AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Quête du départ des Nigawarai

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Sam 12 Fév 2011 - 1:00

Shinji venait d'acheter son Log Pose quand il sentit une agitation ambiante. Tout juste sortie de la boutique, il crut voir deux hommes courir à l'angle d'une rue. Le pirate s'était mit en tête depuis plusieurs semaines de se rendre pour de bon sur Grand Line. malgré ses talents de combattant, il ne se leurrait pas sur le fait que s'y rendre seul revenait à se suicider. Il lui fallait des compagnons et le hasard faisant bien les choses il était partit bille en tête pour prendre le premier navire et s'arrêter à la première destination dans le but de réunir quelques pirates de talents. C'est donc dans cette optique qu'il avait prit ce rafiot et qu'il avait atterrit sur cette île. Portant son sac avec une main sur son épaule, il mastiquait un morceau de bois goutu qu'il laissait dépasser de sa bouche qu'il utilisait pour viser les rues qu'il empruntait.

C'est avec un geste agile survenu au milieu de sa démarche nonchalante qu'il avait esquivé un corps qui passa juste au dessus de lui. Kaetsuro se redressa, un pauvre type s'était écrasé contre le mur. Il tourna la tête et vit un immense marine avec un marteau dans ses mains, presque aussi imposant que lui, en position de golfeur professionnel et avec le regard de celui qui venait de tirer correctement. Un jeu de regard rapide entre les deux hommes mit fin au silence et la vie reprit dans la rue. Le gars expulsé fut ramassé par 2 marines et le Barbare reprit sa route. Nigawarai savourait d'être un parfait inconnu, la vie d'un homme recherché devait être un calvaire. Mais par dessus tout, il n'en pouvait plus d'être interminablement et minablement seul. Il lui fallait des Nakamas mais il n'allait pas prendre n'importe qui. Des gens aillant la trempe de se frotter à la route de touts les périls et des rêves foisonnant dans leurs précieux neurones. Le pirate arrivait sur la place principale. Il avait rêvé longuement de retrouver un jour ici même à contempler l'échafaud. Il aurait eut quelques années de moins et le cœur chargé d'un peu plus d'innocence, il aurait succombé au désir de grimper sur l'échafaud du Roi des Pirates l'âge avait certainement alourdie son âme. Il ne fit qu'un léger sourire avant de baisser la tête et de reprendre sa route.

C'est alors qu'une patrouille de marine passa juste sous son nez. Un type frêle semblait commander. Il hurlait que des pirates avaient fait du grabuge au Nord de la ville et qu'ils fallait qu'ils se dépêchent pour venir en renfort. Ceci inspira le vagabond qui s'imaginait déjà des têtes brulées prêtes pour l'aventure. Il les suivit en trottinant discrètement derrière eux. Dans sa tête, ces marines l'emmèneraient directement sur les lieux du trouble et donc vers de potentiels compagnons. Là il put suivre clairement toutes les indications qu'obtenait le jeune capitaine grâce à son bruyant Denden mushi. Apparemment il y avait plus de pirates que d'habitude sur l'île et des renforts de l'extérieur avaient étés appelés. Alors ça, Logue Town était pourtant réputée pour sa garnison imposante et efficace et des renforts allaient devoir intervenir, ce n'était pas banal. Il fallait constater que Kaetsuro était une fois encore, au bon endroit au bon moment ...


Dernière édition par Kaetsuro D. Shinji le Jeu 10 Mar 2011 - 12:35, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Invité
Invité


Sam 12 Fév 2011 - 15:14

Voilà maintenant trois jours que j'avais quitté mon petit village de North Blue pour me rendre à East Blue, la mer la plus calme de toutes. J'étais désormais à la légendaire ville qu'est Logue Town, la ville qui connut la naissance et la mot du Seigneur des pirates. Un surnom magnifique qui fut porté par un homme magnifique, Gold D. Roger. Même si ce n'était pas pour voir l'échafaud qui vit la tête de cette légende tomber, j'étais heureux de pouvoir la contempler de mes propres yeux. Tous les plus grands sont au moins passé par là ne serait-ce qu'une fois dans leurs palpitantes aventures. Moi, J'étais venu sous la demande d'un de mes amis du village pour sauver son frère souffrant, s'approchant de cette lumière blanche, symbole de la mort. J'ai été le soigné hier. Il n'avait qu'une simple grippe, banal mais mortel si l'on ne soigne pas cette maladie. Par chance, j'avais emporté un remède implacable qui stoppait les symptômes deux jours après l'ingestion. Un si petit objet pouvait sauver la vie d'un homme. Je restais quelques temps pour être sûr de l'efficacité de ce médicament. Il n'y a pas de miracles dans la médecine, juste un travail rigoureux.

Je profitais de ces deux jours pour visiter un peu ville; écouter les oiseaux, admirer ce ciel si bleu et...Et un scout géant avec un marteau qui traque un homme ?... Non, ce n'était pas une hallucination de ma part mais juste un marine colossale traquant sa proie.* C'est assez mouvementée ces temps-ci, que se passe-t-il ? Boooh, profites encore un peu James, tu t'en occupera plus tard*. Je repris ma petite balade regardant les quelques corps féminins aux jolies formes mais qui n'étaient pas à mon goûts. Mon manteau noir flotté au grès du vent sous les regards des habitants curieux de me voir. Je ne sais pas vraiment pourquoi j'étais ainsi regardé mais ça me dérangeait légèrement d'avoir autant de personnes scrutant les moindres détails de mon corps mais j'en fis abstraction. Je voulais que cette journée soit reposante et non m'énerver pour quelques curieux.

Alors que je repris tranquillement ma route, je me remis à écouter les oiseaux chanter, à contempler le ciel si bleu et à voir... Une troupe de scouts avec un homme en tête de file criant ses ordres à ses scouts ? Non... Encore d'autres marines poursuivant des pirates au Nord de la ville mais bon cela ne me regardaient pas. C'est en redressant la tête que je remarqua mon retour devant l'échafaud.*Gné ?... Je... Tourne en rond depuis tout ce temps ? Merde !*. Ne sachant pas où aller, je me dirigeais vers le nord de la ville.* Qui sait, peut-être que je serais utile là-bas... Et, surtout, peut-être que je vais trouver de belles marines ou de belles pirates ! A moi le nord de Logue Town !*. Je me dirigeais vers le nord de la ville assez rapidement en devançant les soldats. Mais apparemment, je n'étais pas le seul à me diriger par là...

Invité
Invité


Lun 14 Fév 2011 - 20:42

"Soldats, garde-à-vous !"

Dylaï s'exécuta docilement sous l'ordre du Lieutenant Sigmund. Aligné parfaitement avec ses collègues soldats, le groupe de militaires venait de poser ses pieds sur la cité de Logue Town. La ville légendaire.
Le marine était descendu du navire dans lequel il avait été affecté, une navette de bois basique qui avait l'avantage d'être extrêmement rapide. Le trajet entre Shell Town et Logue Town avait duré moins de temps que le nouveau soldat avait pu l'imaginer.
Enfin. Il avait en face de lui un homme un peu plus vieux que lui, un officier reposant au patronyme de Sigmund, le seul nom auquel lui et les autres étaient autorisés à l'appeler. Pour être plus précis, c'était un Lieutenant, un être doué et prenant à coeur son rôle.

Dylaï se tenait immobile. Au moins, il n'avait pas été trop questionné par ses compagnons sur son écharpe et ce qui se cachait derrière. Cela avait duré le temps de... une demi-heure, le temps que le nouveau demande de manière un peu plus convaincante qu'on lui lâche la grappe sur le sujet. Enfin... c'était parti ! Première semaine dans l'armée, au bas de la hiérarchie, il savait qu'il pourrait faire ses preuves de manière aisé. Il avait après tout gagné un duel contre un Lieutenant-Colonel à mains nues, même si les circonstances étaient... disons particulière.
Logue Town. La fameuse ville qu'il n'avait vu que dans des bouquins... la ville où était mort le légendaire pirate, Gol D. Roger, un homme qu'admirait et redoutait Cortez lui-même... un événement qui avait changé la face de l'Histoire s'était déroulé l'exécution du Roi des Pirates : lui, avouant que son trésor était caché quelque part sur cette terre, et qu'il défiait n'importe qui de venir le défier.

C'était purement logique que même après des dizaines et des dizaines d'années après ces événements, surtout après les conflits entre les différents gardiens de la Balance, que les gens soient encore prêts à relever ce défi.
Sigmund s'approcha d'eux et dit d'une voix autoritaire :


"Voici le problème. Nous avons reçu un appel de cette ville, des pirates foutent du grabuge dans la Partie Nord et sont beaucoup plus nombreux que d'habitude. Nous ne serons sans doute pas les seuls et il serait bon de venir aider."

Les soldats approuvèrent tous, Dylaï fronça les sourcils : jusqu'à quel point la situation était problématique pour appeler des renforts dans tout East Blue ? Logue Town étant une des îles les plus proches de Grand Line, serait-il possible que des combattants prêt à prendre le chemin de l'Enfer veuillent marquer leur nom ici ?

"Dépêchons-nous de les rejoindre ! En avant !"
"A vos ordres !"

Ils se mirent à courir, armes en main, vers la partie nord de la ville. Dylaï, lui, avait un mauvais pressentiment. Le pressentiment que stopper ces bandits ne serait pas une affaire des plus simples...
Archibalde Abe
Archibalde Abe

♦ Localisation : corse

Feuille de personnage
Dorikis: 440
Popularité: 5
Intégrité: 0

Mar 15 Fév 2011 - 13:12

Le ciel était dégagé et la mer calme. Un bateau arrivait au loin en direction de cette ile, surement une des plus célébres. En effet, cette ile est considéré comme abritant la ville du début et de la fin, la célébre Loguetown. Elie avait décidé d'aller se recueillir dans cette ville, comme tout pirate qui se respecte. La traversée avait durée cinq jours. Le jeune homme avait décidé de quitter North Blue pour la mer d'East Blue, considéré comme la plus calme des mers. Il arriva au port et jeta l'ancre. Il y avait beaucoup de monde car, en plus des habitants il y avait beaucoup de pirates et de marchands. Beaucoup de marines circulaient également dans les rues mais ne prétaient pas attention aux gens. Ils avaient l'air pressés et convergeaient tous dans la méme direction. Elie décida d'aller voir ce qu'il se passait et suivit les marines à distance qui partait en direction du nord de l'ile. Il entendit des marines parler d'un grand groupe de pirate qui causait des soucis un peu plus loin. Il entendit que d'autres marines avait été appelé en renfort et qu'ils venaient d'arriver au port.
* Dans quoi me suis-je fourrer? Cet endroit grouille de marines! Heureusement il ne m'ont pas remarqué. En méme temps, il y a peut-étre des pirates puissant qui pourraient m'intégrer dans leur équipage.*

Elie savait que ce serait dangereux mais il s'était entrainé et cette occasion était trop belle pour qu'il la gache. Il arriva au lieu de rassemblement et ce qu'il vit le surprit. Il y avait un nombre incroyable de marines et de pirates qui se battait. La foule commençait à accourir et les marines que le jeune homme avait suivi s'engagérent dans la bataille. Le pirate regarda autour de lui et il lui sembla que d'autres pirates arrivaient. Elie savait qu'il devrait attendre le bon moment pour s'engager contre les marines. Il y avait énormément de tension dans l'air. Le jeune homme saisit sa hache et était prés à se jeter corps et ame dans cet bataille car il pourrait tuer des marines. Un grand sourire s'afficha sur le visage du pirate qui observait la bataille. Si d'autres marines viennent se joindre à la bataille, le jeune homme attaquera. Dans la foule il y avait un homme aux cheveux rouges qui attira son attention car il lui semblait que c'était un pirate. Il y avait aussi un blond qu'il avait déja vu quelque part. Ils lui semblaient eux aussi prét à en découdre avec les marines. Elie décida de s'approcher du pirate blond. Lorsqu'il fut prés de lui il le regarda quelques secondes et lui dit:

"Salut, je sais que ça va te sembler bizarre mais si tu es un pirate, ce que tu semble étre, je te propose qu'on s'allie et qu'on mette une raclée à ces marines. Qu'en pense-tu?"
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Mar 15 Fév 2011 - 21:47

Crimmson était en garnison depuis quelques jours sur l'île de Logue Town sous les ordres d'un Colonel dont il avait oublié le nom et à la carrure impressionnante. Lui et sa garnison devaient surveiller les rues du quartier Nord. Ce coin d'East Blue étaient en perpétuelle agitation en raison de la proximité de l'entrée de Grand Line. Les pirates les plus intrépides devaient ici faire escale avant de se lancer pour la route de leur fin. Bounty et 20 homme patrouillaient mollement dans les longues rues animées du quartier nord quand un corps de l'un des gardes chuta d'un mur d'enceinte. Un couteau planté dans sa poitrine faisait se répandre du sang sur son uniforme. Le Commandant accouru et monta sur le mur pour voir un navire pirate avec un Jolly Roger ridicule. Il n'eut le temps de se le représenter qu'une flèche faillit lui traverser le crane en passant par son oeil gauche. Il se baissa et donna l'alerte par Den den Mushi. La patrouille présente se réunit au bas du mur juste à temps pour accueillir une centaine de pirates puants et hurlants. Le signal d'alerte lancé, les renforts n'allaient pas tarder.

Le Colonel allait venir en personne. La situation allait se débloquer avec certitude mais il fallait que le Commandant tienne d'ici là avec seulement 20 bras cassés. Il sauta du haut de son mur pour s'écraser lame en avant dans le dos d'un ennemi pas assez attentif. En se relevant il constata que la mêlée n'était clairement pas équitable. Ils allaient devoir battre en retraite. Tant pis si la population devait en pâtir. Le principal était de gagner cette escarmouche. Les pirates déchainés brisèrent la frêle colonne de marine et s'engagèrent tête baissée dans l'une des rues principales. Un instant plus tard et les 5 qui ouvraient la marche furent expulsés sur la place principale du quartier Nord ou Crimmson luttait avec ses hommes. Le Colonel venait enfin d'arriver avec une quinzaine d'hommes. D'autres marines arrivaient par la gauche, c'étaient les patrouilles des autres quartiers. 35 normalement si le compte était exact. Bounty put arrêter de contenir les coups répétés et mal habiles des forbans tout en battant en retraite. Il bloqua avec plus de fermeté le dernier coups de lame qui vint s'abattre sur son katana. Il la repoussa pour laisser le champ libre à son attaque et trancher son opposant qui manquant de force mais pas d'agilité réussit à esquiver en sautant vers l'arrière précipitamment. Dans un déséquilibre certain, il tenta de reprendre sa position mais le marine lui avait déjà transpercé un poumon. Un autre arriva en sautant mais Crimmson esquiva sans mal. Dans son mouvement, il déployé son bras pour trancher son adversaire dont la hache était restée plantée au sol. Avec un sourire et une assurance évidente, il fondit à nouveau dans la cohue, suivit des renforts. La mêlée était considérablement plus efficace.

Alors que le Commandant cherchait le capitaine de ces pirates des yeux, il ne put malgré sa vigilance éviter un tir qui ne lui était pas destiné. Son épaule avait été un peu plus que frôlée. Juste de quoi créer une blessure douloureuse sans que ce ne soit trop grave. Une grimace vint perturber son visage habituellement plat. Un autre tireru l'avait mit en joue de loin avec un fusil inquiétant à cause de ses proportions. Le Commandant sauta sur le côté derrière un soldat de sa faction qui se prit la balle qui lui déchira le torse dans un bruit de chair brulée et d'os défaits. Les pirates étaient nombreux et organisés, les choses n'allaient pas être simple. C'était clairement un équipage capable de créer des troubles sur Grand Line.


HRP :

Spoiler:
 
Invité
Invité


Mer 16 Fév 2011 - 11:04

Sous ce magnifique soleil dégagé et chaleureux , je travaillais comme à mon habitude sur mes nouveaux projets artistiques sur le petit balcon de mon grand appartement de centre ville en profitant de ce superbe début d’après –midi ! J’admirai quelques fois en levant la tête de mes brouillons la grande foule persistante de visiteur admirant avec le plus grand des regards le grand échafaud de bois toujours en état malgrès ses années de vie ! J'étais toujours désespérément à la recherche d'un équipage ayant un caractère et un esprit d'équipe digne de ce nom , mais je commençais malheureusement à douter de son existence et l'attente commençait à devenir très longue . Soudainement mon gros escargophone se mit à sonner , c’était plus précisément un appel d’urgence ! Ce phénomène était très rare car seul mes amis et ceux de ma grand mère nous appelaient depuis ce fixe . J’hésitais à répondre mais je laissa tout de même
ma vielle grand mère répondre . Elle décrocha , la frissonnante voix grave et rêche de la vieille Kikiri apparu avec le plus grand de mes malheur ! Celle-ci était une grande amie à ma grand mère mais aussi la plus grande coiffeuse de toute Logue Town , elle était d’ailleurs surnommé la rêne des commères , nous n’en diront pas plus , vous aurez certainement fait le lien ! Ma grand mère parla alors avec un énorme soufle de soupir * Qui a t’il encore ma vieille commère de Kikiri , qu’as-tu fais encore comme bêtise ?! * La voix maléfique répondit alors la rumeur ! En l’espace d’une seconde des milliard de possibilités me tourmentaient la tête , et si ce ragot était réellement vrai s’était une occasion rêvait pour utiliser mes Stub-ball , et je pourrais forcément découvrir de nouvelle connaissances … Je pris alors mon gros sac pharmacie rouge et je sauta avec une énorme poussée d’adrénaline le balcon du deuxième étage ! Enfin atterris sur la terre ferme du grand centre ville , je me propulsais à l’aide de mes jambes vers le Nord de la ville . Si ce que Kikiri était bien réel alors je pourrais enfin me faire connaître sur east blue ! C’était une occasion rêvé car la marine aurait apparemment fait une alerte à plusieurs quartiers ainsi qu’à plusieurs base de toute la mer ! Il me fallut quelques minutes pour atteindre le nord de la ville et en effet la marines était en pleine mission . Je voulais essayer de me faire connaître par le maximum de gens alors je décida de monter sur le toit d’une grande maison et d’essayer d’attirer l’attention pour avoir la plus grande classe possible .

J'avais préparais grâce à l'une de mes stuba ball des shurikens géant fessant le triple de leurs taille normale ! je mettais aussi créé de grand gants très solide ayant à chaque doigt des tranchant ressemblant à des griffe de taupe ! Je décida alors d'aller à l'attaque , je sauta alors du toit pour atterrir dans la foule des combattants ! Je me fichais complètement de qui étais pirate et de qui était marine , je voulais battre tous le monde car même si ce sont des pirates il seront bien un jour mais adversaires pour le one piece ! je faisais un carton plein , j'avais éliminais un maximum d'adversaire mais il restait tout de même un grand nombre de marines ainsi que de pirates ! Mais soudainement je vis au loin trois jeune gens spécial , eux aussi se combattaient contre la marine ainsi que les pirates . Chacun avait un style de combat différent qui me fit très intéresser ! Peut être que eux aussi avait le même but que moi , devenir l'un des plus grands pirates au monde ! Je décida donc de les rejoindre et d'essayer de faire leurs connaissances !
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Ven 18 Fév 2011 - 15:45

La bataille fit rapidement rage. Shinji fut surpris par la soudaine violence qui s'empara des lieux. Il voulait agir mais dans une telle cohue il ne pourrait qu'être aspiré dans ce cycle de violence sans rien pouvoir faire. De plus, il ne savait en faveur de qui intervenir. La marine était évidemment son ennemie mais ces pirates s'apprêtaient à se rendre sur Grand Line, ils étaient assez nombreux et efficaces pour devenir des rivaux conséquents. Le mieux aurait été de les laisser s'entre tuer mais malgré lui, le pirate fut investit puisqu'un marine le chargea avec de bonnes capacités. C'était un sabreur qui venait de défaire 2 pirates d'un seul coup. Ce n'était pas un simple marine. Il sauta avec sa lame pointée vers le blond personnage qui eut tout juste le temps de s'écarter. le contrôle parfait du marine le fit se stabiliser de manière surprenante. Il put donc rapidement se retourner et enchainer une seconde attaque en direction de Kaetsuro qui eut à peine le temps se de retirer. Alors qu'il sautait en arrière, un petit filet de sang s'échappait de son avant bras droit qui avait été éraflé. Il posa pieds à terre et fut rejoint en un instant par son assaillant qui ne lui laissait aucun répit. Un coup vif ascendant lui coupa quelques mèches alors qu'il esquivait avec de moins en moins de temps de recule. Alors qu'il pensait avoir esquivé il n'avait pas vue l'autre mais du marine qui saisit un second katana dans son dos pour trancher Nigawarai qui fut obligé de sortir son couteau pour stopper le coup imprévue. Le vif sabreur prit la décision d'en finir en voulant planter son autre katana dans le ventre du navigateur qui décala son buste juste assez pour faire passer la lame qui lui trancha superficiellement la côte gauche. Il en profita pour saisir le bras du bretteur implacable pour l'immobiliser face à lui.

-Tu as signé ton arrêt de mort saleté de pirate.

-Qui te dit que j'en suis un je ne fais pas partie de leur bande.
-J'ai l'oeil en 15 ans de métier, je sais vous repérer à votre odeur, vermines. N'ai pas honte, tu seras vaincue par le second en chef de cette île, le Lieutenant Colonel Kaizo. Toi et tous ces pirates allez regretter de ...

Shinji qui avait bloqué le bras droit du marine au niveau de coude en le serrant avec son bras contre son corps l'avait saisit pour le tordre d'un geste vif et appuyé. Il sentit l'os craquer et se déplacer dans l'autre sens que l'articulation ne le prévoyait. Son assaillant poussa un effroyable crie.

-J'imagine que ces bras te sont précieux. Tu as la langue trop pendue pour que je la laisse se déverser dans mes oreilles indéfiniment. Tu n'as rien compris à la piraterie.

En disant ces paroles, Shinji avait entendu le bruit du katanta lâché sur le sol derrière lui. Le marine qui transpirait de douleur trouva la force de lancer son bras gauche en l'air ce qui déstabilisa Kaetsuro et le fit lâcher son couteau qui vola en tourbillonnant dans les airs. Le bras ainsi levé, il offrait une excellente ouverture au pirate qui lui décocha son Mercure Shoot, son attaque la plus vive. Il se prit le coup en plein dans les côtes ce qui lui coupa la respiration. Le pirate sauta sur lui même pour faire venir sa jambe dans les côtes droites du Lieutenant Colonel qui avait déjà commencé à abattre son arme vers le blondinet. Nigawarai sentit les côtes craquer sous la pression de son coup. Cette attaque empêcha le marine d'effectuer son dernier coup de lame car il fut projeté vers la gauche jusqu'à s'écraser dans un tas de débris. Il y a toujours ce genre de tas pour réceptionner les chutes des perdants ...

A peine en avait il finit qu'il sentit une présence derrière lui. Shinji se retourna vivement en prévoyant un violent coup au visage pour son visiteur surprise. Il vit un jeune homme brun qui n'avait visiblement aucunes intentions hostiles ce qui le força à arrêter net son attaque. Cela tombait bien. Il était particulièrement essoufflé.


"Salut, je sais que ça va te sembler bizarre mais si tu es un pirate, ce que tu semble étre, je te propose qu'on s'allie et qu'on mette une raclée à ces marines. Qu'en pense-tu?"

En effet c'était inattendu mais pas si surprenant. Après tout, d'autres pirates solitaires pouvaient s'être retrouvés dans sa situation. Le jeune homme semblait avoir prit sa décision quand au camp qu'il voulait attaquer. Kaetsuro sentait sa solidarité pour les autres pirates épris de liberté remonter en lui. Cela devenait évident avec la venue du brun à l'air calme, il fallait anéantir ici et maintenant la marine.


-Je suis effectivement un pirate. Tu veux mettre une raclée à la marine. Je suis partant et j'ai déjà commencé pour être franc. Il ont un Colonel avec eux que je ne suis pas certain de pouvoir affronter seul. Je me suis déjà occupé de son ...

Sur ces mots une lame scintilla au coin du champ de vision du pirate qui eut à peine le temps de se baisser. Le jeune homme non plus n'avait rien vue venir, il sauta en arrière pour prendre ses distances. Nigawarai en se baissant ramassa un violent coup de pied en plein visage. Il fut redressé vivement par ce coup en rase motte. Le Lieutenant Colonel voulut à nouveau l'attaquer avec un coup droit mais Shinji le frappa dans la main avec sa jambe droite ce qui lui fit lâcher son arme. Le bras en l'air du marine fut saisit par le pirate déterminé cette fois ci à l'abattre. Le fier personnage tremblait de rage de douleur.

-Il n'y a pas d'autres alternatives avec les types rigides comme toi. Tu ne me laisses pas le choix.

L'astronome préféra regarder le ciel tout en opérant sa dernière attaque qui vint frapper la nuque de son opposant qui céda sous la pression du coup si bien appuyé qu'il abattit le marine au sol. il avait déjà les yeux vides et le coup pendant contre son épaule qui indiquait la fatalité de sa situation. Le garçon qui était venue à sa rencontre ne semblait pas choqué, il devait connaitre les cruautés de ce monde mieux que ne l'avait imaginé Shinji.

-Allons y. Je viens de voir un autre jeune homme téméraire prendre de la hauteur depuis un toit et sauter dans la foule en combat. Il aura rapidement besoin de notre aide j'imagine.
Le brun fit un signe affirmatif de la tête et ils partirent touts les deux en direction des combats.

HRP :
Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Invité
Invité


Mar 22 Fév 2011 - 13:26

Oh, bon sang.
Une centaine de pirates, un peu moins, peut-être. Mais suffisamment pour impressionner le soldat qui voyait devant lui avec ses compagnons une bataille se produire. Il ne pouvait juste pas comprendre ce qui se déroulait, il y avait des hurlements, des bruits de chair tranchés, des armes qui s'entrechoquent, des marines ou criminels qui couraient ici et là. Sigmund lui-même était impressionné par un bordel d'un telle ampleur. Et, le pire étant que la Marine avait pour le moment un clair et net désavantage par rapport aux bandits.
Quel était leur niveau de puissance ? Ils étaient assez forts pour tenter l'aventure sur la Route. Le capitaine était-il plus puissant que Hiro lui-même ? C'était une question à se poser. Dylaï ne pouvait qu'espérer qu'avoir des alliés puissants, sinon même lui qui possédait une puissance tout à fait respectable se ferait tout simplement écraser par les troupes ennemies.


"Vous connaissez les ordres, soldats ! Isolez les pirates et tenez le temps qu'on soit au complet." hurla Sigmund en armant sa carabine. "Et surtout, ne mourez pas !"
"A vos ordres !"
"POUR LA JUSTICE !"

Ce fut les dernières paroles du Lieutenant avant que celui-ci s'enfonce dans la mêlée, suivie de ses subordonnés qui tentaient de prendre quelques pirates à revers. Dylaï, lui, ne prit pas son arme, il ne se sentait pas à l'aise avec ces machins là. Ses poings suffiraient.
En entrant dans la bataille, il sentit une balle perdue lui passer au début de l'épaule. Il se sentait aspiré dans un torrent de violence n'ayant ni début ni fin, incorporé à une spirale de haine infinie contre laquelle il devait lutter pour ne pas être le serviteur de ses instincts barbares. Il était au dessus de la vengeance. Il était au dessus de l'envie de sang.

C'est dans cet état d'esprit qu'il se retrouva attaqué par deux pirates, sabres en main, qui tentèrent de lui trancher la tête. Dylaï, sans rien dire, se baissa pour esquiver une attaque circulaire et se releva pour donner un grand coup de poing à la figure de l'un d'eux, qui tomba sur le sol, assommé. De manière fluide, il donna un coup de pied violent à la côte de l'autre, qui se mit à genoux, gémissant de douleur. Le soldat continua son avancée, tentant de ne pas perdre son précieux foulard.
Il poussa un soupir consterné lorsqu'il vit un des siens tomber par terre, sans flamme de vie dans les yeux. Il ne voyait pour le moment aucun membre de son unité, et espérait qu'ils se débrouillaient sans trop de problèmes.
Frappant avec la paume de sa main la nuque d'un ennemi luttant dos à lui et ignorant son corps se ramassant par terre, il ne put esquiver un coup de lame qui lui taillada l'épaule. Il se retourna et vit un autre pirate qui tentait de lui donner un second coup. Par réflexe, Dylaï lui tordit la main par laquelle il tenait l'arme et continua à chercher des cibles. D'autres balles perdues lui passèrent à côté, il devrait remercier sa chance plus tard...

Soudainement, il entendit deux grands cris de douleurs à côté de lui. Se retournant, il vit un borgne se délecter de la boucherie qu'il venait de faire : deux sous-officiers agonisaient au sol, du sang coulant dessous eux. Le borgne était d'une taille massive, atteignant presque les deux mètres, et tenant une hache ensanglanté dans sa main droite.
Il se précipita sur Dylaï beaucoup plus rapidement que les simples pirates qu'il avait mis K.O. jusqu'ici. Il était différent des autres...
Mais cela ne suffirait pas ! Plus rapide que l'ennemi, il fit un pas sur le côté, esquivant le coup de hache vertical et tenta une frappe au visage de son adversaire, qui bloqua.


"Pour un soldat, t'es plus chiant que je le pensais."
"On va considérer ça comme un compliment."
"Grumpf... je suis Kinjow, le second de Ayasegawa. Ce n'est pas une petite merde dans ton gen-"

Il n'eut pas le temps de finir qu'il se reçut au dos une frappe du pied de Dylaï, il poussa un petit cri et se retourna vers le marine, qui le fixait intensément. Il poussa un grognement et se retourna vers le simple soldat de 3e classe qui lui posait quelques problèmes.

"Espèce de... de..."
"AURORE !"

D'un geste, Dylaï frappa du pied Kinjow à la tête. Il se baissa un peu avant de bondir dans les airs, son poing gauche en arrière.

"SHORYUKEN !"
"JE NE TE LAISSERAIS PAS FAIRE !"

Le manieur de hache utilisa son arme pour parer le poing du combattant à main nues qui poussa un cri de douleur et put même sentir ses os morfler. C'était du solide ! Ses poings, même entraînés, avaient une difficulté intense à lutter contre les armes en métal, et cela se montrait à ce moment précis.

"A-SMASH !"

Profitant de l'occasion, Kinjow brandit son arme et l'abattit sur Dylaï qui fit une manœuvre hésitante d'esquive vers l'arrière, son torse effleuré par l'outil. Se relevant avec du sang qui coulait de sa poitrine, il vit le pirate foncer sur lui, sa hache de nouveau brandie au dessus de sa tête.
Grossière erreur.
Alors que le vice-capitaine tenta de nouveau sa technique, il se reçut un grand coup de poing dans le ventre. Dylaï, plus rapide que lui, avait profité de l'immense faille dans sa garde pour attaquer avec sa main droite.
Kinjow lâcha son instrument et se tint le ventre, bavant un peu. Il ne pensa même pas à bloquer le coup d'épaule que lui infligea le soldat sur sa nuque.

Le pirate, arrogant, n'avait jamais pensé être mis à terre par un simple et banal soldat de troisième classe. Cette erreur avait causée sa défaite.


"M-merde... comment un soldat peut-il être aussi puissant ?"

Kinjow était à terre, crachant du sang et gémissant de douleur. Dylaï fit un rapide résumé de ses blessures : il était blessé au torse et sa main gauche avait quelques os fracturés, rien de bien grave, il avait pu profiter de l'écart entre sa puissance et son grade pour totalement prendre à revers le vice-capitaine, pour le moment hors d'état de nuire. Inutile de l'achever. Un autre marine s'en occuperait, peut-être...
La mêlée autour d'eux continuait. Cela faisait le vice-capitaine de moins. Le combattant de la justice se reprécipita dans le combat, dans la même direction par le plus grand des hasards qu'un certain pirate aux cheveux blonds..
Invité
Invité


Mar 22 Fév 2011 - 15:05

Un véritable champ de bataille s'était créé sous mes yeux. Un carnage où le sang virevoltait dans tous les sens se mélangeant avec le sang d'autres combattant pris dans la bataille. Les hommes tombaient comme des mouches les uns après les autres et pour tant, la bataille s'intensifiait. Voir tous ces combats en même temps faisait grandir l'excitation cachée en moi. C'était tellement impressionnant de voir ça. Ces spectacles sont aussi rares que le diamant. Pourtant, les habitants le fuyaient comme la peste. Moi, je ne savais si j'allais pénétrer dans ce bain de sang ou si j'allais retourner sur mes pas. J'avais comme l'impression d'être attiré par ce combat. Il y avait tellement de blessés. Mon devoir est de sauver des vies, de prouver que tout le monde peut-être sauver de n'importe quoi. C'est ainsi que mes jambes se mirent en marche toutes seules pour entrer dans cet affrontement. Je ne voulait pas y entrer pour me battre mais pour sauver quelques vies au moins. Mais qui sauver? Des soldats de la Marine ? Les pirates ?... Tous, sans exceptions. Mais si je fais ça, tous voudront ma mort pour avoir soigner le camp opposé. Ainsi va la vie. Je soignerais celui qui se trouve devant moi et tuerais ceux qui s'y opposent.

Ainsi je pénétrais dans cette masse mélangeant pirates et soldats de la marine. Je cherchais le premier homme qui aurait besoin de mes services. Il ne me fallut pas longtemps d'en trouver un en assez mauvais état. Ce fut difficile de l'atteindre en évitant les coups provenant de la bataille mais je sus me trouver à ses côtés. Il était mal en point, en effet, il se prit un grand coup d'épée laissant un plaie asse imposante sur son torse et qui n'allait pas pouvoir se refermer toute seule. Il fallait donc effectuer une petite opération et le recoudre pour faciliter la guérison. Je posa donc ma petite trousse de premiers soins pour ensuite y prendre une aiguille assez fine et une bobine de fils. J'accrochais donc ce fil à mon aiguille pour l'implanter dans sa peau pour traverser le creux de la plaie et atteindre l'autre côté puis effectuer ce geste autant de fois qui le fallait pour refermer cette plaie. Malgré l'absence de conditions sanitaires propices à cette opération, je fis tout pour éviter l'infection de la blessure en passant un mouchoir imbibé d'un désinfectant assez désagréable sur l'entaille. Après avoir fait un petit noeuds résistant, je sectionna le fil à coup de dent pour ensuite ranger mon matériel et attendre qu'un de ses compagnons viennent le chercher. Il ne me fallut pas attendre longtemps, les médecins de son équipage vinrent le reprendre en me remerciant.

Je me releva tout doucement à la recherche d'autres blessés avant de voir passer un marteau géant au dessus de ma tête. J'y avais échappé belle, encore un peu et ce scout m'aurait décapité. C'était le même que celui croisé dans les rues de Logue Town. M'avait-il vu soigner ce pirate ? Vaut mieux pas lui demander... Je courus donc dans n'importe quelles directions soignant les hommes à terre. Sur tout des pirates mais aussi quelques soldats ayant la peur de mourir sans dire adieu à leur famille, chose assez affreuse pour un père de famille. J'aperçus un autre pirate au sol et me ruais vers lui. Malheureusement celui-ci était déjà mort et je tombais dans une sorte de piège tendue par les soldats de la Marine. Avant même de pouvoir me justifier, il m'avait encerclé et m'empêcher de faire demi-tour. Six soldats qui n'avait pas l'air très forts. Je ramassais donc la lame du pirate ayant quelques bases sur la maitrise de l'épée, je pouvais me défendre.

-Ecoutez, je cherche juste à aider les hommes au sol qu'ils soient pirates ou soldat !

-Ne mens pas pirate, tu ne soigneras personne d'autres.

Il pointa donc son épée sur moi puis se jeta m'ayant pris comme cible. Nous enchainions les coups de sabres créant de nombreuses étincelles. Je sus me défendre tant bien que mal mais il ne fallait pas que je me concentre sur un sol homme. Il y en avait cinq autres prêts à me tuer de leurs lames. Il fallait donc réagir. Grâce à mes connaissances en anatomie, je fléchis une jambe m'abaissant légèrement pour ensuite laisser glisser ma lame sur la sienne et, arrivé à la poigne, repousser sa lame et trancher les ligaments de la main tenant l'arme pour ensuite lui donner un coup de talon afin de l'assommer. Mais il m'en restait encore cinq derrière moi. Cinq soldats prêts à bondir sur le médecin que j'étais sans savoir comment j'allais m'en sortir...
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Mar 22 Fév 2011 - 15:53

Crimmson ne se ménageait pas beaucoup Il s'était rué sur la bataille comme un lion sur un troupeau. Fou de rage fac eà tant de pirates, il avait abaissé sa lame sans pardon sur l'épaule de l'un d'entre eux eux qui le saisit à genoux devant lui en serrant les dents avant de se faire écraser la face contre le sol. L'un de ses compagnons avait chargé sur le Commandant en tirant à tue tête. Il n'avait pas beaucoup d'expérience puisqu'il n'avait osé envoyer ses balles vers le marine, peut être de peur de blesser un allié mais son intervention avait fonctionné, Bounty avait dut bondir en arrière, de peur d'en recevoir, une, laissant en paix le précédent pirate. Fou de rage d'avoir été berné par un bleu, il bondit en avant pour transpercer de part en part le jeune homme trop prétentieux qui tomba à terre en chuchotant un nom à son ami qu'il avait sauvé et qui le regardait catastrophé tomber au sol.

Le pauvre fou utilisa toutes ses forces pour ramasser une lance et charger le Commandant. Il semblait désespéré et fou de rage. Ces deux minables avaient dut se faire des promesses de faibles du genre "nous veillerons l'un sur l'autre et nous rentrerons c'est promis". Qu'est ce que ces larves faisaient sur un champ de bataille, qu'allaient ils chercher sur Grand Line ? Le marine devina la réponse et trancha net le bois de la lance pointée sur lui quand elle arriva à son niveau. Il jubila de l'air surpris du pirate avant de glisser sa lame sous sa gorge et de la trancher d'un coup sec. Il finit par repousser d'un coup de pied spartiate la carcasse encore debout. Il voulait faire naitre la crainte chez ces bandits avant de les détruire un à un.

Il se retourna pour en affronter plus, toujours plus et vit un homme soigner un pirate à terre. Ce devait être le médecin de l'équipage, sur le plan stratégique, il aurait été idiot de ne pas l'éliminer maintenant. Crimmson se dirigea vers lui bien qu'une escouade de 6 hommes l'entouraient déjà. Il n'eut pas beaucoup de peines à se débarrasser de l'un d'entre eux. Si il en avait eut le temps c'était parce que l'épaule de Bounty l'avait lancé subitement, lui causant une atroce douleur. Le marine révisa son jugement, il valait mieux le contraindre à le soigner avant de l'évincer. Il se redressa donc et décida de l'attaquer par derrière. Son prochain mouvement allait consister à le saisir en passant sa lame encore baignée de sang chaud sous sa gorge afin de l'impressionner et de le contraindre à soigner ses blessures. Crimmson se lança dans ce projet vers la victoire avec un zèle qu'il ne retrouvait que rarement.
Archibalde Abe
Archibalde Abe

♦ Localisation : corse

Feuille de personnage
Dorikis: 440
Popularité: 5
Intégrité: 0

Lun 28 Fév 2011 - 11:53

Elie était soulagé de ne pas s'étre trompé sur le jeune homme blond qu'il était allé voir. C'était bien un pirate et en plus il avait l'air fort. Le jeune pirate prit sa hache entre les mains et suivit son nouveau compagnon. Ils se jettérent à corps perdus dans la bataille. Pour notre héros, cette occasion de tuer des marines était trop belle pour étre gachée. Mais il savait également que des marines trés forts était présents et que des renforts allaient arriver. Elie se dirigea vers des soldats qu'il prit à revers car ceux-ci se battaient avec des pirates. Ces soldats n'eurent aucune chance et le pirate en tua trois sans probléme. Les balles pleuvaient dans tous les sens mais aucune n'atteint le brun. A sa droite, il vit un jeune homme aux cheveux rouges, encerclés de marines. avant qu'Elie ne fasse quoi que ce soit un marine s'écroula. Mais les cinq autres autre levérent leurs armes et un autre arrivait pour le prendre à revers. Elie se rua sur eux la hache au dessus de sa téte et un sourire sur ses lévres. Arrivé à quelques métres d'eux, il vit le soldat arrivé par derriére et préparé son coup afin de trancher la gorge du pirate.

"Tate", s'écria notre héros et une sphére protectrice entoura la téte du pirate ce qui eut pour effet de faire rebondir le sabre du soldat sans atteindre le pirate. Méme si le brun ne pouvait faire durer cette protection trés longtemps, il savait qu'ainsi le pirate était averti de la présence d'un soldat derriére lui. Sans attendre le moindre remerciement, Elie s'approcha des soldats les plus proche de lui, c'est à dire ceux qui était devant l'homme qu'il venait de sauver. Le jeune pirate serra un peu plus fort sa hache et donna un grand coup horizontal vers la gorge de son plus proche ennemi. Mais celui- ci sentit le coup arrivé et se baissa. Elie réussit à se rattraper dans son attaque et fit partir sa hache en diagonal, de bas en haut vers la téte du soldat. Cette fois-ci, le soldat n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit et prit le coup de plein fouet et s'écroula en hurlant. Mais le jeune pirate n'était pas sorti d'affaire pour autant car il restait encore quatre soldats d'un coté, plus un autre qui semblait plus fort derriére l'homme aux cheveux rouges.
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Sam 5 Mar 2011 - 21:36

Après s'être jeté à corps perdue dans la bataille, Shinji passa immédiatement à l'offensive en balayant d'un coup de pied violent la tête d'un marine qui ne le vit pas venir. ile la fit percuter celle du pirate qu'il combattait avec une violence qui les sonna sur le coup. Fier de ce jump, il se retourna avec un sourire vers le jeune pirate qui le suivait quand il s'aperçut qu'il n'était plus là. Il le chercha un instant du regard avant d'être interrompu par un imprudent marine qui tenta de le percuter avec une masse. Kaetsuro sentit à peine le coup. Il avait eut le réflexe de lever un coude et cela avait suffit a arrêter son agresseur dans son élan qui fit rejeté en arrière par sa propre force avant de recevoir un perçant et fulgurant coup de pied dans les côtes. Le Blond retrouva l'autre jeune homme aux cheveux clair qu'il cherchait initialement. Il le tira vers lui.

-Tu es bien trop téméraire, suis moi si tu n'es pas de cette bande de pirates ni un marine.
Le navigateur se retourna en direction de l'endroit ou il avait perdu son premier équipier en évitant tout conflit avec les marines. La cohue était moins impressionnante. Beaucoup d'hommes étaient tombés et la place était moins dans le chaos désormais. La plus part des combattants gisaient au sol. Cette bande de pirates avaient réellement mis en branle toute la défense de cette île pourtant réputée pour être sous bonne garde. C'est à ce calibre d'équipages que Nigawarai aurait à faire s'il se rendait sur Grand Line. Etait il réellement prêt ? Tout en se posant ces question, il vit celui qu'il cherchait droit devant lui, aux prises avec 4 soldats de la marine qui l'entouraient avec un air menaçant. Derrière lui, un officier qui ne semblait pas être un simple soldat avait saisit un type aux cheveux rouges et le menaçait vicieusement avec sa lame sous son cou. Il s'écartait du champ de bataille ainsi affublé de son hotage.

Le pirate fit signe à son complice qui l'avait visiblement suivit qu'il fallait aider ces deux jeunes gens qui semblaient tout comme eux ne pas faire partie de cet équipage pirate qui attaquait la villes. Tous les quatre étaient des aventuriers autonomes et Shinji remarquait une cohérence. Il les imaginait très bien réunis dans un impressionnant et compétent équipage. Dans sa tête, l'astronome venait de décider qu'il était réellement et concrètement temps de partir pour Grand Line. Partir, oui, mais pas seul. Ces trois hommes semblaient avoir des capacités intéressantes et ils apparaissaient en ces lieux au moment ou kaetsuro décide de voguer droit vers la route de tous les périls. Ce ne pouvait être une simple coïncidence. Le Blond avait tout comprit. Il semblait prêt à foncer avec son habituelle témérité vers les marines qui gênaient le brun. Shinji allait le précéder quand un immense marteau vint s'abattre sous son nez, explosant le sol sous ses pieds. il fut contraint de bondir soudainement en arrière pour prendre du recul.

Ce n'était autre que le Colonel en charge de l'île. Son imposante carcasse barrait la route à Nigawarai qui analysa son corps et se dit que cet obstacle était certainement de trop pour une seule et même journée. Enfin il se décida à combattre malgré tout. Ce n'était pas lui qui l'empêcherait de se rendre sur Grand Line alors qu'il était si prêt du but. Ensuite, en l'observant bien, le pirate put voir que le marine était lui aussi blessé. Il tenait d'une main son immense marteau et de l'autre, le capitaine de l'équipage qui attaquait l'île. Il était visiblement complètement sonné et saignant. il avait dut donner du fil à retordre au puissant marine qui avait un bras avec une imposante balafre ouverte ainsi qu'un plus modeste blessure mais au flan cette fois ci. Cela ne semblait pas avoir terni sa motivation pour combattre. Après tout, sans leur capitaine, il savait que les pirates étaient perdus. Seulement imaginait il déjà qu'il avait à faire non pas à 1 mais 2 équipages ? Le second certes plus discret que le premier mais certainement pas moins puissant ...

-Tu as tué mon subordonné je t'ai bien vue. Saches que tes secondes sont comptées et que tu n'iras pas plus loin pauv' type. Dit le Colonel très sure de lui. Il fallait l'avouer il en jetait mais les deux hommes avaient étés traumatisés avec la même intensité par cette bataille finissante. Les motivations de Shinji étaient trop fortes pour se laisser démonter par un marine qui qu'il soit. Un fulgurant combat était sur le point de commencer.

Spoiler:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Invité
Invité


Lun 7 Mar 2011 - 21:32

Cela faisait énormément de temps que la bataille ne cessait de faire couler du sang , il restait encore énormément de pirates et de marines mais après avoir battue une dizaines d'ennemis je vis enfin au loin un grand groupes de combattants digne d'essayer à me battre , j'allais enfin passer au chose sérieuse car le début de cette bataille était à mes yeux très ennuyant ! Je laissa alors mes griffes de salive étant maintenant pleine de sang tomber au sol en se fissurant pour finalement ce détruire totalement ! Je pris alors dans ma sacoche de travail une nouvelle ball , cette fois ci il s'agissait d'une de mes Stubi-ball , l'une de mes ball les plus puissantes . Grâce à cette pilule je pouvais faire de ma bave un acide pouvant dissoudre n'importe quoi celons le niveau de l'utilisateur ! Je la lança alors en l'air et celle-ci atterrissa dans ma bouche , je machouilla en profitant de l'arôme au kiwi que j' avait mélangé avec la préparation de la pilule . Une fois terminée , je regarda alors au loin l'énorme groupe au bataillons qui allait maintenant ce prendre une grosse raclée par moi même le prince de l'art !
Seulement quelques secondes suffirent pour que je puisse arriver enfin dans la vrai bataille , je lança alors d'énormes crachas d'acide sur les plus minables combattants qui à cet instant soufrais comme si nous les brûlions vif se qui n'étais pas le cas , il avaient juste été témoin sur leurs corps d'une simple salive équivalent à un surpuissant poison détruisant leurs tissu humains ! Qu'ils étaient pirates ou marines je m'en fichais totaelment je tirai sur totalement le maximum de personnes que je croisai , cela calma en quelques minutes très vites les combattants qui diminué en nombre de secondes en secondes !Je devais en profiter car je ne pouvais utiliser cette pilule qu'une seul fois par jour et cela fit le cas . Seul quelques pirates assez courageux réussissais à revenir m'affronter même si leurs peau était totalement fripé et fondu sur leurs muscles ! Après une lute acharnée j'avais déssimé les trois quarts des soldats marins et plus de la moitié de la sale bande de pirates n'ayant même plus un capitaine pour les commander ! Les effets de ma dernière ball c'était enfin rompue ! Je pris alors une autre ball , celle -ci était une Stuba-ball celle qui rendait ma salive d'une comme la pierre ! je balayas alors tous sur mon passages , cinq pirates venaient de se faire poignarder par mes multitudes de poignard de salive ! J'avais alors grâce à cette nouvelle pilule ravagé un nombre effroyable de pirate qui étais maintenant tous mort ou bien blessé hors d'état de combattre . Je trouva alors dans une des poches d'un pirate bien gradé une un petit bout de carte , je décida de la feuilleter , j'ouvris et le bout de parchemin et j'ai pus découvrir une petit carte au trésors indiquant l'endroit ou se caché le fruit de la bouche celui que je convoitai tellement ! Je décida alors à la dernière secondes de finalement quitter la bataille pour aller à la chasse au trésor !




Spoiler:
 
Invité
Invité


Mer 9 Mar 2011 - 18:05

Il ne s'y retrouvait absolument plus. C'était impossible de discerner la gauche, la droite, le haut, le bas, dans cette folie furieuse. Tout n'était que haine, violence et mort et toute la force de sa volonté était usée pour rester absolument stoïque. Il n'avait pas envie de se retrouver dans le même état de haine qu'il avait montré à Hiro lors de leur combat sur le Leviathan, un être barbare uniquement attiré par la colère, par le goût du combat, par le cycle infini de la guerre. Alors qu'il se baissa pour éviter un tir perdu qui lui aurait traversé la tête, il observa avec tristesse un compagnon tomber à terre prendre la balle qui lui était destinée.

C'était donc ça le chaos ? Il n'y avait que l'horreur ici. C'était ça que Dylaï devait combattre ? Alors qu'il assomma un pirate d'un coup de poing, sauvant in-extremis un marine de se faire transpercer le coeur par un sabre, ses idéaux de paix et d'égalité semblaient être écrasés par la masse des gardiens de la paix et des pirates qui s'entretuaient avec sauvagerie. Comment pourrait-il seulement réparer ce genre de choses alors qu'il n'entrait même pas dans Grand Line pour le moment... ?
Non... il n'avait pas le droit de penser comme ça. Il avait fait un pari sur un homme qu'il suivrait, et ensemble ils changeraient le monde. En se basant sur cette pensée, il continua de lutter, avançant dans la foule au rythme des coups de poing, au sifflement des balles et aux coups de sabres.

Il se retrouva ensuite devant un duel qui se préparait, un marine massif possédant un immense marteau. Dylaï ne put qu'être impressioné devant l'aura de puissance qu'il dégageait, largement plus puissant que le second pirate, voir même Hiro... était-ce lui le Colonel de l'île ? Si c'était le cas, alors leurs chances étaient déjà fortes, un tel combattant dans son genre n'aurait aucune difficulté à mettre en déroute l'équipage.
En face de lui était un homme blond, beaucoup plus petit, qui se préparait à le combattre. Il n'était pas comme les autres, lui aussi... combien étaient-ils dans cette masse ? Combien de combattants aussi voir plus puissants que lui ?
La question n'était pas à se poser alors qu'il sentit un mouvement derrière lui et fit un croc-en-jambe à d'autres pirates qui s'approchaient. Il se contenterait de combattre encore, tout en jetant un oeil intéressé à ce match qui se déclarait...

Archibalde Abe
Archibalde Abe

♦ Localisation : corse

Feuille de personnage
Dorikis: 440
Popularité: 5
Intégrité: 0

Jeu 10 Mar 2011 - 13:53

La bataille faisait rage même si beaucoup de personnes se trouvaient maintenant à terre. Le jeune pirate avait réussi à ne pas se faire blesser pour le moment et comptait bien rester sain et sauf. Le problème était qu'il avait devant lui quatre ennemis à affronter. Elie savait qu'il devrait les affronter et se jeta donc dans la bataille. Ces soldats étaient trés faible pour le pirate. Il se rua sur le plus proche de lui et lui asséna un grand coup de hache au niveau de la gorge. le marine tomba sur le sol, sans réaction. le deuxième voulut attaquer mais notre héros réussit à esquiver le coup en exécutant deux pas en arrière. Avant que le marine se remette en garde, le brun décocha un grand coup de hache dans les cotes de son ennemi. Les deux derniers eurent un mouvement de recul mais n'eurent pas le temps d'esquiver la hache du pirate. Ses quatre ennemis étaient donc morts. Il ne restait donc plus que le soldat et le pirate qu'Elie avait sauvé. Le combat allait être rude. Mais une chose attira le regard de notre héros. Le pirate blond qu'il avait rencontré plus tôt allait se battre contre le colonel de l'ile. Celui-ci avait l'air impressionnant et dégageait une prestance incroyable. Mais le brun voyait en son allié un combattant hors du commun. Tout le monde dans la bataille les observaient car ce combat déterminerait surement l'issue de la bataille. Mais pour le moment il avait un combat à préparer contre un soldat qui semblait trés puissant.
*Ce soldat a l'air fort! heureusement je commence à bien maitrisé mon fruit! et puis l'autre pirate va surement m'aider.*

Elie serra très fort le manche de sa hache et tout en s'approchant de sa cible, il donna un grand coup en diagonal, de haut en bas, dés que le marine fut à portée. Mais avait il réussit à le toucher??

[HRP: désolé pour ce post un peu court! je me rattraperais aux prochains,là je n'avais pas d'inspiration^^]
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Mar 15 Mar 2011 - 15:12

Crimmson avait attrapé sa cible et malgré l'intervention d'un pirate visiblement détenteur des pouvoirs d'un fruit du démon, il réussit à capturer l'homme aux cheveux rouges. En effet il l'avait saisit et le bouclier qui s'était formé autour de son cou l'avait empêché de porter un coup mais ce n'était pas là son but. Il s'était saisit du pirate en le menaçant, mais sans avoir l'objectif de le tuer. Les marines faisaient bien leur boulot. Ils occupèrent ce gêneur visiblement assez puissant, ce qui laissa le temps au Commandant de tirer en arrière sa cible qui, menacée par cette lame sous sa gorge autour de la quelle le bouclier disparaissait, ne pouvait plus bouger. Bounty, après l'avoir emmené hors du champ de bataille planta son épée dans la jambe de l'homme au bandeau et le contraignit à le soigner. Il semblait opposer de la résistance ce qui faisait perdre au marine ce qu'il n'avait pas à savoir, du temps.

Enervé, le grand brun leva sa lame et l'abattit sur la vermine avec toute sa force. Une immense trainée de sang parcourait le torse du jeune homme qui tomba à terre. L'officier le dépouilla pour trouver des médicaments, du désinfectant et des bandages. En quelques minutes, il avait terminé de nettoyer et penser ses plaies. Il revint sur les lieux du champ de bataille pour constater que le vacarme se faisait de moins en moins oppressant. En effet, à en juger par le nombre de corps gisant au sol, plus de la moitié des combattants était tombée. L'expérience avait enseigné que pendant la seconde partie d'une bataille, les pions laissaient toujours place aux pièces maitresses. Et c'est ce qu'il vit quand un jeune blond impatient décida plusieurs marines à lui tout seul et avec une facilité déconcertante. Il le vit ensuite prendre la fuite mais Bounty ramassa un fusil et lui tira dessus à plusieurs reprises. Il l'avait peut être blessé mais pas suffisamment puisque le blond avait réussit à prendre la fuite. Heureusement pour les marines car il devenait un peu gênant. Il lâcha cette arme à feu qu'il ne maitrisait pas assez bien et vit que le pirate à la hache était aux prises avec un soldat qui dégageait une aura particulière. Pendant un instant le Commandant crut même que le jeune homme semblait plus fort que lui mais ce n'était pas possible qu'un soldat même d'élite dépasse le niveau d'un Officier de la marine.

Les pirates en sur nombre n'arrivaient pas à passer. Ce devait être grâce à la présence de ce Colonel redoutable ... Bounty le chercha et le trouva portant le corps du capitaine. La bataille était gagnée. Il chercha le second pour le combattre mais ne le vit nul part. Peut être qu'il avait déjà trouvé la mort bien qu'il ne voyait personne capable de l'écraser puisque le lieutenant Colonel avait été sauvagement écrasé par un blond avec une sale tête de fantôme. Ou était il passé ? Crimmson ne put le voir parce qu'il était caché par la carcasse du Colonel qui lui faisait face. Si toutes les pièces maitresses étaient plongées dans la bataille, il allait en tirer un avantage certain en attaquant les pions.

Le Commandant se jeta dans la bataille comme un fauve avec une impulsion rapide au terme de la quelle il s'imposa devant un pirate qui reçut son épée en coup droit dans la poitrine. Le type allait mourir sans comprendre ce qui venait de lui arriver. En se retournant, Bounty fit valser la massue d'un autre ennemi qui s'apprêtait à l'abattre sur lui. Sa lame stoppa l'attaque et désarma le sale bonhomme qui fut tranché en diagonale l'instant d'après. En tombant, il révéla le dos sans défense de l'un de ses collègues qui affrontait un marine. Bounty n'hésita pas. C'est avec un sourire des plus perfide qu'il enfonça jusqu'au manche son épée dans le corps de cet imprudent. Pour clore cet assaut, un personnage aussi perfide qui lui s'apprêtait à frapper par derrière la marine qui remerciait Crimmson pour son aide.

*Espèce de bleu, ne te déconcentres pas* pensait l'officier qui bondit au dessus de lui pour arrêter la lame du pirate qui surprit, recula et trébucha. Il saisit en tremblant un couteau dans la botte qu'il envoya sur le marine qui eut juste le temps de faire passer sa lame sur la trajectoire du projectile. Il dut se retourner à moitié pour faire ce mouvement ce qui laissait une ouverture au vile pirate qui se releva d'un trait et vint trancher le côté du Commandant qui répliqua à la seconde n enfonçant sa lame dans le pied de ce lâche. Hurlant, le pirate reçut un coup de poing dans le ventre ce qui le fit lâcher son arme puis l'officier qui souffrait et se tenait le côté droit retira son katanta du pied de son adversaire pour lui trancher la tête d'un seul trait. Bounty se dégagea de la cohue. Il était trop offensif et sa défense laissait à désirer. En un instant il avait écrasé 4 adversaires mais il s'était blessé en profondeur. Il devrait être plus prudent ...
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mar 15 Mar 2011 - 15:24

L'aura de ce marine impressionna Shinji. Il avait rarement rencontré des types aussi puissants. Malgré ses blessures, il semblait insubmersible et droit comme un roc. Il s'était débarrassé du capitaine en morceaux sur son épaule avec quelques blessures ce qui prouvait qu'il n'avait pas eut grand mal à terrasser un homme valant 32.000.000 et aillant eut le pouvoir de rassembler plus de 100 pirates sanguinaires et déterminés. Il avait balayé un homme capable d'ébranler à lui seul d'ébranler une île sous haute surveillance. Malgré sa force qui l'avait toujours tiré de toutes les mauvaises situations, Kaetsuro se prit à douter de ses capacités face à ce déploiement de muscles.

Le fait est que si le blond n'arrêtait pas ce colosse, personne ne serait ensuite capable de le stopper malgré ses blessures. Les pirates étaient déjà assez occupés à tenter de déborder la puissance de la marine. Le marine saisit le manche de son immense marteau et voulut le soulever mais il n'y parvint pas. Sans comprendre, il tenta avec ses deux mains. Le marteau se redressa de seulement quelques centimètres avant que le gaillard ne le laisse retomber à bout de force et essoufflé. Il regarda Shinji et comprit soudain que ce dernier avait un pied sur l'arme. C'était ce gringalet qui avec la force d'une seule jambe l'avait empêché de soulever sa massue géante. il n'en revenait pas. Il bondit sur le blond dans l'objectif de lui effacer ce sourire insupportable de ses lèvres. Le corps de la carcasse du capitaine fut violemment jeté à terre et le titan se propulsa en une impulsion devant le pirate qui ne bougea pas jusqu'à recevoir un imposant coup de poing dans le ventre puis un coup de coude dans le dos à cause du fait que la précédente attaque l'eut fait se tordre en deux. Il mordit la poussière et finit par être écrasé par le pied colossale de son opposant qui saisit son marteau avec plus de facilité cette fois avant de faire un pas en arrière pour prendre le recul d'écraser sa cible. Le coup fut lent mais appliqué et d'une violence appréciable. Le sol trembla à l'impact et les gravas de la pierre furent projetés tout autour. La démonstration de force du Colonel figea un instant tous les combattants de la zone.

Les regards se portèrent ensuite sur la carcasse du capitaine gisant au sol à côté du cratère formé par le coup retentissant. Les pirates tremblants n'en croyaient pas leurs yeux. Leur chef tout puissant gisait au sol inconscient. Le vice capitaine demeurait introuvable. certains pris de panique se mirent à trembler. L'hésitation se fit ressentir dans les rangs des pirates abasourdis. Pendant ce temps le Colonel relevait son marteau dans le but d'observer la carcasse écrasée de son opposant. Son regard se tordit quand il vit qu'il n'y avait qu'un trou dans le pavé. Une seconde plus tard, une chaussure se logea dans sa figure. Un coup violent et rapide venu du côté écrasa la face du marine qui partit en arrière en lâchant sa précieuse arme. Il se tenait le visage, visiblement passablement énervé. Nigawarai se plaça juste au dessous de lui et se propulsa vers le ciel à une main en envoyant sa jambe droite en l'air pour frapper le menton du marine qui ne put voir le coup venir. Ses pieds se décollèrent du sol de près d'un mètre mais il se rééquilibra en l'air et saisit la jambe de Shinji. L'homme habile retourna le coup contre son ennemi, usant du mètre de hauteur qu'il avait gagné pour faire passer le corps du pirate au dessus de lui et l'écraser au sol au moment ou ses pieds touchèrent à nouveau la terre. Le choc fut très violent mais malgré son coup de maitre, l'officier dut à nouveau accueillir la surprise sur son visage en voyant que shinji s'était réceptionné avec son autre jambe. Il avait arrêté le coup en plaçant son autre jambe à terre. Il se dégagea ensuite de la poigne du colosse et en un instant il bondit vers lui en lui balayant les jambes. Le marine commençait à tomber en arrière quand Kaetsuro bondit au dessus de lui en démarrant une rotation de plus en plus rapide. Quand le grand bonhomme fut enfin couché au sol, la rotation devenue surnaturelle s'arrêta net quand le pirate déploya sa jambe qui écrasa les côtes du Colonel dans un bruit sourd et terrifiant d'os brisés.

L'astronome sortit de la fumée et des décombres pour prendre du recul et surtout récupérer du souffle. Il venait de disputer un match très rapide et d'une intensité jamais explorée jusqu'ici. Il crachait son souffle sans réussir à reprendre haleine. Il leva ensuite les yeux et vit dans la fumée l'ombre de son terrifiant adversaire qui était déjà relevé. Doucement, il sortit de la fumée pour apparaitre tout entier. Il se tenait les côtes du côté gauche et cracha un peu de sang. Le navigateur vit la une occasion rêvée d'en finir mais avant, voyant que des pirates avaient perdu espoir, il haussa le ton ...

-Tenez vos positions pirates ne fuyez pas ! Ne laissez pas la victoire à la marine. Vous êtes des vagabonds des mers, si vous avez attaquez cette ville, vous saviez à quoi vous attendre. Pour affronter le gouvernement il faut savoir faire des sacrifices. Ne reculez pas et vous vaincrez !

Ces mots servaient avant tout à lui redonner du courage à lui. Pour donne rà ses paroles un support sous forme d'actes, il plongea en avant pour distribuer le coup de grâce avec entrain mais il s'arrêta et tomba en avant. Sa jambe lui faisait mal. Il avait arrêté l'attaque du Colonel mais tout le choc avait été absorbé par sa jambe gauche. C'est donc le marine qui décida à son tour qu'il fallait qu'il reprenne l'avantage puisqu'il sauta en avant en position pour enfoncer son coude dans le corps de Nigawarai qui eut tout juste le temps de tourner sur lui même pour éviter l'impact. Les deux hommes se faisaient face à nouveau, essoufflés et esquintés. Shinji put sentir que la bataille avait reprit de son intensité initiale tout autour de lui ce qui le rassura.

-Merde alors Keuf keuf ... Je n'aurais jamais imaginé qu'un gamin aussi léger que toi arriverait à me tenir tête. Intervint l'officier désenchanté.
-Et moi je te pensais beaucoup plus costaud. Après tout Colonel, tu ne fais pas partie de l'Amirauté. Ce sont les élites suprêmes de la marine et heureusement qu'un pirate comme moi qui projette de se rendre sur Grand Line arrive à tenir tête à un simple Colonel sinon je ne donnerais pas cher de ma peau.
-Ne te la pète pas trop. Si jamais par miracle tu venais à m'échapper, tu es loin du niveau de mes Senpais !
-Alors tu n'as pas compris l'étendue de ma force, marine. laisses moi t'éclaircir les idées. Coupa court Shinji qui bondit sur son ennemi après avoir achevé sa phrase.

Il se jeta sur lui en le criblant d'une multitude de coups rapides et précis sur l'ensemble de son corps. La salve dura quelques secondes avant que le gigantesque personnage saisisse à nouveau son arme et la cogne d'une main au hasard sur le pirate qui ne vit pas le coup de côté venir et allât s'écraser dans une maison qu'il éventra sous le poids de sa chute. Il mit un temps avant de sortir des décombres, profitant du calme offert par sa chute.

-Non définitivement, tu n'as pas le niveau pour passer gamin. Je suis colonel depuis des années, ma force n'a rien à voir avec celle des Colonels lambda, mon niveau se rapproche plus des Contre Amiraux, ce n'est pas de ton monde. Dit fièrement le marine en plaçant son marteau sur son épaule.

Le blond s'était redressé en penchant de droite à gauche avant de bondir sans un mot. Il courait très vite et sa vitesse n'avait de cesse d'accélérer à tel point qu'il décolla ses pieds du sol et que par sa seule impulsion il partit tel un boulet de canon sur son ennemi qui ne le vit pas venir pour seulement sentir s'enfoncer une pointe de chaussure dans son abdomen. Le pied du pirate perça largement sa barrière abdominale pour aller se loger bien profondément dans ses entrailles sans percer le tissue de sa chaire. Le colosse fut projeté plusieurs mètres en arrière et s'écrasa au sol lamentablement avant que sa masse ne vienne lui écraser le bras droit. Un crie de douleur inhumain s'échappa de sa large mâchoire avant qu'il ne perde connaissance. Shinji observait le marine, assis et tremblant. Ses deux jambes lui faisaient mal maintenant. Le combat avait été court mais il s'était trop dépensé avant et pendant. Il avait été au delà de sa limite physique. Il ne savait pas s'il pourrait marcher pour fuir le champ de bataille.

Finalement il n'avait fait qu'aider un équipage inconnu à attaquer la marine. L'espoir qu'il avait placé dans certains pirates visiblement puissants apparus ici et là s'était envolé. Le pirate blond avait pris la fuite en se faisant tirer dessus comme un lâche. Celui aux cheveux rouges ne valait pas grand chose. Il avait eut le temps de vaincre seulement un soldat minable avant de se faire emmener dans un coin du quel il n'était jamais ressortit. Seul celui avec la hache semblait réellement pouvoir se rendre sur Grand Line et relever les défis qui s'imposeraient à lui. Il le vit au loin aux prises avec un marine. Il devait le sortir de là.

Spoiler:
 


Dernière édition par Kaetsuro D. Shinji le Lun 21 Mar 2011 - 17:22, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttp://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Invité
Invité


Mer 16 Mar 2011 - 15:25



Houa ! Qu'es ce que c'est bon d'être libre et de voyager avec des amis sur qui tu peux compter . Kana Suu est à mes cotés en direction pour rejoindre notre grand capitaine , j'ai nommé Kaetsuro D. Shinji , Suu ! Oui vous savez la fille au long cheveux blanc qui m'avait aider lors d'une vente d'esclaves sur Hinu Town et que je venais de rencontrer une nouvelle fois il y a quelques jours . Elle a accepté que je rejoigne l'équipage , après avoir eu l'accord de Shinji , en tant que cuisinier .

Nous étions en route désormais vers Logue Town . Encore , décidément je vais finir par connaître Logue Town comme ma poche . En tout cas aujourd'hui la mer est belle et le ciel ensoleillé l'est aussi . Sa fait plaisir de savoir qu'il faisait beau pour ma première journée de navigation , ma vie de pirate commençait vraiment à partir de ce moment . Mais au-faite sa fait longtemps que je l'ais pas vu Suu ; Hotaru , son frère, était sortit de la cabine ainsi que ces amis mais elle je ne l'a trouvais plus .


« Suu !!! T'est passé où ? »

A peine que je dis sa , celle-ci sortit de la cabine et se pointa vers moi l'air de dire que je l'embête , bref m'en fiche si je l'embête j'aimerais bien connaître un peu le programme pour la suite des évènements .

« Dit Suu ? On va faire quoi exactement à Logue Town ? »

Je la fixa droit dans les yeux pour ne pas perdre son attention car j'attendais vraiment une réponse .


{HRP: Désoler j'ai pas pus faire plus :/ }
Kana Suu
Kana Suu

♦ Localisation : Royaume d'Alabasta - GL ♥
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3755
Popularité: 115
Intégrité: 7

Jeu 17 Mar 2011 - 20:42

Précédent post : Retour sur Logue Town

On est enfin là pour vous sauver la mise ! On a été rapides hein ? Razz ( Bear, si tu veux que je change de truc, dis le moi ♥️)

___________________________

Après avoir parcourut quelques rues, la jeune femme s'arrêta enfin. Le petit groupe comprenant maintenant quatre personnes semblaient un peu déboussolé. Un petit blond montra un chemin du bout de son index et tout le monde s'y engouffra d'un seul coup. Après avoir avancé au fond de ce qui était en fait une petite impasse, ils se suivirent tous à la queue-leu-leu en maugréant contre le type en question. Un grand gars aux cheveux noirs en bataille, qui évoquait en fait plutôt un triangle, se décida pour une des autres sorties que comprenait la petite place abritée et fut suivie du reste de la troupe qui débarqua très peu de temps après sur une large avenue. Chacun sembla heureux et se sourirent entre eux. L'albinos lâcha deux-trois mots au seul gars qui semblait ne rien comprendre.

Dis Suu ? On va faire quoi exactement à Logue Town ?


Bah, de manière simplifiée on va récupérer Shinji et partir pour Grand Line, maintenant, il faudrait encore le retrouver, ce qui risque d'être plutôt compliqué vu qu'il n'est pas au point de rendez-vous bordel ! Il a foutu quoi encore ?


Oui, Kana s'énervait légèrement mais en même temps, qui ne le serait pas dans ce genre de situation ? Elle pensait arriver assez en retard pour ne pas avoir à attendre merde ! Et pourtant... L'autre blond n'était pas là ! Quel boulet sérieux ! Starter sembla relativiser et supposa qu'il était peut être partit faire quelques courses, voyant qu'ils n'arrivaient pas mais Hotaru semblait le plus proche de la réalité, n'avait-il pas également déclaré vouloir trouver des compagnons solides pour son équipage ? Si... Autrement, la jeune médecin ne se serait jamais permise d'inviter Bear D. Seiko à les rejoindre. Oui... Ayami venait de lui souffler le nom à l'oreille pour éviter qu'elle fasse encore des gaffes. Cette mémoire !

Les quatre personnes ne savaient pas trop que faire sur le coup, ils étaient un peu sur le cul. Jamais ils n'avaient envisagé la possibilité que Shinji ne soit pas là à leur arrivée, non vraiment, personne n'y avait pensé. Mais en même temps, d'un autre côté, chacun se demandait bien où il pouvait être passé, c'est vrai quoi, il aurait pu les attendre si il avait quelque chose à faire. Bon, oui Kana était de très mauvaise foie, elle qui n'aurait jamais eu la patience suffisante pour poireauter... Une heure et demi ! Ouais bah... Chut hein ! Une heure et demi de retard... y'avais pire et puis surtout, Suu avait des arguments en béton armé qui étaient... Euh non, en fait elle n'en avait aucun. Pauvre créature.

Des pirates font encore du grabuge ! lança un civil qui passait par là pour rameuter les autres et se rendre intéressant.

Les oreilles de chacun se dressèrent tandis que la botaniste sautait littéralement sur l'homme en lui demandant expressément où c'était et de décrire quelques unes des personnes. Une fois qu'elle eut tiré les informations qu'elle souhaitait, la jeune femme se redressa et avec un grand sourire se dirigea vers ses amis.

Bon, direction le nord de la ville les amis ! Il va y avoir de l'action, ça va pas être triste !

Que ce qu'il t'a dit au juste ce type ?

Baaah... Que y'avait une grosse baston en cours et que y'avais des types bizarres qui s'étaient incrustés.

Donc, tu penses que Shinji fait partit d'eux ?

J'en suis quasiment certaine !

Je pense comme toi.

Sur ces beaux mots, le quinté (gagnant, c'était à espérer) se mit en route et c'est relativement rapidement qu'ils arrivèrent sur les lieux de l'action. Ici, le joli ciel bleu était couvert par la poussière remontant du sol et les cui-cui des zozios par les bruits des armes s'entrechoquant et les cris des protagonistes.

Hé bah, c'est une vraie boucherie ! Ça va pas être triste tiens...
Invité
Invité


Ven 18 Mar 2011 - 13:18

Et putain de-
Non, c'est bon, calme-toi, pensa Dylaï en faisant un soudain bond en arrière, se recevant une attaque surprise d'un pirate quelconque. La hache l'avait tailladé au bras, du sang s'en échappait, et il avait eu juste le réflexe de s'écarter, sinon il aurait pu prendre cher. Le face à face entre le Colonel et ce mystérieux blond l'avait distrait du plus important : le champ de bataille. Son adversaire était un brun... et possédait une aura similaire à celle que possédait Kazuaki Abe la première fois qu'il l'avait affronté. Mais lorsque cela s'était produit, il avait terrassé le jeune homme sans problèmes, alors qu'il n'avait pas atteint le niveau de puissance qu'il possédait aujourd'hui. Il était extrêmement probable qu'il gagne.

Il se mit en position de garde, tandis qu'un autre duel beaucoup plus meurtrier se déroulait à côté de lui. Mais Dylaï n'y faisait plus vraiment attention, il faisait entièrement confiance à la puissance de son supérieur afin qu'il s'occupe de ce mystérieux personnage... il concentra son énergie dans ses pieds, et bondit sur le criminel à la hache de toutes ses forces. La puissance de son saut fut telle qu'il se retrouva au dessus de lui, prêt à déchaîner sa puissance.


« ZENITH ! »

Ses pieds frappèrent à grande vitesse, ayant pour cible son adversaire, le but était de le foutre rapidement Knock-Out, afin de pouvoir passer à autre chose, peut-être assister son supérieur, sait-on jamais... cela faciliterait les choses. La force de ses frappes (bien qu'il ne put pas vraiment sentir s'il touchait vraiment sa cible ou bien une défense quelconque, qu'importe.) fut-elle qu'il resta dans les airs pendant quelques secondes, avant qu'il retombe à terre et refasse un bond en arrière défensif. Il allait charger une nouvelle de ses attaques quand...

... il entendit le cri de douleur et se retourna. Le colonel était tombé.
... Impossible ! Ce jeune garçon blond, fatigué mais en vie, l'avait vaincu ? Mais qui était ce mec ?! Ce n'était pas le capitaine de l'équipage qui attaquait, vu que celui-ci avait été semblerait-il vaincu par le Marine. Ou bien... ou bien... folle hypothèse... ils n'étaient pas seuls ?
Bordel ! Dylaï sentit une certaine panique l'envahir, surtout que cette personne au visage spectral avait l'air de s'intéresser à lui. Etait-ce cela la trempe des hommes qui allaient sur Grand Line ? Il comprenait pourquoi Cortez avait parlé d'inhumanité, ce mec avait déjà atteint un statut au delà de l'être humain.

Et il allait le combattre. Sa panique laissa place à une certaine excitation. Il concentra son énergie dans ses pieds...


« Toi... »

Et bondit. Il se mit à courir vers celui qui avait vaincu le Colonel, ignorant maintenant le gars à la hache. Son poing se plaça en arrière, prêt à frapper. Il allait voir, il allait se tester, s'il était capable de relever le défi lui aussi...

« COURSE CÉLESTE ! »

Son poing partit vers le blondinet, c'était sa déclaration de guerre.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant