AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 [Fiche d'île] Dead End
avatar
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 28 Jan 2011 - 16:23

Dead End
3eme voie de Grand Line


Population & Particularités


L'ile de Dead end est, comme beaucoup d'iles de Grand Line, une vraie curiosité géologique. De l'extérieur elle ressemble à une ile volcanique classique, une haute montagne escarpée munie d'un vaste cratère à son sommet. Mais quand on l'explore, on s'aperçoit qu'en lieu et place d'un éventuel volcan bouillonnant de lave, l'ile est en fait une énorme coquille creuse. Ce qui l'a rendu formidablement attrayante pour tous ceux qui avaient des choses à cacher. Et a force d’appâter des types louches, le coin est devenu un véritable refuges pour les truands, les criminels et les exclus de toutes sortes.


  • L'ile creuse:
    Dead End est littéralement truffée de cavités assez grandes pour abriter des bateaux. La plus grande est une vaste grotte qui abrite les zones les plus intéressantes du coin, l’arène des clans, le grand marché, le chantier... Mais il en existe un paquet d'autres qui, au fil du temps se sont vu aménager et qui permettent de s'abriter et de décharger facilement les dernières rapines venues de la mer.  

  • La ville des flibustiers:
    L'unique ville de l'ile, une ville peuplée de pas mal de raclures en tout genre sert de port au rocher. L'ambiance est assez festive et tout le temps musclée. Certains bars permettent d'accéder jusqu'à la salle des défis. Les malfrats les plus chevronnés s'y donnent rendez vous pour des compétitions de toute sorte avec à la clef des récompenses juteuses pour le premier. Tricheries et manipulations sont au rendez vous. Passer sa route semble être risqué mais tenter de s'imposer serait idiot...

  • L'Arène du Crack:

    L’arène du Crack (anciennement Arène des Défis) en jette visuellement. Située au cœur de l'île, enchâssé dans la montagne, l'arène se présente comme un grand cercle recouvert de sable faisant dans les quarante mètres de rayon environ. On pouvait faire combattre ici aisément plusieurs personnes et, de temps à autres, des cages étaient installés  pour ajouter un peu de piment. C’est dans cette même idée que des trappes ont été aménagées afin que des sous-sols de l’arène on puisse faire monter des animaux sauvages. Dans ces même sous sols, on trouve aussi des cages pour enfermer les combattants non volontaires (esclaves ou pirates endettés jusqu'au cou notamment) ainsi qu'un accès à la mer servant principalement à se débarrasser des cadavres des vaincus. Une fois dans l’arène, si on lève la tête, on peut apercevoir un bout de ciel bleu tout en haut. Un trou avait dû être creusé dans la montagne pour laisser entrer la lumière. Résultat, la lumière de la lune se déverse sur l'arène tandis que les gradins sont éclairés de dizaines de torches. Si ça ce n’est pas la classe.

    Les gradins sont immenses et situés sur plusieurs niveaux. On peut aisément installer 25.000 personnes là-dedans et même quelques milliers de plus en tassant bien. L'arène semblait avoir été prévue pour accueillir l'intégralité de la population de la ville même si elle fait rarement salle comble. Dans les gradins différents loges étaient prévus pour accueillir des invités de marques. La plus grande des loges disposait d’une vue imprenable sur l’arène. En dessous se trouve un drapeau géant flanqué du crâne simiesque du Corsaire Wrath. D’autres pavillons marqués du symbole du Gorille flottent tout autour de l’Arène pour rappeler qui est le Patron.

    Pour accéder à l’Arène, plusieurs chemins secrets existent. Soyons bien clair, il s’agit là d’un secret de polichinelle tant les accès sont multiple. Les combattants sont invités à passer par le Goret qui Chante. Ceux qui montrent deux pièces de cent berrys au Barman sont invités à emprunter un souterrain menant à l’Arène. Une fois rendu en bas, il faudra se battre.Pour les spectateurs, n'importe quel débit de boissons de l'île pourra vous servir de porte d'entrée. Il suffit de glisser un petit billet au barman ou à un autochtone pour savoir comment s'y rendre.

    Dans une des travées de l’Arène, on peut trouver le bureau des Paris. Il s’agit là de la véritable source de revenus de l’établissement. Recrutés en raison de la peur que leur inspirait Jack ou anciens membres des Pythons ayant travaillé pour Joseph, ils n’oseraient jamais taper dans la caisse. L'Arène propose aussi divers stands de restaurations tenus par des membres de la Guilde des Cafetiers ainsi qu'un coin "bazar" où sont implantés des vendeurs ambulants capables de vous vendre tout et n'importe quoi pour peu que vous ne soyez pas trop regardant.

    La sécurité de l’établissement est assurée, outre par la population de Dead End elle-même toujours prompte à prendre les armes, par Mac Vinny et son équipe de gros bras. Anciens gros bras des Pythons ralliés au Sans Honneur grâce à la médiation de Joseph, ils sont fidèles tout autant par crainte que par appât du gain. Surtout chargés de mettre à la porte (ou en l’occurrence à la flotte) les éponges à whiskey ayant trop bu ou tout perdu au jeu, ils sont aussi là pour empêcher toute tentative de fraude et d’arrangement illicite non prévu par le Patron. Car dans l’Arène du Crack comme partout à Dead End, la fraude et les paris truqués sont rois mais seulement si le Patron est d’accord. Sinon, vous vous retrouverez vite à dîner avec les poissons.
    Ajouté par Joseph Patchett


  • Le Hibou de Nuit:
    Ancien Théâtre reconverti en taverne et auberge.

  • Panache Service :
    Service de protection et vente d'os de mouton Kiriliens.



Forces de l'ordre et respect de la loi


Depuis la prise de l'ile par l'équipage recomposé des Saigneurs des Mers, la nuit du nouvel an 1625, Dead End est désormais la propriété du roi Jack. L'ancienne structure des clans qui dirigeaient l'ile grâce à leurs champions est tombée, laissant dès lors beaucoup de place pour ceux désireux d'ouvrir de nouveaux commerces et activités. Il est néanmoins nécessaire de s'acquitter désormais d'un impôt en or au nouveau roi.
Outre cela, il est toujours déconseillé de sortir désarmé dans les rues ou de laisser vos objets personnels sans surveillance. Les arènes sont toujours ouvertes et accueillent un monde fou, la seule loi émise par Jack étant que tous les conflits doivent se régler par un duel, dans les dites arènes.


Historique & Évènements récents


 ► [1624] La fin des Saigneurs :
L'Equipage des Saigneurs des Mers, menés par l'infâme Tahar Taghel affronta au large de de Dead End une vaste coalitions d'ennemis menés par le Corsaire Pride. Plusieurs membres d'équipages sont capturés parmi lesquels le capitaine, Tahar Taghel. C'est la fin des Saigneurs des Mers.
Combat contre le Corsaire Pride par Tahar Taghel et Reyson D. Antis
Combat contre les sbires de Saint Glinglin par les Saigneurs

 ► [1624] Arrivée des Saigneurs sur Dead End :
Les rescapés de l'affrontement au large de l'île prennent pied à terre. Si Jack Sans Honneur s'intronise Capitaine, tous ne sont pas d'accord pour le suivre. L'équipage se sépare ici mais la conquête de l'île ne fait que commencer.
Événement joué ici par les Saigneurs

Les différents rescapés décident de se séparer. Chacun d'entre eux s’infiltrant dans un des clans présent sur l'île. A Jack les Pythons, à Walt' l'Underground et à Hope, les Soeurs. Les Saigneurs sont des célébrités, ils attirent l'attention sur leur passage et mettent en péril les équilibres locaux.
Walt' joue dans son coin par Walters Scott
Jack joue dans son coin par Jack Sans Honneur,  Joseph Patchett et Ankoü
Hope joue dans son coin par Michaela Hope


 ► [1624] La lente prise de contrôle de Dead End :
La perte de leur Capitaine Tahar Tahgel n'a pas vraiment signé la fin des terribles Saigneurs des mers. Emmenés par leur nouveau capitaine, Jack sans Honneur, les Saigneurs se sont mis en tête de prendre le contrôle de l'île et de la passer sous la coupe du Roi Jack.
Quand Jack recrute Joe par Jack Sans Honneur et  Joseph Patchett
Quand Walt' recrute Kiril par Walters Scott et  Kiril Jeliev
Quand Jack avance ses pions par Jack Sans Honneur et  Joseph Patchett
Quand un Cargo déclare être sous la protection de tous les clans sans en payer un seul, ça fait des étincelles.

 ► [1625] Bloody New Year :
Jack et ses Saigneurs abattent leurs cartes et leurs adversaires. L'île de Dead End passe sous leur contrôle au terme d'une purge violente et sanglante. Jack Sans Honneur devient le Roi Jack. Le monde entier saura bientôt que les Saigneurs vivent encore.
Événement joué ici par les Saigneurs

 ► [1625] Or ou diamant ? :
Satoshi Noriyaki, des Truands, est réapparu à Dead End après sa disparition à Drum. Là, il a provoqué un tollé à l'arène en vainquant le champion en titre. Suite à un combat dans les ruelles de la ville, il aurait ingurgité un fruit à l'aura aurifère et serait parti, muni d'un eternal pose. Sa destination ? Selon la rumeur, il s'agirait de Juicy Berry, l'île aux filons d'or...
Événement joué ici et ici par Satoshi Noriyaki

 ► [1626] Retour au bercail :
On ne présente plus Wrath, le corsaire émérite qui essaime les crânes dans son sillage ! Après avoir appris que Dead End était passé aux mains d'un de ses précédents mutins, Joseph Patchett, le second saigneur a diligenté une expédition punitive des familles pour reprendre la main sur son fief et de nouveau y apposer sa griffe. Opération coup de poing réussie pour le corsaire, L'arène de Dead end revient également dans son giron.  Un clodo et un marmot ont notamment été aperçu sur place coller de sévères corrections aux forbans en présence.  
Événement joué ici par Jack Calhugan

► [1627] Le Fun Club :
Étrange et nocive mode crachée par la fange de Dead End, le Fun Club est une secte ultraviolente prônant l'élévation de soi par la douleur, l'autodestruction, et le rire. Organisant des combats clandestins, des attentats, des enlèvements, leurs exactions sont déjà multiples, mais au moins la bonne humeur de cette joyeuse bande est communicative.
Le leader spirituel du Fun Club est le gladiateur Doppio, qui s'est illustré à plusieurs reprises dans l'arène du Crack sur Dead End. C'est un brave homme-requin croquant la vie à pleines dents. Sa ressemblance avec le défunt Craig Kamina est purement fortuite.
Événement joué ici par Doppio

Boutiques de l'île


Personnalités importantes


Les pirates de Dead End
Lien cliquable:


Temps de recharge du log
20 Jours


Page 1 sur 1