AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Première escale, surement premières embrouilles

avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mar 20 Aoû 2013 - 12:30

Kurumu a quitté le quai il y a déjà une bonne vingtaine de minutes. Elle avait fait ses au-revoir à son amie d'enfance. Épuisée et ne voyant pas l'ombre d'une île, l'adolescente fit une pause tout en laissant la barque dérivée et regarda les objets en sa possession.
*Donc j'ai cette arme, des berrys qui me permettrons de survivre encore quelques semaines, la mallette, des cartes des mers, une boussole, et des babioles que je peux vendre où échanger.*

La jeune adolescente regarda ensuite si elle avait des vivres à bord de la petite barque. Malheureusement pour elle, aucun aliments étaient présent.
Malgré le manque de nourriture et un morale à sec, elle continua à ramer. La fatigue se faisait de plus en plus sentir.
*Je suis trop fatiguée pour continuer. Mais je ne veux pas rester sur ces eaux, j'ai pas envies de me battre avec des poissons géants ou même des monstres bizarres.*

La jeune fille continua de ramer, mais sentie que le bateau basculait de gauche à droite et vice-versa. Elle passa la tête par dessus bord et vit l'ombre d'une bête. Celle-ci devait faire près d'un mètre quatre vingt.
-"Bon montre toi sale poiscaille !"

Le poisson tourna autour de la barque et donna des coups de queue. Kurumu prit son arme puis attendis le faux pas du poisson. La barque tanguait, puis le poisson sorti hors de l'eau puis sauta par dessus le bateau. Il s'avère être un cabillaud, mais l'adolescente coupa le poisson en plein vol. Les deux parties du poisson tombèrent de part et d'autre de la barque. La jeune fille reprit les rames en laissant la chair du poisson couler au fond de la mer.

Quelques heures avant la tombée de la nuit, Kurumu aperçut une île. Il y avait une montagne et un grand arbre au tronc large et haut, avec un immense feuillage dorée. L'arbre surplombait la montagne.


Fatiguée de ramer, elle se laissa dériver et parvint à accoster sur l'île, pris sa Pourfendeuse du ciel et partie en quête de vivres, et ce, malgré son épuisement.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mar 20 Aoû 2013 - 19:00

Kurumu tira sa barque hors de l'eau pour ne pas qu'elle soit emportée au large Elle posa ses pieds sur la terre ferme, composé à cet endroit de sable fin. Devant elle, il y avait cette montagne et cet arbre qui faisait un parasol géant. A droite la mer, et à gauche une forêt qui semblait dangereuse.
*De toute façon, je dois trouver de quoi manger et de quoi boire.*

Elle commença à pénétrer dans la forêt, et se mis à regarder de partout pour tenter de trouver quelque chose à manger, et à boire. L'adolescente passa son temps à pousser les feuillages, à regarder au sol, et à regarder aux branches.

Le temps passa, la nuit commença à tomber et soudain, elle trouva un régime de bananes. Sans réfléchir, Kurumu grimpa au bananier et coupa net le régime avec son arme. Malheureusement, le régime pesait environ vingt cinq kilogrammes, et la joli fille ne voulait pas sa salir les mains. Elle arracha alors des mains de bananes et continua sa petite excursion. Plus loin, elle vit une personne qui tenait un bout de bois, et un pistolet à sa ceinture. C'était un barbu vêtu de noir.


Ne faisant pas attention à cet individu, elle continua son chemin, quand celui l'interpella :
-"Dis moi jeune fille, t'es tu perdue ?"

Elle ne lui répondit pas, et marcha tranquillement avec ses bananes. Il lui redemanda :
-"Éééooh ! Je t'ai parlé ! Tu pourrais répondre quand même. Je te le répète alors. T'es tu perdue ?"
-"Si tu veux tant le savoir, alors nan je sais où je vais, pourquoi tu me demandes ça ?" répondit la jeune adolescente qui ne s'était pas retournée.
-"Ce n'était qu'une simple question. A ce que je vois, tu comptes explorer l'île alors que tu es seule. Est ce de la folie ou du courage ?"
-"Si tu me parles pour me raconter ta vie, je m'en tamponne. Je veux juste trouver à boire car ça va bientôt faire une journée sans avoir bu une goutte d'eau".
-"Je peux t'inviter à manger avec moi. Je ne voudrais pas qu'il arrive quelque chose à une gamine de ton âge qui commence une aventure."
-"Tu sais que, ce que tu dis, et bien je m'en fout pas mal ? Retire le mot gamine, je suis une grande personne maintenant. D'ailleurs, en quoi ça te regarde ce qui peux m'arriver ? On ne se connait même pas. De plus, hors de question que je mange avec toi."
-"Je me prénomme Epsylon, ancien pirate revenue de la mer de tous les périls. Autant te dire que je ne suis pas un amateur."
-"Et moi, mon prénom ne te regarde pas. Et le fait que tu sois un pirate reconnu, ou que tu sois allé sur GrandLine ne suffira pour me convaincre. Maintenant fout moi la paix."

Kurumu fini la conversation et continua de s'enfoncer dans la forêt. Ce grand arbre au feuillage dorée l'intrigua et voulu en savoir plus sur ce végétal

-"Tu es sur Sollgel ! L'île Sollgel. Et cette forêt est appelée "La forêt de la faim. Ne l'oublie pas !"


HRP définition de régime:
 
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mar 20 Aoû 2013 - 23:10

La nuit tomba doucement, et Kurumu continua de s'enfoncer dans la forêt. L'adolescente poussait les branches qui étaient sur son chemin, et enjamba les buissons.
Au bout de quelques minutes, elle marcha sur quelque chose de liquide, baissa sa tête et vit du sang.
*Fais chier, mes nouvelles chaussures blanches. A tous les coups, il doit être frais, en plus, ce n'est pas une goutte, mais une traînée.*

Malgré ses chaussures abîmées, elle continua son chemin, toujours pour trouver l'arbre d'une taille démesuré et entendit les feuilles des buissons bouger.
*Là ça commence à devenir flippant ! En même temps, je n'aurais pas du m'aventurer en pleine nuit dans cette jungle. J'avance sans savoir ou je vais.*
Elle avança lentement pour éviter tous risques inutiles, trébucha sur pierre et se releva Les habits de l'adolescente devinrent sales, elle grommela puis avança les mains en avant, en faisant des arcs de cercles.

-"BOUH!!!!"
Kurumu effrayée tomba sur ses fesses et poussa un cri à faire réveiller les morts. Elle sortie son Shuriken géant et se prépara au combat. Plissant les yeux pour se préparer à une éventuelle attaque de l'ennemi, elle parvint à remarquer une silhouette humaine. Plus de peur que de mal, ce n'était que Epsylon. Kurumu poussa un souffle de soulagement et lui dit :
-"Putain, tu as voulu que j'attrape une crise cardiaque ? Mais tu es malade mon pauvre, va te faire soigner ! Et d'abord qu'est ce que tu fous la ?"
-"Je te surveille juste. Ça va bientôt faire une vingtaines de minutes que tu es ici. J'ai pris avec moi de la viande et de l'eau. Car tu as peut-être des bananes, mais tu auras besoin de viandes pour l'apport en protéines et en fers"
-"Je t'ai déjà dit que je ne voulais pas de ton aide, et tu l'as dit toi même, j'ai tenu plus de quinze minutes donc dégage ! Laisse moi tranquille. Se sera l'une des dernière fois que je te le dis. La prochaine fois, je te ferais goûter à mon arme."
-"Gamine, je te conseil de baisser d'un ton, car si tu continues à faire la maline, c'est toi qui risque de passer un sale quart d'heure. J'ai plus d'expérience que toi au combat, en survie, j'en passe et des meilleurs.
-"J'ai très peur ! .... Nan c'était une blague. Et je te l'ai déjà dit, mais je ne suis PLUS une gamine. Un pirate qui se retrouve seul sur une île déserte au milieu d'une mer basiques n'est qu'un déchet, un échec de la société. Mais au lieu de me déblatérer tes conneries, dis moi ou tu as trouver l'eau et la viande. Je ne veux pas ton hospice."
-"Si tu y tiens tant, je vais te le dire. Pour la viande, tu devras te débrouiller pour tomber sur un animal et le tuer. C'est le seul moyen. Il fait nuit donc tu risques surtout de trouver des animaux carnivores. Et pour l'eau tu y es presque. Mais puisque tu n'as pas besoin d'aide je vais te laisser seule, avec tous ces animaux affamés. Bonne chance morveuse."

*Il me tape sur le système ce gars... Pourquoi ce fut la première personne que je rencontre. Pourquoi un incapable de première zone? Mais bon, pour l'eau j'y suis presque. Et dans le pire des cas je peux me passer de la viande.*

Kurumu n'eut pas le temps de répondre que Epsylon disparu derrière les arbustes.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mer 21 Aoû 2013 - 14:22

Elle continuait de marcher, tout en étant sur ses gardes.
*C'est vraiment une dinde ce mec, je ne sais pas ce qui lui ai passé par la tête, mais en tout cas, il lui manquait quelques neurones.*

La nuit était tombée depuis quelques heures. Des hurlements s'entendirent de part et d'autre de la forêt. Prenant son courage à deux mains, Kurumu ne dévia pas de son objectif qu'elle s'était donné. C'était la première fois pour la jeune adolescente de faire une nuit à la belle étoile. Et surtout de se promener dans une forêt remplie de bêtes sauvages. Elle vit une rivière et accourue vers la source d'eau tant convoitée. Elle commença à boire, et à remplir une gourde qu'elle avait prise au cas où.

Ravitaillée en eau, elle reprit sa route, cette fois ci pour aller jusqu'à l'arbre, et ce, malgré la nuit noire. Malheureusement pour elle, tout ne se passe pas bien. En effet, juste après avoir quitté la rivière, deux tigres de la taille d'un humain apparurent devant elle et rugirent. Derrière elle, une petite horde de loups qui gronda tellement fort, que tous les autres loups de l'île hurlèrent. La lune se reflétait sur le pelage argenté des loups.

*Et ben ! C'est pas gagné.*
Puis sortie délicatement sa Pourfendeuse du ciel pour un éventuel combat.
L'un des premiers tigres s'élança sur Kurumu, qui fit une roulade sur le côté.
*Moi qui n'avait pas envie de me salir.*
Par derrière, les loups commencèrent à charger puis à sauter sur leur proie. Pour se protéger, elle mit son arme de telle sorte à ce que celui-ci la protège des attaques de derrières.
Parant les attaques d'un des loups, elle ne perdit pas de vue le second tigre qui se ruait vers elle. Le tigre se trouvant assez proche d'elle, son bras gauche fit un mouvement de 180°, dont une des quatre lames toucha directement le tigre en plein tête.
*Et un de moins, il n'en reste plus que...*

Le second tigre ainsi que les loups n'en restèrent pas là pour autant. Ils continuèrent de lancer des assauts. Kurumu para des coups, mais commença à faiblir. Attaquée de tous les côtés, et commençant à saigner, l'adolescente se débattu du mieux quel le pouvait et cria. Le tigre encore en vie arracha l'arme de la jeune ado, qui se retrouva sans défense.
Elle ne put s'empêcher de crier, en priant qu'Epsylon puisse venir l'aider. La jeune pirate était au sol et recula jusqu'à se retrouver dos à un tronc.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mer 21 Aoû 2013 - 18:40

PAN !! PAN !!

Des tirs s'entendirent. Tous les félins tournèrent la tête vers les coups de feu.
Un homme s'approchait en pointant son pistolet sur les carnivores. Ceux-ci ne fuiyèrent pas, et grognaient de plus en plus fort. Un loup sauta sur l'individu, qui tira froidement. Du sang coulait, le loup était à terre, et il dit à Kurumu apeurée :
-"Alors ma grande... Tu es mal au point..."
Il tira de nouveaux sur deux loups qui s'apprêtèrent à sauter sur l'adolescente.
-"Bien... Je vois que tu es une championne. Ça te dirais de te bouger les miches et de t'en débarrasser ? Car je ne compte pas faire..."

Il évita de justesse un loup qui sauta sur lui, et tira une nouvelle balle.
-"Je reprend. Je ne compte pas faire tout le boulot. Donc tu es une championne n'est ce pas ? Alors ressaisit toi. MERDE ! On croirait une fille à papa. Une incapable."
-"Je t'interdit de me parler sur ce ton. Tu as compris. Et je n'ai pas besoin de t'aide. Regarde et apprend. Je te montre comment dresser des caniches."

Elle reprit confiance en elle,fit une roulade en avant pour récupérer son arme. Une fois le shuriken géant, dans ses mains, elle le lança sur le tigre, occupé à ce moment là avec l'ex-pirate. La lame toucha le corps du félin qui s'écroula. Epsylon tira sur deux nouveaux loups.
Ces derniers s'enfuirent à travers la forêt, et l'homme se rapprocha de la gamine, dont la respiration pouvait s'entendre.
-"Est ce que sa va ?"
-"Ça à l'air d'aller peut-être ! Et qu'est ce que t'as à me suivre ?"
-"Je viens de te sauver la vie, de te remonter le morale, et c'est ça tes remerciements... Elle est bien ton éducation." disait-il avec un air dégoûté.
-"Je m'en fout pas mal, tout ce que je sais, c'est que je t'ai demandé d'arrêter de me suivre. Mais si tu veux bien me donner de la viande ce serait sympa de ta part. Mais chauffée la viande. Je ne mange pas de viandes crues."
-"Tu ne manques pas de culot."

La jeune ado se posa dos à un arbre, laissant Epsylon chercher du bois. Il alluma un feu à l'ancienne, avec le bois et un fil, puis exposa la viande. Un peu comme barbecue.
Kurumu mangea en grimaçant et Epsylon lui dit :
-"Mon équipage c'est fait capturer par la marine, et moi je me suis installé ici, pour les éviter. La vie de pirate est difficile. Mais trêve de bavardage les félins que tu as rencontré n'étaient que le début, la suite ne va faire que commencer. Prépare toi car ce ne sera pas de tout repos ! Et arrête de te plaindre, tu me tapes sur le système."
-"Bah casse toi alors. Nan mais sérieusement, je m'en fout de ta vie. Qu'est ce que tu ne comprends pas dans "JE M'EN FOUT DE TA VIE !"
-"Pas la peine de le crier, je ne suis pas sourd."

Kurumu fini de manger, s'arracha les manches de son sous-pull et se bandit les endroits qui saignèrent, c'est à dire au niveau du poignet gauche et à la cheville droite. Ayant fini cela, elle reprit sa route vers le plus grand arbre de l'île. Elle ne pouvait pas poser son pied sur le sol, et pour avancer, l'adolescente se tenait aux arbres.
-"Laisse tomber. Fais une pause, et repose toi. Je pourrais faire un tour de garde."
-"Je veux voir cet arbre le plus vite. Mais je vais me reposer comme tu l'as suggérer. Mais seulement quelques minutes. D'ailleurs, je voulais te dire..merci. Merci pour tous ce que tu as fait pour moi. Si tu veux m'accompagner jusqu'à l'arbre, alors je te le permet. Mais pas la peine de me raconter ta vie. Ton équipage et autre, je m'en care royalement."

Elle s'allongea sur le sol, et ce, sans faire de chichis.
*En parlant d'équipage, il me faudrait des gens qui pourraient m'aider. Même si je suis la meilleure, j'ai besoin de coéquipiers pour m'épauler.*
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Jeu 22 Aoû 2013 - 11:39

Ça faisait près d'une dizaine de minutes que l'adolescente se reposait au sol. Elle aurait pu rester ici encore longtemps, mais elle se réveilla quand un rugissement put s'entendre.
-"Qu'est ce que c'est ça ?"
-"Tu te lève enfin... Toi qui voulait rester ici quelques minutes. Et ce que tu viens d'entendre, ça doit être une sorte d'ours."

La jeune pirate se releva, posa son pied blessé au sol. Elle ressenti une faible douleur, mais voulu continuer son excursion.
Epsylon et Kurumu continuèrent d'avancer dans la forêt en pleine nuit. L'avancée se faisait en silence. Ni l'un, ni l'autre ouvrirent la bouche. Ils préférèrent être à l'écoute des bruits, cris pour pouvoir mieux se défendre.

Quelques mètres plus loin, surgissant des arbres, des serpents sortirent leurs têtes et s'élancèrent sur les deux aventuriers.



Ils étaient une vingtaine, une vingtaine de serpents et de cobras, tous venimeux. Epsylon tira, quand à Kurumu qui les trancha. L'assaut des reptiliens dura un quart d'heure.

-"Ça va tes blessures ?"
-"Je ne t'ai rien demandé. Continuons. J'ai pas envie de finir dans l'estomac d'un animal."
Aux pieds des deux individus, une marre de sang faisait place. Sans se soucier de ça, ils reprirent leur long chemin vers cette arbre.

Plusieurs animaux apparurent tels les sangliers, où là, les aventuriers se sont cachés dans des arbres, deux araignées de la taille d'un chien qui se retrouvèrent avec des trous dans la tête pour l'une, et pour l'autre, une lame de la Pourfendeuse du ciel.

Les premiers rayons de soleil éclairèrent l'île, la paix revint, et les deux pirates s'écroulèrent de fatigue.
Deux heures passèrent, Kurumu se réveilla et vit à sa grande surprise qu'Epsylon avait déjà préparé le repas composé de viandes, fruits, eau. Elle vit également l'arbre qui se trouvait juste devant elle.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Jeu 22 Aoû 2013 - 16:34

L'adolescente alla vers le repas et se servit comme si elle était chez elle. Pour que le blanc ne s'installe entre eux, elle demanda au pirate.

-"Saurais tu pourquoi cet arbres a des feuilles dorées ?"
-"C'est surement un arbre ancestral."
-"Qu'est ce que tu veux dire exactement ?"
-"Ce sont des arbres rares, bien plus grand que la majorité. Chacun a un spécificité. Celui-ci a les feuilles dorées, mais j'ai entendu dire qu'il existerai un arbre dont le bois serait capable de résister aux plus fortes tempêtes... Pour cet arbre, ça doit être une légende parmi tant d'autres.
-"Kurumu est mon prénom. Je ne dis mon prénom qu'aux personnes en qui j'ai confiance. Je suis quand même étonnée. Un pirate comme toi qui as tenté de m'aider, et qui m'a aidé, sans avoir d'arrière pensées, c'est un exploit. Mais n'en profite pas pour me raconter ta vie."
-"Intéressant, et maintenant que comptes tu faire ?"
-"Me ravitailler en nourriture, et entre-prendre le chemin vers GrandLine. Comme tu peux le constater, j'ai encore une longue route maritime."
-"GrandLine, le fameux océan dont tout le monde veut y naviguer. On te l'a sans doute déjà dit, mais c'est une mer terrifiante. Si jamais tu parviens à passer Reverse Mountain, se sera un exploit."

Le rugissement d'hier soir s'entendit de nouveau. Mais cette fois ci, il était tout près. L'ombre du monstre fit son apparition. Énorme, terrifiante, bipède. C'était les adjectifs qui passait par la tête de l'adolescente. Finalement, il s'approcha du repas. Plus de peur que de mal. Il s'avérait être un ourson avec un croissant de lune sur la tête. Surement une tâche de naissance.


Epsylon chuchota à Kurumu :
-"Partons d'ici, sa mère ne doit pas être loin. Mettons nous en quête de vivre, pour que tu puisses partir tranquillement et rapidement. Car ce n'est pas de tout repos de te garder."
-"Je ne te permet. Et c'est moi qui donne les ordres."

Ils firent le tour de l'île en quête de vivres. Une fois la forêt -qui permet l'accès à l'arbre géant- traversée, l'île était quasiment visitée. Il ne restait qu'une petite portion à voir. L'aventurier qui se débrouillait et l'aventurière en herbe décidèrent de s'installer ici. D'une part pour ne pas avoir à affronter la famille de l'ourson qui arrivait au hanche de Kurumu, et d'autre part car ça faisait une petite trotte.

Les heures s'écoulèrent, la nuit commença à tomber et des voies s'écrièrent :
-"Commandant ! Les derniers rapports indiquent que Epsylon, ancien pirate se trouverait en ces lieux. On lance la recherche ?"
-"Fouillez l'île de fond en comble, ne le laissez pas s'échapper. Nous l'aurons mort ou vif !"
-"A vos ordre !"

-"On est mal, pars d'ici, ne soit pas mêler à moi sinon tu risquerais de le regretter."
-"Je m'en fout de ce que tu me diras. Je t'aiderais pour tout ce que tu as fait pour moi."
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Ven 23 Aoû 2013 - 13:50

Kurumu a enfin fait un stock de fruits et a rempli une gourde d'eau. Avec Epsylon, ils se rendirent sur le lieu où sa barque était ancré.
La traversée de la forêt se fit dans le calme. Les félins affamés et les insectes géants n'étaient pas présent, et ne s'entendaient pas. Seul des petits papillons et des ruminants comme les cerfs et chevreuils.
En chemin, ils entendirent :
-"Section B8, je l'ai aperçu accompagné d'une jeune fille. Je suggère que nous passions à l'attaque, puis vous viendrez en renforts. Nous sommes à la bordure dans la forêt."
-"Bien reçu ! Suggestion validée soldat."

-"On court ou l'on combat ? J'aimerais combattre, ça permettra de m'améliorer." demanda-t-elle à Epsylon.
-"Ils sont trop nombreux, évitons le combat. Nous combattrons seulement si nous sommes piégés ou obligés. Je te rappelle que tu es encore blessée. Le mieux serait de ne pas combattre, pour que tes blessures ne s'aggravent pas."
-"Mes blessures vont mieux."

Tout se passaient bien, jusqu'au moment où un marine les aperçu et sonna l'alerte.
Et ils commencèrent à courir, en ignorant les cris des marins qui leur demandaient de se rendre.
-"La fuite n'est pas une option !" dit-elle en sortant dégainant son arme ultime.

Rattrapés par les marins, ceux ci dirent :
-"Tu n'es pas sur nos avis de recherches, nous ne voulons pas de toi, mais nous avons reçu l'ordre de capturer tout humain présent sur cette île. Je sais que ma phrase est paradoxe, mais elle sonnait bien."
-"Tu parle beaucoup ! Mais je t'attend".

Le soldat s'élança avec son épée en avant, mais se fit humilier par l'adolescente qui l'a envoyé balader contre un arbre.
Deux autres arrivèrent alors sur celle-ci. Elle parut les coups de l'un avec dextérité,  contra ceux du second avec fermeté. La jeune ado se débarrassa des soldats, mais il était trop tard. Deux marines étaient embusqués avec un fusil, et s'apprêtaient à tirer.
Epsylon les élimina avec son pistolet.
-"Ça va tu n'as rien ? Tu te débrouilles finalement ! Du moins pour une gamine. Mais j'ai tout de même vu que tu ne maîtrise pas ton arme à la perfection. C'est dommage."
-"T'as fini avec tes éloges ?"
-"Mais quel caractère... Vivement que tu partes et que tu me foutes la paix."
Puis il continuèrent leur chemin en direction du bateau.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Sam 24 Aoû 2013 - 10:31

La chasse de la marine se poursuivait dans la forêt. Les deux pirates voulant toujours atteindre le bateau, commençaient à fatiguer. Ils s'occupèrent des quelques mariness qui se mettaient en travers de leur chemin. Après une bonne dizaine de minutes à courir, ils sortirent et se retrouvèrent à proximité du bateau de Kurumu.

Malheureusement pour eux, le Commandant était déjà là. Il avait pour mission de capturer Epsylon et toutes les personnes se trouvant sur cette île, et annonça :
-"Je crois que la mission est terminé. Epsylon et sa complice vont être capturé. Ce fut très rapide."
-"Je me rend mais laissez cette fille partir, elle n'a rien fait. Je ne l'ai que aider.
-"Que tu te rendes ou non, c'est la même chose, tu as perdu, vous avez perdu. Alors ne donne pas de condition inutile. J'ai une mission et je l'exécute." répondit le commandant qui ajouta :
-"Soldat !! Ils sont encerclés. Capturer les !"

Le commandant avait des cheveux bleus avec deux épis en forme de cornes de diables de part et d'autre du crâne. Il était en revanche pas musclé pour un commandant.


Une dizaine de marin accoururent vers les deux pirates et les encerclèrent.
-"Fait attention à toi, les détenteur de fusils, ou même d'armes à feu sont surement derrière les buissons, ou même dans les arbres. Prépare toi au combat, toi qui voulait combattre, tu vas être servie !"
-"Ça marche ! Je ne me fais pas de soucis. Par contre, toi, tu dois être rouillé, alors soit sur tes gardes."

Sans perdre de temps, Kurumu s'élança, la Pourfendeuse du Ciel à la main. Quelques échanges de coup eurent lieu, puis l'adolescente fit mouche. Elle parvint à se défaire de quatre soldats, et ce, avec l'aide d'Epsylon, qui s'avérait être un bon tireur. Celui-ce débarrassa des six derniers.

Cette petite victoire donna confiance à Kurumu. Elle se retourna pour complimenter son nouvel premier ami, mais c'est à ce moment là que quelque chose de dramatique arriva.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Sam 24 Aoû 2013 - 14:19

Distraite par les soldats qu'elle parvint à battre, Kurumu  aperçut la mort d'Epsylon. Le commandant était passé par derrière le pirate et lui planta son sabre courbé dans le dos. La lame ressortie de l'autre côté et le commandant dit alors :
-"Je suis le commandant Saturne, enchanté. Ce pirate viens de mourir, si je le souhaite je peux m'en aller, mais je vais rester ici pour t'éliminer. Les complices doivent mourir. Mais avant toute chose, pour te récompenser de ta bravoure, je ...."

L'adolescente se mit à genou, les larmes coulaient sur son beau visage. Elle lui coupa la parole et lui répondit :
-"Je m'en fout de ton nom ! Sac à merde, tu vas regretter ce que tu lui a fait. Je te le ferais payer très chère. Tu n'aurais pas du me mettre en colère !"
-"Attention ma jolie, tu risques de te froisser un muscle. Évite de dire des âneries, tu n'as pas mon niveau."
Elle se releva et prit sa position de combat, alors que le commandant, dernier rempart pour pouvoir quitter cette île, retira son sabre du corps d'Epsylon.


Le combat put commencer.
Le commandant de la Marine et Kurumu s'élancèrent. Premier point faible pour Kurumu, qui n'avait pas l'habitude de se battre sur du sable. Le second était que c'est la première fois pour l'adolescente de combattre contre un commandant de la marine. Et le troisième était qu'elle ressentait de nouveau quelques douleurs. Mais la jeune fille devait tout faire pour venger la mort de l'ex pirate.
-"Dis moi, tu as une jolie arme. Si je te bat, je me permettrais de la récupérer. Mais en attendant, qui de mon sabre et ton arme va l'emporter ?" dit le commandant alors que son sabre s'entrechoqua avec la Pourfendeuse du Ciel de l'adolescente.

Le commandant envoya un coup de poing dans le ventre de Kurumu qui ne put parer. Il continua de l'asséner de coups. Du sang coulait de son nez et de sa bouche.
-"Tu ne me laisse pas me relever... Tu dois être un piètre commandant alors. T'acharner sur une fille amateur !"
-"Si tu insistes, relève toi pour que je te règle ton compte une nouvelle fois."

Elle se releva avec quelques difficultés, puis s'approcha de nouveau vers Saturne. Celui-ci ne l'attendit pas, et donna de rapides coups de sabre. Kurumu para les premiers, mais une fois que son adversaire augmentait la vitesse, son sabre faisait mouche. Pour finir, il lui donna un coup de pied, qui la fit tomber sur quelques mètres.
*Je n'ai aucune chance de le vaincre. C'est un commandant... et moi je ne suis qu'une pirate. Je n'aurais peut pas du quitter mon île... Nan, mon choix est le bon, je suis la meilleure de cette mer, et de toutes les autres mers. Je ne connais pas la défaite, et ce n'est pas un commandant qui va me battre. Je ne peux pas perdre à la première île que je visite.*

Saturne lui parlait, mais l'adolescente de l'écoutait pas.
Elle avait du mal à se lever, et s'aida de son arme pour tenir debout. Saturne, impatient et mécontent que cette effrontée ne l'entendait pas, fonça tête baissée, la pointe du sabre en avant.

*Mais que fait-il ? C'est une erreur de débutant  ce qu'il est en train de faire ! Il a surement du perdre son sang froid. Tant mieux, c'est un avantage que je ne peux pas louper.*

Kurumu esquiva le coup de Saturne de justesse, et sortie la Pourfendeuse du sable et la releva, coupant ainsi le brase du commandant. Du sang gisait sur le sable blanc qui devenait de plus en rouge. Il hurlait et se tordait de douleur.
Haletant, Kurumu lui dit ces derniers mots :
-"J'ai gagné, mon arme est supérieur à la tienne. Maintenant, pour venger la mort d'Epsylon, je dois te faire disparaître de ce monde. Adieu."

Le commandant Saturne n'était plus de ce monde. Kurumu alla vers le pirate qui était aux frontières de la mort.

-"Epsylon, ne me lâche pas ! Tiens bon je dois avoir quelques chose" dit elle d'un ton triste et en pleurant.
-"Ca.... ne sert.... plus à ....rien. Tu dois......conti..nuer ton a..ven..ture" termina Epsylon qui ferma les yeux.
Son coeur ne battait plus. L'adolescente laissa sa tête sur le torse du défunt pirate.

La nuit fut longue et douloureuse. Kurumu était en train de creuser pour y placer Epsylon. En creusant, elle repensa au moment vécu avec ce dernier.
A l'aube, lorsque les premiers rayons de soleils se levèrent, la jeune ado prépara son bateau, mis des provisions, et quitta cet endroit pour atteindre une nouvelle île.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1