AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


à la recherche d'un gros tas de viande

Archibalde Abe
Archibalde Abe

♦ Localisation : corse

Feuille de personnage
Dorikis: 440
Popularité: 5
Intégrité: 0

Lun 31 Jan - 15:15

Elie était dans sa petite barque de fortune, feuilletant les cartes maritimes qu'il venait de voler. Parmi les trois cartes posées devant lui, le jeune homme en remarqua une qui attira toute son attention. Il vit la carte de l'ilot flottant. Il se rappela avoir entendu parler de cet endroit, un paradis pour lui qui adorait la viande. En effet, cette ile était peuplé d'animaux mais trés peu de gens y vivaient. Elie mit le cap vers cet ilot, un grand sourire aux lèvres.
*Avec un peu de chance, j'aurait tellement de viande que je pourrait la vendre!*

Grace à la carte, le voyage ne dura qu'une journée. De plus, il y avait un grand soleil dans ce ciel bleu. Elie regarda longuement ce ciel magnifique, allongé sur sa barque et réfléchissant à son avenir.
* Il faut que je trouve un vrai bateau et un équipage sinon je ne serai jamais assez puissant*

La traversée se déroula sans le moindre incident. A la tombée de la nuit, la barque approcha de l'ile. Notre héros n'avait jamais vu un tel spectacle de sa vie. L'ile grouillait d'aniaux de toutes sortes, des animaux dont Elie n'avait méme jamais imaginé l'existence. En dehors d'animaux "classiques" c'est à dire des singes, des sangliers, des tigres des éléphanrs et meme des girafes. Mais parmi cette faune il y avait également des gorilles-sangliers, des ours-tigres et Elie jurerai avoir vu un éléphant avec une téte et des pattes de tigres. Ntre jeune héros serra un peu plus fort sa hache et débarqua sur cette ile.
* Les gorilles-sangliers sont bons à manger mais les autres je n'en ai aucune idée! Il va falloir que je les goutes tous alors!*

Le jeune homme regarda autour de lui et se dirigea vers le troupeau de gorilles-sangliers qui étaient un peu moins costaud que dans son village. Il en tua un rapidement et donna de grands coups de hache afin de dispersé les quelques bétes sauvages qui se rapprochaient..Il se dépécha d'allumer un feu afin de repousser les animaux de cet ile et de cuire son repas. une fois cette tache accomplie, Elie se coucha gardant sa hache à portée de main.
La nuit se déroula sans le moindre probléme, le feu éloignant les monstres présent sur l'ile. A l'aube, Elie fut réveillé par des cri étranges. Il se saisit de sa hache et se releva rapidement. Il faisait face à trois hommes, trés petits de taille. Ces homme était habillé d'une bien étrange maniére. Ils étaient seulement vétus d'un pagne qui recouvrait leurs parties intimes. Ils étaient torses nus et avaient dans leurs mains de petites épées. Le jeune homme leur parla:

"- Bonjour, est-ce que vous parler ma langue?

- Bien sur qu'on parle votre langue! Vous nous prenez pour des sauvages? Que faites vous ici?"

Notre héros décida que mentir était la meilleure solution.

"-En fait je me suis perdu en navigant et j'ai atterrit ici alors que la nuit tombait. Je compte repartir rapidement mais j'aimerais récupérer de la viande pour mon voyage.

-D'accord, nous allons vous aider mais vous avez l'interdiction de toucher aux ours-tigres car ils sont trés rares. Mais d'abord quel est votre nom?

- Je m'appelle Elie Morioka. Mais j'aimerais savoir combien vous étes à vivre sur cette ile?

- Nous sommes une petite vingtaine à vivre sur cette ile. Mais assez parlé! dépéchons nous de trouver cette viande pour que vous partiez."

Elie était heureux de pouvoir faire un stock de viande gratuitement. Il savait qu'une fois le chargement fait, il devrait partir. Les petits hommes lui demandérent de le suivre ce qu'il fit. Ils l'emmenérent dans une sorte de jungle où il y avait un grand nombre de gorilles-sangliers et de sangliers "normaux". Les indigénes se jetérent sur les animaux et commencérent à trancher les gorges des sangliers. Elie fut surpris par la vitesse de leur attaque mais se reprit rapidement. Il s'approcha d'un gorille-sanglier et l'attaqua. Mais la béte esquiva son coup et s'éloigna du jeune homme. Mais elle n'en resta pas là et, se mettant en face d'Elie, se rua sur lui. Mais le jeune homme connaissait bien ces animaux car il s'était entrainé sur eux quand il était plus jeune. Il réussit à esquiver cette charge et put méme lui mettre un coup de hache en pleine poitrine. L'animal s'écroula sur le sol ce qui provoqua la colére de ses congénéres. Ceux-ci commencérent à se ruer sur le jeune homme qui réussit à esquiver une premiére vague d'attaque tout en blessant deux bétes. Les indigénes vinrent aider Elie qui avait quand méme prit un coup de défense dans le ventre. A la vue de sa blessure Elie devint enragé et se jeta sur les animaux sauvages. Les petits hommes aidérent notre héros et mirent en déroute les bétes qui s'enfuirent. Lorsqu'il fut calmé Elie ressentit une grande douleur au niveau du ventre, qui saignait abondament. Les guerriers qui l'avaient aidé le transportérent dans leur tribu car le jeune homme n'arrivait plus à marcher sans soutien.
Arrivé à la tribu, le médecin lui pansa sa blessure aprés avoir appliqué une créme verdatre sur ses blessures. Une fois pansé, Elie bouilonnait de rage mais voulait quitter cette ile le plus rapidement possible. Les indigénes avait déja préparé la viande dans de gros sacs et allérent avec le jeune homme jusqu'à son bateau. Une fois les sacs installé notre héros remercia ses bienfaiteurs et s'en alla en direction d'une ile proche, où il pourrait vendre de la viande afin de récolter quelques berrys.

[HRP: la suite sur l'ile de manshon]
Page 1 sur 1