AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Retrouver le calme?

avatar
Kanbei

♦ Localisation : Dans les ténèbres.
♦ Équipage : Le Cartel

Feuille de personnage
Dorikis: 3850
Popularité: -138
Intégrité: -114

Mer 14 Aoû 2013 - 14:38

5 jours après l'attaque des pirates du Marteau.
Quelque part dans le bidonville de San Diego.

Presque une semaine que les pirates avaient été repoussés. Le calme revenait peu à peu sur la petite île de Tesoro Azul. Même la révolte avait été à peu près calmée. En effet, depuis deux jours et demi, la plèbe était en plein pourparlers avec les moines, tous retranchés au monastère. La tension était palpable mais tout se déroulait dans le calme et la sérénité. Petru avait par ailleurs effectué sa livraison comme promis et était venu voir Kanbei. Il lui avait proposé de repartir avec lui mais le Wanajima n'avait pas voulu. Il préférait continuer son bout de chemin seul. Et puis il n'aurait pas admis de devoir rester avec l'homme qui lui avait sauvé la vie. Non. Enfin... Material avait mis du temps à vouloir laisser le Khan seul. Bien que son cas soit plus stable, il aurait aimé garder un oeil sur lui. Mais bon... Pour le moment il resterait sur Tesoro Azul. De toute manière un navire de la compagnie de Petru desservirait l'île tous les trois jours pour livrer de la nourriture. Cela signifiait qu'ils avaient trouvé un arrangement lui et le Tcheff. M'enfin. En espérant que tout se résolve sans faire couler de sang.

Le Wanajima s'était construit une piaule pas dégueu dans une partie du bidonville détruit par le feu. Rien de bien gigantesque. Il avait du troquer des conneries trouvées ça et là mais il avait son point pour dormir. Un p'tit matelas à même le sol. Un grand tapis pour éviter la poussière et des tôles au dessus de la tête pour pas prendre la pluie. Pas trop mal. Il avait galérer pour installer une porte mais il avait finalement réussi et obtenu un poêle par la même occasion. M'enfin. Ce soir là, il n'avait pas la tête à ça.

Il se demandait que faire.

Ses biens? Il n'en avait plus tant que ca. Tout se résumait au costume et à la valise que lui avait filé Petru. Il avait des fringues, des armes... et un peu de liquide. De quoi tenir un bon moment sur cette île. Mais il voulait plus. Ses rêves ne l'avaient pas quitté. Il rêvait toujours de voyager et, qui sait, de retrouver un équipage comme avant. Pfff. Il avait été faible. Terriblement faible en fait. Le problème était qu'il ne prenait pas assez de recul. Ce n'était plus pareil maintenant. Il pouvait donner un tout nouveau sens à sa vie. Avancer avec la foi. Il était confiant. Quoi qu'il arrive, il ne pourrait pas retomber plus bas. Il ne se laisserait pas retomber plus bas. Sa vie aurait pu être biographiée tellement elle prenait un nouveau sens. Un biopic sur sa vie. Pour Khan le changement qu'ca se serait appelé. Hahaha.

Bref.

Il avait bien envie de prendre l'air. Oui. Il sortit d'son taudis et partit en direction du monastère. Ce lieu là l'attirait. Pourquoi? Probablement parce que ce lieu était un des plus jolis endroits de l'île. A vrai dire, il s'y sentait chez lui. D'ailleurs... Il avait tué le capitaine des pirates du marteau mais... il ne s'était pas fait remercier. Pourquoi? Quelque chose de louche se tramait là dessous. Il fallait qu'il creuse là dessus. Quelque chose de pas net se tramait.
http://www.onepiece-requiem.net/t7131-kanbei-wanajimahttp://www.onepiece-requiem.net/t7274-kanbei-wanajima-le-grand-k
avatar
Kanbei

♦ Localisation : Dans les ténèbres.
♦ Équipage : Le Cartel

Feuille de personnage
Dorikis: 3850
Popularité: -138
Intégrité: -114

Jeu 15 Aoû 2013 - 17:05



Vous avez déjà eu l'impression de revoir surgir un fantôme du passé? Jamais l'impression n'avait été si présente que maintenant. Le Wanajima se tenait le ventre, plié en deux. Les souvenirs remontaient. En force. Tout en bloc. La voix voulait refaire surface. Il se baladait sur les toits des maisons, enfin des taudis, adjacentes. Sa marche avait été stoppée net. Le passé. Il savait qu'il ne pourrait pas l'effacer. Il devait au moins essayer de l'accepter. Cette voix qui hurlait sans cesse sa colère au monde. Il devait en faie quelque chose. La canaliser un peu mieux. Certes, il ne tuait plus par plaisir mais l'envie de tuer n'était pas absente de son organisme.

Il était toujours un criminel. Non ses crimes ne seraient jamais pardonnés. Mais il avait tout de même sorti de ce monde de belles enflures. Les Westlake et autres pourritures de ce genre. Le jour où tout avait commencé... Ce n'était pas sa faute. C'était la leur. Et le mal engendre le mal. C'était ce qu'il avait toujours observé. Toute sa vie durant. Même celui qu'il croyait être son oncle l'avait perverti comme il n'aurait jamais pu imaginer. Sa vie était une succession d'échecs. Et pourtant, il n'allait pas refaire de deuxième tentative de suicide. Juste essayer de comprendre. De s'apaiser. S'asseyant au bord d'un parapet, il ferma les yeux.

Citation :

Et qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça bordel?



Hein? J'aurais pas pu avoir une vie tranquille?




Toutes ces embrouilles ces problèmes... Ca partait bien pourtant. Ma vie aurait pu être tellement différente...
Citation :

Et ca t'étonne? T'as ça dans l'sang. T'es un tueur. Assumes ces pulsions! Fais en ton mode de vie! Comme avant. Vis pour tuer bordel! Regardes le bien que ca t'apporte! Ce sang qui coule. Hmmmm. C'est quelque chose de tellement jouissif.
Merde. Elle était de retour. La voix. Il savait qu'elle n'avait pas pu partir bien longtemps. Il ne pourrait pas la refouler indéfiniment. Elle faisait partie de lui. Elle était ancrée en lui. Sa vie tournait autour de cette voix. Son plaisir tournait autour de cette voix. Et c'est alors qu'il repensa à l'évolution que son quotidien avait subi. Les meurtres. Le boulot pour oublier. Sa rencontre avec Lloyd. Celui qui avait été son capitaine réussît même à lui arracher un sourire à distance. Il pouvait se montrer fier. D'ailleurs... qui sait s'il n'était pas mieux dans l'équipage? Ses crises avaient été moins fréquentes que jamais et il s'y était senti bien. Mieux qu'ailleurs en tout cas. L'option était envisageable même si le Barrel risquait de vouloir le dérouiller pour sa couardise. Kanbei s'excuserait de toute manière. Tôt ou tard. Il le savait et c'était inévitable. Le match retour aurait lieu un beau jour dans les années suivantes. Certain. Il en était certain.

Cela ne faisait pas disparaître la voix pour autant.

Citation :

ZAHAHAHA! Tu croyais que j'allais m'en aller comme ça? Laisser ta p'tite gueule d'ange en paix et ton esprit rongé? T'es fou mon pauvre. Encore plus que moi BWAHAHAHAHA!
Oui. Il y avait cru l'once de quelques jours.


http://www.onepiece-requiem.net/t7131-kanbei-wanajimahttp://www.onepiece-requiem.net/t7274-kanbei-wanajima-le-grand-k
Page 1 sur 1