AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Les mini-aventures de Sorën ~ I
avatar
Uriko

♦ Localisation : Shimotsuki ~
♦ Équipage : La Team Rocket !

Feuille de personnage
Dorikis: 3560
Popularité: +188
Intégrité: 113

Lun 27 Mai - 16:22

Sur le bateau de la Team Rocket ~

Une journée paisible et calme en perspective, après tout, que pourrait bien faire un équipage en attendant leur arrivée sur la prochaine île ? Alphy était occupé à réparer le bateau après qu’Uriko lui ait bien dit de pas trop forcer avec la tête, Sammy faisait la cuisine sous l’œil avisé de Poulpy… Hmm… Ca fait beaucoup trop de nom en « y », Uriko doit revoir quelques uns de ses surnoms… Renommons Alphy en Fonfonse, en plus sachant qu’il fonce tout le temps dans le tas, ça lui allait bien. Jajam s’amusait avec le « télescope portable », c’était la première fois qu’il en voyait un, Uriko aussi aimerait bien jouer avec lui aussi pourtant ! Un jour, il faudrait que lui et les autres aillent découvrir sa maison chez les anges.
Concernant Zegou, celui-ci était à son poste comme toujours, en train de naviguer le bateau, Uriko lui a même prêté sa montre magique pour qu’il puisse jouer. Uriko aussi sait comment suivre une aiguille pourtant… Mais Zegou il semble pas encore lui faire tout à fait confiance…
Jean essayait de pêcher le repas de ce soir, mais il était assez récalcitrant à utiliser une canne à pêche de substitution fait avec les moyens du bord. Il ne restait plus donc que Papiwan et Sosow qui ne faisaient… Pas grand-chose d’important.

Ce qui nous amène donc au projet du chasseur de primes miniature. Il y a peu, à son sauvetage, après un échange de lettres à son village, Uriko avait empoché une jolie somme suite à la capture de Jimmy l’embrouille. Le jeunot avait ainsi utilisé la récompense pour réaliser un de ses rêves… Ouvrir une boutique de bonbons ! Il n y a pas de vraie vraie boutique de bonbons à Kawai, comme ça il recevra tout le temps des bonbons depuis son chez lui, et il peut partager avec tout ses copains du village les découvertes sucrées de ses voyages grâce au talent caché de Mamie Gâto, elle est trop forte Mamie Gatô, elle peut reproduire à la perfection toutes les sucreries !
Mais ce n’était pas l’important, ce qu’il fallait retenir était que grâce aux bénéfices de sa boutique, Uriko finançait désormais tout son équipage, parce que… C’pas pour dire… Mais pour des adultes, ils savent pas beaucoup s’entretenir ! En effet, le petiot jouait encore à la maman, les enfants aiment imiter les grands c’est bien connu. Mais si ce changement avait fait le plaisir de la majorité, après tout de l’argent de poche gratuit, ça ne se refuse pas. Il y avait un récalcitrant… Uriko avait ainsi sollicité l’aide de son Papiwan pour l’aider, vu tout ce que l’enfant avait fait pour son équipage adoré, le vieux ne pouvait décidément pas refuser.

« PAPIWAAAAAN ! ATTRAPE LEEEEEEEE ! »

Bien entendu, il s’agissait de Sosow, il pue vraiiiiiiment trop ! C’pour ça qu’Uriko a cru qu’il s’agissait d’un clochard ! Mais lui faire prendre un bain s’avérait être une tâche plutôt hardu, cela faisait un moment que s’engageait une course poursuite à l’intérieur du navire, Sosow s’enfuyait comme si on en voulait à sa vie. Mais c’était à Papiwan de l’attraper. Pourquoi ? Eh bien voyez-vous, Uriko était occupé à étendre Morgan et Raspoutine sur la corde à linge, faut bien qu’ils sèchent les deux chats.
Les chats sont connus pour être des animaux très propres, ils font leurs toilettes tout seul comme des grands… Mais ceux-là, ils puent quand même beaucoup, donc maintenant ils devront faire plus attention et ont bien compris la leçon. Si Morgan s’était avéré être assez facile, c’était un peu plus compliqué pour Raspoutine, pauvre Papiwan, il aimerait pas être à sa place…
Uriko tapota sur la tête des deux animaux, l’enfant adooooore les animaux ! Et maintenant ils sont touuuut propre.

« Attention, si vous faites plus bien votre toilette, c’est un bain par mois compris ? »

Maintenant, laisser sécher une ou deux heures, où qu’il est Sosow maintenant ?

« Sosoooooow ! Faut prendre le baiiin euuh ! J’ai acheté des savons ils sentent trooow bon en plus ! C’est à la fraise bonbon ! Ca sent vraiment comme un bonbon tu vas voir c’est trop drôle ! Sinan, si t’aimes pas t’as aussi à la pomme ou à la mangue ! Et pis j’ai aussi acheté du shampoings qui fait des bulles et pis il sent bon aussi ! En plus il pique même pas aux yeux ! »

Uriko sortit de la salle à sécher le linge pour se diriger vers la salle de bain, il avait pris le soin de préparer l’eau chaude quitte à le lâcher dedans… Problème, rien qu’avec les deux chats, les brosses étaient déjà usées… Mais Papiwan à toujours la solution à tout alors…

« Papiwaaaan ! Il nous faut une brosse pour laveeer ! Elles sont où celles de rechaaaange ? Tu sais, celle avec un… Oh ! Nan en fait c’est booon ! Je vais prendre celle juste à côté des toilettes là ! »

Avait-il dit en criant pour que sa voix porte et atteigne les oreilles du vieux, car les personnes âgées, ils ont pas une bonne ouïe. Maintenant armé de sa nouvelle brosse, il était temps de partir à la recherche de Sosow ! Quant à sa nouvelle brosse… Il faut savoir qu’Uriko n’avait jamais à faire quoi que ce soit chez lui auparavant dans son village.

« Sosoooow où est tuuuu ? »


Dernière édition par Uriko le Dim 9 Juin - 1:56, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t3394-uriko-lhant-encore-un-boulet-en-plus http://www.onepiece-requiem.net/t3484-uriko-lhant
avatar
Sören Hurlevent
♫ Musicien ♫

♦ Équipage : Team Rocket

Feuille de personnage
Dorikis: 5618
Popularité: +353
Intégrité: 147

Sam 1 Juin - 14:49

Spoiler:
 

φ Miaw... Sören, mon ami, pourquoi avoir laissé faire une chose pareille ?

Ω J'vais l'tuer ! J'vais l'tuer la chiure de tripes à bâtards ! … Attend un peu que j'descende de l... de l... maaaaais ! Saloperie de pinces à linge des trois couilles du Père Tempête ! Quelle... humiliation... Meow... me prendre par surprise alors que j'récupérais de la balle de l'autre garce...
Enfin, l'a quand même du m'faire manger un truc bizarre le papy Mal-aux-Reins. J'suis pas né d'la dernière bêtise d'une ribaude. Eh. On la fait pas au vieux Raspoutine. Pas d'force dans les pattes, la rage et rien d'autre dans la tête. Mais impossible de bouger, les muscles en rade.
Tête de Melon, comme y t'appelle, l'autre. J'te le dis, les globuleux en face : t'es mon ennemi. Ça coûte très cher de toucher à la dignité du grand Raspoutine. J'suis un chat noir, et y'a des choses avec lesquelles vaut mieux pas trop jouer...

Miéwhéhéhé.


C'est pas que j'veuille pas prendre un bain. J'l'ai d'jà fait plein d'fois du temps où j'faisais cavalier seul, faut pas m'faire passer pour c'que j'suis pas. Et j'suis pas un crado.
Mais, eh. On dira ce qu'on voudra, on a sa fierté.
J'ai lâché la tutelle de mon père et de ma mère, c'est pas pour retomber sous l'autorité d'un autre. J'veux pas être entret'nu comme une vieille veuve à charge de ses mômes. J'suis pas assez femme et pas assez aigrie pour ça. Aigri. Encore que j'sois pas sensé faire trop gaffe à la grammaire, c'est pas mon domaine. Aigrie, donc, soyons f...


-Crénom de Dieu, Iwan ! J't'ai dit que j'irais pas !
-Tu empestes l'atmosphère, gamin. Alors arrête de discuter, à ton âge...
-'Vec tout l'respect que j'te dois, j'te dis merde, l'ancêtre ! Y fait beau, 'vec le p'tit Jean, on essaye de pêcher peinards. Je m'décrass'rai pour sûr, mais quand ça m'dir...
-SOSOOOOOOW !

En fait, non, on va pas discuter. Hop, bon d'félin et j'glisse du bastingage en confiant ma canne bricolée au p'tit Jean qu'est doué au moins pour une chose. Et j'le laisse en compagnie d'Poulpy qu'a l'air d'lui vouer une sorte de culte. Bref. J'esquive le p'tiot et ses savons aux odeurs pas très naturelles, et j'fonce dans la cale. L'temps qui descende, j'suis d'jà r'monté, et j'ai d'jà grimpé tout en haut du mat unique. C'ui là même qu'Alfonse avait réparé, et en haut duquel Iwan nous avait dit d'pas trop chercher à jouer les vigies.

Mais j'ai la main et la jambe lestes, patte de velours sur les cordages. C'pas mon poids plume qui va faire craquer l'ouvrage.

Quoique. P'têtre plus si plume que ça, d'puis que j'suis chasseur. J'ai pas engraissé, mais j'ai pris du muscle. Les planches craquent, le mat tremble un peu. Alf' frappe avec la tête, ça renfonce les clous là où y faut. Mais James gueule. J'suis r'péré, j'redescends. Un peu plus prudemment, c'est ben connu que l'chat s'y entend pour c'qui est d'jouer les alpinistes, mais qu'y s'vautre facile dans l'aut' sens...

Et j'ai pas fait gaffe, d'ailleurs. Un pas de trop, c'est la chute. Morbleu !


-Aaaah ! Te voilà Sosow ! Alors, fraise, pomme ou mangue ? La fraise elle sent trop booon !
-Bon, écoute, j'vais t'apprendre un truc.

J'fais comme si j'm'étais pas vautré salement. J'me r'lève, j'le toise, en f'sant pas trop attention aux rires des copains qu'ont l'air de donner raison à la mascotte. Y'a qu'Jean qui s'en fout. Un brave môme, Jean.

-Au bout d'un certain temps sans t'laver, tu d'viens tell'ment sale que tu peux plus l'êt' davantage. Alors qu'j'attende un jour ou deux d'plus, quand ça m'dira, ça chang'ra rein, tu piges ? Là, j'suis bien. J'ai pas envie d'aller m'faire brosser la couenne par un p'tit vieux et un marmot.
Et puis qu'est-c'qu'on vient m'emmerder moi, d'abord ? James, il sue de d'ssous les ailes, et y s'les lave jamais ! Sam pue des pieds, et on dort dans la même cabine ! Et toi, Iwan, hein, eh. T'veux qu'on parle de tes p'tits problèmes d'inconti...


φ Tu n'as pas vraiment eu le loisir de terminer, compagnon. IDK n'a pas beaucoup apprécié ta remarque, et vient de t'injecter un drôle de liquide qui bloque tes muscles. Tu es traîné joyeusement jusqu'à la bassine par un Uriko particulièrement en forme, et c'est tout juste si tu retrouves un peu l'usage de ta mâchoire pour articuler, une fois dévêtu et cerné par l'eau chaude :

-Mangue. 'Aime pas la fraise...
http://www.onepiece-requiem.net/t3496-soren-hurlevent http://www.onepiece-requiem.net/t3618-soren-le-chat-hurlevent
avatar
Iwan-Dimitri Koprovski

♦ Équipage : Team Rocket

Feuille de personnage
Dorikis: 2400
Popularité: +102
Intégrité: 77

Mar 4 Juin - 3:38

-Désolé gamin, mais t'amplifie l'effet d'serre par ta seule présence, va falloir régler ça.

-L'effet de quooooiiiii Papywan?

-Un truc hors de cet univers qui me donne une belle réplique à sortir sur le coup, rien de bien important, mon p'tit Uriko.

-Bleurbleblegregleebeu…

-Oh ça va Sören! J'ai réduit à un état sous-statique la majorité de tes muscles et cellules cérébrales permettant la compréhension de ton environnement, parler t'serviras à rien. Bougre de gamin qui n'apprend rien. D'mon temps on leur enseignait la physique et l'anatomie humaine dès l'jardin d'enfant! C'que la jeunesse devient…

-Papywaaaaaan! Aide moi à le mettre dans le baaaiiin! J'ai besoin d'aide-euh!

J'empoigne les jambes d'l'itinérants et avec le gamin qui s'occupe des bras, aussitôt, c'est la flotte pour Le Chat. L'H2O lui mouille les sous-vêtements, si du moins il en a en sa possession, et l'reste de son habit de clodo. Dès lors, le p'tiot à côté hésite pas à balancer ses arômes artificiels dans le liquide qui s'opacifie déjà alors que la saleté s'écoule du barde comme du sang s'écoulerait d'un cadavre.

-Papywan! Aide moi à frotter!

-Bien reçu, Uri'!

L'eau est de température tiède, penchant légèrement vers une froideur désagréable qui ne laisse pas indifférent mes mains fripées. Bigre que c'est désagréable , tant d'eau! Je plains le pauvre Sören alors que je lui passe un pain bien chimiques au travers du visage, laissant une vile trace de mousse rosâtre s'agglutiner sur la route de mon arme de propreté.

-Papywaaaaan. Ça fait pas assez de mousse tout ça!

-Ah làlà tu me parles! boudiou de gamin! J'vais te sortir un truc qui tient de la magie d'la science. Admire!

-Bleublguegebleebeufl…

-Oui, tu vas voir Sören, tu vas adorer.

Je farfouille dans ma sacoche non loin pour en sortir une fiole dans laquelle repose de nombreux cristaux multicolores. Une arme de choix, lorsqu'il est question de purger par le nettoyage. Un produit de haute qualité seulement utilisé par les vrais as des pavés rayonnants et des ateliers bien ordonnés! Le sel de bain moussant!

-Woah! Comment ça fonctionne Papywaan?

-C'est très simple, mon garçon, il ne faut qu'obtempérer une légère prise en contrôle à main nue du produit avant de laisser la gravité le faire rejoindre le liquide voulu pour qu'il en résulte la réaction chimique désirée!

-J'ai pas compris, tu parles trop compliqué!

-Eh bien, pour faire simple, ON LE BALANCE DANS L'BAIN! YAHAAAAA!

-WAAAAAAAAAIS!!!

Les cristaux survolent le pont et atterrissent dans la cuve où baigne Sören comme une pluie de petits cailloux prismatiques. La seconde d'après, le pauvre Sören disparait sous une masse toujours grandissante de bulles se multipliant à une vitesse pouvant facilement faire compétition à la meilleure des reproduction asexuée. Le tout sur les cris émerveillés et les rigolades d'un bon nombre des membres présents de la Team.

-Nyéhéhéhé! Reste plus qu'à le retrouver à travers c't'e forêt savonneuse pour le cycle de séchage! Bwahahaha! Il est bon pour une autre année, le Sören, après ça! Ah, euh….salut Raspoutine…Qu'est-ce que tu fais là? Elles…elles te vont bien les épingles à linge, tu sais, très stylé! Non, non! Reste là! Reste là! AAAAAAAAAAAAAAAAH!

Et du milieu des bulles qui envahissent le pont, l'matou version poids lourd me tombe dessus avec toute la haine d'un mâle alpha bien frustré. Et ça roule boule à travers les légions innombrables de bulles. Le gros félin toujours à mes trousses, toute griffes dehors.

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH!!!! BOOOORDEEEEEEEEL!!!!!

avatar
Uriko

♦ Localisation : Shimotsuki ~
♦ Équipage : La Team Rocket !

Feuille de personnage
Dorikis: 3560
Popularité: +188
Intégrité: 113

Dim 9 Juin - 1:47

Nan nan Sosow, tu pourras pas y réchapper, on peut pas argumenter contre des choses comme le bain, c’est sa mère qui lui avait appris cela.
L’intéressé maintenant dans le bain moussant, il était temps pour l’enfant d’astiquer le bonhomme pour qu’il devienne tout beau tout propre ! Ah, et les habits aussi, a la lessive, on les étendra plus tard avec Raspoutine et Morgan… D’ailleurs il devrait leur trouver des surnoms à eux aussi, d’habitude, il en donne pas aux animaux comme ils ont déjà de chouette noms d’habitude, juste que leurs prénoms à eux étaient troooop humain.

« Après tu seras tout propre, comme Momo et Spouty tu vas voir ! »

L’enfant entama sa tâche avec sa nouvelle brosse de bain, heureusement, en croisant Sammy tout à l’heure, le cuistot lui avait fait comprendre que son ancienne brosse, c’était pour nettoyer les « traces de pneus » sur les toilettes, beuuurk… Ah nan, ils seront grand pour nettoyer les toilettes tout seul par contre, attention, sinan Uriko il coupe les vivres ! Brefouille, un coup de brosse par ci, un coup de chiffon par là… Rah faut vraiment frotter fort ! On dirait presque que Sosow il a une double peau !
Heureusement Papiwan était là ! Avec des potions magiques qui faisait mousser tout plein… Un peu trop même...

« Bouuh Papiwaaan ! Tu nous salis de savooon ! On va devoir faire encore la lessive après euuh ! »

Et astiquer le sol aussi, bah, en fait nan, ca rendra le sol glissant et brillant et on pourra faire de la patinoire en plus ! Une vraie fausse maman, Uriko n’est pas non plus assez sérieux pour s’atteler à tout nettoyer et réparer à la perfection non plus. Bon, où es tu Sosooow ? L’enfant aurait bien voulu l’aide de Papiwan mais visiblement il était parti jouer avec Spouty.

« Spoutyyy ! Si tu veux jouer fais le dehors sinan t’auras plein de savon sur toi et après faudra que je te re-rince ! »

On ne sait pas si Spouty a vraiment réagi sous les ordres du mini chasseur, mais en tout cas, les deux étaient sortis. Bah, il peut finir Sosow tout seul maintenant ! Ah le voilà ! Presque noyé sous les bulles, il ne sent même plus mauvais ! Wouah, trop facile !

« Ca a assez moussé, maintenant, on rince ! Attend, j’prends juste le tuyau et maintenant retiens ta respiration ! »

Pas de douceur, allons y franchement, jet d’eau au maximum et paf cinq – dix secondes comme ça et tada ! Plus de bulles ! Hmm… Sosow il peut bouger ? Visiblement nan, baah c’pas grave, l’enfant essaye de porter le corps du musicien de son mieux pour le déposer et le faire tenir sur une chaise de bain... Hmm… Ca va, c’est assez stable.

« Tadaa ! Regarde, t’as même ta propre serviette ! La tienne est orange ! Confond pas d’accord ? Celle de Jajam elle est verte, celle de Zegou violet, moi c’est rose, celle de Papiwan est jaune… »

Uriko continuait la conversation tandis qu’il séchait le pauvre ex clochard, bizarrement, il avait pas l’air super content d’être tout propre et tout beau. Maintenant, fallait absolument le présenter au reste de l’équipage. Mais il fallait d’abord mettre la touche finale.

10 minutes plus tard ~

« Tout le moooonde ! Venez voir Sosoooow ! Il est tout… Tout… Pff…. Tou… Hg… Tout bow pfoua ha ha ha ha ha ! »

Sur le pont, aux côtés d’Uriko se trouvait un Sorën étincelant, dans un peignoir de bain parsemés de motif de chat (Toujours acheté par Uriko) et les chaussons assorties en forme de tête de chat, cependant ce que l’on remarquait surtout était sa nouvelle coupe made by Uriko, ses cheveux étaient plaqués et redressés en arrière, faisant également penser aux coupes des jeunes riches. Bien sûr, le musicien n’était pas encore en mesure de riposter lorsqu’il lui avait fait cette coupe. Le garçon pensait à bien, mais il fallait avouer que cela ne lui allait pas du tout, surtout que l'enfant avait pris la peine de le coiffer mais pas de l'habiller faute de vêtements. Le pauvre Sorën était ridicule et faisait l’objet de rires de l'équipage.

« Ha ha ha, pardon Sosooow, ptet qu’on va pff garder l’ancienne coupe finalement ha ha. »
http://www.onepiece-requiem.net/t3394-uriko-lhant-encore-un-boulet-en-plus http://www.onepiece-requiem.net/t3484-uriko-lhant
avatar
Sören Hurlevent
♫ Musicien ♫

♦ Équipage : Team Rocket

Feuille de personnage
Dorikis: 5618
Popularité: +353
Intégrité: 147

Dim 7 Juil - 17:22

Mh ? J'crois ben qu'j'ai eu comme un blanc. J'suis dev'nu mou, j'ai senti d'la flotte... des bulles, aussi, que'qu'chose comme ça. Puis la s'conde d'après, j'étais calé dans une flaque d'eau sur le port d'Hinu Town et j'mangeais des mangues. Sauf qu'elles avaient un vieux goût amer, alors on me passait des oranges. Puis des violettes et des roses. Au final, j'avais fini étouffé sous trois couches de fleurs de toutes les couleurs, avec Raspoutine qui feulait derrière pour l'ambiance, et toute une foule qui se marrait en m'montrant du doigt. Comme quoi les fleurs, c'était l'comble pour un alpha et tout un tas d'merdes que j'devais rien en avoir à foutre, parce qu'un alpha, il en a jamais rien à foutre. Il est là et c'est tout. Un peu comme quand j'pêche avec petit Jean. On s'marre bien et on s'pose pas d'questions. On cherche pas la merde, on est posé, la vie est belle.

Puis là, j'suis réveillé. J'ai cru rêver encore, façon « eh non, essaye encore ». Sauf que j'ai bien toute la Team qui se roule par terre devant moi. Enfin, non, pas toute. Morgan sèche toujours, et j'essaye d'pas trop chercher à comprendre pourquoi y fait tout pour pas r'garder dans ma direction. Y'a l'vieux et sa pissote, aussi, qui s'font régler leur compte par sa majesté Raspoutine. Con de chat, 'va lui faire faire son infarct' et manque de bol, c'est lui l'médic'... on est sur la route de tous les périls, faudrait voir à pas trop déconner non plus.


-YAAAAH ! Gamin, remue-toi, j'ai mon nerf sciatique qui tire sur les lombaires... mon pauvre dos... et fiche moi la paix, Raspoutine ! J'ai rien fait, moi, c'est de la faute d'Uriko !
-Maaais euh ! T'étais d'accord, papiwan !
-J'suis témoin.
-Eh, James ! Mille berrys sur le chat !
-Va te faire mettre !

Ω MEOOOOOW ! J'VAIS LE COUPER EN TRANCHES FINES ET M'FAIRE DU CARPACCIO DE VIEUX CON SAUCE EAU DE MER ! MIAWAHAHAHA... KOF ! … kof, kof, bleurk !

Ah. Boule de poil, trop de rat de cale hier soir. J'pose mes tripes sur le pont, histoire de. Tout d'suite, on s'sent plus léger, y'a pas à dire... 'connaissez pas ça, vous autres, les mangeurs de tout cuit, tout nettoyé. Pourtant, une petite fourrure dans l'estomac, une de temps en temps, c'est bon pour le cuir. Ça te cure les parois comme y faut, et tu chies nickel.

D'ailleurs, en parlant de ça...


Bon, une bonne chose, Iwan est pas mort. Raspoutine l'a laissé tout recroquevillé avec une demie souris gerbée sur le coin du bec, pour mieux foncer vers les dortoirs. J'devine un sale coup pour le pieu d'Uriko, mais j'dis rien. Une p'tite cachotterie pour une fois, c'est sans rancune. Ça forge l'amitié et l'respect des aînés. J'crois. Et puis c'est pas ma faute. Voilà. C'est l'destin avec la gueule d'un gros matou en colère.

Quelle idée, aussi. Laver Raspoutine... moi, encore, bon. J'suis déjà r'tourné pêché avec Jean, et son p'tit sourire en coin, j'en ai rien à branler. C'qui m'gavait, c'était d'quitter un chouette moment pour un bain. Ouais, non, c'est vrai, j'aime pas ça. En même temps, lave toi dans la mer ou dans l'eau pendant cinq ans de ta vie en frottant au savon noir, et tu m'diras quelle idée tu t'fais d'l'histoire, mon gars. Là, j'reconnais qu'ça aurait pu êt' pire. Mais je l'dirais pas, on a sa fierté. Même qu'les dames appellent ça d'la mauvaise foi.


-Eh, Uri', vient voir.
-Oui Sosoooooow ?
-Non, mais viens plus près, j'vais t'dire un secret.
-Oooooooh !

Il marche pas, il court. J'l'attrape par une épaule et j'lui glisse au coin d'l'oreille :

-L'peignoir est pas mal, j'aime ben. Et ton savon, y sentait bon, j'me sens mieux. Mais chut, hein. Maint'nant, va d'mander à Sam de t'faire des gaufres au chocolat si y'a d'quoi. Et décroche Morgan au passage, ça m'porte peine. D'accord ?
http://www.onepiece-requiem.net/t3496-soren-hurlevent http://www.onepiece-requiem.net/t3618-soren-le-chat-hurlevent
avatar
Uriko

♦ Localisation : Shimotsuki ~
♦ Équipage : La Team Rocket !

Feuille de personnage
Dorikis: 3560
Popularité: +188
Intégrité: 113

Mar 26 Nov - 12:55

Hé hé ! Il savait bien que un bon bain lui ferait du bien au Sosow. Il l’a avoué ! Donc il est du devoir de l’enfant de bien noter tout ça, Sosow, il prend le savon à la mangue, d’abord. C’ptet son fruit préféré même ! Et pis il savait bien que le peignoir lui plairait, normal, y a plein de chats dessus !
Bon, dans ce cas, puisqu’il l’a demandé si gentiment, Uriko va gentiment suivre les consignes. En plus, c’vrai qu’il a faim, une ptite patisserie d’oncle Sammy ça lui fera du bien ! Après l’effort, le réconfort comme on le dit si bien.
Et pis, depuis tout ce temps, Momo devait avoir séché, quel gentil chat, Spouty devrait prendre exemple sur lui de temps en temps. Ainsi, c’est au pas de course que le jeune garçon se mit à courir au sein du navire, décrochant le deuxième chat qui avait l’air bien content de pouvoir enfin retoucher le sol. Uriko en profita pour lui faire une petite caresse sur la tête. Puis, alors qu’il s’apprêtait à se rendre dans les cuisines, en passant devant sa chambre, l’horreur, ça sentait mauvais. Y avait un gros… un… Une… euh… déjection ? Joliment déposé sur son lit…. Spouty était passé par là… Mince, ptet qu’il aurait dû nettoyer la litière aussi ? Hmm…

« Papywaaaan ! Des que t’auras fini ta sieste tu viendras nettoyer ma chaaambre ? Merciiii ! »

Bah vi, quand même, c’lui qui jouait avec Spouty donc à ce moment là, c’lui qui en avait la responsabilité, d’abord ! Sosow aurait pu être tout autant responsable parce qu’à la base il s’agissait de son animal, mais il avait un alibi pour cette fois…  Pas sûr que le vieux bonhomme apprécie le fait d’être traité comme un homme à tout faire maiiiis… Il lui devait bien au moins ça nan ? Le chasseur de primes miniature avait tout de même pris en charge toutes les dépenses financière de l’équipage et apportait la source de revenue ! Sinan, ils auraient même pas pu manger les délicieux repas de Sammy ! Ou encore être ravitaillé en boisson pour Zegou ! Ou même avoir le matériel animal pour les pitits chaaats !

Donc tandis que le grand-père allait devoir ranger le bazar de Spouty, Uriko pouvait retourner en cuisine demander à Sammy une crêpe ou une gauffre. Uriko, passa la tête par-dessus une fenêtre demandant à voix haute pour bien se faire entendre :

« Sosoooow ! Tu veux un casse-croûte aussiiii ? Une gauffre ? Une crêpe ? Un thé ? J’sais que t’aimes çaaa ! »

Et la vie reprenait normalement son cours sur le navire arc-en-ciel. Il faisait beau, calme, c’était bian. Un jour de repos bien mérité pour la Team Rocket. C’était bian. Ils devaient profiter au maximum de ces moments tandis qu’ils allaient désormais avancer en direction de leur première île de Grand Line. Au moins, désormais, ils étaient tous présentable !
http://www.onepiece-requiem.net/t3394-uriko-lhant-encore-un-boulet-en-plus http://www.onepiece-requiem.net/t3484-uriko-lhant
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1