AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[FB solo] Première livraison, trouver des brigants.

avatar
Satoshi Noriyaki
PNJ
Greed
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Truands

Feuille de personnage
Dorikis: XxxX
Popularité: 800
Intégrité: 10

Ven 18 Mai 2012 - 16:03

L'arrivée des truands avait été très bien vue par la population de l'île inconnue sur laquelle ils avaient accosté quelques minutes plus tôt. Pour cette première île de la plus terribles des mers, le capitaine pirate n'avait donné qu'une indication : S'amuser. En effet, si l'île n'est pas dangereuse, pourquoi se soucier de s'entraîner, se battre ou autre ? Les truands se séparèrent donc sur l'île et commencèrent à faire la fête, voler ou flirter. Le capitaine pirate parti du navire en dernier. En effet il se devait de livrer quelques colis pour un mafieux, un mafieux qui n'est d'autre que Timuthé N. Tempiesta. Il lui versait un salaire mensuel en l'échange d'une protection de son casino. Il fut détruit il y a quelques semaines de cela par des inconnus. Reconstruit et mieux protégé, il est maintenant "imprenable". Aussi, le chef de la mafia le chargea de livrer des caisses d'armes dont seul lui en connaissait l'usage pour quelques cinq millions par îles. Une somme coquète car celle qu'il lui versait chaque fin de mois. L'homme au costume pris les caisses et s'engouffra dans la ville à la recherche de brigands, pirates, ou tout autre personne prête à vouloir mettre le bazar partout où ils iraient. Tout le monde le dévisageait dans les rues. Une caisse sur l'épaule, une autre sous le bras et une tenue par les dents à l'aide d'un drap enroulé autour et mordu. Une posture plus qu'étrange pour quelqu'un dont la prime s'élève à cinquante millions de berrys. Mais ça valait le coup, après tout, être ridicule lorsque ça rapporte de l'argent, ce n'est pas si étrange pour quelqu'un comme Satoshi. Néanmoins, si quelque chose était détestable pour lui, c'était qu'on le gène durant un boulot. Non mais. Un enfant de huit ans commença à le suivre. Depuis près de cinq minutes il était derrière lui, main dans le dos, l'air innocent. Penchant la tête sur la droite. Donnant l'impression de danser à chaque fois qu'il faisait un pas. Des yeux de biches. Des gros sourcils, les yeux légèrement inclinés vers le haut, grosses orbites. C'était mignon, mais chiant. Et puis, que faisait un enfant à cette heure ci ? N'avait il pas d'autre choses plus intéressantes à faire que de suivre un pirate primé ?

_Ca à l'air lourd, non ?


Gros foutage de gueule. Le gosse était un comique sarcastique. Pas du tout mignon en fait. Il dit ça avec une voix cristalline en fermant les yeux et en se dressant droit comme un i. Oui oui, Noriyaki tourna la tête au moment où le C sortit de la bouche du bambino. A l'affût de lui exploser l'arcade d'un coup de pied.

_Hein hein hein ?

A la grande surprise de Satoshi, le petit garçon attendait une réponse claire et concise pour mieux dormir cette nuit. Il était vraiment sérieux. Futur tantouze sentant le parfum féminin avec des cheveux extrêmement bien peigné qui lui arrivent sous les fesses ? Surement. Ou alors, c'était juste un gosse. Mais bon, ça peut pas faire de mal.

_Oui, c'est lourd...
_HAHAHA ! J'le savais, j'faisais juste ça pour vous faire chier et voir si vous vous attendrirez, z'êtes fait nické, s'pèce de pigeon !
_...

...
...
Vous connaissez la légende de ce scientifique des rayons gamma qui fut transformé en tentant de s'utiliser comme cobaye ? Lorsqu'une colère lui prend, ses pupilles virent au vert émeraude et il se transforme en armoire à glace verte qui ravage tout sur son passage. Et bien. Lorsque le gosse eut fini sa phrase, Noriyaki posa une, deux, puis trois caisses et se retourna. Il jure que ses pupilles virèrent au vert. Mais ce ne doit pas être vrai. Le gosse s'enfuit aussi tôt qu'il se retourna. En détalant comme un lapin.

***

Il n'avait aucune idée de l'endroit où il se rendait. Il suivait les ruelles sombre de l'île en se basant uniquement sur les bruits sinistres. Les méchants font toujours des bêtises. Suffisait de demander. Mais d'un autre côté ce fut pas le pied de trouver des méchants. Un dilemme. Un gros dilemme.

_Laissez moi, au secours ! A l'aide ! Ils me volent mes bijoux !
_Laisse toi faire ma p'tite dame, sinon moi et mes gars on va être obliger d'te faire plus de mal que prévu !

Des cris de femmes, d'horribles vilain monsieur qui lui volaot des bijoux. Donner des caisses d'on-ne-sait-quoi à des violeurs sans honneurs ce n'était pas dans les habitudes du Gentleman. Du coup... Il se pressa d'aller vers l'épicentre des cris pour les empêcher de l'attaquer et pour leur informer avec classe qu'ils ne sont que des petites frappes. La ruelle qu'il empruntait déboucha sur une petite place. Là, une foule d'environ une vingtaine de gus était derrière un grand et baraqué qui tentait d'arracher les bijoux d'une belle rousse aux yeux bleus.

_Hey ! Vous ! Arrêtez !
_Retourne chez ta maman demi portion !

Haha. Demi portion.

_Demi portion hein ?
_Sort de l'ombre, morveux !

Il sort de l'ombre.

_Ouais bon, j'vais la lâcher, mais tu m'fais rien, Noriyaki.
_Je n'avais jamais essayé de faire peur à quelqu'un en montrant le bout de mon nez jusqu'à aujourd'hui, il semblerait que ça marche. J'aime pas qu'on attaque les femmes, surtout pour des bijoux. Du coup je vais vous proposer un truc. Vous êtes bien des pirates, mh ?
_Oui. Et mon nom est Jésuite.
_Inconnu au bataillon, mais peu importe. Vous voyez les caisses un peu derrière moi ? Elles contiennent des armes qui pourrait vous donner du pouvoir. Moi même je ne sais ce qu'il y a dedans, mais je sais que la personne qui m'a donné ça ne rigole pas avec les armes. Prennez les à une condition.
_Laquelle ?
_Ne touchez plus jamais une femme non-consentante, ou je vous traquerais.
_...

L'homme hoche de la tête et vient prendre la caisse avant de s'en aller. Première caisse livrée. Une demoiselle sauvée. Un Satoshi assez gentil.
http://www.onepiece-requiem.net/t100-termine-satoshi-noriyakihttp://www.onepiece-requiem.net/t109-greed#772
Page 1 sur 1