AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -40%
Maillot de football Third Paris Saint-Germain – ...
Voir le deal
54 €

Encore et toujours des problèmes

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 13 Nov 2012 - 17:35

Après quelques aventures que l'on pourrait qualifier de mouvementé, Shoma avait pris la décision de rester tranquille le temps que son plan "œil de la lune" se réalise. Ayant pris la décision avec son nouveau vice-capitaine, l'homme poisson Valentino, les red spectres allaient faire en sorte d'effacer la capitale du royaume de l'absurde : Wakopol de la carte du monde. Comment les deux hommes avaient-ils décider de prendre une telle décision ? Tout simplement parce qu'il en avait marre de voir qu'une île comme celle-ci pouvait exister. Avec un dirigeant qui changeait de lois comme de chemise, il était quasiment impossible pour des pirates tels que les Spectres de vivre de leur métier. Un jour les lois permettent aux pirates de prendre ce qu'ils veulent dans les banques, la minute d'après le roi oblige par décret les habitants à pourchasser les pirates jusqu'à leur extinction et encore ce n'était qu'un exemple simple de la folie qui s'emparait de la ville. Quoi qu'il en soit une fois lancé, plus rien ne pourrait les stopper.

Devant faire profil bas afin de ne pas trop attirer l'attention sur son petit groupe, Shoma et les siens trouvèrent refuge non loin du port où était stationné leur navire. Une taverne ordinaire qui surplombait le port ainsi que le quartier populaire de la capitale. Profitant de la sortie de quelques-uns de ses membres, Shoma décida à son tour de quitter sa tanière afin d'aller prendre un bain comme il se doit dans le seul établissement de la ville qui proposait des bains de vapeur. Ne pensant pas une seconde à être attaqué, Shoma décida de laisser son précieux sabre dans sa chambre en le cachant du mieux qu'il put, car sa lame avait une telle valeur qu'il serait prêt à faire un génocide rien que pour la retrouver.

Armé d'une serviette, le jeune capitaine se rendit dans les bains et constata qu'il ne s'agissait pas d'un établissement privé, mais public. Pour certains avoir des bains public était une bonne chose, mais pas pour Shoma qui n'aimait pas se mélanger à la foule. Trop d'hommes autour de lui n'était pas la chose qu'il appréciait le plus. Dans ce genre de situation où il était à nu, le jeune homme préférait la solitude afin de protéger son intimité. Même s'il était bien monté et que sa virilité n'avait rien à envier aux autres, Shoma est très pudique, voilà pourquoi à peine avait-il payer son droit d'entrée qu'il décida de faire fuir tous les autres hommes qui se trouvaient déjà sur place. Au début beaucoup ne comprenaient pas pourquoi ils devaient partir, parce qu'ils avaient payé, mais en voyant qui était la personne qui le leur demandait, ils décidèrent de partir comme des enfants bien éduqué.

Ne voulant pas maculer de sang l'eau où il allait prendre son bain, Shoma remercia sa réputation qui lui permettait de jouir de certains avantages que n'avait pas le commun des mortels. Assis sur un petit rocher décoratif, le jeune capitaine laissait la chaleur le ressourcer. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pris un peu de temps pour lui, d'ailleurs cela faisait tellement longtemps qu'il ne se souvenait même plus de la dernière fois où il s'est offert un moment de détente. La vie de pirate n'est pas aussi calme et paisible que l'on pourrait y penser. Entre les attaques de la marine, des chasseurs de prime qui ne veulent que votre mort afin de toujours gagner plus d'argent et son voyage sur Grandline qui offrait toujours son petit lot de surprise, être un pirate ne peut pas être considéré comme un métier reposant.

Quittant sa position assise pour se jeter dans l'eau chaude tel en enfant, Shoma pensait à tout ce qu'il avait réalisé en tant que pirate pour le moment sur Grandline. Même si son aventure sur la plus terrifiante des mers n'était qu'à ses débuts, Shoma se demandait ce qui allait advenir de son équipage dans un avenir lointain, car même s'ils évoluaient assez rapidement, le jeune capitaine avait encore des doutes concernant certains membres de son équipage. Lilith et Valentino étaient les membres les plus puissants de son groupe, mais même avec leur puissance, les deux pirates avaient encore beaucoup à apprendre. Par chance les deux pirates n'étaient pas tombés sur un homme tel que Jay, car même lui qui était bien supérieur que ses hommes en eu beaucoup de mal à le vaincre et encore, Jay n'était pas le seul homme de cette trempe sur Grandline.

Sa décision était prise, une fois son bain terminé, Shoma allait prendre par la main chacun de ses hommes et allait les entrainer afin de les faire devenir des combattants hors pair. Ce n'était pas gagné, mais rien n'était impossible. Si Jay et Shoma avaient pu obtenir un tel niveau, eux aussi allaient pouvoir le faire, après tout ils sont des Red Spectres, ce qui veut dire qu'ils sont destinés à régner et atteindre les sommets.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 13 Nov 2012 - 19:20


    Ah... La douceur et le calme des bains publiques une fois qu'on a viré tout le monde... On est seul, tranquillement allongé dans une eau parfumée et chauffée à une température idéale. Et on savoure enfin un long et agréable moment de vraie détente...

    On fait de petites vaguelettes dans l'eau avec la main, on sent sa fatigue s'évacuer lentement en même temps que la lassitude et la sueur et la saleté accumulée des ses derniers jours.

    On se sent devenir délicieusement mou et on se laisse glisser lentement en fermant presque les yeux et en commençant à s'assoupir... Et on espère que ça va durer éternellement. Alors on savoure et on écoute... Tout ces bruits lointains et étouffés... Le chuintement de l'eau qu'un esclave zélé déverse sur les pierres brulantes pour vous garder au chaud, le plic ploc discret et irrégulier des gouttes de condensation qui retombent dans le bassin après s’être refroidi sur le plafond. Et ce silence feutrée si agréable dans un endroit habituellement bruyant, ce silence qui à un parfum de luxe et de puissance, ce silence qui traverse la salle comme un fantôme...

    Ce silence qui frappe soudain le pirate avec la même adresse meurtrière qu'un serpent venimeux sous la forme d'une fine cordelette qui vient soudain s'enrouler autour de son cou pour le serrer brutalement. Manquant de justesse de lui trancher la gorge tout en coupant d'un coup la respiration...

    Julia Himlong est ce qui se fait de mieux en matiére de ninja. Et personne ne l'a jamais entendu s'approcher de sa victime... Pas même le terrible Shoma.

    Encore et toujours des problèmes Juliar

Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mer 14 Nov 2012 - 0:58

Les bains chauds. Il n'y avait rien de mieux que cela afin de se reposer. Enfin si, il y avait ça, mais aussi une grosse fête, mais cela demandait une fois de plus de dépenser de l'argent. Après la fête, il y avait aussi les nuits de plaisir avec les femmes, mais Shoma n'était pas partant de ce genre de choses. Non pas qu'il préférait les hommes, bien au contraire, mais simplement qu'il ne se sentait pas encore prêt pour ce genre de choses. Le sport, oui, Shoma aimait beaucoup assister à des compétitions de sport afin de se détendre, mais n'ayant rien trouvé de tel dans la capitale, le jeune capitaine choisi de se rendre dans les bains chauds de la ville. Seul, le jeune pirate n'avait pas besoin de faire attention à l'endroit où il mettait les pieds où encore à laisser les autres profiter pleinement du bain sans les gêner, non être seul dans le bain n'avait que des avantages et personne ne le niera.

Tout aurait pu bien se passer pour Shoma. Seul dans l'établissement il n'avait rien à faire si ce n'est se relaxer, mais comme il y a toujours un "mais" dans ce genre de situation, une personne décida qu'il était temps de troubler le moment de repos du pirate. C'était devenu quelque chose de normale. Quand Shoma espérait un peu de calme, il fallait que quelque chose lui tombe dessus. Cette fois la personne qui était derrière tout ça, avait visiblement une très grande dent contre lui, car non content de l'attaquer dans un lieu inadéquate, cette personne usa même de procéder indique d'un guerrier. Attaquer dans le dos était une chose que peu de personnes ne ferait, mais voilà tous les moyens sont bon pour parvenir à ses fins et ce n'était pas Shoma qui pouvait dire le contraire. N'hésitant pas à attaquer ses adversaires dans le dos, Shoma n'était pas bien placé pour demander à ses ennemis de l'affronter loyalement, mais malgré cette attaque surprise qui ne lui laissait que peu de moyens de se défendre, Shoma n'allait pas se laisser tuer.

*Bordel de merde*

Alors qu'il se croyait en sécurité, Shoma n'aurait jamais imaginé se faire attaquer dans un tel moment. Un filin, une corde, peut importe l'arme de l'assassin, la vie du pirate était aspiré au fur et à mesure de l'étreinte. Ne voulant bien évidemment pas mourir maintenant, ce qui était une réaction tout à fait logique qu'il ne serait pas le seul à penser dans une telle situation, Shoma tenta d'agripper le fil qui était destiné à avoir raison de lui. Très professionnel, l'assassin avait bien choisi son moment pour frapper, de plus son arme était des plus discrètes ce qui augmentait son efficacité, mais voilà s'il ne pouvait retirer le fil qui devait le conduire à la mort, Shoma pouvait le sectionner en utilisant son ombre comme d'une lame et sectionner en deux l'arme du criminel et ainsi de dégager de la strangulation mortel.

*Encore une personne qui tente de me tuer!!!
C'est quoi leur problème avec moi ? *


Quittant le sol où il manqua de se faire tuer, le jeune capitaine des spectres retira le fil qu'il avait autour du cou avant de reprendre son souffle. Il s'en était fallu de peu pour que l'assassin réussisse son coup. Une fois de plus le fruit du démon qu'il avait mangé venait de lui sauver la vie. Sans cette faculté qui lui permettait d'user de son ombre à sa guise, Shoma aurait perdu le souffle de la vie et serait tel un zombie dans les bains chauds, violet et sans futur. Passant l'un de ses mains autour de son cou, le jeune homme constata les marques de son agression. Même sans un miroir pour voir ce qu'il avait, Shoma pouvait sentir qu'il n'allait pas bien et qu'il allait devoir passer bons nombres de crèmes afin d'apaiser les douleurs de son agression. Malgré la douleur, Shoma ne pouvait pas baisser sa garde et encore moins faire comme si rien ne s'était passé. Une personne avait tenté de l'assassiner et cette personne était sans doute encore présente.

Même si les situations n'étaient pas les mêmes, Shoma ne pouvait s'empêcher de penser à ce qui lui était arrivé il y a un peu moins d'un mois. Jay le chasseur de prime. Cet homme en avait après Shoma à cause d'une chose qu'il avait faites d'après ce qu'il avait compris, mais aussi parce qu'il avait une belle prime sur sa tête. En tant que capitaine pirate recherché, la marine offrait pas moins de 80,000,000 Berry pour lui, vivant où mort ce qui était pour certaine personne une somme alléchante et qui justifiait de mettre sa vie en danger. La marine n'était pas du genre à agir avec autant de fourberie, du moins même les pires crapules de la marine qu'il avait croisée jusqu'à présent n'avait jamais essayé de lui porter le coup de grâce d'une manière aussi rapide et puis de tel moyen n'était propre qu'au assassin, ce qui était contraire aux crédos de la marine.

Bien qu'il savait son agresseur encore dans les bains chauds, Shoma ne pouvait le voir. La personne qui lui en voulait avait réussi à utiliser la chaleur des bains afin de se dissimuler, mais ne pouvait tromper Shoma quant à sa présence. Un bon assassin se devait de ne pas être vu s'il voulait achever facilement sa victime, c'était une notion de base d'un assassin. Shoma le savait, car il en était un et même s'il préférait la lumière plutôt que l'ombre afin de commettre ses coups, il n'en restait pas moins l'un d'eux, mais voilà c'était son agresseur qui l'avantage pour le moment. Regardant la sortie du coin de l’œil, Shoma se demandait s'il pourrait être capable de quitter les bains sans problème où si son agresseur y avait préparé quelques pièges tout aussi mortel que son filin.

*réfléchi, réfléchi, réfléchi.... *

Presque à nu, Shoma devait analyser en très peu de temps la situation afin de ne pas laisser son adversaire avoir le dessus sur lui trop longtemps. Coincé dans les bains chauds, Shoma n'avait pas accès à son sabre aiguille et son meitou, ce qui ne lui laissait que son ombre comme moyen de défense. Son ombre qui était vite devenue son seul moyen de défense "puissant" pouvait lui servir aussi comme moyen de quitter l'établissement, mais que ce passait-il si l'assassin était au courant de ses capacités et attendait justement qu'il décide d'envoyer son ombre en dehors des bains afin de lui porter un coup critique. Pris de question, Shoma opta pour rester et combattre ici-même en espérant que son choix ne le conduirait pas à la morgue.


"Montre toi si tu as des couilles...
Seul un lâche resterait en dans l'ombre."

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 14 Nov 2012 - 22:39


    -Un lâche ?

    La voix est celle d'une femme, aucun doute la dessus, une jeune femme. Une jeune femme qui doit surement sourire quelque part derriére les piliers de cette zone la... Déja tu te prépares à bondir pour la démasquer...

    -Ou juste quelqu'un de prudent ?

    Voila maintenant que la voix semble provenir de derriére toi... Tu tournes immédiatement la tête... Rien...

    -Tu ne me vois pas Shoma ? Pourtant je suis la...

    Entre les nuages de vapeur d'eau qui ondulent paresseusement dans la salle et les nombreux piliers qui agrémentent l'endroit et le font paraitre plus grand et plus solennel qu'il le devrait, tu ne cesses de voir des ombres fugitives bouger un peu partout autour de toi. Et l'acoustique semble étrange... En plus il y a de l'eau partout, elle pourrait même se cacher dedans... Après tout, on dit que les ninjas respirent sous l'eau aussi facilement que des poissons. Et on dit aussi qu'ils peuvent marcher sou un plafond aussi facilement que sur le sol... Surtout que sur ce plafond s'entrecroisent d'épaisses poutres, parfaite pour se déplacer discrètement et attaquer d'en haut...
    C'est vraiment le pire endroit pour se battre contre une spécialiste de la furtivité...

    Et elle en est bien consciente comme elle le prouve immédiatement en t'attaquant à distance... Et tune dois qu'a tes réflexes de guerrier surentrainé de percevoir au dernier moment le sifflement du couteau de lancer qui te file dessus pour réussir à l'éviter... Puis le suivant. Puis le suivant... Et toujours sans arriver à percevoir ton adversaire...

    Et si ces lames étaient empoisonnées ? Les ninjas adorent le poison. Il suffirait d'une simple égratignure pour te mettre à sa merci ?

    -Juste ici Shoma...

    Et soudain elle apparait... Elle te fait tout de suite penser à une autre ninja que tu as connue par le passé, mais qui paraissait tellement moins dangereuse que celle ci... Que celle ci ? Ou que celles ci ?

    Car juste de l'autre coté du pilier ou elle vient d'apparaitre se trouve maintenant son jumeau, son double inversée comme renvoyé par un miroir... Une technique de ninja ? Laquelle attaquer ?
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Lun 19 Nov 2012 - 19:24

Une femme. C'était donc une femme qui venait de prendre Shoma en face. Bien qu'il s'était trompé sur les "couilles", Shoma devait bien admettre que celle qui l'avait choisi comme étant sa proie en avait là où il fallait. Certes il n'était pas immortel, mais voilà Shoma n'était pas n'importe qui et même si sa prime était relativement faible, car hé oui depuis peu le jeune capitaine avait eu le temps de voir la prime de certain de ses rivaux qui comme lui avaient débarqué sur Grandline il y à peu, sa force et sa puissance étaient d'un tout autre niveau. Pour dire vrai de tous les pirates qui se trouvaient sur Grandline, la femme qui se cachait dans les bains public avait pris un gros morceau. Avait-elle les moyens de le manger ? Son estomac était-il prêt à digérer pareil morceau de viande ? Dans ce monde il ne fallait être trop gourmand. Vouloir péter plus haut que ses fesses pouvaient faire très mal dans ce monde et ce n'était pas Jay qui pourrait dire le contraire.

Même s'il était confiant en ce qui concerne ses aptitudes, Shoma ne connaissait pas la personne qui se cachait dans la brume. Être une femme ne voulait pas dire pour autant être faible. Non, le sexe ne signifiait rien dans un combat, à part peut-être être insensible quand on frappe au niveau du dessous de la ceinture. N'ayant jamais combattu de femme jusqu'à présent, Shoma ne pouvait pas se fier à une certaine "expérience" en la matière et espérait simplement que son adversaire se batte comme tous les autres, soit en face à face. Une partie de cache cache cela pouvait être drôle pour elle, car elle avait pris l'avantage en le prenant pour cible et en le bloquant dans les bains, mais c'était aussi une manière très déloyal de combattre. S'il ne pouvait la voir, il pouvait l'entendre et c'est par cette méthode qu'il allait s'y prendre. En repérant sa voix, peut-être allait-il arriver à trouver le lieu exacte où elle se cachait.


"Entre prudent où lâche n'y à qu'une limite infime."

Bien qu'optimiste sur sa situation, Shoma ne pouvait deviner d'où provenait les voix qu'il entendait à cause des ombres qui bougeaient dans tous les sens, le forçant à se déplacer sur lui-même toutes les trois secondes. En plus d'être lâche, où prudent, à elle de choisir, la femme des bains publics où la perverse, savait comment y faire pour rendre fou sa proie. Ses mouvements ne trahissaient pas sa position, la buée masquait tout ce qu'elle pouvait faire tandis que l'acoustique rendant la rendait complètement invisible dans ce brouillard blanc. La jeune femme aurait très bien pu se tenir à quelques centimètres de lui qu'il ne l'aurait pas remarqué. En parlant de ça, en voyant une ombre proche de son flan droit, Shoma fit de son ombre une lame en pointe afin d'embrocher la jeune femme, mais son attaque termina dans le mur ne touchant que l'air et le bois.

*Un coup pour rien*

Après son attaque raté, des bruits qui pourfendaient l'air se fit entendre de part son flan laisser sans protection. Réflexe accrus dut à ses nombreux affrontement, Shoma esquivant en effectuant un saut en arrière une première fois, pensant en avoir fini avec l'attaque de la perverse il se baissa afin de ramasser la première lame, chance où coïncidence, c'est en ce baissant que Shoma réussi à esquive une seconde lame qui visait sa tête. Une troisième lame fut lancé, mais de nouveau méfiant, Shoma réussi à l'esquiver mieux que le seconde en faisant une roulade, mais très vite ce ne fut pas trois, ni quatre, mais bien une pluie de couteau qui s'abattit sur le pirate, le forçant à jouer la défensive et jouer le jeu de la jeune femme, du moins c'est ce qu'il pensait par rapport au timbre de sa voix. Pris au piège, c'était comme cela qu'il se voyait. Tel une souris dans un labyrinthe que l'on observait, c'était l'impression qu'il avait.

Armé d'un des couteaux qu'il avait attrapé, Shoma réussi à parer tous les projectiles qui lui fonçaient dessus une fois coincé. Toutes au sol, les lames formaient même une belle figure géométrique avec Shoma au centre. Sans faire exprès, le jeune pirate avait laissé parler sa fibre artistique. Après tout il n'était pas numéro un pour rien, mais bon ce n'était pas le moment d'être fier de pareil futilité. De nouveau sur la défensive quand la jeune femme l'appela afin de lui montrer sa position, Shoma avait envie de lui exploser sa tête en prenant bien soin de la faire souffrir. La jeune femme le prenait vraiment pour un con. Feintant de révéler sa position, celle-ci lui fit comprendre qu'elle était dans deux endroits à la fois, comme si une telle chose était possible.


"Plus tu joueras avec moi et plus tu souffriras petite garce. "

En pensant que cela n'était pas possible, Shoma se rappela d'une chose. La dualité n'était pas impossible, enfin si, mais pour certaine personne comme cette femme où comme lui être à deux endroits en même temps était possible, alors ne voulant pas gâcher une si belle occasion il leva son ombre du sol et la fit attaquer l'une des femmes, tandis que lui prenait l'autre. Avec un couteau en main, Shoma avait de quoi se défendre et puis son expérience du combat était un plus, donc même s'il tombait dans un piège, il ne serait pas pris au dépourvu. De l'autre côté son ombre était immortelle, du moins jusqu'à un certain point et avait à sa disposition un nombre incalculable d'arme et de projectile afin de disposer de son adversaire à sa guise.

Même s'il voyait en cette première attaque de sa part une ouverture, Shoma n'en oubliait pas qu'il était très facile de tomber dans un piège, alors même s'il affichait un grand sourire dans sa phase offensive, il restait quand même sur ses gardes.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 19 Nov 2012 - 21:57


    Il est clair que le fruit des ombres offre des avantages bien au delà de la portée des simples mortels. Et si les techniques ninja permettent à priori de rivaliser avec lui, elles ne sont au final qu'illusion la ou l'ombre, de son coté, est tout ce qu'il y a de mortellement réel..

    Mais si les ninjas savent manier l'illusion à merveille, ils apprennent aussi, dans leurs mystérieuses écoles secrètes, qu'une illusion n'a de sens et d'utilité au combat que si elle peut être remplacé au bon moment par une force bien réelle. Car à quoi bon tromper un adversaire si l'on ne peut pas le vaincre ?

    Et Julia n'est pas du genre à oublier ce genre de leçons. Surtout quand on affronte dans un combat à mort un adversaire aussi dangereux que ce Shoma...

    Comme deux reflets identiques de chaque coté d'un miroir, les lames de Shoma et de son ombre frappent avec une précision chirurgicale l'emplacement du cœur de leur victime. Celle de l'ombre manque d'un cheveu d'épingler le palpitant organe mais ne récolte que quelques gouttes de sang d'une Julia dont le talent naturel pour l'esquive manque d'un rien de se révéler insuffisant...
    Celle de Shoma en revanche touche le point visé mais ne fait que traverser une Julia qui se dissout comme un mirage avant d'heurter une surface qui stoppe net le coup. Comme si toute sa force venait d’étre subitement absorbé et annihilé...

    -Bouclier d'or de la justice !

    Encore et toujours des problèmes Klife_imagesia-com_3j3x_large

    Et alors que Shoma prend conscience que la vipère assassine n'est pas venu le tuer seule, Jet riposte immédiatement. Actionnant les dials intégrés dans son armure pour renvoyer à l'envoyeur se botte mortelle...

    -Miroir de Van Horstmann !

    Qu'y a t'il de plus difficile que de se battre contre soi même ? Pas grand chose. Car même si on connait ses attaques, on se retrouve subitement confronté à des coups qui sont a coup sur aussi puissant que les siens....
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Lun 19 Nov 2012 - 22:29

Voilà qui était mal joué de la jeune femme. Avec son double, la jeune femme avait pensé réussir à piéger sa proie, mais voilà Shoma était bien plus malin qu'elle pensait et si elle n'avait pas été aussi douée pour se cacher que pour esquiver, elle ne serait plus de ce monde. Habille comme petit ouistiti, la petite ninja réussi à prendre du recul vis-à-vis de l'ombre du pirate. Peut-être que maintenant elle ferait un peu plus attention à ce qu'elle faisait. Shoma n'était pas son petit et cette première attaque n'était que le début de son châtiment. De l'autre côté Shoma avait eu droit à une illusion, tout ce qu'il y a de plus basique, mais voilà, alors qu'il pensait avoir affaire à un seul adversaire, un autre décida de pointer le bout de son nez. Cette fois-ci ce n'était pas une femme, mais un homme. Habiller comme un chevalier, le guerrier semblait plein d'assurance. Un de plus, ce qui faisait du deux contre un.

Vraiment cette bande de petits assassins avaient tellement de courage qu'ils étaient venus en équipe afin de l'affronter. Pire encore ils attaquèrent le capitaine pirate quand il se trouvait dénudé et dans une situation non adéquat, mais Shoma n'y pouvait rien, ce avoir du courage et le sens de l'honneur n'était pas une qualité que tout le monde pouvait se vanter d'avoir. Devant le guerrier qui se cachait derrière une énorme protection, resta sur place avant de lui lancer un petit sourire et lui jeter à la figure quelques mots qui n'allaient certainement pas tomber dans les oreilles d'un sourd.


"Si tu veux ramasser le savon, il faut que tu retires ton armure mon grand. "

Shoma venait de lancer la réplique parfaite au bon moment. Tandis qu'il était presque totalement dénudé, son adversaire lui était encore avec son armure lourde au plein milieu d'un bain public. C'était comme si une personne ayant mangé un fruit du démon décidait d'aller piquer une tête dans la mer. Il n'était vraiment pas à sa place.

*Combien sont-ils en tout ? Ils commencent vraiment à m'énerver. *

Après sa petite réplique merveilleusement bien placé, Shoma se mit en garde voyant que ce dernier ne semblait pas apprécié son humour. S'il n'était pas content, alors pourquoi était-il venue habiller ? C'était de sa faute après tout. En voyant un objet se trouvant sur l'armure de son adversaire, Shoma compris qu'il était temps pour lui de se barrer et vite. Contre Jay, il avait été aveuglé à cause d'un objet semblable à ce que possédait le pervers en armure. S'il se retrouvait une fois de plus aveuglé dans une telle situation, rien ne garantissait qu'il n'allait pas y laisser la vie. Une fois oui, pas deux. En permutant sa place avec son ombre, Shoma réussi à enrayer l'attaque de son adversaire qui consistait à l'aveugler, du moins c'était ce qu'il pensait qu'il allait se passer une fois l'objet utilisé.

*Hin, il n'y à pas de flash lumineux ?*

Même s'il ne le voyait pas, l'ombre du pirate venait de se faire transpercer le cœur par..lui-même. Cela pouvait paraitre très étrange, le pervers en armure réussi à mimer son attaque et la lui renvoyer. De sa position son champ de vision était obstrué, mais arrivait quand même à discerner son ombre avec un trou béant dans son organisme noirâtre. Par chance il avait esquiver cette attaque direct. Ce n'était pas ce à quoi il s'attendait, mais ce n'était pas si mal après tout. Depuis sa position, Shoma ne pouvait pas trop s'attarder sur l'étrange attaque de son adversaire, car il ne devait pas oublier qu'il ne combattait pas en un, contre un, mais en deux contre un, donc il devait aussi garder un œil sur cette guenon qui courait très vite.

* Il va falloir que je quitte ce lieu, quitte à me promener nu dehors.*

De sa position, Shoma lança une attaque à distance afin de montrer au pervers en armure qu'il avait beau avoir réussi à blesser son ombre, celle-ci n'allait pas mourir et qu'il avait plus à perdre à rester aussi près de son ombre que lui près de son amie qui appréciait jouer les ninja invisible.

Odama Kage Nui

En effectuant une technique aussi puissance que celle-ci Shoma savait qu'il pourrait à la fois prendre de court l'assassin en armure étant donné qu'il se trouvait presque à bout portant, mais aussi la jeune ninja où qu'elle se trouvait, car cette technique s'étendait sur un rayon de 20 mètres. En couvrant une surface de 20 mètres, l'attaque du capitaine pirate n'allait faire qu'une bouché des bains publics, faire s'effondrer l'édifice et atteindre ses cibles, mais voilà le défaut de cette technique est qu'une fois activé elle s'étend sans faire attention à ce qui se trouvait autour, ce qui veut dire que Shoma aussi était en danger.

Malgré le fait qu'il mettait lui-même sa vie en danger avec sa propre attaque, Shoma savait que c'était le prix à payer pour se débarrasser de ses adversaires et si tel n'était pas le cas, il allait pouvoir les affronter dans une surface découverte, car dans les bains publics il n'avait vraiment plus l'avantage du terrai. Pour gagner il fallait parfois mettre sa vie en danger, ce dicton personne ne lui avait appris, non, il l'avait appris sur le terrain à force de croiser le fer.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 20 Nov 2012 - 0:08


    Sun tsu a dit, connait toi et connait ton ennemi, et tu remporteras toutes les batailles... La chasse ce n'est rien d'autre que ça. Connaitre son ennemi. Et quand on chasse un gibier aussi dangereux que l'homme c'est encore plus vrai. Il faut étudier la cible avec soin, tenter autant que possible de prévoir ces mouvements, et agir en conséquence. Mais c'est dangereux aussi. Car à trop vouloir prévoir on finit par extrapoler, et quand on extrapole trop, on se trompe et on meurt...

    Le tout est de reconnaitre le moment ou l'on réfléchit trop...

    Dans les bains Shoma est pressé de toute part. Et réagit comme il l'a fait de nombreuses fois auparavant, en déployant son plus gros potentiel de destruction, une attaque de masse, brutale, basique. Visant autant à camoufler ses mouvements pour se donner du temps qu'a blesser ou tuer les plus faibles de ses adversaires surpris par l'étendue de son pouvoir.
    Mais il n'y a pas de surprises ici. Les Black Templar ont pris le temps de se renseigner sur leur cible, ils ont rencontrés des gens qui l'ont vu combattre, ils connaissent ses pouvoirs et ses techniques... Et ils n'ont pas pour habitude de laisser filer une proie...

    La lame de Shoma ouvre un trou à travers le toit, et pendant que la marée de pointes d'ombres démolit l'établissement de bain le pirate jaillit à l'extérieur. Juste avant que tout le toit ne tombe, lâché par les piliers coupés par les ombres...

    Et c'est la que sœur carnage frappe...

    Encore et toujours des problèmes Marialj_imagesia-com_3j3w_large

    Sa position de tir est parfaite, elle est embusquée à moins de quinze mètres du pirate et ne fait qu'un avec son arme. Et Shoma est encore en train de bouffer de la poussière et n'a même pas le temps de la remarquer qu'elle tire... Un, deux, trois, quatre, cinq coups, vidant méthodiquement son chargeur, Carnage décoche l'intégralité de ses balles perforantes en titane droit sur le pirate...Qu'il cherche donc à éviter celles la s'il y arrive...


    Et pendant que la meneuse des Black Templar fait parler la foudre, Jet de son coté enclenche les impacts dials dans lequel il a pris soin de stocker assez de force pour dégager n'importe quel bâtiment qui pourrait lui tomber dessus. Et tel un superhéros vengeur en armure d'or il surgit à son tour à travers les ruines du toit pour atterrir en position de garde, boucliers en avant braqués vers le pirate...

    Plus inquiétant encore, on ne voit aucune trace de Julia nulle part...
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 20 Nov 2012 - 14:14

Avec son attaque, Shoma espérait au moins tuer l'un de ses ennemis. Comme il est galant, il préférait que l'homme soit le premier à mourir, quant à la femme, elle pouvait bien rester en vie ce n'était pas un problème, au vue de sa première attaque, elle n'était pas très forte, du moins pas assez pour s'occuper de lui seul. Même si son attaque reflétait une certaine envie de meurtre, Shoma voulait aussi quitter cet endroit, car pas très adéquat pour un combat comme celui-ci. S'il restait, ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne tombe, alors que ses adversaires n'étaient pas très puissant en individuelle. Une fois l'attaque lancer, Shoma vit une partie du plafond s'écrouler et décida de s'y engouffrer. L'espace était assez grand pour y passer le cors d'un adulte, mais voilà alors qu'il s'élançait vers la sortie, une poutre décida de changer la trajectoire de sa chute et se dirigea directement sur lui. Ne pouvant pas s'occuper à la fois d'éviter la poutre et parer en même temps les pics d'ombre, Shoma dû faire un choix important.

C'est dans ce genre de situation que les minutes passent comme des secondes et les secondes paraissent passer encore plus vite. Tic, tac, à peine le temps de penser à une chose que le temps imparti est déjà passé. Ne perdant pas un instant, Shoma décida d'utiliser une technique qu'il connaissait et utilisait régulièrement. Cette technique avait déjà fait ses preuves, mais voilà Shoma n'avait qu'un couteau dans les mains. Réaliser une technique de sabre avec un couteau ce n'était pas les conditions parfaites afin de réaliser une telle technique, mais il n'avait pas le choix, c'était ça où se faire écraser par une poutre. Utilisant son sabre comme son meitou où son sabre aiguille, le jeune capitaine lance Snake Fang. Une attaque qui propulsa une vague d'air perçante, ce qui eut pour effet de faire exploser la poutre en deux et de dévier son point de chute.

Hip, hip, hip, hourra ? Non. Même s'il avait éviter la poutre, il était trop tôt pour crier victoire d'autant plus que son attaque ne s'était pas passé comme il l'aurait souhaité ? En réalisant son attaque avec un couteau, Shoma n'avait plus autant d'allonge ce qui provoqua des dégâts sur son corps. La main qui tenait le couteau avait dû remplacer l'allonge manquant à couteau et n'ayant pas la même résistance, celle-ci avait morfler. Les dégâts n'était pas proportionnelle à l'attaque heureusement pour lui, sinon il aurait put perdre un bras. Là, sa main et son avant-bras étaient très abîmé et il perdait du sang, ce n'était pas une coulée importante, mais plus vite il stopperait le saignement et mieux ce serait. En tout cas Shoma allait avoir besoin de soin afin de conserver sa main.

Utilisant les deux parties de la poutre, Shoma se fraya un chemin jusqu'à la sortie sans problème tandis que l'établissement s'écroulait. Trouvant refuge sur le haut d'un bâtiment voisin malgré un nuage de poussière, Shoma ronger par la rage se demandait comment il en était arrivé au point où sa vie était menacée aussi souvent. Tentant de s'y retrouver dans ce nuage de fumée, mais surtout pour ne pas offrir une grande ouverture à ses deux adversaires qui aimaient tout particulièrement attaquer quand leur adversaire était en position de désavantage, Shoma dû esquiver du mieux qu'il put un certain nombre de projectile qui venaient dans sa direction. La première détonation lui fit comprendre qu'une troisième personnes se trouvaient dans les parages. La jeune fille n'utilisait pas ce genre de procédé et le peu qu'il pu voir du pervers en armure il était certain que cela ne pouvait s'agir de lui. Ne pouvant se fier à son ouïe, Shoma ne put rien faire d'autre que de recevoir cette balle directement en plein corps.

(bruit sourd de souffrance)

L'addition aurait pu lui être fatale, S'il n'avait pas trébucher sur un tuyau qui se trouvait juste derrière lui. Allongé au sol, Shoma vit comme deux perforations de son nuage de fumée qui s'accompagnèrent de deux autres détonations. Après cinq balles, cinq détonations, le fusil stoppa son tir. La femme comprenait-elle que sa cible n'était plus à porter de tir ? Son chargeur était-il vide, en tout cas quelle que soit cette arme, elle faisait vachement mal. Allongé Shoma souffrait la martyre. Il ne savait pas en quoi était fait ces projectiles, mais ils lui démontaient l'intérieur. Les nerfs à vifs, Shoma eu du mal à se relever quand la poussière retomba. Blesser à la main et par balle, il savait que c'était mal parti pour la victoire. Blesser physiquement, mais aussi dans sa fierté, Shoma regarda avec ses yeux pleins de rage et de colère le petit commando qui avait osé le blesser autant.


"Qui êtes vous ? Vous ne perdez rien pour me le payer."

Tandis que ses yeux balayaient la scène et se posa sur deux personnes, Shoma se demandait où se trouvait cette petite guenon qui aimait rester caché et attaquer dans l'ombre. Il était certain qu'elle n'avait pas pris ses jambes à son cou quand elle avait été touchée par son ombre. Peut-être était-elle morte ? Peut-être pas, mais dans son état et deux autres adversaire, c'était le cadet de ses soucis. Comprenant qu'il ne pouvait plus gagner, Shoma opta pour une manoeuvre défensive et profita de la fin de son attaque avec son ombre pour la faire partir. Utilisant les décombres qui maquaient sa race, car au combien fine, celle-ci pouvait aisément quitter les lieux. Tout ce qui lui restait à faire était de gagner suffisamment de temps pour mettre une bonne distance entre ces idiots d'assassin et le lieu où il irait se cacher.

*Fé chier!, comment j'ai pu me faire avoir par cette bande d'amateur*
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 20 Nov 2012 - 15:37


    Comme toi, le type en armure d'or prend le temps de temporiser. Après tout tu ne l'attaques pas immédiatement et avoir une armure super classe qui brille ne protège pas de le poussière dans les yeux ni des échardes dans les coins. Et le fait de ne pas porter de casque pour ne pas gâcher le brushing et le sourire n'arrange rien.

    Changeant de garde en faisant de grands mouvements de bras pour se débarrasser de la poussière, il se déplace autour de toi, s'assurant ainsi que tu ne puisses pas avoir tes deux assaillants de face en même temps et t'obligeant à de fréquents mouvements de têtes pour les surveiller tout les deux...

    Tu ne vois pas la ninja mais Jet au moins a l'air d'avoir morflé un peu, il a une entaille le long de la joue, une bosse sur le crane et son armure à visiblement pris des coups quand les poteaux lui sont tombés sur la gueule... Pas encore assez pour l’empêcher d'en vouloir encore visiblement.

    Les deux chasseurs de primes se déplacent de concert et Soeur carnage vous rejoint au niveau des toits jusqu’à ce que vous formiez tous les trois un joli triangle plein de haine et de rancœur... La meneuse dégaine d'un geste une matraque cuivré qui émet un grésillement bref on ne peut plus inquiétant. Et dans un glissement de mécanique bien huilé Jet fait jaillir deux lames de sous ses boucliers d'avant bras...

    -Alors Shoma, qu'est ce que tu attends pour nous montrer comment tu as eu Jay ? Pour l'instant tu n'es pas si impressionnant que ça...
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mar 20 Nov 2012 - 17:57

"Sa ne réponds toujours pas à ma question. Vous êtes qui, les 2 be 3 ? "

Même dans une situation comme celle-ci où il n'avait plus le contrôle, Shoma arrivait encore à faire de l'humour, bien que cette fois-ci ce n'était pas aussi classe que la réplique qu'il avait lancé au pervers en armure sur le savon. Bien que n'étant pas apte à combattre, Shoma devait bien rester face à ses adversaires tant que son plan de secours n'était pas prêt. En face de lui ses adversaires étaient maîtres de la situation, mais pour une raison qui lui échappaient ils ne voulaient pas se précipiter sur lui. Cette prudence était une bonne chose, cela pouvait jouer en sa faveur, car plus le temps passait et plus il serait gagnant dans cette mauvaise histoire. Habitué à gagné, Shoma ne s'imaginait pas un seul instant recevoir trois bastos dans le corps, alors qu'il allait prendre un bain, comme quoi même lui peut se retrouver dans une situation critique.

Tandis que son regard avait fini par se stopper sur la laiderone, il fallait le dire, la pistoléro n'était pas très belle pour ne pas dire qu'un visage aussi moche était très rare. Pareil tête ne devrait pas exister dans ce bas monde. Habitué au pire, Shoma n'espérait pas tomber sur une femme au visage de monstre et toujours dans son mode humoristique, il pointa son bras blesser en direction de la jeune femme avant de lui lancer une phrase digne d'un Don juan des temps modernes.


"Tu es vraiment moche, comment j'ai pu me faire avoir par une vache comme toi. Je plaints tes équipiers. Je serai eux je me serais suicidé il a bien longtemps. "

S'il ne pouvait pas gagner la bataille par la mort de ses adversaires, Shoma comptait bien gagner la bataille des mots, de toute manière avec le peu qu'ils disaient, il avait gagné depuis bien longtemps cette partie, même si cela ne signifiait rien dans la situation où il se trouvait.

Quittant sa position, l'homme en armure se mit à bouger lentement autour de Shoma. Devant son adversaire qui tournait autour de lui, Shoma préféra rester à sa place et accorder autant d'attention au pervers qu'à la laiderone, car si l'homme en armure était un combattant au corps à corps, l'autre était une spécialiste des combats à distance et avec son fusil, il lui serait très facile de prendre Shoma de court si celui-ci augmentait la distance qui les séparaient. Non, plutôt que de s'occuper du mec en armure, Shoma devait rester à sa place et attendre une occasion afin de foncer en direction de celle qui n'avait pas l'habitude de combattre au corps à corps, ainsi elle perdrait son utilité dans ce combat et mettrait par la même occasion la vie de son allié en danger.


" Jay ? Pourquoi tu veux savoir ? C'était ton mec ? Le pauvre, si c'était le cas je comprends maintenant pourquoi il avait des tendances suicidaires. "

Jusqu'au bout Shoma jouait la carte de la provocation. Au début il le faisait simplement, car il se sentait blesser et ne pensait pas être poussé ainsi dans ses derniers retranchements, mais maintenant il décida d'agir autrement. En provoquant la jeune femme, il voulait lui faire péter un cale et ainsi la forcer à commettre quelques erreurs qu'il pourrait utiliser à son avantage, car dans une position en triangle et avec son corps dans cet étant, c'était peut-être la seule chance qu'il lui restait pour "gagner". S'il arrivait bien à jouer la maigre carte qu'il pensait détenir, Shoma pouvait réussir. Ce qu'il entreprenait était semblable à une partie de poker. Il fallait bluffer jusqu'au bout afin de forcer son adversaire à perdre l'avantage qu'il avait. Bien sûr ce ne serait pas facile, loin de là, mais qui ne tente rien, n'a rien.

" Contrairement à vous, il est venu en un contre un et m'a demandé de l'achever, car il ne supportait plus de voir ta salle tête. Au début je ne comprenais pas pourquoi, mais maintenant, c'est une tout autre histoire. Après tout on ne peut pas tout avoir hin. "

Avant de continuer, Shoma se mit à rire à haute voix avant de conclure son histoire en disant

" Quoi qu'il en soit ton mec n'était pas de taille contre moi et j'ai laissé l'un de mes subordonné lui retirer son dernier souffle de vie avant d'utiliser son corps dans mes expériences. Oups, j'aurais peut-être pas dû dire ça ? Tu ne m'en veux pas trop dit moi ? "
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 20 Nov 2012 - 19:32


    Tenter de taquiner Sœur Carnage pour provoquer son attaque semble aussi efficace que d'essayer de jouer un concerto pour violon en pissant en cadence sur les cordes. Les deux chasseurs semblent tout à fait imperméables à tes insinuations et se contentent de profiter du temps que tu leur laisse pour parfaire leur manœuvre d'encerclement.

    Et pendant que tu ricanes Carnage donne le signal de l'assaut.

    -Maintenant !

    Et évidemment, pendant que ton regard ne peut s’empêcher de se détourner un instant vers l'homme à l'armure c'est elle qui attaque en premier. Immédiatement suivie par son binôme. Autant pour la spécialiste du tir à distance... Et pendant qu'elle se jette sur toi tu te souviens aussi ou tu as déjà entendu ce grésillement. En prison... La prison que tu as attaqué et ou les gardiens avaient les mêmes. Des bâtons reliés à un réservoir contenant une anguille foudre produisant de l’électricité. Le moindre contact avec le bout de sa matraque doit être capable de paralyser sur place un homme normal.

    Sœur Carnage atterrit juste au bord de ton toit et déplie sa matraque téléscopique en frappant de la pointe droit vers toi...Profitant de son allonge supérieure pour rester au delà de ta distance de frappe et tenter de te toucher avec son extrémité électrifié... Et pendant que tu esquives Jet se montre lui nettement plus brutal en te fonçant droit dessus pour te décocher une avalanche de coups avec ses deux lames...

    Si la matraque te touche et te ralentit, tu es bon pour te faire salement couper... Si tu évites les lames tu risques de tourner le dos à soeur Carnage...

    Salauds de chasseurs qui ne savent pas se battre en duel face à face...
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mer 21 Nov 2012 - 1:20

Le plan de secours de Shoma qu'il pensait bien parti se solda par un bide géantissime. La laiderone, qui était vraiment pas belle, ça ce n'était pas pour l'énerver, ne mordit pas à l'hameçon, pire encore elle décida de laisser de côté son fusil afin de prendre une arme au corps à corps. Avec une matraque télescopique et électrique, Shoma savait qu'il n'avait pas le droit à l'erreur. Un seul contact avec ce bâton et s'était la décharge assurée et par décharge Shoma savait qu'il ne s'agissait pas de quelques volts, non une belle électrocution, suffisante vu son état pour lui faire perdre toute chance de gagner le combat. Maintenant que ses chances de victoire étaient annihilé, le capitaine pirate se retrouvait avec trois choix, où plutôt deux et un concours de circonstance.

Le premier choix de Shoma était le plus "héroïque". Rester, combattre du mieux qu'il peut, tenter d'avoir ses adversaires avec pour seule arme le couteau qu'il avait volé à la jeune femme qui l'avait attaqué dans les bains publics. Bien que la fin la plus honorifique, cette option signifiait la fin de sa vie. Avec un corps aussi blesser, Shoma ne tiendrait pas longtemps. La seconde option était de fuir. Cette solution n'était pas digne d'un combattant, mais face à des adversaires qui n'hésitaient pas à attaquer à plusieurs et dans des situations insolites, l'honneur avait-il sa place ? En permutant avec son ombre il réussirait à fuir et ainsi sauver sa vie. Le concours de circonstance, qui était ce qui pouvait arriver si jamais Shoma avait une chance de cocu, est que ses adversaires décident de le laisser partir afin de remettre leur combat quand Shoma serait avec ses hommes, ainsi l'affrontement serait plus équitable.

Au diable l'honneur, au diable ses adversaires, Shoma n'avait que faire de tout cela, non ce qui lui importait était la victoire et la joie que cela procure et quand la situation n'était plus en sa faveur, c'était tout naturellement qu'il décidait de fuir et puis de toute façon la fuite n'avait jamais été pour lui signe de déshonneur, au contraire, c'était un moyen de reculer pour mieux sauter. Le trio d'assassin venait de gagner une bataille, mais pas la guerre. Bien qu'il était le grand perdant aujourd'hui, Shoma savait qu'il allait un autre jour, peut-être dans une semaine, un mois, voir un an croiser de nouveau leur route, mais contrairement à aujourd'hui la prochaine fois l'issue du combat finirait autrement.

Voyant le top départ de leur attaque en plein milieu de ses rires, Shoma réagit à son tour. Ne pouvant prendre les devants, il joua la défensive jusqu'au bout histoire de faire croire à ses adversaires qu'il était vraiment au bout du rouleau. Effectuant un salto arrière, malgré ses blessures, Shoma augmenta encore la distance qui les séparaient bien qu'ils se trouvaient tous sur le même bâtiment. En réponse à l'attaque de la jeune femme et son arme électrique, Shoma jeta son couteau directement au niveau de sa tête afin de la forcer à parer son attaque. De toute manière elle n'avait pas le choix, si elle n'évitait pas le couteau, alors elle pouvait dire au-revoir à son œil. Comme il l'avait prévu la laiderone décida de ne pas mourir par une attaque aussi simple, ce qui permit à Shoma d'éviter le coup en poussant avec le dos de sa main la partie non électrique de la matraque.

Si Shoma avait réussi à pousser la matraque qui lui était destinée, il ne l'avait pas poussé dans le vice, non, il la poussa assez fort pour placer le bout électrique en direction du jeune homme en armure. Assez proche pour toucher le jeune homme en pleine attaque. Avec un peu de chance, l'armure que ce dernier était réceptif au courant ce qui lui ferait une belle surprise quand la décharge passera en lui. Profitant de la petite ouverture qu'il avait, Shoma déséquilibra son corps afin de porter un coup avec son pied. Il n'était pas jambiste, mais dans sa position, il ne toucherait jamais la femme avec ses poings.

L'attaque ultime de Shoma aurait pu marcher si l'attaque de l'homme en armure n'allait pas s'abattre sur lui. Un coup de pied en plein visage, cela aurait pu le faire, mais devant les lames qui allaient s'incruster dans sa peau, Shoma opta pour le choix de la sagesse et permuta avant de frapper et donc avant d'être frappé.

Alors que le pied plein de poussière de Shoma allait s'écraser contre le visage de la jeune femme et que les lames du guerrier en armure allaient entrer dans sa peau, l'ombre apparu, tandis que Shoma lui disparu. En moins d'une seconde les deux attaques furent annulé. Transpercé par les lames, l'ombre se divisa en plusieurs petits morceaux d'ombre avant de partir dans toutes les directions. Afin de ne pas être suivi les morceaux prirent tous des chemins qu'une personne de la taille d'un homme ne pouvait prendre.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 21 Nov 2012 - 8:39


    Et une fois de plus ton ombre te sort des ennuis aussi surement qu'un Saint-Bernard de Drum sort les touristes d'une brutale chute de neige. Et même plus surement en fait, car si le Saint-bernard de Drum a l'avantage non négligeable de porter un tonnelet de rhum et peut être à l'origine d'illusion à base d'animaux roses, il n'a en revanche jamais réussi à téléporter personne...

    Tu réapparais dans une ruelle sombre et à l'écart, le genre de coin familier que ton ombre choisit toujours pour te mettre à l'abri. Sauvé une fois de plus et n'ayant plus qu'a filer discrètement jusqu'au bateau pour y préparer des soins et murir la contre attaque...

    Tu te mets rapidement en marche quand une sensation étrange te noue les tripes, comme si on venait de te crocheter le nombril avec un hameçon et qu'on tirait dessus pour te ramener. Et soudain l'incroyable se produit, et ton ombre échange une nouvelle fois sa place avec toi, te ramenant sur le toit que tu viens de quitter... Qu'est ce qui a bien pu faire ça?

    Il ne te faut que le temps d'un clignement de paupière pour analyser les changements depuis ta disparition. Les deux chasseurs sont redescendus au niveau du sol, la femme au chevet du type en armure qui a visiblement du prendre un coup de jus...

    Et juste devant toi, à quelques mètres à peine il y a une femme superbe à l'air profondément blasé qu'un paquet de gens peuvent reconnaitre instantanément... Reconnaitre et craindre...

    Encore et toujours des problèmes Papyru30_imagesia-com_2xho_large

    -C'est amusant non ? Moi aussi je peux déplacer des choses... Et comme tu peux prendre la place de ton ombre, il suffit que je déplace ton ombre à ta place pour que toi tu reviennes... Match nul sur les pouvoirs...

    Elle a une voix aussi douce que de l'eau chaude glissant sur du cuir, une voix aux accents trainants et un peu tristes, comme si elle était à des lieux de cet affrontement terre à terre qui se prépare... Elle relève la tête pour te regarder droit dans les yeux en dégainant son sabre...

    -Et maintenant Mantle Shoma... Tu voudrais bien ... essayer de me tuer ?
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mer 21 Nov 2012 - 20:29

Alors qu'il était déjà loin, très loin du lieu où il avait affronté les trio d'assassin, Shoma ne pensait qu'à une chose, se rendre au plus vite dans un endroit où il pourrait trouver suffisamment de médicament et d'instrument de médecine afin de soigner son corps qui avait vachement souffert lors de sa rencontre. Après avoir compris qu'il n'allait certainement pas pouvoir y retourner dans l'immédiat afin de prendre sa revanche, Shoma se jura de faire la peau à chacun de ceux qui se sont opposés à lui. Une fois de plus c'était son fruit du démon qui l'avait sauvé, cela devait bien faire la 300 ème fois que ce fruit du démon lui sauvait la vie, comme quoi ces deux-là faisaient un très bon duo, mais voilà malgré tout, cette fois Shoma n'était pas satisfait de ce qui venait de se passer, mais maintenant que tout était fini, il pouvait se retirer et se cacher jusqu'à que la situation se calme dans le coin.

Alors qu'il approchait une petite clinique vétérinaire, Shoma lança un petit sourire, car son ombre l'avait envoyé dans le meilleur des lieux possibles. Dans une telle clinique il trouverait médicament, solutions antiseptique et de quoi se droguer afin d'atténuer la douleur qui le faisait souffrir de plus en plus. Poussant la porte de cette clinique Shoma senti un mal en lui qui n'était pas originelle de sa blessure et d'un coup il laissa échapper un gaz, hé oui, même une terrible pirate souffrant peut avoir des envies et puis c'est quelque chose de naturel. D'un coup comme par magie, non, ce n'était même plus de la magie, mais bien un miracle où pire que la fin du monde qui devait se produire en 2012, soit dans 388 ans qu'avait prédit un certain peuples ancien et encore. Contre sa volonté Shoma retourna sur le toit du bâtiment qu'il avait pourtant quitté grâce à son ombre.

Devant lui, Shoma vit une femme qui tenait un crâne en main. La jeune femme vêtu comme un pirate n'était pas inconnu pour Shoma. Sloth de son surnom se tenait devant le pirate qui ne lui accordait qu'une attention très infime. Sa présence, il s'en fichait royalement, elle pouvait même nu, que la seule question qu'il se poserait serait par quel moyen était-il revenu sur le lieu qu'il avait quitté. Mais très vite la femme répondit à la question qu'il se posait en lui disant qu'elle était capable de faire déplacer les choses. Quand beaucoup de monde perdrait leur couille devant un tel personnage, Shoma n'avait qu'une chose en tête et c'était trouvé des médicaments. La peur lui faisait perdre la raison ? Devenait-il fou devant la mort ? Absolument pas, Sloth était une pirate très connue dans le monde, sa réputation n'était plus à faire, mais comment une personne destinée à devenir empereur pouvait-il penser être inférieur à un capitaine corsaire.


" Humm. Ok et tu veux une médaille pour pouvoir faire bouger les objets ? En attendant j'ai pas le temps de jouer avec toi, allez, allez je crois que tes maîtres appellent leur chien à l'autre bout de Grandline. Tu devrais te dépêcher sinon se soir tu n'auras pas à manger dans ta gamelle. "

Shoma n'était pas comme les autres pirates qui perdaient ce qu'ils avaient dans le froc devant cette femme, non pas qu'il se sentait supérieur, mais, car il savait qu'il pouvait s'en défaire quand il le voulait, d'ailleurs parmi le groupe d'élite des capitaines corsaires, aucun n'avait son niveau. Certes ils étaient tous des grands noms dans le monde de ma piraterie, mais voilà à force de servir le gouvernement mondial et leurs intérêts ces derniers ne faisant que se reposer sur leur laurier, tandis que la nouvelle génération grandissait de plus en plus et devenait de plus en plus puissant et ce n'est qu'une question de temps que les membres les plus prometteurs de cette génération ne surpasse ces chiens aux ordres de la marine. Shoma qui appartenait à cette nouvelle génération sortait du lot, car assez fort pour se défaire d'un capitaine corsaire seul, mais voilà aujourd'hui il n'avait plus la forme, mais avait assez de réserve pour faire comprendre à cette femme qu'elle tentait vraiment l'impossible en le chassant.

"Essayer de te tuer, mais tu ne comprends pas la vieille ou quoi ? Tu ne m’intéresses même pas. D'ailleurs attends. "

S'il n'avait pas été blesser, Shoma se serait fait une joie de corriger cette folle furieuse qui aimait visiblement recevoir des coups, avec de la chance il aurait même convier Valentino à la violer une fois qu'il en aurait fini avec elle, mais voilà lucide, Shoma savait que ce n'était pas le moment de se battre, bien que l'affrontement semblait imminent et puis comme on dit ce n'est pas bien de décevoir les femmes, donc si elle voulait vraiment se battre il lui arracherait ses cheveux pour lui apprendre à respecter plus forte qu'elle.

*Quelle journée de merde*

Même s'il avait mal en retournant à sa place sur le bâtiment, Shoma sentait ses forces lui revenir, même son bras qui lui faisait mal semblait mieux aller, comme si la douleur n'avait jamais été là et que ce qu'il avait senti plutôt n'était que le fruit d'une illusion où que nerfs qui avaient étaient à vifs avait chambouler son cerveau affectant la zone de la douleur. Shoma avait lu cela quelques parts dans des livres, ce genre de cas étaient fréquents quand le corps subit d'importants changements où est poussé dans des situations intenses.


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 21 Nov 2012 - 22:03


    Sloth pousse un soupir las... Celui de quelqu'un pour qui tout ça n'est guère qu'une série de formalités aussi inutiles et profondément ennuyeuses qu'hélas inévitable... Le soupir de quelqu'un pour qui la vie n'est qu'une suite d'attente d'occasions sans cesse renouvelés et toujours déçues... La vie de Sloth a l'air aussi rose et joyeuse que ton ombre...

    -Je n'ai jamais compris ce ... Besoin de grossièreté qu'on retrouve chez les gens dans ton genre... Est ce que... Tu ne pourrais pas simplement... Te contenter d'essayer de me tuer pour... Sauver ta peau ?

    Son sabre fait un moulinet précis et compliqué dans l'air pour finir sa course pointe sur le sol, au repos, et si la main de Sloth demeure fermement posée sur le pommeau, sa garde n'a plus grand chose de menaçant...

    -Je vais encore... Perdre un gant

    L'attaque est aussi soudaine que terriblement puissante. Sloth braque sa paume sur toi et d'un mouvement incroyablement rapide elle en frappe l'air d'un coup sec, créant un brusque déplacement d'air d'une forme faisant étrangement penser à une empreinte de patte. Le coup est assez violent pour ne pas ralentir le moins du monde avant d'avoir traversé une douzaine de maisons et plus rapide qu'aucune attaque que tu ais jamais vue...

    Et si tu ne fais rien sa trajectoire le fait passer tout droit à travers ton torse...

    -Kitty Shock...

    Et sur la paume nue de Sloth, on peut maintenant observer six excroissances tout à fait semblable aux coussinets de certains félins...
Mantle Shoma
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Jeu 22 Nov 2012 - 4:20

En face de lui Shoma avait à faire à un capitaine corsaire plus las que lui et en la voyant avec une telle attitude il se demanda comment une telle personne pouvait exister, plus étrange tu meurs, c'était elle qui lui courrait après et pourtant plus fatigué qu'elle en ce moment il n'y avait pas, après elle était excusable, elle était sous les ordres de la marine, comme qui dirait son ancienne amie, personne n'est parfaite, mais il faut des personnes pleines de défaut pour comprendre pourquoi les membres des Spectres sont parfait. Après son attitude qui avait le don de provoquer des questions sur sa présence du chien de la marine face à lui, Shoma commença à comprendre pourquoi la jeune femme était las en ne faisait rien. Son baratin inutile n'avait pas de sens dans les oreilles de Shoma, c'était comme un chasseur qui se trouve en pleine forêt sur le point de tirer sur sa proie, mais quelques instants avant de fuir se demande pourquoi il se trouvait fusil à l'épaule.

"Les gens comme moi vont au bout de ce qu'ils entreprennent et n'avons aucun respect pour ceux dans ton genre qui donne la patte à la marine. Ne crois pas que j'ai peur de toi, si tu penses être en mesure de me battre, je t'invite à faire le premier pas. "

Ce n'était pas la première fois que Shoma tombait sur une personne qui était trop confiante de ses pouvoirs, mais contrairement aux autres, Shloth avait ce petit quelque chose qui énervait au plus au point le capitaine des Spectres. Bien qu'il ne le montrait pas, Shoma en avait déjà marre de l'écouter et de la regarder. Ce n'était pas une surprise pour personne, mais ces deux-là ne passeraient certainement pas leurs vacances ensemble. Si Shoma était le jour, alors elle représentait la nuit. Ni l'un, ni l'autre ne pouvait se voir, mais voilà si l'un deux devait disparaître ce serait cette femme, bien que pour le moment Shoma était celui qui voulait se barrer le plus loin possible de cette île. En regardant Sloth bouger son sabre, Shoma se dit qu'il allait devoir rester sur ses gardes, car il connaissait la réputation de cette femme et c'était bien là le souci, Sloth était considéré comme l'un des meilleurs pirates corsaire, Shoma ne comptait plus les histoires qu'il avait entendues la concernant.

Quoi qu'il en soit, quelle soit vraie où pas, Shoma allait montrer à tous ceux qui la craignaient qu'il n'y avait rien de spécial dans cette sorcière si ce n'est qu'elle ait réussi l'impossible avec son transfert sur ce toit de bâtiment. Ne comprenant pas pourquoi la jeune femme parla de perdre un gant, Shoma se prit de plein fouet l'attaque du corsaire et tel un projectile se trouvant Shoma se retrouva propulsé dans le décor. L'attaque s'était passé à grande vitesse, si vite que Shoma ne peut voir qu'une sorte de main lui passer au travers avant de l'envoyer manger quelques maisons. Un direct, la jeune femme réussie à toucher sa cible au premier coup. Ce n'était pas tous les jours qu'une personne arrivait un tel exploit. C'était donc cela la puissance qui séparait un capitaine corsaire d'un pirate tel que Shoma ? La puissance de celui qui visait le titre d'empereur sa limitait-il à si peu ?

"Ahaha" voilà ce qu'avait envie de dire Shoma suite à cette attaque. Après s'être déplacé en personne pour le combattre, alors qu'il était blessé, Sloth n'avait même pas assez de force pour lui faire plus mal que cela ? Si elle pensait réellement le voir mourir, comme elle le disait, alors elle allait devoir mettre plus de conviction dans ses attaques. Certes avec cette attaque, Shoma avait ressenti tout l'étendue de sa puissance et comprenait pourquoi on la voyait comme un monstre, mais voilà dans le royaume des monstres il en était un encore plus effrayant. Ses envies de puissances et de pouvoir étaient telle que même après avoir frôlé la mort à plusieurs reprises, Shoma revenait encore et encore à la charge jusqu'à annihilé ses adversaires et Sloth n'allait pas en être dispensé.

(Crache du sang)

"C'est donc ça ton pouvoir ? Laisse-moi rire. Tu penses réellement me vaincre avec ta faible puissance."
(Crache en direction de Sloth)

En voyant le sabre de la sorcière, Shoma avait cru que cette dernière allait attaquer avec, mais voilà elle l'attaqua avec un pouvoir qui relevait d'un fruit du démon, ce qui n'était pas plus mal, car bien qu'il pouvait faire intervenir son ombre pour changer de place avant l'impact, Shoma avait décidé de recevoir l'attaque du corsaire afin de juger de sa puissance et il ne regrettait absolument pas de l'avoir reçu sans esquiver quand il se releva près d'une cuisine complètement détruite. Se relevant des débris, Shoma posa son regard en direction du tuyau qui conduisait l'eau jusqu'au réseau dégout avant d'y poser la main.


" Je prendrais ta vie, ça tu peux en être certaine. "

Sur ses derniers mots, Shoma changea de place avec son ombre et se retrouva quelque part avec non seulement des médicaments, mais ce qui lui fallait pour se soigner. Pendant que Sloth lui parlait, son ombre avait travaillé et avait fait en sorte de réussir suffisamment de choses pour son maître et il n'y avait pas que des choses utiles aux soins du corps. Une fois à la place de Shoma, l'ombre s'engouffra dans le tuyau et fonça dans les fondations de la maison avant de rejoindre les égouts et de nouveau de diviser en de centaine de morceau avant de se disperser un peu partout dans les fondations de la ville, avant de rejoindre Shoma là où il se trouvait. Une fois complet avec son ombre, Shoma se fit quelques piqûres avant de songer à cette corsaire qu'il venait de croiser. Tôt où tard elle allait payer pour l'avoir défier.



Fin du rp pour moi
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Anaha Douri
Anaha Douri
PNJ
Sloth
♠♠ Capitaine Corsaire ♠♠

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Solitaire

Feuille de personnage
Dorikis: XxxX
Popularité: 850
Intégrité: 500

Jeu 22 Nov 2012 - 15:05


    Bravoure, menaces, menaces, fuite... Il y a décidément des pirates qui ont le verbe haut mais le geste faible... Tellement de pirates... Et pas un qui soit à la hauteur des attentes éternellement déçues d'Anaha... Ce Shoma n'est qu'un nom de plus sur une longue liste...

    Sloth soupire une fois de plus. Dire qu'elle a choisi cette mission en s'attendant à un puissant pirate, un combattant entrainé et prêt à tous les combats pour défier le gouvernement Mondial et ses représentants... Un ennemi à la hauteur de sa mort...

    Finalement l'homme qui s'est attaqué au roi d'innocent Island et qui par la même s'est attiré les foudres des Dragons n'est qu'un petit poisson de plus. Un petit poisson fuyard sauvé par son ombre...

    -Il s'est enfui. Qu'est ce qu'on fait ?
    -On ? Faites ce que vous voulez... Je n'ai plus besoin de vous ici... Pas pour lui... Maintenant qu'il se sait repéré il va s'enfuir encore et encore... Et moi je vais l'attendre...

    -C'est vous le patron... Bonne chance pour la suite...
    -Chance ? Quelle chance ? C'est tellement dommage... C'était un bon jour pour mourir...

    Et pendant que les Black Templar vident les lieux pour aller panser leurs plaies, un peu plus riche et un peu plus conscient de leurs limites. Sloth elle fait demi tour...

    Et repart vers la tortue...

    Peut être que pour son équipage il se battra ?
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t261-anaha-douri-slothhttp://oprannexe.onepiece-forum.com/t261-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1