AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -38%
Machine Espresso automatique avec mousseur Philips ...
Voir le deal
249.90 €

South Blue, me revoila

Kana Suu
Kana Suu

♦ Localisation : Royaume d'Alabasta - GL ♥
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3755
Popularité: 115
Intégrité: 7

25/1/2011, 19:11

Post précédent : Une pause... Fructueuse ?

A une époque, la moindre chose que je faisais quotidiennement me faisait aimer la vie, simplement parce que je savais que je referais exactement la même chose le lendemain.

En admirant les plis argentés que faisait la mer à cause de vibrations aquatiques, Kana repensait vaguement aux jours passés. Elle avait enfin reprit la mer, à bord d'un des divers bateaux qui partaient de Green Island. Celui-ci était en partance pour South Blue. La perspective de retourner dans cet océan Blue enchantait la jeune femme, cela faisait si longtemps qu'elle n'y avait pas mis les pieds ! De plus, ses souvenirs de là-bas étaient presque tous agréables et ponctués de rencontres. En fait, c'était ce que Suu préférait dans les voyages, rencontrer de nouvelles personnes. Bien sur, les adieux étaient toujours difficiles mais cela aidait à grandir, ce qui n'était vraiment pas négligeable. Dire que quelques jours auparavant, elle était sur une île dont elle en avait un peu marre avec des gens adorable. L'avenir réservait vraiment des surprises inattendues. Jamais la médecin aurait imaginé vouloir retourner là-bas si vite.

Deux jours auparavant, Kana et Hotaru avaient embarqué pour South Blue, laissant derrière eux leur vie monotone de Green Island. A vrai dire le départ du gros navire marchand était arrivé pile au bon moment puisque l'albinos venait d'avoir son diplôme et que c'était la fin de l'été. La vie était vraiment agréable sur l'île des botanistes mais pas au point de vouloir y rester toute le vie. Avant cet énième départ, les deux amis avaient fait une fête, comme d'habitude si on pouvait le dire ainsi, à la différence près qu'ils ne l'avaient fait que tous les deux.

Ils avaient en effet été dans un petit restaurant du coin, pas trop connu mais dont Ayami avait entendu parler dans son lieu de travail comme étant un des meilleur dans la confection de sushis. Les cuisiniers préparaient leur repas devant les clients eux-même. Le local était minuscule, une dizaine de tabourets de bar s'alignaient devant un plan de travail assez large et ainsi, pouvait regarder les cordons-bleus confectionner les petites bouchées de poisson. L'ambiance était très conviviale et bon enfant, ce qui avaient beaucoup plus aux deux pirates. L'alcool avait également coulé à flot et l'addition s'était révélée expansive, ce qui était logique vu que les acolytes avaient passé plus de trois heures à table. Ainsi, ils n'avaient à nouveau plus le sou en poche lorsqu'ils ressortirent, repus, du restaurant. Heureusement que Suu avait déjà payé la traversée sur le bateau marchand auparavant. Après une bonne nuit de sommeil, ils s'étaient réveillé, avaient dit au revoir au propriétaire de l'appartement qu'ils avaient loué puis avaient flâné, sans réel but à travers les allées déjà emplies de monde. Le bateau marchand partait à midi, et comme ils avaient encore un bonne heure devant eux, Kana et Hotaru étaient passé par l'Île de Corail, afin de voir une dernière fois ses beaux bâtiments, fiers et droits.

La médecin sortit de ses pensées, le soleil avait maintenant plus que clairement décliné et laissé derrière lui un trainée rouge vive, comme le sang, ponctuée d'orange à certains endroits. La nature offrait vraiment des spectacles grandioses.
Kana Suu
Kana Suu

♦ Localisation : Royaume d'Alabasta - GL ♥
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3755
Popularité: 115
Intégrité: 7

26/1/2011, 20:54

J'aime ma vie et je pense pouvoir dire que je vis désormais sans regrets, bien sûr quelques rancœurs subsistent mais si je devais mourir, je ne trouverais pas cela si terrible.

La tableau qu'on pouvait admirer du navire était vraiment sublime et Kana n'arrivait plus à décrocher son regard du spectacle. Hotaru arriva, apportant sa dose de bonne humeur habituelle. Les deux comparses causaient joyeusement lorsque Suu posa une question, une seule, mais suffisamment importante pour que la conversation devienne brusquement sérieuse. Ce n'était pas un sujet qu'elle avait déjà abordé mais il était tout de même temps d'en parler.

Tu sais, on a pas mal navigué depuis qu'on s'est rencontré mais jamais avec un réel but. Nous avons été sur les quatre océans Blue et avons fait pas mal de chemin. Crois-tu qu'il est temps pour nous de rejoindre un équipage ?
demanda la médecin.

Tu veux dire... Devenir officiellement des pirates ?

Exact... Après, si tu ne veux pas, ce n'est pas grave, j'aime aussi beaucoup voyager seule avec toi.

J'aime aussi beaucoup ça mais je crois que tu as raison. J'en ai un peu marre des adieux.

Peut être qu'on pourra trouver un équipage sur South Blue, qu'en penses-tu ?

Je suis d'accord, tant qu'il n'est pas trop sanguinaire !

Ah, ça c'est sur, il faut qu'il nous convienne à tous les deux, déclara l'albinos avec un sourire.

C'était une décision importante, primordiale même. Pour les deux pirates, cela revenait à abandonner leur vie vagabonde et avoir un vrai but mais il y avait aussi tout les choses autour, comme la menace de la marine et autres choses dans le même genre, mettant les vies en danger à chaque seconde. En compensation, on pouvait dire que Kana était relativement douée, peut être même assez forte. Elle pouvait maintenant rivaliser avec un bon nombre de pirates et était presque assurée de devenir encore plus forte dans le futur. La perspective d'aller enfin sur Grand Line, l'avant dernier océan qu'elle n'avait pas visité était grisante, à ce que l'on disait, seuls les plus forts pouvaient y survivre et la cruauté régnait en maître. Les éléments aimaient à se déchainer sur les quelques courageux qui osaient franchir Reverse Mountain et le temps était, paraissait-il, relativement variable. Tout cela, Suu l'avait lu dans un livre miteux, recouvert de crasse, qu'elle avait trouvé dans une caisse, du temps où elle était encore prisonnière de Tequila Island. A vrai dire, il avait été très instructif et la jeune fille qu'elle était à l'époque avait su en lisant qu'un jour elle se rendrait sur cet océan capricieux.

Sortie de ses pensées par le son de la cloche qui annonçait l'heure du repas, Suu soupira d'aise avant de se diriger mollement vers la salle restaurant. Comme Hotaru et elle avaient payé leur traversée, ils n'avaient donc rien à faire jusqu'à la destination finale qui était la célèbre Île du Karaté. Cela était à la fois exaltant et ennuyant à mourir. Ne rien faire ? L'albinos n'en avait vraiment pas l'habitude mais il était vrai que un peu de repos après l'étude intensive qui avait rythmé son quotidien durant les derniers mois était appréciable et bienvenu. Les cernes de la médecin commençaient d'ailleurs à s'effacer, ne laissant pour l'instant que des marques violettes sur ses joues, mais foncées tout de même mais toujours un peu présentes.

Après le repas, Kana flâna sur le pont, sous le large ciel étoilé qui était d'ailleurs superbement dégagé. Ainsi, chaque étoile était visible. La jeune femme s'allongea sur le pont, scrutant chaque recoin de cet espace qui semblait beaucoup trop vaste pour sembler exister. Les étoiles trouaient le grand voile noir de leurs petites lumière vive, pour pouvoir voir certaines, il fallait vraiment plisser les yeux. Franchement, qu'y avait-il de mieux que la nature ? Suu sortit son microscope de sa sacoche, qu'elle ne lâchait plus et l'installa sur le pont à même les planches. Après avoir fait quelques réglages, elle réprima un sourire puis sortit un graine qu'elle avait ramassé sur Green Island. En l'observant rapidement, l'albinos en déduit qu'il s'agissait d'une espèce fruitière très commune.

Ayami déboula dans l'espace vide et s'étonna de voir sa soeur encore la tête penchée dans des recherches.

Bah alors ? Tu t'es fait contaminée par les chercheurs avec qui tu travaillais ou quoi ?

Ensemble, ils éclatèrent de rire en repensant à ces pauvres gens qui travaillaient de jour comme de nuit puis allèrent ensemble se coucher, afin d'amorcer une bonne matinée le lendemain.
Kana Suu
Kana Suu

♦ Localisation : Royaume d'Alabasta - GL ♥
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3755
Popularité: 115
Intégrité: 7

27/1/2011, 21:46

Pourquoi y avait-il toujours des éléments pour venir contre-carrer mes plans ? Ça, je ne l'ai toujours pas compris mais je pense que ça fait partit de la vie... Non ?

Kana achevait une brochette de takoyakis tranquillement. Une fois la dernière boulette avalée, la jeune femme se lécha les doigts, l'esprit ailleurs. Le plus surprenant, c'était de voir cette personne, si statique, autour de l'agitation environnante. Suu souriait maintenant en regardant vaguement le large. Un bout de terre se profilait à l'horizon, grossissant de seconde en seconde, pas assez proche tout du moins pour pouvoir espérer le rejoindre à la nage. L'activité grandissante visible sur le pont contrastait également avec les deux craquements du bois qui constituait le bateau et avec les plis tranquilles de la mer.
La médecin décida d'aller chercher une autre brochette. Elle se dirigea donc vers la cuisine et trouva le chef-coq en pleine action. Il devait surement préparer quelques mets appétissants.

Dis Tahu, il ne te resterait pas des takoyakis par hasard ?

Ha ha ! Pour toi ? Je vais voir.


Le cuistot se dirigea vers la réserve, en attendant le verdict, Kana s'affala sur une chaise. En ce moment, elle n'avait vraiment rien à faire. Où pouvait donc se trouver Hotaru ? C'était dans un de ces moments-la que Suu aurait préféré une quelconque attaque, pour au moins avoir quelque chose à faire. Même une simple indigestion semblait un cas très intéressant c'était dire !

Le cuisinier revint des réserves bredouille. Les stocks avaient été épuisés.

Désolé Kana, je n'ai plus rien. Si tu refais route avec nous après l'Île du Karaté, je t'assure que je pourrais t'en faire mais la je n'ai pas le temps, on arrive bientôt non ?


Oui, je suppose. Ce n'est pas grave, t'inquiète pas. En plus je n'ai pas vraiment faim... À tout à l'heure peut être !

Oui, à tout à l'heure.

La jeune femme sortit, n'ayant toujours aucun but précis. Elle retourna sur le pont et fut surprise de l'actuelle proximité de l'île. Était-elle restée si longtemps que cela dans les cuisines ? Ou alors le bateau avançait bien vite... Suu sourit, heureuse de l'avancée rapide du navire. Elle aperçut soudain Ayami qui lançait des cordes aux gars présents sur le petit ponton, en contre-bas. L'albinos entreprit d'aller l'aider.

Une heure plus tard, les deux comparses trainaient dans la ville. Ils se décidèrent pour aller boire un verre dans un bar quand Kana fut prise d'une subite envie d'entrer dans une librairie, qui lui faisait face. La boutique semblait bien garnie et c'était ce qui avait attiré la médecin de prime abord. Elle voulait trouver une encyclopédie regroupant un maximum de plantes, cela pourrait lui être bien utile. La botaniste se dirigea dans vers un rayon qui lui semblait prometteur alors qu'Hotaru, lui, s'était décidé pour aller jeter un coup d'œil du côté de la presse écrite.

Kana cherchait tranquillement le bon livre, en feuilletant quelques-uns d'entre eux lorsqu'Ayami arriva en courant, l'air alarmé. Il tenait dans sa main un journal ayant pour titre "Épidémies mortelles à Tequila Wolf" en lettres grasses.
Kana Suu
Kana Suu

♦ Localisation : Royaume d'Alabasta - GL ♥
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3755
Popularité: 115
Intégrité: 7

29/1/2011, 19:41

Un retour sur les terres qui m'ont vue naitre me ferra t-il réellement du bien ? C'est toujours ce que j'ai entendu dire, mais je ne suis vraiment pas sure de vouloir retourner là-bas. Suis-je encore trop faible ? C'est possible, en fait je dirais plus que je ne suis pas prête à me confronter à mes problèmes.

Et voila, Kana et Hotaru étaient encore de retour sur un bateau. C'était devenu une vraie routine ces derniers temps. A peine revenaient-ils sur South Blue qu'ils devaient déjà quitter l'océan. bon, bien sur c'était par choix mais la médecin se sentait tellement mal qu'avec son frère ils avaient convenu d'aller voir sur place ce qu'il se passait réellement. Ce n'était peut être qu'un coup monté du gouvernement pour faire encore tomber quelques têtes, notamment parmi les plus faibles. C'était déjà arrivé après tout. Une dizaine de personnes disparaissaient et on les revoyait plus après. Jamais.

Le clair de lune éclairait le pont de son rayon irréaliste. Chaque chose semblait soit totalement blanche soit totalement noir. Il n'y avait pas de gris. Si seulement les choses pouvaient être aussi simple ! Même les pires personnes comportaient en elles de bonnes choses, c'était ce que l'albinos voulait croire. Maintenant, il était aussi vrai qu'il y avait des personnes foncièrement mauvaises, que se soit de naissance ou en fonction de l'éducation. A vrai dire, Suu s'attachait plutôt à ce second principale et partait de l'idée que rien n'était joué à la naissance. Même une fois adulte à vrai dire, on pouvait encore s'améliorer, le contraire existait également. Ce manque de gris sur le pont semblait insupportable à Kana qui se plaçait alors du côté du noir, Hotaru étant le blanc.

La jeune femme serra le journal dans sa main. Jamais les deux comparses n'avaient trouvé de bateau aussi vite, ainsi, seulement deux heures après avoir débarqué sur l'Île du Karaté, ils étaient repartis. La médecin pensait vaguement que c'était là-bas qu'elle retournerait, après être passée sur Tequila Wolf. Bien sûr, pour cela il faudrait que Ayami soit d'accord mais il semblait beaucoup apprécier South Blue, surement parce qu'il en était originaire... Là-bas, l'albinos avait l'intime conviction qu'elle trouverait un équipage, et qu'ainsi, avec son frère, ils pourraient se rendre sur la route de tous les périls. Au final, c'était peut être la meilleure chose à faire que de se rendre sur son île de naissance pour Kana. Il faudrait qu'elle soit forte sur Grand Line, son surnom n'était surement pas dû à rien.

Suu se réveilla deux à trois heures plus tard. Elle s'était endormie, trop épuisée pour tenir debout, ce qui était sans doute mieux. Elle ne trouvait pas le sommeil ces derniers temps, ce qui lui rappelait les longues nuits passées à étudier sur Green Island. Cependant, ce n'était pas le même type de stress même si la jeune femme ne comprenait pas son angoisse. Après tout, elle retournait juste sur son île natale, non ?...

Prochain post : Des nouvelles de Tequila Wolf
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1