AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Fat and Furious - 1620 | PV Rossignol

avatar
Mouetteman

♦ Localisation : Dans sa Mouettemobile
♦ Équipage : Les Héros Hic.

Feuille de personnage
Dorikis: 2540
Popularité: +159
Intégrité: 58

Sam 24 Aoû 2013 - 20:25


Mouetteman Zero Year #1
Mouetteman & Rossignol

Fat and Furious

We Will Rock You


L'homme leva les yeux vers le ciel, entrapercevant le soleil déjà haut, dont les rayons n'étaient dissimulés que par quelques pelotes de nuage blanc. Marchant en silence, sa concentration était au maximum, afin d'éviter de se faire décontenancer par toute cette pression, présente et pesante, sur ses épaules. Il l'entendait, la clameur de la foule, ses murmures, ses conversations indiscrètes, ses pronostics, ses peurs, ses espoirs, et même la teneur de ses paris. Le parfum du sel marin vint s'immiscer dans ses pensées, déjà très largement noyées entre ses stratégies, l'opinion qu'il se faisait de tous ses concurrents et, bien entendu, son repas du midi, qu'il espérait de tout cœur ne pas voir resurgir dans le feu de l'action et se mêler à toutes les effluves déjà bien présentes autour de lui : l'odeur de l'huile, les senteurs de tous les produits servant à lustrer et faire briller les montures sauvages et puissantes des concurrents et, par dessus tout, la violente présence de toute cette testostérone qui semblait s'échapper des pores de la peau de chaque candidat, chaque « pilote », comme on les avait appelés depuis le début du mois. Autour d'eux, des filles aux vêtements toujours plus courts s'agitaient en rigolant, semblant s'adonner à un concours afin de déterminer laquelle pouvait se déshabiller le plus vite tout en faisant semblant de travailler.
La musique était élevée, rythmée, huilée, et motivait les participants ainsi que les spectateurs qui applaudissaient en même temps que la mélodie gagnait en intensité. Plusieurs personnes faisaient déjà partie des favoris, c'était évident. On dénombrait quelques pilotes émérites, dont le talent sur la piste ainsi que les réflexes n'étaient plus à prouver, et, cela, l'homme l'avait bien compris. Il n'était clairement pas attendu comme un concurrent sérieux par les principales pointures, lui, l'étranger, qui venait pour sa première participation. C'était sans doute là que résidait sa plus grande force, l'effet de surprise, et cela n'était pas uniquement dû à son accoutrement relativement singulier. Personne ne faisait attention à lui, se noyant dans la masse – autant qu'une personne habillée en collants bleus et jaunes pouvait l'être – et pouvant d'ores et déjà mettre en place les meilleurs plans pour se débarrasser des concurrents les plus dangereux.

Bonjour à vous Pom-Pom tous, Citoyens de Luvneel, Pom-Pom commença Jean-Pierre Poireau, journaliste sportif réputé équipé de son Den Den Micro.
Yeaaaaaaah, répondirent les spectateurs d'une même voix.
Et salut Pom-Pom à vous, chers Pom-Pom candidats !
Yeaaaaaaaah, se mirent à hurler chacun des concurrents, tous tentant d'intimider leurs adversaires les plus proches avec un timbre de voix toujours plus aigu.
Dans quelques minutes, Pom-Pom, la célèbre course de Luvneel va Pom-Pom commencer ! J'invite donc Pom-Pom les concurrents à se mettre en place en Pom-Pom attendant le départ !

Mouetteman prit une profonde inspiration. Il avait suivi bon nombre d'entrainements, avait traversé énormément d'épreuves et avait surmonté bien des obstacles pendant ces dernières années. Alors pour quelle raison éprouvait-il un tel trac, à quelques instants du départ ? Il connaissait la gravité de la situation, il savait à quel point l'Eté risquait d'éprouver des difficultés à venir s'il n'arrêtait pas ce qui était sur le point de se produire. Le monde comptait sur lui, les océans, les animaux, les poissons, les oiseaux, la roche, la terre, le vent, le feu et même cette musique entrainante, tous avaient foi en lui, avaient foi en ce symbole qu'il représentait, ce héros qu'il incarnait, cet espoir qu'il annonçait. Il ne pouvait se permettre d'éprouver un tel trac, pas maintenant, c'était inconcevable, impardonnable.
De sa main gantée, Mouetteman caressa son bolide et se mit à regarder les engins de ses concurrents. Certains n'avaient pas lésiné sur les moyens, avec un alliage chromé ultra luminescent, des dessins particuliers sur l'avant ou l'arrière, et même des sculptures à la finesse certaine sur les côtés. Le tunning était largement conseillé pour cette compétition, et il savait également que Luvneel, sous ses airs de Royaume touristique axé sur les bonbons et le zoo, possédait plusieurs ingénieurs hautement qualifiés pour réaliser de véritables chefs d'oeuvre. Quelques-uns des bolides présents ici auraient tout à fait pu passer pour des œuvres d'art, mais Mouetteman savait parfaitement que bon nombre d'équipements et d'armes y étaient également dissimulés. Cette course était très prise au sérieux par les participants, et même, au vu de l'engouement des spectateurs, par les habitants de Luvneel eux-mêmes.

Attention, pilotes et Pom-Pom copilotes, le départ Pom-Pom est imminent, montez en Pom-Pom selle!

Copilotes ? Pour la première fois depuis son inscription ce matin, Mouetteman se demanda quelles pouvaient bien être les modalités de participation à la course. Et c'est en regardant tout autour de lui qu'il se rendit compte de particularités qui expliquaient également beaucoup de choses. Les bimbos qui s'occupaient de nettoyer les bolides des participants – ou plus simplement d'exhiber leurs paires de pastèques – pénétrèrent à l'intérieur des véhicules et furent bientôt rejointes par leurs pilotes, tandis que Jean-Pierre Poireau passait devant chacun d'eux et cochait un document attestant de leur validité. Pire encore, le nom même de l'évènement, affiché en gros juste derrière lui, aurait sans doute eu de quoi lui mettre la puce à l'oreille s'il y avait fait attention : « Course Annuelle de Luvneel | Tandem ». S'il l'avait su, il aurait dit à Superjuriste de participer à ses côtés plutôt que le laisser au lieu d'attaque présumée, à dix kilomètres de là ! Résigné, Mouetteman enfourcha sa Mouettemobile, cherchant du regard une éventuelle bimbo trainant par ici, ou n'importe quel type qui accepterait de participer à la course à ses côtés. Il sentait la sueur perler dans sa nuque et se coller à son Mouettecostume et ses mains serrer le gouvernail de son bolide par nervosité à mesure que le temps passait et que personne ne semblait répondre à ces critères. Et, finalement, l'échéance arriva.

Concurrent numéro Pom-Pom 27, Monsieur Mouetteman, Pom-Pom. Où est votre copilote ?
Heu... Il est... Mouetteheu... Heu...
Vous n'avez Pom-Pom pas de co-pilote ?
Mais si, bien sûr que si, il est juste heu...
Où est-il, Pom-Pom ?
Mouetteheu, aux toilettes, il est aux mouettetoilettes, voilà ! Ha ! Ha ! L'été vient, mais il a toujours le trac avant d'entrer en lice ! Ha ! Ha...
Pom-Pom, bien, je repasserai vous voir dans deux minutes, Pom-Pom, et si votre copilote n'est pas revenu d'ici Pom-Pom là, vous serez disqualifié ! Pom-Pom !


Il était fait. Mouetteman ne pourrait pas participer à la course, tous ses plans tombaient ici à l'eau. Les stratégies offensives, les manoeuvres d'esquive travaillées, le Tunning effectué... Tout ça ne lui permettrait donc même pas de passer la première étape, celle qui était censée ne poser aucun problème ? Comment pouvait-il empêcher le désastre de se produire s'il n'était pas à côté pour le prévenir ?
Un bref coup d'œil vers la grille de départ lui indiqua que presque plus personne ne se trouvait près de la piste. Tous les concurrents étaient à présent entrés dans leurs véhicules, accompagnés le plus souvent de bimbos qui tenaient plus de figurantes que de véritables alliées. D'un bond, il tenta d'aborder les personnes les plus proches, mais toutes s'enfuirent en entendant ses propositions. Comment pouvait-on détaler face à un personnage aussi héroïque que lui ? Mouetteman n'était-il pas censé les aider à obtenir la paix, à faire venir l'Eté ? Bientôt, Jean-Pierre Poireau fut de retour, et le Superhéros de Gotham Island comprit qu'il ferait mieux de réfléchir à un autre plan s'il voulait empêcher le désastre de se produire...

Je constate Pom-Pom, que votre copilote n'est toujours pas là !
Attendez, attendez, je suis mouettesûr qu'il va arriver ! Attendez !


Hélas, pour le Monde et la Paix, pour le Bonheur et l'Eté, Mouetteman lui-même savait qu'il n'y avait plus d'espoir. Quand il avait entendu les rumeurs en infiltrant les criminels de son île, le Superhéros n'avait pas hésité à voler au secours de Luvneel, afin d'empêcher un tel cataclysme de se produire. Mais ce sauvetage impliquait qu'il participe lui-même à la Course, étant donné que les terroristes avaient infiltré les participants eux-mêmes afin de commettre leur méfait. Tant de victimes potentielles, au moment où toute l'île se rassemblait pour la célèbre Course Annuelle de Luvneel, dans laquelle les meilleurs pilotes et navigateurs de North Blue s'affrontaient dans une compétition intense... De pédalos.


Informations RP


1620, North Blue, Gotham Island | Flashback

Techniques:
 

Actions Réalisées:
 

Codes Couleur:
 

Code - Blake
http://www.onepiece-requiem.net/t7121-mouetteman-the-light-knight-riseshttp://www.onepiece-requiem.net/t7256-and-summer-is-coming
Invité
Invité


Sam 24 Aoû 2013 - 21:53


-Non mais c'est une blague ?
-Monsieur c'est le règlement et le règlement n'est pas une blague !
-On doit pouvoir s'arranger. Combien vous voulez ? Cinq mille ? Dix ?
-Mais mais, vous essayez de me corrompre ?
-Je vois... Madame a des gouts de luxe. Ok je m'aligne, cinquante !
-Cinquante mille Berrys ? Mais pour qui me prenez vous !
-Cent mille ? Allez quoi ! Cent mille Berrys et on oublie ses conneries de modalités d'inscription.
-Mais enfin c'est un monde, je ne trahirai pas le règlement quelle que soit la somme que vous sortirez de votre portefeuille.
-Rah, vous pouvez pas me faire ça, vous comprenez pas, j'ai besoin de participer à cette course, c'est une question de vie ou de mort !
-Je n'en crois pas un mot...
-Mais si je vous assure. J'ai promis a un petit enfant handicapé de participer pour lui. S'il ne voit pas concourir il perdra tout espoir !
-Vous dites n'importe quoi !
-C'est un pari, si je ne monte pas sur un pédalo mon patron va me virer, je serais à la rue et mes six enfants seront obligés de se prostituer pour manger !
-Pff, c'est inutile ça ne prend pas.
-Ok vieille peau insensible ! Tu veux la vérité ? Voila la vérité, je suis un agent secret du Cipher Pol, l'élite du Gouvernement mondial et je suis en mission Top Secrète ! Un agent de la révolution s'est glissé dans cette course et je dois l’arrêter pour sauver le monde.
-Ben voyons. Et moi je suis la petite sœur de la grande pyramide !
-Pauvre femme incrédule et sans cœur ! VOILA MA CARTE ! AHAH !
-Hum... C'est une carte d'abonnement au magazine "L'histoire secrète et sexy des filles du Cipher Pol" au nom de Rossignol Rojo Ramirez.
-Quoi ? Merde... Je me suis gouré d'identité...
-Vous êtes lamentable, veuillez quitter mon bureau maintenant ou j'appelle la sécurité !
-La sécurité hein ? Est ce que vous êtes sur que c'est une bonne idée... Hum Mathilda ? Qui sait ce que pourrait faire un homme poussé a bout a qui on interdit de participer a une course de pédalos ? Il est a vous ce chien ? Gentil petit chien...
-Mais vous êtes fou, lâchez Fifi tout de suite !
-Fifi hein ? Ce serait terrible qu'il lui arrive quelque chose non? Imaginez ? Fifi pendu dans les toilettes. Ou écorché et cloué à une porte ?
-Monstre ! Attaque Fifi!
-Grrr gnap !
-Saloperie de bestiole ! J'VAIS TE CREVER CLEBARD !
-Sécurité ! A MOI !

Dans l'étroit bureau d'inscription l'irruption soudaine des cinq gorilles chargés de la manif produit le même effet qu'une mise soudaine sous pression d'un récipient fragile. Un mur s'effondre et les cinq armoires à glace plus le chien en profitent pour éjecter violemment l'agent Red qui va rouler sur le sable de la plage en hurlant des insultes et des menaces de mort. Se relevant d'un bond pour se retrouver face a un mur de gros bras en costard aussi sympathique et accueillant que des portes de prison.

-Z'avez du bol que j'ai pas de temps à perdre a vous casser la tête ! Mais je reviendrai !


-Monsieur Mouette pom pom. Pas de coéquipier, pas de course, désolé mais vous êtes disqualifié ! Veuillez retirer votre engin de la ligne de départ je vous prie.

Comme un chien d’arrêt devant un buisson couvert de perdreaux Red vient de tourner la tête droit sur la bride de conversation qu'il vient de capter et vers l'opportunité que son instinct d'agent vétéran et surentrainé vient de capter.

-Hey mec ! Enfin je te trouve ! Je me suis perdu dans tout ce bordel, j'étais persuadé que le pédalo était jaune.

Regard au pédalo. Jaune.

-Rouge, putain, je croyais qu'il était rouge !

Tout sourire Red fout une grande claque amicale au type en costume moulant et lance le regard plein d'espoir du type sympa au connard au carnet.

-Hey, je suis la, c'est bon non ? On est deux !
-Et bien pom pom, c'était limite, mais très bien, je valide, bonne course..

Le type coche sa grille et s'éloigne pendant qu'avec un soupir de soulagement Red se glisse dans un des sièges du pédalo.

-Salut Mouette. Moi c'est euh. Rossignol. Ravi de faire équipe avec toi. Tu pousses le truc à l'eau ?
avatar
Mouetteman

♦ Localisation : Dans sa Mouettemobile
♦ Équipage : Les Héros Hic.

Feuille de personnage
Dorikis: 2540
Popularité: +159
Intégrité: 58

Jeu 29 Aoû 2013 - 22:40


Mouetteman Zero Year #1
Mouetteman & Rossignol

Fat and Furious


La Chance, la Providence, tout ce que vous voulez. Mouetteman ne pouvait en croire ses mouettesens, l'Eté venait de lui envoyer un message. Il n'existait aucune plus belle preuve que le Super Héros était sur le droit chemin, lancé à pleine puissance vers l'accomplissement de sa destinée, ça, il en était certain. Ses doutes, ses peurs, ses angoisses, tout fut balancé par-dessus bord à l'instant même où l'homme au chapeau rouge à pois et fleurs, aux petites lunettes de soleil et à la barbe de trois jours était entré en trombe dans la Mouettemobile. Jean-Pierre Poireau essaya de répliquer quelque chose, mais constatant qu'il n'y avait aucune violation manifeste d'un quelconque règlement, il s'en alla.

Mouetteha ! Ha ! Ravi de faire ta connaissance, Rossignol ! Je suis Mouetteman, je suppose que c'est pour mon charisme ou mon costume que tu as choisi de te lancer dans une telle aventure avec moi ?

La vérité était toute autre, bien entendu, mais le filtre héroïque constant avec lequel Brice Veine semblait voir le monde quand il enfilait son masque de super héros était, de toute évidence, en pleine action. D'un bond, il sauta en-dehors de son Pédalo, exécuta une Mouettepose de bienvenue - en levant les bras vers le soleil tout en formant un triangle équilatéral parfait avec ses poignets et le haut de son Mouettemasque - puis se mit à pousser la Mouettemobile jusque dans l'eau avant de retourner à l'intérieur.

Je vois que tu n'arrêtes pas de me mouetteregarder bizarrement, on penserait même que tu regretterais presque d'être monté dans mon Pédalo, Mouetteha ! Ha ! Mais ne t'inquiète pas, je te signerai un autographe dès que la course sera terminée, Rossignol ! Tu as ma Mouetteparole ! Mouetteman !

Un sourire ravageur quasiment aussi éblouïssant que le soleil de l'Eté prit place et vint presque agresser les yeux de Rossignol. Beaucoup de personnes avaient tenté d'interner le Super Héros à Gotham, mais elles avaient toutes fini à l'hôpital, car c'était l'unique chose qui pouvait arriver à ceux qui osaient s'en prendre aux émissaires de la Justice. Mouetteman n'était pas fou, il était même plus lucide que la majorité de la population. Il voyait à travers la Brume, il distinguait l'Espoir à travers les nuages, il apercevait son Destin, dissimulé dans les Ténèbres, et il annonçait l'Eté, par ses Actes Héroïques.

Mes très chers concurrents, Pom-Pom !

La voix de Jean-Pierre Poireau résonnait à travers son Den Den Micro et les Hauts-Parleurs accrochés tout le long de l'immense Piste. Mouetteman frétillait d'excitation, encore reconnaissant envers l'Eté qui lui envoyait un acolyte oiseau pour l'aider dans sa tâche, et à l'idée de pouvoir répandre la Justice sur une île aussi éloignée de Gotham Island. Tout ce qu'il avait à faire était de rester en lice, tout en restant suffisamment près des concurrents pour les empêcher d'accomplir leurs méfaits.

La course annuelle de Pédalos de l'île de Luvneel va bientôt...
Au fait, Rossignol, je ne veux pas te mouettejuger, mais ton costume est étrange, non ? Je veux dire... Il ne mouetteressemble pas beaucoup à un Rossignol, tu vois ? Si tu voulais venir en civil, tu aurais peut-être dû ne pas utiliser ton nom de code !
... Gagneront leur poids ainsi que celui de leur Pédalo en bonbons !
Et puis, si jamais tu as besoin de conseils d'un Oiseau qui a déjà fait ses preuves, je serai ravi de te les donner ! Mouetteman ! L’Été Vient ! Ha !


Le Super Héros se mit à ponctuer sa tête d'un hochement de tête extrêmement rapide qui devait représenter exactement les mouvements faits par une Mouette quand elle picorait des graines.

Ah oui, j'ai mouettefailli oublier ! Ha ! Ha ! Je n'avais pas prévu d'avoir un copilote, mais puisque tu es là, tant mieux ! Mouetterire, Mouettepose héroïque ! Ha ! Bref, oui, tu as dans la malle posée derrière toi plusieurs armes à utiliser. Bien sûr, elles ne serviront pas à tuer nos mouetteconcurrents, mais simplement à les retarder un peu ! Car ce n'est pas le but d'un Super Héros, ni d'un Oiseau de l'Eté que de combattre le Mal par la Mort !

D'un hochement de tête qui transpirait la puissance de la Justice, Mouetteman indiqua à Rossignol une caisse renfermant de nombreux ustensiles qu'il avait prévu d'employer en même temps qu'il piloterait : cela allait de vulgaires peaux de banane à des mouettegrenades à forte teneur en gaz puant et incluait même des petits amphibipoulpes cracheurs d'encre et des oeufs de Mouette.
Finalement, ce principe de conduite en tandem serait bénéfique puisqu'il pourrait se concentrer sur ce qui l'intéressait le plus : le perfectionnement de son maniement de la Mouettemobile. Il posa les mains sur le volant de son super Pédalo, lançant sa concentration vers un paroxysme rarement atteint auparavant par un homme en costume bleu flashy.

... Attention, à mon signal ! 3... 2... 1... TOP DEPART !

N'importe quelle autre personne aurait trouvé cette équipe de dernière minute suspecte, cette alliance plus que louche, mais pas le Super Héros de Gotham Island, pas celui qui avait subi les entraînements de la Ligue du Soleil, pas un homme qui était persuadé qu'une personne possédant un nom d'Oiseau était forcément doué d'intentions héroïques. Voilà pourquoi, sans la moindre arrière-pensée, sans le moindre doute, Mouetteman se mit à pédaler frénétiquement et s'élança dans la course.


Informations RP


1620, North Blue, Gotham Island | Flashback

Techniques:
 

Actions Réalisées:
 

Codes Couleur:
 

Code - Blake
http://www.onepiece-requiem.net/t7121-mouetteman-the-light-knight-riseshttp://www.onepiece-requiem.net/t7256-and-summer-is-coming
Invité
Invité


Ven 30 Aoû 2013 - 13:01


Et voila. La malédiction de l'agent Red se remet en marche. Faut vraiment être une fée à l'esprit sacrément tordu pour se pencher sur un berceau et souffler "Tu ne croiseras par hasard que des gens assez murs pour tomber de l'arbre tout seul" Enfin. Au moins ça situe tout de suite pourquoi le type était tout seul sur son pédalo...

Heureusement qu'avec l'entrainement du Cipher Pol Red sait parfaitement s'adapter à n'importe quelle situation. Ou n'importe quel interlocuteur...

-Mon costume ?

Red porte une main à son visage et se palpe l’arrête du nez, avant d'écarquiller les yeux d'une surprise horrifiée et feinte qui partout ailleurs lui vaudrait au moins un oscar.

-Oh Mince ! Mon costume !

Et voila l'agent en train retourner frénétiquement ses poches à la recherche du machin qui doit bien lui rester de la folle soirée de la veille ou l'avait conduit sa pèche aux infos... Il doit bien être quelque part non ? Bingo ! Réactivité, Adaptabilité, Mimétisme, voila les vrais qualités d'un agent du Cipher Pol...

Et un instant plus tard c'est un nouvel homme qui se tourne vers le type qui se prend pour une mouette.


-C'est mieux non ?

D'une poussée Mouette fait glisser le pédalo dans l'eau avant de rejoindre son siège d'un bond. Il a visiblement pas mal d'espace vide à louer dans le crane, mais au moins il est sportif, c'est toujours ça de pris.

Regard à la caisse indiqué par le binôme...Inspection rapide, et rajout de quelques cases de ruses dans le grand vide laissé par la stabilité mentale que l'agent Red imagine dans le crane d'a coté. Parce qu’après tout il y a des choses intéressantes la dedans et...

BANG !

Départ de la course. Cent cinquante pédalos de toutes les couleurs et d'allures tous plus loufoques les uns que les autres qui s'élancent d'un seul coup de la plage de sable pour filer vers le large et la balise flottante qui y est ancré. La course est censé se dérouler sur un parcours canalisé mais le nombre de pédalos a obligé les organisateurs à prévoir une étape permettant d'échelonner les concurrents avant le goulet du canal. D'ou ce rajout à la dernière minute d'un virage au large avant de revenir en à toute blinde vers l'entrée du canal.

Un virage au large qui permet aussi aux spectateurs venus en bateaux d'admirer une flotte de pédalos tenter de passer la ligne des brisants, cette zone ou les grosses vagues venus du large viennent finir leur course pour la plus grande joie des professionnels des sports de glisse. Et que les pédalos ne sont pas du tout conçus pour franchir...

Suivant le rythme de Mouetteman Red fait de son mieux pour pédaler aussi. Avec le nombre de concurrents en lice le départ est crucial, il faut à tout prix se maintenir dans le groupe de tête et ne pas se retrouver coincé dans les bouchons de la queue de convoi. Propulsé par un véritable spécialiste et plus profilé que les autres, la mouettemobile se glisse habilement entre les concurrents que Red chasse à grand coups de pompes et se place rapidement dans les pédalos de tête.

Un bref instant de flottement agite la première ligne alors qu'une énorme vague vient se fracasser a vingt mètres devant les concurents, et tout le monde de se dresser au dessus de l'eau pour essayer de repérer les séries de grosses vagues et les temps morts qui permettront de traverser. Trois pédalos plus pressés que les autres tentent le coup et se font impitoyablement renversés et renvoyés en arrière.

Puis c'est le rush a nouveau, un type qui a l'air de s'y connaitre sourit un peu trop largement, et tout autour de lui le bruit se répand instantanément, ce type sait ! Et au moment ou il donne discrètement un coup de pédale, tout le monde s'élance à l'assaut des murailles liquides. Droit vers la haute mer et le drapeau flottant qui indique le virage, juste derrière ses bateaux de touristes à la gomme.

Complétement pris par le départ de la course Red met quelques secondes de top pour décortiquer instinctivement le décor, un bateau de touriste avec des mats amovibles pour y suspendre des filets de pèches ? Et ou personne ne semble s'agiter et crier ? C'est louche ! Mais trop tard.

Le temps que Mouette à son tour s'aperçoive que les spectateurs de ce navire ci ne sont que des mannequins de paille le bateau à déployé sur les flancs deux vastes filets de pêche et file droit sur les pédalos pour ratisser sournoisement les concurents les plus sérieux...

Et en particulier ce petit jaune à tête de piaf...
avatar
Mouetteman

♦ Localisation : Dans sa Mouettemobile
♦ Équipage : Les Héros Hic.

Feuille de personnage
Dorikis: 2540
Popularité: +159
Intégrité: 58

Sam 31 Aoû 2013 - 16:14


Mouetteman Zero Year #1
Mouetteman & Rossignol

Fat and Furious


La testostérone était à son paroxysme. L'odeur forte de sueur, les cris des fans déterminés, les applaudissements de la foule, et le déchaînement de l'eau contre les parois des véritables bolides de la compétition rendaient la tension absolument palpable. Mouetteman était parfaitement concentré dans sa course, tandis que son copilote, le fameux Super Héros Apprenti répondant au nom de Rossignol, s'agitait dans tous les sens en distribuant des coups de pied.

Mouetteha ! Tiens, Rossignolman, tu as vu ces braves travailleurs ? Même pendant la course ils doivent mouettepêch...

Pris au dépourvu par sa propre naïveté, Mouetteman ne put se rendre compte que trop tard du filet de pêche qui venait de s'abattre sur la ligne de tête.

"Garde ton calme, Brice, c'est là la clé. Dans toute situation, à chaque problème, il existe une solution te permettant de t'approcher du dénouement, et d'atteindre l'Eté."

Garder son calme en toute circonstance. Mouetteman serra le volant de son pédalo, faisant grincer ses gants d'un jaune fluorescent sur le bois poli du gouvernail. Son bolide avait déjà survécu aux assauts de plusieurs Super Vilains, ainsi que d'une dizaine de pirates qui avaient décidé de s'attaquer à Gotham Island. Ce ne serait pas un vulgaire bateau de pêche qui viendrait le mettre à mal !

Mouettecourage, Mouettemobile, Mouettecourage ! Mouetteman !

Outre le fait que ce cri de rage comportait quatre mots et quatre fois le préfixe "Mouette", il présageait également la manœuvre compliquée entreprise par le Pédalo. Aérodynamisée à l'extrême, la Mouettemobile décrivit une courbe parfaite qui évita de justesse le vil filet, celui-là même qui venait de faire tomber trois concurrents d'un seul coup.

Il vous faudra plus que cette vaine tentative de tromperie pour avoir le Super Héros de Gotham Island ! Mouetteman ! L'Eté vient ! Mouetteha ! Ha !

Sans attendre plus longtemps, Mouetteman redoubla d'effort et se mit à pédaler encore plus frénétiquement, fonçant droit vers les concurrents qui avaient eu la mauvaise idée de le dépasser, et les percuta violemment d'un coup de Mouettebec. Ce fut alors à ce moment-là, pendant que le Super Héros commençait pleinement à prendre confiance en lui, qu'il se rendit compte de l'étrangeté de la situation. Le silence pesant lui donna le réflexe de jeter un coup d'oeil en arrière, et la chose qu'il vit lui fit réprimer une sorte d'éructation de poule assez audible.

Comme sorti d'entre les plus froids déserts et les plus brûlants enfers, un monstre de métal avançait sur les flots. Mouetteman ne put s'empêcher d'arrêter de pédaler et de contempler ce véritable engin à l'alliage chromé et peint de flammes vives sur les côtés. La proue, dont l'extrémité était tout simplement une tête de mort d'un mètre de diamètre, semblait menacer chaque candidat ici présent d'empaler leurs minuscules véhicules. Il semblait inconcevable pour quiconque de manier un simple engin simplement en pédalant, mais le Super Héros avait déjà vécu suffisamment d'aventures pour savoir qu'il existait des êtres hors norme par-delà le monde.
En un regard, Mouetteman aperçut les dizaines d'épaves de Pédalos échouées sur l'eau, et son intuition lui dictait qu'elles étaient loin d'être uniquement dues au courant ravageur et n'étaient pas non plus étrangères à ce véritable Mastodonte qui traversait les flots.
Au même instant, une voix sembla s'élever d'entre les eaux. En réalité, il s'agissait simplement de récepteurs Den Den censés retransmettre les commentaires de Jean-Pierre Poireau, qui suivait la course grâce aux nombreux Escargocaméras disséminés le long du parcours.

Pom-pom ! A la septième place, la Mouettemobile de Mouette et Rossignol est sur le point Pom-Pom de connaître elle aussi le Jugement de Tyran Pom-Pom, le bolide des précédents vainqueurs de la Course, j'ai nommé... Vin Sans-Plomb et Chanie Jack ! Pom-Pom !

Malgré la distance, Mouetteman entendit les ovations de la foule quand furent prononcés les noms des champions en titre. En revanche, personne n'avait hurlé quand on avait parlé de sa magnifique Mouettemobile, et Jean-Pierre Poireau avait même osé l'appeler "Mouette".

Je suis Mouetteman ! Mouetteman ! Et tu ne me fais pas peur, créature de l'Hiver ! Winter is not coming ! Summer is Coming !

Trop déconcentré par son hurlement bestial et héroïque, Mouetteman ne parvint, cette fois, pas à éviter la proue de Vin Sans-Plomb et Chanie Jack qui poussa dangereusement la Mouettemobile sur le côté, à deux doigts de la retourner. Mais déjà, le Pédalo adverse réitérait la manœuvre, prêt à en finir avec de nouveaux concurrents et les disqualifier pour de bon en réduisant la Mouettemobile en charpie.


Informations RP


1620, North Blue, Gotham Island | Flashback

Informations Annexes:
 

Code - Blake
http://www.onepiece-requiem.net/t7121-mouetteman-the-light-knight-riseshttp://www.onepiece-requiem.net/t7256-and-summer-is-coming
Invité
Invité


Dim 23 Mar 2014 - 21:58


C'est fou comme l'euphorie d'une compétition peut faire n'oublier n'importe quoi... Comme le fait d’être un agent du Cipher Pol en mission par exemple, et non pas le simple challenger d'une course de ploucs des blues...

Ce n'est qu'en voyant le monstre à pédales lui foncer dessus que Red revient subitement sur terre, il n'est pas du tout la pour gagner cette course.

Dommage que ce ne soit pas vraiment l'avis du piaf campé à la gauche de l'agent et qui hurle au défi. Désolé mec, rien de personnel, mais c'est le boulot... Et il est hors de question de se faire couler en jouant la course avant même d'avoir commencé la mission.

Alors Red cesse d'aider. Au lieu de soutenir les coups de pédale de Mouette il fait mine de glisser et dérape sur le pédalier sans participer aucunement au mouvement, bascule en arrière pour filer un coup de coude sur le gouvernail et fausser la trajectoire d'attaque de mouette. Mais ça ne suffit qu'a se faire passer dessus, et ce n'est pas le but. Alors pour faire bonne mesure Red balance aussi l'ancre accroché à la poupe. Ancre qui va immédiatement s'accrocher au fond tout proche et qui en tendant la chaine dévie sur le champ de pédalo. Juste assez pour éviter l'attaque frontale de mouette sur la machine de guerre qui leur fait face...

Le monstre de tyran PomPom frole la mouette mobile, ses lames acérés tranchant net la malheureuse chaine d'ancre resté sur son chemin avant de continuer sa course vers la tête de la course en laissant son infortuné concurrent se faire balloter dans les remous de son sillage et dépasser par le gros du peloton...

Vraiment désolé hein... J'ai glissé... On repart ?

Le regard exulté et rageux de mouette répond au sourire faussement navré de Rossignol, puis tout le monde se recompose une figure et se réinstalle aux commandes...

Débarrassés des concurrents le virage au large de la bouée est devenue une partie de plaisir. La seule. Car alors que la mouette mobile revient a vive allure vers la plage et l'entrée du canal qui marque le début de la vraie course, les deux pilotes comprennent soudain pourquoi il était vital de passer cette étape en pole position. Car dans l'étroite entrée du chenal le gros du peloton forme maintenant un inextricable embouteillage ou tous les pédalos se coincent coque contre coque et ou on s'invective a grand cris et ou on sort déja les rames pour se mettre sur la gueule.

La vraie course commence.
avatar
Mouetteman

♦ Localisation : Dans sa Mouettemobile
♦ Équipage : Les Héros Hic.

Feuille de personnage
Dorikis: 2540
Popularité: +159
Intégrité: 58

Sam 25 Oct 2014 - 15:54



Mouetteman Zero Year #6
1620, North Blue, Royaume de Luvneel - Flashback


Mouetteman connaissait sa mission, les pauvres membres innocents de la population ignorante comptaient sur le Super Héros qu'il était pour les sauver, une fois de plus. Pourtant, il lui était impossible de ne pas s'impliquer pleinement dans la course de pédalos - et toute autre activité impliquant un effort physique et une possible reconnaissance de la foule - simplement parce qu'il était de cette race d'hommes pour qui l'esprit de compétition représentait le Saint-Graal, que cela implique un combat de boxe ou une partie de dés. Ainsi, là, trônant sur son pédalo et désireux de prouver aussi bien la valeur de son véhicule héroïque que celle de son sublime pilote, Mouetteman avait décidé de remporter la victoire, coûte que coûte.
Coincée dans les bouchons marins, entre la onzième et la quatorzième place, la Mouettemobile ne parvenait plus à avancer et se rapprocher de la pôle position – tenue par un homme qui s'était déjà échappé de la zone exiguë et prenait une précieuse avance – au grand désespoir du héros qui en vint à marteler son petit klaxon de bicyclette en signe de mécontement.

- T'as eu ton permis de pédalo dans un paquet de céréales ou quoi ? Mouetteho ! Ho !
- Ferme-la, avec ta gueule de poulet !
- Tu sais ce qu'il te dit, le poulet ?


Pris dans l'adrénaline de la compétition, Mouetteman exécuta une manoeuvre complexe : d'une marche arrière, il poussa les concurrents qui lui collaient aux fesses tout en prenant de l'élan avant de foncer vers son adversaire de devant, mouettebec sorti comme un bélier. Le résultat ne se fit pas attendre, l'imbécile qui l'avait pris pour une poule fut projeté en avant sous le choc et finit par-dessus bord.

- Je suis une Mouette ! Le Grand Mouetteman, même ! Souviens-toi du nom de l'homme qui t'a vaincu ! Mouetteha ! Ha !

Respectant à la lettre le code des pilotes de pédalo de l'extrême qui disposait de l'existence d'aucune règle, Mouetteman se mit à remonter la file en jouant des coudes de façon tout à fait héroïque. Au bout d'un moment, enfin, le majestueux véhicule parvint à se dégager de la pemière zone, grapillant au passage la neuvième place. De là où il se trouvait, le Justicier Masqué put entendre le commentateur haranguer la foule et donner des explications sur la situation, les dendens haut-parleurs situés tout autour du parcours leur permettant de ne rien rater.

- Pom-Pom ! Le gros des concurrents s'échappe maintenant de l'obstacle Pom-Pom "voie serrée" ! Pom-Pom ! Mais c'est pour mieux retomber dans la deuxième zone dangereuse du parcours, Pom-Pom, les obus des lamentations ! Pom-Pom ! Si la largeur est à présdent plus acceptable, les concurrents devront Pom-Pom veiller à faire attention aux projectiles qui leur sont lancés ! Pom-Pooooooom !

Mouetteman n'eut pas le temps de s'interroger sur la nature des projectiles envoyés puisqu'il eut tout juste le temps de pousser violemment le gouvernail de son bolide pour esquiver une sorte de grosse balle de base-ball, laquelle vint s'écrasesans crier gare sur la proue du véhicule le plus proche et lâcha une sorte de liquide jaunâtre, particulièrement gluant. Et, à en juger par l'arrêt brutal du pédalo touché – ainsi que par l'odeur dégagée – il s'agissait sans doute d'une mixture à base d'huile.

- Pom-Pooooom ! Comme vous pouvez le constater, mesdames et messieurs, ces obus ont été confectionnés par nos soins et réserveront de nombreuses surprises aux concurrents ! Pom-Pom ! Leur contenu restera une surprise jusqu'à ce qu'ils explosent ! Pom-Pom !

Le sang de Mouetteman ne fit qu'un tour tandis qu'une ampoule fit mine de s'éclairer au-dessus de sa tête. Le potentiel héroïque de la situation – ainsi que la possibilité de se rapprocher encore du leader – convainquit le Justicier Masqué.

- Mouetteho ! Ho ! Rossignol, regarde dans la boite à gants, il devrait y avoir une mouettebatte toute neuve ! Montre donc tes muscles vaillants d'oiseau surpuissant, et protège-nous ! Tu as déjà joué au base-ball, non ?

Empoignant fermement le volant de la Mouettemobile, le Super Héros se tenait prêt à démontrer toute l'étendue de sa maîtrise technique et les mener vers la victoire, vers l'accomplissement de toute une vie d'homme !


http://www.onepiece-requiem.net/t7121-mouetteman-the-light-knight-riseshttp://www.onepiece-requiem.net/t7256-and-summer-is-coming
avatar
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13333
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Mar 3 Mai 2016 - 15:54


-Au Base ball ? évidemment...

Ce qui en plus, pour une fois, est parfaitement vrai. Red n'étant rien de moins que l'un des anciens joueurs vedettes de l'équipe du CP5, les légendaire vainqueurs de la coupe interagents de 1610.

Et sautant sur le flotteur avant, batte en mains façon figure de proue conquérante, l'agent Red s'emploie immédiatement à intercepter, dévier, puis renvoyer les projectiles piégés sur les concurrents les plus proches. Le tout avec une efficacité qui permet a un pédalo rendu malgré tout un peu moins rapide par l'absence d'une double paire de jambes, de se glisser habilement au milieu des zones de blocage que laissent les obus sans se faire attraper.

- Pom-Pooooom ! Superbe barrage défensif de la part du duo d'oiseaux. On dirait que ce rossignol Pom-Pom est né avec une batte entre les mains. Ils vont réussir à rejoindre l'intersection juste derriére le peloton de tête ! Les paris sont d'ailleurs ouvert sur la voie que vont choisir les concurents. Le Pom-Pom bassin souterrain des redoutables kung fu dugong ou la terrible descente glaciaire et ses torrents d'iceberg !

Déjà la majeure partie des concurents s'oriente vers la zone glaciaire, un canal aménagé en pente abrupte ou de faux iceberg sont régulièrement balancés dans le courant à la poursuite des coureurs. Clairement le passage le plus rapide. Et finalement surement aussi le moins dangereux au vu de la réputation des dugong.

En fait il n'y a que deux pédalos qui choisissent de s'enfoncer dans la grotte. Ce qui permet soudain à Red d'identifier leurs pilotes. Le quatuor fatalis ! Un quartette de tueurs a gages au palmarés impressionnant et à la réputation redoutable que Red relie immédiatement à sa mission. Voila ses cibles !

Et alors que Mouette tend déja la main vers le gouvernail pour le diriger vers la descente, Red retombe sur son siège et oriente d'autorité l'appareil vers les profondeurs de la grotte.

-On peut pas aller du coté hivernal non ? Et puis, les dugong s'attaqueront pas un super héros !


C'est vrai que c'est bas et lache d'abuser des psychoses des gens. Mais bon, c'est le boulot qui veut ça...

http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
avatar
Red
Capitaine Red

♦ Localisation : Armada
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 13333
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Lun 1 Aoû 2016 - 12:24



Tunnel sombre et glauque, bruits d'eaux intermittents et silence brisés par les échos laissés par les coups de rames qui vont se répercuter sur les murs voutés du canal. Un tunnel silencieux, même sans être égoutier on se doute que c'est de mauvais augure..

-Moi qui croyais que les dugong étaient agressifs...
-Ils l'étaient surement. Mais ils ont trouvés plus fort qu'eux. Regarde la bas !

L’œil de mouette de Mouette a vu juste. Le pédalo passe un méandre et débouche sur une plage de sable artificielle bâtie dans une grande salle voutée. Reproduction probable de l'habitat naturel du KungFu Dugong. Un coin de nidification et de planque plutôt sympa mais qui a visiblement connu un pépin. Parce que si le coin est effectivement couverts de Dugong, ils semble pour l'instant plus morts que vifs, et jonchent le sol en désordre aussi loin que porte la vue.

Il y en a même un certain nombre qui flottent maintenant juste a coté du pédalo.

-Ils n'ont pas l'air de porter de traces de combats ou de blessures ! On a du les empoisonner !
-Possible...
-Mais quel monstre a bien pu faire ça ?!
-Un monstre qui se trouve surement pas loin... Écoute Mouette, faut que je te dise un truc...

Mais Red n'a pas le temps de montrer à l'oiseau tout ce que son entrainement d'agent vient de lui faire repérer. Comme ses marques sur le sable qui indiquent que des gens ont trainés jusqu'a l'eau une lourde charge avant de la charger sur une embarcation. Ou ses relents d'odeur qui évoquent furieusement a l'agent un truc déjà senti au cours de la formation sur les différents gaz utiles et mortels. Car déjà Mouetteman est repassé en mode course, et pédalant comme un dératé il s'empresse de filer à la poursuite des coupables sans écouter l'agent.

-Mouette, ces gens ne sont pas la pour la course !
-Haro sur les tueurs de Dugong !
-C'est ça, des tueurs, c'est gars la sont des professionnels !
-Victoire pour l'été !
-Si on fonce droit dessus on va se faire trouer la peau !
-En avant !
-Tu m'écoutes pas du tout en fait ?
-L'important ce n'est pas de sauver notre peau ! C'est de sauver celles des autres ! Mouetteman à la rescousse !

Ah ben si, en fait il écoutait...

Filant sur l'eau comme un bolide, le mouettemobile surgi du tunnel comme un boulet de canon fraichement tiré. Sur les quais la foule est enthousiaste, et pour cause. Pas vraiment ralenti par les attaques des Dugong, les pédalos qui ont pris le tunnel sont maintenant en tête de la course.

Celui de mouette bien sur, mais surtout celui du Quatuor mortis, qui, cent mètres devant, file droit sur la tribune ou la famille royale et les officiels se préparent a saluer un premier passage dont ils ne soupçonnent pas du tout le potentiel meurtrier.

-Mouette ! Ils mettent des masques !
-Alors plus vite Rossignol ! vers l'infini et au dela ! Mouette décollage !
-Décollage ?

Oubliant les règles désormais obsolètes de la course, Mouette active un levier, ouvrant sur l’arrière du pédalo un capot qui dévoile la silhouette caractéristique de plusieurs énormes fusées de feu d'artifice.

-Mise à feu !

Le pédalo est littéralement arraché des flots. Et pendant que ses pilotes, cloués au siège par la vitesse n'arrivent même plus a ouvrir la bouche pour hurler, il file en avant, droit sur le pédalo de tête. Couvrant en quelques instant la distance qui les sépare, avant de le survoler une brève seconde pour s'écraser comme un missile juste devant lui.

Une brève seconde qui est juste suffisante pour que Mouette et Red s'arrache a leur projectile pour sauter sur le navire du quatuor.

-Je m'occupe d'eux ! Occupe toi de la bombe !

Plongeon en avant, le crane de Red vient s'écraser dans l'ennemi le plus proche de la bombe, et le propulse immédiatement dans l'eau vomir ses tripes martyrisés. laissant l'agent se jeter sur la bombe.

Ou plutôt le container qui contient la bombe, ou le gaz, ou une bombe crachant du gaz, ou... Red tripote la bombe, fait rapidement le tour pour l'inspecter, et doit bien se rendre à l'évidence. Il n'y connait rien et ne voit strictement aucune façon de procéder pour neutraliser l'engin.

-Mouette ? Tu t'y connais en bombes ?
-Mouettargh !

Red se retourne au moment ou un mouette aux mains crispés sur ses valseuses vient s'effondrer a coté de lui en sifflant.

-Ok, prend la bombe, je m'occupe d'eux !

Et prenant le geignement de douleur de l'homme oiseau comme un assentiment, Red dégaine un cran d’arrêt pour aller s'occuper d'un domaine ou il sait au moins ce qu'il vaut.

En face, Mouette a quand même mis un gars au tapis. Quand aux deux autres, matraques en mains, ils se jette sur l'agent. Heureusement le pont du pédalo n'est pas leur terrain de prédilection, et les deux tueurs sont gênés par leurs masques. Bondissant sur un des flotteurs, Red s'assure de n'affronter qu'un homme a la fois. Il esquive une frappe et riposte immédiatement par une mandale sèche en travers de la gueule, juste de quoi faire tourner le masque a gaz de son adversaire. Et profiter du temps que celui ci perd à le remettre pour lui coller un méchant coup de couteau dans le gras avant de le balancer à la mer.

Duel, usant des techniques les plus classiques de la rue, Red change brusquement son couteau pour faire une feinte au flanc, et hop, repasse sa lame dans sa main d'attaque pour lacérer le bras d'arme du tueur. l'homme lâche son arme, tente d'attraper un flingue de poche que red intercepte. Collés l'un contre l'autre, les deux hommes lutent brièvement pour la possession de l'arme, jusqu’à ce que le coup parte, logeant une balle dans la cuisse du dernier membre du quatuor.

Pissant le sang, le survivant décide que finalement il n'est plus temps de lutter juste pour rester debout a coté d'une bombe en pleine surpression, et se jette a son tour a la baille. Laissant l'agent Red rejoindre un mouetteman aussi perplexe que lui un instant avant.

-Alors ?
-Mouette perplexité...
-Aie...

la bas sur la tribu,e les gardes du corps de la famille appliquent la procédure par défaut en cas de trucs louches, évacuer tout le monde. Et tout autour dans la foule on commence a se demander si c'est pas le moment de faire pareil...

-Oh oh...
-Quoi ?!
-ça commence ![b]

Sur le sommet de la bombe, un tuyau vient de jaillir, et dans la tête des deux hommes, on entend déjà le gaz mortel se ruer vers l'extérieur.

-Et merde...
[b]-Mouette génie !


Pris d'une soudaine inspiration. Mouette attrape le tuyau d'échappement des gaz et l'enfouit dans sa combinaison au moment précis ou se fait entendre le sifflement caractéristique du gaz qui s'échappe.

-Mais qu'est ce que tu fous ?!
-La mouette combinaison est étanche ! Et extensible !
-Et le trou pour la tête ?
-Euh... Il suffit de garder la tête en bas !

Et joignant le geste a la parole, mouetteman exécute immédiatement un poirier impeccable, levant en l'air deux pieds recouverts d'une combinaison moulante qui se met effectivement a gonfler peu a peu sous la pression du gaz.

-ça marche ! Le gaz est contenu dans la combinaison !
-Impressionnant. Par contre..
-Par contre ?
-J'ai peur que tu finisses par avoir un probléme.
-Mais non !
-Le gaz, quand il sera dans la combi, tu vas le relâcher ou ?
-Euh...

Au niveau des pieds de Mouette, la combinaison ressemble de plus en plus a un ballon. Un ballon maintenant suffisamment léger pour que l'homme oiseau ait besoin de se tenir a la bombe pour ne pas décoller.

-Remarque, en altitude ça doit marcher.
-Ouais !

[...]


-Tiens, ça ne siffle plus...
-Alors c'est l'heure pour Mouettemanballon de sauver le monde !
-Bonne chance. Et n'oublie pas. Ne vide que quand tu seras au dessus de la mer !
-Adieu fidèle Rossignol ! Et souviens toi ! L'été vient !

http://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-terminehttp://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1