AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Outlaw & Soldier [Ryuuku]

Invité
Invité


Sam 8 Jan - 14:10

Musique d'Ambiance - Leviathan Incident

L'orage avait commencé. Le vent se fit soudainement plus intense, plus dangereux et la pluie continuait de battre le pont. Les marines devaient être pour la plupart rentrés à l'intérieur, à garder le mastodonte de métal selon leurs ordres.
Dylaï venait de sortir sur le pont peu après que Satoshi soit entré. Il devait trouver un moyen d'accéder aux quartiers d'officiers pour récupérer le Suna Suna no Mi... il fronça les sourcils lorsqu'il vit les corps de marines au sol, inconscient.
Il n'était pas seul.

Il déduit cela rapidement en observant discrètement les évanouis. Quelqu'un d'autre se trouvait ici et était lui aussi contre la Marine... où bien étaient-ils plusieurs. Il ne savait pas. Quoiqu'il en soit, s'ils pouvaient se faire remarquer, cela permettrait à Dylaï de récupérer son fruit du démon et de quitter cet endroit rapidement. Il faudrait agir au bon moment... ça allait être risqué, très risqué. Les chances d'aller en prison étaient très élevés... mais il ne pouvait pas abandonner le précieux héritage de Cortez.
Prenant une des nombreuses portes du pont, le criminel se retrouva dans une série de couloirs silencieux. Marchant d'un pas extrêmement léger, il concentra son énergie dans ses oreilles, prêt à sentir le moindre son s'approchant de lui.

Cela ne dura pas longtemps. Il entendit des bruits de combat étouffés mais qui devaient se trouver au même étage que lui, ou bien au dessus.
Il se cacha dans l'obscurité lorsqu'il sentit un groupe de marines foncer dans un des nombreux couloirs. Ils devaient être occupés avec un des intrus... bien ! Au moins, cela pouvait laisser le chemin libre. Il fallait juste éviter de se faire repérer. Il continua son avancée dans le vaisseau, à la recherche du dirigeant... qui devait avoir obtenu le fruit depuis lors.

Evitant les éventuels passages de marine, il continua de visiter les couloirs du Leviathan. Il se demandait combien de temps il restait avant que les autres intrus aient accompli leurs objectifs. Il devait se dépêcher de trouver la bonne cabine.
Il se retrouva face à face avec un marine.

Il ne l'avait pas entendu, peut-être restait-il là depuis longtemps, il ne le savait pas. La seule chose qu'il savait est que ce n'était pas un marine banal, un soldat peu puissant. Non, il sentait une aura qui n'avait rien à voir avec Kazuaki, peut-être un des officiers chargés du navire. Il n'était pas à sous-estimer, et un combat contre lui serait très ardu.
Sans rien dire, il resta immobile, observant cet inconnu, attendant le moindre geste de sa part. Une parole... démarrer le combat maintenant était une mauvaise idée, l'initiative ne commençait jamais bien, jamais.
avatar
Ryuuku Gakuen

♦ Localisation : Par là
♦ Équipage : Sea Wolfs

Feuille de personnage
Dorikis: 3552
Popularité: 380
Intégrité: 464

Sam 8 Jan - 17:37

Sombre, pluvieux. Les deux adjectifs, qui étaient de rigueur ici en ce moment. Ryuuku ne savait pas où aller. N'ayant reçu aucun ordre, il ne savait pas quoi faire. Autonome, il se dirigea vers le pont. Mais deux hommes partaient dans la direction opposée. Ryuuku les arrêta, et leur ordonna de retourner au combat, et de leur donner ce coffre.

Un très joli coffre, qui semblait ancien. Renfermant un fruit. Sûrement un fruit du démon en fonction de sa forme. Ryuuku en était presque certain. Il retourna dans sa cabine. Les bruits de combats étaient maintenant beaucoup plus loin. Ryuuku n'aurait plus à s'en soucier. Mais un autre bruit, un tout petit son se faisait entendre.

Des bruits de pas. Un homme marchait, le plus silencieusement possible. Aucun doute, ce n'était pas un marine. Ils étaient tous au combat maintenant. Ryuuku prit le coffre, et le posa sans précautions sur son lit. Si le destin l'avait voulu, Ryuuku le poserait là. Tout simplement, à cause de ce bruit. Ryuuku sortit, avec un silence indéniable, sans même refermer la porte.

Il se déplaça en silence. Attendit à une intersection, que seulement quand elle était tournée, on pouvait distinguer ce qui se trouvait de l'autre côté. Les bruits, presque de velours, ne se faisaient presque pas entendre. On aurait dit, qu'une souris marchait très lentement. Mais ce n'était pas une souris.

Quand un homme encapuchonné passa l'intersection, il se stoppa net. Ryuuku était déjà prêt à regarder son nouveau correspondant. Mais l'autre pas. Ryuuku savait déjà quoi faire, et en profita pour déstabiliser son interlocuteur. Celui-ci, semblait très calme. On ne voyait qu'une partie de son visage.

Mais cet homme, semblait avoir une idée derrière la tête. Il n'était pas le faiseur de tous ces troubles. Il venait juste récupérer quelque chose. Et Ryuuku, savait déjà quoi. Pour essayer de le déstabiliser encore plus, Ryuuku lui posa quelques questions.


-Je ne sais pas qui tu es. Dis-moi ton nom. Je n'ai encore aucune raison de t'arrêter, mais je veux aussi savoir pourquoi tu es ici. Mais surtout, quel est cet objet qui se trouve dans cette boîte, et que représente il pour toi, pour que tu puisses mettre ta liberté en danger ?

L'homme devant lui réfléchissait. Ryuuku n'aimait pas vraiment ça. Mais il ne préférait pas engager le combat. Juste regarder cet homme, et comment il réagirait. Et qu'est-ce qu'il allait répondre. Plusieurs réponses lui permettrait de récupérer son objet. D'autres, lui promettent la prison.

-Réponds moi plus vite. Il y a du grabuge plus loin. Je devrais normalement m'en occuper. Alors dépêche-toi, je veux une réponse claire, et précise.

Ryuuku était dur, mais il voulait être impartial. Ryuuku voulait de la sincérité, pas quelque chose de tout préparé. Mais l'homme en face de lui parla.
http://www.onepiece-requiem.net/t99-rp-donwload-100-100-ryuuku-gakuenhttp://www.onepiece-requiem.net/t146-ryuuku-no-fiche
Invité
Invité


Sam 8 Jan - 19:14

Il ne semblait pas spécialement disposé à combattre. C'était une bonne chose, si l'affrontement n'était pas une fatalité mais le résultat de décisions longuement réfléchies. En observant attentivement son interlocuteur, il voyait un homme plutôt fin, long, à la mine mystérieuse mais trahissant une certaine rigueur, aux cheveux noirs et aux yeux bleus foncés. Son aura, comme remarqué plus tôt, était beaucoup plus grande et puissante que chaque ennemi que Dylaï avait affronté.

"Mais surtout, quel est cet objet qui se trouve dans cette boîte, et que représente il pour toi, pour que tu puisses mettre ta liberté en danger ?"

Et il savait.
Il semblait déjà au courant des intentions de Dylaï pour récupérer le coffre de Cortez. Il savait pourquoi il s'infiltrait dans le Leviathan en cette soirée, prenant des risques incroyables. Le hors-la-loi réfléchit. S'il posait ses questions, c'est qu'il avait une arrière pensée, une interrogation... il ne savait pas quelle décision prendre au sujet de l'homme masqué. Celui-ci avait une petite idée derrière le sujet : si de quelque manière que ce soit il pouvait être lié au foutoir qui se produisait maintenant sur le vaisseau, alors il y aura un combat pour qu'il soit arrêté.

Le marine pressa Dylaï de réponses à cause du combat qui se déroulait. L'homme au foulard comprit qu'il était totalement inutile de tenter de masquer la vérité d'une manière quelconque. Il parla, de sa voix calme et grave :


"Le fruit du démon à l'intérieur de ce coffre est ni plus ni moins l'héritage d'un homme que je considérais comme un maître, un ami et le père que je n'ai jamais eu."

Il fit une pause, se mit à regarder avec intensité le gardien de l'ordre et poursuivit :

"Mon nom est Dylaï Ruken. Et ce fruit est extrêmement important pour moi. Mon objectif de base était de le récupérer ici-même avant de m'enfuir de Shell Island. Une entreprise extrêmement risquée et n'ayant aucune chance de réussir... mais je n'avais pas prévu ce que nous entendons maintenant."

Il fit un geste de la tête, désignant d'où venaient probablement les bruits de combat.

"Je ne sais pas qui est celui ou qui sont ceux qui s'occupent de l'attaque mais ils m'ont permis d'obtenir une diversion... qui n'a pas duré longtemps."

Il haussa les épaules. Il y eut un certain silence avant que Dylaï se remette à parler d'une voix beaucoup plus grave et sérieuse.

"Je vais être simple. Je veux le fruit. Dès son obtention, je quitterais le vaisseau et prendrait un bateau une fois la tempête tombée sans intervenir dans vos affaires. Et pour l'avoir, je suis prêt à toute possibilité, même la plus regrettable."

Le ton n'était pas menaçant et montrait même de la peine. Le combat était une alternative qu'il n'appréciait pas vraiment, mais il savait que si c'était par là qu'il devait passer pour réobtenir son héritage...
... alors il n'hésiterait pas.
avatar
Ryuuku Gakuen

♦ Localisation : Par là
♦ Équipage : Sea Wolfs

Feuille de personnage
Dorikis: 3552
Popularité: 380
Intégrité: 464

Dim 9 Jan - 14:33

Il regarda Ryuuku intensément dans le yeux. Il avait un de ces crans, une force juste dans le regard. Peut-être juste parce que l'on ne voyait pas le reste du visage. Ou alors parce que tout simplement, on savait qu'il voulait récupérer cet objet. Il dit même à Ryuuku beaucoup.

"Mon nom est Dylaï Ruken. Et ce fruit est extrêmement important pour moi. ... mais je n'avais pas prévu ce que nous entendons maintenant."

Il n'était donc pas là pour tout ces troubles, bien comme le pensait Ryuuku, pour cet objet. Ryuuku le laissa parler. Il disait vrai, il disait ce qu'il pensait. En tout cas, c'est ce que Ryuuku pensait de cet homme.

"Je vais être simple. Je veux le fruit. Et pour l'avoir, je suis prêt à toute possibilité, même la plus regrettable."

Ces deux phrases convainquèrent Ryuuku. Quelqu'un de confiance, mais prêt à tout. Ryuuku devrait rester sur ses gardes. Mais il para le plus simplement possible. Plus de temps à perdre. Si le colonel Toji avait déjà tué tout les fouteurs de trouble, Ryuuku pourrait regretter ce qu'il allait faire. Ryuuku se tourna, et lui parla de dos en avançant.

-Suis moi. Je vais te le rendre. Mais pas gratuitement. L'argent ne m'intéresse pas, mais d'abord, viens jusqu'à ma cabine. Là où se trouve ton objet, pour lequel tu serais prêt à me tuer n'est-ce pas ?

Ils marchèrent dans les couloirs, avec un lourd silence. Maintenant qu'ils se rapprochaient de sa cabine, le bruit des combats n'étaient plus. Les pas n'étaient pas légers, ils étaient brefs. Cet homme suivait donc Ryuuku. Arrivé à sa cabine, Ryuuku parla.

-Ton objet est dans ton coffre, tu peux vérifier. Prends le, et va. Pourquoi ? Tu n'as rien fais de mal, on ta prit ton objet. Je voudrais juste que tu me montres de quoi tu es capable. Frappe moi dans la paume de ma main. Comme ça, je pourrais me souvenir de toi. Quand tu repartiras, fais attention à ne croiser personne. Je ne pourrais te défendre.

Ryuuku l'avait regardé droit dans les yeux. Cette frappe dans la main, était un test de confiance. Si il le frappait autre part, Ryuuku l'arrêtait, si il frappait dans sa paume, il pouvait partir, mais s'il prenait sa main en guise de remerciement, Ryuuku le reconnaîtrait comme plus qu'un homme normal. Plus qu'un homme qui vient rechercher son objet; un homme qui réfléchit à son avenir, tout en réfléchissant au présent.
http://www.onepiece-requiem.net/t99-rp-donwload-100-100-ryuuku-gakuenhttp://www.onepiece-requiem.net/t146-ryuuku-no-fiche
Invité
Invité


Lun 10 Jan - 22:56

Il acceptait de lui rendre. Cette décision fut la première chose qui surprit Dylaï. Il le suivit, tout en fronçant les sourcils : il voulait donc le lui redonner, sans tenter de l'arrêter ? Il était responsable de pas mal d'ennuis, il avait été arrêté pour les crimes dont il était coupable et pourtant cet officier de marine décidait de le laisser en paix et de lui redonner le précieux artefact.
Il pensa au début que c'était un piège, puis écarta la possibilité : il y avait de meilleures méthodes pour lui afin de surprendre et aurait pu l'attaquer dans ce couloir-même. Mais il ne le faisait pas. De plus, quelque chose d'étrange poussait Dylaï, lui qui était quelqu'un de rationnel, à lui faire confiance.

Ils étaient dans sa cabine.
Le marine lui donna le coffre et Dylaï put bien voir le Suna Suna no Mi avant de le ranger dans ses larges vêtements. En échange de ce cadeau... le militaire lui présenta sa paume et le somma de le frapper.
Rituel étrange, n'est-ce pas ? Pourtant, le guerrier masqué se contenta de hocher la tête, il savait déjà la signification de tout ceci.


"Je ne le retiendrais pas."

Se contenta-t-il de dire avant de se mettre dans un état d'extrême concentration, toute son énergie concentrée sur un point minuscule de son poing. La tension devint soudainement palpable et les veines de Dylaï se tendirent.

"Crépuscule."

Son poing partit à une folle vitesse et percuta la paume de son interlocuteur avec une force au point qu'une onde de choc se propagea dans la pièce, soulevant un peu de vent. Malgré la puissance du coup, le soldat réussit à tenir, prouvant encore une fois sa puissance.

"Tu es quelqu'un de particulier."

Dylaï lui dit ceci en se relevant, reprenant son air calme et sérieux.

"Néanmoins, je ne saurais jamais comment te remercier... nous reverrons-nous un jour peut-être ? Ce sont des gens comme toi qui m'intéressent."

Il se retourna, le coffre caché dans ses vêtements, et adressa un geste d'ultime au revoir à sa rencontre avant de courir vers le pont, dans le but de disparaître dans les ténèbres.
avatar
Ryuuku Gakuen

♦ Localisation : Par là
♦ Équipage : Sea Wolfs

Feuille de personnage
Dorikis: 3552
Popularité: 380
Intégrité: 464

Mer 12 Jan - 15:28

"Je ne le retiendrais pas."

Heureusement, Ryuuku savait encaisser les coups, les donner était plus son point faible...

"Crépuscule."

Sûrement le nom de sa technique, il frappa. Fort, presque trop pour quelqu'un de simple comme lui. Ryuuku se rappela son visage. Il était en fait recherché, mais l'arrêter était trop tard. La parole de Ryuuku ne changeait jamais. L'autre parla, pendant que Ryuuku était dans ses pensées.

"Tu es quelqu'un de particulier."

Cela fit plaisir à Ryuuku. Il méritait de récupérer son coffre. Il ne partait pas comme ça sans rien dire, la gêne dans le dos. Et il termina par dire :

"Néanmoins, je ne saurais jamais comment te remercier... nous reverrons-nous un jour peut-être ? Ce sont des gens comme toi qui m'intéressent."

Ryuuku voulut lui répondre la même chose. Une personne si simple comme lui, ne cherchant pas à battre Ryuuku, juste lui montrer de quoi il est fait. Tout ça était bien beau. Notre homme partit ensuite, Ryuuku le regarda dans le couloir, il n'y avait aucune expression sur les deux visages. Ryuuku regardait sa démarche, pour toujours se souvenir de la démarche de cette personne.

Elle ne courait pas. Ryuuku si, il passa à côté, l'autre s'était arrêté, pensant à une ruse. Ryuuku ne dit mot, leur destin n'était plus mêlé pour le moment, maintenant Ryuuku devait aller voir autre part sur le bateau... Il y avait donc encore du bruit...
http://www.onepiece-requiem.net/t99-rp-donwload-100-100-ryuuku-gakuenhttp://www.onepiece-requiem.net/t146-ryuuku-no-fiche
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1