AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Combat fratricide

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 6 Nov 2012 - 2:47

Poursuivant son exploration du Royaume de l'absurde, Shoma capitaine des Red Spectres avait décidé de quitter une fois de plus Wakopol, la capitale du royaume afin de jeter son corps de loup des mers dans la seconde île du royaume. Wakopol II, pas très originale comme nom, mais bref. Dans cette ville qui n'avait vraiment rien d'exceptionnel, Shoma ne jouait plus au capitaine pirate, mais avait accepté d'endosser une autre casquette que peu de personnes n'auraient imaginé de lui. En échange d'une grande somme d'argent, le capitaine pirate accepta de jouer les hommes de main. Bien sûr rien ne l'empêchait de forcer son employeur à lui remettre l'intégralité de sa fortune, mais flairant l'action et l'affrontement dans la proposition du bougre, Shoma accepta. Il fallait dire que le royaume de l'absurde n'était pas le lieu rêver des pirates en quête d'action. Au contraire, cette île était à mourir d’ennuis.

Laissant derrière lui ses compagnons, Shoma quitta la capitale en compagnie d'une dizaine d'hommes et se retrouva à Wakopol II où lui et les autres hommes qui avaient accepté l'offre du riche marchand. Après une petite réunion assez formel, tous les hommes qui avaient été recruter eurent comme première mission de se battre en eux. La raison qui poussait le marchand à ordonner à ses nouvelles recrues de se battre était qu'il ne voulait garder que les plus forts près de lui quant aux autres ils seraient chargés de la protection du reste. Par reste, l'employeur voulait parler des marchandises qu'il voulait faire transiter à travers le royaume. Il n'est pas difficile de savoir dans quel groupe termina le jeune pirate. Sans grande surprise il vaincue son opposant, ce hissant par la même occasion dans le groupe chargé de la protection du marchand.

Une fois les groupes formés, un homme qui jusqu'à présent n'avait pas dit un mot quitta son silence et exposa au groupe ce qui allait en être dans les jours à venir. L'homme resta très évasif sur le contenue de la marchandise, mais promis à ceux qui arriveraient au bout du périple une grande récompense. Shoma qui participait espérait bien que l'argent que l'on lui donnerait serait à la hauteur de ses espérances, car employer un capitaine pirate c'était du jamais vue. En tout cas maintenant qu'ils avaient attisé l'envie de Shoma avec cette récompense il n'était plus question pour eux de ne pas honorer leur parole. Profitant d'un moment d'inattention, Shoma quitta les membres de son groupe et approcha du marchand qui lui avait proposé de travailler pour lui et qui jusqu'à présent était sous haute protection.

Voulant une petite avance sur salaire, Shoma avait pensé bien agir, mais fut très vite obligé de laisser de côté son plan afin d'obtenir sa paye en avance quand les hommes en noires qui assuraient la protection du marchand le remarquèrent. Ne voulant pas insister, Shoma retourna avec les cinq hommes qui avaient réussi réussi le test du combat et attendit que la caravane se mit en marche. Cinq minutes après le début du transport, Shoma commençait à se fatiguer et trouvait l'expédition de plus en plus nul, pour ne pas dire sans intérêt. L'argent promis à la fin de la livraison avait été un argument assez fort pour le faire accepter, mais maintenant qu'il devait marcher, Shoma commençait à en avoir par-dessus la casquette et plutôt que d'attendre la fin de la livraison allait prendre ce que le marchand lui devait.

Quittant les rangs, Shoma se dirigea vers la tête de cortège qui se trouvait à quelques mètres seulement de sa position et força le marchand à stopper le convoi. Ne comprenant pas pourquoi celui qui était sa pièce maîtresse venait de stopper la caravane, le marchand se mit à négocier avec le pirate. N'ayant pas de temps à perdre il se plia en quatre aux moindres exigences du capitaine, mais quoi qu'il proposait Shoma ne voulait rien entendre. Les négociations se retrouvant au point mort, le marchand décida de laisser tomber le pirate et lui balança une bourse d'argent. Les cinq minutes de travail effectuer par le capitaine pirate ne valait pas autant d'argent, mais devant une telle personnalité, l'homme ne pouvait pas se permettre de jouer les pinces.

Un homme ordinaire aurait accepté la bourse sans broncher, mais Shoma n'était pas un homme ordinaire. En tant que pirate il ne pouvait laisser une maigre bourse l'acheter et encore moins quand la récompense finale était d'après le marchand "assez alléchante pour un capitaine tel que Shoma", mais ne participant plus au transport de marchandise, Shoma ne pouvait prétendre à l'intégralité de son paiement, voilà pourquoi il proposa un deal au marchand. En échange de la moitié de ce qu'ils transportaient, le marchand et ses hommes avaient le droit de continuer leur périple. Sans aucune retenu, Shoma propose le deal au marchand qui cru au départ à une blague avant d'ordonner au pirate de sortir de son chemin avant qu'il ne demande à ses hommes de l'attaquer.


" Tu es peut-être dangereux sur les mers, mais ici tu es sur terre et puis tu n'as pas ton équipage avec toi. Tu ne m'es plus d'aucune utilité. "

"Patron"

"Patron"


Ne le laissant pas finir sa phrase, Shoma passa à l'action et décapita la tête du cheval du marchand le jetant par la même occasion au sol. Les négociations terminer, Shoma pris la décision d'éliminer tous ceux qui se dressaient entre lui et la cargaison de la caravane. De leur côté les hommes du marchand quittèrent leur monture et firent face au pirate. Coincé sous le corps du cheval le marchand cassait les oreilles de tout le monde, implorant qu'une personne vienne le sortir de là.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 16 Nov 2012 - 14:17

La forêt se tend, se distord sous la puissance de la charge. Rapidement, les arbres se couchent en grinçant et en craquelant sous le passage d'une force impossible à identifier. Une force propulsé par le destin, une force propulsée par le besoin de rédemption.
Porté par ce vent acéré qui renverse la forêt, un bruit de lame poursuit la course effrénée du garçon. Une épaisse lame racle le sol et laisse un profond sillon dans l'humus meuble du boisé, comme un ultime tracé qui montre le chemin vers l'ultime sommet, vers l'affrontement séparateur.

Il avait coupé par l'étendue forestière lorsqu'il avait apprit d'un vagabond la présence de Shoma parmi un groupe de mercenaire escortant un convoi. En fait, dès le moment où il avait apprit la présence du traître à un simple endroit sur l'île, il y avait accouru sans ne plus perdre une seule seconde. Porté par une émotion qui régissait tout son être.

Arrivé sur une montée dans le relief du terrain, Shino s'arrête un instant, haletant. Le vent vient jouer dans ses cheveux, les caresse, puis les ébouriffe, les faisant renvoyer des sombres éclats de jais. Le jeune sabreur détache sa veste, laissant à l'air libre un torse couvert de cicatrices. Si on peut affirmer quelque chose par rapport à Shino, c'est qu'il n'a pas lambiné ces dernières années.

Et c'est pour ça que le traître doit mourir.

De la petite falaise où il se trouve, falaise qui plonge dans une vallée coincée entre deux dense forêt. Chose spéciale chez cette dernière, un rivière y a été détournée dans le seul but de pouvoir l'utiliser pour faire un cercle de course pour pédalos. Comme quoi même en pleine nature l'absurde ne s'abstient pas de frapper.

Mais venons en au fait. Dans cette vallée, un convoi, le convoi. Du moins, ce qu'il en reste. En effet, un équidé décapité, un tas d'homme effrayé par un pirate dont la prime est époustouflante pour l'endroit où il se trouve. Cette même prime s'échappe des poches de Shino et s'envole. Il ne semblait pas avoir changé, Shoma. Si ce n'était les morts qui s'accumulaient sans scrupule sur son passage, et le déshonneur qui s'abattait chaque jour sur le dojo.

Ne pouvant être retenu plus longtemps, Shino s'élance, fend les cieux et plonge vers la vallée, vers Shoma.

Un violent bruit de métal qui se fracasse.

Et en un battement de cil les deux rivaux se toisent. En un instant Shino a traversé l'étendue et prit Shoma au dépourvu.

Le duel est commencé.
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Ven 16 Nov 2012 - 21:52

Comme par hasard, car de son point de vue il fallait obligatoirement que quelque chose viens à lui afin de lui apporter un peu plus de piment dans cette journée qui avait bien commencé, mais qui comme d'habitude allait tourner à la routine. Tuer, voler, tuer, aller boire quelques bières avec l'équipage. Non, plutôt que d'entrer dans cette routine monotone, le destin décida de placer sur la route du jeune capitaine une personne qu'il connaissait, une personne qui était un peu comme son frère. Les deux hommes n'avaient rien en commun, si ce n'est une partie de leur histoire, mais sinon on pouvait voir Shoma comme la nuit et son confrère comme le soleil. L'un ne peut aller s'en l'autre, mais ni l'un ni l'autre ne peuvent se voir. C'est ainsi depuis le premier jour de leur rencontre. Momo, l'ami d'enfance de Shoma, son frère d'arme, son rival de toujours. Plus jeune de quelques années, le jeune homme était sans aucun doute l'un des meilleurs bretteurs du dojo d'où était originaire le capitaine des spectres.

D'habitude quand le destin décidait de dresser une personne sur le chemin de Shoma, d'habitude il envoyait des officiers de la marine, des assassins, des chasseurs de prime où quelque personne sorti de nulle part, mais ayant étrangement une dent contre lui et n'avaient qu'une seule idée en tête, lui faire la peau. Devant Momo, Shoma ne savait pas comment réagir, ni quoi faire. D'ordinaire il aurait proposé de quitter ce lieu afin de poursuivre leur rencontre dans un lieu adéquat, mais pour dire vrai, leur rencontre ne tombait pas au bon moment, non, Shoma était en plein travail et n'avait pas le temps de voler son butin en ce sachant attendu. Cela ne se faisait pas, quand un invité et de surcroit une personne que l'on n'avait pas revue depuis des années revenait il fallait l'accueil comme il se doit. Que faire ? Que faire ? Telle est la question.

Question simple, réponse simple. Momo était toujours le même, physiquement il n'avait pas changé, si ce n'est qu'il était plus grand que le jour où ils se sont quittés, mais malgré cela Shoma ne pu stopper ses activités pour saluer son camarade, car celui-ci n'était visiblement pas venue en paix. Pourquoi à chaque fois qu'ils se rencontraient les deux hommes étaient forcés de brandir les armes ? En tout cas devant la charge du jeune bretteur, Shoma décida de ne pas poursuivre son assaut et opta plutôt pour une manoeuvre de défense. Un saut en arrière suivit d'un léger salto avant d'atterrir à quelques mètres plus loin de Momo. Pied sur le chef de l'expédition, Shoma avait assisté à la ruée de son ancien compagnon d'arme et observait les dégâts que celui-ci avait causé dans le paysage rien qu'avec une charge des plus ordinaires.


"Je reconnaîtrais toujours cette lame. "

* Il semble plus fort que la dernière fois. *

"Nous ne nous sommes pas vus pendant 5 ans si ma mémoire est bonne et pourquoi la première chose que tu trouves à faire est de m'attaquer ? "

Une fois sa question posée à son ancien frère d'arme qu'il considérait toujours comme un membre important de sa famille, Shoma força la pression exercer sur sa victime afin de la faire souffrir sous les yeux du jeune bretteur. Momo était une personne gentille avec un grand sens du devoir et Shoma le savait, c'était pour cette raison qu'il en profitait pour faire souffrir le chef des marchands, de toute façon quoi qu'il se serait passé toutes les personnes se trouvant présente aurait fini par mourir sous le coup de ses attaques, mais maintenant qu'un adversaire de taille était apparu, Shoma allait pouvoir en profiter et pour cela quoi de mieux que de tester la force acquise par ce dernier durant toutes les années où il ne l'avait pas vu. En tant que membre de la même école qui prône l'évolution constante, c'est tout à fait normal d'aimer se battre dans le but de progresser et de gagner en technique et expérience, mais ce qui poussait le capitaine des spectres à tenter de bousculer son camarade est que les deux hommes ne sont pas à leur première affrontement.

Bien que totalement contraire, Shoma ne détestait pas Momo, bien au contraire il avait toujours agi avec lui comme un grand-frère, mais quand ce dernier décida de ne pas accepter son choix de devenir un hors-la-loi la relation qu'entretenait les deux hommes se dégrada. Entre les deux choix de vies des deux hommes se dressa le maître du dojo, l'homme qui appris l'art du combat à Shoma était vieux, malade d'une maladie incurable et sans héritier allait confier son oeuvre au meilleur de ses apprentis, mais voilà vivre une vie monotone dans un dojo dans le but de promouvoir l'art du sabre n'était pas le style de vie que souhaitait Shoma, voilà pourquoi un jour il décida de partir. C'est d'ailleurs le jour de son départ que Shoma combattu pour la dernière fois Momo.


" Ne me dis pas que tu m'en veux encore à cause de cette histoire de succession ? "

Connaissant la nature du jeune garçon, Shoma savait que s'il avait fait le déplacement jusque dans un coin reculé du royaume de l'absurde ce n'était pas pour parler du bon vieux temps, de l'époque où ils étaient encore dans le même établissement et où ils partageaient leurs rêves et ambitions pour le futur. Ce temps était révolu, mais une dernière fois s'il le souhaitait, Shoma lui montrerait à quel point sa détermination à être un pirate est supérieur à celle de prendre en main les rennes d'une stupide école d'art martial. C'était peut-être triste à dire, mais depuis son départ, Shoma n'avait pas pensé une seule seconde à sa vie passer et s'en fichait éperdument du dojo et des personnes qui la font évoluer où vivre.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 4 Déc 2012 - 1:48

Menacer la vie de pauvre gens. Tu réalises la frustration que tu causes chez ton ami alors qu’il regarde d’un œil triste et impuissant le marchand hurler de douleur. Il pose alors des yeux qui ne lui ressemblent pas dans tes souvenirs. Comme quoi les morts que tu avais perpétrés sur ton chemin durant ton voyage sur Grand Line l’avaient fortement affecté. Comme quoi ce n’était peut-être plus le même Momo que tu avais devant toi. Comme quoi l’égoïsme et la violence dont tu avais fait preuve depuis ton départ du dojo s’étaient répercutés sur ton vieil entourage. Alors Momo disparait, alors en un scintillement il n’est plus là, s’est envolé dans la vallée. L’instant d’après, il te dépasse, s’empare du marchand, le cale sous son bras, puis ne manque pas de tournoyer sur lui-même en balançant sa large épée d’un seul bras.

Épée que bien sûr, tu fais vite d’esquiver d’un léger recul.

Shino à son tour prend du recul, laisse le marchand à ses hommes encore vivants, leur donne l’ordre de fuir sans se retourner. Toi tu regardes, tu n’approuves pas, mais certes, tu regardes. Car tu as remarqué toi aussi, tu as remarqué que ce n’était plus le même Momo, le même petit sabreur. Non, lui aussi il a vieillit, lui aussi il est devenu un puissant combattant. Ce que tu ne sais peut-être pas, cependant. C’est que malgré ton absence, il a tout fait pour te dépasser, il a tout fait pour vaincre ton style au sabre, tout fait pour écraser cet orgueil qui t’a fait tout lâcher pour la piraterie. Mais hélas, à cela s’ajoute la honte que tu as jeté sur le dojo en encaissant les primes toujours plus hautes. Honte que Momo ne peut te pardonner, malgré toute sa volonté, il ne peut pardonner la honte que tu as jeté sur le maître, il ne peut non plus pardonner la détresse que tu a causé chez lui lors de ton départ. Non. Désormais, il n’est là que par pur altruisme envers la planète. Il n’est là que pour libérer le monde de ta menace perpétuelle, il est là pour mettre fin à tes jours. Alors t’adresse-t-il la parole.

-Je n’suis pas là pour remuer le passé vieux frère, je suis là pour que plu personne ne souffre. Pour qu’une fois pour toute tu te repentisses dans la mort et comprennes tous les torts que tu as causé.

Là, tu sais qu’il ne ment pas. Pour l’avoir tant côtoyé tu sais que la franchise suinte par son corps en entier. Il se tient droit, à une dizaine de mètres de toi, raide, la lame plantée dans le sol, tu sais que le choc est imminent, qu’il ne demande qu’à se battre contre toi à nouveau.

-Je me suis entraîné avec le maître dans le seul et unique but de te vaincre Mantle! J’ai étudié toute les failles de ton style pour être certain qu’aujourd’hui tu tombes une bonne fois pour toute.

Alors, dans un mouvement circulaire sa lame quitte le sol, va haut dans les airs au dessus de la tête de ton nouvel ennemi. Ses deux mains viennent se rencontrer sur la longue poignée de la large lame médiévale. Puis alors, les lèvres de Momo remuent, tu le vois chuchoter de légères paroles qui s’envolent avec la brise.

Redemption Slash

Une immense bourrasque acérée est décochée alors que la loudre lame s’abat de toute sa force directement vers toi, rasant tout sur son passage. Ce que tu ne réalises pas sur le coup, c’est que cette même bourrasque en devient deux, puis trois, puis enfin quatre. Tu es littéralement encerclé par les quatre lames d’air qui fendent l’espace pour venir te déchiqueter. En effet, une stratégie que tu n’aurais sut contrer avec ton style d’aiguille. Visiblement, il connait les failles, à toi de contrer ses stratégies. Que feras-tu alors, Shoma?
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Sam 29 Déc 2012 - 13:12

Connaissant son adversaire comme s'il était lui, Shoma savait qu'il n'allait pas rester tranquillement dans son coin et attendre qu'il ait fini avec les innocents pour intervenir. C'était plus fort que lui, Momo ne pouvait laisser des personnes se faire tuer, blesser sous ses yeux. Ce genre de personne qui aiment venir au secours des autres sont rares, mais très apprécié des faibles. S'il y avait eu plus de Momo sur son parcours depuis qu'il avait décidé de devenir un capitaine pirate, Shoma n'aurait sans doute pas pu tuer tous ces innocents. Combien d'hommes et de femmes sont tombés sous les coups du capitaine des spectres ? Des centaines ? Des milliers ? Shoma ne les comptaient plus, mais à chaque fois qu'il faisait tomber une tête il lui manquait quelque chose. Un sentiment d'insatisfaction, un vide.

Tel un fantôme, un mirage Momo disparu du champ de vision de Shoma. Sa vitesse n'avait plus rien à voir avec celle de son frère d'arme et ce n'est qu'une fois qu'il réapparu que Shoma compris que pendant qu'il s'activait à réaliser ses rêves de pirate, son ancien frère d'arme avait considérablement évolué au point où il pouvait même pas dire par quel moyen il avait réussi à l'approcher d'aussi près sans qu'il ne s'en rende compte. La technique de déplacement de Momo était parfait et ressemblait à une technique que Shoma avait déjà vu en affrontant un marine sur South Blue, mais contrairement à l'officier de la marine, lui ne l'avait pas utilisé afin de se défaire de son adversaire, mais pour venir au secours du chef de la caravane.

En esquivant l'attaque de son frère d'arme Shoma senti un sentiment d'excitation monter en lui. C'était cela qu'il recherchait ? Le combat, le véritable combat, celui qui arrive à faire frémir chaque membre de son organisme, celui où la vie de l'un et de l'autre est mise à l'épreuve et où une seule personne sera capable de voir le jour se lever un jour de plus. Oui, voilà ce qu'il avait longtemps chercher. Bien qu'à chaque fois que sa prime augmentait des adversaires de plus en plus fort faisaient leur apparition, Shoma perdrait très vite cette joie de vivre qu'il ne trouvait que dans les combats mortelles.


-Je n’suis pas là pour remuer le passé vieux frère, je suis là pour que plu personne ne souffre. Pour qu’une fois pour toute tu te repentisses dans la mort et comprennes tous les torts que tu as causé.

" ....
Je savais que tu ne comprendrais pas, ni toi, ni le maître. Je pensais qu'en quittant le dojo tu me comprendrais toi au moins, mais visiblement je me suis trompé...
Vieux frère... "


De toutes les personnes qui habitaient ce monde, il n'y en avait qu'un qui était en mesure de préparer une personne à affronter un combattant utilisant l'art du sabre aiguille. Cette personne était le maître de Shoma, maître qui était lui aussi l'héritier de ce même style et à la fois le plus grand maître bretteur de ce style de combat. Le sabre aiguille est une arme rare et difficile à manier, mais de tous ceux ayant réussi à maîtriser ce style, il en est un qui réussi à s'inscrire dans l'histoire et cet homme est nul autre que le maître des deux hommes. Après des années et des années de perfectionnement le maître de Shoma, avait gagné ses galons de maître bretteur et réussi même à être dans l'estime des deux grandes figures du monde des bretteurs les deux numéro un : Yamato Rinshi & Don Lope Di Sangrin

Plutôt que de vivre une vie de bretteur, Momo aurait très bien pu devenir un justicier où un très bon officier de la marine tant et bien qu'il ne laissait rien passer, c'est pourquoi en sa présence Shoma savait qu'il allait devoir se battre, se battre pour rester en vie, se battre pour lui montrer sa détermination, se battre pour défendre son style de vie, se battre pour lui montrer que lui aussi avait changé depuis qu'il avait quitté le dojo.


"Je ne pensais pas que tu irais jusque là. "

En voyant la posture que prenait Momo, Shoma savait que cela ne présageait rien de bon. Quand il commençait quelque chose Momo allait toujours à sa fin, mais voilà Shoma n'était pas près à laisser son ami d'enfance lui prendre la vie. Plutôt que de prendre la fuite, il allait répondre au feu par le feu. S'il avait évolué, alors il découvrirait qu'il n'était pas le seul à avoir acquis en expérience du combat.

Snake Fang


# Snake Fang
Spoiler:
 

Redemption Slash vs Snake Fang. En lançant aussi une attaque Shoma avait pensé que cela suffirait à neutraliser l'assaut de son ancien compagnon, mais visiblement Momo ne s'était pas trompé en disant qu'il connaissait les failles dans ses attaques, car non content d'avoir repoussé très facilement son attaque, l'attaque de Momo s'était divisé en quatre vagues puissantes et violentes détruisant sol et environnement sur son passage. N'ayant plus le temps de lancer une contre-attaque, Shoma utilisa son ombre afin de se sortir d'affaire. Quelques secondes avant le choc final le capitaine des spectres réussi à s'échapper. Debout près de la zone d'impact, Shoma se tenait debout avant de plier je genoux au sol avant de comprendre qu'il n'avait pas totalement réussi à éviter l'attaque de Momo. En effet l'une des vagues l'avait touché et sectionna son torse en biais et s'engouffrait de quelques centimètres dans son torse.

"Laisse-moi te raconter une histoire. Il était une fois deux frères. Le grand-frère ne visait que les sommets et pensait qu'il pouvait réaliser ses rêves s'il devenait le plus puissant de tous les bretteurs quitte à réduire à néant les autres écoles. Le second frère plus petit de deux ans était calme et rêveur aimait son école plus que tous et avait comme ambition d'améliorer le style de son école tout en restant en harmonie avec le monde des arts martiaux. Un jour arriva où leur père mourant leur demanda de se battre à mort afin de savoir qui lui succèdera. Sachant que ce jour finirait par arriver, les deux hommes sortirent les armes et après deux jours et deux nuits de combat le petit frère perdis. Devant la mort de son frère l'ainé renonça à ses ambitions et vécu une vie comme l'aurais souhaité son jeune frère, mais ne regretta aucunement sa victoire. Plusieurs années plus tard ce même maître voit arriver dans son dojo deux jeunes personnes, tous deux sont considérés comme unique et exceptionnel jusqu'au jour où l'un d'eu décide de partir, étrangement quand l'histoire de la succession est entrée sur la table. "
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 11 Fév 2013 - 1:27

Un éclair illumine un instant les pupilles sombres de Momo. Un éclair qui ne peut signifier qu’une chose. Il comprend tes raisons, ton sacrifice. Réalise qu’il s’est peut-être finalement trompé sur ton compte. Mais rapidement il cache ce singulier éclat derrière une opaque barrière émotionnelle que tu pourrais associer à de la rancune. Non, plus que de la rancune. De la haine. Malgré tes raisons. Malgré les contraintes que tu lui explique vainement par ta métaphorique fable, tu vois dans les yeux de ton frère que tu es allé trop loin. Tu ne peux plus être pardonné, ni sauvé. Rien ne peut expliquer les milliers de morts que tu as perpétrés.

À travers ses mèches de jais, ses deux pupilles se posent sur la plaie ensanglantée qui baigne de fluide vital ton torse. Avec amertume, il brandit à nouveau sa lame droite devant lui, les deux mains bien serrées sur la poignée.

-C’est trop tard Mantle. C’est terminé, onii-san.

En un instant il est à ta gauche frappe de toutes ses forces en balayant avec vigueur l’air de là où tu te trouvais un instant plus tôt. L’attaque était prévisible. De ce que tu as pu analyser, Momo est beaucoup plus puissant qu’avant, et une botte de ce genre ne lui ressemble pas. Peu importe ce qu’il peut dire, Momo semble déstabilisé par tes déclarations. En te retournant après la frappe de ton ancien compagnon, tu crois apercevoir une larme reflétée par le soleil. Une goutte unique qui flotte dans l’espace avant de s’écraser par terre. Mais peut-être n’est-ce qu’une illusion? Peut-être n’y a-t-il rien? Seul ta volonté propre peut te guider.
D’un bond arrière, il augmente la distance vous séparant tous deux. Dresse sa lame bien haute vers les cieux, et l’abat de toutes ses forces dans le sol herbeux du vallon.

Destiny Quake

La violente vague tranchante propulsée systématiquement par le coup ébranle le sol. Le fend. Rapidement l’humus de la vallée explose et s’ébranle dans un raz de marée de mottes de terre et de rochers qui filent à toute vitesse vers toi. Ça, c’est simple à comprendre. Au moins. Une réaction d’esquive s’impose probablement.

Ce que tu ne sais pas cependant, c’est que Momo a à son tour sauté au dessus de la vague et te fait maintenant de l’ombre par l’altitude qu’il a prit dans les airs. Glaive bien emporté dans un élan meurtrier qui aura tôt fait de t’écraser.
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mer 20 Fév 2013 - 19:31

En racontant lui racontant la vérité sur ce qui l'avait poussé à déserter leur dôjo, Shoma espérait vraiment que son ancien frère d'arme comprenne qu'il dirigeait son arme contre la mauvaise personne et qu'il accepte de stopper ce combat qui n'avait pas lieu d'être. Deux frères qui se battent l'un contre l'autre dans un combat à mort ne peut apporter que tristesse et peine. Si beaucoup de personne aurait jeté à terre leur arme et auraient fondus en l'arme en apprenant le choix de Shoma vis-à-vis de ce dilemme, Momo lui n'avait pas une once de regret. Au fond de lui peut-être remerciait-il Shoma d'avoir choisi de lui laisser la place, mais à l'extérieur il était toujours aussi remonté.

A quel point peut-on pardonner une personne ? Shoma ne le savait pas, mais visiblement tout ce qu'il avait fait depuis son départ jusqu'à sa rencontre avec son ancien camarade lui montrait qu'il était très difficile pour Momo de fermer les yeux sur ce qu'il était devenu. Sa vie qu'avait épargner Shoma n'avait pas assez de valeur pour compenser tous les crimes qu'il avait commis par la suite, voilà pourquoi il ne pouvait accepter de baisser les armes et faire comme si rien ne s'était passé.

Il n'y avait aucune blessures, cicatrices qui faisaient plus mal à Shoma que celle qu'il avait reçu de Momo. Non pas qu'il souffrait physiquement, mais contrairement aux autres blessures, celle-ci provenait de la main d'une personne qui comptait beaucoup pour lui, une personne pour qui il était prêt à mettre sa vie en jeu, mais visiblement ce n'était pas réciproque, ce qui est bien dommage. Dans les yeux de son ancien frère, maintenant ennemi, Shoma pouvait lire comme dans un livre qu'il n'était plus question de faire demi-tour. Qu'il était prêt à lui prendre la vie afin de stopper sa progression macabre sur Grandline.


"Je vais devoir te montrer que le fossé entre toi et moi est toujours aussi immense."

Maintenant qu'il était passé de l'autre côté de la barrière qui différencie les amis des ennemis, Momo avait intérêt à être sûr de son coup, car jusqu'à présent Shoma n'avait laissé que des morts sur son passage. Par chance quelques personnes pouvaient dire qu'ils avaient survécu à un combat avec le capitaine des spectres, mais au prix d'un handicap sévère et irrémédiable. La mort ou l'handicap, ce serait au destin de choisir ce qui irait le mieux avec lui une fois que Shoma en aurait fini avec lui.

Une fois sa dernière volonté exprimée, car après avoir officiellement déclaré "la fin" à Shoma tout ce qu'il lui disait ne serait rien d'autre que du vent à ses oreilles. Une fois le véritable combat commencer, Momo disparu, du moins il bougea si vite qu'il laissa croire qu'il disparu. Il arriva sur le côté gauche de Shoma. Si sa vitesse pouvait surprendre Shoma, la technique qu'il utilisa l'était moins. En utilisant une attaque qui balaye l'air au lieu d'un coup direct, Momo montrait les limites de sa détermination, erreur que n'aurait pas commis Shoma s'il avait été celui qui aurait lancé la première attaque.

*C'est tout ce que tu as.*

Se redressant après avoir valdingué un mètre plus loin, Shoma toujours remonter cru apercevoir une larme couler le long du visage de son adversaire. Ce n'était que le temps d'un instant, mais il aurait juré que c'était bien une larme, du coup il se demanda si ce qu'il lui avait dit ne l'avait pas plus affecté que ce qu'il laissait paraitre et du coup cela aurait pu expliquer la faiblesse de sa dernière attaque. Le combat allait très vite voilà pourquoi Shoma n'avait pas le temps de réfléchir à ce qui se passait, mais s'il avait vu juste, alors Momo ne pouvait se résoudre à le tuer bien qu'il lui fasse face.

*Maintenant que le combat à commencer, alors jusqu'au bout.*

Prenant de plus en plus l'initiative dans ce combat, Momo pris de nouveau ses distances avec Shoma et se prépara à lancer une nouvelle attaque. Il ne lui fallut que quelques secondes pour brandir on sabre en l'air et l'abattre de toutes ses forces contre le sol. La puissance de l'attaque était suffisante pour vaincre bon nombre d'adversaire, mais depuis qu'il avait quitté le dôjo, Shoma n'était plus le même et le changement le plus important depuis qu'il n'était plus le disciple de son maître était qu'il avait mangé un fruit du démon remarquablement pratique et utile.


"Quel puissance remarquable."

Faire face à une telle attaque n'était évidemment pas raisonnable, voilà pourquoi Shoma sauta de motte de terre en motte de terre flottant afin d'éviter au maximum l'assaut de Momo, mais voilà celui-ci avait compris que Shoma aurait tenté une manoeuvre d'esquive et l'attendait au tournant, mais ce qu'il n'avait pas pris en compte était que Shoma avait calculé à l'avance les possibles déplacements de son adversaire et avait espéré que ce dernier s'élance dans les airs.

"Perdu"

Même s'il se trouvait au-dessus de Shoma et en quelque sorte en position de force, Momo n'allait pas faire long feu face à Shoma. En sautant en l'air, celui-ci offrait une opportunité à Shoma de l'attaquer sans que celui-ci n'ait besoin de lever le petit doigt. L'ombre de Shoma qui s'était enfoui dans le sol le temps de l'attaque sorti au moment même où l'ombre du bretteur passa au-dessus de lui et le frappa de toute part.

Kage Kage Break

L'ombre de Shoma ne se fit pas prier pour asséner de toutes part des coups à l'ombre de son adversaire. En premier l'ombre de Shoma frappa le torse de Momo afin de lui faire perdre sa respiration et ainsi lui faire lâcher son arme, puis l'étrangla afin d'être certain qu'il ne puisse rien tenter et en dernier enfonça une de ses mains qu'il transforma en pic dans l'une de ses jambes afin de ralentir ses mouvements.

Maintenant hors de danger, Shoma retomba sur le sol sans problème et regarda son ancien camarade à son tour tomber au sol. La fin du combat était peut-être proche pour Momo. S'il avait quelque chose de plus afin de faire la différence il était temps pour lui de l'utiliser.




# Kage Kage Break
Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 18 Mar 2013 - 3:03

Sous tes yeux, le corps inanimé de Momo s'écroule depuis les airs jusque dans l'herbe à tes pieds. Herbes qui se couvre lentement de sang alors que de par ses plaies et profondes blessures, la vie de ton ami s'écoule lentement alors que ses deux yeux se posent une dernière fois vers toi. Tu n'y trouves qu'un regard hagard qui semble avoir fait une croix sur toi depuis longtemps. Un regard qui assume l'ultime choix qu'a fait pour lui le destin.

Qui assume que si lui-même n'a pas su t'empêcher de progresser sur ton chemin de massacre, de violence et de conquête, alors que personne ne pourra plus le faire. Pas même le plus puissant des corsaires. Pas même le plus fort des raz-de-marée. Pas même le meilleur de tes nakamas. Non. Devant toi gît ton passé qui meurt de ta lame, de ton ombre et de l'écoulement hémorragique de sa plaie.

C'est comme ça qu'un autre homme de bien meurt des mains de ceux du mal. C'est comme ça qu'une nouvelle fois tu donnes raison au gouvernement mondial sur ton cas. C'est comme ça qu'une nouvelle fois tu auras fait couler le sang sur les terres du Royaume de l'absurde.

Rien ne semble pouvoir désormais te retenir ici. Rien? Peut-être pas finalement. Une main, faible certes. Mais une main, s'accroche irrémédiablement à toi. La main de Momo. Momo qui, même dans l'inconscience qui le gagne semble toujours vouloir te retenir. Te retenir de quoi? C'est à toi de t'en faire une idée.

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Lun 18 Mar 2013 - 23:25

Jeu, set et match. Après plusieurs minutes d'un long discours où il se disait prêt à vaincre une bonne fois pour toute son ancien ami, voilà que Momo se retrouve au sol incapable de réaliser son dessin. En prenant pour cible Shoma il voyait trop haut, il s'était beaucoup entraîné, avait réalisé beaucoup de progrès depuis leur dernière rencontre au point de devenir enfin un bretteur de très haut niveau, mais ce n'était pas suffisant, tout son travail, tous ses efforts n'étaient pas récompensés, car en face de lui se trouvait un homme qui avait passé presque chacun de ses jours à combattre, à braver la mort et en la donnant à chaque fois qu'il brandissait le fer.

L'écart de puissance entre eux était grand, il était énorme, il était gigantesque, rien que ça. Momo était un jeune homme brillant et un petit prodige, mais Shoma était quelqu'un qui obtenait sa puissance de ses combats. Il était comme cela. Plus il se battait, plus il frôlait la mort et plus il gagnait en puissance, il était le genre de guerrier qui ne gagnait en puissance qu'en approchant de la mort et c'est pourquoi il la répand à tour de bras. Depuis leur dernière rencontre jusqu'à aujourd'hui Shoma avait cumulé plus d'une centaine de combat et avait affronté une liste d'adversaire très puissant dépassant l'entendement.

Maintenant il était trop tard pour réaliser son erreur, Shoma venait une fois de plus de donner la mort. C'était le sort qu'il réservait à ceux ayant la folie de le défier, mais contrairement aux autres, c'était la première fois que Shoma n'était pas fier de ce qu'il venait de faire. Les regrets le parcourraient bien qu'il savait que pour un bretteur et de surcroit le successeur d'une école de sabre que mourir en combattant est un honneur. Momo était son ami après tout et en tant que tel son amitié surpassait l'idéal du guerrier devant mourir au combat, voilà pourquoi quand il vit son ancien compagnon tomber au sol il eut comme une petite goutte d'eau qui s'échappa des yeux.


"Pardonne moi mon ami. Nous nous reverrons dans l'autre monde."

Avec tout le sang qui s'écoulait du corps de sa victime, Shoma ne prit même pas la peine de confirmer sa mort, voilà pourquoi il mit la charrue avant les bœufs, mais voilà Momo n'était pas du même avis. Avant de rendre son dernier souffle, le bretteur attrapa la jambe du pirate, pirate qu'il avait lui-même tenter de supprimer et lui lâcha un regard complètement différents des regards qui lui lança tout le long du combat. Cette fois-ci ce n'était plus de la haine, ni un regard accusateur et encore moins un regard plein de dégout, mais le regard d'une personne ne voulant pas mourir, une personne qui souhaite l'aide d'une autre personne.

L'impression de Shoma n'était peut-être pas la bonne, mais en regardant le visage de son ami combattif au seuil de la mort, le capitaine pirate eut un léger soulagement. Son ancien compagnon d'arme était encore en vie, ce qui signifiait qu'il pouvait peut-être soigner. Après l'avoir cherché sur Grandline, l'avoir combattu et tenter de l'assassiner, Momo ne voudrait peut-être pas de l'aide de Shoma où peut-être.. Qu'importe les questions et les interrogations, Shoma n'allait pas le laisser en vie et si après cela il voulait toujours lui prendre la vie, alors il pourrait venir le voir quand son corps lui permettrait et que son niveau l'ai rendu beaucoup plus fort, assez fort pour gagner cette fois.


"Accroche-toi, tu vas vivre"

Sitôt dit, sitôt fait, Shoma se mit au travail et tenta de faire le maximum possible pour son ancien partenaire avec les moyens du bord. Les blessures sur son corps étaient importants et il avait perdu beaucoup de sang, mais Shoma était un grand médecin et bien qu'il soit très doué pour prendre des vies, il était comme tout bon médecin capable d'en sauver beaucoup. Vingt minutes passèrent et Shoma termina sa boucherie humaine. Avec presque aucun appareil médical à sa disposition et aucun médicament, Shoma dû utiliser une médecine inconnue alliant médecine et le pouvoir de son fruit du démon pour maintenir son ami en vie.

En retirant l'ombre du corps de son ami, Shoma réussi à le transporter jusqu'à la ville la plus proche et le soigna du mieux qu'il pu. Une fois les soins terminer, il lui rendit son ombre et attendit de l'autre côté de la porte une réaction de la part du bretteur. Maintenant s'il devait vivre il allait devoir combattre, combattre la mort et réussir à revenir dans le monde des vivants par ses propres moyens, car si lui n'y arrivait pas, alors personne ne pourrait le faire à sa place.

Chanceux, voilà ce qui qualifierait Momo si jamais il arrivait à se réveiller un jour tant son état était critique, mais malgré les chances très minces du bretteur, Shoma savait au fond de lui que son ancien frère d'arme n'allait pas baisser les bras et qu'il finirait par quitter son lit d'hôpital et retrouverait très vite le monde extérieur et espérait qu'il retournerait au dôjo plutôt que d'espérer le rattraper une seconde fois.

Après une semaine à surveiller l'état de santé du bretteur, Shoma jugea bon de le laisser dans la clinique et de rejoindre les siens. Maintenant que tout allait bien il ne pouvait plus faire grand-chose et puis s'il restait trop longtemps ici, il allait ameuter toute la marine et une horde de chasseur de prime, voilà pourquoi il était préférable pour son frère d'arme de se trouver le plus loin possible de lui. En n'étant qu'un simple civil et sans aucune prime sur sa tête le jeune homme ne craignait rien.

Bien que laissant derrière lui un jeune homme entre la vie et la mort, Shoma savait au fond de lui qu'ils finiraient par se croiser de nouveau sur Grandline. Ce n'était qu'une question de temps.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1