AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

FlashBack 1623

Vandale
Vandale

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 350
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 29 Juil 2013 - 1:49

Contexte du moment :

C’était l’été sur l’ile de Dawn en cette merveilleuse année de 1623 et comme chaque été, les habitants du royaume de Goa devenaient fous à l’idée d’organiser leurs gros tournois ! C’était un moment parfait pour dépenser le stress et tester leurs champions dans une ultime épreuve. Dans ce tournoi clandestin, où la loi et l’ordre ne valent plus rien, seuls les gradins sont encore sous la supervision des autorités locale et seulement pour la classe sociale la plus fortunée. C’est donc pourquoi, brigand et puant du dépotoir ou toute personne capable de se battre envisage de venir tester leur capacité, mais aussi pour tenter leur chance et remporter le premier prix !

- En troisième place, on gagne un repas chez Davidson pâtes au canard et un laissez-passer pour l’infirmerie locale ainsi que le droit d’être acclamé par le peuple durant un cours instant, mais ne vous inquiéter pas vous êtes toujours un perdant.
- En deuxième position, on gagne exactement la même chose, peut-être par manque d’imagination ou simplement par cupidité. De toute façon, personne n’aime les pâtes au canard…
- En première position, on gagne le titre de meilleur combattant de Dawn ainsi qu’un magot équivalent à 100.000.000 Berry. Puis le surnom de D-K, pour Dawn King.

Dans le gradin sud il est aussi possible de miser sur les champions à tout moment. Le dernier pari prend fin cinq heures avant le dernier combat.

Arène:
 



Pendant les préparatifs du tournoi, un peu plus loin dans un bar…

De tous les gens en furie en ce moment, Vandale et une poigner d’homme devais bien être les seuls à ne pas encore avoir été mis au courent que le tournoi avait été avancé cette année. Heureusement pour eux, les organisateurs avaient tenu compte de l’imprévue et avaient laissé les inscriptions ouvertes plus longtemps qu’a l’habitude. On disait qu’un dragon céleste serait passé dans le coin pour s’acheter une paire de mocassins toute neuve quand un vendeur osa parler du tournoi devant lui. Réaction en chaine et, etc. Le tournoi fut avancé d’un mois pour le très fortuné dragon.

Gling, gling.

Satanée clochette ! Elle fessait toujours un son très désagréable quand on passait la porte mal entretenue de ce bar. Voilà qu’un autre homme pénétrait dans l’antre des déchus, groupe dont fessait partie Vandale qui par hasard avait décidé de venir se reposer ici aujourd’hui.  Le mystérieux visiteur inconnu des locos de la place déclara aussitôt.

- À boire pour tous non d’un poil de carotte mal pelés, que font une troupe de gaillards comme vous sans alcool dans les veines ! Aller c’est ma tournée ! Aubergiste ! Sort tes tonneaux ce soir c’est la fête !

En réalité, l’inconnu n’était autre qu’un serviteur personnel du noble lui-même, envoyer ici suite à une conversation avec l’organisateur de l’arène qui avait bien précisé qu’il manquerait de participant. Dès ces simples mots prononcer, l’homme pris l’initiative d’aller de chope en chope pour souler et signer chaque homme capable de se retrouver à l’arène le lendemain. Son plan était un peu pervers, mais ces hommes boiraient gratuitement, enfin… Il paierait de leur participation aux tournois, puisque la milice était au courant du subterfuge et se préparait déjà à venir cueillir chaque pomme trop mûre.
http://www.onepiece-requiem.net/t8420-sakana-d-vandale-alias-v-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t8773-vandale
Ozzuru Bava
Ozzuru Bava

♦ Équipage : Bientôt

Feuille de personnage
Dorikis: 1360
Popularité: -81
Intégrité: -82

Mar 30 Juil 2013 - 1:41

Je me trouvais aujourd’hui dans le royaume de Goa qui se situait sur l’île de Dawn. J’avais été envoyé ici par mes senseis pour un test, un tournoi clandestin annuel auquel je devais participer. J’avais été m’inscrire immédiatement après mon arrivée, il ne fallait pas que j’oublie, mais à côté de cela, j’avais envie de profiter de mon temps libre avant le tournoi pour me décontracter.
Je trouvais rapidement la taverne, elle se situait non loin du lien utilisé pour les inscriptions, j’entrais donc dans ce lieu de beuverie, l’endroit était plutôt spacieux, tout était en bois, les tables, le sol… et il y avait un grand bar avec une immense glace accrochée au mur, autour de ce miroir, se trouvais plein de bouteilles de différent alcool rangé sur des étagères, ainsi que quelque verre vide et bien sûr, des chaises hautes devant le bar pour s’asseoir.
Il y avait déjà pas mal de monde présent à l’intérieur, était-il tous là pour le tournoi, je le saurais bien assez tôt.
Quant à moi, je me dirigeais vers le bar et m’asseyais sur une des chaises.

-Bonjour monsieur.

-Bonjour. Alors, qu’est-ce que je vous sers ? Me demanda-t-il.

-Un whiskey s’il vous plait. Sans glaçons, merci. Répondis-je.

Il me servi donc mon whiskey sans plus tarder, gardant la bouteille sur le comptoir, en cas de besoin.
L’ambiance était bon enfant, les gens rigolaient, jouer quelque partie de poker, ou discutait simplement de tout et de rien.
Moi je regardais un peu toutes les personnes se trouvant ici, assis sur ma chaise, dos au bar, mon verre à la main.
Je ne pus m’empêcher de remarquer un homme déjà affaler sur la table à laquelle il était assit.

« Encore un qui ne tient pas l’alcool, à moins qu’il ait vraiment trop bu. » Pensais-je en le regardant.

Puis je me retournais face au bar, finissant ce qu’il restait de mon verre d’une traite, je posais celui-ci et demandai ensuite une pinte de rhum au barman, il me la servi et reparti s’occuper d’autre client.

J’aimais bien cette taverne, le whiskey était bon et le rhum  était lui aussi de qualité. Ce n’était pas du tout la même chose qu’à Shimotsuki, là-bas, rien de ce qui s’y boit n’est de très bonne qualité.

Quelques minutes et chopes de rhum plus tard, un homme capta mon attention, il m’intriguait, des cheveux en pointes grand avec un long mentaux noir et une cicatrice sous l’œil droit.
Il avait l’air plutôt fort et cela ne m’étonnerait qu’il soit l’un des participant du tournoi.
Quelques minutes plus tard, un homme entra dans le bâtiment.

- À boire pour tous non d’un poil de carotte mal pelée, que font une troupe de gaillards comme vous sans alcool dans les veines ! Aller c’est ma tournée ! Aubergiste ! Sort tes tonneaux ce soir c’est la fête !

L’homme se trouvait devant un noble, c’était surement le serviteur de ce dernier, il  se mit à distribuer des chopes à tous les clients du bar, je me trouvais donc avec deux chopes pleines de rhum ce qui n’était pas déplaisant.
Il ne fallut que quelques minutes pour que la majorité des personnes présentes dans la taverne soit suffisamment soulent pour accepter de signer l’inscription au tournoi sans s’en rendre compte. Sa méthode était vraiment lâche, mais je préférais rester en dehors de ça. Les hommes fortunés ont du pouvoir et je ne veux pas avoir de problème avec cet homme.
C’est alors que son serviteur s’approcha de moi et me tendit la feuille, croyant sûrement me voir soul après tout l’alcool que j’avais bu, malheureusement pour lui, je tiens très bien l’alcool.

-Bonjour monsieur, acceptez-vous de vous inscrire au tournoi, ce serait une sorte de remerciement pour les tournées que mon maitre a payé. Me dit-il.

-C’est gentils à vous, mais je suis déjà inscrit. Lui répondis-je sans même le regarder.

-Ah ! Très bien, alors je vous laisse. Me dit-il, pris au dépourvu.

-C’est cela, au revoir. Lui dis-je alors.

Il s’en alla, allant voir d’autre personne, pour leur faire signer cette fameuse inscription.
Moi de mon côté, je repris encore un verre et me dirigeais vers l’homme qui m’intriguait depuis tout à l’heure.
Arriver à côté de lui, je m’assis et me mis à le regarder.

-Bonjour, vous aussi vous participes au tournoi de demain ? Lui demandais-je.

Puis je bu encore quelque gorgée de la si bonne boisson que contenait mon verre en attendant sa réponse.
http://www.onepiece-requiem.net/t8753-presentation-d-ozzuru-bava-en-attente-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t8777-fiche-technique-d-ozzuru-b
Phoenix D. Juusei
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mar 30 Juil 2013 - 2:15


    *Ahem...*

    Mais qu'est ce que je fous dans l'espace à vide ordures ? J'suis encore bourré moi. Ca se sens. Même moi je le sens, c'pour dire. Encore la michetoneuse du coin qui a du me chauffer et on a du boire comme des trous. J'sais pas combien j'ai du débourser mais bon, l'hématome que je sens sur ma joue droite et les douleurs abdominales ne doivent pas être là par hasard. J'ai pas dû les payés encore une fois ... Héhéhé... Normale, puis c'que j'ai aucune thune sur moi Ahahah !

    Mais bon, pourquoi tombons nous ? Et bien c'est pour mieux se relever, dirait le père d'un gusse qui aime se déguiser en chauve souris. M'appuyant sur le tas de poubelles, m'ayant servit d'oreiller pour la nuit visiblement, je me remet sur pied le ventre vide. J'dois trouver un endroit où grailler. Et vite !

    Une bouteille à moitié vide, ou à moitié pleine, ça dépend comment tu fonctionne, toi dans ta petite tête, je me dirige vers le bar le plus proche. Si le patron du dernier commerce où je me trouvais n'a pas fait sa baltringue et m'a balancé à tous les autres. Zigzaguant vers les portes, la vision un peu trouble, je reste néanmoins neutre. Après tout, l'alcool c'est ma vie. Mais mon entrer ne sera pas aussi discrète que je l'aurais voulu. Enfin, ce que mon moi gentille et boucher du tuyau arrière aurait fait. Mais moi ...
    C'est alors qu'un homme vient me parler, lui fumant sa clope à l'entrer.

    -Hey ! On accepte pas les clients déjà bourrés. Allez dégage !


    La bouteille à la main, je la lui éclate sur le sommet de son crâne dégarni, accueillant ses derniers cheveux.
    -Ta gueule le vioc ...
    En même temps, il l'avait bien cherché nan ? Il m'a mal parlé. Rien que pour ça, il a de la chance que je ne lui éclate pas le dentier avec l'une de mes massues.

    Je rentre donc à l'intérieur, de suite remarquer. On dit merci qui ? Merci le vioc ...
    Les coins de bars, c'est ce que je préfère, il y a une table libre justement.

    -Hey casse toi, j'étais là le premier.
    SPURK! Un coup de masse dans la gueule.
    -Ca t'apprendra à voiloir faire ta loi...

    Décidemment, ils sont vraiment trop con les gens ici. J'espère que le serveur le sera un peu moin. Je lui fais signe de m'apporter une bouteille, du bon saké de préfèrence. La bouteille arrive, bien fraiche avec un verre. Mais bon, j'ai pas besoin de verre. Débouchonnant délicatement le réservoir, je m'en verse deux trois cuillères dans le gosier. Car oui, un excellent breuvage mérite toute l'attention de son buveur. C'est comme je sais pas moi, mettre un imbécile qui mettrait en péril la vie d'un équipage sur un navire flambant neuf. Bah quoi pourquoi tu m'regarde ? T'veux t'battre ?

    Bref. Après ça, un mec m'accoste, je l'avais déjà repéré par le passé. Ca fait cinq minutes qu'il me matte comme un chien en rute. Et merde il arrive. J'vais essayé de lui faire comprendre que j'aimerais gardé mon trou de sortie en tant que trou de sortie. Et non pas en faire une zone d'arrivage pour un public à l'esprit large. Je n'ai rien contre eux, mais c'pas mon kiff. En plus de ça, j'ai l'impression qu'il fait une fixette sur moi. Sans doute un malade mentale.

    -Bonjour, vous aussi vous participes au tournoi de demain ?
    Heu ? quel tournoi ? De quoi il parle ? 'Y a de la baston libre dans c'te ville ? Et j'ai pas été prévenu ? Mais j'vais portée plainte !
    Et là un mec m'abborde et oui ,encore. Il me met sous le nez une fiche d'inscription, alors je signe.

    -Voilà, maintenant je participe. Dit moi, la girafe à poil de bite grise, elle participe aussi ? Car des mecs comme lui ça doit être intéressant à taper... J'dis pas que toi t'es pas intéressant hein, j'dis juste que vu son physique, on doit bien se marrer. Enfin, si je serais toi, si je tombe contre lui à ce tournoi, je déclare forfait ...

    De l'intimidation ? Peut être. Enfin surement. Mais bon. Si je peux éliminer à l'avance des concurrents et remporter les gains, ça m'arrange plutôt bien. Allez suivant !
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
Vandale
Vandale

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 350
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mar 30 Juil 2013 - 2:52

C’est tout établi, un verre dans une main et une bouteille neuve de saké dans l’autre que Vandale accepta l’offre du nouveau venu, il balança la bouteille au sol et s’empressa de passer ses grosses pattes de l’autre côté du comptoir ! Une ou deux bouteilles de meilleure qualité feraient l’affaire. « Pour l’instant ! »  Le grand gaillard rit de vive voix, un rire bien gras et profond pour souligner sa remarque mentale.

Ça ne pris pas deux minutes que la taverne devin un vrai foutoir, les hommes criaient chantait et beaucoup de gens entrait. Récemment un grand type avec d’étrange de massue pointa le bout de son nez, apparemment déjà bien enivrer d’alcool, le pauvre bougre s’attaqua à un pauvre gars. Celui-là serait à surveiller, il avait un je ne sais quoi qui attire l’œil. Bref, ce n’était pas tout, voilà qu’un hurluberlu venait le voir d’un air intriguer, en pleine séance de mimique avec ses mains.

-Bonjour, vous aussi vous participez au tournoi de demain ?

Le jeune avait du style, une chevelure de nana, mais du style. Plein de piercings et de cicatrice, lui c’était clair qu’il venait pour le tournoi. « Le tournoi ! »  Il y avait un tournoi ? Où c’était le tournoi ? Déjà si tôt ? Que se passait-il ? V plaqua sa main sur le bar fessant éclater sa bouteille sur le sol, encore une oups.

- Gamin, tu peux être certain que j’y serai ! Je suis le grand Vandale de Fushia ! Je vais me bastonner !

C’est sûr de lui qu’il retourna fouiller de l’autre côté du bar, un grand et fort gars comme lui supportait très bien l’alcool. Tien dit-il en tendant une bouteille de whisky de première qualité a son nouveau compagnon, oui, il faux savoir que V est un homme quasiment paranoïaque et qu’il surveille toujours se qui l’entoure.

- Et toi gamin ton nom ? Comme ça je pourrais te retrouver au tournoi, peut-être même t’affronter !

Vandale s’appuya sur le comptoir tout en attendant la réponse du mec à la tignasse, utilisant ses dents pour déboucher sa nouvelle bouteille.
http://www.onepiece-requiem.net/t8420-sakana-d-vandale-alias-v-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t8773-vandale
Ozzuru Bava
Ozzuru Bava

♦ Équipage : Bientôt

Feuille de personnage
Dorikis: 1360
Popularité: -81
Intégrité: -82

Mer 31 Juil 2013 - 9:41

Je continuais de boire mon rhum, pendant que l’autre homme en face de moi, visiblement déjà bien soul, me regardait l’air étonner. Il semblerait qu’il n’était pas au courant à propos de ce tournoi, mais il avait l’air très intéressé.
C’est alors, à ce moment précis que l’homme de main du riche  de tout à l’heure s’approche en tendant un papier.

-Encore cette feuille d’inscription ? Je ne sais pas comment vous marchez chez vous, mais chez moi, quand quelqu’un paye une tourner, il ne demande rien en retour. Lui dis-je en regardant ce serviteur dans les yeux.

Sans attendre très longtemps et sûrement sans lire la feuille, l’homme intriguant signa. Puis il se mit à me regarder, son verre à la main.

-Voilà, maintenant je participe. Dit moi, la girafe à poil de bite grise, elle participe aussi ? Car des mecs comme lui ça doit être intéressant à taper... J'dis pas que toi t'es pas intéressant hein, j'dis juste que vu son physique, on doit bien se marrer. Enfin, si je serais toi, si je tombe contre lui à ce tournoi, je déclare forfait ...

« Mais de qui il parle ? »

Je me retournai alors et aperçus un grand homme avec des cheveux en pointe couleur gris clair, presque blanc, il était plutôt massif et avait une cicatrice sous l’œil droit, ainsi qu’un long mentaux noir.
L’homme que j’avais rejoins à sa table n’avait pas tort, un combat contre lui pourrait s’avérer intéressant.

Je me levais et retournais m’asseoir au bar, mon verre commençait à se vider et je n’étais pas encore prêt à m’arrêter, je vidai mon verre d’un coup, avant de m’en resservir un autre.
C’est alors que j’entendis quelqu’un crié quelque chose et pour, je ne sais quelle raison, je me sentais concerner. Il n’était pas très loin de moi, à 1 mètre environ, pas plus. Il s’agissait justement de la personne avec qui l’autre homme avait envie de se battre.


- Gamin, tu peux être certain que j’y serai ! Je suis le grand Vandale de Fushia ! Je vais me bastonner !

Il cria cela tout en frappant le bar avec sa main, faisant éclater par terre une bouteille de saké.
Il se pencha et attrapa de l’autre côté une bouteille de whiskey, la boisson contenue dans ce récipient de verre avait l’air excellente et j’avais bien envie d’en prendre quelques verres.

- Et toi gamin ton nom ? Comme ça je pourrais te retrouver au tournoi, peut-être même t’affronter !

Il me demandait mon nom sans avoir dit le sien, quoi que… et bien si, il l’a bien dit, enfin il l’a crié après avoir frappé le bar de sa main et éclater une bouteille de saké sur le sol, il s’appelait Vandale et d’après ce qu’il disait, il avait l’intention de m’affronter lors du tournoi.

-Mon nom est Ozzuru. Ozzuru Bava. Lui dis-je sur un ton amical.

C’était rare que je sois comme cela avec un inconnu, mais l’ambiance de la taverne, l’alcool qui coulait à flot et le fait qu’il vienne accompagner de ma « meilleure amie » changeait sûrement quelque chose.
Je finissais plutôt rapidement ma chope de rhum pour enchainer rapidement sur la suite, je pris deux petits verres sous le bar et les remplissais de ma « meilleure amie », puis je tendis un verre à Vandale.

-Allez, à la tienne.

L’ambiance continuais d’être la même et de nouveaux clients rentrait en flot continu dans le bâtiment, pour ma part, j’avais hâte d’être au lendemain, que ce tournoi commence enfin.
http://www.onepiece-requiem.net/t8753-presentation-d-ozzuru-bava-en-attente-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t8777-fiche-technique-d-ozzuru-b
Phoenix D. Juusei
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Mer 31 Juil 2013 - 15:15


    Je n'ai pas le temps de finir mon verre. Pas le temps de parlementer avec le punk que la girafe ramène ses couilles à table. Un manteeau noir, une cicatrice à l'oeil droit, ce mec à l'air balèze. Le combat ça doit le connaitre. Enfin à première vue. Mais on a à peine commencer à échanger que lui ramène sa fraise et se vente de sa notoriété implacable sur l'île. Ouais, il regarde le punk et balance un truc du style.

    -Gamin, tu peux être certain que j’y serai ! Je suis le grand Gandale de Fushia ! Je vais me bastonner !

    Gandale ou sandale, peut importe. J'suis bourré et même pas un quart de mes fonctions intellectuelles ne marchent. Même si c'est à peu près pareil quand je suis sobre.
    Enfin bref.
    Je prend la peine de finir mon verre et je lui répond, d'un ton plutôt neutre mais sur de moi.

    -Hey, la sandale ou l'gandale elle va s'calmer et arrêter d'se la sucer. OK ?

    Les mecs qui s'la pète, ça a tendance à me foutre en rogne. Ok, c'est bien t'es la princesse du royaume des poney roses. Et alors ? Qu'est c'que j'en ai à foutre ?
    Mais l'air de rien, les deux hommes m'ignorent. Enfin surtout la girafe. Rester fier, ça doit être ça son état d'esprit. M'enfin. L'autre pédale à percing lui propose un verre en toute amitié. Nan mais, qu'est c'qui faut pas faire.

    -Baisse ton pantalon tant qu'à faire. Ca lui fera encore plus plaisir héhéhé

    Lui dis-je d'un ton d'ivrogne.
    Un ivrogne, qui s'empresse de finir sa bouteille de saké et d'en redemander une au plus vite. La serveuse bouge son p'tit c...son agréable fessier à vue d'oeil pour rester un tantinet polie. Je la remercie, et lui glisse un bifton dans l'soutif, la remerciant à nouveau par une fessé, lui ordonnant de retourné travailler.
    Les deux guses me regardent comme choqués. Ouais, c'est à nan plus douter, ces deux là font d'la chasse ensemble.

    Quelques secondes passent, dans un blanc des plus déconcertant, me faisant oublier le pourquoi du comment, ces deux là étaient arrivés à ma table. Mais une chose me reste dans la tête, le tournoi.

    -Hey, aufaite. Le trounoi,là... C'quoi la récompense ?

    Finissant cul sec la deuxième bouteille, je la tape contre la table, les deux pieds sur la chaise d'à côté, espérant de l'argent à la clé.
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
Vandale
Vandale

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 350
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 2 Aoû 2013 - 3:47

-Hey, la sandale ou l'gandale elle va s'calmer et arrêter d'se la sucer. OK ?

Alors que tout allait bien, en fait bien quand on pense qu’on est dans un bar tard le soir avec une tonne de gens ivres morts et un messie plein d’argent qui paye des tournées générales, un type voulait foutre la merde. Se gars, il puait déjà l’alcool avant d’entrer et il fessait pitié à regarder, celui qui joue les durs, un homme qui joue les sombre alors qu’en réalité il doit être aussi gentil que tout le monde, avec son côté rose. Simplement en manque d’affection, le personnage type qui laisse croire qu’il est désintéressé de tout, mais qui en réalité cherche l’attention.

- Et bien ce gars-là, il a lancé une insulte de trop ! S’il ne ferme pas sa grande gueule, je vais aller le voir moi. Dit V du haut de son siège. S’il veut de l’attention, il va en avoir.

Il était dans son village, pourquoi accepterait-il de se faire traiter ainsi ? Mais le temps n’était pas à la bagarre, pas se soir, c’est pourquoi il plaça ses deux mains sur le comptoir, poing fermer et jointure blanchie par la colère. Il ne succomberait pas à la tentation, pas pour un idiot.

Retournant aux vraies affaires, l’inconnu du nom d’Oz machin était quant à lui un homme bien, le genre a ne pas refuser un verre d’alcool en guise de bienvenue et qui semblait beaucoup plus ouvert d’esprit

-Baisse ton pantalon tant qu'à faire. Ça lui fera encore plus plaisir héhéhé

- Je rêve ma parole ? Il ne m’a pas entendu ou il le fait exprès ?

Vandale se leva, écarta son jeune ami de sa grosse main tout en plaçant celle si sur ton épaule. Puis se dirigea d’un air plus que confiant vers l’imbécile au fond de la taverne. Sur son chemin, tous s’écartaient, pas étonnant, il fessait bien le double d’épaule des hommes normaux, avait une vertèbre de plus dans le cou et mesurait quasiment deux mètres de haut. Qui ne remarque pas un géant comme lui ? Tout le monde le voyait, tout le monde ne voulait pas se faire voir, certains s’excusaient, mais tous savaient qu’il n’en avait qu’après un seul homme. D’ailleurs ses jointures craquèrent une à une alors qu’il arrivait à moins d’un mètre de son rival. L’homme apparemment ivre avait demandé ce qu’était la récompense et bien il allait lui répondre. De toute façon, avec la démarche de tueur qu’il venait de prendre, plus personne ne parlait, le barman tenait encore son torchon et une coupe fraichement lavée, mais tous retenaient leur respiration. Vandale un homme imposant qui ne cherche jamais les ennuis, qui ne se bat jamais sans raison était apparemment furieux.

- Hé le crétin, je ne sais pas d’où tu viens, mais ici on traite les gens avec un peu plus de gentillesse que ça, surtout quand on a une sale tronche comme la tienne. Dit-il en écrasant son poing massif sur la table. Tu veux savoir ce qu’est la récompense ? Et bien si tu as autant de couilles que tu en laisses paraître, viens participer demain, viens nous prouver que tu n’es pas en réalité un minable qui se fera mettre au tapis au premier round.

L’homme se leva, par peur ? Par crainte ? Ou peut-être voulait-il un avant-gout de ce qui l’attendait aux tournois ? V s’avança encore un peu jusqu'à se que sa poitrine frôle quasiment celle de l’ivrogne.

- Vandale, mais tu peux m’appeler V. et devine quoi, moi je participe au tournoi.

Sortant les deux hommes de leur joug oral, le propriétaire était sorti de l’ombre un gros fusil de chasse à la main et il dit tout en fessant remuer sa grosse moustache :

- Pas de bagarre ici, OK Vandale ? Pas de casse pas de trou dans vos têtes, je tire pas si vous sortez, rentrez tous chez vous, reposez-vous et vous prouverez se que vous voulez demain d’accord ?

Vandale huma l’air et d’un air de bœuf enragé recula d’un pouce comme s’il allait charger, le tout sans jamais quitter son rival des yeux.

- Ça me convient et toi l'inconnu ?
http://www.onepiece-requiem.net/t8420-sakana-d-vandale-alias-v-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t8773-vandale
Ozzuru Bava
Ozzuru Bava

♦ Équipage : Bientôt

Feuille de personnage
Dorikis: 1360
Popularité: -81
Intégrité: -82

Ven 2 Aoû 2013 - 12:20

-Hey, la sandale ou l'gandale elle va s'calmer et arrêter d'se la sucer. OK ?

- Et bien ce gars-là, il a lancé une insulte de trop ! S’il ne ferme pas sa grande gueule, je vais aller le voir moi. S’il veut de l’attention, il va en avoir. Dit alors Vandale.

Puis Vandale se retourna face au bar en les poings serrés sur le bar. Je me resservis un verre de plus, il fallait bien profiter de cette boisson d’excellente qualité tant qu’il était encore temps.

-Baisse ton pantalon tant qu'à faire. Ça lui fera encore plus plaisir héhéhé

« Qu’est-ce qui lui arrive à l’autre alcoolique ? Je rêve ou il m’insulte moi maintenant ? »

- Je rêve ma parole ? Il ne m’a pas entendu ou il le fait exprès ?

Vandale se leva, m’écartant avec sa main sur mon épaule, pour passer plus aisément. Puis il se dirigea les poings fermés vers l’autre homme. Tout le monde s’écartait sur son passage, ne voulant pas avoir d’ennuis, même s’il en avait qu’après l’homme saoul assit à la table du fond.
La taverne était devenue calme tout à coup, personne ne parlait, moi je restais assis au bar, à boire mon verre tranquillement comme si rien de spécial n’était en train de se passer. J’aurais bien voulu lui en coller une, mais je n’étais pas là pour m’attirer des ennuis.

- Hé le crétin, je ne sais pas d’où tu viens, mais ici on traite les gens avec un peu plus de gentillesse que ça, surtout quand on a une sale tronche comme la tienne. Tu veux savoir ce qu’est la récompense ? Et bien si tu as autant de couilles que tu en laisses paraître, viens participer demain, viens nous prouver que tu n’es pas en réalité un minable qui se fera mettre au tapis au premier round.

Il avait écraser son poing sur la table et le bruit s’était fait entendre dans tout le bâtiment à cause du calme qui y régnait désormais. L’autre homme se leva et vandale s’avança vers lui, leur poitrine se touchait et il se regardait l’un et l’autre sans bouger. Une guerre venait d’éclater entre les deux hommes et s’il venait à se battre lors du tournoi de demain, il y aura des dégâts.

- Vandale, mais tu peux m’appeler V. et devine quoi, moi je participe au tournoi.

Le propriétaire de la taverne fit alors son apparition, sortant de l’ombre comme par enchantement.

- Pas de bagarre ici, OK Vandale ? Pas de casse pas de trou dans vos têtes, je tire pas si vous sortez, rentrez tous chez vous, reposez-vous et vous prouverez se que vous voulez demain d’accord ?

Le propriétaire était armé d’un fusil, ce qui permit de calmer les deux hommes. Vandale respira fort tout en regardant le gars qui se trouvait en face de lui.

- Ça me convient et toi l'inconnu ?

Et voilà qu’il se donnait rendez-vous au tournoi, ça ne sentait pas super bon pour demain, il transformait ce tournoi en une vraie boucherie avec une simple dispute.
Moi je me levai abandonnant ma bouteille sur le comptoir, mon verre était bien sûr vide, je n’avais pas tout perdu. Je passais alors, à côté de Vandale.

-Bon bah à demain, repose toi bien pour être en forme pour le tournoi.

Puis je sortis de la taverne comme toutes les personnes présentent ici. Une fois dehors, je pris la direction de l’hôtel où je suis censé passer la nuit, un petit hôtel miteux et surtout pas cher.
J’arrivai dans ma chambre, une petite pièce avec un lit qui était préparé, une petite armoire ainsi que deux autres portes donnant surement sur la salle de bain et les toilettes.

-Au moins, je ne dors pas dehors, c'est déjà ça.

Je m’allongeai dans ce lit qui n’était pas très confortable et me reposais, il fallait que je sois en forme pour le tournoi de demain.
http://www.onepiece-requiem.net/t8753-presentation-d-ozzuru-bava-en-attente-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t8777-fiche-technique-d-ozzuru-b
Phoenix D. Juusei
Phoenix D. Juusei
Le Phénix

♦ Localisation : Grand Line 4eme Voie- Kikai no Shima
♦ Équipage : Ex-Capitaine 1re flotte des Red Spectre | Futur Corsaire

Feuille de personnage
Dorikis: 6060
Popularité: -307
Intégrité: -312

Ven 2 Aoû 2013 - 14:03


    Du fond de mon assise, les vannes et autres taquineries volent en éclat, brisés par la froideur de la girafe. Mais que peut il bien avoir pour être aussi tendu ? Est ce le tournoi de demain qui lui fait si peur que ça ? Moi ça à sa place, c'est ce qui m'iquiéterais. Ce petit malin croit pouvoir battre tout le monde, mais il se trompe. Aujourd'hui, il est tomber sur plus fort que lui, mais ça il ne le sait pas encore. Seulement demain, lorsque je lui fracasserais les dents et le metrrais K.O. par un one shot, il se fera à l'idée, que me mettre à dos à été la pire erreur de sa vie.

    D'un seul coup son poing vient percuter la table, un signe d'agassement surement. Est ce mon culot qui le gêne ? Suis-je sur ses terres et veut il les garder pour lui ? Ouais,ouais,ouais... Encore un type qui pète plus haut que son cul, ça m'gonfle. C'est alors qu'il prend la parole, se croyant maitre d'hotel.

    -Hé le crétin, je ne sais pas d’où tu viens, mais ici on traite les gens avec un peu plus de gentillesse que ça, surtout quand on a une sale tronche comme la tienne. Tu veux savoir ce qu’est la récompense ? Et bien si tu as autant de couilles que tu en laisses paraître, viens participer demain, viens nous prouver que tu n’es pas en réalité un minable qui se fera mettre au tapis au premier round.

    Ici on traite les gens avec un peu plus de gentillesse ? Surtout quand on a une sale tronche comme la tienne ? Bah à première vue, la gentillesse n'est pas bien présente ici. Et mes informations sur la récompense, elles sont où hein ? Il aurait été gentil de me rendre ce service mais nan. M'enfin, il me provoque en suggérant de montrer ce que j'ai dans l'caleçon lors du tournoi. Et bien comme il voudra. D'un soufflement d'agacement mais aussi du célèbre "Je t'aurais au moins prévenu", je balance la chaise sur laquelle mes pieds se trouvent et me lève doucement mais surement. A son tour, la tour de pise se lève du comptoir et s'avance vers moi. Front contre Front.

    -Vandale, mais tu peux m’appeler V. et devine quoi, moi je participe au tournoi.

    V ? c'quoi c'nom bidon ? Il vient d'une autre planète ou quoi ? Et c'est quoi son problème d'abord ? Moi j'suis bourré et je ne contrôle pas toujours ce que je dis. Mais si il me cherche il va me trouver, ça c'est une certitude. Mais fusil à la main, sentant l'embrouille à plein nez, le barman nous met en joue, nous ordonnant de quitter les lieux. L'établissement n'accepte aucune violence en son sein. Et bien comme il voudra, nous nous reverrons à l'aube, sur l'arène du tournoi.

    Le lendemain, la chaleur du doux lever de soleil me réveil.Devant moi un mur, à gauche, l'entrée du tournoi et à droite les concurrents. Je viens de dormir à l'entrée de l'arène. J'emporte avec moi les victuailles de la veille et, une bouteille de saké sous le bras, me dirige aux vestiaires.

    Tous s'échauffent croyant qu'ils seront meilleurs dans cinq minutes. Mais l'entrainement est interrompu par un homme en tunique orange portant une boite avec des balles numérotés. Le tirage au sort va avoir lieu. Le numéro 1 m'est approprié mais malheureusement aucun des deux types de hier soir, ne sera contre moi au premier tour. Oui, car je le passerais ce premier tour. Quelques minutes plus tard, les hostilités sont lancés, les premiers concurrents entrent en piste.

    Face à moi, le vice champion d'il y a deux ans. Favoris par excellence par rapport à un étranger. Cela va de soit. Le public me hule portant sur moi une défaite qui est inévitable.

    Driiiiiiiiiiing! COMBATTEZ!

    Les premiers coups partent de son côté, j'en fais les frais. Gauche,droite, droite gauche, coup de pied, coup de boule, balancement. Je me fais trimballer par cet homme plutôt bien musclé. Tous se moquent de moi comme l'erreur du tournoi. Si seulement ils savaient. Alors que l'ambiance pour mon adversaire est à son apogée, il tente de me mettre le coup finale. Mais pas le biais d'une esquive, un seul de mes poings vient lui percuter la tête, l'envoyant tout droit au tapis par une perte de conscience. La sonne retentit, Phoenix D. Juusei est déclaré vainqueur. Je sais, je sais ...

    Descendant les marches pour me rendre aux vestiaires, je croise les deux gusses et je leur adresse un dernier encouragement avant le grand combat.

    -Au suivant hum ? Hahahahah !

    La crainte se dessine sur leur visage ayant pour encre, la sueur dégoulinant de leur front. Le ton est maintenant donné, je les attends de pieds ferment.
http://www.onepiece-requiem.net/t3581-juusei-d-phoenix-la-renaissance-du-volatile-a-validerhttp://www.onepiece-requiem.net/t3798-fiche-de-phoenix-d-juusei
Vandale
Vandale

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 350
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 9 Aoû 2013 - 17:27

Alors que le premier combat commençaient et se terminaient en moins de temps qu’il n’en faut pour crier Gentlemen, le mec d’hier venait de mettre au tapis le pauvre Hector, un type bien, mais qui malheureusement ne savait pas aussi bien se battre qu’il le laissait croire. Le pauvre bougre était un fermier et pourtant il n’aurait jamais eu le dessus sur Juusei.

C’est maintenant au tour de vandale d’entrer sur le ring.
En remontant les marches de granit deux par deux, les deux rivaux se toisèrent un moment du regard, trop sur d’eux, aucun n’envisageait une possible défaite et était déjà impatient de s’affronter. Tous deux savaient en voyant le reste des participants qu’il n’y avait pas beaucoup de place au hasard cette année, peut-être que la sélection miracle à la dernière minute n’était pas une si bonne idée en fin de compte. La majorité étant des mecs tirés directement du dépotoir, des jupons de leurs mères ou des plus sales tavernes de l’ile. S’était honteux d’avoir à démolir autant de gens aussi faibles…

Vandale arriva enfin ou il devais être, le sol n’était que dalle de pierre blanche devenue grisonnante avec le temps, fissuré à certain endroit et même teinter d’un rouge douteux. Ce n’était pas le meilleur endroit pour combattre et tout le monde le savait, le nombre de dents perdu sur se sol dur ou le nombre de jointures fracasser contre se même sol ne devais pas avoir été compté, mais le nombre devais être assez impressionnants.

L’homme aux cheveux blancs se fit automatiquement reconnaître de la foule, certain ami était présent pour l’encourager bière à la main et sourire aux lèvres, mais sa famille n’avait pas pu se libérer, faute de moyen probablement. Ceux si était obliger de travailler malgré l’évènement, se qui attristait le gaillard. S’il gagnait, le prix irait à sa famille et lui partirait la tête tranquille vers une vie plus mouvementée d’aventure et de trésor encore plus grand. Tout en enlevant ses bottes, son grand manteau et sa chemise blanche pour l’affrontement, l’adversaire point le bout de son nez, un mec maigrelet, probablement un peu fou de vouloir se battre malgré les trois têtes d’avance que V avais en sa procession. De plus, son corps musclé et immense devait bien faire deux fois peut-être trois fois le sien… Le combat n’était franchement pas équitable et vandale le savait, il n’aimait pas sa non plus, mais sa famille avais horriblement besoin d’argent…

- Tes sur de vouloir te battre mon gars ? Cria Vandale.

L’adversaire sembla surpris, peut-être que la voix grave et constante de V l’avais effrayé, peut-être qu’il ne s’attendait pas à un minimum de pitié, après tout s’était une arène pour combattre, mais Vandale n’était pas le genre de mec sanglant, pas un débile qui aimait faire du mal aux autres et se malgré son apparence. C’était plus le genre de personne à se battre seulement quand ça en valait la peine.

- Euh … Ouais ! Pour qui me prends-tu ? ! Rétorqua le maigrichon pour ne pas se faire humilier.

C’est bon. Pensa le géant. Mais il n’utiliserait pas toute sa force, il détendit son corps et puis la cloche sonna. DING ! Le combat était commencé ! Renonçant à toute posture défensive, Vandale démarra une marche lente en direction de son adversaire qui se lança sur lui. Le maigre et faible petit homme était bien rapide, déjà ça. Puis il sauta en direction de son adversaire le poing tendu. Et BAM ! Le choc assez impressionnant touchât V directement en plein milieu de la poitrine, puis silence… La foule s’était tue pour ne pas manquer une seconde de ce qui allait suivre.

- Merde… tes faits avec de l’Acier ? Sanglota le concurrent.

Puis V saisit son adversaire fraichement retomber sur terre par la tête. Bordel, sa main était capable de prendre la tête du mec comme si c’était un melon d’eau... Puis sans prononcer un seul mot, il le souleva alors que celui si tentait tant bien que mal de se cramponner a son avant bras pour ne pas se casser le cou. Vandale parcourut la deuxième moitié de l’arène jusqu’à arriver aux marches, il les descendit une à une sa proie bien en main. Arriver, au sol il balança, le corps encore sous le choc de son adversaire devant la table des juges.

- Si c’est le genre d’adversaire qui nous attend, je crois qu’il faudrait redemander qui compte continuer. Déclara-t-il.

L’un des juges se leva, regarda la foule horrifier et fit signe de la tête, aussitôt, une dizaine de participants prirent leurs jambes à leur cou fuyant une défaite assurée. Seule une poignée de vrai combattant restait en place, incluant le mec qui juste avant lui, s’était défait de son adversaire en moins de temps encore, un ami proche de V était également de la partie et puis Oz le gentilhomme rencontrer à la taverne un peu plus tôt.

V regagnait sa place dans la section des participants alors qu’une infirmière horrifier venait de rendre son jugement sur son adversaire, l’homme venait de perdre connaissance et s’était brisé le poignet…

Vandale regarda son rival, le grand Juusei et lui fit un clin d’œil. Définitivement ça se jouerait entre les deux colosses, mais pour le moment c’était à Oz de montrer se dont il était capable.
http://www.onepiece-requiem.net/t8420-sakana-d-vandale-alias-v-en-courshttp://www.onepiece-requiem.net/t8773-vandale
Ozzuru Bava
Ozzuru Bava

♦ Équipage : Bientôt

Feuille de personnage
Dorikis: 1360
Popularité: -81
Intégrité: -82

Lun 19 Aoû 2013 - 11:05

C’était le grand jour, enfin le tournoi allait commencer. Je me levais pris une douche et m’habillais en vitesse pour me rendre immédiatement dans l’arène.

-Pas question d’être en retard aujourd’hui. Dis-je d’une voix assuré.

Mon hôtel se trouvait à une dizaine de minutes du lieu où se déroulaient les festivités, ce qui était parfait.

Dix minutes plus tard, je me trouvais donc à l’endroit indiquer. Une grande arène avec un petit bâtiment où devait sûrement se trouver tous les participants.
J’entrais donc dans ce bâtiment, il y avait beaucoup de monde, il devait y avoir tous ceux qui se sont fait avoir au bar hier, ce qui expliquait le nombre de participant. J’aperçus Vandale un peu plus loin et je décidai de m’approcher, non pas pour lui parler, mais pour me montrer.
Un des organisateurs entrait alors dans le vestiaire, une boite dans les mains. Il nous expliqua quelque règle et nous demanda de tirer une des boules numérotées qui se trouvait dans la boite. Le numéro 8 était pour moi, je regardais alors le tableau qui se remplissait au fur et à mesure que les numéros furent tirés.
Finalement, je devrais participer au 3ème combat, contre un homme qui portait deux armes à la taille, c’était des tonfas.

Le premier combat s’apprêtait à commencer, j’avais rencontré l’un deux au bar hier, l’annonceur le présenta sous le nom de Phoenix D. Juusei, son adversaire était le vice champion d’il y a deux ans.
La cloche retentit, le combat commença, l’adversaire prend immédiatement l’avantage, des droites, des gauches, ainsi que d’autres prises et alors qu’il s’apprêtait à en finir, Phoenix le frape à la tête, l’homme s’écroule, inconscient. La cloche retentit de nouveau.

-Phoenix D. Juusei est déclaré vainqueur. Dit alors l’annonciateur des combats.

-Et bien y a pas à dire, il est fort. Dis-je alors.

-Au suivant hum ? Hahahahah !

Le combat suivant opposait Vandale un homme que j’avais rencontré la veille, à un petit bonhomme plutôt maigrichon.
Les deux hommes étaient à présent sur le ring, il avait l’air de discuter, puis la cloche sonna, Vandale avança vers son adversaire en marchant, ce dernier quant à lui fonça vers lui et le frappa à la poitrine, le coup avait l’air de n’avoir aucun effet sur vandale.
V attrapa l’homme par la tête et le souleva, puis il sorti du ring et le lança devant la table des juges, ces derniers avaient l’air surpris, peut-être même choquer.

-Si c’est le genre d’adversaire qui nous attend, je crois qu’il faudrait redemander qui compte continuer. Dit alors Vandale.

Presque immédiatement, plus de la moitié des participants s’enfuirent, il s’agissait sûrement de tous les poivrot inscrit hier dans la taverne, plus quelque autres qui avait désormais peur de monter sur ce ring.

C’était maintenant à moi de combattre, mon adversaire était toujours là, l’homme au tonfas. Nous avancions côte-à-côte sur la petite allée qui menait au ring.

-Bonne chance. Dis-je alors à mon adversaire.

-C’est gentil, mais je ne pense pas que ce soit une question de chance. Me répondit-il.

-Tu n’as pas tort. Lui dis-je.

Je tenais mon sabre de la main gauche, ce dernier était toujours dans son fourreau mon adversaire, lui, c’était déjà muni de ses tonfas.
Nous étions face à face, prêt à combattre et la cloche retentit une nouvelle fois pour annoncer le début du troisième combat.
Je dégainais alors mon sabre, tenant toujours le fourreau dans la main gauche pour m’en servir comme d’une deuxième arme, bien moins dangereuse, mais sûrement pratique.

Mon adversaire s’élance vers moi sans douter, je tentai de le frapper avec mon épée mais il bloqua le coup avec son tonfa qui semble être en métal.
Il tente alors à son tour de frapper avec son autre tonfa, je parai alors le coup à l’aide du fourreau de mon sabre, je plaçai alors ma jambe derrière la sienne et m’avançai vers lui pour le faire trébucher.
Le coup à l’air de marcher, malheureusement j’avais baissé ma garde, il me frappa alors à la mâchoire avec son tonfa.
Le coup est plutôt puissant, je senti que je vacillai, mais j’évitai la chute grâce au fourreau, je me redresse et me remet face à lui, il retente une attaque, j’esquive et frappe avec le fourreau dans ses côtes, mais sans résultat. Se n’est pas étonnant, puisque le fourreau n’est pas assez lourd pour faire mal, cependant il est bien pratique pour me défendre.
Il m’attaqua à nouveau, il ne s’arrêta pas. Moi, je ne faisais que de parer ses coups pour me défendre, rien d’autre.
Puis il me sauta dessus pour m’attaquer une fois de plus, c’était l’ouverture que j’attendais, je fis une roulade sur ma gauche me redressa et me mis en position, j’avançai lentement vers lui, le bras droit tendu en diagonale pointant vers le bas

-Ittōryū ..!

Je m’élança vers lui, je disparu un instant pour réapparaitre derrière lui, le bras droit replier faisant pointer mon sabre vers le haut.

-Raitosurasshu !!!

L’homme tomba à genou dans un silence de mort, une grande plaie apparue sur son torse, il s’effondra.
L’homme au tonfas était encore conscient, j’avais fait exprès de ne pas le blesser trop gravement.

-Ozzuru Bava est le vainqueur du troisième combat.

Je sortais donc du ring et retournais dans les vestiaires, j’y croisais Vandale et Phoenix qui attendaient leur second combat, j’étais à présent dans le même cas qu’eux, il fallait désormais attendre le résultat des prochains combats.
http://www.onepiece-requiem.net/t8753-presentation-d-ozzuru-bava-en-attente-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t8777-fiche-technique-d-ozzuru-b
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1