AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


10 minutes pour rester en vie !

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 30 Mar 2013 - 20:53

Classic Tonw la grande prison de South Blue, une prison qui ne ressemble à aucune autre, du moins c'est ce que pensait Shoma. Qui aurait cru qu'il se jetterait lui-même en prison ? Personne, mais quand des personnes nous sont chers, ont est souvent prêt à tout afin de les voir une dernière fois où plutôt faire tout ce qui est en notre pouvoir afin de les sortir de l'impasse. Dans le cas de Shoma, il gagna Classic Town dans le seul but de sortir de prison deux de ses compagnons, le prisonnier Silva alias Big Ben et le Shinobi du nom de Poison Ivy.

Durant l'attaque de la prison Shoma tomba dans un piège tendu par un équipage de marin bien organisé et assez doué pour lui mettre des bâtons dans les roues, allant même jusqu'à prendre en otages les deux personnes qu'il était venu chercher. Au début le commando combattit le capitaine pirate afin de le capturer, mais voyant qu'ils n'y arrivaient pas le groupe décida de prendre la fuite avec ce pourquoi il avait risqué sa vie.

Voyant qu'il avait très peu de chance de réussir à s'échapper de cette prison sans la faire sauter, Shoma plaça de nombreux dispositifs explosif à travers la prison. Avec cela il était certain de réussir à quitter les lieux. De plus il libéra tous les prisonniers dans le but de lui donner un coup de main. En augmentant ses forces, Shoma pensait réellement qu'il allait pouvoir stopper l'avancé des fuyards, mais force est de constater que mise à part lui, aucun des prisonniers n'était en mesure de stopper le commando.

Bien que toujours optimiste quant à la réussite de sa mission de sauvetage, Shoma voyait ses chances de victoire réduite à mesure que ses adversaires balayaient un à un les prisonniers qu'il libéra. Cette mauvaise impression qu'il avait depuis que ses hommes disparu étrangement près du vieillard se confirma quand Shoma vit le vieux sauter hors de la prison avec lui toutes ses chances de délivrance des deux pirates. La mission était un échec, ses hommes en partance vers une autre prison, laquelle il ne le savait pas, peut-être que les gardiens eux le savaient, du moins ceux ayant accès aux informations confidentielles.


"Merde, merde & Merde."

Maintenant qu'il avait armé les bombes, Shoma savait qu'il ne pouvait pas les désarmer afin d'aller interroger les gardiens encore en vie dans le but de savoir s'ils connaissaient ou pas la destination que venait de prendre ce navire de la marine et puis dans son propre intérêt il valait mieux que cette prison soit entièrement détruite. Dix minutes, voilà ce qui devait lui rester à tous casser avant que les bombes ne sautent, alors profitant du peu de temps qui lui restaient, il se mit en route en espérant trouver au moins un gardien encore en vie.
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Dim 31 Mar 2013 - 13:14

Encore en prison. L’enfoiré de Scar a fini par m’avoir. Je pensais plus le revoir après avoir quitté l’ile du karaté… J’en ai marre, j’ai passé je sais pas combien de temps de ma vie en prison… C’est la dernière fois que j’y entre c’est sûr. Je vais m’enfuir. Oui. Ensuite je me vengerais de ce monde ! Ce monde qui m’empêche de m’amuser. Ce monde qui ne comprend rien à la vie. Ils vont regretter de ne pas m’avoir tué. La renaissance de Gold Roger ! Voilà ce qui se passera.

Jour de chance ? J’entends de nombreux coups de canon. Des rumeurs commencent à circuler. On raconte que Mantle Shoma est venu sauver des prisonniers. Shoma… Hum. Mais oui, c’est celui qui m’a aidé lors de mon départ de l’ile natale. Il est venu pour moi ? Après tout, j’suis l’homme le plus important ici ! Ouép, il est là pour me sortir d’ici.
The coolboy, oué c’est son surnom, il vient de libérer tout les prisonniers. Il m’a pas vue ou quoi.

-Hep Shoananas !

‘tin il m’a pas entendu, il continue sa route. Je commence à le suivre. On est chassé. Mes poings me démangent, mais j’en ai un minimum dans la tête hein. J’vais pas lancer un combat que j’peux pas gagner. Alors mes jambes donnent leur maximum. Peut-être un record de vitesse que j’suis en train de faire. Je croise des marines. Toute ma rage surgit. Cinq contre un. Ils me mettent en joue. Par chance, trois prisonniers leur saute dessus.

-Laisser moi un !

J’avance, je bouge comme un singe et saute de partout pour esquiver les balles. Finalement j’atteins les hommes et en frappes un qu’avec violence. Les autres sont pris par d’autres prisonniers. Enchainement de coup de poing. Dans l’estomac, dans le visage, dans les côtes. Je lui mets un coup dans le menton qui l’envoie au tapi. Je m’assois sur lui puis je frappe son visage. Je tape je tape.

-Alors, c’est drôle hein ! Drôle hein ! Enfoiré !

Une fois que le mec a un autre visage, je me lève dans tout ce boucan et hurle.

-JE SUIS GOLD ROGER BANDE D’ENFOIRER ! J’VAIS DETRUITE TOUT CE MONDE !

Je lève mon poing plein de sang.

-LE RETOUR DU DEMON ! CRAIGNEZ-MOI !

Puis je continue mon chemin et finis par retrouver mon sauveur !

-Mantle ! J’suis là man !

C’est la première fois qu’une personne m’aide. Pourquoi fait-il cela ? Aucune idée. Je sais pas. Venir dans l’enfer pour me sauver. Je peux pas comprendre. Toute mon expérience, toute ma vie ne me permet pas de comprendre l’action de cet homme. Un fou ?
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mer 3 Avr 2013 - 2:40

Pas le temps de parler, le temps est contre lui et la mort est un allié mesquin qui aime changer de chemise quand cela lui chante, voilà pourquoi Shoma n'avait pas une seconde à lui. Une minute de perdu et c'était une minute en moins pour lui de quitter cet enfer en vie, voilà pourquoi après avoir compris qui lui était aujourd'hui impossible de venir en aide à ses compagnons plus qu'il ne l'avait fait de part cette intervention musclé, Shoma couru comme aussi vite qu'il pouvait vers l'intérieur de la prison dans le but de trouver un marin encore en vie, pour lui c'était vital.

*Juste un, il ne m'en faut qu'un*

Bien que n'ayant pas réussi à sauver ses amis, Shoma avait donné sa parole au globe, patron souterrain de la prison de le faire sortir de la prison s'il l'aidait, c'était chose faite pour lui, mais Shoma allait une fois de plus avoir besoin de son réseau afin de trouver au plus vite un garde ayant une certaine autorité dans la prison et capable d'être mis au courant quant aux transferts de la marine sur certain prisonnier.

L'homme posa son gros derrière sur une chaise, regarda le pirate qui venait de lui donner sa liberté avant de lui avouer qu'il y avait peut-être une chance, mais qu'elle était infime et quand bien même ils arriveraient à attraper la personne qu'il voulait, le temps ne leur laisserait aucune chance de fuir, voilà pourquoi il déconseilla à Shoma de tenter quoi que ce soit.

Bien qu'obstiné, Shoma savait que ce que lui disait le gros qui se trouvait devant lui n'était pas faux, mais voilà avec son fruit du démon lui pouvait quitter la prison facilement, ce qui n'était pas le cas de son partenaire en affaire qui ne voyait en lui qu'une place pour rejoindre une île moins menaçante, ce qui voulait dire qu'il le tenait par les couilles.


"Soit tu m'aides, soit tu vas te faire foutre."

Le message était clair, il n'allait pas partir tout de suite. S'il voulait tant sa place, alors ils allaient devoir tenter le diable et faire le maximum pour mettre la main sur l'information que voulait le capitaine des spectres.

Ne voulant pas sauter avec la prison, le globe indiqua au pirate un lieu où peut-être quelques gardiens pourraient se réfugier étant donné qu'il s'agit d'une pièce considérer comme impénétrable, ce qui de part sa nature ferait une forteresse idéal pour des hommes en infériorité numérique. S'ils avaient eu le temps de gagner cette pièce, alors peut-être qu'un gardien haut placé pourrait s'y trouver.

Alors qu'il courait en direction de l'escalier devant le mener à l'étage où se trouvait la pièce qu'il cherchait, Shoma tomba sur un barrage de prisonnier. Sur le sol, les murs et les barreaux se trouvait les corps des gardiens qui n'avaient pas eu la chance de fuir le désordre et la colère des prisonniers, mais voilà des gardiens morts, c'était de possibles informateurs en moins pour lui. Se stoppant quelques secondes afin de voir s'il n'y en avait pas au moins un qui pouvait être sauvé, Shoma tata leur rythme cardiaque, mais n'en trouva aucun en vie.


"-Mantle ! J’suis là man !"

"Pas la temps, j'ai affaire!"

Alors qu'il allait se remettre en route, Shoma se stoppa net. La voie qu'il venait d'entendre lui était familière. Oui, il en était certain il avait déjà entendu cette voie et pas qu'une fois.

"Toi?!"

La personne qui avait une voie qui ressemblait à celle d'une personne que Shoma connaissait était une personne qu'il connaissait et bien que l'effet de surprise soit totale, Shoma n'avait pas imaginé une seconde qu'il tomberait nez-à-nez avec Roger en prison. Visiblement lui qui avait une grande vision du désordre et du chaos avait fini sa carrière plus tôt que prévu. C'était une chance pour lui que Shoma ait décidé d'attaquer cette prison et ait libéré tous les prisonniers, sinon il croupirait encore longtemps sur cette île miteuse.

"On n'a pas le temps de parler, suis moi, il nous faut rejoindre le niveau 3 le plus vite possible."

Quoi qu'il ait à dire, à faire, ou souhaitait faire, Shoma invita son ancien patron, devenu ami et maintenant prisonnier à le suivre. De toute façon où se rendait Shoma était le meilleur endroit, car lui seul possédait un moyen de navigation. Ainsi après le barrage, le capitaine des spectres longea un long couloir, pris deux fois sur sa gauche, déboucha sur les escaliers et commença à descendre sautant les marches par séries de quatre sans en rater aucune.

Tout en marchant, Shoma posa des questions à son camarade tant il ne comprenait pas comment lui qui se disait maître du chaos avait fini au trou.


"Comment ta fini là ? Toujours à tous faire sauter ?"

Tic, Tac, le temps avance, mais malgré tout, Shoma trouvait le temps de se moquer ouvertement de l'homme avec qui il avait vécu deux bonnes aventures et finalement il le retrouve en prison, comme quoi le hasard fait bien les choses.


Temps Restant -> 8 Minutes
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Mer 3 Avr 2013 - 20:59

-Moi j’ai tout fait sauter ! J’ai attrapé des nobles et je les ai vendus aux enchères hé hé hé. Enfin j’ai fait beaucoup de truc marrants. Mais bon a force de faire le bordel ben la marine a mis la main sur moi. J’suis pourtant le champion en fuite, mais là j’suis tombé sur un Soldat… Un haut gradé. Ça doit être un amiral ou un truc du genre sinon je l’aurais dérouillé. Il a une technique de déplacement, c’est à cause de ça que j’me suis fait avoir. Donc faut juste que je travaille ma vitesse et plus personne au monde pourra m’atteindre.
A, au fait, t’es devenu bien célèbre depuis notre dernière rencontre et apparemment t’es devenu un monstre au combat. Ça te dirait de faire sauter toute la prison en souvenir de notre première rencontre ?


Pendant qu’on court et qu’on échange, il m’apprend qu’il a foutu des explosifs. Trop fort, il lit dans mes pensées ! Alors j’lui dis qu’on peut partir si tout est en règle mais apparemment il cherche des gardes. Bon de toute façon j’ai pas trop le choix, s’il est arrivé à venir ici, c’est qu’il a un moyen de repartir aussi. Le mieux c’est que je reste à ses côtés, de plus il est sympa alors je reste avec lui et puis c’est tout.

-J’connais probablement mieux cette prison que toi. Donc si tu veux j’peux te montrer les endroits où ces gardiens peuvent se cacher. Mais bon, vue le bordel que t’as créé chez pas si c’est une bonne idée. Pars là y’a une salle blindée, c’est probablement ici que se cachent les derniers gardiens.

Il semblerait que j’apprends rien à Shocacao mais bon au moins on est sûr la même longueur d’ombre… Euh d’onde. La prison est devenue rouge. Le sang un peu partout, on se demande même comment est-il arrivé au plafond. Une odeur pas très agréable fait rage. Des prisonniers se dirigent vers la sortie tandis que nous on s’enfonce dans les ténèbres. Les ténèbres des hommes qui aiment la vie s’appellent la marine. Ils vous attrapent et vous envoient dans un gouffre qui se nomme prison. Dans ces lieux où normalement les hommes sont simplement enfermés, on remarque que ce n’est pas tellement le cas lorsqu’on est de l’autre côté des barreaux. Ouép. Les tortures pour avoir des informations, des attaques sans la moindre pitié pour avoir le calme et bien d’autres trucs plus ou moins loufoques. Bon nous voilà devant la salle verrouillée.

-T’as l’air chaud comme la braise, à toi l’honneur.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 5 Avr 2013 - 0:53

Toujours presser par le temps, Shoma continua sa descente en enfer accompagner par un ancien malade de l'île du Karaté devenu un ami à lui. Les deux hommes descendirent le premier étage sans aucun problème. La voie était libre, le calme régnait et s'il n'y avait pas eu les tâches rouges le long des murs et cette forte odeur de mort qui plainait dans l'air, alors il aurait pu croire qu'il ne s'était rien passé à ce niveau. Aussitôt arriver au niveau un que les deux hommes passèrent la porte qui devait les mener à l'escalier qui conduisait au niveau deux.

C'est durant la descente en direction du niveau deux que le pyromane se confia à Shoma et lui expliqua comment il avait fait son affaire et comment il avait réussi à gagner une place de choix dans l'un des plus beaux hôtel du monde. En entendant le récit du type, Shoma se dit qu'il n'avait vraiment pas de chance pour un orateur de son pedigree. Il fallait vraiment être fort pour inventer un mensonge de ce niveau et essayer de le faire gober aux autres. Avec une telle histoire, Roger allait surement dépasser le niveau de mensonge de Norland le menteur de North Blue.

*Note à moi-même, arrêter de lui poser des questions pouvant amener des histoires abracadabrantesques.*

Après l'épisode de l'amiral, Roger pensa à faire exploser sa fabuleuse maison de campagne, mais ne savait pas que c'était le plan, plan qui d'ailleurs les obligeaient à se bouger les doigts du cul pour ne pas être pris dans l'explosion.

*Même après son passage en prison il ne change pas, toujours à vouloir faire tout sauter.*


"Je te jure, tu dois avoir un sérieux problème."

C'était l'hôpital qui se moquait de la charité, mais bon, ce n'était pas tous les jours que Shoma pouvait rencontrer une personne qui était comme lui. Mis à part son apparence physique, il avait trouvé son double parfait.

De fil en aiguille, les deux hommes finirent par quitter le niveau deux, descendre au niveau trois et arriver à l'endroit où ils allaient peut-être trouver une quelconque information sur la prochaine étape de la mission de sauvetage des deux futures pirates de Shoma.

Devant la porte, Roger invita à prendre les devant. En gros il voulait que Shoma lui serve de bouclier au cas où cela tournerait au vinaigre. Verouiller ou pas il devait faire vite. Avançant en direction de la porte, Shoma s'apprêtait à utiliser le pouvoir obscur de son fruit du démon quand il senti une brise à l'odeur de mort arriver de l'intérieur jusqu'à son nez. En y regardant de plus près, la porte verrouiller ne l'était pas vraiment.

Bien qu'ils pensaient devoir user de la force pour entrer dans cette partie sécurisé de la prison où les gardiens auraient pu trouver un peu de paix sans doute dans l'attente de l'intervention de la marine, la réalité était tout autre. Shoma n'eu besoin que de forcer un peu afin d'ouvrir la porte. C'est qu'elle n'était pas toute légère cette porte, c'était peut-être même la matière lourde et résistance qui la composait qui rendait cette zone hors d'atteinte des attaques quand elle se ferme, mais une personne avait eu l'idée d'y venir avant les gardiens.

Une fois la porte assez ouverte pour voir ce qui se passe à l'intérieur, les deux hommes tombèrent sur un bain de sang. Un homme couvert de sang coupait des morceaux dans le corps des gardiens. Ils étaient au nombre de dix allongés par terre gisant dans leur liquide vitale. Quel que soit leur poste au sein de la prison, ils ne pouvaient plus parler, ne pouvaient renseigner Shoma sur ce le commando qui était parti avec ses hommes. Pour Shoma, l'attaque de la prison était un échec cuisant. Son dernier espoir venait de partir en fumée avec cette découverte "sanglante".


"Fé chier! & puis c'est qui ce type ?"

Quand Roger observa l'homme encore en vie dans la pièce et qui se servait un morceau de viande dans le corps d'une de ses victimes, il regarda son compagnon et lui dit qu'il était préférable pour eux de partir maintenant étant donné qu'il n'y avait plus rien ici pour eux.

N'ayant plus rien à faire, Shoma tourna le talon, frappa la porte avec rage. Il se fit mal au passage, mais la douleur n'était pas assez forte pour faire apparaitre un visage plus surpris que celui qu'il afficha quand un couteau entra dans sa peau au niveau de l'épaule. Avançant de quelques pas avant de se tourner, le capitaine des spectres vit l'homme tout de rouge se trouver devant lui et lui demandant s'il pouvait lui donner son épaule, car il avait un petit creux.

Fou de rage par l'échec de son infiltration, par la résistance qui l'entrava et maintenant par ce fou qui voulait le manger, Shoma allait faire un carnage, quant Roger lui demanda de le laisser faire, car ayant besoin de se sentir de nouveau en vie après sa défaite contre l'amiral.



Temps Restant -> 5 Minutes
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Ven 5 Avr 2013 - 19:36

La salle ressemble à une boucherie avec un qui se régale. Un cannibale le mec. Honnêtement j’ai jamais goûté de l’homme. Mais bon j’ai pas trop envie beurk. J’propose à Shomi qu’on s’en va. Ben si y’a rien, y’a rien on va pas perdre de temps en plus ça va péter d’une minute à l’autre. Voilà qu’on commence à partir quand le cannibale plante son couteau dans la chair de mon sauveur. Un zombie le gars.

- Grrr, miam miam.


En plus il a une tête de fou un peu. Oué une bonne calvitie avec des cheveux blancs qui saute sur les côtés. La bouche en sang, son couteau en main, son petit marcel a l’origine blanc et plus rouge maintenant. J’vois bien que mon poto veut le buter, mais j’lui dis gentiment que j’ai envie de taper. Lui il s’est surement bien amuser en entrent dans la prison, à moi de jouer.

-Eh papy tu veux le manger aussi ? Ben t’as pas le droit ! C’est mon Shoma, on touche pas ! Puis regarde toi, t’es vraiment moche. Non honnêtement même quand je vomis j’suis plus classe que toi.

-Grrrr

-Bla bla bla. T’es un animal. T’aime la viande humaine petite charogne ? Alors viens me manger. Regarde ce beau morceau de viande.


J’me tourne, me penche et tape sur mes fesses pour le provoquer. Lui saute la lame a la main et tente de me faire un deuxième trou du c**. Oué mais le truc c’est que j’ai anticipé et je fais une petite roulade. J’me relève et me mets face à lui. Mes mains vers les aisselles, je vais lui montrer le style du singe. Je fais quelque mouvement avec le cri qui va avec. L’autre le prend mal et vient m’attaquer avec un coup direct. J’esquive en tournant, puis avec un petit saut je me retrouve derrière lui. Là ça va être drôle.

Les pas des ténèbres

Spoiler:
 

Dans son angle mort, je fais aucun bruit. Il va avoir l’impression de combattre les ténèbres. L’homme invisible. Lui tourne pour me frapper avec sa lame, j’analyse bien le mouvement de rotation et le contourne du sens opposé. Il a l’impression que j’ai disparu. Son regard perdu, il se gratte la tête, j’en profite pour lui baisser le pantalon et lui donner un coup de pied dans les fesses ce qui le fait tomber en avant, la tête la première.

-HA HA HA HA ! Tu l’as vue celle-là Coolboy ?

L’autre se redresse, pencher vers l’avant il remonte son bas tandis que je saute et atterri sur sa tête. Un véritable coup de fesses qui le refait tomber. Je finis assis sur sa tête. Le pauvre a le nez qui s’est explosé au sol. Le sang commence à couler, pour une fois que c’est son sang qui est sur son corps, sa doit lui faire bizarre.

*Prout*

-Oups . HA HA HA. Tellement que j’suis détendu j’ai largué sur sa face.


Le nez déjà éclaté, l’odeur a dû l’achever. J’me lève tranquillement et lance un regard sur le zombie. Celui-ci se relève et semble bien furieux.

GRROAAAAAAAAAAA

Il lance des attaques bien plus rapides, j’suis le premier surpris. Il arrive à me couper au niveau des abdos. Puis il continue ses attaques, j’esquive, mais j’me fais couper un peu aussi. La prison m’a rouillé un peu. Bon faut que j’passe à l’attaque parce que là, zombiman prend confiance. J’esquive et donne des coups… Le mec sent rien. J’avoue que j’suis pas une brute c’est pourquoi je continue en ajustant mes coups. Esquive, une attaque directe avec la lame, et bloque son bras entre le mien et mon corps. Je craque le bras en même temps, l’autre a fait tourner la lame et a réussi à me planter sur le côté. J’effectue un salto en prenant appui sur le corps du gars. J’me retrouve accroupie. L’autre recul sur deux pas, le bras droit bien endommagé, alors il prend sa lame dans l’autre main.

-Pas mal pour un vieux zombie. Alors t’as faim ? Allé vient c’est l’heure du repas. T’as gagné.

Je me redresse, me met en croix et attend la mort. Enfin c’est ce qu’il croie. Il saute sur moi la lame bien en évidence, je saute, donne un coup de pied sur son bras qui lui fait relâcher son arme. Ma détente est plus importante que la sienne, je mets un pied sur son épaule, effectue une vrille et donne un véritable shoot dans l’oreille avec mon autre pied.
La nuque craque, le corps tombe inerte.

-Trop facile, un petit échauffement pour un homme de mon niveau.

Oué c’est ça, il m’a bien coupé le zombie… Maintenant, on peut partir, Il reste plus beaucoup de temps et …. Ça va péter hihihi.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 6 Avr 2013 - 17:56

Roger prenant le contrôle du combat, Shoma pris un peu de temps pour s'occuper de lui. Délaisser une situation de combat au profit d'un autre ce n'était pas Shoma, mais avec une arme comme celle qui venait de lui rentrer dans la peau il fallait prendre toutes les précautions possibles, qui sait quelle saleté ou maladie il lui avait transmit en plantant son arme dans son épaule. Arrachant un morceau de son bas, Shoma tenta de se faire un garrot suffisamment résistant pour ralentir le saignement. Pendant ce temps l'ex-prisonnier s'amusait et surtout parlait au cannibale fou. Il n'avait rien perdu de son don d'orateur, pour parler, il aimait vraiment parler.

Le prisonnier et Shoma avait au moins un point en commun, tous deux trouvait que Roger était une prise de tête quand il commençait à parler, parler, parler, comme s'il ne connaissait pas la signification du silence. Énervé, le cannibale arriva dans leur direction et tenta de faire taire celui qui le provoquait. D'un mouvement de pas en arrière, Shoma pris ses distances avec les deux hommes avant de terminer de serrer son garrot. Maintenant qu'il avait stoppé le saignement il allait pouvoir faire demi-tour et se dépêcher d'aller sur son navire.

Alors qu'il se tourna pour se barrer de la prison, Shoma allait avertir son compagnon de ses intentions de ficher le camps au plus vite, mais celui-ci semblait si bien s'amuser avec ses gestes et mouvements de singes que Shoma préféra le laisser dans son petit jeu et quitta les lieux sans même lui dire qu'il se barrait.

*Vraiment trop étrange*

Laissant les deux guss se battre, Shoma retourna sur ses pas le plus vite possible. Même s'il ne connaissait pas le temps exacte qu'il lui restait il savait que s'il se pressait il y arriverait, même si cela doit être de justesse, il ne pouvait se permettre de mourir ou rester coincer sur cette île.

En retournant à l'étage où il avait eu une discussion avec le globe, Shoma tomba sur une réunion de prisonniers dirigé par la nouvelle figure de la prison, le boss Globe, ne comprenant pas ce qui se passait et même s'il s'en fichait royalement, car ayant d'autre chose à faire, Shoma lui fit comprendre par un signe de tête qu'il était temps pour eux d'y aller. C'est d'ailleurs en faisant cela qu'il vit certain prisonniers avec ces bombes. Imaginé sa surprise en les voyants si près de lui.

*c'est quoi cette merde!*

Avant de promettre à ses hommes de les enmeners avec lui à l'extérieur, le Globe ordonna à ses hommes de se dépêcher et d'aller placer les engins explosifs là où il leur avait dit. Ce qui lui-même ne savait pas était que les bombes étaient déjà amorcés ce qui signifiait qu'elle était hautement dangereuse. Heureusement pour Shoma quand les prisonniers qui les tenaient passèrent devant lui, elles n'explosèrent pas. Coup de chance, car le temps continuait de s'écouler. Profitant de la disparition des gêneurs, Shoma et son acolyte se mirent en route vers la sortie, lieu où le navire des spectres devait les rejoindre.


Temps Restant -> 2 Minutes
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Invité
Invité


Dim 7 Avr 2013 - 12:46

-Alors Shoma t’a apprécié le spectacle ? Shoma ? Shoma ?

J’ai même pas remarqué son départ. C’est vrai que ça va sauter. Mais il a préféré me laisser dans l’amusement… TROP COOL ! C’est un gars comme ça qu’il me faut. Avec un petit frère comme ça qui vient me sauver et qui me laisse m’amuser. Oué s’est décidé c’est mon petit frère. Bon faut que j’me grouille moi. J’enlève mon t-shirt de détenu et le serre au niveau du ventre pour stopper le saignement sur le côté. Puis c’est parti j’me mets à courir. Comme je connais les lieux, je devrais pas mettre trop de temps à sortir.

Sur la route je croise mon codétenu blessé. Il y a une porte sur lui avec des bouts de pierre. Une jambe est complètement écrabouillée. Mais il est encore en vie, il gémit. Je me rappelle à mon arrivé.

Flash Back


-Prisonnier N°01089 vous allez partager votre cellule avec un petit nouveau.

J’entre dans la cellule où je trouve un homme allongé sur le lit supérieur, les bras derrière la nuque. Il regarde le plafond perdu dans ses pensées. Mes chaines sont retirées et je me place dans le lit inférieur. Un long silence entre en action. Vous savez le genre de silence qui vous donne l’impression que cela à durer de nombreuses heures, en réalité ça n’a duré que quelques minutes. L’autre descend.

-YEAH ! Moi c’est Hochlyne ! Rock’n Roll !


Il fait un signe étrange avec ces doigts qu’il tend en l’air tout en me tirant la langue. Il veut quoi celui-là ? J’viens d’arriver et j’suis pas d’humeur alors je lance un regard énervé, j’me tourne et me mets sous ma couverture tandis que l’autre s’assied par terre.

-Alors ? T’as fait quoi pour arriver là ?

Je lance un petit grognement histoire de lui dire laisse-moi tranquille. J’vais l’écraser s’il continue.

-T’as pas l’air très bavard … Rock’n Roll !

J’me retourne d’un coup et lui dit avec haine.

-Tu vois tes dents ? Tu vois tes genoux ? Je prends ta tête et je l’éclate dessus !

-YEAH ! C’est Rock’n Roll ça !

Il m’a cherché l’enflure, j’me lève et me cogne la tête sur le lit supérieur, oué j’ai pas l’habitude encore. Aie aie… J’me tiens la tête. Alors que l’autre n’a pas bougé. Oué genre il a même pas peur. Alors il finit par me laisser tranquille… Enfin il me dit qu’il me posera plus de question, c’est tout ce que je demande. Mais voilà le truc c’est qu’il me raconte sa vie. Comme quoi il est ici d’une famille ordinaire. Tout se passe bien jusqu’à ce qu’il décide de se lancer dans la musique. Mais un style de musique assez agressif. Alors voilà, ça plait pas à tout le monde. Mais comme par hasard une nouvelle maladie apparaît en même temps que son style musical. Coïncidence ? Oui, mais pour tout le monde c’est Hochlyne le responsable avec sa musique maudite.

Les autorités ont donc essayé de l’attraper, mais évidemment l’autre a fui. Ça a mal tourné jusqu’à ce qu’il soit primé ! Une petite prime certes mais une prime. La malchance continue. L’épidémie se répand dans la même direction des déplacements du rockeur. Au final un chasseur de primes réussit à lui mettre la main dessus. Au final ben le voilà ici avec moi.

-Enfaite, tu cherchais à t’amuser et le monde s’est lié contre toi !

-YEAH ! C’est trop ça !

-Comme moi ! Chaque fois que j’m’amuse ben le monde essaie de m’enfermer !

-T’as fait quoi au fait ?

-Ben ma mère est malade et mon père est mort. J’ai une famille pauvre, alors j’ai décidé de devenir chasseurs de primes. Mais au final, un criminel m’a vaincu, il était trop fort, c’est Tahar. Il a eu de la chance, le combat était serré mais bon lui avait des hommes avec lui. Après j’ai pas compris ce qui s’est passé, il a soudoyé un marine et me voilà.


En réalité ce que je fais n’a rien à voir avec lui, je risque de l’effrayer, donc un petit mensonge comme d’habitude et voilà.

-T’as de la chance d’être encore en vie alors. Mais t’es un vrai rockeur ! T’en prendre à Tahar tout seul.

-YEAH ! J’suis le roi des Rockeur !

-Moué… Devenons frère alors ! HO YEAH !

-Frère ?

-Ben oui, il suffit de s’échanger une coupe de sakés et nous sommes liés.

-Ça sert à quoi un frère ? C’est mieux les esclaves…

-Non un frère c’est quelqu’un sur qui tu peux compter. Il sera toujours là pour toi et toi tu seras toujours là pour lui. Rien ni personne ne pourra vous séparez.

-On jouera ensemble ?
(Ici Roger parle de s’amuser)

-Oué j’ai hâte de jouer avec toi ! (Hochlyne comprend jouer du rock ensemble)

-On est frère alors !

Alors je passe tout mon temps avec mon frère. C’est la première fois que je m’amuse autant en prison. On fait des petites blagues à la cantine, on combattait ensemble lorsqu’on avait des problèmes toujours l’un pour surveiller l’autre.

Fin Flash Back


Juste avant l’intervention de Shoma, Hochlyne a était envoyer en salle d’isolement. Il est accusé d’avoir lancé une maladie dans un secteur de la prison. C’est n’importe quoi.

-Hochlyne ! J’vais te sortir de là.

-Je sens plus mes jambes… Tu dev…

-Ne parle pas tu gaspilles t’es force pour rien. T’inquiète pas on va sortir ensemble de se troue et on ira Rocker ! Let’s Rock comme tu le dit.


J’enlève les morceaux de pierre de plus en plus lourde. Je force tellement que ma plait s’ouvre de plus belle et le sang ne s’arrête plus. La porte est bloquée par un morceau de bâtiment cassé. Il faut que je soulève légèrement pour qu’il sorte.

-T’es prêt, allez rampe, HAAAAAAAAAAAAAAAAAAA…. On recommence on recommence, t’es prêt. Un, deux trois, HAAAAAAAAAAAAAAAAAA !

Il réussit à sortir sa jambe. Je prends son bras pour qu’il s’appuie sur moi et on commence à courir.

-On va réussir, on va réussir.

Dans les couloirs, on atteint le dernier étage. La dernière ligne droite.

BOUM BOUM BOUM

Ça commence à sauter.

-C’est quoi ça ?

-La prison va sauter.

-Sa à commencer, laisse-moi tu iras plus vite tout seul.

-Commence pas, on est frère ! On sort ensemble alors … On survie ensemble ou on meurt ensemble !


Pendant ces paroles je le porte sur mon épaule et me mets à accéléré. Les explosions continues, je trébuche. J’ai plus de force, j’arrive pas à me lever.

*Allez bougé, bougé saleté de jambe ! ALLEZ !!! Même si j’dois péter mes jambes je sortirais d’ici ! *

UUHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA


J’me relève et donne tout ce que j’ai, le sol commence à se briser, je saute un trou et continue. Ma blessure me fait un mal de chien, à dix mètres de la lumière du jour le sourire a envie de se manifester, mais je, je tombe, le sol s’effondre. Tout S’écroule ! Pendant la chute je saute de morceau en morceaux pour éviter qu’on se fasse écraser par des blocs.

PLOUF

Dans l’eau, j’ai plus de force. Complètement exténué j’arrive pas à nager. Je m’enfonce dans les ténèbres. Finalement je n’ai pas réussi à sauver mon frère, le mien. Une force me saisit et me ramène à la surface. Il me place sur un bout de bois et monte avec moi. Ma vue est floue, j’ai du mal à voir mon sauveur. Mais j’entends des mots, la voix de rockeur de mon frère. J’ai réussis…
Je m’évanoui.
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Dim 7 Avr 2013 - 17:30

Boom. Boom. Boom. Quel bruit apaisant. Les bombes singes venaient d'exploser et avec eux toute la prison de Classic Town, ses prisonniers, ses cadavres. Un moindre mal pour un lieu qui n'aurait jamais dû exister. La marine ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même pour avoir de telle prison sur les mers. Bien que cette fois il n'ait pas réussi à réaliser ses plans, la prochaine fois qu'il entrerait dans une prison Shoma allait danser sur un autre pied et n'allait certainement pas laisser quelques officiers opportuniste lui couper l'herbe sous les pieds, oh que non.

*Ne perdez pas espoir, je vous retrouverais.*

Même s'il n'avait pas réussi à extirper ses deux compagnons de cette prison, Shoma ne baissait pas les bras pour autant. Il continuerait de les chercher à travers les mers et quand viendra le temps où il aurait assez de force et de puissance de feu afin de se défaire de quiconque tente de lui barrer la route, alors il fera le nécessaire pour leur faire revoir la lumière du soleil. C'était une promesse qui se faisait à lui, mais aussi à ses nakama, car tel était sa devise, on ne touche pas un membre de sa famille sans en payer les conséquences.


"Cap sur l'île la plus proche on à une personne a déposer."

Le Globe savourait chaque seconde en dehors de la prison et remercia une fois de plus son transporteur d'avoir respecté sa part du marché. De son côté Shoma lui dit que ce n'était rien, bien qu'il avait songé à plusieurs reprises à le laisser dans son enfer, mais qu'au final il opta pour l'amener avec lui.

Comme bon nombre de personne, le passager des Spectres fut quand même surpris de voir avec quoi le capitaine pirate et ses hommes naviguaient et ne put s'empêcher de lui demander comment il avait fait pour trouver pareil navire, Shoma n'entra pas dans les détails, mais lui expliqua les grandes lignes de la manière dont lui et Yasmeen réussirent à capturer Sanbi.


"Voilà, tu sais comment j'ai eu ce navire."

"Capitaine, Capitaine, il y a deux passagers à l'arrière du Sanbi."


Quittant son invité pour aller voir de quoi il en revenait, Shoma tomba sur Roger bien amoché ainsi qu'une autre personne qu'il ne connait pas et qui se trouvait dans un étant encore plus moche que celui de son compagnon d'aventure Rock'n Roll. S'il n'y aurait eu que la seconde personne, Shoma n'aurait pas levé le petit doigt pour lui venir en aide, mais comme Roger était avec lui, Shoma pensa qu'il s'agissait de leur destin de ne pas mourir ici. Ils avaient réussi à quitter la prison et la mer les conduisit directement sur le bas de la carapace du navire des Spectres, c'était un signe de la providence.

Pendant près d'une heure et demi Shoma s'occupa des deux hommes. L'un pouvait être sauvé, il s'agissait de Roger, quant à l'autre son état était trop critique et perdis la vie avant que Shoma ne puisse lui venir en aide. Trop faible pour naviguer sur le dos du Sanbi, Shoma ne pouvait l'amener avec lui dans son voyage, alors il le déposa dans une clinique clandestine sur l'île où il déposa le Globe et paya grassement le docteur afin qu'il fasse son possible pour lui redonner sa force et sa vigueur d'entant.

Avant de le quitter Shoma donna comme consigne au médecin de dire au réveil de son ami quelques choses.


Message

Spoiler:
 



FIN
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1