AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

Un royaume très étrange

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Lun 8 Oct 2012 - 20:04

Après plus d'un mois passer sur Innocent Island et des souvenirs pleins l'esprit, Shoma et son équipage avaient décidé de prendre la mer pour la prochaine île de Grandline. Innocent Island était une île tranquille qui n'avait plus de secret pour Shoma et les siens et même si cette île était devenue en un mois leur base secrète, Shoma n'avait nullement l'intention de prendre racine ici-bas. Maintenant son objectif était de passer à autre chose et quoi de mieux pour se changer les idées que de prendre la mer. D'ailleurs cela faisait plus de trois jours que lui et les siens voguait sur cette grande étendue d'eau salée. Avec son butin, Shoma avait eu le temps de faire quelques courses, mais à force de faire la fête encore et encore, les provisions descendaient à grande vitesse sans compter la tempête que l'équipage dut affronter qui réduisit le niveau de leur vivre à un seuil critique.

Par chance, au bout du quatrième jours de mer Sanbi, la tortue des spectres arriva au large des côtes d'une île. Quatre jours en mer et voilà les spectres de nouveau sur la terre ferme. Quittant son navire pour un ponton de bois, Shoma avança en direction de la ville. Le port était rempli de navire aux allures étranges, même leur pavillon était bizarre. Il y avait des drapeaux qu'il n'avait jamais vus. Dire qu'il avait dû venir sur cette île pour voir de ses propres yeux des navires ronds où des pavillons triangulaires, il fallait le voir pour le croire. Alors qu'un homme approchait de lui afin de lui faire signer un registre pour enregistrer son navire, Shoma remarqua deux édifices qui surplombaient la ville.

D'un côté se trouvait une sorte de base de la marine. "Une sorte", car elle semblait encore en travaux. Shoma qui aimait bien détruire venait peut-être de se trouver une occupation en ce beau jour. Non pas qu'il avait déjà l'intention d'aller faire exploser cette base, non, il n'en avait rien à faire, mais qui dit "en construction" dit forcément présence de matériaux. hé oui, en farfouillant un peu peut-être pourrait-il piquer des pièces, des machines qui pourront lui être utile, car sa forteresse était également en travaux. En travaux était un grand mot. Sanbi n'était pas encore passer entre les mains de maîtres artisans naval, mais tout était bon pour réduire les frais de construction.

De l'autre côté se trouvait un château, encore un château. Décidément partout où il allait il trouvait de tel édifice. Qui sait, peut-être qu'avec un peu de chance il tomberait sur un roi du même calibre que celui qu'il avait transformé en zombie, ce qui serait une aubaine pour lui et ainsi ajouterait un royaume de plus à sa collection qu'il venait de débuter. L'idée aurait pu être très intéressante si une étrange fumée noire ne montait pas haut dans le ciel. C'est d'ailleurs cette fumée qui détourna le capitaine pirate de la prise de pouvoir de l'île. Même s'il ne savait pas ce qu'il s'agissait, il savait que pour une telle entreprise, il fallait user de discrétion et ce qui semblait se passer las-bas pouvait être tout sauf discret.

Une fois une première revenu à lui, Shoma regarda le fonctionnaire qui attendait des réponses à ses questions, mais vite lassé de sa présence, Shoma l'attrapa par le col avant de le jeter à l'eau. De toutes les façons il n'avait aucunement l'intention de payer pour laisser son navire ici, alors pourquoi remplir de la paperasse. Impatient de se jeter dans une taverne afin de remplir son estomac une fois de plus au frais de la princesse, Opacho se mit à courir un peu partout quittant très vite le port et échappant par la même occasion à la vigilance des membres de son équipage. Habitué aux frasques du petit mousse, Shoma ne pensa pas utile de le suivre où d'envoyer quelqu'un à sa rencontre. Une fois qu'il comprendrait que personne ne le suivait Opacho se stopperait de lui-même, c'était ce que pensait Shoma jusqu'au moment où le petit être n'était plus visible et qu'il ne répondait pas aux appels des membres de son équipage. Une fois de plus il fallait aller le dernier membre des spectres avant de penser à autre chose.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Lilith Tentaçao
Lilith Tentaçao

♦ Localisation : Chambéry, Savoie

Feuille de personnage
Dorikis: 2618
Popularité: -128
Intégrité: -109

Lun 3 Déc 2012 - 20:39

Pffff, et voilà, il fallait encore se mettre à courir après cet imbécile d'Opacho; ce mousse n'avait décidément pas inventé la tartine beurrée et c'était encore aux Spectres de lui courir après... Les Spectres se séparèrent en plusieurs équipes de deux pour tenter de le retouver avant qu'il ne fasse de boulettes (quoi qu'une bagarre avec des marines ne déplairait pas à Lilith, les trois jours passés sur le Sanbi ayant été d'un ennui mortel...) dans les rues de Wakopol. Lilith n'avait encore jamais posé le pied sur cette île mais Shoma lui avait fait un bref topo de la situation politique changeante de l'île et le newkama avait hâte de connaître les nouvelles règles mise en place par le souverain / président /dictateur de l'île. Sûrement une loi obligeant les habitants à porter des méduses en guise de chapeau ou quelque chose dans le même genre douteux...

Mais bon pour le moment, les Spectres devaient partir à la recherche du mousse et Lilith se mit bien évidemment en équipe avec Shoma, elle n'était pas la gardienne de son corps pour rien, cependant elle aurait également aimé se mettre avec Valentino, l'homme-poisson de l'équipage. Après quelques instant de réflexion, Lilith pensa savoir où Opacho avait put filer; le mousse savait que les Spectres avaient besoin de matériel de construction afin de renforcer les logements de fortune qu'ils occupaient depuis plusieurs mois sur la carapace du Sanbi, et quoi de mieux qu'un chantier en construction pour voler des matériaux? Cependant le gosse semblait avoir oublié une chose, le seul chantier en construction de l'île était celui de la base marine et c'était tout simplement suicidaire que d'essayer d'y voler quelque chose lorsqu'on est un gamin d'un quatorzaine d'années. Lilith aurait peut-être à devoir se mettre à courir lorsqu'elle et Shoma auraient retrouvé le gamin sans cependant que ses armes soient visibles, elle opta donc pour une grande tenue de satin noir, ornée de plumes. Elle prit également soin, avant le départ de camoufler son corset sous ses vêtements et d'enrouler son fouet sous les rebords ornés de croix de sa robe. Bien maintenant, direction le chantier de la Marine!


Robe portée par Lilith:
 
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 4 Déc 2012 - 18:09

Afin de couvrir un plus large territoire, l'équipage des spectres se divisa une nouvelle fois en plusieurs groupes de deux. Laissant à ses membres le choux de choisir leur binôme, c'est donc avec Lilith que Shoma finir par faire équipe, après que celle-ci ait tout fait pour se retrouver avec lui et malgré le fait qu'elle ait hésité à choisir entre lui et Valentino, elle repoussa ce dernier pour un prétexte que Shoma ne pouvait même pas mentionner, tellement ce n'était pas valable et encore moins logique. C'était un choix pour faire un choix, tout simplement. Une fois les équipes réalisées, chaque groupe se divisèrent à différents endroits en ville, Valentino et Yasmeen se dirigèrent en direction du château royal, Ignis et Siro se dirigèrent vers le zoo, car il y avait un zoo en ville, Sokoa et Pearl quant à elles se dirigèrent en direction du quartier marchand. Le dernier groupe bien qu'aussi impliqué dans la recherche du petit Opacho n'avait aucune chance de mettre la main sur Opacho, mais comment dire non à des femmes quand il s'agit de shopping ?

Quinze minutes après la fuite du petit Opacho, les équipes se séparèrent. Shoma et Lilith se dirigèrent vers le chantier de la marine. Comment savait-il où le trouver ? Il y avait un grand drapeau de la marine qui flottait au-dessus d'une sorte de base. Pourquoi une sorte de base, tout simplement parce que depuis leur position ce qui tenait ce drapeau avait l'air de tout, sauf d'une base complète. Une base en construction, peut-être était-ce cela qui se tramait las-haut et puis si ce n'était pas le cas il s'agissait de quelque chose appartenant à la marine. Personne n'était assez fou pour hisser un drapeau de la marine sans en faire partie. Alors qu'il marchait aux côtés de Lilith, une question vint à l'esprit du capitaine et ne put s'empêcher de la poser à la jeune femme.


"Pourquoi ce déguisement ? Tu ressembles à une none perverse "

Voilà c'était dit, Shoma ne pouvait plus garder cela pour lui. Non pas qu'il n'avait pas l'habitude de voir Lilith ainsi, mais voilà depuis le premier jour de leur rencontre jusqu'à aujourd'hui, c'était la première fois que la jeune femme était habillée de la tête au pied. D'ordinaire, il y avait toujours, un peu, pour ne pas dire beaucoup de partie presque intime de la jeune femme dehors. Ce n'était pas un secret pour personne maintenant, Lilith était une aguicheuse, non, c'était la reine des aguicheuses pour ceux et celles qu'elle désignait comme faisant partie de son harem. Mais voilà aujourd'hui elle s'était vêtu, elle devait forcément avoir quelque chose, peut-être couvrait-elle une maladie ? Un virus ? Pire encore est-elle en dépression ? Enfin voilà en tant que médecin de bord, c'était à Shoma de s'occuper de cela.

* Dois-je lui parler de thermomètre ? Je ne pense pas, elle risque d'accepter uniquement pour le côté pervers de la chose. Que faire ? Que faire ? *

Préférant ne pas proposer à la jeune femme l'usage d'un thermomètre où de tout objet pouvant avoir un caractère portant à préjudice, car comme tous ses nakamas le savent, Shoma n'est pas porté sur le sexe où ce qui s'en rapporte, ce qui n'est pas le cas de Lilith, qui ne vis d'ailleurs que pour cela, mais bon mieux vaut ne pas lui dire. Shoma se détourna du sujet qu'il avait lui-même lancer quand il vit passer devant lui trois hommes qui avançaient à dos de mouton. Ce phénomène étrange, car vraiment étrange interpella le capitaine pirate qui se tenait la tête comme si c'était lui qui était malade. Visiblement ils n'avaient pas fait erreur sur l'île. L'île de l'absurde était vraiment comme on le lui avait dit, cette île était remplie de personnes dingues. Pourquoi monter à dos de mouton, quand on pouvait marcher plus vite et ce n'était pas tout, si les hommes étaient à dos de mouton, les femmes elles marchaient à l'envers. Un scénario catastrophe qui ne pouvait sortir que des pires livres de fin du monde.


" Je pense que l'ont feraient mieux de faire vite, cette île ne m'inspire rien. "

Quittant la rue qui donnait sur le port, Lilith et Shoma tombèrent sur un panneau indiquant les directions des quelques installations importantes de l'île, mais étrangement, rien n'était à sa place. Le panneau indiquait que le port se trouvait à cinq kilomètres à vers la gauche, or il se trouvait simplement à quelques mètres à peine derrière eux. Les galeries marchandes se trouvaient toujours d'après ce panneau derrière eux, mais à moins qu'il ne s'agisse de galeries aquatiques, ce ne pouvait pas être le cas. Visiblement les habitants de l'île n'étaient pas fou pour rien. C'était le chaos dans cette ville et pourtant les habitants semblaient bien se porter, du moins physiquement, peut-être que mentalement c'était une autre chose. Quoi qu'il en soit après vingt minutes de marche, les deux compagnons tombèrent sur une patrouille de marin à l'image des habitants de l'île.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Lilith Tentaçao
Lilith Tentaçao

♦ Localisation : Chambéry, Savoie

Feuille de personnage
Dorikis: 2618
Popularité: -128
Intégrité: -109

Mar 4 Déc 2012 - 23:39

" Je pense que l'ont feraient mieux de faire vite, cette île ne m'inspire rien. "

Pour Lilith au contraire, cette île l'inspirait beaucoup, elle était idéale pour fomenter un coup d'état à cause de son régime trop changeant mais peut-être avait-elle les yeux plus gros que le ventre... Et même dans sa forme actuelle, l'île lui plaisait bien en tant que visiteuse mais jamais elle n'aurait aimé y vivre, cependant elle décida de ne pas se conformer à la règle obligeant les femmes à marcher à reculons peu importe qu'elle attire l'attention de la milice malicieuse, même si il y avait peu de chance qu'ils s'intéressent à une femme ressemblant à une bonne soeur accompagnée d'un homme enroulé dans des bandages et qu'elle pourrait aisément faire passer pour un miséreux. Après avoir marché quelques minutes et esquivé bon nombre de pièges bizzares, les deux pirates arrivèrent à proximité du chantier, et commençèrent à y effectuer les recherches. Cependant celles-ci se révélèrent infructueuses, mais Lilith eut une idée... Le chantier semblait complètement vide et le Sanbi avait besoin de matériaux, pourquoi Shoma n'utiliserait-il pas ses ombres pour transporter en vitesse les produits dont ils avaient besoin? Lilith soumit l'idée à son capitaine mais celui-ci lui expliqua qu'ils devaient d'abord retrouver le mousse, et qu'ils ne récupéreraient les matériaux qu'après. Mais alors qu'ils s'apprétaient à quitter le chantier, Lilith et Shoma entendirent le cri d'un enfant. En se dirigeant vers la source du cri, Shoma, qui avançait en tête, chuta dans une chausse -trappe remplie d'huile de poisson; Lilith, morte de rire, repêcha son odorant capitaine à l'aide de son fouet. Glissant et crachotant, Shoma tenta de remonter tant bien que mal les murs de la fosse en s'accorchant au fouet mais à force de glisser, il finit par s'aider de son ombre pour se sortir du piège odorant. Les deux compères continuèrent leur route en direction du cri et pénétrèrent dans les profondeurs du chantier marine, accompagnés par la forte odeur que dégageait Shoma.

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mer 5 Déc 2012 - 20:34

La patrouille de marin que croisèrent Lilith et Shoma remarquèrent les deux pirates, mais décida de ne rien faire. Plutôt que d'engager le combat, Shoma et la jeune femme décidèrent de ne rien faire étant donné que le groupe gardait ses distances et ne semblait pas vouloir débuter un combat armé contre deux membres de l'équipage des spectres et puis comment pouvaient-ils se battre quand leur ceinturon était muni de fruit qui devait sans doute faire office d'arme. Une banane à la place d'un pistolet ? Oui, oui, il fallait le voir pour le croire, c'était bien la première fois que Shoma tomait nez-à-nez avec une brigade alimentaire de la marine. Ces marins devaient bien être les plus inoffensif de la marine, mais quand même, pourquoi se balader avec des fruits dans les poches et des légumes dans le dos. Oui, oui, si les bananes devaient faire office de revolvers, les courgettes qu'ils avaient à leur ceinturon devait sans doute faire office de sabre.

La présence des deux sabres de Shoma était peut-être la raison qui poussa les marins à ne pas tenter le diable. Que pourraient-ils faire face à de véritable arme. La puissance d'un meitou contre celle d'un légume, il n'y avait pas photo. Si l'île était très étrange, la marine qui acceptait de se plier aux lois de l'île y était bien plus absurde. Quittant le chemin où se trouvait le petit groupe de marin végétarien, les deux pirates arrivèrent au niveau du chantier de construction, mais celui-ci était désert et plutôt que d'en profiter pour augmenter le stock de ressource de son navire, Shoma décida de continuer les recherches. Retrouver Opacho était une mission prioritaire, le reste pouvait attendre pour le moment. Après tout, la famille devait passer avant toute chose.

D'un coup comme sorti de nulle part Shoma trébucha à l'intérieur d'un trou. Aussi bizarre que cela puisse paraître, le trou était rempli d'huile de poisson. Que pouvait bien faire un trou pareil au beau milieu d'un chantier ? Où sont les règles de sécurités en zone de travaux ? Y avait-il au moins des règles de sécurité sur cette île. grâce à l'aide de Lilith, même si son aide fut infime, Shoma réussi à quitter son trou, mais tomba de nouveau dans un autre trou, celui-ci rempli de peau de plume. Au far West existait le supplice du goudron et des plumes sur cette île c'était l'huile et les plumes, mais ce n'était pas réservé au condamné, mais aux passants qui avaient la malchance de tomber dans des trous surprises comme les deux où avaient chuter le capitaine des spectres. Trop, c'était trop, une fois déjà Shoma avait eu du mal à accepter sa condition de malodorant sur patte, mais maintenant qu'il était couvert de plume jusqu'au coup s'était trop.


"Ne dis rien, je me sens déjà assez mal"

*Si j'attrape celui qui a creuser ces trous....*

Quittant une fois de plus le trou où il s'était fait un nouveau revêtement, Shoma se posa contre un tas de brique afin de retirer toutes les plumes qui se retrouvaient coller à lui. Cela lui pris bien une vingtaine de minutes, mais au moins grâce aux plumes l'odeur du poisson avait diminué même s'il sentait toujours le poisson pas frais. Une fois en dehors du chantier, les deux pirates tombèrent devant une côte qui semblait être le dernier obstacle qui les séparaient de la base de la marine. Celle-ci était encore neuve, comme quoi depuis le passage d'un certain professeur Donor Jinx, la marine avait réussi à terminer les travaux de leur base et occupaient maintenant une base flambant neuve, même si celle-ci ne ressemblait pas vraiment à une base ordinaire de la marine. Pour une personne comme Shoma la base n'était qu'une erreur de construction, un peu comme un gros échec de construction, mais pour un amateur d'art, celle-ci ressemblait à un chef-d’œuvre.


"Les cris venaient de las-haut. "

Prenant l'initiative comme un leader, Shoma commença l'ascension de la pente en tête. Déjà bien énerver par ses deux chutes il forçait le pas, mais voilà alors qu'il n'y avait rien, mais vraiment rien pour le faire tomber, une case qui se cachait sous la terre, car c'était comme cela qu'on appelait ce genre de choses, une case où se trouvait un tremplin en dessous se déclencha sous les pieds du pirate et le jeta en arrière. C'était donc ça. C'était la marine qui était derrière tout ça et qui posait de telle piège ? Quoi qu'il en soit le tremplin jeta le pirate directement dans le trou où se trouvait les plumes. Retour à la case départ. De nouveau plein de plume, mais cette fois-ci jusqu'à la tête, Shoma était au bord de la crise de nerf. Retournant aux côtés de Lilith sans même prendre le temps de retirer les plumes qu'il avait sur lui, Shoma la regarda avant de s'adresser à elle.

" Je vais tous me les faire ces décider "
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Lilith Tentaçao
Lilith Tentaçao

♦ Localisation : Chambéry, Savoie

Feuille de personnage
Dorikis: 2618
Popularité: -128
Intégrité: -109

Mer 5 Déc 2012 - 23:17

Hihihi, Shoma transformé en poulet géant, voilà une situation qui méritait une petite photo. Lilith sortit de son corset un escappareil photo et prit le cliché alors que celui-ci commençait à enlever les plumes engluées sur son corps. Dommage... Il n'avait pas eu l'idée d'enlever ses vêtements poisseux, Lilith aurait pu admirer son corps luisant d'huile, pffff. Après s'être déplumé, Shoma ouvrit de nouveau la voie, Lilith à ses côtés et tous deux se dirigèrent vers un grand bâtiment stylisé au sommet duquel flottait un minuscule drapeau de la marine. L'architecte devait sans doute abuser de la bouteille car aucun mur n'était droit et l'ensemble ressemblait plus à un temple distordu qu'à une base marine.

Plan de l'architecte de la base de la Marine:
 

Alors qu'ils s'approchaient, un cri d'enfant, celui d'Opacho, se fit entendre et semblait provenir du sommet de la base. Le sang de Shoma ne fit qu'un tour et il se mit à foncer tête baissée à l'intérieur de la cour de la base, cependant il fut de nouveau arrêté par un tremplin cette fois-ci et il effectua un gracieux vol plané qui l'envoya de nouveau dans la trappe pleine de plumes. Encore plus en colère, il se rua de nouveau dans la cour, Lilith à ses côtés. Décidement, c'était pratique d'avoir son capitaine qui jouait les démineurs car il reçut pas moins d'une douzaine d'oreillers, un cochon en peluche, une bassine de citrons et une pluie de paillettes dans la figure. Le capitaine des Spectres avait vraiment fière allure, des plumes et des paillettes le recouvrant de la tête au pieds. Enfin bon comme ça personne ne pouvait nier qu'il était devenu doux et brillant... Rapidement, Lilith et Shoma atteignirent les geôles de la base et tentèrent de délivrer Opacho de sa prison mais alors que Lilith achevait de crocheter la serrure, une foule de marine armés d'épées en mousse, légumes et d'autres objets pour le moins étranges et hétéroclites les encercla dans les geôles. Lilith se mit aussitôt en position de combat en voyant arriver les soldats, cependant, elle les questionna avant sur la raison qui les avait poussés à capturer Opacho.
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Ven 7 Déc 2012 - 15:32

Bien énerver, Shoma l'était, mais ne fut pas au bout de ses surprises, car le chemin jusqu'à la base était encore très longue. Montant de nouveau en tête de cortège, Shoma tomba à plusieurs reprises sur des pièges tel que des oreillers, de la peinture, une bassine de citron, de la peinture, une pluie de paillettes, du poil à gratter. Démoraliser par le malheur qui lui tombait dessus, car jusqu'à présent les pièges n'avaient pas touché Lilith. Épargner par tout ce qui tombait sur son capitaine, Lilith feintait de garder son calme, mais laissait échapper des expressions de rire qui la trahissait et Shoma pouvait facilement lire en elle. A chaque fois que quelque chose lui tombait dessus, elle en était morte de rire, car épargner. A la moitié du parcours, exténué et vidée de ses forces, Shoma décida qu'il devait faire une pause. Après tout ce qui venait de lui tomber dessus, ce n'était que justice que de prendre un peu de temps pour recharger ses batteries.

Comme sorti de nulle part, car il ne l'avait pas remarqué jusqu'à présent, il y avait un banc près du petit groupe de pirate et au sol près de ce même banc, un homme était à son tour complètement exténue et avait même du mal à bouger. Même s'il n'était pas d'humeur à venait en aide à son prochain, Shoma approcha le pauvre homme et lui demanda ce qui lui était arrivé. L'homme lui expliqua qu'il était un soldat de la marine, mais qu'il avait oublié l'emplacement des pièges "obligatoire" qu'avait ordonné le roi dans sa nouvelle loi et donc qu'il était tombé deux fois de suite dans tous les pièges qui se trouvaient sur le parcours et que maintenant il était trop fatigué pour poursuivre son chemin et rentrer à la base. Profitant de l'occasion d'avoir un homme de la marine sous la main, Shoma lui demanda s'il n'avait pas vu un petit garçon avec une grosse chevelure aller dans la base il n'y a pas longtemps. L'homme ne compris pas tout de suite la question que lui avait posé le pirate, mais après un moment de réflexion, lui dit qu'une loi du roi stipulait que les enfants devaient tous se faire couper les cheveux dans la base de la marine même si ce n'était pas là le but premier de la présence d'une base de la marine.

Sous une couverture de peinture, plumes, paillettes et bien d'autres couches de choses qui lui était tombé dessus, Shoma n'était pas reconnaissable et étant donné que Lilith n'avait pas de prime sur sa tête, le soldat qui s'était confié ne pouvait ce doutter qu'il venait de confirmer que c'était fort probable que c'était bien la marine qui était derrière l'enlèvement du petit Opacho et même si c'était pour lui couper les cheveux, ce qui d'ailleurs lui donnait un charme fou, ce n'était pas acceptable. Remerciant le marin avant de partir afin de poursuivre leur parcours, Shoma invita la jeune Lilith à prendre la tête de la marche cette fois-ci. Il n'était plus question pou lui de servir de cobaye. Fier de ne pas être tombé encore dans des pièges si grossier, la jeune Lilith était certaine de ne pas se faire avoir et que s'il y avait d'autre piège, alors ce serait une fois de plus Shoma qui tomberait dedans.

* A Ton tour de recevoir des choses sur le corps.*


"Mouhahaha, hum désolé"

*J'espère que ce ne sera pas quelque chose de salace, elle risquerait d'apprécier. *

Trop certaine d'elle la jeune femme réussie l'épreuve du feu sans aucun problème, du moins c'était le cas jusqu'au moment de franchir la porte de la base de la marine. Une pancarte était affiché et disait qu'il fallait sonner avant d'entrer, mais la jeune femme préféra faire une entrer en scène comme dans les films de cinémas en défonçant la porte, mais c'est à ce moment précis qu'elle déclencha un autre piège. Un pot de peinture lui tomba directement sur la tête. Noir, c'était la nouvelle couleur de la jeune femme quand les six litres de peintures quittèrent le récipient pour peintre la jeune femme de la tête au pied. S'en était fini de la belle chevelure couleur du blé, non, non, maintenant place aux cheveux couleur mazout. Devant un tel spectacle, Shoma ne pouvait pas rester de marbre et laissa échapper un rire qui provenait du plus profond de lui et tomba même au sol tellement il avait attendu ce moment.

"Chacun son tour hin. Mouhahaha, en plus c'était marquer de frapper avant d'entrer
Hum, hum pardon!"


Le temps d'un instant Shoma était content de ne pas être le seul à tomber dans de tels pièges absurdes, mais voilà il ne pouvait continuer à rire ainsi, il ne savait que trop bien ce que pouvait faire une femme en colère, alors pour ne pas inciter la jeune femme à commettre un capiticide, oui oui, un capiticide, le meurtre de son capitaine par un membre de son équipage, Shoma convia la jeune femme à poursuivre leur exploration de cette base étrange qui était sans doute sur le point de tomber et puis si la base ne tomberait pas, alors Shoma connaissait une personne ici présente qui n'hésiterait pas une seconde à la faire tomber. Au même moment, alors que les deux pirates venaient d'entrer en usant de la force dans la base, une sonnerie d'alerte étrange se mit à retentir, d'après ce que l'alarme disait, Shoma fut certain que les soldats dépêchés par la marine étaient tous atteint de problème mentaux.

Alarme -> "Nous sommes attaqués,Hip, Hip, Houra," x3
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Lilith Tentaçao
Lilith Tentaçao

♦ Localisation : Chambéry, Savoie

Feuille de personnage
Dorikis: 2618
Popularité: -128
Intégrité: -109

Dim 9 Déc 2012 - 21:35

SPLOUTCH!

A peine Lilith eut-elle franchi le seuil de la porte qu'elle reçut un seau de peinture noire sur les cheveux. Shoma de son côté, était mort de rire mais bon cela était légitime. Il y avait cependant une chose que le capitaine avait oublié au sujet du newkama, c'était justement qu'il était newkama. En effet, Lilith portait en permanence sur ses cheveux d'origine le perruque qui lui donnait sa chevelure d'or. Légèrement rougissante, Lilith enleva sa perruque peinturlurée qui risquait de tacher sa robe de velours noir et la jeta dans un coin. Peuh, tant pis cette perruque était de basse qualité et elle en avait encore d'autres sur le Sanbi. En attendant, elle se baladerait tête nue, révèlant à son capitaine une partie de son vrai visage, sans maquillage ni fioritures: ses cheveux d'origine. Bien plus courts que sa perruque et argentés, ceux-ci lui descendaient sur les épaules une fois défaits mais comme ils n'étaient pas encore assez longs à son goût, Lilith les avaient masqués à l'aide de la perruque couleur de blé. En voyant Lilith ôter sa perruque, Shoma cessa immédiatement de rire devant le regard qu'elle lui lança. Si le newkama avait pu avoir des canons à la place des yeux, son capitaine serait tombé mort sur le coup.

Alors qu'elle venait de se débarasser des marines, Lilith et Shoma continuèrent d'avancer dans les tréfonds de la base marine, Opacho sur le dos du capitaine. Cependant le newkama avait décidé de poursuivre l'exploration de la base et ce qui l'intéressait le plus, c'était les coffres de la base qui renfermaient sûrement pas mal de berrys. Après s'être enfoncés dans un corridor mal éclairé, la petite troupe arriva devant un grand rideau en dentelle sur lequel était brodé l'inscription "Salle des coffres, entrée interdite". En poussant le rideau, Lilith entra dans la salle mais s'arrêta net, voyant sur certaines dalles du sol des lettres gravées. En face d'elle, sur le mur du fond était gravée le symbole de la marine et en dessous se trouvait un escalier dont Lilith ne pouvait voir l'issue.

Sol de la salle:
 

Réfléchissant quelques instants, Lilith demanda à Shoma de rester en arrière pendant qu'elle déverouillait les pièges éventuels, cependant celui-ci insista pour que son ombre l'accompagne pendant qu'il restait auprès d'Opacho. Un symbole marine... Lilith pensa d'abord à une mouette et posa le bout de son pied sur la lettre "M", mais la dalle se fissura quasi-instantanément. Pff... Lilith s'assit au sol et se mit à réfléchir. La marine... Un éclair traversa l'esprit de Lilith, quel était la devise de la marine? "Justice"! Lilith posa le pied sur la lettre "J", qui ne bougea pas d'un pouce. "U", "S", "T", "I", "C", "E". Le newkama faillit perdre l'équilibre deux-trois fois mais l'ombre de Shoma l'aida à ne pas tomber. Après avoir traversé le sol couvert de dalles, Lilith descendit les marches du couloir et arriva dans la salle des coffres.

Salle des coffres:
 

La salle ressemblait plus à un bric-à-brac qu'à une salle au trésor et examinant ce qui s'y trouvait, Lilith réussit tout de même à y dénicherun grand coffre renfermant une petite fortune composée de pierres précieuses et de berrys, une tiare scintillante, une bouteille de rhum vieille de dix ans ainsi qu'un petit coffret contenant une sorte de fruit bizarre envellopé dans du velours.

Fruit bizarre:
 

Lorsqu'elle montra le fruit à l'ombre de Shoma, celle-ci lui, muette, lui fit des signes bizarres comme pour l'insister à le manger. Manger ce truc? Beuark, qui sait depuis combien de temps ce machin était là, il devait être pourri depuis longtemps; cependant en reniflant le fruit, Lilith ne sentit aucune odeur de pourriture, bien au contraire, celui-ci avait un parfum capiteux et fruité. Faisant confiance à son capitaine, Lilith croqua le fruit et en avala une bouchée mais celui-ci avait un goût tellement immonde qu'elle ne put en avaler plus. Elle décida de ramner le fruit croqué à Shoma, peut-être était-ce une plante rare qu'ils pourraient vendre plus tard, en récupérer les graines pourrait être une bonne idée...


Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 11 Déc 2012 - 14:05

Une fois à l'intérieur de la base de la marine, Shoma et Lilith tentèrent de trouver des soldats afin de les affronter, mais avant tout afin qu'ils leur demandent où se trouvent les cellules, car leur présence dans cette base est dans le seul but de sauver l'un des leurs. Ne trouvant personne pour se dresser contre eux, les deux pirates se baladèrent à l'intérieur de l'enceinte de la base et ce n'est que dix minutes plus tard qu'ils tombèrent sur la salle qui retenait les personnes qu'ils avaient emprisonnées. Les geôles étaient pleines, mais pas de prisonnier, mais de vêtements, du linge sale, voilà ce qui se trouvait dans toutes les cellules, même dans celle où se trouvait le petit Opacho il y avait du linge sale et l'odeur était telle que Shoma hésitait à ouvrir la porte pour en ôter son petit compagnon. Ce n'est qu'une fois la jeune Lilith en train d'ouvrir la porte de la cellule d'Opacho, qu'une bande de marin firent leur apparition.

Bien que supérieur en nombre, les marins faisaient pale figure par rapport aux deux pirates qui étaient armés d'arme véritable et non de fruit et légume. Quoi qu'il en soit ne se sentant pas vraiment en danger immédiat à moins qu'ils étaient capables de manier les légumes aussi bien que le sabre, Shoma et Lilith questionnèrent les maris sur les raisons qui les poussaient à enlever un enfant et lui faire une coupe iroquoise. Ce n'est qu'une fois cette question posée que Shoma remarqua que son petit mousse avait perdu sa belle crinière pour voir dresser sur sa tête une crête, crête qui était la même que tous les marins de la base. Quoi qu'il en soit, la conversation tourna court quand Opacho se mit à pleurer derrière les barreaux demandant à son capitaine ainsi qu'à Lilith de lui faire revenir son ancienne coupe de cheveux.

Une fois la petite bande de marin hors d'état de nuire, la jeune femme libéra Opacho avant de profiter de la situation afin de poursuivre l'exploration de la base. Selon la jeune femme maintenant qu'Opacho était libre, elle voulait voir si la base n’abritait pas des coffres et autres choses pouvant avoir une quelconque valeur marchande. L'idée n'était pas mauvaise, mais voilà rester dans une base appartenant à la marine, même vide, du moins ils le croyaient, n'étaient jamais une bonne idée, mais devant l'insistance de la jeune femme, Shoma fini par accepter.

Plus loin à l'intérieur de la base, les deux pirates tombèrent sur un chemin qui s'enfonçait vers les profondeurs de la base, mais contrairement aux restes de la base, ce chemin semblait miné, du moins, les dalles n'étaient pas les mêmes ce qui intrigua les trois voleurs. Plutôt que de foncer tête baissée sans même savoir ce qui les attendaient, Lilith pris la tête et tenta de résoudre l'énigme des dalles avec les lettres, prudent sur ce coup-ci, Shoma lui confia son ombre, ce qui s'avéra être une bonne solution quand la jeune femme manqua de tomber dans les pièges qui se trouvaient sur son parcours et puis ce n'était pas un chemin interdit d'accès pour rien. Au final la jeune femme réussie à passer les pièges, mais continua seule, Shoma n'avait pas vraiment envie d'aller plus loin et puis il était préférable qu'il reste en arrière afin de couvrir les arrières de la jeune femme si jamais d'autre soldat arrivaient.

Durant dix minutes, Shoma resta seul avec Opacho, tandis que la jeune Lilith continuait son exploration avec l'ombre. Durant son moment de solitude avec le petit mousse, Shoma dû jouer les papas poules avec le petit qui bien qu'il savait que Shoma était un homme cruel pour beaucoup de monde, jouait les petits en manquent d'affection. N'ayant pas l'habitude de ce genre de situation, Shoma se sentait un peu gêné, mais le pris quand même dans ses bras, un peu à ma manière d'un grand-frère protecteur qui tente de faire stopper les pleures de son cadet.

Plus tard, quand Lilith termina son exploration, celle-ci était revenu les mains vides, du moins, de ce qu'elle avait trouvé, elle n'avait rien ramenée pour son capitaine. Le peu de choses qu'elle avait trouvé, elle se l'était garder, un peu comme une punition pour Shoma qui n'avait pas accepté de la suivre, mais bon, avec sa fortune personnelle, Shoma n'était pas à quelques milliers de berry près. Alors qu'il lorgnait quand même sur la fortune de la jeune femme, celle-ci lui mit sous le nez une chose qu'il reconnaissait et qu'il connaissait. La chose que la jeune femme lui tandis comme un fruit ordinaire afin de faire des recherches où d'élaborer un médicament était en réalité un fruit du démon. Intrigué de voir ce genre de fruit dans une base comme celle-ci, Shoma demanda à la jeune femme si c'était elle qui avait mangé la partie manquante de ce fruit.

La jeune femme répondit que oui, mais que cela ne l'intéressait plus, car le fruit n'avait pas de gout et que c'était d'ailleurs pour cette raison qu'elle le lui avait proposé. Devant une réponse aussi franche, Shoma posa ses deux mains sur son visage avant d'empêcher Opacho de manger le reste du fruit. D'un coup sur la tête, Shoma provoqua une fois de plus les larmes de son mousse, mais lui dit de se stopper, car il venait de lui sauver la vie. Si Lilith avait commencé à manger le fruit, alors c'était à elle de le terminer, donc plutôt que de prendre le fruit, Shoma le poussa dans la direction de la jeune femme avant de lui dire qu'elle devait le terminer, car il s'agissait bien de quelque chose de rare, un fruit du démon, ce n'était pas tous les jours qu'on en trouvait un.

Contrarié de ne pas pouvoir manger le fruit que Lilith leur avait tendu, Opacho se remit à pleurer, ce qui attira une nouvelle troupe de marin plus déterminé que jamais à venger leur camarade, mais en arrivant sur les lieux, un homme ce démarqua, celui-ci semblait être le chef et jeta un grand cri en direction de la jeune femme avant de lui ordonner de déposer ce qu'elle avait entre les mains, car il s'agissait d'un cadeau pour un haut officier de la marine qui devait venir le récupérer dans quelques jours, lors de sa visite sur l'île. Après les déclarations de l'officier à Lilith, celle-ci n'avait plus aucun doute, ce qu'elle tenait était bien un présent rare.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Lilith Tentaçao
Lilith Tentaçao

♦ Localisation : Chambéry, Savoie

Feuille de personnage
Dorikis: 2618
Popularité: -128
Intégrité: -109

Mar 11 Déc 2012 - 23:05

Avaler le reste de ce machin? Bweuârk! Le fruit avait un goût ressemblant à celui d'un mélange de jus de viande pourrie resté collé à la poële melangé avec du jus de culotte de vieille catin s'étant oubliée pendant plusieurs semaines et d'anus de porc confit frit dans de l'urine de chat. Manquant de vomir à plusieurs reprises, Lilith engloutit entièrement le fruit du démon devant les yeux effarés de l'officier. Shoma lui aussi regardait Lilith avec curiosité, comme si il s'attendait à la voir tripler de volume ou se transformer en verchon frêtif snortant sur la loinde (*). Cependant, Lilith ne remarqua aucun changement que ce soit et se mit en position de combat, il y avait une nouvelle troupe de marin à dégager et Shoma ne pouvait pas se battre avec Opacho qui lui chialait dans les bras. Pfff, quel boulet ce gamin décidément. Mais bon, il avait au moins réussi à enrichir Lilith en disparaissant alors elle ne lui en voulait pas le moins du monde. Cependant, le newkama était très curieux de savoir quels pouvoirs elle avait obtenus en mangeant le fruit. Un, deux, trois! Volèrent les coups de Ballet Kenpô de part en part! En deux temps, trois mouvements, la foule de marine vola dans tous les sens, au fur et à mesure de la progression de Shoma et Lilith, du moins jusqu'à ce que les deux pirates arrivent dans le hall principal de la base. Là bas, ils furent accueillis par un nouveau cortège de marine, mais cette fois ils étaient accompagnés d'un homme à l'allure importante, le colonel Alphazoulou...

Colonel Alphazoulou:
 

Quand Lilith vit le colonel, un tas de pensées salaces lui vinrent à l'esprit devant la beauté du marine mais la protection d'Opacho passait avant le plaisir... Le newkama commença par dégager la cinquantaine de guignols qui lui servaient d'escorte avant de s'attaquer au plus gros morceau. Lilith essaya de lui asséner quelques coups de pieds, mais celui-ci les bloqua sans peine. Mince... C'était la première fois que Lilith se trouvait façe à quelqu'un qui arrivait à la bloquer et cette situation la mettait mal à l'aise. Pire encore, le marine lui asséna un coup de sabre au niveau de la taille, déchirant sa robe et lui infligeant une sévère coupure...


(*): Un peu de culture générale. Ceci est une référence au poême "Jabberwocky" de Lewis Caroll, j'aime bien en glisser une de temps en temps. Le "verchon" est une sorte de cochon vert, "frêtif" signifie frêle et chétif, "snortir" c'est grogner et tousser tout en éternuant entre les deux. La "loinde", c'est la pelouse s'étendant loin devant un cadran solaire et loin derrière.
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mer 12 Déc 2012 - 20:22

En voyant Lilith manger entièrement le fruit, Shoma s'attendait à une réaction de la part de la jeune femme. Il voulait savoir quel type de fruit la jeune femme avait mangé. Un Logia ? Un Paramécia ? Un Zoan ? Parmi ces trois types de fruit du démon, Shoma espérait que la jeune femme avait réussi à trouver un Logia. Pourquoi ? Car il s'agit des types de fruits les plus puissants, mais aussi que le pouvoir que procurait l'un de ses fruits serait un avantage considérable pour son équipage, ce qui les rendraient encore plus puissant. Les secondes passaient et rien. Pas de changement dans l'état de la jeune femme. Pas de flamme, pas de lumière scintillante, pas de queue dans son dos, pas de moustache de chat, mais quel fruit avait-elle manger ? D'ailleurs ce qu'elle venait de manger était-est bien un fruit du démon ? Voilà ce que se demandait Shoma en voyant la jeune femme aussi ordinaire qu'avant de terminer le fruit du démon.

Voyant qu'il ne trouverait pas dans l'instant si la chose qu'elle venait de manger était bien un fruit du démon où pas et si tel était le cas, alors quelle pouvoir ce fruit lui avait donné, Shoma se concentra de nouveau sur la bande de marin qui se trouvait devant eux. Occupé avec Opacho, Shoma laissa le gros du travail à Lilith, mais l'aida par moment pour ne pas laisser la jeune femme se faire dépasser par les vagues incessantes de soldat. Bien que tous idiots, les marins avaient le mérite d'être déterminé. Ce n'était pas tout le monde qui se jetteraient dans un combat perdu d'avance. Il fallait dire que leur adversaire n'était pas n'importe qui. Si Lilith n'était pas encore connue des services de la marine, Shoma lui l'était et quand il n'y avait aucun officier assez fort pour le combattre, les marins avaient la fâcheuse habitude de perdre leurs couilles et prenaient leurs jambes à leur cou.


"Terminons aussi vite que possible, les autres doivent nous attendre. "

Aussitôt dit, aussitôt réalisé. La jeune femme mit du coeur à l'ouvrage et ensemble les pirates réussirent à mettre à terre tous les marins venus les arrêter, mais voilà comme s'il n'y en avait jamais assez, un autre groupe fit son apparition à l'entrer de la base. Un homme en uniforme avec plusieurs décorations se mit sur le chemin des spectres avant de leur ordonner de se rendre. C'était toujours le même scénario avec ces marins. Incapable de tirer en premier, toujours chercher une solution pacifiste. C'était peut-être lui qui donnait autant de courage à ses troupes, ce qui veut dire qu'il était peut-être le moteur qui poussait ces marins à combattre, alors que la cause était perdue d'avance. Si tel était le cas, alors il devait tomber et ainsi cela faciliterait la tâche des spectres.

"Ohoh"

Vasi Lilith-chan t'es la meilleure !!

Sous les encouragements du petit Opacho et le regard de son capitaine, Lilith se jeta dans le combat et pris directement pour cible l'officier. De leur côté, les marins ne semblaient pas prêt à laisser leur chef se frotter à un pirate seul, mais que pouvaient-ils faire face à la puissance de la Newkama ? Rien, mais voilà si ses hommes n'étaient pas à la hauteur, l'officier lui était d'un tout autre niveau et montra à Lilith qu'il ne fallait pas le prendre à la légère. Les deux combattants semblait avoir un niveau égal, voilà pourquoi Shoma ramassa deux pistolets au sol et les donna à son mousse avant de l'attacher dans son dos. Maintenant unis les deux pirates allaient se battre. Armée de pistolet, Opacho allait pouvoir couvrir les arrières de son capitaine, tandis que lui s'occuperait de sauver les fesses de ce petit fuyard qui aime pleurer.

Laissant Lilith et le colonel se battre dans leur coin, Shoma et Opacho s'occupèrent de la bande du colonel et quand celui-ci tenta de venir en aide à ses hommes, Lilith lui fit le plaisir de lui rappeler qu'il avait déjà un adversaire et que ce n'était pas bien de s'occuper des affaires des autres. Visiblement Lilith n'avait pas apprécié que le colonel lui fasse une entaille dans son corps de rêve. Au final, tous les marins tombèrent sous les coups du duo Opacho-Shoma, tandis qu'après une longue bataille, bien plus longue que le combat marin vs Shoma-Opacho, Lilith fit tomber son adversaire qui ne réussi pas à éviter sa dernière attaque qui lui coûta la victoire. L'officier n'avait pas à rougir, il avait bien combattu et la victoire s'était joué au quelques petits détails. Voyant que la victoire leur appartenait, Shoma attrapa Opacho et le posa sur sa tête avant de s'adresser à Lilith.


"Tu penses qu'il y a des d'explosifs dans cette base ? Il nous en faudra une grande quantité pour détruire cette ville. "

Shoma avait besoin d'explosif pour pouvoir détruire Wakopol, mais voilà Lilith lui expliqua que là où elle avait trouvé son fruit du démon, elle n'avait pas trouvé le moindre baril de poudre à canon et qu'ils allaient devoir s'en procurer au marché noir s'ils voulaient mettre leur plan à exécution. Ayant trouvé l'objet de leur quête, les spectres quittèrent la base et commencèrent à descendre la pente quand Shoma et Lilith se demandèrent pourquoi ils partaient en laissant la base debout. Se tournant, les trois pirates lancèrent en même temps chacun trois attaques contre l'édifice. Opacho tira trois rafale en direction du drapeau de la marine, Lilith enchaîna des attaques en direction des fondations de la base, quant à Shoma il s'occupa du reste en envoyant plusieurs vagues d'air afin d'achever la base. Spectres 3, Marine 0.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Lilith Tentaçao
Lilith Tentaçao

♦ Localisation : Chambéry, Savoie

Feuille de personnage
Dorikis: 2618
Popularité: -128
Intégrité: -109

Jeu 13 Déc 2012 - 21:41

"Vas-y, Lilith-chan, t'est la meilleure!" cria Opacho.
Ces quelques mots suffirent à redonner du courage à Lilith, alors qu'elle affrontait le colonel en combat singulier. Malgré sa blessure à la taille et la fatigue, Lilith se releva et contre-attaqua. Elle ne pouvait pas laisser tomber Shoma et le mousse, et puis elle était newkama, merde! Ca allait pas être cette salo**** de colonel qui allait la vaincre! Et si elle ne pouvait le vaincre par la force, elle utiliserait la ruse. Utilisant son Kaléidoscope, Lilith fit apparaître une multitude de copies et les dispersa autour du marine.

Un royaume très étrange 30634210
Réaction du colonel:
 

Sous l'effet de l'excitation, la pression sanguine nasale du colonel explosa, déclenchant un gigantesque geyser de sang qui le projeta droit contre le mur du hall. S'approchant du marine, Lilith constata que celui-ci était tombé dans les vappes, cependant elle préféra le fouiller afin de lui ôter toutes ses armes et pour le pelotter au passage (pour un marine de quarante ans, il était bien conservé le cochon! Même si au niveau muscles il pouvait pas rivaliser avec Valentino et sa Moby-dick). Quand Lilith le pelotta, le marine réagit un peu lorsque ses mains approchèrent de sa "zone sensible" mais il resta les yeux clos, alors la newkama s'en donna à coeur joie. En fouillant ses poches, la jeune femme trouva tout de même une bourse remplie de berrys et un trousseau comprenant de nombreuses clés. Lilith plaça la bourse avec le reste du butin qu'elle avait dérobé dans les coffres, à savoir dans les replis de sa jupe. La malle, elle, avait été transportée sur le navire par l'ombre de Shoma. Dans un élan de générosité, celui-ci avait laissé à Lilith sa trouvaille qui représentait tout de même une somme environnant les septs millions de berrys, sans sompter la tiare et la bouteille de rhum (qu'elle partagerais sûrement avec le reste de l'équipage) sous prétexte que c'était elle qui avait trouvé le pactole. Avant de sortir de la base, son capitaine la questionna:

"Tu penses qu'il y a des d'explosifs dans cette base ? Il nous en faudra une grande quantité pour détruire cette ville. "

Des explosifs? Peut-être qu'il y en avait quelque part sur l'île mais pas dans la base marine. En général, les marins entreposaient leurs explosifs dans une poudrière en dehors de la base pour éviter tout dégât en cas d'explosion. Peut-être que les clés que la newkama avait trouvé leur permettraient d'y accéder. En attendant, Lilith demanda à Shoma pourquoi celui-ci ne détruisait pas la base, déja croûlante avant leur arrivée? Celui-ci la regarda comme s'il avait pensé la même chose au même moment. Aussitôt, Opacho, qui avait tout entendu fit feu de trois coups sur le drapeau qui flottait fièrement au sommet de la base. Lilith, elle, utilisa son Souvenir d'un jour d'été sur les piliers porteurs de la structure, qui se fissurèrent sous la violence du coup. Shoma, lui, termina le travail grâce à ses sabres lorsqu'il fut certain que lui et ses "hommes" étaient hors de danger, expédiant une dizaine de lames d'air qui réduisirent la base marine en un tas de ruines. Quittant les lieux rapidement, les Spectres retournèrent au Sanbi...
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1