AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


J'était déjà venu.. je reviens pour une chose.

avatar
Brüno Esthyr

♦ Localisation : Hungeria.
♦ Équipage : Les Shinoryuu.

Feuille de personnage
Dorikis: 842
Popularité: 59
Intégrité: -64

Mar 15 Jan 2013 - 10:56

Après une longue traversée, depuis l'entrainement de Lilith le voilà de retour sur Shimotsuki.

Brüno était déjà passé par cette île, pour une affaire plus ou moins claire, à la base juste un peu de tourisme mais.. Ici l'ambiance est assez spéciale.

Les pieds sur terre Brüno et Sam' n'en pouvait plus, ils en avaient marre, si bien que le chien sauta partout autour de son maître pour exprimer sa joie...

La joie qui allait redescendre assez vite... ils étaient ici pour quelque chose de bien précis.
L'arme de Brüno, l'apprenti fouetteur.

Oui son arme était spéciale, depuis la semaine d'apprentissage, d'expérience, et de découverte, il s'était quand même entraîner pendant tout ce temps de voyage.
Cependant, un problème se produisis, enfin pas vraiment un problème mais une chose assez exceptionnelle, quelque chose que le borgne ne s'attendait pas..

Oui il avait déjà un doute, son fouet ne ressemblait pas à celui de Lilith sa maîtresse dominante, non le sien à Brüno était brillant, froid... même que le dernier jour, Lilith le pris en main.
A ce moment une étincelle c'était produite dans ses yeux.

Même si le jeune homme ne s'en était pas rendu compte, obnubilé par un homme plutôt que sa maîtresse, il avait vu que quelque chose clochait.

Le lendemain de cela, seul sans sa Dame, il partis s’entraîner une dernière fois sur l'île du culte avant de partir.


Une journée de "hard" et d'entrainement sur deux hommes déjà habitués des gestes de Brüno.
A ce moment, alors que le jeune maître voulait en finir avec son fouet, et commença même à le ranger, il trouva une chose, un espèce d’enclenchement.

Hop, rapière, fouet serpent !

Et voilà quatre heures d'entrainement sur deux personnes vivante qui ne s'y attendait pas !

Et sur plein de questions et de remue-méninges dans sa tête, il partis, il partis en quête d'amélioration.
Son arme devait être re-masteriser.


Quoi qu'il en soit, le voilà pourquoi il est ici.

D'ailleurs à ce moment, le voilà en train de farfouiller toutes les rues de cette ville connue pour le travail et les armes, il allait trouver c'est sûr.

Le but, améliorer le changement entre les trois modes, et améliorer de même le tranchant et la forme des lame en mode hybride, mi-fouet mi-tranchant.

...

Une heure, voilà une heure que notre jeune et son chien traversa les rues...
Que des sabres, que des forgerons de sabres...

...

Enfin un petit marchand, il fallait que Brüno soit vraiment envieux de son arme, ce magasin caché tout au fond d'une ruelle que personne ne s'attend à le voir.

Il s'en approchait, un petit gros comme on les appels...


Bonjour, à vue de votre enseigne vous êtes spécialisé dans les autres armes que le sabre n'est-ce pas ?

L'enseigne s'intitulait, "ARMES PAS DE SABRE !" assez grossièrement.

Bonjour mon petit jeunot, ouép c'est ça, t'as quelque chose pour moi ?

Le commerçant semblait, désemparer, rien à faire il se tournait les pouces.

Heu je ne sais pas, j'ai un fouet et je viens d'apprendre qu'il se transforme en rapière et en semi fouet piquant. J'aimerais l'améliorer.


Le vieux se gratta la barbe, et tendit la main,

Hum montre...
Prononçât-il dubitatif.

Le jeune borgne sortir son fouet enroulé, là le vieux changeait d'aspect.
Et le pris en main.
Il l'ouvrit, le tâtait et fit un jugement... après l'avoir examiné sous toutes ses formes.

350.000 B.
Je t'en propose 350.000, un bouton ré-adapté avec une meilleure modélisation du rendu des formes et une refonte des lame en changeant de forme, c'est un beau modèle tu sais, il faut au moins ça.


Brüno cogitait, gambergeait, méditait, raisonnait, songeait, pour finir il regarda son porte monnaie, il avait plus de 450.000B environ... il ne dépensait que très peu d'argent, souvent hébergé par son métier...


Je..je sais pas...
Il hésita mais..
Demain, je te le fais pour demain j'ai personne avant toi.

Il était d'accord, mais pas le payer de suite. Non il avait peur de se faire avoir, même si l'homme semblait s'y connaître. Le lieu et l'endroit le rassurait qu'à moitié.

Bien tu me payes demain aujourd’hui laisse-moi 100.000.

Il lui donna sans rechigner, il fallait attendre midi, le midi du jour d'après.

A demain alors disait-il en baissant les yeux, et impatient,, l'homme le répondit que d'un geste, déjà en plein travail, il accordait du temps pour sa tâche selon lui il en fallait pour pas l’abîmer.



...


Le lendemain,

Auberge trouvé, travail fait pour ne rien payr, le midi était annoncé.

Sur les pas d'hier pressés, il se dirigea vers son forgeron attitré.
Là il l'attendit tout sourire.

L'appela, même du bout de la rue,

Jeune homme vient je vais te montrer !

Brüno se mit à courir quelques mètres.
L'homme lui redonna son arme tout en lui expliquant ce qu'il a fait.

Là tu as le bouton et au-dessus un autre pour le mettre en rapière, le premier sert à le mettre en hybride, tu presses deux fois il redevient normal.

Là appui, voilà, regarde les lames sont remodeler, tu as même des tranches plus large et légères.
J'ai gardé ton manche qui était très bien et j'ai changé le mode rapière, au bout tu as désormais un pique.

Tient regarde si cela te convient.



Le jeune soumis analysa tout, c'était le même mais en mieux, en vraiment mieux, il repensa au capitaine qui lui offrit, et à Lilith... souvenir..

Après un petit arrêt, il répondit,

Parfait, le reste de l'argent, voilà.
Vous avez fait vite !



Oui mais ton arme le méritait, elle est vraiment de bonne qualité, merci.
Prend en soins.

Le jeune repartit bouché bée en touchant son arme de toute part.
Le geste de la salutation fait, il était décidé de partir, maintenant entraîner et armé, il voulait aller plus loin, aller là où le niveau augmente, devenir un vrai pirate des mers, aller où tous les pirates vont.

Le Grand Line.
http://www.onepiece-requiem.net/t6544-bruno-esthyrhttp://www.onepiece-requiem.net/t6577-technique-de-bruno-esthyr
Page 1 sur 1