché souterrain, Shoma ne savait plus où donner de l'attention. Le voleur ne lui avait pas menti, il était vraiment capable de le conduire dans un lieu où tout pouvait se vendre et s'acheter. Alors qu'il suivait son guide, le regard du capitaine pirate se posa sur ce qui semblait être des défenses géantes de pachyderme. Longue de plusieurs mètres, elles devaient provenir d'un animal de plusieurs tonnes. Le voleur posa sa main sur l'épaule de Shoma avant de lui dire qu'il s'agissait de défense appartenant à des éléphants royaux, une race rare d'éléphant, très proche du mammouth et qui ne vivait que sur les mers de Grandine. Des défenses en ivoire pur, une chose rare et qui avait beaucoup de valeur. Le propriétaire de cette oeuvre de la nature demanda une bonne dizaine de million au pirate s'il était intéressé par un tel trésor. Il est vrai qu'ajouter un tel artéfact à son armoire de trésor pouvait être intéressant, mais voilà, il n'avait pas suivi le voleur depuis la taverne jusqu'au souterrain pour un trésor qu'il n'avait aucune utilité. Ce qu'il recherchait était quelque chose d'aussi rare, mais plus petit.

Après quelques minutes à regarder la marchandise que proposait un premier marchand, Shoma suivi son hôte. Celui-ci savait où il se dirigea et après plusieurs intersections, les deux hommes se retrouvèrent sur le stand d'un homme qui n'avait plus qu'un œil. Curieux, Shoma lui demanda où se trouvait le second. Après un moment, le vendeur se mit à rire avant de lui répondre, qu'il l'avait perdu en tentant de voler un riche noble durant sa jeunesse. En plus d'un œil, l'homme n'avait que huit doigts et avant que Shoma ne lui demande comment il les avait perdus, il lui dit qu'à force d'être trop curieux, il avait dû le payer de son propre corps. Un message pour un homme qui aimait poser des questions ? Si ce n'était pas le cas, l'homme cachait bien son jeu.

Voyant que les deux hommes s'appréciaient au plus haut point, le voleur posa une question et demanda où il pouvait trouver une certaine personne. Le nom de la personne qu'il cherchait était inconnu pour le pirate. Le marchand lui répondit par un sourire avant de lui répondre que rien n'était gratuit dans ce monde. L'homme lâcha une bourse sur sa table et après avoir compté combien il y avait dans cette bouse, le marchand lui dit de le suivre à l'intérieur de sa tante et ordonna à Shoma de rester devant afin de surveiller son commerce. Cette fois, s'en était trop, Shoma n'avait pas suivi le voleur afin de finir assistant marchand, il était venu ici dans un but précis et en attrapant fermement le bras de son camarade, il lui fit comprendre, qu'il n'allait pas attendre plus longtemps. Devant l'impatience de son client, le voleur lui demanda quelques minutes et après il lui donnerait ce dont il était venu chercher.

Trois minutes plus tard, le voleur et le marchand sortirent de la tante. Maintenant qu'il avait obtenu ce qu'il voulait, le voleur demanda au pirate d'honorer sa parole en une fois qu'il lui aurait donné l'objet de sa quête. D'un mouvement de tête, Shoma lui confirma qu'il ne trahirait pas sa parole. Les deux hommes se dirigèrent vers un lieu plus reculé du marché. Après avoir arrosé un garde d'un bon millier de berry, les deux hommes passèrent dans une autre salle. Dans celle-ci, les articles en vente étaient d'un tout autre niveau. Bombe capable de faire exploser un quartier, plan de base de la marine et bien d'autres articles qui n'auraient jamais dû sortir du lieu où ils étaient entreposés. Avant de poursuivre leur périple, le voleur lui expliqua la raison pour laquelle il n'était plus revenu ici depuis plusieurs semaines. Avant de prendre la fuite, le petit malin avait dérobé à un autre groupe de voleur un log pose qu'ils mettaient en vente, depuis ce jour, il était recherche par les voleurs, mais ce qu'ils ne savaient pas, c'était qu'il avait eu le temps de planquer le log pose ici-même dans une planque qu'il était le seul à connaître.

Maintenant qu'il avait trouvé un acheteur pour l'objet et que ce même acheteur était capable de venir à bout de ses poursuivants, il n'avait plus de raisons de rester dans l'ombre et pouvait revenir dans les souterrains. Dans cette affaire, Shoma était clairement utilisé comme nettoyeur, mais ce n'était pas grave, il n'était plus qu'à deux doigts de la fin de son périple. Après quelques acrobaties sur des poutres, Shoma et son nouvel ami voleur, arrivèrent au niveau d'une petite faille dans le mur. Il est vrai que trouver cette cachette était impossible si on ne savait pas où chercher. L'homme enfonça sa main et en retira un objet enroulé dans un bout de chiffon. Une fois extrait du mur, il retira le chiffon et présenta au pirate l'objet qu'il désirait, un véritable log pose, un objet indispensable pour toutes les personnes qui souhaitent se rendre sur Grandline.

Alors qu'il allait récupérer son bien, un couteau fendit l'air et se dirigea en direction du voleur. Afin de ne pas prendre le risque de voir son log abîmé par le projectile, Shoma se mit entre la cible et le poignard. La lame entra dans son bras. Il était blessé, mais son log pose était intacte. Retirant la lame de son corps, Shoma vit que celle-ci était de couleur bleue. Le poignard était empoisonné et en s'interposant, Shoma venait de se voir infecté. Ne sachant pas quel poison utilisait ses assaillants, il garda la lame avec lui afin de trouver un antidote, une fois qu'il se serait débarrassé des déchets qui venaient de faire leur apparition.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 13 Mar 2012 - 23:15

Comment avait-il fait pour les trouver, Shoma ne le savait pas, mais en l'attaquant, ils venaient se jeter dans la gueule du loup. En voyant la bande de voleur le trouver, l'ami du pirate les pointa du doigt et confia à Shoma qu'il n'avait plus besoin de chercher, que les personnes qu'il devait exécuter étaient les cinq hommes qui se trouvaient devant lui en contre-bas. Maintenant qu'il savait à qui il avait à faire, Shoma sauta en contre-bas et ordonna à celui qui détenait son log pose de ne pas fuir, sous peine de subit le même sort que ces ennemis. Une fois face à face, Shoma préféra laisser son arme dans son fourreau. Les hommes qui se battent en utilisant du poison n'étaient même pas digne de mourir sous le coup de sa lame. Ils n'étaient que des lâches.

Le premier à se lancer dans le combat ne fut pas le pirate qui voulait en découdre pour la lame qu'il avait reçu, mais bien deux des voleurs. Les deux hommes en question étaient armés d'une chaîne. Bizarrement, cette situation lui rappelait un combat qu'il avait mené il y a déjà longtemps de cela contre deux commandant de la marine. Bien sûr, les deux commandants en question étaient de véritable adversaire, un duo puissant et redoutable qui avaient raté de peu de lui prendre la vie, mais malheureusement, c'était lui qui en sortit gagnant du combat. De ce combat, Shoma en avait appris beaucoup, il savait parfaitement comment venir à bout d'adversaire qui se croyaient en sécurité, car ils attaquaient de manière synchronisé.

Alors que les deux hommes approchaient de lui, le jeune capitaine sauta en l'air, évitant ainsi une attaque frontale. Avec le poignard qu'il avait gardé, il le lança en direction de l'un de ses adversaires. Afin de se protéger, celui-ci était obligé d'utiliser sa chaîne, ce qui était un inconvénient pour l'autre qui se trouvait de l'autre côté de la chaîne. Réaction immédiate, le couteau fut contré, mais la tête de l'autre fut enfoncée dans le sol. Shoma n'était pas simplement fort. Combat après combat, il était devenu bien plus rapide, plus rapide en tout cas que de simples voleurs. Un adversaire de moins et ce n'était que le début. Utilisant le bout de chaîne dont se servait sa première victime, Shoma tira dans sa direction celui qui avait éviter le poignard. Niveau de force également supérieur, l'homme voltigea dans sa direction tel un vulgaire crayon lancer par un étudiant. Une fois à bonne distance, Shoma utilisa sa propre arme afin d'en finir avec lui. Enroulant la chaîne autour de son cou, il lui sépara la tête du tronc avant de laisser tomber les deux parties sur le sol.

Alors qu'il venait de venir à bout de deux adversaires, Shoma senti son bras blesser devenir lourd. Aucun doute, il s'agissait du poison de la lame. Avant que celui-ci ne lui soit fatal, il devait en finir vite. Voyant que deux de leur camarade tombèrent au combat, les trois voleurs sortirent à leur tour leur arme. Ils avaient braver ciel et terre afin de voler cet objet, ils n'allaient pas baisser les bras, alors qu'ils avaient enfin retrouvé leur bien. Armé de double lames, les trois hommes s'élancèrent sur le pirate blesser. L'un d'eux remarqua que le bras du pirate commençait à être lourd à cause du poison et en informa ses amis. Pour se le faire plus facilement, les voleurs attaquaient Shoma en essayant de placer leurs attaques du côté du bras blesser. S'ils vouaient le vaincre, ils allaient devoir utiliser l'environnement, mais également les ouvertures à leur disposition. Ainsi ils en finiraient plus rapidement. Même s'il leur était supérieur, en ayant un flan sans protection, il allait devoir s'appliquer afin de tuer ses adversaires.

Afin de s'habituer au nouveau poids de son bras, Shoma opta pour l'esquive. Tant qu'il se faisait autant attaquer et qu'il n'avait pas maîtrisé le handicap de son bras, il se devait d'éviter les attaques qui pleuvaient sur lui. A force d'éviter les coups, il se fit blesser à de nombreuses reprises, mais rien de grave. Une fois qu'il comprit comment réagir, il se mit à contre-attaquer. Pour cela, il laissait à chaque fois ses adversaires attaquer et entre deux attaques, il en profitait afin de frapper en utilisant sa vitesse. Les coups étaient moins puissant qu'une lame, mais en plaçant de petits coups dans des points vitaux, il arriva à renverser la vapeur.

Une fois débarrassée de ses adversaires, Shoma chercha celui qui lui devait un log pose, mais en levant, la tête, il remarqua que le voleur lui avait fait faux bond et avait disparu. Enerver comme jamais, Shoma rebroussa chemin et fonça en direction de la tante où le voleur était venu avec lui plutôt. Attrapant le vieil homme par la gorge, Shoma lui ordonna de parler et de lui dire où se trouvait l'homme avec qui il était venu plutôt. Alors que l'homme se laissait aller à la mort, une aiguille s'enfonça dans le bras du pirate. En tournant la tête en direction de la personne qui venait de lui injecter un liquide dans le bras, le visage du voleur fut la dernière chose que Shoma vit avant de tomber au sol. Quelques minutes plus tard, le jeune capitaine se réveille sur un sofa. Son bras était bandé et le voleur assis en face de lui en train de manger une pomme.

Déjà victime du poison des voleurs, l'homme qui avait entraîné le pirate dans les bas-fonds avaient quitté le lieu de la bataille afin de récupérer un antidote et ainsi lui sauver la vie. L'homme n'avait pas fait cela de bon cœur, il n'était pas aussi gentil. En lui sauvant la vie, il espérait bien obtenir un petit plus. L'homme donna au pirate ce qu'il souhaitait et lui demanda comme convenu la somme d'argent qu'il voulait pour le log pose ainsi que pour un petit bonus pour sa vie. Shoma avait donné sa parole pour l'argent du Log, mais n'avait jamais accepté de payer un supplément. D'ailleurs, il ne lui avait jamais demandé de l'aide. Au contraire, c'était à lui de lui donner de l'argent pour l'avoir protégé du poignard qui lui était destiné. N'ayant pas un telle somme sur lui, Shoma demanda au vendeur de venir avec lui, il avait l'argent, mais celui-ci se trouvait à l'extérieur.

Une fois en dehors du complexe souterrain, les deux hommes honorèrent leur parole et se séparèrent. Maintenant qu'il avait tout ce qu'il lui fallait pour naviguer sur Grandline, Shoma pouvait enfin se rendre au rendez-vous qu'il avait lui-même fixer à ses nakamas.




FIN
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1