AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Et toi, tu crois aux revenants?

Aller à la page : Précédent  1, 2
Sam Sylvius
Sam Sylvius

♦ Équipage : Team Rocket

Feuille de personnage
Dorikis: 2504
Popularité: 135
Intégrité: 107

Mer 28 Nov 2012 - 18:10

Rappel du premier message :

-C’est quel genre de travail ? Qu'est ce que vous voulez dire par « particulier » ?

-...
-Vous croyez aux fantômes Mr Sylvius ?


-Je crois en ce que je vois, et des revenants, j’en ai encore jamais vu… Pourquoi cette question ?

C’était un drôle de type, genre «aristo », habillé d’une veste de velours frappé, des cheveux blancs comme la neige malgré son âge, il ne devait pas avoir dépassé les trente cinq ans. C’était le genre de gars pas très à l’aise, un peu anxieux et qui donne un peu l’impression de planer.
Il était là qu’à moitié et sa drôle de question ajoutait encore à l’étrangeté du personnage.

-Il y a un manoir sur les hauts de Logue Town, à la sortie de la ville, pas très loin du cimetière, c’est un endroit où personne ne s’aventure, il a mauvaise réputation. On dit qu’il est hanté, que des forces mystiques s’en sont emparées…

-Des histoires pour faire peur aux gamins !

-Il se trouve que vous n’êtes pas la première personne à me répondre ça, pour tout vous dire, vous ne serez pas le premier que j’envoie là-bas…je dois vous prévenir, certaines sont revenues profondément changées, leurs cheveux avaient blanchis, quelques un déliraient... Certains se sont suicidé quelques temps après, d’autres ne sont simplement pas revenus…

-Je cherche une boite, Mr Sylvius, une boite en bois d’ébène, sculptée à la main, ornée de ciselures d’argent, un crane est gravée. C’est l’objet que je cherche, je vous donnerai cinq million de Berry’s chacun, à vous et aux autres si vous me la ramenez.


-Les autres ?

-Oui, vous ne partez pas seul Mr Sylvius, demain, deux personnes vous attendrons devant le manoir, vous ne serez pas trop de trois.

-Pour cinq millions, je suis prêt à croire en beaucoup de choses Mr, Mr ?

-Smith.

-Bon Mr Smith, je crois que je vais accepter votre offre, on se voit demain ?

-Je ne viendrais pas, je déteste cet endroit, je n’irai plus jamais, vous savez ce que je cherche, vous n'avez plus qu'a trouver, c'est vôtre métier non? Trouver des choses?

(…)

Le chemin était boueux et glissant, la pluie tombait dru. Le rendez vous était fixé à dix-huit heures. La pente était forte et éprouvante, j’étais trempé jusqu’aux os. Entre la nuit précoce de l’automne et l’orage qui se profilait, j’avais du allumer ma lampe tempête pour continuer à progresser.
Plus j’avançais, plus le décor ressemblait à ceux qu’on pouvait voir dans les livres d’épouvante, tous les clichés étaient là, la pluie, le vent, le petit cimetière à l’abandon que je venais de passer sur ma gauche, un peu de brume et la bâtisse qui ce pointait plus haut…

Mon Monsieur Smith, si c'était bien son nom, ne m'avait probablement pas expliqué tout ce qu'il savait sûr cet endroit, mais pour cinq millions, on sait rester poli et on embête pas son commanditaire avec des questions dont il avait probablement envie de se passer.

Merde, c’est vrai qu’elle foutait la trouille cette baraque. Les grilles de fer forgé rouillée, la vieille herbe séchée qui poussait entre les dalles de la cours intérieur, une fontaine couverte de mousse ornée d’une gargouille qui n’avait plus rien à cracher depuis longtemps. Y’avait une ambiance étrange, un truc pas rassurant, un peu comme quand votre intuition tente de vous prévenir du danger, vous voyez le malaise ?

Et toi, tu crois aux revenants? - Page 2 Haunte10
Apparemment, j’étais le premier et pour tout dire, j’avais pas bien envie d’entrer seul…




Julius Ledger
Julius Ledger


Feuille de personnage
Dorikis: 4975
Popularité: +278
Intégrité: 262

Mar 26 Mar 2013 - 20:09

Solde de tous comptes : Julius Ledger est arrivé à la somme de douze beignes et demi en ce jour.
Pourquoi et demi ?
Parce que la treizième est en train.
D’ailleurs, ne dit-on pas que le chiffre porte malheur ?
On n’est plus là, je crois. À part le typhus, je ne vois pas ce qui pourrait m’arriver de pire pour le coup. On dit bien qu’attirer le mauvais sort en une parole. Alors avec ma grande gueule, ça risque de passer tout seul.
Et puis, c’est pas comme si c’était déjà la joie. Des ennemis de partout, des coups qui pleuvent. Et moi qui retiens une sirène de plonger dans le vide tout en me faisant casser la gueule par le zombie à la machette. Tout cela est un peu trop extrême à mon goût. D’ailleurs, toute cette pression va forcément me faire céder.
Je ne suis que trop fatigué, harassé, épuisé. Alors que je pourrais simplement briser lâcher cette salope au-dessus de vide et de briser la nuque de ce connard qui m’pète déjà les noix. Celui-ci se prend une méchante targette qui l’envoie au loin.

Soudain, je la vois. La boîte elle vole. Elle prend la fenêtre, je passe presque dans la fenêtre pour tenter de la rattraper. Pendant ce temps, la sirène pleure sur la boîte sans vraiment le faire exprès.

Une première larme.
Il faut que je me récupère avant que l’autre couillon ne me tombe dessus. Mais si je le fais trop vite, je risque de déséquilibrer la jolie fille. Qui, soit dit en passant, m’aura fait chier jusqu’au bout.
Une seconde larme.
Trop tard pour bouger. Le cadavre animé est déjà sur moi. Il me désarme de son pied avant de m’écraser le dos contre la rambarde de la fenêtre. Il lève sa machette bien haut.
Une troisième larme.

Une note cristalline retentit. Le fou se fige, les apparitions disparaissent comme poussière dans le vent.

D’autres suivent et, avec elles, le sentiment que cette folie vient de prendre fin.

Bien que parti pour décapiter la petite, l’enfoiré a l’air hébété. Presque choqué de se voir dans cette position. Elle aussi a l’air de sortir d’un cauchemar. Pendue au-dessus du vide et menacée par une machette, elle y va d’un second cri perce-tympan. C’est son truc, visiblement. De gueuler à tout va. Je ramène la sirène sur mon épaule extrêmement endolorie. Le zombie semble ressentir vivement les blessures qu’il a acquises tout le long. Comme s’il sortait subitement d’un état de transe.

Tout le monde a l’air crevé. Mais surtout, le soulagement commence à poindre alors que tout le monde devenait malade devant l’horreur insoutenable de la situation. Je me demande si sans le doux visage rassurant de la belle sirène je m’en serais sorti.

En tout cas, cela n’a désormais plus d’importance. Il fallait lui rendre sa liberté, ce serait égoïste de la garder pour moi.

« Moi c’est Julius Ledger, en fait. Et toi ?
- Daenerys Aquablue.
- Tu n’es pas blessée ?
- Ça va. Je veux juste partir.
- Nous voulons tous partir. Et nous allons le faire, ne t’inquiète pas. »

Partir d’accord. Mais je crois que je ne serai plus jamais le même.
Plus jamais.
http://www.onepiece-requiem.net/t6089-julius-raconte-fiche-termineehttp://www.onepiece-requiem.net/t17103-truc-administratif
Daenerys Aquablue
Daenerys Aquablue


Feuille de personnage
Dorikis: 2585
Popularité: +109
Intégrité: 50

Mer 27 Mar 2013 - 10:35

L’homme aux cheveux blancs avait raccompagné Daenerys à l’endroit même où il l’avait trouvée, pensant qu’elle saurait retrouver le chemin de la mer à partir de cet endroit. Ma la sirène, se rappelant des monstres qui l’attendaient sur le chemin qu’elle avait empruntée refusa catégoriquement de lâcher le cou de l’homme, encore toute tremblante de peur. Envouté par les charmes de cette sublime sirène aux cheveux bleus, il lui proposa de rester avec elle jusqu’à ce qu’elle se sente mieux. Mais Daenerys fut catégorique.

Je veux sortir d’ici… S’il vous plait, j’ai peur de cette maison.

Il n’y avait rien d’étonnant dans cette déclaration. Alors, sous le regard brillant d’une Dae apeurée, l’homme la remit sur son dos et l’emmena dehors. Ils croisèrent les deux hommes qui les avaient accompagnés dans cette folle aventure. Entre le zombie et le moche à capuche, il y avait de quoi traumatiser la pauvre femme mi-poisson. Mais, parce que la politesse était une valeur très importante dans le monde d’où elle venait, elle leur fit tout de même un petit signe timide de la main, tout en restant à moitié caché dans le dos de l’homme. Seuls ses deux petits yeux bleus étaient visibles pour ses compagnons de voyage dans une maison bizarre.

Et le groupe se sépara enfin. La jeune demoiselle écailleuse fut transportée jusqu’à une plage tranquille. Elle aimait bien cet homme, après tout il avait tenu sa parole : il ne lui était rien arrivé tant qu’il était resté près d’elle. Sur le chemin vers sa liberté, elle réfléchissait : oui, elle voulait partir de cette île et oublier tout ce qu’il s’était passé… Mais d’un autre coté, elle était si seule dans ce vaste océan et les créatures voulant la manger n’était pas si rare que ça. Au fond, n’était-il pas mieux de rester avec cet homme qui la protègerait ?

Elle fut finalement déposée sur le sable bercé par les vagues. La douceur de l’eau l’attira et elle commença à s’enfoncer dans ce vaste océan. Mais après quelques mètres, elle se retourna vers l’homme qui l’avait aidée tout ce temps.


Aller, vas ! Tu es libre après tout.

Hésitante, elle regarda l’homme, puis regarda la mer, continuant de réfléchir à ce qui serait le mieux pour elle. Dans son dos, l’homme finit par faire quelques pas vers le centre de l’île, ce qui interpela la sirène.

J’ai été ravi de te rencontrer, jeune Daenerys.

Puis il partit, la laissant avec ses pensées. Elle le regarda s’éloigner sans savoir ce qu’elle devait faire. En proie au doute, alors qu’il devenait de plus de plus petit sous ses yeux bleus, elle finit par se décider.

MERCI !

Et finalement, elle s’enfonça dans ce vaste océan. Une fois bien éloignée de l’île, elle lança un dernier regard en arrière. Peut être le reverrait-elle un jour ? Peut être… Elle s’était fait un nouvel ami et une fois de plus, elle devait se séparer de lui. Mais un jour, elle rencontrera peut être quelqu’un qui acceptera de la garder à ses cotés ? Un jour… Oui. Un jour, elle retrouvera son précieux maître et ce jour là, elle ne sera plus seule.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t1065-daenerys-princesse-sirene-et-gentillesse-incarneehttp://www.onepiece-requiem.net/t4963-la-belleuuh-sireneuh-bleue
Wohrwèlch
Wohrwèlch

♦ Localisation : Avec Seido D. Noroma
♦ Équipage : The Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 3295
Popularité: -145
Intégrité: -21

Mer 27 Mar 2013 - 15:02



Et toi, tu crois aux revenants?




Recherche dans un manoir à Logue Town en 1622



Début d'une folie... Alors rien ne va plus.


Incroyable. Aussitôt que la boite fut ouverte, tout se volatilisa. Les créatures horribles disparaissaient. Plus rien. Le néant. Tout était redevenu normal. Même le type à la machette ne revenait pas d'être ici. D'ailleurs, moi non plus je ne savais plus ce que je foutais là... On aurait dit un affreux cauchemarde, je ne comprenais pas ce que j'étais venu faire ici. Et pourquoi il y avait ces mecs? Et surtout cette sirène. Diantre! Une sirène? Mais que faisait-elle hors de l'eau? Tout était confus dans ma tête.

Une fois dehors, l'aurore vint illuminer les environs, dévoilant une maison en ruine est abandonnée. La pluie avait cessé. Je marchais sans un mot jusqu'au portail, je ne cherchais pas à savoir qui était véritablement mes compagnons. Un homme se tenait debout. Il avait l'air d'être étonné de nous voir... nous voir en vie? Ce dernier me demanda même qui j'étais. Comme s'il savait déjà qui étaient les deux autres. Hm, plutôt gênant comme approche...


    Qui êtes-vous?
    ...
    Vous avez réussi, tenez, voilà ce que je vous dois.
    Mais... me... merci...
    Adieu!
    ...


Je regardais l'air perplexe les autres qui me suivaient. Je trouvais cela assez étrange. En plus l'inconnu tourna les talons sans un mot, c'était vraiment curieux... Me voilà avec 5M de Berries dans les mains, c'était... bizarre. Sans plus tardé, le vieux qui portait la créature hybride quitta ce lieu déserté. Celui à la face marbre fit de même. Je me retrouvais seul dans ce coin oublié, sans aucune explication de ce qu'il s'était déroulé cette nuit. J'étais crevé, rongé par la fatigue, comme si j'avais lutté pendant des heures. En plus, j'étais écorché un peu partout, s'en était frustrant de ne pas savoir d'où cela pouvait venir. Des ronces? Possibles...

***

Non, c'était trop bizarre pour être vrai, les fantômes n'existaient pas! J'avais l'impression d'avoir été dans un vieux manoir hanté durant cette nuit. Quel rêve affreux. Je me sentais extrêmement con de penser à ça, c'était des histoires pour faire peur aux mômes, ça. Devant ma bibliothèque, il y avait un pile de livres sur la table, je cherchais depuis ce matin une quelconque farce lugubre ou autre connerie de ce genre qui parlait d'un manoir aux abords de Logue Town. Je ne trouvais absolument rien. Normal! C'était qu'une fable. Heureusement que je n'avais pas un travail qui me demandait d'être ponctuel. Aujourd'hui j'allais me reposais l'esprit. Je me remis dans mon lit et méditais un peu, puis finalement, je m'endormis.

En réalité, tout ce qu'il s'était passé cette nuit-là n'était que chimère. Sam, Julius, Daenerys et Wohrwèlch furent bien présent dans ce manoir, mais leur imagination avait joué un drôle de tour. En effet, des champignons hallucinogènes habitaient déjà la ruine. Les personnes qui respiraient leur spore étaient victimes de visions. Les légendes de fantômes firent le reste. Les blessures étaient des coups portés par les autres ou tout simplement en se cognant bêtement contre une table. Bref, les spectres n'existaient pas!

End


~~ Page 6 ~~

D'après les notes de l'archéologue et historien Wohrwèlch
©odage by Hathor



Dernière édition par Wohrwèlch le Mer 27 Mar 2013 - 15:11, édité 4 fois
https://www.youtube.com/user/Xotokss
Wohrwèlch
Wohrwèlch

♦ Localisation : Avec Seido D. Noroma
♦ Équipage : The Desperados

Feuille de personnage
Dorikis: 3295
Popularité: -145
Intégrité: -21

Mer 27 Mar 2013 - 15:02

https://www.youtube.com/watch?v=x4Umh-intCQ



Et toi, tu crois aux revenants?

Sam Sylvius
Julius Ledger
and Daenerys Aquablue
Wohrwèlch

Produced by
OPRequiem
Co-Produced by Le Penda Déchaîné
and Vivement la Fin
Directed by
Sam Sylvius
Wrttien by Sam Sylvius, Julius Ledger, Daenerys Aquablue and Wohrwèlch

Director of photography
DeviantArt.com
Production designer
Google
Costume designer
Photoshop
Music

Cast in order of appearance
Sam Sylvius
Mr Smith
Julius Ledger
Lestoilettescestaufondpuisadroite
Le défenêtresé
Femme de Mr Smith
Daenerys Aquablue
Homme du portrait
Femme du portrait
Miaouuu!!












Gnéhéhé
Et toi, tu crois aux revenants? - Page 2 Images?q=tbn:ANd9GcQNLKDceAABuYceNJNkzrWRyfy5XN0g6DpiMR54-4YllN408NN2Eg


https://www.youtube.com/user/Xotokss
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2