AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

[FB] Quand le rideau se lève

Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Les Précieuses, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 7902
Popularité: -1015
Intégrité: -808

Sam 28 Avr 2012 - 23:16

Jeu: Aucun, je reste tout simplement moi-même. Donc, je suis Aoi D. Nakajima
[FB] Quand le rideau se lève Fille-feu-3154904288

22 mai 1622

20h45
Et voilà, le dernier acte en cours d’exécution. Il restait encore un petit quart heure. Et d'ici cinq minute, mon personnage devra mourir. Ah, ça faisait longtemps que je n'avais pas jouée de pièce aussi émouvante et à la fois tragique! Je passais une bonne soirée, il y avait énormément de monde pour me voir... Enfin, je palais de l’œuvre. Une histoire d'un amour impossible. Mais comment ce genre d'aventure pouvait intéresser autant de monde? Ça devait être les habitants du royaume de Luvneel. Je ne cherchais pas à comprendre. En tout cas, j'avais des berrys qui m'attendaient tout à l'heure.

Je séjournais tranquillement dans ce pays pour être un peu tranquille. Je montais en popularité, car ce n'était pas la première fois que j’excitais des rôles, ici. Je passais du bon temps avec mes enfants et mes amis. Tout allait pour le mieux. Rien de plus relaxant de se retrouver soi-même. Jouer le rôles d'un individu qui n'était pas vous, n'était pas aussi facile de changer de robe. Cela pouvait avoir des conséquences fâcheuses, si on me démasquait ou autre problème du genre. Quoi qu'il en était, je ne me faisais pas chier dans cette petite période.

Pendant que mon collègue parlait, j'observais la foule d'un œil. J'avais halte de finir. Non pas pour me débarrasser de ça, mais pour me reposer un peu. Je ne comptais même pas aller boire un coup dans un bar. Je ne voulais pas m'amusais pour ce soir. Comme ça, Ichimaru et Yumi pourront profiter un peu de moi. Ils n'aimaient pas trop que je partes seule comme ça dans la journée alors que j'avais mile et une occasion de rester avec eux. Les pauvres, je les comprends.

Au première rang, je pouvais aisément voir de là où je me situais, un jeune homme pour le moins étrange. Du moins, c'était comme cela que je le ressentais. Depuis le premier acte, il ne regardait que moi. Pervers ou admiration? J'avais l'habitude de ce genre de comportant avec les clients, ce n'étais pas la première fois. Encore, je n'étais même pas sûre, qu'il soit majeur. Sinon, il y aurait matière à quelques choses... On verra bien quand je sortirais des coulisses. J'emprunterais le grand hall...


Dernière édition par Aoi D. Nakajima le Lun 7 Mai 2012 - 16:56, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Lun 7 Mai 2012 - 9:25

♪ Oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi, oi ♪

Cette actrice était douée. Très douée. Depuis le début de la pièce elle avait sut jouer un bon rôle. Un grand rôle. Manifestement la femme disposait d'un talent certain pour jouer un personnage. Elle avait sa place dans la pègre.

TnT ne lui proposerait cependant pas de rentrer dans son groupe très fermé. Même Manuel ne connaissait pas l'existence de ses hommes d'élite. Ce n'était pas une actrice, aussi talentueuse soit elle qui irait avec lui. Enfin... Pas pour le moment du moins. Il avait d'autres priorités, d'autres réussites à accomplir avant que l'a présence d'une telle femme soit indispensable. Et puis, juste derrière lui, il y avait trop d'hommes qui pourrait mentionner son existence.

Cela dit, il fallait qu'il retienne l'existence de cette actrice. Elle était douée, elle était charmante, elle était...

♪ Oh you touch my Tralala ♪

...Sacrément bonne !

C'était l'archétype de la donzelle que tout le monde voulait dans son lit, le genre que tu pouvais pas lâcher des yeux tellement qu'elle activait ta libido. Même ses yeux donnaient envie de lui sauter dessus. Rouge, la couleur de la passion et du désir. Puis sa tenue de scène... Hum ! Elle soulignait parfaitement la courbe de ses hanches et de son buste. On voyait la chaire juste ce qu'il fallait. Le hameçon ne montrait que l'appat, et pourtant, cela promettait une canne d'une incroyable rigidité, sans parler de la pêcheresse.

Puis sa descente de la scène... Elle n'était que tentation et luxure, et lui n'était qu'obsession et désir. Elle voulait du poisson, elle aurait un Calmar géant. Elle osait inspirer le désir, elle récolterait...

♪ See me ride out of the sunset ♪

L'intérêt d'un des mafieux les plus influents de North Blue.

Il venait de prendre sa décision. Il allait prendre contact avec elle. Oh, il n'irais pas dans les coulisses directement, trop de monde se douterait de quelques chose. Non, il l'intercepterait en même temps que tout ses fans, dans le hall. Cela serait le meilleur moyen de faire comprendre aux hommes de son frère qu'il ne voulait pas être déranger pendant ses négociations.

Elle venait de disparaitre, surement pour aller se changer tranquillement. Il se releva et se dirigea vers la sortie après l'applaudissement d'usage. Ses hommes le suivait. Il devait s'en débarrasser. Il se tourna vers eux.

♪ Hum my Ding Ding Dong ♪

Les gars, je vais nourrir le hérisson, occupez-vous comme vous le voulez, mais que je vous vois pas dans les parages.

Hop-là, direction la loge de la donzelle. La virilité impliquait qu'on essaie de la séduire. C'était la règle. Bon elle avait surement l'âge d'être sa mère mais hein l'expérience c'était magnifique. C'est dans les vieux pôt qu'on fait les meilleures soupes, et si possible avec des carottes nouvelles.

Il s'engagea dans les couloirs à toute vitesse.

Fifiiiiiille Fifille FIFIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILLE.

Que son cerveau disait. Il était TnT, il était une véritable bombe, Il allait tout lui montrer.

♪ On your color TV screen ♪

Bien sûr un gardien était devant le couloir menant aux coulisses. Dans un monde régit par la piraterie et la criminalité, il était devenu presque indispensable de mettre des gardiens et des videurs partout où il avait des jolies femmes. Quelle stupidité. Aucun réel criminel ne devrait s'abaisser à être une menace pour une femme.

Il se posa sur le mur, et sortit une cigarette. Maintenant qu'il n'avait plus les hommes de son frère à côté de lui, il pourrait attendre tranquillement la dame.

Le videur le regardait avec méfiance. Il les tourna et lui demanda s'il voulait une cigarette aussi. Après tout il n'était pas là pour forcer le passage ni pour détruire tout le monde... Il était un gentleman, il savait se comporter comme tel. Mais il n'eut pas le temps de tendre un des clous de cercueil à l'homme, on pouvait entendre quelque chose dans le couloir.

♪ la la la la la la la ♪

FiFIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIILLE !
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Les Précieuses, Grand Line.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 7902
Popularité: -1015
Intégrité: -808

Lun 7 Mai 2012 - 14:19

22h10
J’étais maintenant dans les coulisses. Je prenais tout mon temps pour de changer. Personne ne m'attendais à la sortis, même pas une boisson alcoolisées, ahah. Enfin... Je serais certaine en retard comme d'habitude à l'hôtel. C'étaient mes gosses qui ne seront pas content. Il était maintenant.

Je vérifiais que j'avais toutes mes affaires sur moi. Et voilà, j'étais enfin prête à quitter les lieux. En sortant de ma loge, je saluais mes collègues féminins.

- Aller, salut les filles. J'étais très contente de vous connaitre. Je repasse dans la région dans quelques mois, promis.

- Reviens vite, Aoi.

*- Ou pas...*

Je n'avais vraiment pas d'attache pour elles. Pas plus que mes camarades masculins , d'ailleurs. En réalité, quand je décidais de rester dans une grande ville telle que celle-la, je ne faisais que pour me reposais un peu de la piraterie et gagner de l'argent de manière... disons plus civilisé et humaine. Être gentille de temps en temps ne me fais pas de mal, je dirais plutôt que c'était bénéfique. Mes enfants étaient en sécurités avec Rose de cette manière. Enfin, tant que je ne fait pas de gaffe.

Je déambulais dans le couloir. Je vis au loin un des gardiens et un jeune homme en train de fumer. Étrange que ce dernier n'avait rien dit. C'était pourtant interdit. Ils avaient l'air de débattre ensemble. Plus je me rapprochais, plus je compris que le mystérieux homme à la cigarette ne pouvait qu'être un fan. Je demandais au vigile de les arrêter. J'ignore par quel leurre il s'était fait berner, mais c'était bien jouer de la part du petiot.

Évidemment, cela ne manqua pas, le gamin m’aborda. A en croire sa joie, il devait être assez excité de me voir. Voulait-il me sollicité pour un rencard ou pour autre chose? A mon avis, j’ôterais pour la premier solution. Ce n'était pas la première fois qu'on me proposer ce genre de choses. Je lui de manière assez provocante, un peu en le regardant de haut. Mais je ne voulais pas qu'il le prenne mal, je n'avais rien contre lui. Mais le fait de fumer ici m'importait.

- Tu devrais faire ça dehors si tu ne veux pas de problème, jeune homme. Si tu veux, je peux t'aider à retrouver ton chemin.

Je continua mon discours, mais pour le videur, cette-fois.

- C'est bon, Sylvain. Je vais m'en charger.

Aoi demanda alors à T.N.T. son identité et sa réel raison d'être si prêt des loges des acteurs. Ils se dirigèrent non pas vers la salle de réception ou le grand hall d'entré, mais vers le coin de restauration assez chic. Je lui proposa d'aller voir un verre tranquille. Dans le bar il n'y avait gère de monde à cette heure si tardive. L'heure de fermeture n'était pas encore venue.
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1