AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-43%
Le deal à ne pas rater :
Platine vinyle DENON DP-300F NOIR
199.99 € 349.99 €
Voir le deal

[combat ~ event] Uriko vs Jimmy l'Embrouille

Jimmy L'Embrouille
Jimmy L'Embrouille
PNJ
Pirate alcoolique

♦ Localisation : South Blue

Mer 27 Juin 2012 - 22:58

C’était une bien belle bagarre. C’était autre chose que les rixes de tavernes qui pullulaient sur la route de l’Embrouille. Ce n’était pas sa faute, mais, à chaque fois, il y avait un problème. L’alcool était dégueu, le barman avait une sale gueule, la musique était pourrie. Toujours un événement pour initier une bonne bagarre. À chaque fois, Jimmy alcoolisait tout le monde et ça partait vraiment en vrille. Sur la plage, il pouvait se faire plaisir. Un peu. Le nombre d’alcooliques ne cessait de grandir ; ça ressemblait de moins en moins à une guerre. Ça titubait, ça tombait, ça se trucidait joyeusement. Ouai. Ça avait l’ambiance d’une bonne bagarre de taverne ou l’alcool est le meilleur ami du cogneur. Jimmy aimait ça. Sauf qu’il commençait à bien pleuvoir et que, la pluie, ça n’a pas sa place dans une taverne. De l’eau… Jimmy avait soif.

« Bourré … alcool ! Gneuh ! ‘lez les gars ! Maravez moi ça. Buuurg ! … laisse moi … au sol. J’ai l’mal de … terre. Hip ! »

Ses deux s’exécutèrent sans attendre. Jimmy fit quelques pas sur le sable, hagard, reprenant peu peu de la contenance. Il regardait aux alentours ; la vue était moins belle que sur ses larbins, mais il se sentait mieux. Il vomit un coup, histoire de bien se purger avant de s’en remettre une. Il est toujours très important de laisser de place à ce qui allait suivre.

« ‘Boire …»

On lui apporta une nouvelle bouteille qu'il vida de moitié en un trait. S’essuyant d’un revers de main, il vit alors un truc bizarre. Un gosse. Il cligna des yeux trois fois. Il était toujours là. Il vida la bouteille, mais rien n’y fit. Pas d’hallucination, c’était bien un gosse, haut comme trois pommes au milieu de tous ces types qui se foutaient sur la gueule. Même alcoolisé, Jimmy conservait la fibre humaine et paternaliste ; ouai, c’était inquiétant. Voir un gosse au milieu de cette plage, ça attisait sa curiosité et ça touchait son cœur d’ancêtre pas encore trop vieux. Il s’approcha du gosse, alcoolisant les types qui osaient lui barrer la route. Arrivé à sa portée, il lui tint à peu près ce langage.

« Hé d’m’un p’tiot … Bwaah. C’que tu fous … Là ? T’es Perdu … Burg. T’cherches … tes vieux ? … T’veux de … L’aide ? … Boire… »

Une autre bouteille lui fut donnée. Deux types l’encadraient, prêts à toute éventualité, mais leur vigilance n’était pas dirigée vers le gosse.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t353-
Uriko
Uriko

♦ Localisation : Shimotsuki ~
♦ Équipage : La Team Rocket !

Feuille de personnage
Dorikis: 3560
Popularité: +188
Intégrité: 113

Ven 29 Juin 2012 - 17:16

Donc comment procéder ? Logiquement, comme il ne s’agit que d’un petit vieux, il ne devrait pas résister à un bon gros coup sur la tête, les personnes âgées sont plus fragiles physiquement que la plupart des autres personnes. Mais… Ce serait quand même bien méchant d’attaquer un pauvre grand-père… Oui mais si le grand-père il est méchant c’est une bonne action non ? Et là en l’occurrence, aucun doute c’était un pirate donc méchant par défaut. Pire, c’est un pirate avec des pouvoirs magiques et au lieu de faire le bien avec, il fait le maaal ! C’est un super méchant ! *Ta ta ta*

Et puis Uriko veut juste l’assommer et le rendre au marine, gagner plein d’argent et monter un commerce avec pour pouvoir acheter encore plus de bonbons. Il veut pas le tuer, au contraire, ses intentions sont louables (Et égoïste). Cependant, il y avait un problème… Il semblait entouré de compagnons… Ils ont pas l’air très gentils eux… Difficulté supplémentaire, le chasseur de primes n’aura jamais le temps de battre les deux gardes du corps puis frapper le vieux monsieur… Il sera sans doute frappé par le « rayon maladie » avant…

La situation déjà difficile allait se compliquer encore davantage, tandis que Jimmy l’embrouille se dirigeait dans la direction du petiot. Mince, l’avait-il repérer ? Il voulait s’en prendre au faible sans défense ? Les pirates sont décidément sans pitié… Uriko s’en était rendu compte finalement… Il regarda malgré tout aux alentours, peut-être qu’il fixait quelqu’un d’autre… Malheureusement ce ne fut pas le cas… L’enfant déstabilisé ne savait pas s’il devait fuir, foncer ou faire le mort… Mais voilà que de courageux chasseurs de primes s’étaient précipités sur le vieil homme ! Quel courage ! Quelle bravoure ! Quelle… Déception… Les adultes c’est plus ce qu’ils étaient, un seul geste et paf, au tapis…

Le papi se tenait maintenant proche d’Uriko, qui penchait légèrement en arrière, légèrement effrayé… Qu’allait-il lui faire ? Il n’a même pas eu le temps d’élaborer une stratégie… En plus c’est pas du jeu, ils ont l’avantage du nombre, décidément, les pirates sont vraiment fourbes…
La pression retomba lorsque l’ancêtre lui adressa la parole… Aucune animosité dans ces mots et l’attention des deux hommes à ses côtés n’étaient pas focalisé sur le garçon… L’enfant resta cependant méfiant, on sait jamais… Mais mieux valait ne pas le contrarier… Le jeune garçon avait vite compris la situation, ce papy ne le pensait pas chasseur de primes ! C’est vraiment suuuper vexant, il a fait de gros efforts pour en arriver là, et c’est toute la reconnaissance qu’il a ? Ces pirates, tous les mêmes, des sans cœurs… Mais un détail avait particulièrement attiré l’attention du chasseur de primes…

*Il pue… Bouh….*

Il connaissait cette odeur, la même que celle des amis de son papa qui traînent au bar… Mais l’odeur était encore plus forte… Uriko a beau être neuneu, il n’est pas complètement inculte non plus. Cet homme était saoul ! Il semblait même réclamer à boire. Autre détail que l’enfant avait remarqué était les yeux et cette atmosphère présente chez son interlocuteur… Oui, c’était les mêmes yeux que ceux de son papa lorsqu’Uriko le félicitait pour une chose. Un regard qui disait « Montre moi de la reconnaissance et je t’achète ce que tu veux » si vous voyez ce que je veux dire. C’est là que ça devenait intéressant, c’était une occasion à ne pas rater. Et afin de donner plus d’impact à ses mots, l’enfant utilisa son arme secrète : Le « Kawaï Beam » (Ne marche que sur les cruches et les pigeons, en cas d’effet secondaires non voulu, consulter immédiatement un médecin). Uriko commença à prendre sa petite voix d’enfant avec un regard de merlan frit tout brillant.

« Boui…. Me suis perdu… Vous pouvez m’aider m’sieur grand-Papa ? »

Oui… On sait que c’est mal de mentir, mais c’est vachement pratique ! Vous croyez que c’est facile d’être pourri gâté par ses parents ? C’est tout un art ! Faut savoir mentir, attendrir, prendre par les sentiments… Une culture qu’il a dû apprendre par lui-même car des fois, les parents ils vous donnent pas ce que vous voulez….

« Z’avez soif ? Je… euh j’ai à boire aussi m’sieur ! Tenez ! C’pour vous car z’êtes un chouette grand-Papa m’sieur ! C’est un cadeau ! »

Vous l’aurez compris, sans une ni deux, l’enfant lui tendit une fiole de malchance… Il espérait juste qu’il ne comprenne pas qu’il s’agisse d’un piège… Surtout que le symbole du chat noir sur la fiole pouvait laisser perplexe… Il avait besoin d’une chose, un peu de chance. Et de suite l’enfant réagi en conséquence.

« J’ai… Un peu soif moi aussi, alors j’vais boire aussi, d’abord. Parce que c’est suuper bon ! »

L’enfant prit une fiole de chance avant de la boire… Il allait bientôt ne plus avoir soif… Mais espérons que de bonnes choses lui arrivent… Et que ce vieux monsieur boit ce que lui avait offert le petit…
Un peu plus loin de leurs positions, une femme, imposante faisait une percée à travers le champ de bataille… Et petit à petit on pouvait voir que ce raffut s’approchait d’eux… Une collègue chasseuse de primes… Ah non alors ! Qu’elle vienne pas lui piquer sa cible d’abord ! C’est SON idée ! Premier arrivé, premier servi, d’abord.



[Premier lancé : Malchance / Deuxième lancé : Chance ]
http://www.onepiece-requiem.net/t3394-uriko-lhant-encore-un-boulet-en-plushttp://www.onepiece-requiem.net/t3484-uriko-lhant
Game Master
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 29 Juin 2012 - 17:16

Le membre 'Uriko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'dé à 6 faces' : 5
Citation :

5 → Guigne. (Cible se sabordant elle-même, s’impactant physiquement de façon moyenne et sans cesse gênée par des éléments extérieurs récurrents)


--------------------------------

#2 'dé à 6 faces' : 6

Citation :
6 → Cocu. (Cible en pleine bourre, réussite sur toutes ses entreprises les plus folles avec l’aide d’éléments extérieurs saugrenues, pouvant même le défendre de façon majeure).
Jimmy L'Embrouille
Jimmy L'Embrouille
PNJ
Pirate alcoolique

♦ Localisation : South Blue

Dim 2 Sep 2012 - 11:31

Jimmy crut un instant avoir trop forcé sur la bouteille, chose impossible pour un alcoolique comme lui dans le sens où il ne pouvait pas être pire que d'habitude. Son cerveau lui indiquait la présence d'un gosse aux bords des larmes devant lui. En plein milieu d'un champ de bataille ou nombre de gus s'entretuaient dans une joie frénétique digne des bastons de taverne. Il y avait quand même quelque chose qui clochait. Il vida ce qu'il avait en main, histoire de s'allouer quelques secondes de répits pour sa réflexion. Une fois les récipients vidés et la réflexion toujours au point mort, il lui fallait agir.

 « Je … Burg... Pas .. T'papy. Que … c'que … t'fou là... ! … Boire... »

Ce fut le drame. Il n'y avait plus rien à boire à proximité. Les boissons les plus proches se situaient à plusieurs mètres derrière lui. Le temps pour qu'elle parvienne jusqu'à lui était immense en comparaison de sa soif débordante. Jimmy s'en rendit compte et ses yeux roulèrent dans ses orbites. Il avait atrocement soif. C'est alors que le petit lui tendit à boire. Comme la misère sur le monde, Jimmy sauta sur l'occasion et prit la fiole qu'il porta à sa bouche. Il se retint toutefois de la boire. Son nez d'expert lui indiquait l'absence de cette odeur puissante et sincère de l'alcool ; elle ne se cache pas derrière d'autres arômes. L'alcool appelle à lui ses buveurs en exprimant ses plus beaux atouts. Là, nada. De mémoire d'homme, Jimmy n'avait jamais bu autre chose que de l'alcool et ce n'était pas maintenant qu'il allait commencer. Le pirate allait lui jeter la substance à la figure : ce n'est pas qu'il n'aimait pas les gosses, mais il faisait toujours comme ça quand il aimait pas, action qui se déroulait généralement dans des tavernes, naturellement.

Il n'en fit rien. Le gamin venait à son tour de boire une fiole. Il allait jeter le produit quand, soudainement, il sentit une soudaine force aidée d'une petite voix lui dire « bois ! Bois ! ». À ses côtés, l'un de ces larbins s'exclama brièvement, croyant reconnaître dans la potion de malchance un breuvage très rare et très alcoolisé, fabriquer par des moines trappistes au fin fond de quelques contrées lointaines. Ça parlait à Jimmy. Son esprit embrumé lui disait qu'il ne risquait rien à la boire.

Et il but. D'une traite.

Quel formidable goût d'alcool. Enfin, c'était plutôt bizarre. Il sentait que son palais lui disait qu'il n'y avait rien de tel, mais son cerveau lui disait que si. Sentiment étrange. Il n'y fit pas attention : l'ébriété permanente avait ce genre de désavantage. Il se sentit aussi nauséeux. Voir malade. Alcool frelaté ? Il jouait de malchance. Une envie subite lui fit se donner une franche dose de rayons alcoolique. Son état empira drastiquement : oui ! C'était possible ! Il titubait beaucoup plus facilement. Son regard revint vers le jeune garçon. Il se doutait bien que ce gosse y était pour beaucoup dans son état d'ébriété avancé ; il en avait oublié que ça venait de lui ! Il lui tapota la tête, amicalement.

 « Toi … Buuuuuuurg ! T''un bon ! »

Au dernier moment, il esquiva l'attaque soudaine d'un chasseur de primes brandissant un sabre d'une excellente facture. Celui-ci se positionna aux côtés d'Uriko sans toutefois se rendre compte de sa présence. Il fit tournoyer son arme plusieurs fois, mais la lame ne toucha pas une seule fois le garçon, comme s'il était béni par une chance incroyable. En face, Jimmy contrattaqua. Enfin, il essaya. Une série de boulets de canon s'écrasa à ses côtés. Ses hommes, qui s'étaient approchés pour soutenir leur capitaine de l'attaque de l'autre sabreur, volèrent en tout sens, meurtris par les projectiles destructeurs. Jimmy n'était pas en bon état non plus. Heureusement, sa malchance commençait à se dissiper. La chance d'Uriko s'était déjà estompée et une chose était maintenant claire dans l'esprit de Jimmy, c'est que toutes les conneries qui s'étaient passées étaient surement l'oeuvre de ce gosse...
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t353-
Uriko
Uriko

♦ Localisation : Shimotsuki ~
♦ Équipage : La Team Rocket !

Feuille de personnage
Dorikis: 3560
Popularité: +188
Intégrité: 113

Dim 9 Sep 2012 - 22:04

Faites qu’il boive ! Faites qu’il boive ! Se répétait inlassablement Uriko intérieurement… Et faut croire que sa force mentale est très persuasive vu que le Grand-papa avait finalement bu la potion qui devrait logiquement lui porter la poisse… Du moins espérons-le…
Et à vrai dire, les effets escomptés n’étaient pas ceux espéré par le jeunot, ni de piano qui lui tombe sur la tête ou de coup de foudre lui tombant subitement dessus… A la place, le vieux monsieur s’était envoyé sa propre vague magique… Le rendant encore plus… effrayant ? Mais heureusement, il n’émanait toujours pas d’hostilité envers le chasseur de primes, lui tapotant gentiment la tête…
Mais là où les choses devenaient intéressante… C’est que ces fameuses fioles étaient finalement assez impressionnantes, un grand nombre de choses se passèrent très rapidement… Tout d’abord l’arrivée d’un combattant qui n’avait pas vraiment rassuré l’enfant, ses attaques ayant maintes fois failli toucher le garçon… Et ensuite des explosions tout partout… Constatation ? Il ne restait plus que lui, un autre chasseur de primes et monsieur Grand-papa qui pue… Mauvaise nouvelle, le vieil homme en question semblait s’être rendu compte du petit tour d’Uriko.

Malgré cela, Uriko n’était plus seul alors que l’adversité ne pouvait plus compter que sur lui-même ! Uriko se sentait tout de suite plus à l’aise ! Et puis, il commençait à comprendre un peu plus les effets que pouvaient avoir les fioles de chance. Finalement, ce vieil homme n’était peut-être pas un escroc… Il fallait tirer profit de ce nouvel arrivant qui, il semblerait, n’ait pas vraiment remarqué la présence du petiot.

*Chouette ! Chuis plus tout seul !*

Hors de question pour le gamin de se battre en face à face, il a bien trop peur… Et puis il pense pas pouvoir esquiver le rayon maladie… Mais il ne croît pas non plus que ce chasseur de primes puisse en venir à bout… Mais sûrement pourra t-il l’affaiblir ! Du moins avec un petit coup de pouce... Et puis les précédentes explosions avaient sans doute déjà du causé des dégâts aussi mineurs soient-ils à l’homme soûl. Le temps que le pirate se remette des explosions Uriko en profita pour intercepter le combattant. Il avait une carte à jouer :

« Bonjour ! Dîtes Monsieur ! Merci de m’avoir sauvé ! Tenez ! C’est pour vous remercier de m’avoir aidé ! C’est une potion qui donne tout plein de force ! Comme de la magie ! Avec ça ! Ptet que vous pourrez l’avoir ! »

Encore un petit tissu de mensonge. Mais sans cela, le guerrier n’aurait sans doute aucune raison de lui faire confiance et encore moins de boire une fiole au contenu mystérieux. S’il lui avait sauvé la vie, même s’il ne s’en était pas rendu compte, il serait légitime qu’on veuille le récompenser ! Et puis, aucune raison de douter d’un enfant avec une petite bouille d’ange et qui était visiblement du même camp. Dans ce cas, il eut vite fait de boire la fiole avant de retourner à l’assaut du vieux.
Uriko comptait sur lui pour gagner du temps et lui donner l’opportunité de s’éloigner un peu. Il ne lui restait que deux fioles de chance et une de malheur… C’est plus beaucoup… Mais aussi faible soit ce chasseur de primes, avec le pouvoir d’une fiole, peut-être réussirait-il à faire des miracles ?

Donc pendant que le méchant était occupé avec l’appât numéro 1, Uriko partit vite se cacher en faisant toutefois attention à son entourage. Les lieux n'étaient pas sûrs après tout. L'être miniature finit ainsi par trouver une cachette idéal, pas trop éloigné, juste derrière un rocher. Il pourrait ainsi élaborer un plan et à la fois observer la scène. L’idéal serait que le nouveau chasseur puisse au moins l’affaiblir ou le fatiguer… Uriko n'aura qu'a donner le coup de grâce et la prime sera rien qu'à lui ! C’est une technique lâche, certes, mais quand on est enfant, la dignité n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus important…


Dernière édition par Uriko le Lun 10 Sep 2012 - 15:36, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3394-uriko-lhant-encore-un-boulet-en-plushttp://www.onepiece-requiem.net/t3484-uriko-lhant
Game Master
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 9 Sep 2012 - 22:04

Le membre 'Uriko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' : 6

Citation :
6 → Cocu. (Cible en pleine bourre, réussite sur toutes ses entreprises les plus folles avec l’aide d’éléments extérieurs saugrenues, pouvant même le défendre de façon majeure).
Jimmy L'Embrouille
Jimmy L'Embrouille
PNJ
Pirate alcoolique

♦ Localisation : South Blue

Sam 22 Sep 2012 - 19:29

Jimmy l'Embrouille secoua la tête tandis qu'il ramassa une bouteille par terre qui avait volé jusque là par le souffle des explosions, explosions qui avaient eu raisons d'une bonne partie de ses hommes. Dans cette situation, ça sentait suffisamment la mouise pour Jimmy pour que celui-ci fasse une chose pour laquelle il excellait : la fuite. Sauf que, sans hommes pour le porter, Jimmy risquait de ne pas aller loin. Certes, il pouvait en faire des kilomètres avec un carburant pour le maintenir éveillé, mais il n’était pas connu pour aller tout droit. C'était déjà un miracle s'il avançait dans la bonne direction. Avec un gosse aussi chanceux dans les pattes, il était évident pour l'esprit embrumé du pirate qu'il n'allait pas faire cinq mètres sans recevoir un piano à queue sur la tête ; il y a tellement de poisses en ce moment que ça choquerait personne. C'était faux. Évidemment. Et pour preuve : Maria, la plus forte des Black Templars avait changé d'objectif. Avec elle en plus, il aurait rien pu faire. Évidemment, il ne savait rien pour ce changement. D'un autre côté, c'est peut-être une chance pour Uriko qui n'aurait pas eu à devoir lutter contre la chasseuse de primes pour la capture du pirate. Enfin, il fallait encore le capturer.


Jimmy vida la bibine trouvée par terre tandis que le gamin amadouer le type qui l'avait sauvé. Il lui offrit une potion tout comme celle qui l'avait bu, mais un peu différent. Jimmy ne comprenait pas vraiment ce que pouvait faire une telle potion. Seul l'alcool est utile au combat. Enfin, c'était sa conception des choses.

En face, l'épéiste qui avait secouru Uriko sans trop savoir pourquoi buvait la potion du gamin. Il était sympa, même s'il se demandait ce que pouvait faire un gosse sur cette plage. Une fois bu, il sentit naitre en lui une énorme confiance en lui. Il n'était qu'un petit chasseur de primes sans grand renom. Il ne comptait même pas faire de grosses opérations sur cette plage, et voilà qu'il se trouvait devant Jimmy l'Embrouille, le chef des pirates ! Et au fond de lui, il sentait une énergie forte qui lui disait intiment : "tu peux le faire". Il attaqua donc, avec force et détermination.

Jimmy dégaina son sabre et sembla l'agiter dans tous les sens, mais c'était en réalité son style de combat. Un furieux combat s'engagea entre les deux adversaires. Jimmy avait une évidente supériorité d'expérience et de style, mais l'autre avait la chance avec lui. Chacune de ses tentatives pour percer la défense de Jimmy fut couronnée de succès ! Le pirate se vit blesser à plusieurs reprises tandis que le chasseur de primes jubilait intérieurement devant cette évidente réussite ! Il allait se faire un nom ! Il allait capturer Jimmy l'Embrouille ! Un dernier coup d'épée trancha la jambe du pirate qui dut mettre un genou à terre. En quelques secondes, le chasseur de prime l'avait littéralement harassé de coup. Il respirait difficilement et semblait au bord de l'évanouissement. En face, le chasseur de prime s'apprêta à donner le coup de grâce, mais ce fut à ce moment-là que la chance lui manqua. Et l'expérience de Jimmy prit de nouveau le dessus. La lame du pirate alla se planter dans le buste du chasseur de primes qui ne put que constater qu'il avait laissé passer sa chance. Il recula, chancelant.

Toutefois, il n'était pas battu. Il lui restait encore de l'énergie, l'énergie d'en finir. Il en était de même pour Jimmy. Il n'allait pas se laisser capturer. Il lui fallait tenir encore un peu. Et en finir avec l'épéiste semblait être possible. Il fallait juste espérer que l'étrange garçon ne vienne pas remettre un ultime grain de sable sur cette partie de la plage taché du sang des deux combattants.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t353-
Uriko
Uriko

♦ Localisation : Shimotsuki ~
♦ Équipage : La Team Rocket !

Feuille de personnage
Dorikis: 3560
Popularité: +188
Intégrité: 113

Dim 23 Sep 2012 - 13:53

Wouuah… Uriko ne s’attendait pas vraiment à ce que ce nouveau chasseur de primes qui semblaient pourtant… Banal, puisse faire preuve d’autant de prouesse, il semblait même avoir l’avantage sur le vieil homme… Son plan avait parfaitement fonctionné ! Sa potion doit sûrement y être pour quelque chose, tant mieux, parce que sinon, il aurait payé suuuper cher alors qu’il a pas les moyens de rembourser… Du coup il faut qu’il attrape absolument un pirate primé. Donc pendant le court laps de temps que les deux combattaient sauvagement entre eux, le petit garçon en profita pour magouiller quelque chose secrètement derrière son rocher.

Une fois son « truc » fait, il regarda de nouveau le combat, la scène semblait avoir changé… Son compagnon d’arme semblait blessé… Mais le vieux pirate était également à bout de force, ne tenant que sur un genou ! Euh… C’est bien qu’il soit affaibli mais faudrait faire attention à pas s’entretuer hein ? Surtout un pauvre vieillard comme lui, faut pas y aller trop fort… Du coup faut qu’il intervienne le petit, sinon il aurait peut-être droit à un drame et pis ce serait bête que son camarade lui pique la prime… Du coup, un bon petit coup de masse derrière la tête pour chacun d’eux et paf ! Ca fait des chocapics !

Mais il aimerait pas se faire bobo quand même… Ptet qu’il devrait essayer de boire de nouveau une potion de chance… Toute manière il n’avait pas besoin de tellement de chance vu l’état des deux hommes… L’enfant dispose d’une opportunité en or, sans personne pour le déranger… Oui ! Il allait le faire ! Prenant son courage à deux mains et agir tel un héros, celui-ci était prêt à entrer sur le devant de la scène, masse en main, prêt assommer les deux protagonistes.
Tout d’abord, il fallait neutraliser le plus en forme des deux… A savoir son copain le chasseur… Ce ne serait pas trop difficile vu que celui-ci avait le dos tourné et que personne ne s’attendait à une arrivée fracassante du petit. Profitant de l’occasion, celui-ci de toutes ses forces frappa le crâne du pauvre homme… Celui-ci tomba… Il fallait espérer que cela soit suffisant… Uriko n’avait que peu de force, mais même un enfant armé peut faire des miracles… Surtout quand il s’agit d’attaquer des hommes blessés et affaiblis par surprise. Bon… C’est un peu contre les valeurs du Dojo où il a apprit à combattre… Maiiiis c’est pour leurs biens ! Ce geste avait sans doute dû surprendre le vieil homme, et du coup, Uriko ne pouvait espérer l’avoir lui par surprise…

« Pardoon… Te relève pas pitié ! J’te ferais un petit cadeau si j’ai une prime ! Promis ! »

Mais pour être sûr qu’il soit dans les vapes, le jeunot asséna deux trois coups supplémentaires ornant sa tête de grosses bosses… Bon… Là il est sûr qu’il ne se relèvera pas… Place au viel homme… Ouh le pauvre… Uriko a un peu de mal à le regarder aussi affaibli… Les ancêtres faut pas être trop dur avec eux quand même… Il y est allé un peu fort l’autre gugusse… Mais sa conscience sera apaisée une fois qu’il sera mis inconscient ! Il sentira plus la douleur et une fois livré, il sera guéri et pourra repentir sa vie de cruel pirate dans une prison où il sera logé et nourrit le reste de sa vie ! Ne tardons plus ! Uriko but rapidement une fiole de chance avant de se préparer à l’assaut. Faut faire gaffe à son rayon magique !

« Pardon m’sieur Grand-papa pirate ! Mais vous en faites pas ! Une fois attrapé, chuis sûr que les m’sieurs marines ils vont vous guérir ! »

Uriko se mit donc à courir vers le vieil homme, arme en main, prêt à lui sauter dessus et à lui donner une jolie bosse sur la tête… C’était le moment ou jamais de montrer les enseignements du Dojo de Kawai ! Tout d’abord, il allait tenter une approche sur les côtés, la mobilité du vieil homme étant réduite, il espérait trouver une ouverture dans cet angle. La confiance d’Uriko montait petit à petit depuis qu’il sentait que tout allait en sa faveur. De ce fait, seul contre lui, il n’était plus aussi effrayé qu’au début, lui donnant une meilleure assurance.
http://www.onepiece-requiem.net/t3394-uriko-lhant-encore-un-boulet-en-plushttp://www.onepiece-requiem.net/t3484-uriko-lhant
Game Master
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 23 Sep 2012 - 13:53

Le membre 'Uriko' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'dé à 6 faces' : 5

Citation :
5 → Pot. (Cible portée par son immanence dans ses actions, enclin à l’audace et aidé par les éléments extérieurs proches, pouvant aller jusqu'à sa protection de façon moyenne)
Jimmy L'Embrouille
Jimmy L'Embrouille
PNJ
Pirate alcoolique

♦ Localisation : South Blue

Dim 23 Sep 2012 - 15:04

Au travers de la douleur et de la fatigue, Jimmy ne put que constater au dernier moment la vile attaque du gamin qui vint mettre à terre l'autre chasseur de primes. C'était imparable. Un solide coup sur la tête et c'en était fini pour lui. En même temps, il n'était pas fait pour survivre à un tel effort et seule la chance l'avait maintenu conscient jusque-là. Le gamin avait superbement réussi son coup. C'était le genre de chose pour lequel on commençait à douter de la nature du garçon. Ça tombe, c'était un adulte qui n’avait pas grandi. Un genre de teigneux haineux du monde parce qu'il était resté petit. Ça se pouvait. 'fin, Jimmy en était plus à trouver des explications, mais à trouver une solution à ce merdier. Avec un peu de chance, ces larbins allaient venir à la rescousse. Ils ont pas dû tous se faire bousiller. Fallait compter là-dessus. Même sans le gosse, d'autres chasseurs de primes allaient sauter sur l'occasion.

Le gosse chargea, courant sur ces petites pattes. Il s'excusait, mais Jimmy en avait que faire des excuses. Il fallait l'arrêter. Les paumes de mains en avant. Il allait envoyer la sauce.

>Chopine de Bière <

Les rayons fusèrent dans tous les sens. Dans l'état où était Jimmy, il fallait plus trop compter sur la précision. Au mieux, le gosse et tous ceux dans le coin allaient prendre cher. Ouvrant un oeil un peu plus grand dans un excès de conviction, il constata pour la dernière fois que sa malchance lui jouait encore des tours. Certes, tous ceux qui se trouvaient derrière le gosse se prirent du rayon en quantité. Autant chasseurs de primes que pirates, ils se mirent rapidement à tituber. Mais pas Uriko. Les rayons passèrent autour de lui. Il en choppa bien un en pleine poire, mais c'était pas suffisant pour le mettre hors circuit. Il allait avoir un mal de crâne catastrophique, surtout si le gosse n’était pas habitué à l'alcool. Jimmy sourit ; ça allait lui faire les pieds à ce chieur. Il tournait autour de lui et Jimmy n'arrivait pas à suivre. Il continuait à arroser les environs, mais jamais son adversaire directe.

Burg … J'le sens … maal...

Il avait bien raison. Il le vit arriver. C'était peut-être la première chose de la journée qu'un truc qu'il prévoyait aller véritablement arriver. Alors que les dernières secondes de chance s'écoulaient, le gamin frappa. Une frappe de gamin fort, mais une frappe quand même. Jimmy résista un instant, mais s'en était trop. Il s'écroula par terre inerte. Il arrivait un temps où après une bonne soirée alcoolisée, les fêtards retournent à leurs lits pour y cuver leur vin. C'était dans l'ordre des choses.


Autour du corps et du gosse, les gens s'arrêtèrent devant le spectacle. Les chasseurs de primes hurlèrent de joie devant cette victoire décisive, même si certains allaient faire la gueule d'avoir ainsi raté une cible aussi appétissante. Du côté des pirates, l'ambiance était morose. Les plus proches fuyèrent et la panique s'installa dans les rangs des forbans. Dans ces conditions, ils ne pouvaient plus que fuir.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t353-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1